AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 She wants, she win & she wolf ☾

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Olympe N. Errol
Eleve hybride
avatar

Eleve hybride

Messages : 66
Points : 165
MessageSujet: She wants, she win & she wolf ☾   Mer 19 Avr - 19:59



Oly

Il y avait de la joie, du bonheur et des rires.
Il y avait des secrets, qui ont semés la peur et la tristesse sur leur passage.

Garrett Amadeus Errol est un fier Écossais roux aux yeux d’ambres qui hérita de l’élevage de Hiboux et Chouettes magiques de son père, mais qu’il avait déplacé dans les Cornouailles après avoir récupérer la maison de sa tante et laissant ainsi celle de ses parents à sa sœur.
Garrett vend les animaux sur le Chemin de Traverse, là où il a sa boutique, on pourrait croire que les élèves de Poudlard sont ses plus grand clients, mais en réalité c’est la Poste. C’est comme cela qu’il a rencontré Rubi Naïa Siaré, originaire d’Afrique du Sud et ayant fait ses études magiques à Uagadou, contrairement à lui qui avait été à Poudlard.
Il y a eu ce qu’on appelle un coup de foudre, entre eux.
Tout est allé très vite, trop vite même... En l’espace de moins d’un an de vie commune, Rubi tomba enceinte et neuf mois plus tard ils accueillirent Olympe, leur fille.

Oly n’était pas une enfant facile à vivre, mais elle les aimaient beaucoup et voulait rester le plus possible avec eux, ce qui explique qu’elle a plus souvent vécu dans l’appartement au dessus de la boutique plutôt que dans la maison de campagne, là où Garrett élevait les rapaces.
Olympe aimait aider son père, elle aimait beaucoup sa mère, mais il lui arrivait de souvent s’absenter pendant une semaine, pour le travail… aucuns des deux ne s’était jamais posés plus de questions que cela, Rubi revenait toujours, le sourire aux lèvres et racontait ce qu’elle avait vue et vécu. Parfois, elle ramenait même des petits présents et c’était toujours une grande joie pour Olympe, qui admirait sa mère plus que ce qu’elle l’aimait en réalité.

Il y a eu ce jour.
C’était pendant une des fameuses semaines où Rubi s’absentait, Olympe aidait naturellement son père, ils étaient à la maison au bord de la mer. Elle n’avait pas plus de cinq ans et l’hiver commençait à se faire sentir. Garrett lui avait demandé de ramasser les plumes dans la volière. Soudainement, alors qu’il était sorti, il entendit un cris de sa fille, l’appelant. Il arriva paniqué, ne sachant pas si c’était de la peur ou… de la joie. Olympe tournait sur elle même, lentement, observant les plumes qui planaient dans l’air et qui restaient en suspension. Sa magie était là et une fierté incommensurable envie aussi bien le père que la fille. Garrett la pris dans ses bras, la fit tourner, alors que la magie s’atténuait et que les plumes retombaient lentement jusqu’au sol fait de pierres. « Ce soir tu auras droit à toute la glace que tu voudras. » lui promis-t-il. Olympe était si heureuse… si contente d’être une sorcière.

Et il y eu cette nuit.
Après la glace, Garrett la trouva plutôt brûlante au niveau du front, elle devait avoir attrapée froid dans la journée et faisait une montée de fièvre. Il lui dit de rester au chaud dans la maison, qu’il irait seul donner à manger à l’élevage, mais Olympe était déjà cette personne qui écoutait peu ce qu’on lui disait de faire… suivant peu les conseils d’autrui et les règlements.
Alors elle suivie son père. Garrett soupira en entendant la porte claquer. « Olympe, par Merlin, retourne donc à l’intérieur ! » mais aucune réponse ne se fit entendre, alors il pivota et trouva sa fille, les bras ballants, entrain de fixer la lune, pleine. Il y avait de l’admiration dans ses yeux, mais il vue immédiatement que quelque chose clochait, comme si soudain elle était déconnectée… soudainement son genou droit se brisa pour pivoter dans un angle pas du tout naturel dans un cris aiguë de douleur. Olympe hurlait d’agonie, implorait son père, son paternel qui fini par trouver la force de s’approcher d’elle alors que son visage s’allongeait pour prendre une forme lupine et que ses plaintes se transformaient en grognement sauvage. Il chuchota tendrement à son égare, avant de fuir vers la maison, s’enfermant à double tour. « Cours vers la forêt Oly, cours et ne t’arrête pas. Vers la forêt Olympe, la forêt. » C’est étrangement ce que fit le loup au pelage d’un brun si foncé qu’il semblait noir.

Garrett ne pu trouver le sommeil cette nuit là et il ne pu décrocher son regard de la fenêtre depuis laquelle il voyait l’orée de la forêt. Son esprit avait fini par comprendre, par rassembler les infos et… sa femme était une louve et sa fille en était elle aussi une maintenant. Il avait fini par réalisé que Rubi s’absentait toujours durant la semaine où la lune devenait pleine et puisque Olympe n’avait pas été mordue, c’était la seule explication.
Elle fini par ré-apparaître, nue et couverte de sang. Les yeux paniqués. Garrett sorti en trombe de la maison et la pris dans ses bras. Elle n’avait rien. Elle n’avait rien. « Papa, j-je… » Elle ne se souvenait de rien, elle explosa en sanglot et s’excusait. La seule chose qu’il pu faire était de la réconforté.

Quand Rubi rentra, Garrett eu une discutions plutôt enflammée avec elle, c’est ainsi qu’il découvrit que sa femme se voilait la face ; qu’elle niait jusqu’à son propre côté bestial. Rubi se laissa submerger par la colère et brisa plusieurs objets, refusant de croire une seconde de plus Garrett, leur fille était une très jeune sorcière et non pas un monstre. Il abandonna pendant quelque jours l’idée de lui faire entendre raison, mais il l’avait en travers. Parano, il s’était mis à fouillé dans ses affaires. Six années qu’ils vivaient ensembles et jamais elle ne lui en avait parlé, elle masquait même sa cicatrice de morsure à la cheville grâce à des onguents. Alors il essaya, encore et encore, la forçant à rester un mois entier à la maison. Là il a vue son regard changé, sa pupille se dilater avant de se contracter à nouveau. Plus la lune approchait et plus elle devenait hystérique, comme si la peur la rongeait de l’intérieur… Garrett ne savait pas encore qu’elle avait de la potion tue-loup et qu’elle l’avait prise, alors avant qu’elle ne se transforme, elle vit sa fille se changer en loup, et elle poussa un cris d’horreur. Demandant pourquoi et encore pourquoi.
La situation était beaucoup trop gênante pour Olympe, elle ne savait comment agir… être comme sa mère ne l’inquiétait pas, au contraire, mais ce n’était pas du tout le cas de Rubi, qui devenait de plus en plus endeuillée. « Maman, tu sais, on est... » « NON. Non Olympe, on n’est pas pareilles. Toi, tu es un monstre. » Plus jamais elle n’essaya d’avoir une conversation sur le sujet avec elle. Plus jamais.

Deux années étaient passées depuis. Rubi continuait de niait et de fuir les semaines de pleine lune. Elle disait que s’était pour ne plus jamais voir cela, le spectacle de sa fille se changeant en bête, mais Garrett s’inquiétait : Que faisait sa femme durant la pleine lune alors ? Où était-elle ? Il lui arrivait de se le demander, mais rapidement il finissait pas oublier, s’occupant d’Olympe et de sa nature profonde. Il s’y était fait et elle aussi, mais pas Rubi, qui continuait de regarder sa fille avec un regard terrifié, comme si la peur était si intense qu’elle lui prenait les tripes. Parfois il lui arrivait même de trembler et de bégayer si elles étaient ensembles dans la même pièces.
Pourtant un soir, Rubi se porta volontaire pour aider Olympe avec ses long et déjà beaux cheveux. Elle l’accompagna à la salle de bain… et tenta de la noyer dans le bain. Personne ne saura dire si Rubi a relâché la pression en se rendant compte de ce qu’elle faisait ou si le loup en Olympe, souhaitant survivre coûte que coûte, avait réussi a prendre le dessus.
Cet épisode marqua la fin de toute confiance qu’il puisse y avoir et la vie devint de plus en plus compliqué. Garrett pensait déjà a prendre des moyens plus ou moins extrême et la tentative de suicide de sa compagne quelques semaines plus tard le décida.

Il en informa Olympe. Olympe qui eu mal, mais qui compris, qui saisi pourquoi il n’y avait pas d’autre solution. Une fois qu’elle fut d’accord, son père contacta les autorités et surtout Sainte-Mangouste. Ils vinrent chercher Rubi. Elle les suivie sans s’opposer, calmement et sagement. Elle était devenue dangereuse, pour les autres et aussi pour elle-même, il fallait qu’elle se fasse soigner.
C’était un supplice autant pour Garrett que pour Olympe, ils décidèrent d’un commun accord de ne pas aller la voir tant qu’ils n’en trouveraient pas le courage. Olympe ne le trouva jamais. Une part d’elle en voulait à sa mère et l’autre était bien trop sensible et dévastée par tout cela pour trouver la force d’affronter son regard. Elle s’installa de façon quasi-définitive dans la maison de campagne, retournant que rarement à la boutique. Elle s’y sentait plus en sécurité, plus libre d’en apprendre plus sur cette chose en elle qui s’amplifiait et à laquelle elle finissait par s’habituer.
Ce quelque chose qui devenait siens et qui en soit l’avait toujours été.
Juste ici, à l’intérieur.

Serpentard !
Elle s’y attendait, peut-être même qu’une part d’elle l’espérait, toujours est-il qu’elle a rejoint la table des verts et argentés sans broncher, comme s’il y avait son nom gravé quelque part sur un des bancs.
Poudlard c’était autre chose, un endroit où elle voulait laisser le passé un peu au second plan, où elle voulait penser à l’avenir en essayant de contrôler cette force dangereuse en elle, qui ne cesse malheureusement de croître.
Cette malédiction qu’elle ne vois pas comme un don, mais comme quelque chose de différent, d’hybride… comme elle, qui l’a définie toute entière, sans fioritures.


Mo'
Nyé ! C'est encore moi, toujours la vingtaine, encore admin et... que dire de plus que je vous aimes ?? Ah si ! Joncheruine 8D
M. Felix Gaunt ; R. Gemma Adams ; Orest T. Pevensie
Hazel Levesque de Percy Jackson et les Héros de L'Olympe pour la réf avatar et en IRL c'est Ashley Moore.
ϟ Tu t’appelles ? — Mon père m'a donné le prénom d'Olympe et ma mère celui de Nasha. Tout naturellement j'ai hérité du nom de famille de mon paternel qui est Errol.

ϟ Un surnom ? — On m'appelle souvent Oly.

ϟ Donne moi ton âge jeune individu... — J'ai 16 ans.

ϟ Tu viens d’où ? — De Londres et plus précisément du Chemin de Traverse, mais je suis plus dans notre maison de campagne dans les Cornouailles. Un endroit isolé où la mer rencontre la forêt.

ϟ Et au niveau de ton rang ici ? — Je suis de sang-mêlé, mes deux parents sont des sorciers.

ϟ Si tu as un don précise le ici — Je ne sais pas si on peut parler d'un don, mais je n'irais pas parler de malédiction non plus... on fini par s'y faire. Je suis une louve-garou. ((test RP))

ϟ T’es en quelle année ? — Je suis en sixième année.

ϟ Quelle(s) option(s) ? — Je suis en base du Droit et Commerce et je prends des cours de Français.

ϟ Tu aimerais faire quoi plus tard ? — Pour l'instant personne n'a réussi à me faire abandonner l'objectif de devenir Ministre de la Magie.

ϟ Que penses-tu des élèves moldus et cracmols à Poudlard ?  — Qu'ils n'ont clairement rien à faire ici, surtout les moldus soit dit en passant.

ϟ Je vois je vois… tu seras donc dans la maison… Serpentard !
ϟ Ta baguette magique — Légèrement torsadée et plutôt rigide elle est faite de 27 cm de bois de Houx avec un cœur en Crin de Sombral.

ϟ La forme de ton épouvantard — Il est la représentation d'un paysage un poil morbide. Une clairière en forêt, où des cadavres s'entassent au centre, puis de derrière les arbres des proches, mais aussi des inconnus sortent de l'ombre. Leur prunelles me transpercent de reproches, elles me jugent. Je suis terrorisée par le regard d'autrui. Quand leurs yeux se posent sur moi, j'ai l'impression qu'ils la voient de suite. La Bête. Le monstre qui en moi sommeille.
Comment est-ce que je suis censée ridiculiser ça ? Va falloir me l'expliquer.

ϟ L’animal de ton patronus — Un cheval étalon, puissant et sauvage.

ϟ Qu’est-ce que tu vois dans le miroir de Risèd ? — Mon père avec ma mère, ils ont pris de l'âge, elle est fière de moi parce que j'ai réalisé mes rêves.

ϟ Que sens-tu au dessus de la potion d’Amortencia ? — L'odeur des pages des vieux livres mêlé à celle de la barbe à papa et de l'iode dans l'air, avec une pointe métallique et terreuse comme le goût du sang.

ϟ Ta matière favorite — Je n'en ai pas vraiment, mais s'il en faut vraiment une... je dirais que c'est la Défense Contre les Forces du Mal, ou peut-être bien tout simplement quand il est question de lancer des sorts.

ϟ Tu aimes quoi comme bonbon ? — J'adore les Chocogrenouilles et les Crapauds à la Menthe.

ϟ La créature qui t’inspire le plus — Et bien... je dirais le Chien à Trois Têtes, mais j'aime beaucoup les Niffleurs aussi.

ϟ Un animal de compagnie peut-être ? — Alors j'ai eu à mon entrée à Poudlard un hiboux Petit-Duc roux et blanc répondant au nom de Saturne. A l'obtention de ma BUSE mon père m'a offert un serpent de la Race des Milk Snakes et plus précisément un Serpent-Roi femelle orange, blanc et noir du nom de Pythie.
Tu marches droite, comme si ton t’avais appris à le faire avec un livre sur la tête. Ton regard est fixe, empli d’une mystérieuse malice provocatrice qui attire. Tu aimes comment la foule s’écarte au sons sourd de tes pas sur les pavés.
Tu aimes cette considération, mais à la fois elle te fait peur.
Tu aimes qu’on te regarde et à la fois ça te tétanise.
Tu ne veux pas qu’on te sondes Olympe, tu veux qu’on voit uniquement ce qu’il y a au dessus.
La dorure de tes yeux et le feu dans tes cheveux.
Tu aimes quand on te flatte, tu aimes quand on te dis que tu serais certainement un bon leader à suivre, quand on te félicite pour ton travail exemplaire, qu’on te demande des conseils en tout et en rien.
Tu aimes quand on gonfle ton ego de conneries.
Tu joue le jeu, pour en savoir toujours un peu plus… sur elle, sur lui et sur eux, alors que sur toi, on ne sait presque rien. Olympe, tu as appris à parler de toi sans le faire, à détourner l’attention avec un feu d’artifice alors que tu prends la fuite.
Rusée tu l’es !
Tu sais si bien l’exploiter pour ne pas te faire attraper quand il te prends soudainement l’envie d’enfreindre le règlement.

D’ici l’on croirait dépeindre le portrait d’une énième connasse, mais tu as pourtant bon fond. Tu n’es pas méchante, tu as juste beaucoup d’ambition et une fierté presque inébranlable. Parce que tu sais te montrer douce Olympe et attentionnée, tu sais rire d’autre chose que du malheur des autres ; tu es excessives dans tout ce que tu entreprends. Tu ne ressens pas ce besoin constant de t’en prendre à autrui et de faire du mal… probablement parce que c’est dans ta nature profonde. Encré en toi comme un parasite, comme quelque chose que tu n’as jamais voulu mais que tu as fini par accepter, mais que par orgueil tu ne pouvais tout simplement pas laisser triompher.

Alors tu aimes Olympe qu’on croit te connaître en ne sachant rien.
Tu garde le reste pour toi, tes démons et tes cauchemars, dans ton antre secrète du désespoir.
code de amandine pour morgane ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnès de Pontmercy
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 324
Points : 89
MessageSujet: Re: She wants, she win & she wolf ☾   Mer 19 Avr - 21:48

Jpp. J'ai vu ton test RP mygod je n'en peux plus c'est si délicieux D: j'avais oublié à quel point ton écriture était incroyable et pouah ça m'a assené un coup en mode "p'tain j'adore" et... Jpp. J'ai juste hâte de voir l'ensemble de ton histoire. Et bon, Je ne sais pas s'il sera possible de faire des liens mais en tout cas je serais silencieuse observatrice de tes RPs ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon B. Vaughn
Élève porté-disparu
avatar

Élève porté-disparu

Messages : 83
Points : 122
MessageSujet: Re: She wants, she win & she wolf ☾   Mer 19 Avr - 22:18

Une deuxième Louve-Garouuuu !!!! Yess <3
Hate de lire ton histoire :D
Love you now <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe N. Errol
Eleve hybride
avatar

Eleve hybride

Messages : 66
Points : 165
MessageSujet: Re: She wants, she win & she wolf ☾   Mer 26 Avr - 11:52

Merci beaucoup les filles, vous êtes adorables omg *^*
J'ai pas encore fini mon âme ira probablement en Enfer pour l'attente, mais j'ai commencé à taper l'histoire /o/ (oui oui en ce moment je suis en pleins rush, ce n'est pas qu'une illusion) ♥


wolf & woman
Some days, I am more wolf than woman, and I am still learning how to stop apologising for my wild. •• ALASKA (Nikita Gill)

The Pack :
 
Bannières & Awards :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
avatar

Directeur

Messages : 376
Points : 285
MessageSujet: Re: She wants, she win & she wolf ☾   Sam 29 Avr - 21:11




Bienvenue sur Dabberblimp !

omg. Olympe. Jpp de tes persos tu sais ? Ils sont tous tellement.. ouf. Le cara, l'histoire! Je suis absolument fan de tout! Je t'attendais tellement avec impatience.. Je te valide, tu connais le chemin fire


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: She wants, she win & she wolf ☾   

Revenir en haut Aller en bas
 
She wants, she win & she wolf ☾
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» AVP-REQUIEM - "WOLF" PREDATOR (Toutes Versions)
» [Plichota, Anne & Wolf, Cendrine] Oksa Pollock - Tome 1: L'Inespérée
» Wolf's Rain
» [Plichota, Anne & Wolf, Cendrine] Oksa Pollock - Tome 2: La forêt des égarés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: 
Ceremonie de repartition
 :: Fiches validées
-
Sauter vers: