I've got to save myself ✝✝✝ Arya

Lukas S. D. Einarsson
Incarnation de la pulsion de mort
Incarnation de la pulsion de mort
Lukas S. D. Einarsson
Messages : 325
Points : 745
I've got to save myself ✝✝✝ Arya Ven 17 Nov - 1:14




Life can get you down so I just numb the way it feels
I drown it with a drink and out-of-date prescription pills
Fraîcheur acide d'un hiver bien trop proche.
Envie d'un thé brûlant parcourant ta gorge, d'un endroit calme où tu pourrais réfléchir, n'emportant avec toi que tablette sur laquelle tu pourrais dessiner tes idées, écouteurs bluetooth enfoncés dans tes oreilles pour t'isoler, t'isoler toujours plus.
Ton souffle se dessine dans cette fraîcheur acide, tes joues sont rapidement roses, ton corps entier ne parvient pas à se réchauffer, emmitouflé dans un manteau en laine t'arrivant aux chevilles, une écharpe bleu et or qui vient recouvrir ton visage, posé sur ton nez, dans un essai vain de faire blanchir ce faciès qui ne saurait rester insensible.

Démarche rapide en ce jour de repos, la plupart des élèves restant dans l'enceinte du château, dormant pour ne pas affronter le froid.
Tu étais parti tôt, arrivé à l'ouverture de ce salon de thé qui te servait d'antre de créativité, dépensant une fortune en sucreries et théine ou caféine pour faire marcher ton cerveau comme une machine qu'on huile pour atteindre l'excellence.

8h23 + première commande.
Un café noir et des viennoiseries.
De quoi bien commencer une journée productive.

Les heures passent et les assiettes s'empilent. Un serveur débarrasse ta table de temps à autres sous ton regard noir, furieux car il a brisé le flot de tes pensées, un trait mal fait qu'il faut recommencer.

12h47 + cinquième commande.
Un jus d'orange pressé et un brunch sucré/salé.

Tes dessins s'accumulent, si tu dessinais sur papier tu serais entouré de croquis non-aboutis, tu aurais la main noire de mine de crayon charbonneuse et tu aurais sûrement confondu ta gomme avec une noix de cajou.
Heureusement ta tablette tient la distance, elle te permet même de modéliser tes créations en hologrammes 3D que tu peux agrandir, modifier, ce qui te permet de gagner un temps précieux dans la conception du design de tes inventions.

La musique t'empêches tout contact avec l'extérieur, elle te permet de te concentrer sur ton travail, bien que tu ne serais pas dérangé autrement, à part toi seul quelques clients se sont aventurés dans le froid aujourd'hui, heureusement que tu es là pour remplir la caisse du salon de thé.

14h50 + huitième commande.
Un pot de thé noir épicé et des scones que tu dévores en lisant un journal que l'on t'a gentiment donné. Pause mentale pendant laquelle tu te permet de divaguer, de prendre du recul quand à tes croquis et calculs.

15h10 - neuvième commande.
Une part de tarte au chocolat et noix de pécan avec une sauce caramel beurre salé. Ton dessert préféré dans ce boudoir tout rose, aux allures de chambre de jeune fille pré-pubère, qui mériterait selon toi un bon coup de rénovation tant l'idée de s'installer en ces lieux te répugne parfois. Mais tu n'es pas homme à refuser de si délicieuses sucreries à cause de l'environnement qui les fournit. Il t'arrive de faire des commandes pantagruéliques et de les ramener à Poudlard, dans ta chambre, là où la décoration ne tranche pas avec ta personnalité.

Tu te remet à dessiner, ton esprit est plus vif que jamais. Tu te sens à l'apogée de ton art, tes créations prennent vie sous tes yeux, ces calculs te semblent logiques et tu tiens au bout de tes doigts une révolution dans le monde de la technologie magique, tu en es sur, cette fois ça va marcher.


Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
Arya Strauss
Messages : 394
Points : 852
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya Mar 21 Nov - 22:55

I've got to save myself
Elle était restée au lit sans fermer l’œil, avait tourné dans un sens et puis dans l'autre, avait fait les cent pas dans la salle commune en espérant ne réveiller personne, et puis était retournée sous ses draps, tout ça sans jamais savoir si elle était éveillée ou si elle rêvait enfin.
Il lui avait fallut trois cafés de plus que d'habitude, avec deux fois plus de sucre qu'elle n'en mettait habituellement, et après avoir passé la nuit à errer dans son dortoir, elle était prête à passer la journée à errer dans Poudlard.

Le froid lui mordait la peau, rendue fragile par les températures inconstantes et la crève lui prenant la gorge. C'était pas grave, de se détruire un peu plus qu'elle n'était déjà déconstruite Le pas léger et lent, elle s'était aventurée dans le vent glacé d'un hiver trop proche.
C'était pas vraiment qu'elle avait envie de voir du monde, mais c'était qu'elle se faisait chier et que le temps ralentissait – c'était comme une malédiction qui la prenait chaque fois qu'elle passait une nuit les yeux ouverts.

Elle était entrée dans le salon de thé, d'une nonchalance qui la caractérisait, un regard absent lancé sur la salle.
Automatiquement ses pas la dirigent vers lui, et dans un mouvement fluide – naturel – sa main attrape la tarte, la lève à ses lèvres. Elle s'assied en face, entame sa bouchée et élève la voix, sans se préoccuper d'avoir toujours la bouche pleine.

« Je t'ai pas vu de la journée je me disais que t'étais peut-être mort »

Elle l'avait pas vraiment cherché, mais à y réfléchir, c'était vrai qu'elle ne l'avait pas vu de la journée.
Elle haussa les épaules, fit mine de s'intéresser à son travail, tout en continuant de manger son dessert.
On aurait dit qu'ils jouaient à la petite sœur chiante et au grand frère trop occupé.

« Pas que ça m'aurait dérangée. Tu fais quoi? »
Lukas S. D. Einarsson
Incarnation de la pulsion de mort
Incarnation de la pulsion de mort
Lukas S. D. Einarsson
Messages : 325
Points : 745
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya Ven 24 Nov - 16:31




Life can get you down so I just numb the way it feels
I drown it with a drink and out-of-date prescription pills
Tu ne comprends pas ce qui se passe tout de suite. Chevelure nacrée pourtant trop familière qui s'était avancée jusqu'à toi, perdu dans tes pensées, oubliant tout de ton environnement jusqu'à en oublier cette ultime douceur que tu t'étais réservé pour l'aboutissement mérité de tes travaux en ce jour de repos. Il a probablement suffit de quelques secondes pour que la sorcière attrape cette merveille de pâtisserie et l'entame sous tes yeux ébahis, ceux du petit garçon à qui l'on venait d'annoncer qu'il n'y avait plus de chocapics pour le petit déjeuné, petit garçon qu'elle a bien connu petite fille.

Tu essaies tant bien que mal de ravaler la rancoeur qui te monte à la gorge, prêt à lui sauter au cou pour la faire recracher sa gorgée ou pire encore, l'étouffer pour cet affront innommable.

C'est toi qui va bientôt mourir. Lui dis-tu, ton regard perdu entre ce qui aurait du être la récompense de ta consécration et la future avocate qui doit se douter que son acte est intolérable. Illégal.

Tu l'observes, aucune éducation, elle est restée cette gamine que tu avais jeté dans la rivière, riant fort et parlant la bouche pleine, sans même prendre le temps de s'essuyer les doigts après avoir empoigné ce qui te revenait de droit.
Faisant signe au serveur pour qu'il t'apporte une autre part en essayant de rester le plus calme possible.

Avant que tu ne m'interrompe avec cet acte de barbarie, je travaillais sur différents projets pour l'année prochaine, je dois encore définir mon projet MOMTI.

Le serveur arrivant tu te tourne vers lui, tu lui demande s'il reste une part de cette fabuleuse tarte chocolat / noix de pécan avant de le voir partir en cuisine pour vérifier ta requête.

Arya te semble apathique, les yeux cernés par la fatigue, probablement une autre nuit blanche penses-tu, peu enclin à en connaître la cause mais assez curieux pour te permettre une réflexion presque fraternelle.

Et toi alors, à quoi as-tu dédié cette superbe journée ?

Le serveur revient rapidement, gêné de t'annoncer qu'il ne reste plus rien de cette tarte sauf peut-être les quelques miettes laissées par la perle. Tu soupires, serres le poing sous la table. Le serveur est anxieux, il se met à balbutier quelques mots avant de te proposer des alternatives et tu t'arrêtes sur l'une d'entre elles, un cheesecake, avant de te tourner vers la voleuse de gâteaux, plongeant ton regard amer dans le sien.

Apportez également une tasse de café avant qu'elle ne s'étouffe. Ou que je ne l'étouffe. Tu hésites encore.

Le serveur s'exécute, semblant être plus que ravi de pouvoir partir loin de toi quelques instants.

Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
Arya Strauss
Messages : 394
Points : 852
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya Jeu 11 Jan - 12:38




(©DO IT LIKE A PIZZA)
lukas & arya
«I've got to save myself»

Elle avait haussé les sourcils, engloutissant la pâtisserie sans vergogne aucune pour son regard abattu et amer qui la toisait. La culpabilité avait oublié d'effleurer sa conscience, et elle s'en était léché le bout des doigts.

« Je fais ça pour ton bien, tu manges trop de sucre de toute façon. »

Elle échappa un souffle qui riait au bord de ses lèvres et le regard attentif, elle fit mine de comprendre le charabia qu'il venait de déblatérer. Lukas avait cette fâcheuse tendance à employer des termes qu'il était le seul à connaître et à croire que tout le monde était capable de le suivre. Il était simplement dans un autre monde que le sien.

« Donc je suis sensée savoir ce qu'est un projet MOMTI? »

Elle releva la tête vers le serveur, sans aucune tendresse ni dans son regard ni dans son allure, puis le regard vacillant vers Lukas, elle esquissa un sourire qui s'effaça aussitôt de son faciès.
Elle était presque sûre que si ça avait été n'importe qui d'autre, elle aurait déjà été étranglée par ses mains avides de viennoiseries. Mais c'était Arya, alors elle était encore en vie, malgré son acte, ma foi, impardonnable.

Le serveur partit et Arya posa un coude sur la table, appuyant son visage dans la paume de sa main ; même elle avait ses limites, et ça faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas dormi. Elle soupira, suivant des yeux les quelques mouvements du serveur entre le comptoir et les tables.

« J'ai essayé de fermer l’œil et puisque le sommeil tardait à pointer le bout de son nez j'ai voyagé à travers le château. »

Et elle n'avait vu personne sinon des visages inconnus, elle n'avait entendu que le son de ses propres pas et les gloussements de quelques élèves qui passaient dans l'un ou l'autre couloir. Elle avait été seule et errante toute la journée, et maintenant que le soir s'annonçait, elle n'était toujours pas fatiguée. Ou si, elle l'était ; mais ses paupières ne tomberaient jamais. Elle désespérait.

« Oh et puis j'ai compté trois fois le nombre de marches qu'il y avait pour rejoindre le haut de la tour d'astronomie mais c'était jamais le même. »


tell me you won't leave


Lukas S. D. Einarsson
Incarnation de la pulsion de mort
Incarnation de la pulsion de mort
Lukas S. D. Einarsson
Messages : 325
Points : 745
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya Lun 5 Fév - 22:03




Life can get you down so I just numb the way it feels
I drown it with a drink and out-of-date prescription pills
Geste ironique lorsqu'elle lèche le bout de ses doigts, comme une enfant qui défierait sans cesse l'autorité d'un Surmoi non reconnu, comme une soeur dont l'unique but est de narguer le frère, chien et chat qui se cherchent depuis toujours, complicité fraternelle s'étayant sur des moments comme celui-ci, où l'électricité ravive le lien, le feu monte dans le corps inerte, le volcan fasse au glacier ne saurait trop que se réveiller.
Il n'en est rien.

Sarcasme piquant, visant directement ton égo dont l'addiction pour le sucre en est un défaut, une faille, un fléau. Tu hausses les épaules pour répondre à son apathie, contenant parfaitement une rage qui avec le temps s'est apaisée.
Tu ne laisserais passer ce genre d'attitude à personne, personne sauf elle, car elle ne fait que te narguer, c'est sa façon à elle de t'adorer.

C'est comme un mémoire, une sorte de projet sur lequel je devrais travailler pendant 3 ans et pour lequel je dois créer un objet où s'imprégnerait la magie. Tes yeux roulent lorsque tu vois son expression embêtée En gros une voiture volante, mi-technologie mi-magie tu vois ? accent porté sur la compréhension, sarcasme visant à pointer son ignorance.

Tu portes la tasse de thé encore chaude à tes lèvres, prenant cet air guindé qui sied à la verbe empoisonnée.
"Voyagé à travers le château ?" Il ne te manque plus que la capacité à traverser les objets et tu es officiellement devenu un fantôme, tu en as déjà le teint et l'expression. Piqure dans l'âme qui cache une réelle inquiétude. Les traits de la perle te semblent fatigués, son énergie vitale est si basse que tu ignores si elle comprends un mot de ce que tu dis, tes lèvres peuvent bien bouger inutilement si son cerveau ne fait pas les connections nécessaires pour décrypter le sens des paroles qui en sortent.

Tes sourcils se dressent en entendant son idiotie, compter les marches de la tour d'Astronomie, même avec de l'énergie c'était une tâche fastidieuse, l'inquiétude grandit mais tu ne saurais le montrer, à la place tu bois une autre gorgée de thé, regarde par la fenêtre le spectacle du silence en soupirant, l'endroit s'est vidé, il n'y a plus que vous et le serveur apeuré a bientôt terminé son service, il est presque temps de partir mais tu n'es pas prêt à rejoindre le monde coloré du château, préférant la compagnie taciturne de la jeune femme éteinte qui se trouve en face de toi.

Ce n'est tout de même pas Floyd qui t'empêche de dormir ? tu t'étouffes presque à la pensée lubrique du moins, pas physiquement. Gêne, bien que tu reconnaisse les traits féminins d'Arya elle n'en reste pas moins qu'une petite fille asexuée à tes yeux, c'est mieux ainsi, d'autant plus qu'elle traîne avec les mecs les moins fréquentables du château, et tu en fais partie.


Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
Arya Strauss
Messages : 394
Points : 852
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya Mer 21 Fév - 1:23




(©DO IT LIKE A PIZZA)
lukas & arya
«I've got to save myself»

Son regard s'était essoufflé, les quelques lueurs vivantes éteintes au creux de ses iris fatigués. Elle n'aimait pas vraiment parler de Floyd. Il n'aurait pas été le seul à lui reprocher sa relation, mais elle n'avait pas envie de l'entendre de sa part ; et il devait le savoir, car il n'avait jamais exprimé sa désapprobation – à condition qu'il désapprouve effectivement. Il était bien l'un des seuls à avoir la délicatesse de comprendre qu'elle en avait rien à foutre de l'avis des autres. Elle savait bien que Floyd était pas le prince charmant ; mais c'était celui qu'elle aimait, et quand bien-même personne ne pouvait le comprendre, au moins Lukas le respectait.
Alors lorsqu'il continua sur une plaisanterie, un sourire se dessina au bord de ses lèvres et son allure se détendit.

« Floyd n'a rien à voir avec mes insomnies. »

Il avait plutôt tendance à lui servir de somnifère – dans le bon sens du terme.
Ce qui retenait Arya éveillée était plus douloureux et plus subtil à la fois – plus caché et insondable – incompréhensible et indiscernable.

Elle s'était enfoncée dans le fond de son siège, son regard vagabondant vers la fenêtre et le brouillard levant qui l'empêchait de voir au travers. Elle détestait qu'on s'inquiète pour elle ; qu'on lui pose des questions où les réponses parleraient d'elle et de ses problèmes. Elle n'avait pas besoin d'aide, et elle n'avait pas envie d'être faible ; elle n'avait pas besoin de la pitié des autres, et elle n'avait pas envie d'être cette fille pathétique.
Lukas avait la décence de ne pas exposer son inquiétude.

« Et puis au moins comme ça j'ai encore plus de temps pour faire un tas de choses futiles et inutiles. »

Elle lui adressa un maigre sourire, haussant les sourcils dans un regard mutin. Avec tout le temps qu'elle passait éveillée, elle aurait pu accomplir un tas de choses ; si elle n'était effectivement pas un fantôme.

« Comme compter les marches de la tour d'astronomie ou voler des viennoiseries au plus beau des aigles. »

Elle haussa les épaules par réflexe, et posa son coude sur la table, sa tête reposant dans la paume de sa main ouverte. Son regard s'était perdu sur les traits de son frère.

« J'ai appris récemment qu'il s'était passé un truc entre toi et Pierce. Je savais pas. T'allais me le dire quand? »


tell me you won't leave


Lukas S. D. Einarsson
Incarnation de la pulsion de mort
Incarnation de la pulsion de mort
Lukas S. D. Einarsson
Messages : 325
Points : 745
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya Ven 23 Mar - 15:03




Life can get you down so I just numb the way it feels
I drown it with a drink and out-of-date prescription pills
Tu avais pu sentir l'air se briser, glaçant l'atmosphère à peine le nom de Floyd évoqué. Comme si tu avais vu juste, comme si ton coeur de glace venait d'emprisonner avec lui celui d'un papillon blessé, brisant ses ailes et rejetant toute bonté.
Mais ton but n'était pas de la briser.
C'était simplement devenu mécanique pour un être aussi insensible, dénué d'amour, dénué d'empathie, dénué de vie, le satan de ton être, éternel ombre qui te surplombait.
Mais tu n'étais pas vil, pas mesquin, du moins pas avec Arya, alors tu la laisserait voler à nouveau, tu oublierais bien vite de lui poser des questions, tu laisserais ses cicatrices s'effacer plutôt que de les rouvrir sans cesse comme tu aimais le faire, torturant âmes esseulées comme un enfant brûle une fourmis au soleil, ta loupe, ton instrument de torture, c'étaient tes mots, ton esprit, ciselant et déchiffrant les êtres. Avec Arya, tu rangeais ta loupe, du moins, tu ne la pointais jamais trop longtemps sur elle, tu ne désirais pas la briser, elle se brisait suffisamment seule.

Heureusement la pointe d'ironie dans ta voix avait suffit à calmer ses peurs, encore une fois tu titillais l'ours qui sommeillait en elle, juste assez pour la faire réfléchir mais pas suffisamment pour la faire s'auto-détruire. Le goût du café sillonne tes entrailles, l'amertume emplit ta panse, calmant sur son chemin l'envie irrépressible de sucre, ton addiction à toi était avant tout celle-ci, son addiction à elle était tout autre et tu te demandais déjà si, son regard s'égarant dans le vide, son corps en présentait les premiers symptômes, séquelles dissimulées par des attitudes qui se brisaient. La voilà affalée dans son siège, montrant l'épuisement psychologique et physique dont elle parlait quelques instants auparavant, tu la sondais, curieux de la race humaine, sans empathie ni pitié, ni inquiétude.
Elle semblait consciente, maîtresse de sa vie et de ses choix, et ses choix ne regardaient qu'elle.

Toi faire des choses futiles et inutiles ? son regard accroche à nouveau le tien Parce que tu peux faire autre chose ? ironie fraternelle, tacle mérité.

Du moins, c'est ce que tu penses jusqu'au moment où elle te re-narcissise.
Il est vrai que tu es le plus beau des aigles.
Tu aimerais t'embrasser en cet instant.
Te délectant de l'adoration d'Arya.
N'y voyant que sincérité et vérité.

Mais cet instant de gloire ne dure que quelques secondes, et alors qu'elle change de posture, plus décontracté, tu ne t'attendais pas à cette attaque directe que tu ne peux t'empêcher de prendre en plein coeur, les stigmates d'un dégoût sur ton visage, et une furieuse envie d'hurler.

Le pacte n'était plus.
Votre romance avait été percée à jour.

Oh bien sûr les questions martèlent ton esprit enragé. Qui t'as parlé de ça ?Comment es-tu au courant ? Un "truc" putain sois plus spécifique ! Comme tu l'as dit, je suis le plus beau des aigles. tu transforme la haine pour qu'elle soit plus socialement acceptable, faisant passer la rage pour de l'humour, mécanisme de défense détournant la sévérité de la situation. J'ignorais que ma vie sexuelle t'intéressait à ce point. Retour sur Arya, qu'elle se pose des questions à son tour.

Il faut dire que tu avais déclenché cet ouragan.
Ne plus parler de Floyd.
Tu le notes précieusement dans ton esprit.

C'est ton regard qui vagabonde désormais. Il cherche un point de chute, n'importe quoi qui pourrait le stabiliser le temps de cette conversation désagréable.
Poing serré sous la table, dos droit, presque stoïque, il faut croire que le plus beau des aigles est percé à jour, et il n'aime pas être mis à nu.
Du moins, pour d'autres raisons que celui de la chair.


Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
Arya Strauss
Messages : 394
Points : 852
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya Mer 25 Avr - 23:28




(©DO IT LIKE A PIZZA)
lukas & arya
«I've got to save myself»

Arya ricana à sa première remarque, quelque chose du genre Très drôle, Lukas, on a bien ri mais se contenta de ça, sans chercher à lui renvoyer la balle. Il regretterait ses mots plus tard, elle lui promettait du coin du regard.

Arya n'avait pas totalement menti, quand elle prétendait qu'il était le plus beau des aigles. A ses yeux, il l'était très certainement ; il était celui qui brillait le plus dans son monde d'étoiles. Mais ça ne changeait rien au fait qu'il était allée voir Pierce, et qu'il ne lui avait rien dit du tout. Oh, ce n'était pas tant de la jalousie, même pas une question de vouloir contrôler sa vie. Il pouvait bien papillonner avec qui bon lui semblait. C'était plutôt le fait que ce soit Pierce, qui l'irritait.

Pierce qui avait toujours réussi, qui avait toujours été grande et fière, indépendante. Pierce qui était magnifique dans sa subtilité, élégante dans la puissance qu'elle dégageait. Pierce qui était une montagne de qualités et quelques faiblesses dérisoires. Pierce que Arya enviait tant. Pierce que Arya avait fui, elle qui était son amie.

Elle aurait aimé savoir que son Lukas était allé voir cette fille-là qui lui rappelait à quel point elle était un échec.

« J'ai dit qu'il s'était passé un truc. Tu viens de confirmer que c'était sexuel. »

Elle haussa les épaules. Au final, elle ne savait rien, et elle l'avait eu au bluff. Plutôt fière de l'avoir attiré dans son piège, elle esquissa un rictus comme pour se moquer de lui, alors qu'il devait être si fier de son intelligence. Eh bien, Dawson, on fatigue ?

« Je te demande pas de m'en parler si tu veux pas. Mais pourquoi tu veux garder ça secret ? C'est pas si honteux, d'être tombé amoureux de Romeo, si? »

Avait-il seulement été amoureux ? Secrètement, elle espérait qu'il dise oui, mais quelque part, elle avait peur qu'il le dise aussi. Alors elle attendit, le regard farouchement figé sur lui, s'appropriant sa tasse et buvant dedans comme s'il s'agissait de la sienne.


tell me you won't leave


Lukas S. D. Einarsson
Incarnation de la pulsion de mort
Incarnation de la pulsion de mort
Lukas S. D. Einarsson
Messages : 325
Points : 745
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya Dim 29 Juil - 11:37




Life can get you down so I just numb the way it feels
I drown it with a drink and out-of-date prescription pills
Confession d'une intimité qui t'avais échappé, qui avait glissé hors de tes lèvres, qu'elle avait aussitôt saisi avant de te renvoyer une balle qui, a coup sûr, ferait mal dans tes entrailles où le contrôle avait faibli.

Tu jures que si tu n'avais pas avalé la gorgée de café avant qu'elle ne t'entailles profondément, la jolie blonde se retrouverait actuellement recouverte d'un mélange de café et de bave, au lieu de ça tu te contente de réfréner une possible remontée aqueuse par une toux non pas sans gêne.

Vite.
Une stratégie, te dis-tu.

Tu pourrais la jouer "mec cool" qui se vante de ses exploits a son bro ou plutôt sa bro de toujours, lui racontant ostensiblement les nuits partagées avec celle qui reflétait la perfection, appuyant les détails, les exagérant sans honte, parce qu'entre tombeurs c'est ce qu'on fait non ? Tu aurais même pu appuyer tes propos avec des photos prises en secret, si tu en avais prit bien entendu.

Ou tu pourrais simplement être honnête, sincère, vider ce que tu as sur le coeur et qui t'as empoisonné voir t'empoisonnes encore. Mais tu peux voir très clairement un mini Lukas aux contrôles dans ton cerveau te regarder l'air affligé d'avoir simplement eu cette pensée stupide. Lukas Dawson ne se livre pas, Lukas Dawson n'est pas un homme qui a des sentiments, ça se sait.

Bien que ton cerveau fusait à mille à l'heure Arya fut plus rapide, elle t'asséna un coup de grâce qui, pourtant, serait ton échappatoire.

Qui a parlé d'amour ? regard sévère, froid, distance corroborée par une attitude physique, tes bras se croisent, ton ton est fermé et tu te détends enfin, rire sarcastique avant de reprendre Romeo n'était qu'une distraction le temps d'un été.

C'est drôle, l'espace d'un instant tu t'en es convaincu toi même. Comme si le fait d'anéantir et de nier tout sentiment a son égard avait fini par porter ses fruits, comme si Romeo n'était plus qu'un lointain souvenir alors qu'hier encore, dans ce foutu placard à balais, ton coeur résonnait, faisant vibrer ton thorax d'acier, criant un désespoir où se mêlerait à jamais haine et attachement, ce dernier étant la cause même d'une angoisse insoutenable pour les personnes de ton espèce, ceux qui hurlent leur indépendance.

Tu lèves les yeux au ciel avant de plonger ton regard dans celui d'Arya, subtile manière de réfuter ses théories, ou pas si subtile que ça puisque tu continuais sur ta lancée.
Ne t'inquiète pas, le jour où ce genre de chose m'arrivera tu seras au courant. et tu te lèves de ta chaise, ébouriffe sa tignasse de jeune femme fatiguée, allant payer l'addition au comptoir avant de revenir vers la table pour ramasser tes affaires, tendant la main à Arya, preuve d'une galanterie excusant ton comportement affable habituel.


HRP.
@Arya Strauss bb je suis tellement désolée pour le temps de réponse je suis une grosse merde voilà c'est dit
hug
Contenu sponsorisé
Re: I've got to save myself ✝✝✝ Arya

I've got to save myself ✝✝✝ Arya
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [SOFT/TUTO] SHAKE & SAVE : Prendre une capture d'écran de votre HTC [Gratuit]
» God Save The Queen et Le Labyrinthe de Morphée
» [REQUETE] save FF6 pour morphgear svp
» SHAKE & SAVE - Une capture d'écran grâce au G-SENSOR
» [Ever Side's] MEP -Save Me-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Pré-Au-Lard :: Salon de thé-
Sauter vers: