AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Just you and me || Castiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 325
MessageSujet: Just you and me || Castiel   Ven 21 Avr - 16:22


Just you and me



T
u poses ton téléphone, un sourire étrange se dessinant sur tes traits. Qui allait bien venir te voir ? Est-ce une blague ou bien ? … Tu as un doute, mais si elle a un minimum de fierté, cette personne viendra te voir bien assez tôt. Pour te nourrir en plus. Tu passes ta langue sur tes dents, soudainement impatiente de savoir à qui tu as à faire. Tu te lèves de ton lit en repoussant les draps de ton corps, tu fais attention aux autres filles qui dorment à côté et tu prends une longue chemise qui traîne pour te couvrir les sous vêtements. La plupart des élèves sont endormies alors tu ne risques pas d'être dérangée dans les heures qui viennent. Tu sors en silence, descends les marches de ton dortoir avant finalement de regarder la salle commune, faiblement éclairée par la lune.

La vitre gigantesque qui sert de plafond est l'une des choses que tu adores dessiner. Voir le temps qui change, le ciel qui s'anime... Tu as passée des heures et des heures à le crayonner, à imaginer un autre monde derrière cette fenêtre qui dévoile un univers différent chaque jour. Tu avances, pieds nus sur le sol et tu t'assois sur un pouf avec ton mobile en main. Est-ce qu'il va vraiment venir ? Cette question te turlupines, tu n'arrives pas à être patiente. Tu ne sais pas à quoi t'attendre ou à qui et ça te tracasse. Tu essais d'imaginer toutes les situations possible, tu te prépares mentalement à tout ce qui peut arriver pour ne pas être dépassée par la situation.

Tu croises tes jambes, affalée au fond du coussin géant, et tu lèves les yeux vers le ciel étoilé. Tu veux te détendre, rester calme comme tu sais si bien le faire. Cela faisait bien longtemps que tu n'avais pas été aussi... Excitée. Amusée. Tu as peur de la déception. Tu t'inquiètes pour quelque chose que d'habitude, tu aurais considérée comme futile.

Calme toi. Tu fermes les yeux, tu prends une grande respiration. Ne te laisse pas dépasser par les événements.

Tu écoutes le moindre son. Celui de ton cœur qui bat un peu vite, de ton souffle qui s'évapore dans l'air... et de la porte qui s'ouvre dans un léger bruit. Pas très sonore mais présent. Tes paupières s'ouvrent brusquement et tu tournes la tête pour voir qui arrivait. « … Toi ? Vraiment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Apprenti loup-garou et cavalier de la mort
avatar

Apprenti loup-garou et cavalier de la mort

Messages : 201
Points : 321
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Ven 21 Avr - 18:06


feat. Wilhelmina

just you and me


Tu poses ton téléphone.  Tu as les genoux repliés vers ton ventre, assis sur ton lit, adossé à la tête de lit en bois. Tu as mal au dos, et tu devrais crever de fatigue après l'entraînement de Quidditch de ce soir.  Cependant, l’adrénaline est encore présente et n’a fait que laisser tes sens à vif, réactifs. L’instinct de la nuit te force à veiller, t’abîmant les yeux sur cette drôle d’inventions des moldus : le téléphone portable. Cette petite machine permettait d’envoyer des messages instantanés à distance. C’est la que tu te disais que les sorciers étaient vraiment bizarres, à s’envoyer des volatiles plumeux et des lettres.

Tu as envie de la voir, cette effrontée à qui tu as volé le nom à Caïn. Wil-hel-mi-na. Curieux. Chiant à écrire et à prononcer, donc tu le portes pas dans ton coeur. Pourquoi ne pas donner de prénoms simples à ses enfants ? Comme Marie, ou Alice.

Dormant simplement en caleçon, avec la chaleur des beaux-jours qui revenaient au galop, même la nuit, il te fallait un habit plus mesuré pour aller la rencontrer.
Enfilant un pantalon de jogging vert et un débardeur blanc, tu enfonça ton téléphone dans ton immense poche lancinante.
Enfilant tes baskets de Quidditch, tu ne pris pas le soin de te recoiffer. Et oui, c’était au naturel qu’on te prenait. Et c’est pas comme si tu avais l’intention de la séduire. Hm. Tu passas tes doigts à travers ta crinière de bronze pour les remettre en place.

Le ronflement de Caïn (ptite dédicace bro si tu passes par là) couvraient aisément le bruit de tes pas sur le sol glissant du dortoir des serpentard.
Sortant des cachots dans le silence le plus total, tu remontas les escaliers et prit la direction de la tour de Serdaigle. Ta baguette éclairait ton chemin, et quelques tableaux visiblement de mauvaise humeur (cela pouvait se comprendre) ronchonnèrent sur ton passage pourtant éclair.
Arrivé dans l’aile est de Poudlard, tu te retrouvas vite face à un heurtoir en forme d’aigle. Si seulement c’était aussi simple que de connaître un mot de passe… mais la statue désirait qu’on réponde à une énigme.
Et.
Les énigmes et la logique, c’était pas vraiment ton point fort. Pas du tout même.

“Je commence par un E, je termine par un E et je ne contiens qu’une lettre. Et ce n’est pas la lettre E. Qui suis-je ?”

Tu aurais cru que ton cerveau allait exploser d’une surchauffe.
“Euh..”
“Mauvaise réponse. Ce n’est pas la lettre E !”
“Mais non mais ! Putain.”

“On ne peut ni m’entendre, ni me toucher, ni me voir, ni me sentir…”
“oh la la…”
“... ni me gouter, mais s’il on me prononce, je ne suis plus.”
“...pff.”

Bon, il fallait que tu réfléchisses, vivement. Après cinq minutes de réflexion, tu finis par croire que tu avais compris.
“Le silence ?”

Le heurtoir ouvrit ses ailes, laissant place à deux ouvertures de chaque côté vers l’entrée de la tour, derrière la statue.

Une fois entré, tu l’aperçus devant toi, si peu vêtue. S’attendait-elle à ta présence ? Son expression de surprise ne pouvait te laisser indifférent.

“C’est insupportable les épreuves qu’il faut passer pour venir te voir ici. C’est quoi le plan ? Tu es une princesse que je dois délivrer de sa tour ? J’espère qu’il n’y a pas un dragon qui va sortir de nul part si je m’approche de toi.”

Tu t’approches d’elle, un sourire narquois et sûr de toi, avançant ta main pour caresser sa joue.
“Un peu chelou une princesse qui se nourrit du sang de ses princes, non ?”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 325
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Ven 21 Avr - 18:44


Just you and me



C
'est lui. Le lunatique. Impulsif et prétendument indifférent. Le Serpentard du terrain de Quidditch. Un des rares amis de Caïn. Tu ne t'es pas attendue à le voir et ton expression montre ta surprise de l'instant. Castiel. Est-ce lui qui... Qui a envoyé les messages aussi ? Tu restes muette alors qu'il approche, qu'il parle pour ensuite lever sa main vers ta joue. Il sort une remarque et tu as un léger rire. « Effectivement... Mais il faut que ce soit original, les contes sont tellement ennuyants quand la trame reste la même. » Quelque part, tu as espérée secrètement que ce soit lui et son tempérament de feu qui soit derrière tout ça.

Lui en prince et toi la princesse. Sans dragon, juste avec une histoire qui commence et qui se veut palpitante, remplie de vagues et de rebondissements. Tu ne sais pas comment ça va se finir, ni comment se présente la suite. Mais s'il est là, tu as envie de te dire que ta solitude va peut-être s'amoindrir.

Tu le détailles avec un fin sourire, observant sa tenue simple et décontractée. « Tu m'excuseras, je viens juste de sortir du lit et je n'avais pas envie de m'habiller. » D'où la simple chemise qui couvre ton corps. Tu laisses tes yeux se balader sur son visage. La faible lumière lui donnant un air mystérieux et envoûtant, montrant sa mâchoire saillante et son nez droit. Tu as envie de le dessiner, d'immortaliser son regard sombre et pourtant plus calme que la dernière fois que tu l'as croisé. « Je ne pensais pas que tu étais si joueur... Tu es décidément pleins de surprises on dirait. Non seulement tu as piqué mon numéro avec Caïn, mais en plus tu viens volontairement combler mon appétit. »

D'ailleurs, le Caïn en question allait devoir t'expliquer certaines choses. Autour d'un verre ce week-end. Mais tu es curieuse Wil', tu veux savoir pourquoi il a fait ça. Pour jouer ? Pour te tourmenter ? Non... Il pique ton intérêt, tu as envie de connaître ses attentions. Sa personne entière. Tu lui prends sa main pour la tirer vers l'arrière, glissant tes doigts sur sa nuque et collant ton buste contre son torse en ne le quittant pas du regard. « Tu es un curieux personnage Castiel. Es-tu vraiment ici pour que je te morde ? ... » Il est plus grand, et moins maigre que tu ne le croyais. Non, il est même plutôt bien fait.

Cependant, tu aimes taquiner Wil', et ton large sourire accompagnée de tes yeux malicieux le montre. « Tu n'as plus peur d'être malade on dirait, c'est un grand pas que tu viens de faire ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Apprenti loup-garou et cavalier de la mort
avatar

Apprenti loup-garou et cavalier de la mort

Messages : 201
Points : 321
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Ven 21 Avr - 23:57

just you and me


Son rire cristallin remet en marche les contractions électriques de ton coeur. Tu la regardais intensément, ne laissant rien transparaître. Car si elle croyait avoir le contrôle, tu allais lui faire comprendre que ce qu’elle a dans la poitrine c’est à toi. Qu’il faut se méfier du loup dans la bergerie… elle était sans-doute droite dans ses bottes, solide, inflexible… mais tu seras celui qui tirera sur la corde.  Et elle sera qui lâchera la première.

Aucun dragon à l’horizon, juste un silence gênant, un sourire craquant. Elle finit par s’excuser de sa tenue, ou du moins de son bout de tenue. Tu hausses les épaules, nonchalant. tu n’allais pas être hypocrite, c’est pas vraiment comme si ça te dérangeait. Tu te demandais presque si elle ne l’avait pas fait exprès, dans l’espoir de provoquer ou charmer celui qui avait accepté de.. de quoi en fait ? Tes sourcils se froncent et tu rétorques à ses suppositions.

“Attends. Tu as vraiment cru que j’allais te laisser me mordre ?” Tu marques un temps de pause, pour lui faire encaisser la réalité des choses.
“Déjà, c’est interdit par l’école. Et ensuite je n’étais pas vraiment sérieux. Me faire mordre et jouer avec le sang, c’est pas trop mon délire hein.”

Elle s’était approché de toi et avait conclu avec une petit sarcasme. La voir si proche de toi, prédatrice.. tu te sentais comme le chasseur chassé. Tu n’aimais pas du tout ça, une femme qui prend le contrôle, toi qui le perd. Tu ne cillais pas.

“Et non, c’était stupide de ma part de t’insulter comme si tu avais la mort au rat, vampira.” Tu lui fis une pichenette sur le front, essayant de détendre l’atmosphère après la frustration et la déception que tu devais lui avoir jeté au visage avec cette nouvelle. Mais non, toi, te faire sucer le sang par une fille (ou un garçon) c’était mort. Ca lui ferait trop plaisir, ça la conforterait dans sa position. Ou bien alors.. cela ferait naître en elle un sentiment d’addiction. Peut-être pourrait-elle ne plus se passer de ton liquide vital ?

“Boude pas, si t’es sage je te laisserai ptet’ te faire goûter au niveau de mes doigts.” Tu posas tes grandes mains protectrices sur ses épaules, appuyant doucement pour la faire redescendre, et imposer une sorte de limite tendancieuse.

Tu finis par vous séparer, observant plus en détail les élégantes et magistrales fenêtres en arcade qui décoraient les murs de soie bronze et bleus. Tu levas les yeux vers le plafond en forme de dôme parsemé d’étoiles avant de remarques les canapés et fauteuils prêt du feu qui faiblissait de plus en plus.

“Tu comptes m’inviter à m’asseoir ou on reste debout toute la nuit ?”
Ton regard se voulait imposant, dirigeant. Elle allait faire ce que tu voulais. Sans jamais se rendre compte de tout ce que tu lui volerais. Ou peut-être que c’est toi, Castiel Kingsley, qui a trébuché à ses pieds ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 325
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Sam 22 Avr - 0:42


Just you and me



D
éception. On peut dire que c'est l'émotion dominant de l'instant. Certes, c'est interdit de mordre mais ce genre de blague a tendance à... Te refroidir. Tu ne comprend pas, tu plisses les yeux en cherchant les réponses. Tu restes silencieuse en faisant la moue. Tu es une semi-vampire, le sang et les morsures ce n'est pas autant au quotidien qu'un pur vampire mais presque. Alors si ce n'est pas trop son délire à lui, vos univers étaient vraiment de plus en plus... Différent. Tu détournes le regard en l'écoutant, tu ne réagis presque pas quand il te fit une pichenette au front. S'il voulait détendre l'atmosphère avec ça, ça n'allait pas marcher.

Tu recules, après qu'il t'ai repoussé, tu t'assois sur un pouf en le regardant. Il avait parlé de goûter si tu étais sage ? … Pourquoi le croire encore. Il demande à s'asseoir et tu hausses les épaules. « S'il y a des sièges c'est pas pour la déco. » Tu arques un sourcil et tu montres le fauteuil à côté de toi. « Et si ça ça ne fait pas partit de ton univers le sang et tout ce qui va avec, je suis en regret de t'informer que ça va malheureusement avec le mien. » Sans déconner. Tu ignores royalement son regard de dominant qui voulait se la péter et tu soupires.

Le ton reste calme, mais tu as perdu ton envie de jouer. Capricieuse. « Ne refais plus ce genre de blague. C'est un peu comme si on te teasait pour un cadeau et qu'au final, t'as juste du vent. » Tes yeux sont sévère et tu croises les bras.  Il t'a rien promit mais son message paraissait clair. Pourquoi avoir fait confiance à un inconnu ? Note à l'avenir, ne plus jamais se laisser avoir.

Tu croises aussi tes jambes, tu le fixes et finalement tu penches la tête. « … Pourquoi tu es venu au fait ? Pour me demander en face si je sortais avec Caïn ? » Tu ne te rends pas compte que tu redeviens peu à peu distante. C'est un peu ta façon de bouder finalement. Il t'a repoussé, il a mit de la distance, il t'a dit non. Tu n'aimes pas les refus, ça te hérisse le poil. « T'es jaloux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Apprenti loup-garou et cavalier de la mort
avatar

Apprenti loup-garou et cavalier de la mort

Messages : 201
Points : 321
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Sam 22 Avr - 11:03

just you and me


Mais qu’est-ce qu’elle avait cru ? Les filles sont vraiment compliquées. Et même si celle-ci t’attirait indubitablement, ces petites remarques grinçantes pour te faire culpabiliser avaient seulement pour effet de t’agacer. Elle abandonne ses petites minauderies de provocatrice pour laisser place à une ambiance amer.

“Tu t’amuses à faire la femme fatale et intouchable, mais tu réagis comme une enfant qui n’a pas eu le droit à son bonbon.”

Tes yeux la percent du regard, l’obligeant à baisser les siens. Tu avais l’impression de parler à une petite fille qui t’en voulait terriblement de ne pas avoir tenu sa promesse. Mais quelle promesse ? Tu n’avais rien juré, rien n’était acquis. Tu n’avais pas fait de pacte avec elle. Recevait-elle à ce point si peu de propositions pour s’être emballé ainsi ? Tu avais envie d’être compatissant à son égard, mais tu avais du mal, dans cette circonstance.

“Je ne t’avais rien promis, Helmy. Ensuite, c’est très mauvais pour les nerfs de se frustrer pour un rien. Quel humain censé aurait envie de se faire mutiler pour rire ? C’était un peu stupide de ta part d’avoir pris cela au sérieux, surtout que tu ne savais pas qui allait débarquer dans ce dortoir. Et tu étais prête à accueillir un inconnu dans cette tenue.”

Elle te parlait de jalousie, mais désormais, sans que tu saches pourquoi, c’était au delà de ça. L’imaginer dans cette situation avec un autre garçon, mordiller sa nuque sans à peine rien pour couvrir son corps te faisait presque trembler de rage.

“Tss.”

Tu te jettes en arrière dans un des fauteuils à la soie d’une bleu et bronze, les mains derrière la tête et les yeux fermés. En temps normal, tu t’en fouterais, la traitant grossièrement d’un adjectif pas très flatteur pour elle, mais tu en étais actuellement incapable. Même en le pensant très fort, rien ne semblait réel.  Tu rouvres finalement un oeil pour l’observer, impartial. Tu soupires, l’air incertain et sort un petit morceau de verre de ta poche.

“Je n’ai jamais dit que je n’aimais pas le sang. Ce n’est juste pas une blague à mes yeux, ni un jeu.”

Tu approches le morceau coupant de l’index de ta main gauche, appuyant le bord tranchant contre le bout de ton doigt, jusqu’à ce qu’une petite boule rouge fasse son apparition. L’hémoglobine dégringolait à petits flots le long de tes phallanges. Tu tendis la main vers elle, l’invitant à s’approcher d’un simple regard.

“Dernière fois que je cède à ton caprice. Je te l’aurais bien proposé avant que tu commences à bouder.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 325
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Sam 22 Avr - 12:50


Just you and me



O
ui, tu réagis comme une enfant. Tu es parfaitement consciente de tes défauts et de tes qualités alors oui, tu le regardes droit dans les yeux quand il fait sa remarque parce que tu ne te sens pas coupable d'être toi même. D'ailleurs ses paroles d'après te font légèrement sourire. Ce n'est pas bien de se frustrer pour rien ? … Dixit le mec impulsif. Seulement la fin de sa phrase te... fait un drôle d'effet. Ou plutôt une drôle d'impression. « J'avais mon idée de qui viendrait. Je te l'ai dit, Caïn a très peu d'amis. » Tu as un fin sourire. Cela le fait rager que tu sois aussi peu habillée ?

Ou bien que tu reçoive quelqu'un avec seulement une chemise sur le dos ? En tout cas, ça ne lui fait pas plaisir, ses traits sont agacés et son « tsss » en dit long. Est-il vraiment jaloux ? … Tu as envie de le croire et ça te donne un frisson. Tu l'observes s'asseoir sur un fauteuil, tu analyses le mouvement de ses bras quand il met ses mains derrière la tête et que ses paupières se ferment. Les tiens s'ouvrent légèrement plus en grand. Il paraît si naturel que... ça te laisse admirative. Il vient juste de te dire des choses qui t'aurais juste blasée avant mais. Là tu le fixes, tu imprimes cette scène que tu vas certainement dessiner plus tard.

Il arrive à t'inspirer en faisant des choses si simples... Tu sursautes légèrement quand il ouvre un œil, tu as l'impression que tu le regardes un peu trop. Tu fronces les sourcils et tu allais détourner tes yeux mais tu suis sa main qui descend de sa tête pour aller vers sa poche. Et tu vois un faible éclat briller sous la pâle lumière présente. Tu suis le chemin du morceau de verre jusque son doigt pour percer sa peau avec un peu de pression, laissant sur son passage une goutte rouge qui voulait se libérer, qui coule lentement le long de son épiderme comme une coulée de lave après une éruption. Lentement, mais sûrement.

Tu relèves les yeux pour croiser les siens et tu te lèves ensuite. Tu ne refuses pas les invitations même si tu sais que tu dois faire attention Wil'. Si tu ne bois pas de sang humain, si tu te retiens habituellement même quand tu en vois c'est pour une bonne raison. La dépendance. C'est ta crainte la plus redoutée et alors que tu te mets face à lui, tu te demande une chose. Est-ce que la fois du terrain de Quidditch a créée cette dépendance ? La seule fois où tu as volée de l'hémoglobine à ce garçon aurait-elle suffit à te rendre addict ? « Je ne pensais pas que tu céderais. » Tu as un drôle d'air, l'odeur du sang envahit ton espace et tu t'assois sur ses genoux en te fichant bien de son avis. Tu lui prends le poignet, regardant un instant le panorama offert, appréciant cette vue quelques secondes. Tu hésites, tu ne sais pas si c'est une bonne idée finalement mais... Tu as envie Wil'. Ton instinct le veut.
Et tu cèdes.
Tu ramènes ta bouche sur la coulée écarlate en remontant doucement ta langue le long du chemin qu'elle s'est tracée, le goût métallique accaparant tout le reste de ta raison. Tu tiens sa main avec force pour ne pas qu'elle s'échappe et tu arrives à la source même de sa blessure, ce petit point percé. Tu as eu raison, sa peau est fine. Tu lèches doucement l'autre goutte qui sort et tu appuies sur les bords de son doigts pour en faire apparaître une autre. Tu poses tes lèvres dessus, tu fermes tes paupières pour mieux apprécier la saveur qui aiguise ton sens du goût. Il n'y a pas grand chose pourtant, juste quelque larme rouge. Ça c'est pas suffisant pour combler un appétit, loin de là même, mais ça te convient.

Tu recules ta tête quelques instants après. Tu devrais arrêter. Tu sais que ce n'est pas bien, que tu risques de ne plus vouloir de sang animal en déjeuner si tu continues. Tu lèves la tête en lâchant sa main, tu respires un peu pour te calmer. En plus, il a un bon goût. Ça n'arrange rien. « Aussi bon que la dernière fois... Merci. » Tu as un drôle de sourire et finalement, tu le regardes avec tes prunelles bordeaux. « … Comme tu m'as volontairement donné un peu de sang, j'accepte de te donner quelque chose en retour. » Vous serez quittes ainsi, et tu n'auras pas cette sensation désagréable de lui devoir quelque chose. « … Que veux-tu, Castiel ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Apprenti loup-garou et cavalier de la mort
avatar

Apprenti loup-garou et cavalier de la mort

Messages : 201
Points : 321
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Sam 22 Avr - 20:28

just you and me


Elle va céder. Son regard en dit long sur son envie pressante de combler ce manque, de détruire cette palanque. Le sang qui s’écoule le long de ton doigt lui provoque de l’effet, c’est ce que tu attendais si impatiemment.. une faille. Tu étais sûrement deux fois plus têtu qu’elle. Quand tu voulais réellement quelque chose, tu en étais insupportable jusqu’à l’obtenir. Et une personne qui te ressemblait trop ne pouvait te contenir. Elle devait faiblir ou t’oublier.

Elle s’asseoit sur tes genoux, viole ta limite d’espace vital et tolérable. Mais même si tu aurais pu gueuler : cette nana t’hypnotise comme une convoitise, autant qu’elle attise ta hantise.
Tu passes une main dans ses longs cheveux roses, comme pour l’accompagner dans son mouvement, comme on apprend à boire à un enfant. Dans ce geste, tu ne fais que renforcer sur elle une position de dominant.

“Je n’ai pas cédé.” Net et tranchant. Tu es le maître de la situation. C’est avec bonté que tu lui proposes de se rassasier avec modération.
Tu te doutes bien que c’est un maigre repas mais tu n’étais pas prêt à en donner plus. Elle devrait se contenter de ses repas conventionnels à Poudlard. Après tout, les semi-vampires ne se nourrissent pas uniquement de sang.

Il était dur pour toi de ne pas trouver la scène qui se déroulait devant toi, extrêmement tendancieuse. Une fille à peine vêtue qui vous suçote le doigt, assise sur vos genoux, ça pouvait en faire défaillir certains. Mais tu restais respectueux Castiel, malgré les très fortes envies de dérives qui te trottaient dans la tête depuis quelques minutes.

“Doucement.” Tu avais du mal à garder ton calme, tu ne pouvais le nier. Décidant que c’en était assez, tu attrapas une petite partie de ses cheveux pour tirer sa tête en arrière, croisant son regard par la même occasion. Ses prunelles d’un rouge andrinople brillaient dans la nuit. Le souffle de ton coeur s’accéléra au même moment, alors que ses lèvres purpurines fardées d’une hémoglobine vermillon t’appelaient indubitablement.

Alors, tu ne pus résister à la tentation de l’embrasser. Un geste que tu aurais avoué des années plus tard comme dénué de tout amour. Cette fois, elle pouvait t’accuser d’avoir céder, de ne pas avoir résisté face à une invitation qui ne sortait que tout droit de ton imagination.

“Tout ce que je veux hein..” La saveur âcre de ce cruor sanglant qu’avait laissé ce baiser te laissait encore un peu sur ta fin.
“Je pense qu’il est un peu trop tard pour demander quoi ce soit.” Tes yeux se réfléchissant dans les siens, on aurait presque cru qu’ils reflétaient cette même couleur vermeille.
“Ah si, arrête de t’habiller comme ça. Un jour, tu tomberas sur un type qui n’a aucun principe.” Et cela te décrivait si bien. Non Castiel, tu n’as aucun principe, à part celui de prendre. Et même quand tu donnes, tu sais que c’est parce qu’elle t’en donnera plus. Ce que t’as dans la poitrine c’est à moi.




Wilhelmina & Castiel:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 325
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Sam 22 Avr - 21:49


Just you and me



U
n baiser. Il vient de t'en coller un alors qu'il a sa main dans tes cheveux rosés tout en avalant ton souffle au passage. Surprises, tu les enchaînes cette nuit entre sa venue, ce qu'il t'offre et ce qu'il te fait. Tu sens sa domination t'être imposée sans choix, l'addiction de sa bouche commençant à naître au creux de ton buste. Il recule ensuite, reprend la parole pour finalement te dire de ne pas t'habiller ainsi. Tes sourcils se froncent, tu prends une expression presque choquée sur ces mots. « C'est mon pyjama, et de base je dors sans la chemise ! Et de toute façon le premier mec mal intentionné qui essai de me faire un truc va prendre plus cher qu'il ne le pense, règlement ou pas. » Tu n'es pas non plus une fille fragile, fallait qu'il se le mette dans la tête.

Mais il vient de t'embrasser. Cela montre une sorte d'intérêt à ton égard. Donc que son côté indifférent ne l'est pas pour toi. Donc, qu'il est bel et bien jaloux. Tu as un fin sourire, tu veux le titiller, voir ses limites. Mauvaise idée, tu vas certainement le mettre en colère et son côté impulsif pourrait te jouer des tours aussi. Le retour de la médaille te pend au nez et tu lui soulève légèrement le menton du bout des doigts. « Dis moi... Tu devrais avoir honte d'embrasser la copine de ton meilleur pote. C'est pas bien ce que tu fais... » Tu le fixes un instant, laissant un silence s'installer avant de lui tirer la langue. « Je plaisante. Caïn est un très bon ami sans plus. Pour répondre au message que tu m'as envoyé. »

Tu as encore le goût de son sang dans la bouche, mêlé de sa propre saveur à lui après son baiser et... ça te fait un drôle d'effet. Tu te surprend à penser que tu aimerais aussi l'embrasser mais... Ça serait céder une nouvelle fois. Et tu es trop fière pour ça Wil'. Tu te contente de le regarder, fixant ces prunelles qui t'incendient d'une envie qui ne fait que se contenir. Ce n'est que ça, un désir qui s'amplifie de par le fait que tu es assise sur lui, que vous n'avez presque aucune distance et que son souffle chaud caresse ton visage. Tu les regardes, ces lèvres humides et entrouvertes et cela t'attire... Indéniablement. « … Tu es tentant. » Il a clairement de l'effet sur toi. Ça te dérange. Serais-ce un début de... De dépendance ? Ça te donne un frisson, tu te mords les lèvres sans quitter les siennes du regard, laissant voir ton débat intérieur.

Finalement, tu remontes tes iris pour regarder les siennes et tu penches la tête. « Tu as cédé en m'embrassant tout à l'heure... Vas-tu encore le faire ? » Tu ne sais pas si ça sonne comme une question ou une demande, tu ne sais pas non plus comment il va le prendre ou comment il va répondre mais tu ne veux pas que ce soit toi qui abandonne.

Pas sans te battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Apprenti loup-garou et cavalier de la mort
avatar

Apprenti loup-garou et cavalier de la mort

Messages : 201
Points : 321
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Dim 23 Avr - 18:03

just you and me


Le fait qu’elle ne soit pas si fragile que ça, tu le savais déjà. Mais ses paroles confirmaient une confiance, alliée d’une certaine insouciance. Elle ne laisserait aucun garçon aux mauvaises intentions n’est-ce pas ? Pourtant tu venais de lui prendre un baiser, sans bonnes intentions.  Alors qu’est-ce que cela pouvait bien signifier pour l’avenir ?
Elle te dévoila ensuite sa tenue complète pour dormir, c’est à dire encore moins que cela et cela te fit monter les yeux au ciel. Tu ne pouvais pas la juger, car il en était de même pour toi. Cependant, tu bouillais intérieurement en pensant que tu n’étais peut-être pas le premier à qui elle révélait cette information.

Oh Castiel, pourquoi donc étais-tu possessif avec une fille que tu ne connaissais qu’à peine ?
Soudain, un contact physique vint troubler le cours de ta pensée. De ses doigts filiformes, elle remonte ton menton, forçant ton visage à se redresser et prononce les quelques mots qui te fit bondir. La copine de Caïn ? Tu sais évidemment que c’est un mensonge, car Caïn ne te l’aurait pas caché. Mais même en sachant cela, tu ne peux t’empêcher de ressentir une jalousie et une frustration de l’extrème.
“T’es le genre de fille, à qui ça plait de jouer avec les hommes, hein ?”

Tes yeux la foudroient d’une flamme intense. Tu attrapes ses épaules et la soulève avec force, pour échanger vos places et la coller contre le fauteuil. Tes cuisses bloquaient ses jambes et tes mains ses poignets.

“Je sais très bien ce que Caïn est pour toi. Arrête de me prendre pour un idiot.”
Tu es en colère Castiel, mais contre elle ou contre toi-même ? Elle a cédé face à l’appel du sang, tu as craqué face à l’appel de ses lèvres.. qui sera le prochain ?

“Pourquoi ? Tu aimerais que je recommence ?”
La façon dont tu la tient fermement contre le canapé ne lui permet pas de s’échapper. Tu veux qu’elle réponde. La contempler dans cette position, à ta merci, t’excitait énormément, te titillait les organes, dévorait ton âme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 325
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Dim 23 Avr - 20:41


Just you and me



P
ossessivité. Jalousie. Deux émotions qui peuvent rendre une personne folle. Tu la vois cette lueur dans ces yeux, cette colère naissante dans son regard qui te brûle sous ta mauvaise blague. Il le sait pourtant que tu n'es pas sérieuse, que tu n'appartiens qu'à toi même. Et pourtant, il te plaque sur le fauteuil pour t'empêcher tout mouvement, il te prive de ta liberté d'agir pour mieux te garder captive, soumise à sa volonté d'homme qui veut dominer. Tu fronces les sourcils.

Bizarrement, ça t'excite presque de le voir ainsi, réagissant à tes provocation, impulsif et cédant à ses instincts primaires. « Tu es bien jaloux dis-moi. Pourtant je ne t'appartiens pas Castiel. » Tu le connais à peine mais tu es attirée par lui. Sa personne, la force qu'il met à te maintenir contre ce siège, ces prunelles qui te dévore d'une flamme qui incendie l'air que tu respires. Ton souffle est contrôlé, ton cœur a un rythme accéléré et un sourire se dessine sur ton faciès. « Tu veux me prouver quelque chose ? Que tu es le dominant ? Que je dois me soumettre à toi ? » La façon dont il agit le montre. Cette façon de te tenir, de te maintenir à sa merci... Tu le fixes, tu regardes son visage, curieuse de ce garçon qui... Te donne envie de lui voler son précieux cœur. Sa personne, son être. S'il a envie que tu sois à lui, ce désir est totalement réciproque. Et, par Merlin, tu n'aurais jamais crue ça possible.

Tu as une drôle de lueur dans les yeux, et finalement tu reprends la parole. « Si je veux que tu recommences... Je ne pense pas que tu en sois capable. Tu es trop fier pour... M'embrasser de nouveau. Non ? » Tu réfléchis, tu analyses. Toi, que ferais-tu ? Tu attendrais une supplication, tu ferais languir jusqu'au désespoir de l'attente avant de céder à la demande mais simplement par envie, non par besoin. Par caprice. Parce que tu ne veux pas être enchaînée, et lui non plus. Il est trop sauvage pour souhaiter être docile. Tel un soleil, il ne fait que répandre de la chaleur en brûlant si on s'en approche trop. Ton cœur glacé en prend un coup cela sans que tu ne le saches et quand tu t'en rendra compte, il sera trop tard. « J'aime bien jouer avec les hommes, peut-être. » Tu laisses un silence s'installer, tu as un drôle d'air mais il montre ton sérieux sur ces paroles malgré ton expression amusée. « Je ne fais que m'amuser avec les gens, je ne vois pas l'intérêt de m'attacher à eux si c'est pour souffrir en suite. Mais... Quelque soit la race, on ne peut pas être éternellement seul on dirait. »

Même toi tu peux sentir le poids de cette solitude au cœur. « Ne te fais pas d'idées. On se connaît à peine après tout. » Et pourtant, tu l'as laissé faire plus de choses que tous les garçons avec qui tu as pu être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Apprenti loup-garou et cavalier de la mort
avatar

Apprenti loup-garou et cavalier de la mort

Messages : 201
Points : 321
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Mar 25 Avr - 17:21

just you and me


Elle ne te repousse pas, ni n’essaie de le faire. C’est au fond une sorte de consentement, du moins c’est ainsi que tu l'interprètes. Dans le fond de ses yeux, de ses orbites desséchés, tu peux lire la naissance d’un désir et d’une excitation qu’elle ne domine pas. Cela te flatte mais t’inquiète. Était-elle ainsi avec tous ? Les enchaînait-elle comme on enchaine des mouvements de danse ? Et si oui, quel était ton mouvement. Un essoufflement d’un pas trop rapide et mal exécuté. Votre pseudo-idylle avait trop tôt débuté, sous-estimé.

Tes oscillations et ton mécanisme ne tremblent pas. Elle te provoque encore et encore, et plante lentement les épines dans ton coeur. ça te fait mal, ça te donne envie d’hurler, de rager, de la frapper jusqu’à ce qu’elle ne soit plus qu’une poupée de chiffon, à toi.
“Pour l’instant Helmy, pour l’instant.”
Tu veux lui faire ravaler ses paroles, la faire ramper à tes pieds, réclamer ton coeur, tes lèvres, un baiser. C’est tout ce qu’elle mérite, cette odieuse Helmy, pour oser prononcer à voix haute tes déformations. Trop fier. Trop impulsif. Trop con. Trop possessif.
Elle t’achève et creuse sa propre tombe en finissant d’un coup de … maîtresse ? Ne pas que tu te fasses d’idées ? Quelle idée.

“Ma présence ne signifie donc rien ?” Tu la dévisages avec froideur, resserrant ton emprise sur ses poignets donc tu sais que leur douce fragilité n’est à cette heure qu’une vague métaphore. Tu contractes la mâchoire, retenant ton souffle une seconde.

“Si tu veux être seule, tu n’as qu’à le dire. Je ne te déliverai pas de cette tour, tu resteras éternellement seule à te jouer des gens qui n’ont que mépris pour toi. Tu as juste à le dire et je ne viendrai plus te retrouver la nuit. Tu n’as qu’à le dire, que je ne me fasse pas d’idées. Tu n’as qu’à le dire et … boom.” Un souffle incipide, perfide. “ ...Je disparais pour toujours.”





Wilhelmina & Castiel:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 325
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Mar 25 Avr - 20:31


Just you and me



R
ester seule. Tu ne t'es jamais plainte de ta situation jusqu'à maintenant. Non, au moins tu es sûre de ne pas être déçue par ta seule ombre, celle qui te suivra partout et qui ne te trahira jamais. Tu fais presque pitié parfois pourtant, quand tu vois ces groupes de personnes ensemble et toi, assise en train de dessiner un paysage. Mais tu ne dis rien, tu restes ainsi parce que finalement la dépendance est une chose horrible. Ton père te l'a dit et répété encore et encore « Sois la seule personne qui dirige ta vie et ne souffre pas pour ces gens qui n'en valent pas la peine. ». Au départ, tu pensais que c'était à cause de ta mère, qu'il ne s'en remettait pas et qu'il souffrait toujours à cause d'elle.

Tu regardes Castiel, tu sens qu'il resserre son emprise sur tes faibles poignets et tu plisses les yeux, tu l'écoutes lui et son discours digne d'un film. Il a l'air sincère mais il ne comprend pas. Tu n'es pas ce genre de fille, celle qui vont accepter d'être dans une flirt ou dans une relation simplement pour le fun. Non, ça te fait peur, ce monde t'effraies. « Je ne veux dépendre de personne Castiel. Et la solitude ne m'a jamais trahie jusque là, je n'ai jamais souffert à cause d'elle. » Combien de filles en larmes tu as vue au dortoir, celles qui croyaient à l'amour fou et qui étaient si joyeuses... Brisées, déçues. « J'ai vue trop de filles en train de chialer à cause d'un mec pour vouloir me retrouver dans une situation pareille. Je suis sortie avec des garçons, mais j'en avais rien à foutre d'eux. C'était pour le fun. » Oui, tu es une véritable saleté Wil'.

Mais tu t'en fiches. Tu ne dépendras de personnes. Seulement, est-ce que tu as envie de le laisser tomber lui ? Ce garçon qui paraissait si indifférent et qui pourtant, se retrouve face à toi, à te plaquer sur une chaise ? « Je les ai largués parce qu'au fond, je savais qu'eux aussi s'en fichaient. Et surtout qu'ils avaient peur que je leur pompe du sang. » Et ça se prétends homme. Pourtant il est différent Castiel, tu le sens au fond de toi. Ce regard, cette obstination, ce mini discours... Il te plaît aussi, sinon tu ne l'aurais pas laissée faire ce qu'il fait. Cette pression, cette obsession qui te ronge, celle de son sang sur tes lèvres, de sa bouche sur la tienne, de sa chaleur brûlante contre ton corps... Tu fronces les sourcils. « Tu me plaît aussi... Si tu veux le savoir. Et à cause de ça, je vais t'avertir. »

Tu arrives à te libérer de sa force en usant de la tienne et tu lui attrapes le visage pour l'approcher de tiens, de le regarder droit dans les yeux. « Je ne dirais pas que je veux être seule parce que tu m'intéresses, malheureusement pour toi. Alors non tu ne risques pas de disparaître parce que je te retrouverais. Ce que tu ne sais pas... C'est que tu as certes envie que je te sois soumise... » Ton sourire devient narquois, et ton regard plus intense. « Mais je veux que tu sois à moi. » La jalousie va dans les deux sens après tout.

… Serait-ce un début de dépendance ? « Et tu seras à moi. » Un murmure, une promesse.
Un début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castiel A. Kingsley
Apprenti loup-garou et cavalier de la mort
avatar

Apprenti loup-garou et cavalier de la mort

Messages : 201
Points : 321
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Jeu 27 Avr - 12:51

just you and me


Il semblerait que tu t’étais trompé. Peut-être que Mademoiselle Wilhelmina n’était pas faite pour toi après tout. Même la solitude lui semblait meilleur amant que toi à ce moment là. Pourquoi te fatiguer après une fille qui t’affirmait droite dans les yeux qu’elle jouait avec les garçons, les larguait pour s’amuser ? Tes yeux trahissaient une certaine amertume. Tu avais été sincère avec elle, chose qui devait arriver une fois par siècle. Elle ne s’était pas rendu compte, de la façon tu l’avais surélevé de sa pauvre bassesse, comme l’unique, la seule que tu étais prêt à considérer.

Tu aurais presque pu bailler à son monologue. Elle veut se la jouer reine, mais elle ne reste que pauvre princesse à tes yeux. Tu es un connard, elle ne te changera pas. Alors que tu allais t’écarter, désintéressé et ennuyé, elle t’attrape le visage. Tes pupilles infidèles lui jettent des éclairs féroces. Elle veut déclencher la tempête, tu seras son tsunami. Elle te posséder, vous ne serez même pas amis.

“Lâche-moi.” Tu seras à moi. Tu n’appartiens à personne Castiel, tu n’es qu’un oiseau sauvage, au coeur indomptable.  Son âme caractérielle et insoumise ne te frôle que de justesse. Les filles qui veulent posséder ne peuvent pas être chassées. Une dualité qui te fait hésiter sur ce que tu dois répondre. Cette envie de l’envoyer balader, et de pousser le jeu jusqu’à ses extrémités.

“Pour m’avoir, il faudra me gagner. Et tu es très mal partie, Helmy.”
Le monstre d’hier se métamorphosait en diva, en reine ce soir. Elle te mettait une laisse, ce soir. Un chien enragé prêt à lui baiser les pieds. Mais que se passerait-il si le chien devenait loup ?

“Si tu m’dis non je te ferai changer d’avis. Je te foutrai la misère, je te pourrirai la vie.  J’ferai selon mon orgueil, selon mes envies.” Une petite mélodie d’une chanson que tu avais entendu la veille.

Tu lui diras qu’elle est la seule, tu la feras se sentir unique.

“Je sais que tu as peur. Tu as peur du chien que je suis te mette une chaîne.” Tu restes prisonnier de ses doigts et susurre avec une allégresse malsaine. “Tu as peur d’en vouloir plus, toujours plus, Queen Helmy.”



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelmina A. Llewellyn
vampire possessive et reine de la critique
avatar

vampire possessive et reine de la critique

Messages : 186
Points : 325
MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   Jeu 27 Avr - 20:56


Just you and me



M
érite. Tout est une question de valeur au final. Est-ce qu'il a le pouvoir de te soumettre ? Est-ce qu'il a le potentiel pour te faire souffrir ? Tu le regardes, tu remarques son envie d'être libre quand tu lui attrapes le visage. Et pourtant, c'est toi la prisonnière de son emprise. Tu as un sourire quand il parle ensuite de ça. Il se montre comme un trophée que tu es loin de gagner, tu rigoles ensuite parce que tu trouves ça ironique. « Tu es peut-être têtu, mais je peux l'être tout autant, voir plus mon chou. » Tu as envie de le laisser, de le faire languir, de lui faire comprendre qu'il n'est qu'une feuille qui promet une œuvre d'art, mais que cette feuille tu peux aussi la jeter à la poubelle.

Tu te figes pourtant, il arrive au point sensible. Il a frappé contre le mur autour de ton cœur et a réussit à le fissurer en voyant cette crainte. Celle d'en vouloir plus. Tu en as parlée pourtant avant, mais qu'il te le crache dans la figure te... Déplaît. Tu es fière Wil', trop même. Et votre tempérament semble être à peu près le même. À moins qu'il ne soit plus borné que toi. Tu arques un sourcil. « Si j'en veux plus hein... » T'en as assez qu'il soit ainsi, en position de force. Tu lui lâche le visage pour le pousser, pour qu'il te laisse libre de tes mouvements.

Tu le rejette, tu te relèves du fauteuil pour ensuite le fixer en silence. Il se compare à un chien te mettant une chaîne, tu as un étrange sourire. Il se rabaisse volontiers pour mieux te mettre en valeur, ça ne te déplaît pas. Même si tu détestes les chiens en général. « Si un chien n'est pas capable de m'offrir mieux qu'une chaîne, effectivement je ne mérite pas une telle chose. » Tu tournes la situation à ton avantage, tu veux le provoquer jusqu'au bout. Tu penches la tête, tu as un air moqueur. « Qu'as-tu à m'offrir d'autre dis moi ? Fais toi désirer mon chou. Dis moi que tu possèdes de quoi me mettre à tes pieds. »

Tu es vicieuse Wil', mais tu veux qu'il montre ses atouts. Qu'il fasse le grand jeu, qu'il te donne envie de le posséder. Qu'il t'appartienne. À toi, et uniquement toi. Dire que tu voulais le faire languir, que tu as peur de dépendre de lui... Tu es curieuse pourtant, tu veux savoir de quoi il est capable. Tu le veux lui, et jusqu'à ce que ton caprice soit exaucé, tu ne penseras qu'à ça. « Et ne me dis pas ton sang, parce que cela insinuerait autre chose. » Non. Cela voudrait une dépendance presque totale de ta part.

Et à cet instant, tu souhaites juste qu'il ne sache pas pour ça. Sinon il a la position de force et toi, tu seras effectivement à ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Just you and me || Castiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just you and me || Castiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Supernaturel-Sans Titre-Dean/Castiel-G
» Supernatural. Changements. Dean & Castiel ( Pré-slash ) Drabble. G.
» Supernatural - Une nuit à Chitaqua - Dean/Castiel - PG13
» Castiel : Votre avis sur le personnage
» Supernatural - Let me be your wings - Dean & Castiel - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Les tours :: Serdaigle-
Sauter vers: