Bertram Godfrey - 100%

Bertram Godfrey
Collectionneur de pulls ringards
Collectionneur de pulls ringards
Bertram Godfrey
Messages : 959
Points : 2256
En couple avec : Ethan Stoker
Bertram Godfrey - 100% Mar 26 Déc - 16:51


Bertram C. Godfrey
Prénom(s) et nom — Bertram Cornelius Godfrey
Surnom(s) — déteste ça
ge — 18 ans
Orientation sexuelle — Préférence pour les garçons secrète, plutôt perçu comme asexué
Origine — British from London avec des origines françaises
Sang — Sang mêlé
Particularité — occlumens ( fin de l’année 2028, grâce à Isaac Andersen)
Année d'études — 8ème année
Options ou licence — DEMA -Licence en défense magique et occultisme
Avenir — Désire travailler au département des mystères ( langues de plomb) si ça échoue devenir auror et si ça échoue...il se débrouillera.
Avis sur les cracmols et moldus à Poudlard — Leur technologie est plutôt utile, intéressante et innovante mais est-ce bien nécessaire de nous mélanger de la sorte ? Les cracmols à la limite….mais les moldus ?Je ne vois pas vraiment l’intérêt.  ]
Maison — Serdaigle
Avatar — Goro Akechi - Persona 5

Baguette magique — 29,5 cm; bois d’Aubépine - Plume de phénix - assez rigide
Épouvantard — une assemblée qui se moque de lui
Patronus — Un corbeau
Reflet du miroir de Risèd —lui-même mais différent, couronné de succès et entouré d’affection
Odeur de l'Amortentia —l’odeur du thé vert et verveine fraîchement préparé avec des agrumes  
Matière favorite — potions et occultisme
Bonbon favori — les patacitrouilles
Créature inspirante — l’hippogriffe
Animal de compagnie —aucun
Mental
Vous l’avez probablement déjà aperçu dans les couloirs sans vous en rendre compte.Cheveux châtains et les yeux noisette, il ne se presse pas. Il est toujours à l’heure, le regard légèrement baissé, souvent avec un livre au bras. Rien chez lui n’attire votre regard ni votre curiosité, il n’est qu’un figurant sur la papier peint de votre vie excitante et son visage n’a rien de mémorable. Et pourtant, ce personnage détient en lui un conflit déchirant. L’air de rien, absent, presque anonyme.

Les apparences sont trompeuses, certes mais néanmoins primordiales. Il sait qu’il n’y a qu’une première impression et que l’on prête davantage attention à ce qu’on voit, et à la façon dont on dit les choses qu’à l’essence du message. Et cette image il la soigne. Cette image d’anonyme. Un sourire vide, une voix posée et polie, il est généralement aimable et toujours disposé à donner un renseignement sans râler. En classe, il écoute, participe avec parcimonie et prends des notes soignées qu’il vous prêtera à l’occasion - toutefois si vous avez bonne réputation. Car tout ce qui importe c’est le regard des autres. La réputation. Et avec sa mère qui possède un poste important au ministère, il sait qu’il n’a pas droit au moindre écart. Tel un acteur, il porte le masque et joue son rôle. Le rôle du presque parfait. Un peu solitaire, toujours calme, jamais en train de se faire remarquer ou de faire écart. Secret, il parle peu de lui. Discret il n’est pas rare qu’on oublie sa présence. On lui prête une certaine maturité depuis son plus jeune âge et en effet, il a tendance à chercher la compagnie ( et accessoirement l’approbation) des plus âgés que lui.

Bertram Godfrey, contrairement à sa génitrice, semble sans histoire et insignifiant.

Et pourtant.

S’il adopte cette stance d’un ennui profond c’est pour éviter le regard des autres. “ Ne les laisse jamais voir qui tu es vraiment”.S’il est poli en donnant le chemin à un moldu il ne pense pas moins qu’ils n’ont rien à faire ici et prennent de l’oxygène pour rien alors qu’ils étaient très bien dans leurs propres écoles. Parfois il rêve de pouvoir exprimer tout ce qu’il pense, les insanités, les idioties et rirait de voir les visages choqués de l’assemblée. De lancer un crache-limace à ce morveux qui parle de lui dans son dos. Mais cela reste un fantasme. La façade doit continuer d’exister. Et personne ne doit savoir que oui, parfois souvent, Bertram est en fait un connard un peu hautain. Qu’il aime des choses stupides ou veut danser comme un fou sur de la pop girly. Mais surtout ce qui doit rester secret c’est cet appel du vide. Cette sensation étrange, ce magnétisme que les choses interdites, mais aussi différentes et inconnues exercent sur lui. Son intérêt pour l’occultisme n’est pas vraiment un secret mais s’ils connaissaient l’étendue de sa soif de savoir... Le regard porté sur lui changerait sans aucune doute. Et il ne tient pas vraiment à être vu comme un mage noir en devenir.

Pour ces raisons, Bertram a peu d’amis d’amis proches. Il n’est pas asocial, loin de là. Mais avec un peu intuition, on réalise assez facilement que son sourire qui au premier abord semble mystérieux, se révèle plutôt faux avec le temps. Pour ses amis proches il s’autorise des petits moments de sincérité qu’il balaye plus tard d’un revers de la main. Tout en espérant et en craignant que quelqu’un puisse lire en lui comme dans un livre. C’est pour cela qu’il pèse toutes ses décisions, cherchant à éviter le faux-pas. Et il n’y a rien qui ne le trouble plus que sa propre indécision.

Vous l’aurez vite compris deux choses motivent principalement le jeune sorcier : la peur et  la curiosité. La peur du regard des autres, la peur d’être rejeté, d’être vu et vulnérable, d’être rejeté, peur d’être indécis.. Et d’un autre côté la curiosité: celle qui attire son oeil vers les gens différents, vers les matières malaimées, vers l’interdit. Pour se le permettre, il se donne des règles strictes. Ne jamais se faire avoir. Ne jamais baisser sa garde.    
Story



L’histoire de Bertram aurait été parfaitement ordinaire, surtout son commencement, si seulement on n’avait pas délibérément arraché une des premières pages. Sur la photo de famille un secret, un point d’interrogation. Papaoutai ? Et bien apparemment il était aux abonnés absents. Un sujet de famille tabou qui suscitait des regards et des murmures lorsque le bambin abordait le sujet. Car oui il était curieux mais il avait beau faire des crises. Pas moyen de le savoir. Alors il rêvait. Un sorcier, un aventurier qui viendrait le chercher pour l’emmener avec lui dans ses aventures. Quelqu’un d’important, comme un agent secret qui finirait par revenir et lui apprendre des choses. Et parfois des cauchemars. Quelqu’un de mauvais et méchant qui viendrait l’enlever. Quelqu’un qui aurait fait du mal à sa maman. Et puis avec l’âge les rêves et les cauchemars ne cessaient pas mais devenaient plus réalistes. Un lâche. Un criminel ? … Oue bien était-ce lui le problème ? Sa mère lui jurait qu’il n’était pas adopté, qu’il n’était pas un accident… mais avec un rien, pas même un mensonge sur lequel se baser, l’imagination de Bertram tentait de combler les trous.

Sa mère de son côté avait toujours été une brillante sorcière, une mère célibataire avec de l’ambition. Elle ne négligeait pas l’éducation de son fils et ne lui laissait rien passer, stricte et sévère. Le bambin avait vite compris que les compliments = affection et que pour en obtenir il devait obéir, devenir le bon petit soldat à sa maman. Pendant qu’elle gravissait les échelons peu à peu afin de devenir directrice de son propre département. Mais ce n’était pas toujours rose entre eux. Parfois les engueulades, les cris. Après tout mettez deux être dysfonctionnels dans la même pièce et qu’est ce que vous obtenez ? Un chaos organisé. Jusqu’au lendemain où l’on prétendait que rien ne s’était passé car l’un et l’autre craignaient de perdre l’affection de l’autre.

Bertram survivait à sa scolarité. Pas vraiment heureux, pas vraiment accompli, mais tant que personne ne le remarquait ou mettait le doigt dessus tout allait bien. Peu d’amis, qu’il comblait par des activités. Il avait brièvement tenté de poursuivre une romance avec une jeune demoiselle qui s’était simplement terminée sur un baiser peu concluant mais néanmoins très instructif.

Et alors que sa vie ne sortait pas des rails imposés du moins en apparence, quand tout le monde s’attendait à ce qu’il choisisse d’entreprendre une carrière dans le droit magique ( car pourquoi gâcher un si beau piston ?). Et sa décision surprit tout le monde : occultisme, défense contre les forces du mal.

C’était avant de prendre le train, lorsque Bertram terminait de préparer sa valise que la discussion eut lieu.

"Mais… pourquoi tu ne me l’as pas dit avant ? Tu avais l’air de vouloir poursuivre le droit magique pourtant, je ne comprends pas. On en avait parlé. "

Elle ne comprenait pas que ces conversation avaient en réalité été des mensonges de courtoisie. Pour lui faire plaisir. Mais que lorsqu’il s’était retrouvé devant le choix à faire il n’avait pas pu choisir de renoncer à sa passion. Alors il lui avait désobéi. Il lui avait menti. Et seulement maintenant, elle réalisait qu’elle ne connaissait pas vraiment son fils. Elle le regardait fermer sa valise sans lui adresser un regard, une parole. Et le gouffre de l’inconnu s’ouvrait.

"Bertram, dis quelque chose !" ordonna-t-elle.

"Je ne sais pas, est- ce que tu vas enfin me dire qui est mon père ?"

Ca elle ne l’avait pas venu venir, cette phrase assassine et pleine de reproche. Cette phrase, elle resurgissait au moins une fois par an et la prenait toujours autant au dépourvu. D’habitude elle l’évitait de diverses façons. Culpabilité, autorité, en paraissait raisonnable, en l’ignorant complètement. Bertram connaissait ses stratagèmes par coeur. Mais cette fois-ci c’était différent.

Elle avait peur.

"Crois-moi, tu ne veux vraiment pas savoir la vérité." avoua-t-elle à mi-voix.

Et elle s’asseya là, vaincue, les lèvres serrées.. C’était comme si les années l’avait rattrapé. Bertram déglutit difficilement. En disant si peu, elle confirmait ses pires cauchemars tout en le laissant dans le noir.

"Je dois partir ou je vais être en retard."

Et il avait fui. Ce léger sourire vide sur le visage. Le coeur vide.  


MAJ- EDIT : Informations supplémentaires sur la famille de Bertram :
Sa mère étant tombée enceinte jeune - il a passé le plus clair de son enfance avec ses grands-parents : Garrett K. Godfrey et Vinciane Pelletier ( moldue née française) dans leur petite maison près de la côte. Garrett est issu de la lignée des Godfrey, comprenant des frères et des soeurs au Royaume-Uni ainsi qu’en Roumanie - Garrett a toujours eu un intéret pour les moldus qui l’ont poussé à faire un tour de l’Europe pour les étudier - Ses frères et soeurs se moquaient souvent de lui en disant: puisque tu aimes tant les moldus pourquoi tu n’en épouses pas une ? Phrase qu’il a pris au mot et qui explique les relations distantes avec le reste de la famille




Derrière l'écran
Pseudo — Bonzour ! Suite à un rêve j’ai décidé de reprendre un peu le RP… j’ai pas énormément de temps mais quand j’en ai et que je suis motivée, je peux répondre très rapidement ! J’ai bien aimé ce côté RP-plaisir qu’on retrouve dans la description du forum.


Dernière édition par Bertram C. Godfrey le Lun 21 Mai - 18:11, édité 7 fois
Invité
Invité
avatar
Re: Bertram Godfrey - 100% Mar 26 Déc - 17:26

bienvenuuuue!! que c'est agréable de voir plein de nouveaux pointer leur museau hin
langue de plomb ça fait peur ouin
me tue pas

(pour le test tu le fais quand tu veux normalement fire)
Edwyn Ollivander
Vieux aux chats
Vieux aux chats
Edwyn Ollivander
Messages : 602
Points : 1350
Re: Bertram Godfrey - 100% Mar 26 Déc - 17:54

Bienvenue ! hi
Si tu veux un don, n'oublie pas de vérifier qu'il reste des places dispo ici.
Bon courage pour la suite de ta fiche wow
Bertram Godfrey
Collectionneur de pulls ringards
Collectionneur de pulls ringards
Bertram Godfrey
Messages : 959
Points : 2256
En couple avec : Ethan Stoker
Re: Bertram Godfrey - 100% Mar 26 Déc - 18:43

Bonjour,

Merci je n'avais pas vu qu'il y avait des places ! Je l'enlève tout de suite alors ;)
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 929
Points : 1028
En couple avec : Marié à Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: Bertram Godfrey - 100% Mer 27 Déc - 17:56




Bienvenue sur Dabberblimp !

Hey ! Rebienvenue ;)
Un personnage super intéressant ! J'aime beaucoup tes avatars et comment tu as rédigé ton caractère. Le choixpeau te voit évoluer à Serdaigle, dans la maison des bleus !
J'espère que tu retrouveras le goût du RP donc amuse toi bien parmi nous love

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Contenu sponsorisé
Re: Bertram Godfrey - 100%

Bertram Godfrey - 100%
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: