AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I'll build you a church - ft. Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nassim Bin Khalil
Eleve cracmol
avatar

Eleve cracmol

Messages : 33
Points : 50
MessageSujet: I'll build you a church - ft. Noah   Jeu 4 Jan - 23:48

Noah
&
Nassim
SHOW ME YOUR WORLD AND  WHAT MAKES YOU SO GREAT
Nassim est en vacances, loin de Leila, pour une fois, et il s'étire lentement, faisant craquer sa colonne vertébrale de bas en haut. Il n'a aucune idée de l'heure qu'il peut bien être, et s'en inquiète rapidement, mais un coup d'oeil rapide à son Pineapple le rassure. Il a encore largement le temps de rejoindre Noah à l'heure, qui a eu la bonté de lui proposer de passer un peu de temps avec lui de l'autre coté de l'Atlantique. Et il n'en revient toujours pas, lui qui a pourtant tant voyagé, de mettre enfin les pieds sur la terre de l'oncle Sam, lieu éclatant du rêve américain pourtant décrié chez lui. Bien qu'il se soit rendu compte, le premier jour, que la tension était réciproque, au vu des regards parfois glissés sur sa personne et surtout de celui de cette dame qui s'était mise à serrer son sac à mains comme une perdue lorsque Nassim avait eu le malheur de tenter de lui demander quelque chose, il passait pour le moment un excellent moment, comme un genre de road trip formidable avec un vieil ami. Il avait rêvé avec plaisir devant la statue de la Liberté, et avait trouvé l'empire state building impressionnant, bien que plus petit que les tours de Dubaï. Mais il n'était question que de quelques mètres, et il avait décidé que la magie ne s'arrêtait pas sur une question de taille, à partir du moment ou l'on se sentait comme une fourmi aux pieds de ce bâtiment moldu d'une taille tout à fait respectable.

Il enfile son blouson en cuir et un jean prétroué pour se fournir une tenue adaptée au paysage urbain, et descend les escaliers de sa chambre d'hôtel quatre à quatre pour rejoindre, sourire éclatant aux lèvres, le natif de ces lieux et lui enserrer sans autre forme de procès les épaules en signe de bienvenue.


"Noah, mon ami! Ton adresse est un petit bijou, j'ai dormi comme un bébé, j'suis même sur d'avoir bavé sur l'oreiller tellement j'étais bien."


Il s'abstient de préciser qu'il a pu prier en paix, mais il le remercie silencieusement pour les moments de calmes dont il à pu jouir. A la place, il fait le singe, Nassim, comme d'habitude, et mime un genre de bébé dormeur étrange sans se soucier des regards de cette grande dame blonde qui l'observe comme s'il allait faire exploser tout New-York à force de grimaces. Il s'en fout bien, Nassim, parce qu'il est avec son pote qui partage une partie de lui en lui montrant son pays, et il l'aime, son pote, et il aime ce qu'il lui montre, et il aime le fait qu'il lui montre. Il le vit comme une preuve de confiance, et il est honoré, ce grand couillon, d'avoir une partie de la confiance de Noah alors qu'il ne la donne lui même que très peu.


"C'était tellement ouf hier mon pote! J'ai tellement hâte de repartir là, un truc de dingue. Tu sais que j'ai rêvé de burgers cette nuit? Le rêve américain c'est un truc de MA-LA-DE. Je comprends toujours pas pourquoi vous venez vous enterrer dans le trou du cul de l'Angleterre quand vous avez tout ça chez vous putain."


Il rit, l'inconscient, toute gorge déployée, et le sourire qui tire vers le soleil. Il ne peut pas réaliser un instant ce qui se produit réellement, ni même l'énormité qu'il vient de proférer. Trop riche, trop protégé, trop naïf, Nassim ne sait pas ce qui l'attend, et il ne sait encore la leçon qu'il prendra aujourd'hui. Comment imaginer l'état de la vie passée de son pote, lui qui lui ressemble pourtant tant? Comment concevoir la misère quand on ne l'a jamais vue de ses yeux? Comment comprendre la violence lorsqu'on ne la voit pas? Et comment se rebeller contre ce qui n'existe pas encore?


"Si t'as rien de prévu, je t'emmène prendre le petit dej a l'endroit de ton choix. Mais me semble que t'étais déter a me montrer un truc, non?"


La confiance, toujours, en son éternel pote. C'est des vacances. Ca va être ouf, et ils s'amuseront, ce soir. Ils sortiront, certainement, rencontreront des filles, riront, et rentreront à l'aube. Et bras dessus bras dessous, ils parleront du bonheur d'être amis, et se coucheront la tête pleine d'étoiles et de sourires.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I'll build you a church - ft. Noah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Build] New Nexus One Android 2.2 [8.9.2010]
» [SOFT] Opera 9.7 FR build 35541 du Léo
» [BUILD] HyperDroidSense-EVO [29.09.2010]
» Build N Brawl Serie 4 !
» coup d'oeil sur mes scratch build 40K

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Reste du monde-
Sauter vers: