[NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end

Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 809
Points : 1131
[NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Jeu 11 Jan - 22:26

teenage dirtbag
« T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? » — sexe entre amis

Bla-bla-bla. Soleil avait validé sa BUSE il y a maintenant un an et demi - pas haut la main mais validé quand même - et les examens finaux pour les ASPIC n’étaient qu’en fin d’année prochaine. Alors pourquoi diable la fatiguait-on avec ça ? Tous les professeurs n’avaient que ce mot à la bouche. Elle avait besoin de se détendre. Un pétard, une bouteille, un rapport. Un oeil à sa montre lui indiqua qu’une bonne nuit de sommeil devrait suffir pour cette fois-là. Elle haussa les épaules pour elle-même et, d’un pas nonchalant, alla vers les dortoirs filles de Serdaigle. Il fallait garder ces plaisirs pour les jours difficiles.

Ou pas.

Au bout du couloir, Nassim. LE Nassim. Peau basanée, barbe entretenue, petite cicatrice sur le visage. Gryffondor sexy qui en faisait rêver plus d’une. Si on en croyait les rumeurs, le beau Nassim serait un des meilleurs coups de Poudlard. La brunette en avait entendu parler dans sa classe de sixième année, et même chez les cinquième année. Le fantasme d’une vingtaine de midinettes était face à elle. A vrai dire, le couloir était vide. Juste lui, le badboy séduisant, et elle, l’adolescente de petite vertue. Son corps fut parcouru de longs frissons excitants tandis que des instants érotiques se succédaient brutalement dans son esprit. Les rumeurs ? Soleil ne les croyait pas ; elle les écoutait et s’empressait d’aller les vérifier avec beaucoup d’entrain.

« Bonsoir… Nassim, je crois ? » Un petit regard rapide dans son miroir de poche, une main passée dans les cheveux, et elle avait marché avec assurance vers le beau lion pour le rattraper. Elle jouait les fausses innocentes - un de ses rôles favoris. Même si sa tentative n’aboutissait à rien, Soleil pourrait au moins se vanter d’avoir pu l’observer de si près. Sa beauté ferait sans nul doute se retourner une bande de machos gays refoulés. « Je m’appelle Soleil. Tu m’as peut-être déjà vu, on est dans le club de musique ensemble. » La serdaigle lui lança un regard chargé de sous-entendus, accompagné d’un sourire malicieux. Elle avait confiance en ses charmes. Du haut de ses seize ans, elle possédait une généreuse poitrine ; la mettre en valeur faisait partie de ses compétences. Serrant légèrement les bras autour, posant son index sur sa joue, elle baissa la voix. « Je t’ai vu l’autre jour et je dois avouer que tu ne m’as pas laissé… indifférente. »

Elle était comme ça, Soleil.
Brûlante, spontanée, capricieuse.
©️ ASHLING POUR EPICODE




[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end DQnb8xX
bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Soleil A. Nilsson le Mer 13 Juin - 19:06, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Ven 12 Jan - 0:08


TEENAGE DIRTBAG
You're a bad idea and oh, how I love bad ideas
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Il a toujours la gueule pleine de chansons, Nassim, lorsqu'il marche dans les couloirs de Poudlard. Même lorsqu'il est seul, et qu'il n'a pas trouvé un de ses compères d'aventure pour aller faire des conneries, du sport, et se vanter d'exploits factices auprès des filles. Il fredonne donc un air qui lui échappe, le nez en l'air, jouant distraitement du bout du pied avec une petite boulette de parchemin qui ressemble drôlement à un petit ballon de football. Et hop, la passe, et Bin Khalil avance vers les buts, il est tout seul, il se concentre, et il tire, ET C'EST LE BUUUUUUT BUT DE BIN KHALIL entre deux colonnes du couloir, la foule est en délire, elle s'est levée, l'équipe adverse pleure, et le match est fini alors qu'une équipe imaginaire le porte au dessus de sa tête et qu'il rit intérieurement de bonheur. Mais tous les footballeurs dignes de ce nom ont droit à une troisième mi-temps aussi glorieuse que leur match, et il est interrompu dans ses rêveries par celle-ci, qui semble prendre la forme d'une demoiselle dans un uniforme de Serdaigle.

Elle lui dit quelque chose, c'est certain, parce qu'il à l'oeil pour les jolies filles, et il se demande pourquoi il associe sa silhouette avec celle d'une guitare semblable à la sienne. Peut-être qu'elle joue elle aussi de la musique dans le club? Il se gratte la tête l'espace d'un instant, et il réalise qu'elle se dirige droit vers lui. Adieu, le joueur de foot, et bonjour l'adolescent qui remet sa veste en place d'un coup sec et se recoiffe d'une main dans les cheveux. Il n'a aucune idée de ce qu'elle peut bien lui vouloir, mais ça n’empêche pas de bien présenter.

"C'est moi. Qui me demande?"


Il se pare d'un radieux sourire, et se sent pousser des ailes. Sloan ne pourrait pas se foutre de sa gueule ce coup-ci, c'était garanti. Et lorsqu'elle donne son nom, son regard s'éclaire. Soleil, bien sur. Elle est bien dans le club de musique, et joue bien de la guitare, il n'est pas totalement fou. Et plus il la regarde, plus il lui trouve un sourire sympa, à Soleil. Puis les cheveux noirs et longs, ça a toujours été son truc, à lui.

"Soleil, yes!J'peux faire un truc pour toi? Y'a un truc avec le club?"


Et les yeux de ce grand niais s'écarquillent comme des soucoupes lorsqu'il comprend pourquoi est ce qu'elle est là. Pendant un instant, il panique intérieurement, et se demande quoi faire. Mais il est adolescent, Nassim, et l'adolescence a cet avantage de faire parfois passer l'ego et les pulsions avant la réflexion. Et il voit aussi, du coin de l'oeil, la perspective de pouvoir se vanter un peu au près de ses potes d'avoir su séduire sans rien faire, juste avec sa belle gueule, la jolie Soleil avec des seins én..un très joli sourire. Et des jolis cheveux noirs. Et des très très gros seins. Il se fend de son expression de séducteur, du moins, c'est comme ça qu'il l'interprète, et sourit de toutes ses dents.

"Je vois. Tu as très bien fait de venir me voir pour...en parler."


Nassim ne voit rien du tout, à l'heure actuelle, mais tente surtout d'imiter ses ainés pour ne pas tout gâcher. Bon sang, plus jamais Sloan ne se foutrait de sa gueule. Mais il ne sait plus quoi dire, tout d'un coup, car tous les conseils qu'il a reçu s'arrêtent là, et il sent pourtant que c'est le moment de faire quelque chose, et il ne sait pas quoi. "Reste toi-même", lui avait soufflé Noah, une fois, mais même ça, il n'est plus bien sur de savoir comment faire. Miracle, après quelques secondes d'un silence surnaturel, il trouve la bonne idée pour continuer l'échange. Elle aime la musique, lui aussi, et il est hors de question de refuser d'apprendre a la connaître. La musique sera donc un excellent moyen de découvrir la personnalité de la jeune fille qui lui fait face, et il part sur ce choix là.

"Tu veux venir dans ma chambre? On pourrait jouer un peu de guitare."



Comme ça, il est sur de ne pas la brusquer. Parce qu'il a du en falloir, du courage, et des soirées pyjama comme font les filles, pour oser venir lui parler, il en est convaincu. Alors qu'avec une guitare dans les mains, tout est toujours plus facile. Gentleman, il lui montre le chemin, et l'accompagne au travers du salon des Gryffondor pour vérifier d'un coup d'oeil l'absence de Ruben. L'ami n'est pas là, et il fait signe à Soleil, complice, que la voie est libre. Puis, il écarte grand les bras, pour lui montrer son endroit à lui, en repoussant du pied un caleçon sous le lit.


"Je vais chercher la guitare dans le placard. Installe toi comme tu le sens. Sauf si tu veux discuter, d'abord? Enfin, c'est comme tu veux. Mets toi à l'aise, c'est le plus important!"



Et alors qu'il se penche dans le fond de son placard pour sortir l'étui de Titine, fidèle instrument, il se félicite d'être à ce point un gentleman qui ne fait pas pleurer les filles et qui les séduit en un regard.
code by bat'phanie


Dernière édition par Nassim Bin Khalil le Jeu 8 Fév - 18:42, édité 1 fois
Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 809
Points : 1131
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Dim 14 Jan - 16:30

teenage dirtbag
« T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? » — sexe entre amis

C’est quand elle remarqua le regard un peu dégringolant qu’elle se félicita d’avoir choisi un uniforme en taille S plutôt qu’en M. Peut-être était-elle un peu plus à l’étroit, mais au moins, on ne pouvait pas passer à côté de sa poitrine. Le sourire qu’il lui adressa lui provoqua une agréable vague de chaleur. Sans grande surprise, Nassim comprit très vite où voulait en venir la brune. Après tout, Soleil n’était pas la première à lui faire des avances pareilles, sans aucun doute. Sa réputation n’était pas née de fantasmes. L’excitation qu’elle ressentait à présent lui rappelait les premières fois où elle s’était trouvée face à un homme séduisant. Les papillons dans le ventre, les mains moites, le cœur qui tape fort. Le désir de l’autre, la volonté de s’y abandonner et oublier toute règle de bien-pensance. Aujourd’hui, cela se passait avec beaucoup moins d’innocence.

Perdue dans ces stimulantes rêveries, le petit moment d’absence de Nassim passa presque inaperçu. Le temps de sa réponse ne parut pas si longue à la serdaigle. Un large sourire illumina le visage de cette dernière. Elle devait reconnaître qu’il agissait tel un gentleman. C’était malin de lui proposer d’aller jouer de la guitare, dans sa chambre. Au moins, si des oreilles curieuses traînaient, les intentions du jeune homme paraissaient candides, désintéressées. Que des choses aussi brutes et primitives que le sexe soient traitées avec subtilité était un phénomène que Soleil appréciait parfois. De temps en temps, un peu de durée et de douceur servait au plaisir ; un bon moment partagé autour d’une guitare donnerait plus de dimension au rapport charnel qui suivrait. « Oh, j’accepte avec plaisir. Je serais curieuse de jouer avec toi… ». Sans se poser plus de questions, les deux élèves marchèrent vers le dortoir des gryffondors, l’adolescente avec un entrain peu dissimulé.

Soleil pénètra la chambre juste après que Nassim se soit assuré qu’il n’y ait personne. Ce serait dommage que leurs plans soient contrariés. Elle prit le temps d’apprécier ce qu’elle voyait - elle était déjà allée chez les garçons poufsouffles et serpentards mais jamais chez les rouges. La brune eut un petit rire quand elle remarqua ce que Nassim venait de planquer sous son lit mais elle se garda bien de faire un commentaire - sa chambre n’était pas dans un ordre exemplaire. A l’invitation de l’adolescent, elle retira ses chaussures, ôta son pull trop serré et grimpa sur le lit, sur lequel elle s’assit en tailleur. « Je serais d’avis à ce que tu viennes t’asseoir à côté de moi, et qu’on discute peut être un peu de musique ? Tu pourrais me montrer ce que tu sais faire ou me dire quel est ton morceau préféré ? » Finalement, Soleil haussa les épaules. Ce dont ils discutaient lui importait assez peu, tout lui irait ; elle se surprenait à apprécier la compagnie de Nassim. Il se trouvait être attentionné et gentil, assez différent des garçons qu’elle connaissait en général. Ça ne faisait qu’attiser son désir pour lui.

La demoiselle bascula légèrement en arrière et se retint avec une main, tandis que l’autre passa encore une fois dans ses longs cheveux. « Tu joues depuis combien de temps ? Moi j’ai commencé y’a environ sept ans. Et j’adore la musique folklorique aussi. » Elle parlait beaucoup. Trop, peut-être. Alors elle se tut un instant. Son regard s’attarda une nouvelle fois sur le jeune homme, parti sortir son instrument. Assez grand, il semblait bien fait - plutôt musclé. Soleil se mordit la lèvre, prise d’une soudaine envie de lui sauter dessus et de lui arracher ses vêtements. Elle se redressa et s’éventa avec la main. « Dis donc, c’est moi ou il fait chaud ? » D’une main, elle desserra sa cravate et déboutonna de l’autre les deux premiers boutons de son chemisier. Une petite voix au fond d’elle soufflait qu’elle exagérait, qu’il avait l’air sympa et que ça pourrait être un ami. Mais la chaleur qui se diffusait dans son corps l’étouffait, l’empêchait de réfléchir. Elle mourrait d’impatience, brûlait de désir.
©️ ASHLING POUR EPICODE




[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end DQnb8xX
bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Soleil A. Nilsson le Dim 17 Juin - 0:57, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Mar 23 Jan - 3:45


TEENAGE DIRTBAG
You're a bad idea and oh, how I love bad ideas
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Le nez plongé dans son armoire, Nassim repousse sa collection de keffiehs et sort, presque triomphal , son instrument principal de séduction. Il est étrangement excité, et un peu nerveux. Faut dire que ça ne lui est pas arrivé souvent, de son point de vue, d'avoir une déclaration aussi frontale et aussi directe. Et encore moins de la part d'une fille aussi jolie que Soleil. Il est presque admiratif, une fois encore, du courage qu'elle du mobiliser pour venir lui parler, et quand elle lui propose de s'asseoir a coté de lui pour parler de musique, il se sent bien. Il a réussi a ne pas lui faire peur, a la rassurer, et a vendre son image de mec sympa. Il a assuré, le Nassim, et il en est convaincu. Il a envie de la faire rêver, avec sa guitare, et de voir ses yeux briller un peu. Et quand elle repartira, il lui redonnera rendez-vous, si le courant est bien passé. Peut-être Pré-au-Lard? Il lui offrira un truc a boire, et il lui sourira, et tout se passera pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ses sourcils se haussent un peu quand il voit qu'elle s'est déjà installée, mais c'est vrai qu'il fait chaud, dans les chambres, alors il ne se formalise pas de l'absence de pull.

"J'aime beaucoup le groupe Metallica , je peux te jouer un petit morceau d'eux si tu veux!"


La compagnie d'une fervente amatrice de guitare ne peut que le réjouir, en plus, et il prend un certain plaisir à laisser courir ses doigts sur sa guitare pour se la jouer un peu, bien sur, mais pour tenter d'éveiller aussi un genre d'alchimie avec elle, un truc un peu privilégié, un peu extraordinaire. Et il veut passer un bon moment, surtout, et qu'elle sorte de là en ayant le sentiment d'être tombée sur un garçon bien. Et alors que les notes de Fade to Black sonnent doucement, il est assis là,
à coté, d'elle, et la regarde avec un léger sourire sur les lèvres. Il sent un drôle de papillon de balader dans son ventre alors qu'elle passe sa main dans ses cheveux. Il est sous le charme, un peu. Il a de la chance, quand il y pense.

"Je joue depuis...je sais plus. On m'a offert une guitare quand j'étais gamin, je crois, et j'ai commencé comme ça. Enfin, imagine un genre de ukulele pour momes. Tu vois le délire."


Il rit, doucement, un peu sur un petit nuage. Elle le regarde beaucoup, Soleil, et il ne sait pas trop comment gérer ça, alors il ne dit rien et se concentre sur sa guitare et sur les mouvements de ses doigts. Troublé, un peu en train de vivre quelque chose d'exceptionnel, il tente de se laisser guider par sa musique.
Mais du coin de l'oeil, quelque chose le rend confus. Elle semble mourir de chaud dans cette pièce, Soleil, et elle retire sa cravate. La température n'est pourtant pas excessive. Mais peut-être qu'il résiste mieux aux hautes températures que les autres.En bon gentleman, il arrête la musique.

"Je vais baisser un peu le feu, si tu v..."


Et la lumière se fait enfin. Il n'est pas spécialiste, Nassim,
mais on ne passe pas des années d'adolescence misérables biberonnées au porno sans aucun moyen de prendre du recul sur ce qu'on visionne pour ne pas voir un schéma assez net se dessiner, finalement. Et le constat l'écrasa un peu comme une enclume.
Ce n'était pas lui qui l'intéressait, finalement, mais plutôt ce qu'il représentait. Il se sent con, un peu, avec sa guitare, a ne pas avoir vu ce qui se passe. Et dans le même temps, il est perdu, perdu entre l'envie de foncer tête baissée sans se soucier de ce qui pourrait se produire, et l'envie de lui demander de partir maintenant pour remettre ses idées au clair. Mais elle est belle, Soleil, et terriblement...désirable, en un sens.

"Oh."



Mais les premières fois ont toujours eu le mérite, si ce n'est d'être de grands moments d'extase, d'au moins soulever un nombre de questions pour le moins intéressantes. Et là, Nassim en est envahi, de questions. Lui qui n'a jamais touché une femme de sa vie, il se demande à présent si il devrait y aller et se laisser entraîner par la Serdaigle visiblement plus au courant que lui sur le pourquoi du comment. D'un coté, ses longs cheveux noirs, et sa moue mutine. De l'autre, la trouille de ne pas assurer, que ça se sache, et au final, de ne pas coller a cette image du "vrai mec" qu'il s'impose a longueur de temps. Hors de question de passer pour un con. Et dans le meme temps....


"Eh bien..."



Il perd toute éloquence, et ses moyens. Comment est ce qu'il doit réagir, maintenant? Tout se mélange dans sa tête, et il ne sait plus ou il en est. Il aurait du rester sur son idée de chauffage pour gagner du temps, songe t'il un peu tard. Mais il faut battre le fer tant qu'il est chaud, et surtout se débrouiller poliment pour l'éconduire.
Ou alors.
Ou alors se laisser tenter.
Plus il la regarde, plus il sent quelque chose s'éveiller en lui, et plus il a envie de se jeter maladroitement sur elle. Le risque est là, terriblement tentant, mais le danger derrière est pourtant présent. Il faut faire quelque chose. Et les mots sortent, tout naturellement.

"Pourquoi est-ce que tu es venue me voir, Soleil?"
code by bat'phanie


Dernière édition par Nassim Bin Khalil le Jeu 8 Fév - 18:45, édité 1 fois
Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 809
Points : 1131
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Jeu 8 Fév - 2:47

teenage dirtbag
« T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? » — sexe entre amis
Elle est charmée, Soleil. Elle aime ce qu’elle voit. La guitare, l’assurance. Le physique, aussi. Ce garçon semble tout avoir pour lui, c’en est déconcertant. Elle se félicite d’être arrivée si facilement dans sa chambre, elle doit vraiment être super jolie, et attirante. Intéressante par sa personnalité, peut-être ? Au fond, elle l’espère, mais elle n’y croit plus beaucoup. Ce n’est même plus son premier argument pour provoquer des rencontres - son corps est plus prévisible que son comportement. Pourtant, étonnamment, Soleil se sent bien, là. Juste bien. Elle ressent un vrai moment de partage. Alors, les yeux clos, elle ne tient qu’à profiter de cet instant volé, inhabituel à son quotidien.

Pourtant, quand Nassim cesse de jouer, quelque chose dans l’ambiance change. Quelque chose qu’elle avait instauré dès le début mais qui venait de prendre une ampleur considérable. Le désir, la chaleur. L’attirance, la sensualité. Il est si proche, assis, guitare à la main, et ça le rend terriblement sexy. Elle est persuadée que c’est le coup de sa vie. Elle comptait se rapprocher de lui quand il la coupe dans son élan.

Pourquoi est-elle venue le voir ?

Soleil lâche un rire nerveux. Comment ça, pourquoi, eh ? N’est-elle pas une énième fille qui se bouscule dans son lit ? « Bah je-euh...je… » bredouille-t-elle, prise de court. Elle secoue légèrement la tête comme pour se remettre les idées en place. L’adolescent était sûrement si délicat qu’il devait s’assurer du consentement de ses conquêtes. Ou qu’il aimait se faire mousser, et entendre dire qu’on ne voulait que lui. Elle continue ce qu’elle avait entrepris : se rapprochant, elle pose sa paume sur son avant-bras, lui arrachant un frisson. Et elle lui adresse un sourire, qu’elle veut sincère. « Nassim, tu es un garçon formidable. Tu es beau comme un dieu, tu as l’air gentil et attentionné. T’as un charme de fou, et woaw, je t’assure que tu joues vraiment bien. » Cette fois, elle ne ment pas : le gryffondor est un jeune homme aux défauts bien cachés.

Son index glisse le long de son bras. Provocante, elle souhaite pourtant que ce jeu dure. La séduction, le prélude, l’excitation avant l’acte. C’est à ces sensations que Soleil est accro. Sa main atteint l’épaule du métisse. Elle s’y attarde un peu, avant de se faufiler doucereusement dans sa nuque. « Je suis là parce-que j’en avais assez d’entendre d’autres nanas se vanter d’avoir… visiter ton lit et d’avoir passé la meilleure nuit de leur vie. J’avais envie de venir tester par moi-même. » Et, tout pendant qu’elle parlait, avec culot et confiance, elle attrape sa guitare et la pose consciencieusement sur le sol, appuyé sur le bord du lit. Elle revient ensuite vers lui. Debout devant Nassim, elle s’approche à nouveau, posant ses doigts fins sur son torse musclé. Soleil se mordille la lèvre inférieure, ne rêvant que de poser sa bouche contre la sienne. « Et pour l’instant, je ne suis pas déçue du voyage… » susurre-t-elle. La brune se penche, et puis, incongrûment chaste, lui pose une question dans un frémissement. « Tu permets que je t’embrasse ? »
©️ ASHLING POUR EPICODE




[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end DQnb8xX
bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Jeu 8 Fév - 22:30


TEENAGE DIRTBAG
You're a bad idea and oh, how I love bad ideas
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Nassim se mord intérieurement les doigts. Dans sa confusion et dans sa maladresse face aux avances directes - les premières de sa vie - de Soleil, il a fini par la mettre dans l'embarras. Ce qu'il pouvait être idiot, quand il s'y mettait! Et maintenant, elle était plantée, bredouillant de vagues onomatopées pour tenter de trouver une justification. Nassim se sent bête, se sent d'une crétinerie insolente, et n'a aucune espèce d'idée pour tenter d'arranger les choses, alors que c'est précisément ce que la galanterie exigerait de lui. Et il s'en veut, de l'avoir mise dans une posture aussi idiote que ça. Bien sur, qu'il sait pourquoi elle est venue. La question, c'est surtout....pourquoi lui?

Il déglutit avec difficulté alors qu'elle se rapproche, et qu'elle répond à sa question, féline et gracieuse, tout en envahissant petit à petit son espace de vie. Son souffle se coupe, petit à petit, alors qu'il ingurgite sans mot dire la série de compliments qu'elle lui fait, les yeux rivés sur elle qui serpente vers lui, proie désarmée face à un délicieux prédateur qui charmerait de ses mots les victimes futures qu'elle aurait sélectionné en amont. Il en oublie presque ses interrogations, son coeur battant avec chacun de ses gestes, prisonnier d'une bulle en dehors du temps. Il se tend avec lenteur, ne frémit plus, et ne cille même pas lors de l'évocation de la rumeur, pourtant absolument ahurissante. Elle souffle dans sa nuque, maintenant, et Titine s'envole au loin dans cet instant réservé aux êtres de chair et de sang.

Elle le touche.

Il frissonne.

Et dans une pudeur charmante propre à celles qui savent qu'elles ont déjà gagné, elle lui demande si elle peut l'embrasser. Il tente de répondre, mais aucun son ne sort plus de sa bouche, et il cède. Dans un geste presque brutal, sinon fougueux, il la saisit par la taille et l'embrasse, enfin. Et alors qu'il goûte au parfum de ses lèvres, son cerveau se réactive, et comprend finalement la portée de tout ce qu'il est en train de faire.

L'étreinte fugace se rompt brusquement, alors qu'il recule la tête, presque paniqué.

"Je...attends. Désolé."

Il regrette immédiatement son geste et toutes les conséquences qui suivront. Mais il n'y a plus de retour en arrière possible. Trahi par son honnêteté, il faut fournir une explication, et la fournir rapidement avant qu'elle ne se vexe.

"Je..C'est pas toi, d'accord? Tu est...absolument superbe. On peut le dire. Et terriblement...désirable? Je sais pas si ça se dit. Désolé. Mais il y a erreur sur la personne."

Erreur sur la personne. Crétin. Nassim se mord la lèvre en réalisant le monceau de conneries qu'il débite sans faillir. Ce n'est pas comme si il y avait trente arabes qui jouaient de la guitare qui se baladaient non plus dans l'établissement scolaire. Bien sur que les rumeurs parlent de lui, et qu'elle est là à cause de ça.

"Enfin. Ce que je veux dire. C'est que la rumeur...comment dire. C'est...du vent? Je ne suis pas ce que tu crois, et ce serait peut-être bien d'en discuter un peu?"

Le naufrage social est à son comble, et il regarde ses pieds, penaud. Pourquoi est-ce que ça lui arrive à lui, maintenant? Et pourquoi est-ce qu'il est con au point d'envoyer bouler la seule nana qui veut un tant soit peu de lui pour des raisons de pudibonderies crétines? Quel idiot il est.

"J'imagine que tu es un peu déçue."
code by bat'phanie
Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 809
Points : 1131
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Mar 20 Fév - 2:02

teenage dirtbag
« T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? » — sexe entre amis
Et alors qu’elle attendait poliment une réponse, Nassim se lève, rompt la distance entre eux. Les mains sur ses hanches, les lèvres contre les siennes. C’est toujours une sensation de chaleur et de bien-être. Leurs souffles se confondent, les corps se touchent. La main de Soleil grimpe doucement le long de son dos. Elle sentait l’euphorie monter petit à petit en elle. Puis, brutalement, le garçon met fin à leur étreinte. A regret, certes, mais elle s’attendait à ce qu’il reparte de plus belle, ou à ce qu’il glisse une petite phrase à la dérobée, d’une voix suave dont seuls les hommes virils avaient le secret.

Mais.

Au lieu de ça, c’est une flopée d’excuses, et de mots à suivre sans véritable sens. Soleil n’était pas sûre de bien comprendre. D’accord, elle était désirable, mais ça elle le savait déjà. Qu’est-ce qu’il voulait vraiment dire ? Elle restait là, debout, perdue entre l’excitation qui peinait à se dissiper et la confusion que Nassim venait de provoquer. En même temps, elle était intimement convaincue qu’il valait pour lui qu’elle ne saisisse pas tout de suite le sens de ses paroles. Et puis, en lui prêtant une oreille plus attentive, Soleil finit par décoder, un petit peu, la tentative de communication du beau brun.

La rumeur, c’est du vent. Hmm.

Elle laisse échapper un soupir de soulagement, lui lançant un coup d’oeil accusateur. « Un instant, j’ai cru que tu ne voulais plus de moi et que tu cherchais une excuse plus que pathétique. » Et dans un sourire malicieux, Soleil force une nouvelle fois la distance entre eux. Elle pose ses avant-bras sur les épaules du gryffondor, joignant ses mains derrière la tête de celui-ci. Son regard se veut rassurant, son corps se montre un peu plus pressant. « Eh, détend-toi Nassim. J’irais pas raconter à mes copines qu’il y a eu moins de filles que prévu dans ce lit. » Déliant ses mains, Soleil recule légèrement, pour mieux l’observer, un peu perplexe. « Mais… pourquoi je serais déçue ? C’est fou, vous les gars, le besoin que vous avez de d’être rassurés sur vos performances… » Sur ces mots, la brunette se détourne ostensiblement, l’air boudeuse. Elle fait quelques pas dans la chambre, découvrant l’univers des garçons y logeant. Oh, son reflet. Soleil arque un sourcil. C’est vrai qu’on pourrait la prendre pour une fille de petite vertue en la voyant comme ça. Chemise déboutonnée, cravate retirée, une longue chevelure plus très lisse. Puis elle hausse les épaules ; elle savait très bien que c’est ce qu’elle était. L’important, c’était qu’il n’y ait qu’elle qui le sache.

Soleil se tourne de nouveau vers Nassim, s’avance. Elle le regarde intensément durant de longues secondes, ne sachant plus si le silence était excitant ou malaisant. Ce manque de confiance était un véritable tue-l’amour. Ses doigts massent ses tempes : elle était là pour jouer la psy ou pour baiser ? « Si tu veux, j’peux te rassurer sur tes prouesses, mais pour ça, il faut que t’arrêtes de te poser toutes ces questions. » Ce coup-ci, elle n’attend pas son approbation pour l’embrasser. Dans son élan, ils basculent tous les deux sur le lit, Soleil au-dessus, laissant échapper un petit rire. Il fallait tirer la discussion à son avantage. La sorcière frotte le bout de son nez contre le sien, puis, s’adresse à lui d’une voix douce, presque murmurée. « Laisse-toi aller, Nassim. »
©️ ASHLING POUR EPICODE




[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end DQnb8xX
bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Lun 26 Fév - 22:27


TEENAGE DIRTBAG
You're a bad idea and oh, how I love bad ideas
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Nassim, tu es un crétin, résonne la petite voix intérieure réservée spécialement pour les moments de doute intense et de détestation de soi. S’il n’a pas réussi à faire fuir Soleil malgré sa formidable contreperformance séductrice, il sent qu’il s’enlise de plus en plus, et parvient à peine à se marrer nerveusement pour évacuer le malaise. Un petit soupir de soulagement s’échappe de ses lèvres, lorsqu’elle dit enfin qu’elle n’ira pas raconter sur tous les toits que l’étalon pur-sang arabe n’est finalement qu’un genre de poulain qui tient à peine sur ses jambes, et il tente de comprendre la dernière remarque de Soleil. Il n’a pas besoin d’être rassuré sur ses performances. Il n’a jamais performé. Même si ce serait sympa que ça se passe bien la première fois. La première fois. La première fois. Bordel de merde, il a oublié de préciser que c’était sa première fois. Et alors qu’elle se lève pour faire quelques pas, preuve tout à fait admissible du fait qu’il a royalement tout foiré, il se mord la lèvre inférieure, paniqué. Ils ne se sont pas compris, il y a un gros quiproquo, et il faut absolument qu’il explique ce qui se passe. Ce qui fait que Soleil va être saoulée, et se barrer.

Nassim n’a aucune envie que Soleil, qui porte bien son nom, se barre. Et elle est à présent plantée devant lui, visiblement sans savoir quoi faire. Comme ça, ils sont deux à être plantés. Formidable. Il prend le temps de la regarder, pourtant, encore une fois. Sans cravate, chemise ouverte, chevelure en bataille. Putain de merde ce qu’elle est belle. Il faut qu’il dise quelque chose, un truc, n’importe quoi pour rétablir à la fois la vérité, et qu’elle ne s’en aille pas en tirant la tronche légitimement. Mais elle le prend de court, encore une fois, et il a à peine le temps de comprendre ce qui est en train de se passer qu’elle est déjà au-dessus de lui, des mèches de cheveux tombant sur son visage. Le baiser qu’elle lui arrache est plaisant, même s’il n’arrive pas tout à fait à se séparer de ce sentiment de malaise qui lui vrille le ventre. Est-ce que c’était aussi compliqué que ça, finalement, la première fois ? Personne ne l’avait prévenu, et il s’était imaginé quelque chose de plus…romantique. Des compliments. Des fleurs, peut-être. Ou des chocolats ? Soleil ne donne pas l’impression de manger beaucoup de chocolat, pense t’il alors qu’il pose ses mains maladroitement sur sa taille fine.

Et il faut qu’il arrête de se poser toutes ces questions, et qu’il se laisse aller.

« D…d’accord. »

Bien décidé à écouter la dame, qui s’y connait visiblement bien mieux que lui, il resserre sa prise, en tentant de tasser dans un coin invisible de son esprit le stress, le questionnement, et la zone de flou artistique qu’il a malencontreusement alimenté sans s’en rendre compte. Il respire un grand coup. Il faut se concentrer sur ce qu’il ressent, c’est bien ça ? C’est bien ça. Il sourit, mais ça sonne tout de même un peu faux, avant de trouver un recoin agréable au creux du cou de Soleil pour y déposer un baiser presque chaste, qui permet surtout de de cacher son visage écarlate. Le goût de sa peau est étrange et nouveau, songe t’il, se détachant un peu de la marée de stress qui est en train de le recouvrir tout à fait. Mais surtout, il est agréable. Et il lui rappelle qu’il ne doit pas rester planté là à ne rien faire. Cependant, le porno n’est d’aucune aide, ici, et les conseils des copains non plus. Il faut improviser.

Lentement, maladroitement, il place sa main derrière la nuque de la jeune femme, en tentant de ne pas la brusquer, et il attire son visage vers le sien pour l’embrasser dans un genre de chaos mal maîtrisé. Mais ça fonctionne, du moins de son côté. Il sait qu’il faut qu’il se taise, maintenant. Qu’il garde le silence absolu pour ne pas rompre la magie du moment qui est en train de se créer , finalement, poussivement, mais absolument.

« T’es belle. »

Idiot incapable de tenir sa langue, il enfouit la fin de sa phrase dans le cou de Soleil et la serre un peu plus. Presque surpris de ce qui est en train de produire, il réalise que finalement, une partie de son corps a fini par comprendre ce qui se passe et effectue son job.

Ca le rassure un peu.

Tout n’est pas si à chier que ça, finalement. Pour fêter ça, il l’embrasse encore et l’entraine un peu plus contre lui.

code by bat'phanie
Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 809
Points : 1131
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Mar 17 Avr - 16:03

teenage dirtbag
« T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? » — sexe entre amis
Les mains sur ses hanches, Nassim lui murmure un petit mot avant de déposer un baiser dans son cou, et elle ne peut pas s’empêcher de frissonner. C’était si… doux. Il prenait le temps, il était soigneux et délicat. En fait, ça la rendait presque nerveuse, de tomber sur un mec comme ça, parce-qu’il était tendre, dans tous ses mouvements, à chaque fois qu’il la touchait ou qu’il l’embrassait. Alors un petit rire s’échappe, et elle hésite à lui sortir un “je sais” insolent témoin de cette nervosité impromptue. Au lieu de ça, elle se redresse légèrement et rompt leur étreinte pour quelques secondes. « Oh, merci. » Si elle le savait, on ne lui disait pas souvent. Et là, au-dessus de lui, elle se rendait compte que Nassim était peut-être l’un des plus beaux garçons qu’elle avait eu le bonheur de croiser jusque-là. « Tu sais, t’es pas mal non plus. »

La douceur du moment n’était pas habituelle. Soleil s’était accommodée des échanges presque silencieux, des mises à nu sauvages et des étreintes fiévreuses. Nassim semblait… différent. La nervosité se change presque instantanément en une mini panique, comme si elle devait elle-même mettre fin à un temps agréable avant de se prendre une claque dans la figure. Toute cette lenteur, c’était un mauvais présage, n’est-ce pas ? Elle devait reprendre le dessus. Soleil ôte sa chemise, qu’elle laisse tomber au sol. L’excitation grimpe en flèche. Ses doigts filent sous le tissu qui couvre son torse. Sa peau est chaude. Les caresses ne s’éternisent pas ; la brune entreprend de lui retirer son haut. Quel corps. La nature avait peut-être été sympa, mais ces jolis abdos ne résultaient pas d’une opération du Saint Esprit. « Un sportif, hein ? » lui lança-t-elle, coquine, tandis que leurs lèvres se rejoignent encore. Son bassin tourne doucement sur son entrejambe alors qu’elle continue de l’embrasser, en descendant petit à petit. Soleil ne pensait plus à grand chose. Elle se concentrait sur ses sensations présentes, les frissons, les fourmillements, la chaleur qu’elle ressentait à l’intérieur. Puis elle se déplace, pour être plus à l’aise, et s’allonge à ses côtés.

La main posée sur le bouton du pantalon de Nassim, elle a comme un flash, un instant de lucidité. Le gryffondor se laissait faire, il était doux, gentil, et un peu gauche… Une de ses phrases lui revient alors en tête. “Je ne suis pas ce que tu crois, et ce serait peut-être bien d'en discuter un peu ?” Oh, merde. Dans quoi s’était-elle embarquée ? Soleil se redresse sur un de ses coudes, tandis que son autre main reprend sa balade sur le corps moitié nu de Nassim. Elle cherche son regard. « Nassim, quand tu disais… hmm, que la rumeur, c’était genre… du vent. » Soleil essayait d’être calme, de faire taire ses pulsions ardentes ; elle avait besoin de câlins ce soir, il n’était pas question de tout ficher en l’air maintenant. Il fallait juste… y aller en douceur. « C’est que, heu, genre, je suis la première dans ton lit…. c’est ça ? » Si elle ne tenait pas à lâcher le morceau, elle ne voulait pas qu’on l’accuse de traumatiser les jeunes jouveanceaux innocents de Poudlard.
©️ ASHLING POUR EPICODE




Spoiler:
 


[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end DQnb8xX
bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Mar 17 Avr - 23:53


TEENAGE DIRTBAG
You're a bad idea and oh, how I love bad ideas
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Nassim respire fort, alors qu'il voit les vêtements de Soleil tomber par terre. Elle reprend le dessus. Il est gauche, tente d'être doux, de ne pas aller trop vite, mais elle n'est pas de cet avis, loin de là. Il aimerait dire des choses, mais ses paroles se meurent au fond de sa gorge. Il se contente d'un vague grognement lorsqu'elle lui demande si il est sportif, ce qu'il est, dans un moment de loquacité extrême, et ne peut plus la quitter du regard. Elle est superbe. Et c'est le grand moment. S'il te plait, Nassim, ne fout pas tout en l'air avec ta maladresse légendaire. Tu as attendu ça longtemps, et même si ça ne se fait pas comme tu l'avais imaginé de prime abord, eh bien on y est, alors il faut assurer. Parce que ça fait ça, les vrais mecs, comme il les imagine. Ça rassure, ça assure, ça fait le beau, et ça attire les filles.

Mais il y a comme un couac. Soleil s'arrête. Et elle lui demande, elle lui demande si c'est sa première fois. Oh non. Oh non non non. Mais c'est un vrai mec, qui assure, et qui rassure, on vient de le dire. Alors il ne va pas tout foirer en disant une connerie, Nassim, hein ? On peut lui faire confiance.

Ou peut-être pas. Il est gêné. Tellement gêné. Qu'il n'y a qu'une seule sortie possible. Et dans un grand moment de malaise, il éclate de rire. Il rit fort. Très fort. Et il ne se contrôle plus du tout. Entre deux éclats de rire qu'il tente de réprimer, il arrive à articuler.

« Enfin, Soleil, tu penses vraiment que je me serais permis d'en arriver là si c'était ma première fois, le tout sans te prévenir ? Hahahahahahahahahaha. »

C'est pire, Nassim. Vraiment, tais-toi, cesse de rire, remercie Soleil, mets là a la porte avant que tout ne tourne a la catastrophe.

« Encore que ça aurait pu arriver, hein ? Comme on dit, hahahahahaha, peut-être ? HAHAHAHAHAHAHAHA »

Le malaise est total, et t'as plus aucune porte de sortie, Nassim. Bien joué. Plus rien ne peut sauver ton honneur, maintenant. Il continue de rire comme un perdu, aux larmes, et il vit l'enfer, intérieurement.

« HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA c'est carrément ma première fois et j'ai aucune idée de comment ça se passe. »

Il a presque envie de pleurer de tristesse dans ses larmes de rire tant il se sent ridicule, maintenant. Il se redresse, doucement, pouffant toujours comme un demeuré, et essuie son visage écarlate. Tout Poudlard va se foutre de sa gueule. Il en est convaincu. Adieu, jolie réputation de beau gosse. Bonjour, jolie réputation de blaireau de l'espace.

Adieu, Soleil qui va se tirer devant un débile pareil.
Il aura au moins essayé.

code by bat'phanie
Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 809
Points : 1131
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Mar 1 Mai - 20:50

teenage dirtbag
« T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? » — sexe entre amis

Soleil se sent… un peu mal à l’aise. Nassim rit. Nassim rit fort. Ca sonnait comme un appel au secours, comme s’il n’osait pas la repousser mais qu’il priait pour qu’on vienne le sortir de là. Soleil n’est pas dupe. Si elle n’avait rien vu jusque-là, là il était clair qu’elle venait de toucher le point essentiel de cette entrevue. Ouais, Nassim n’a jamais couché avec personne. Nassim a laissé Soleil entrer, le toucher, le déshabiller même, en pensant que ça ne se saurait pas. C’était audacieux. Et ça aurait pu être du génie, s’ils n’en étaient pas là.

Là ? Le visage du gryffondor est rougi (la honte, le rire ?), il se marre encore comme une baleine, hilare. Soleil n’ose pas trop effectuer un mouvement, décontenancée. Elle n’est sûrement pas aussi gênée que lui mais, si vous lui demandez, elle vous dira qu’elle était quand même sacrément embarrassée. La brune s'assit finalement en tailleur, ramenant un coussin contre elle, les bras autour. Il faisait soudainement moins chaud et puis, il fallait bien se donner une contenance. Et elle attend, patiemment, qu’il arrête son cirque.

Nassim finit par essuyer son visage humide. Soleil a quand même un peu de peine pour lui. Ou de la pitié, elle sait pas trop. Après tout, elle a forcé sans écouter ce qu’il pouvait avoir dire. Mais en même temps, Nassim ne semblait pas avoir quelque chose à dire. Le silence gênant installé entre eux la rappelle à l’ordre. C’était sûrement à elle de relancer, que ce soit l’acte ou la discussion, vu l’inexpérience de l’adolescent. Elle pousse un long soupir. Comment ne pas le blesser ni le forcer ? « Alors euh… C’est pas grave ? Enfin faut bien y passer un jour et puis voilà. » Et puis voilà quoi ? Sérieux, Soleil rivalisait avec Nassim pour savoir qui des deux était le plus naze. « J’peux me rhabiller et partir. » lâche-t-elle, assez peu inspirée, marmonnant dans la foulée qu’elle préfèrerait rester. Elle souffle encore. Se calmer, le calmer, et faire ça dans le calme. Tant pis pour la soirée détente, elle se sentirait trop mal si elle le laissait en plan. S’il l’avait laissé faire jusque-là, c’est qu’il en avait envie, non ?

« Mais si tu me laisses faire, je te promets que tu seras pas déçu du voyage. » ajoute-t-elle doucement. Elle ne bouge pas le temps qu’il acquiesce ; chose faite, elle se débarrasse enfin de son coussin et reprend où elle en était, mais moins fougueuse. Soleil avait du mal à réaliser, quand même : voilà qu’elle s’attaquait aux hommes purs. Elle n’arrivait pas à déterminer si c’était une bonne chose ou non. Bon après tout, du sexe, c’est du sexe, c’est peut-être inné, qui sait, peut-être que ça sera bien quand même.

……...Non.

« Pas com- tu me fais mal. Va pas si vite. Prends ton t- Aïe. Là. Vas-y. » Soleil, elle tente de pas être désagréable, et de pas perdre patience, mais j’avoue qu’elle a du mal. Mais Nassim avait l’air de vouloir bien faire. Alors elle le guide, un peu. Il semblait avoir compris ce qu’il se passait, et comment ça fonctionnait. Enfin, a-t-elle pensé. Malgré un début pas folichon, Soleil se laisse finalement aller dans les bras du bel homme, glissant quelques remarques de temps à autres, laissant échapper deux-trois gémissements malgré elle.
©️ ASHLING POUR EPICODE




[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end DQnb8xX
bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Jeu 3 Mai - 18:15


TEENAGE DIRTBAG
You're a bad idea and oh, how I love bad ideas
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Nassim se sent comme le pire des crétins, alors qu'il a cessé de rire comme un perdu et qu'il regarde Soleil en l'imaginant se rhabiller et sortir en le traitant de pauvre tache pour mieux aller salir la réputation que certains lui avaient faite, et l'achever en s'assurant que plus jamais une fille ne le croiserait sans hurler de rire. Mais elle ne part pas. Pas encore. Par pitié, certainement. Ou juste parce qu'elle est totalement déconcertée par la suite d’événements minables et vaguement pathétiques qui s'est déroulée devant ses yeux. Elle se couvre avec un coussin. Rien ne se dit. Elle n'ose pas briser le silence, lui non plus. C'est une catastrophe.

Mais elle retente, et il s'attend, le ventre noué, a une remarque incisive. Rien ne vient, si ce n'est une réflexion sympathique. Alors, c'est pas si grave que ça ? Il tente un sourire, bizarre et timide, et tente de trouver une position qui le mettrait moins mal à l'aise. Mais directement après, elle reprend, et lui propose de partir. Il se dresse comme un ressort, l'air vaguement paniqué. Ah non non non, elle ne s'en va pas, il faut discuter et arranger le tout, hors de question de la laisser repartir avec cette image minable de lui en tête. Mais encore plus fort, et il n'en revient pas, elle lui propose d'y aller. Elle veut encore bien de lui même après tout ce bordel. Il adresse un petit mot de remerciement à toutes les entités célestes et à Allah en personne pour ce petit miracle, et sourit, un peu plus sincèrement.

« D'accord. Montre moi. »

Sa voix se tord un peu, il est ému, ce con là. Et elle glisse contre lui, tout doucement, en prenant le temps. Il ne doit pas la décevoir. Il sera excellent élève.

Ou au moins, il aura essayé.

C'est long. C'est pas évident. Le début est poussif, et sa blague sur les voitures diesel qui mettent du temps a démarrer n'aide pas. Mais il apprend, au fur et a mesure, l'anatomie féminine, et surtout qu'il ne savait absolument rien, dans un moment d'exploration étrange et maladroit ou il réalise que vraiment, tous les films pornographiques du monde ne valent pas un bon schéma scientifique et une explication claire et nette. Ça cafouille pas mal. Il comprend que les ongles, c'est bien pour la guitare, mais pas pour tout, et qu'on ne peut pas régler tous les soucis de ce bas monde en fonçant tête baissée comme un bourrin de bas étage. Il comprend aussi qu'une femme, c'est comme une guitare, qu'on ne peut pas y aller trop fort sans quoi elle fait des bruits vraiment désagréables, et qu'il faut surtout ne jamais dire ce genre de choses à voix haute. Et il comprend, finalement, dans un grand râle assez étrange amenant une détente jusque là inconnue, qu'il n'était pas inutile de s'entraîner dans ce genre de domaines, et que le mythe de la première fois, le fameux qui dit « moi, ma première fois, elle s'en est même pas rendue compte, et elle y croyait pas tellement j'étais bon », c'était du gros flan et qu'on était encore sollicité après pour retirer en panique le petit moyen de contraception devenu vaguement répugnant et le cacher dans un emballage de chocogrenouille vide au fond de la corbeille à papier pour apprendre a son colocataire qu'on était devenu un homme sans lui présenter les preuves accablantes.

Il apprend finalement l'art délicat de proposer des mouchoirs en panique, a accepter un regard assez peu satisfait sur sa performance sans avoir la possibilité de disparaître, et à ne pas s'endormir dans la seconde qui suit pour mieux mettre un gilet sur les épaules de Soleil pour qu'elle ne prenne pas froid.

« C'était...c'était bien. Merci. »

C'est un pieux mensonge. C'était nul. Il sait que c'était nul. Elle sait qu'il sait que c'était nul. Mais il n'a pas besoin de l'entendre maintenant.
Il s'assied, et replie ses jambes contre son torse, pour mieux la regarder. Il la trouve toujours jolie. Il sourit, niaisement.

« Ca va ? »

Question idiote. Mais il a les pensées un peu floues. Il caresse la jambe de la jeune femme, un court instant. Qu'est ce qu'ils font, maintenant ?
code by bat'phanie
Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 809
Points : 1131
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Jeu 10 Mai - 0:55

teenage dirtbag
« T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? » — sexe entre amis

Ah, c’était terminé. Soleil était partagée entre un “enfin” et un “déjà”. Enfin, parce-que c’était vraiment de loin le pire coup de sa vie. Même sa première fois, réaction à chaud, lui paraissait moins nulle. Et déjà, parce-qu’il ne s’était presque rien passé. Enfin, si. Elle était un peu mauvaise langue. Il fallait la comprendre aussi, elle s’attendait à un dieu du stade, elle s’était retrouvée face à un poussin. Avec quelques instants de réflexion, elle finit par se rendre compte que c’était pas si mal, pour une première fois. Son capital de sympathie influait beaucoup sur cette décision, c’est vrai.

Il en fit preuve une nouvelle fois quand il lui déposa un gilet sur les épaules, qu’il prit la peine de la remercier. Soleil leva ses iris bleues vers celles de Nassim. Il la regardait toujours en souriant, tendre et bienveillant, en témoigne sa question, et cette caresse inopinée. Nue sous ce vêtement qui ne lui appartenait pas, Soleil se sentait honteusement égoïste ; alors elle baissa les yeux, fixant ses orteils. « Je suis désolée de t’avoir pris ça. Tu aurais peut-être préféré avec une fille que tu aimes. Une fille que tu connais, même. » Un rire nerveux s’échappa d’entre ses lèvres.

La tendresse, la douceur, ça la mettait mal à l’aise, Soleil, elle ne savait pas trop quoi en faire. On l’avait habitué à plus indifférent, à plus brutal, même. Les garçons n’étaient jamais délicats ; c’était écarte les jambes et tais-toi. Elle ne s’en était pas plainte une seule fois, en réalité. C’était une façon particulière de voir le monde, d’imaginer sa vie et ses relations. Ces ébats malséants la faisaient vivre, parce-que ça lui faisait du bien d’avoir un peu plus mal, de se rendre utile, d’être importante à quelqu’un jusqu’au lendemain, jusqu’à ce que l’autre, repu, disparaisse sans se retourner.

C’était ça, qu’elle était venue chercher ce soir.
Nassim était tout le contraire et Soleil ne savait pas comment réagir.

Comment d’autres filles agiraient ? Comment elle faisait, quand elle était petite, pour recevoir de l’affection ? Et si j’arrêtais de réfléchir ? Soleil était douée, à ce jeu-là, c’est ce qu’elle faisait de mieux quand les relations et les actes étaient à risque. Pourquoi ne pas le faire quand tout ce qui pouvait arriver de pire se révélait tout de même bien ?

La brune s’avança jusqu’à lui, se mettant à côté. Puis sa tête bascula sur la droite, contre l’épaule du jeune homme, et elle poussa un long soupir. « Merci à toi. » D’avoir été tendre, même si je suis une salope. Elle ne le dirait jamais à haute voix, mais c’était souvent ce qu’on pensait d’elle. Soleil attrapa la main de Nassim, joua machinalement avec ses doigts pour meubler le silence. Elle était bizarre, des fois. « Et t’inquiètes, je dirais pas aux autres filles que t’es pas un coup d’enfer. J’entretiendrais le mythe. » finit-elle par lancer, malicieuse, relevant la tête pour lui adresser un clin d’oeil grossier.

Le vibreur de son téléphone, resté dans sa veste, la rappela à l’ordre. Quelle heure était-il ? Le moment de partir, sûrement.
ASHLING POUR EPICODE




[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end DQnb8xX
bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Lun 14 Mai - 15:19


TEENAGE DIRTBAG
You're a bad idea and oh, how I love bad ideas
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅

C'est terminé. Il ne sait pas trop quoi dire, Nassim. Il s'attendait... a un truc. Un genre de révélation. Quelque chose de violent, et d'un peu formidable, qui changerait beaucoup de choses. Mais en lieu et place de ça, un sentiment étrange, doux-amer, quelque chose de bien plus profond et mois tape a l'oeil, qui travaille déjà dans son inconscient sans même qu'il ne le sache. Il profiterait bien du silence, peut-être pour prendre Soleil dans ses bras, si elle voulait bien, et juste fermer les yeux pour réfléchir un peu et tirer ses conclusions propres. C'est inhabituel. Mais Soleil ne lui laisse pas ce temps là. Tant pis. Et sa réaction le laisse perplexe. Il ne sait pas quoi lui dire. Lui même ne savait pas tellement à quoi s'attendre. Alors, il fait une blague, fidèle à lui-même, pour ne pas qu'elle se sente mal.

"T'inquiète pas pour ça. Je sais pas si j'aurais eu la patience d'attendre jusque trente-cinq ans, tu vois?"

Il lui sourit, et joue maladroitement avec une mèche de ses cheveux. Rien au monde n'aurait pu le préparer efficacement a ces moments de flou, et il n'est pas sur de les apprécier. C'est vrai qu'il n'est pas amoureux. Il la trouve belle, et plutôt sympathique, pour le peu de conversation qu'ils ont eu. Mais...ce n'est pas un coup de foudre. Avec le temps, et les bons ingrédients, ça pourrait venir. Il doute cependant de son envie a elle. Elle n'est pas venue pour ça. Du tout. Alors qu'elle lui parle encore, il réfléchit, et décide de ne pas en parler. Si des choses doivent arriver, elles arriveront. Si rien n'arrive...Alors rien n'arrivera. Et l'idée même de la rumeur le fait rire.

"Touché. Mais par pitié, ne contribue pas au mythe de Nassim l'étalon. Toi, t'es sympa, donc c'est cool... Mais je ne suis pas sur d'avoir envie de voir apparaître un tas d'autres filles maintenant. Il faut que je me renseigne, d'abord. Enfin, j'imagine que je t'apprends rien."

Il rit, tout seul, pour évacuer le fait qu'il est un peu vexé. Il n'a pas spécialement besoin d'entendre la vérité, qui est qu'il est un amant médiocre. Mais il n'a pas envie non plus d'une ribambelle de donzelles qu'il est visiblement incapable de satisfaire. Comment faire? Il n'en sait rien. Il est jeune. Il apprendra.

Elle regarde son téléphone. C'est l'heure de se séparer. Tout le monde va la regarder, lorsqu'elle descendra de l'escalier des garçons, car a cette heure, la salle commune est pleine. Et il est conscient que sa réputation risque d'en prendre un coup. Pas la sienne, non, mais celle de Soleil, certainement. Les hommes sont mieux lotis que les femmes.

Mais il a une idée.

"Garde la veste. Tu la remets par dessus ton uniforme, et je vais te prêter un jogging. Ce sera un peu grand, mais ça ira pour ce qu'on en fera. Comme ça, tu n'auras pas ton uniforme au moment de traverser la salle commune, et je ferais suffisamment de bruit pour ne pas qu'on te voie. Tu me rendras ça quand on se recroisera."

Il adresse un clin d'oeil, et serre un peu sa petite main. Il ne l'aura même pas entendue jouer de la guitare. Tant pis.
code by bat'phanie
Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 809
Points : 1131
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end Mer 13 Juin - 19:02

teenage dirtbag
« T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? » — sexe entre amis

Soleil haussa les épaules, ajoutant son rire au sien. Evidemment qu’elle comprenait sa réaction. Ca vaudrait sûrement mieux pour tout le monde que plus rien ne se passe ici pour le moment. Sans vouloir vexer personne, bien sûr. « Si on me demande, je dirais que je sais pas. Le mystère, c’est bien le mystère, non ? » lança-t-elle en souriant, se voulant rassurante. Comme si ce n’était pas suffisant, elle ajouta encore un mot, mimant une tête d’affiche où flotterait ce slogan. « Nassim le ténébreux, sexy et mystérieux gryffondor. Ca sonne bien, non ? » Soleil riait de bon coeur, taquine.

Ce moment doux mais bizarre post-charnel prit fin quand la Serdaigle repassa son uniforme. Elle n’était ni dans sa maison, ni dans la partie fille. Une grimace tordit son visage ; le stupeshit allait encore parler d’elle.

Fort heureusement, Nassim n’était pas un ignare. Peut-être ignorait-il beaucoup de choses sur l’anatomie féminine et son fonctionnement en harmonie avec son corps à lui, mais les préjugés et la réputation, ça, il semblait comprendre. « T’es un génie Nassim. Merci. T’es pas obligé... » Elle se sentait de plus en plus coupable et redevable. Ce garçon était une perle. Il méritait une fille bien. Soleil la lui trouverait. Elle était touchée par ces petites attention. Elle serra sa main en retour. « Je te revaudrais ça, un jour. Je… J’espère qu’on se reverra bientôt. »

Ils prirent la direction de la salle commune des rouges, Soleil nageant un peu dans les vêtements de Nassim. Ce dernier, guitare en main, s’élança au beau milieu de ses compagnons, beuglant comme un âne. Avec le recul, la brune se rendit compte qu’il chantait. Et, toujours dans sa mission diversion, Nassim alla nonchalamment s’étaler sur les affaires de quelques gryffondors travaillant tranquillement auparavant. Soleil pouffa de rire. Elle crut reconnaître Andy dans le lot. Elle ne profita pas plus longuement du spectacle et s’enfuit rapidement vers sa tour.
ASHLING POUR EPICODE




[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

[NC-16] FLASHBACK  — teenage dirtbag (Nassim) // end DQnb8xX
bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end

[NC-16] FLASHBACK — teenage dirtbag (Nassim) // end
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nassim,mon ami!
» ma vw flashback
» Les chapitres flashbacks
» Bleach - 99 - Turn Back The Pendulum 10
» 4x20 - Daybreak, Part two

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: