Le guide du voyageur internet

Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
avatar
Messages : 375
Points : 748
Le guide du voyageur internet Ven 12 Jan - 1:41


Je suis même pas payé
Pourquoi j'ai pas demandé d'être payé ?
Beckett passait pas mal de temps dans cette merveilleuse salle, rythmée aux symphonies des ventilateurs internes, des musiques d'allumages, des appels d'avast anti virus qui énervait tout le monde...
Quelque chose qui lui rappelait ce qu'il préférait chez lui, dans le monde moldu. Il passait une agréable soirée, à regarder des vidéos. Parfois l'un ou l'autre rageait, la base. Internet sans colère n'existait pas.
Cependant, une de ces colères avait réussi à taire toutes les autres. L'ambiance était tendue, et en fond de salle, une aura lourde et négative se faisait ressentir jusqu'à lui.
Il arqua un sourcil, se redressant doucement. Sa tête dépassait de l'écran, et au bout, une jeune femme, de sa maison, qu'il avait déjà croisé. Sybil Avery.
Elle semblait avoir du mal avec son ordinateur... Ah, la voilà qui ragequit.  Beckett baissa son casque de ses oreilles.

- Sybil !!


Oui, il restait sur sa chaise et l'appelait du bout de la salle sans se soucier des autres.

- Je peux te montrer comment utiliser un ordinateur si tu veux... Je serai ici demain après les cours.


Et il y était le lendemain après les cours, en tailleur sur la chaise de bureau, à regarder des compilations de courtes vidéos de six secondes, lâchant un rire parfois quand quelqu'un se prenait quelque chose dans la figure, ou quand un meme passait. Schadenfreude sur les bords.
Depuis quelques temps, le jeune homme lançait des invitations à des connaissances sans même attendre de réponses. Une mauvaise habitude qui s'installait petit à petit. Il s'en fichait pas mal, visiblement.
De temps en temps, il levait les yeux vers la porte, guettant son arrivée.

Puis la voilà.
Beckett afficha un large sourire et poussa la chaise à coté de lui, pour l'inviter à s'installer près de lui.

- Les ordinateurs t'intéressent ?

Honnêtement, il s'attendit à une réponse négative. Il ne fallait pas se voiler la face, qui s'y intéresserait quand on a vécu avec de la magie ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Sybil Avery
Main de fer dans un gant de fer
Main de fer dans un gant de fer
avatar
Messages : 244
Points : 598
Re: Le guide du voyageur internet Dim 14 Jan - 15:56




Computers are scary

Sybil & Beckett

Vous n'avez qu'à considérer que je suis officiellement cul nu. - Calogrenant, Kaamelott

Il était grand temps que Sybil se mette à la page, s'était-elle dit d'un air décidé, avant de se diriger vers la salle informatique tant redoutée des sorciers. Mais si des milliards de moldus en étaient capables, alors c'était certainement largement dans ses cordes, de faire fonctionner un engin pareil, n'est-ce pas?

Comme elle se trompait, en s'installant devant l'écran et en cherchant un bouton pour allumer l'engin. Rien que la première épreuve de l'allumage avait été d'une rudesse intense, et si elle avait, après dix bonnes minutes de recherches et un juron pensé si fort qu'elle l'avait presque murmuré, fini par allumer la multiprise raccordant l'ensemble électronique au secteur, il lui en avait fallu dix de plus pour trouver une ressemblance troublante entre les boutons d'alimentation de la tour, de l'écran, et de son propre téléphone. Les moldus n'étaient-ils donc pas capable d'indiquer clairement la marche à suivre?

La signalétique continua de lui poser problème pendant une vingtaine de minutes, et elle finit, à bout de souffle, après avoir allumé un lecteur audio, un antivirus, quatre pages de traitement de texte, un classeur de tableur et le panneau de configuration, par se faire une raison. Le royaume d'internet lui serait à jamais fermé tant qu'elle ne trouverait pas quelqu'un de plus compétent qu'elle pour lui indiquer la marche à suivre.
Ce fut le moment que choisit Campbell,élève de sa maison, pour signifier sa présence en hurlant en travers de la pièce qu'il était disposé à l'aider.

Si elle n'avait pas particulièrement apprécié le volume sonore, ni même le fait qu'il ne se soit pas donné la peine de se déplacer pour venir lui offrir son aide, elle avait tout de même retenu le rendez-vous fixé le lendemain pour combler ses lacunes.

Et elle était venue, et commençait déjà à le regretter, alors qu'elle défroissait vaguement sa jupe en le regardant. Elle n'aimait pas être en position de faiblesse, et c'était pourtant directement ce dans quoi elle s'était jetée. D'autant qu'il ne lui avait laissé que peu de répit, pointant du doigt la première faille de son apprentissage, à savoir, son désintérêt total en temps normal pour ce genre de machines.

"Pas spécialement."

Elle crut néanmoins bon d'éclaircir le pourquoi du comment de sa présence en ces lieux.

"Je suis surtout intéressée par la représentation chez les moldus des diverses formes de magie en Afrique sub-saharienne de l'antiquité à nos jours, et il semblerait que les "internettes" puissent m'aider à trouver ce que je cherche. Mais impossible de trouver ces internettes, et aucun livre n'a pu m'éclairer sur le sujet."

Les pieds solidement ancrés dans le sol, elle pointa du doigt l'ordinateur, et fronça les sourcils, déterminée.

"Je veux que tu m'apprennes à accéder au savoir contenu dans cette machine. Une partie de mes recherches en dépend, et il est hors de question qu'un simple problème technique m'empèche de trouver ce que je cherche."

Elle grogna. Il fallait bien proposer une rétribution quelconque, et elle n'en avait pas sous la main.

"En échange, je veux bien t'aider pour tout travaux à rendre à un professeur pendant le reste de l'année."
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
avatar
Messages : 375
Points : 748
Re: Le guide du voyageur internet Mer 17 Jan - 0:07


Je suis même pas payé
Pourquoi j'ai pas demandé d'être payé ?
C'était loin d'être la joie. Elle s'était approchée, sérieuse et mal à l'aise, pour lui annoncé que non, les ordinateurs ne l'intéressaient pas plus que cela. Légèrement déçu, il se laissa aller dans le fond de son siège. Peu de sorciers venaient dans la salle informatique, à croire que l'importation de la technologie dans ce monde n'intéressait en fait personne, sauf tout ceux venant de l'univers moldu. Cela n'aidait en rien Beckett à étendre ses connaissances, lui qui, s'il n'était parti à l'aventure, restait bien souvent dans cette salle, fréquentée par les mêmes personnes chaque jour.

Beckett plissa les yeux, essayant de suivre ce que disait Sybil. la représentation moldu des diverses... Oh, c'était terriblement technique et précis !
Il pouffa néanmoins en entendant "les internettes". Sa grand mère disait ça aussi, c'était mignon et vintage. Il étouffa un rire quand elle le répéta, détournant le regard vers son écran pour cacher son sourire. Peut-être qu'il s'agissait de cela : les sorciers étaient de vieilles personnes effrayées par la nouveauté.
Mais elle semblait déterminée à dompter ces affreuses machines et à en apprendre plus grâce à l'internet. Elle sera surement la première sorcière de milieu sorcier à y arriver, et Beckett lui aurait tout appris.
En plus elle allait l'aider avec un devoir au choix, ce qui était parfait pour lui !

- D'accord, je vais t'apprendre. Mais je dois d'abord t'avertir... C'est connu dans le monde moldu que passer trop de temps sur l'ordinateur, ça rend violent et idiot. Il y a aussi des cas d'addiction, et pire encore, le risque de développer un langage qui ne sera pas compris par des non initiés de l'informatique... Tu prends le risque ?

Il lui adressa un large sourire amusé, ne cachant nullement sa blague. Un moldu aurait compris aisément sa blague malgré un air sérieux, mais là, pour un sorcier...
Beckett soupira et lui désigna l'ordinateur d'à coté d'un vague mouvement de la tête.

- On va commencer par la base, on ne sait jamais... Est-ce que tu sais comment allumer un ordinateur ?


En général, les vieilles personnes avaient du mal avec ça. Elles oublient d'allumer l'écran et soudain, c'est la panique, la technologie c'est de la merde, et c'était mieux avant,...
En bon prince, il lui donna un indice malgré tout.

- Tout les boutons d'allumage portent le même logo. Ou bien faut juste appuyer sur le plus gros bouton.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Sybil Avery
Main de fer dans un gant de fer
Main de fer dans un gant de fer
avatar
Messages : 244
Points : 598
Re: Le guide du voyageur internet Sam 20 Jan - 18:52




Computers are scary

Sybil & Beckett

Vous n'avez qu'à considérer que je suis officiellement cul nu. - Calogrenant, Kaamelott

Un language spécifique? Un univers qui rendait violent et agressif, ou pire, stupide? Des addictions? Bon sang, qu'est-ce que Beckett pouvait bien lui raconter à présent? D'accord, le petit Catwright de son club de bavboules n'était pas un modèle de calme et de réflexion, mais il avait treize ans, alors il était excusé, non? Peut-être pas, finalement. Et peut-être que c'était cette technologie moldue qui l'avait rendu ainsi. La jeune femme fronça les sourcils, plongée dans sa réflexion l'espace de quelques secondes, mais sa décision était déjà prise. Elle était suffisamment grande pour contrôler sa consommation des internettes, et elle était suffisamment intelligente pour ne pas voir son travail affecté par un tel réseau. Le reste de l'humanité était, après tout, relativement médiocre, et ceci devait expliquer cela. Elle adressa un regard décidé à Beckett.

"Montre moi quand même. Si j'ai besoin de cet outil pour mener à bien mes recherches, alors, je prends le risque."

Et ils entrèrent directement dans le vif du sujet, alors qu'il lui demandait si elle savait allumer un ordinateur. Elle se remémora avec application la manipulation de la veille, et plissa un peu les yeux face à l'engin, avant d'appuyer sur un gros bouton ON. Mais elle changea rapidement d'idée, glissant directement sous le bureau pour trouver une multiprise qu'elle alluma . Voilà. La première étape était accomplie. Maintenant, la seconde, qui consistait à appuyer sur tous les boutons qui portaient le même symbole que celui de son Pineapple. Un sur l'écran, un sur la tour, et elle appuya frénétiquement sur le bouton des enceintes qui refusait de s'enfoncer, avant de réaliser que celui-ci se tournait. Dans le doute, elle le laissa tranquille, déjà bien contente d'avoir su obtenir une réaction de la part de l'électronique. Elle laissa échapper un petit sourire satisfait.

"Option étude des runes."

Voilà qui devrait lui permettre de gagner un peu le respect de Beckett, sinon celui de ses pairs. Mais le plus dur était à venir. En silence, elle s'assit devant l'engin et regarda fixement l'écran et les multiples icônes qui l'ornaient.

"C'est là que ça coince. Je ne trouve pas ce que je cherche. Aucun pictogramme d'afrique, ni même quelque chose qui évoque l'antiquité."
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
avatar
Messages : 375
Points : 748
Re: Le guide du voyageur internet Dim 21 Jan - 0:41


Je suis même pas payé
Pourquoi j'ai pas demandé d'être payé ?
Venait-elle de passer sous le bureau ?
Beckett plissa les yeux, se penchant légèrement pour comprendre le but de l'opération. Ah ! la multiprise ! Oui, bon, pourquoi pas. C'était une manière de faire, oui.
La suite, elle la connaissait. Sybil connaissait déjà les boutons vitaux du parfait internaute en herbe. Le mentor qu'il était devenu arqua un sourcil en la voyant s'obstiner sur ceux des baffles, restant silencieux. Même Mamy n'avait jamais fait un truc pareil ! La demoiselle lui offrait un live un choc de culture qu'il n'était pas près d'oublier...

Le plus dur était à venir.
Beckett gardait son silence, observant sa camarade de maison. S'il devait exister un "les ordinateurs pour les nuls et les sorciers", elle venait de réussir haut la main le test théorique sur la préface. L'univers informatique était veste, et elle n'avait même pas commencé à en effleurer la surface.
Le grand habitué adressa un regard à Sybil, l'écran, puis se passa les mains dans les cheveux, les tirant doucement en arrière tout en prenant une grande inspiration légèrement consterné.

- Hmmmmm....


Son travail s'annonçait plus fastidieux qu'il ne l'avait imaginé. Il essaya de se mettre à sa place, et resta silencieux une vingtaine de secondes, mettant ses idées en place.

- C'est plutôt "Je ne sais pas où chercher" le soucis...


Il soupira, avant de reprendre, en désignant l'écran.

- Ca c'est l'écran d'accueil. Techniquement, c'est... Comme une armoire ? On y range des logiciels, qui sont des outils en tout genre.


Bon sang, il sentait que l'après midi allait être très longue, et découvrait en même temps que Sybil les limites de sa capacité de communication. Il voulait aider, et avait surestimé peut-être ses aptitudes d'apprentissage.
Il pointa un icone sur le bureau du doigt.

- Celui là par exemple est un logiciel de traitement de texte. Cela veut dire que tu peux écrire quelque chose avec, puis possiblement l'imprimer sur papier, ou l'envoyer à un autre ordinateur.

Il fit glisser son doigt vers une autre icone.

- Mais ça c'est ce qui t'intéresse. Un navigateur. C'est pour aller sur l'internet.


Plus il s'avançait dans ce genre de concept, plus il paniquait intérieurement. Tant de choses... Il s'agissait réellement de connaissances liées entre elles, impossible d'en décrire une sans décrire une autre !
Mais il évita de trop approfondir la notion d'internet pour le moment...

- Pour l'ouvrir, tu prends ta souris, enfin, le truc à ta droite sur le carré en mousse là. Si tu la bouges, le curseur sur l'écran bouge. Mais j'imagine que tu le sais déjà en fait... Bref, tu dois double cliquer sur le navigateur. Cela va ouvrir une fenêtre, avec un long rectangle accompagné d'un bouton rechercher à sa droite.

Il appuya ses coudes sur la table, un léger sourire en coin.

- Essaie d'écrire dedans ce que tu cherches. Ou bien "vidéo de chat". Oh, et si je vais trop vite, hésite pas à le dire !

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Sybil Avery
Main de fer dans un gant de fer
Main de fer dans un gant de fer
avatar
Messages : 244
Points : 598
Re: Le guide du voyageur internet Mer 24 Jan - 1:49




Computers are scary

Sybil & Beckett

Vous n'avez qu'à considérer que je suis officiellement cul nu. - Calogrenant, Kaamelott

Il n'avait pas l'air si impressionné que ça , tout compte fait, et Sybil se renfrogna un peu. Des années d'études des runes pour si peu de résultat auprès de ses pairs...cela valait bien le coup de tenter de faire valoir son savoir auprès de béotiens. Bah, elle le saurait pour la prochaine fois, et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes. En attendant, la machine mystérieuse avait encore bien des secrets à lui livrer, et elle ne laisserait pas tomber son projet pour une question d'ego. Elle aurait tout le temps de faire rêver Beckett avec l'étendue de ses connaissances plus tard.

Et il entrait directement dans le vif du sujet, en comparant le contenu de l'engin avec celui d'une armoire dans lequel on aurait rangé des choses, des genre d'outils. Sybil observa avec attention, mais ne vit pas trace d'outil portant sur l'afrique, et se demanda l'espace d'un instant si Beckett savait bien de quoi il parlait malgré le fait qu'il soit né-moldu. Mais il avait visiblement plus d'informations qu'elle au sujet de cette technologie, et elle buta brutalement sur la notion d'envoyer quelque chose à un autre ordinateur.

"Ce que je fais sur un ordinateur ne se fait pas sur tous les ordinateurs, tu veux dire?"

Elle fronça les sourcils.

"Comme les Pineapple, finalement. C'est très logique. Mais est-ce que je peux accéder à toutes les internettes d'un seul ordinateur, ou est ce que je dois choisir mon ordinateur en fonction de ce que je veux faire? Enfin, par exemple, un ordinateur spécialisé dans les données d'un pays en particulier?"

Trop de questions, et peu de temps pour les réponses. Elle se laissa guider par ses conseils et finit par doublecliquer sur la petite icone du navigateur. La fenêtre ouverte ne ressemblait en rien à Christophe Colomb, mais elle se passa d'un commentaire à ce sujet. Il lui conseilla cependant de chercher ce qu'elle voulait, et elle tiqua sur sa dernière remarque.

"...Des vidéos de chat? Pourquoi donc se servirait-on d'une des plus grandes encyclopédies de savoir moldu pour regarder des vidéos de chat?"

Sans attendre la réponse, elle tapa d'un seul doigt avec une lenteur mal contrôlée "avis des moldus sur la magie en afrique sub saharienne de l'antiquité a nos jours, et vit avec un petit glapissement d'excitation une longue liste s'afficher devant ses yeux, mais déchanta rapidement en constatant aux titres que rien ne répondait exactement à sa problématique de départ. Un peu dépitée, elle se renfrogna encore, avant de taper du bout du doigt "vidéos de chat". Si il fallait chercher une vidéo de chat afin de contraindre la bête informatique à coopérer, alors elle le ferait.

"J'ai tapé vidéo de chat, comme tu m'as dit. Est-ce qu'il voudra bien me répondre, maintenant?"
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
avatar
Messages : 375
Points : 748
Re: Le guide du voyageur internet Sam 27 Jan - 14:22


Je suis même pas payé
Pourquoi j'ai pas demandé d'être payé ?
Pris de cours, son regard se détourna et son coeur balançait entre hocher la tête et hausser les épaules. Oui, comme les Pineapple ? Il ne s'était jamais réellement posé la question...
La suite n'arrangea pas la situation du jeune homme, qui déjà désarçonné par sa remarque, se retrouvait embrouillé et perdu dans ses propres pensées. A peine avait-il le temps d'intégrer la premier question et d'élaborer un début de réponse qu'une autre question suivait, et le pauvre perdait le fil de sa réflexion. Tout cela se traduisait par son enfoncement progressif dans son siège, le regard fuyant du clavier à la souris. Sa bonne volonté à proposer son aide aux autres était-elle inversement proportionnel à sa capacité à les secourir ?
Heureusement elle appliqua ses conseils et ouvrit une fenêtre internet, lui laissant le temps d'y réfléchir et de s'en remettre sans être observé.

Beckett leva les yeux vers Sybil, qui s'interrogeait sur l'utilité de regarder des vidéos de chats. Il ne lui fallait pas grand chose pour passer de la confusion à l'enthousiasme, et, ne cherchant même pas ces mots ce coup ci, s'empressa de répondre au pourquoi, avec un large sourire amusé.

- Parce qu'on peut !

Il ne savait pas véritablement ce qu'il en était pour un sorcier, mais cela lui semblait la réponse la plus moldue ou la plus américaine au monde. Sybil raisonnait intelligemment : une encyclopédie devrait être utilisée à des fins nobles, pour la quête humaniste et toujours viser à grappiller plus de connaissances ! Les moldus en avaient décidé autrement. Laissez l'encyclopédie mondiale entre les mains du peuple, et voilà qu'en plus de savoir, internet était devenu une culture, un divertissement, une communication et de la créativité.
Beckett allait se laisser emporter par sa passion et continuer un long monologue, avant de constater qu'elle écrivait quelque chose, d'un doigt, lentement. Abasourdi par cette technique dactylographique qui lui était étrangère, il resta silencieux et ne ratait pas une miette du spectacle. Puis les résultats s'affichèrent. Elle venait vraiment d'entrer "moldu" dans internet... Mais Sybil ne sembla pas satisfaite, et finalement chercha des vidéos de chat, au plus grand plaisir de Beckett.
Premier résultat de la recherche, une vidéo youtube nommée "vidéo de chat à mourir de rire compilation 2016". Il la connaissait par coeur. Des chats qui jouent au ping pong, qui tombent, qui cassent des trucs... Adorable.

- Tu peux cliquer dessus et la regarder si tu veux

C'était étrange tout de même, ce qu'elle venait de dire... Vouloir ? Un ordinateur ? Etrange, très étrange, cette manière de penser.

- Aussi, j'ai vu que tu as écris... D'ailleurs, tu peux écrire avec deux mains tu sais ? Ca ira plus vite... Bref, internet a été créé par des moldus. Donc ils sont pas au courant qu'ils sont des moldus, ce mot n'existe pas chez eux. Et...

Mince, elle avait posé quoi comme question, auparavant ? Beckett laissa s'échapper un léger soupir en essayant de s'en rappeler.

- Tous les ordinateurs sont les mêmes et ont la même capacité, plus ou moins... Pas besoin d'un ordinateur précis pour accéder à internet. Tu écris ce que tu cherches dans la barre de recherche, et tu as toutes les infos du monde dessus. Enfin, toutes les informations moldues. Sauf si un sorcier a déjà créé un site web...
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Sybil Avery
Main de fer dans un gant de fer
Main de fer dans un gant de fer
avatar
Messages : 244
Points : 598
Re: Le guide du voyageur internet Lun 29 Jan - 7:52




Computers are scary

Sybil & Beckett

Vous n'avez qu'à considérer que je suis officiellement cul nu. - Calogrenant, Kaamelott

Parce qu'ils...pouvaient? Sybil resta coite devant cet extrait d'une pureté incroyable de sagesse moldue certainement transmise depuis des générations, et à laquelle elle ne trouva absolument rien à redire, tant elle était béatifiante de simplicité. Elle ne put s'empêcher de trouver néanmoins l'initiative dommage, et bien qu'elle considérait depuis un certain temps déjà de certaines qualités créatrices chez les moldus et autre cracmols, elle considéra assez rapidement qu'un réseau aussi formidable qu'internet aurait mieux fini entre les mains des sorciers qui en auraient certainement fait quelque chose de moins débilitant qu'un réseau nécessitant une offrande de temps face à des vidéos de chats avant de pouvoir communiquer avec. Enfin. Il s'agissait à présent de satisfaire la machine, et la sorcière regarda fixement le lien indiquant une compilation de vidéos de chat a mourir de rire datant de 2016 (2016? bon sang que c'était vieux) en s'attendant à , effectivement, mourir absolument de rire, ou du moins esquisser un vague sourire devant ce qui semblait être de très courts extraits de vie de chat. Mais il était hors de question de céder au tentant appel de la gaudriole avant de bien comprendre les indications de son instructeur du jour.

L'explication sur les moldus était d'une clarté limpide, et Sybil grogna de ne pas avoir songé a cet aspect de la question avant d'y réfléchir. Il fallait qu'elle pense moldu, qu'elle se projette dans l'esprit d'une moldue lambda qui ferait des recherches sur les croyances de son peuple. Mais si les moldus ne pensaient qu'aux vidéos de chat, alors le serpent se mordrait-il la queue? Bon sang, c'était si compliqué. Il ne fallait pas qu'elle se projette dans une adolescente moldue, ni même dans une jeune femme, mais plutôt dans un éminent chercheur, songea t'elle en fronçant les sourcils. Il aurait la quarantaine, et serait un peu chauve avec des cheveux sur le coté de la tête, et serait fasciné par les cultures antiques tout comme elle. Elle garda soigneusement le personnage dans un coin de sa tête, qu'elle ne nomma pas pour le moment par manque d'inspiration, mais se promit de s'y raccrocher en cas de défaillance dans ses recherches. Il. fallait. penser. moldu.

La seconde partie de l'explication la laissa néanmoins un peu perplexe, le temps qu'elle trouve un parallèle satisfaisant pour sa propre compréhension. Un réseau accessible de n'importe ou avec les mêmes données? C'était un peu comme...

"Comme le réseau de cheminées de Grande-Bretagne."

Elle ne s'apesantit pas plus sur la comparaison qu'elle trouva absolument limpide, et se décida enfin à cliquer sur le lien lui promettant monts et merveilles de rigolades, elle qui riait si peu dans l'ensemble. Et elle ne fut pas déçue, pouffant vaguement devant un chat tentant désespérément de sauter d'un toit sans considérer que la distance ne pouvait être parcourue par ses petites pattes, laissant passer un "ooooh" de compassion devant le regard globuleux et brillant d'un chaton déçu qu'on ne lui remette pas une croquette, et riant carrément en regardant la démarche de cet autre animal qui semblait apprécier de se déplacer sur deux pattes. La séquence ou deux félins étaient armés de lasers géants, par contre, la laissa de marbre par manque de références, mais elle songea tout de même un instant à ce que ça aurait rendu avec des baguettes magiques, et elle rit intérieurement en imaginant les deux mêmes chats tenter de se lancer des Expelliarmus.

"C'était très mignon." constata t'elle platement, alors même qu'un sourire refusait de quitter son visage. Mais il était largement temps de reprendre son apprentissage, et elle laissa son regard dériver vers la barre de suggestions youtube - quelle bonne idée - pour tomber avec stupéfaction, en bas de la liste, sur la représentation presque parfaite de son scientifique intérieur. Certes, il était plus malingre que ce qu'elle imaginait (ndlr: il devait certainement ressembler à une version agée de Heihachi Mishima de Tekken), mais il avait dans le regard, selon ses propres critères, le flou rêver de ceux qui avaient eu accès au savoir et qui n'en étaient toujours pas revenus. Sans demander son avis à Beckett, elle cliqua dessus immédiatement, et se tourna vers son collègue pour lui demander d'éclairer sa lanterne.

"Qui est ce Sylvain Durif, Beckett? Est-il populaire sur les internettes?"

Elle grinça cependant des dents en constatant que la vidéo était en français, et bidouilla dextrement dans l'espace de la fenètre pour tenter de changer la langue de l'individu. Après avoir rouvert deux onglets, son historique, un gestionnaire de paramètres et avoir basculé la vidéo en grand écran-petit écran trois quatre fois, elle trouva quelque chose qui daignait bien lui afficher les sous-titres. Ce n'était pas parfait, mais cela irait bien. Le regard brillant, elle regarda Beckett, ignorant royalement toutes ses erreurs de manipulation précédente.

"Comme sur un Pineapple. Le petit rouage désigne les options. Formidable."

Et elle se laissa emporter dans les méandres tortueux du Christ cosmique et des cités sous terre. Quelques instants plus tard, catastrophée, elle mit la vidéo en pause. Le peu d'informations qu'elle avait reçu de ce grand homme l'avait bouleversée.

"Bon sang, Beckett, est-ce que les gens sont au courant?"
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
avatar
Messages : 375
Points : 748
Re: Le guide du voyageur internet Ven 2 Fév - 0:43


Je suis même pas payé
Pourquoi j'ai pas demandé d'être payé ?
Beckett, connaissant cette vidéo par coeur, se concentrait surtout sur Sybil. C'était sa première vidéo visionnée sur internet... La première confrontation directe avec l'univers memesque moldu. Bon sang, elle était doué... Si calme, rien ne l'atteignait. Il devait tenter un 'dont laugh challenge' sur elle ! Son sourire était l'unique preuve qu'elle n'était pas insensible au charme des chatons, c'était une bonne nouvelle. Pas de question non plus. C'était mignon, point.
Beckett afficha un léger sourire, satisfait malgré tout du résultat. Il avait pu partager quelque chose avec sa camarade de maison, cela lui faisait plaisir. Le jeune homme trouvait son bonheur dans ces petites choses d'apparence anodine. Un échange de culture, de mots, juste profiter du beau temps en silence avec quelqu'un... Ca, et risquer sa vie.

Et voilà qu'elle s'aventurait dans ces fameuses internettes. L'innocent Beckett l'observait faire, encore béat, avant d'ouvrir grand les yeux. Comment ? Sylvain Duriff en suggestion à une vidéo de chat ?!
Dans un sursaut, un gasp sonore, il leva les yeux vers Sybil. Elle avait cliqué sur la vidéo. Premièrement, elle avait compris le mode de fonctionnement de Youtube, et comment s'y perdre. Deuxièmement... SYLVAIN DURIFF ?!

- S'il est connu ?!

Bon, le fait que le monsieur s'exprime en français n'avait pas aidé à sa popularité dans le monde entier, mais grace aux sous titres, ce bijou de la liberté de penser et d'expression était parvenu à lui et son cercle d'ami du net.
Son sourire ne pouvait être contenu.

- Plutôt oui !


Sybil s'emmêlait les pinceaux, Beckett était absorber par le regard de merlan frit du Jésus Christ du web, ne comprenant pas un mot mais se rappelant du message qu'il livrait, qu'il avait lu il y a fort longtemps, un soir, dans sa chambre à Londres.
Puis il croisa le regard brillant de son apprentie. Que c'était beau, quand même. Il en oubliait toute son hilarité, heureux d'avoir pu un minimum l'aider avec la technologie. Elle commençait à bien se débrouiller en plus... Si ça se trouve, il pourrait même avoir une amie sorcière, compagnon d'après midi technologique ! Quelqu'un à qui envoyer les vidéos les plus marrantes d'internet ! Billy était sympa, mais il connaissait tout. Les autres n'étaient pas dans le délire...
Il lui adressa un grand sourire, fier d'elle et ne tarda pas à lâcher sa pensée du moment :

- Tu es intelligent, Sybil, vraiment ! Tu fais des liens rapidement !


Puis il reporta son attention son la vidéo. Plus cela allait, plus il s'enfonçait dans le fauteuil, essayant de ne pas trop sourire. Il dut cacher le bas de son visage derrière ses mains pour se retenir de rire, tellement c'était absurde. Le dieu serpent, la confédération du coeur sacré, des fées et des gnomes... Ce gros plan, ces cheveux, cette allure... Quel malaise ! Beck craqua et lâcha un petit rire. Le nombre d'informations absurdes qu'il lâchait...
Pause ? Il leva la tête vers Sybil. Avant de presser une main contre sa bouche, pour se retenir de rire. Elle y croyait !

- S'ils... S'ils sont au courant ?


Beckett éclata de rire. En fait, montrer ce genre de vidéos à un sorcier était la plus belle chose qui soit ! Si innocents, si purs, ils seraient prêts à croire n'importe quoi, même Sylvain Duriff !

- Oui ! Oui ils sont au courant !

Un coup d'oeil à la vidéo sur pause. l'arrêt sur image du bon gout: la bouche ouverte, un oeil fermé... Son fou rire ne s'améliorait pas ! Le jeune homme se plia sur le bureau, continuant de s'esclaffer, tentant au mieux de baisser le volume.
Bien vite, il finit par se calmer et se redressa, se frottant les yeux.

- Aaaah Sybil, tu as fait ma soirée. Tu es encore plus sympathique que je l'imaginais ! Si tu as besoin de quoique ce soit en dehors de la technologie, hésite pas...

Il soupira et reprit son sérieux pendant trois secondes. On ne peut pas rester de marbre quand on parlait du Christ Cosmique !

- Alors ce type est ce qu'on appelle communément un allumé. Ce qu'il raconte, c'est faux. Enfin, pour le monde moldu, c'est plutot un type qui en a trop pris quoi. De la drogue, hein. Bref. Ce qu'il dit en fait, ne fait aucun sens. Il mélange absolument tout les mythes du monde juste pour pouvoir faire croire aux gens suffisamment naïf qu'il est une sorte de messie... Les gens veulent se rendre unique, c'est comme ça qu'il a choisi de le faire !
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Sybil Avery
Main de fer dans un gant de fer
Main de fer dans un gant de fer
avatar
Messages : 244
Points : 598
Re: Le guide du voyageur internet Dim 4 Fév - 19:39




Computers are scary

Sybil & Beckett

Vous n'avez qu'à considérer que je suis officiellement cul nu. - Calogrenant, Kaamelott

Sybil était catastrophée devant les évènements rapportés par ce monsieur Durif dans la langue de Molière et de Cyril Hanouna, et comprit avec une angoisse grandissante que Beckett ne le prenait absolument pas au sérieux. Son compliment était totalement passé à la trappe, et elle l’observait à présent avec des yeux ronds comme des billes, dans l’incompréhension la plus totale. Peut-être que pour les sorciers nés-moldus, la réincarnation de Merlin n’avait pas de sens, mais pour elle, il en avait, et il en avait beaucoup. Non seulement avait-il dû user d’un genre de pierre philosophale, très certainement, et avait peut-être même dompté d’autres secrets magiques incroyables qu’il serait prêt à livrer si seulement on se donnait la peine de l’écouter. IL AVAIT TROMPE LA MORT, BON SANG, et Beckett était là, hilare, l’inconscient.

La jeune femme resta là, droite comme un i, à le regarder se gausser devant une merveille incomprise, et grinça des dents. Il fallait absolument qu’elle lui explique les avancées majeures que ce Durif soulevait, et les tenants et les aboutissants d’une telle information. C’était vital pour le monde de la magie. Vital et essentiel. Et alors qu’elle se préparait à lui exposer son point de vue d’une façon autoritaire et presque un peu brutale, mais avec une efficacité remarquable, il cessa de rire et lui dit qu’elle était sympathique.

Est-ce que c’était une plaisanterie ? Bon sang, il avait l’air réellement sincère, mais est ce que c’était le moment idéal pour parler du fait qu’elle était éminemment sympathique ? Le compliment lui fit néanmoins plaisir : ses amitiés battaient clairement de l’aile en ce moment, et il était de bon augure d’apprendre qu’elle restait pour le moins quelqu’un de profondément appréciable. Enfin, quelqu’un reconnaissait la bienveillance sympathique dont elle tentait de faire preuve avec une certaine fermeté et des capacités sociales proches du zéro absolu, et c’était fort agréable.

« Merci, Beckett… ? Avec plaisir. »

Ceci ne résolvait néanmoins pas du tout le grand mystère Durif, et elle tendit sagement l’oreille pour entendre une explication, et comprit rapidement pourquoi est-ce qu’il se moquait autant de ce monsieur Durif, et ce qui le faisait autant rire. Alors, ce n’était qu’un genre de vaste farce orchestrée par un drogué pour se faire bien voir sur les internettes…Quelle déception. Et elle avait du passer pour une sacrée idiote, à s’affoler autant. Sybil haussa les épaules et regarda ailleurs.

« C’est dommage. Une réincarnation de Merlin avec autant de savoir aurait pu répondre à mes questions, j’imagine. »

Elle rentra la tête dans ses épaules et poussa le clavier loin d’elle du bout des doigts. Les ordinateurs étaient comme les gens, et pouvaient mentir, eux aussi. Comme c’était gênant. Ses recherches n’allaient pas beaucoup avancer, à ce rythme là.

« Je cherche l’origine de la Magie. »

Le constat était abrupt, mais il fallait bien qu’elle précise le fond de sa pensée pour qu’il comprenne au mieux le pourquoi du comment de toutes ces histoires d’internettes.

« Et je me demande, en fait, si nous sommes apparus en même temps que les moldus, ou après eux, ou même avant. Rien n’est écrit sur le sujet, nous n’avons aucune information, et j’imaginais que les folklores et représentations antiques pouvaient m’aider. Mais comme je ne peux pas m’absenter avant la fin de mes études suffisamment longtemps pour aller voir moi-même, je pensais que cet ordinateur pouvait m’aider. »

Elle adressa un faible sourire à Beckett.

« Au mojns, j’aurais vu un drogué se prenant pour Merlin et des chatons adorables. Je n’aurais pas tout à fait perdu mon temps. »
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
avatar
Messages : 375
Points : 748
Re: Le guide du voyageur internet Dim 11 Fév - 19:17


Je suis même pas payé
Pourquoi j'ai pas demandé d'être payé ?
C'était l'une des plus beaux moments de sa vie. Parler de meme, de culture du net, partager son savoir et mourir de rire en même temps. Sybil s'était satellisée dans son top 10 des élèves de Poudlard. Cela lui faisait presque mal de devoir lui apprendre la dure réalité, la réponse la plus raisonnée sur le discours de Sylvain : c'est du mytho. Et la pauvre Sybil semble déçue.

- Je sais... On attend tous un Jésus cosmique.

Il lui adressa un sourire désolé. On veut les réponses, le type parfait, une vie facile et parfaite. Sylvain Durif aussi, sûrement.
Elle avait l'air.. D'abandonner ? Beckett l'observa rejeter le clavier du regard. Aurait-il abusé ? Alors qu'il n'avait même pas cliqué ou suggérer de cliquer sur sa vidéo ?
Il l'écouta attentivement, avant de se perdre dans ses pensées, fixant l'écran. C'était intéressant comme question. Comme la question de l'oeuf et de la poule... Les sorciers n'étaient pas si différent au final.

- J'aurais tendance à dire... Presque en même temps ? Si deux moldus peuvent avoir un enfant sorcier, c'est que le premier sorcier pourrait être issu de moldus, pas vrai ? Après, si c'est un truc génétique, il faut une... Source. Un premier sorcier pour transmettre les gênes parmi la population, uh ?

Il réfléchissait déjà de trop, et trop tard, se rendit compte qu'elle voulait savoir l'opinion de l'internet, pas le sien ! Surtout qu'il n'aidait pas du tout.
Et il n'aimait pas la voir déçue comme cela. Surtout qu'elle n'avait pas encore tout vu !
Beckett se racla la gorge et tira le clavier vers lui.

- Bref, tu ne sais pas commencer chercher sur internet. Tu cherches l'origine de la magie ? Tu écris "origine de la magie".


Le Serpentard s'exécuta, et lança la recherche. Pas très concluant cependant... Rien de vraiment concret et professionnel.

- La magie existe depuis tellement longtemps ! Les premières civilisations se reposaient dessus pour expliquer l'inexplicable, alors si tu cherche l'histoire des civilisations, des mythes, des rites... Tu devrais trouver un début de piste.

Beckett baissa légèrement la tête, embarrassé.

- Désolé, je suis un piètre professeur... Mais je fais mon possible.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Sybil Avery
Main de fer dans un gant de fer
Main de fer dans un gant de fer
avatar
Messages : 244
Points : 598
Re: Le guide du voyageur internet Mer 14 Fév - 12:37




Computers are scary

Sybil & Beckett

Vous n'avez qu'à considérer que je suis officiellement cul nu. - Calogrenant, Kaamelott

Sybil sourit faiblement en entendant le désir commun d'un genre de Sauveur Cosmique. Elle n'était pas particulièrement croyante, et avait eu la chance d'être informée sur d'autres cultures que la sienne. En y songeant, elle se flagella mentalement: bien évidemment, que ce christ cosmique ne pouvait pas exister. Et quand bien même il existerait, qu'est ce qui aurait pu garantir qu'il soit comme de par hasard né dans un pays réceptif à la notion même de christianisme? Décidément, elle était de plus en plus idiote lorsqu'elle se confrontait à l'inconnu, et Beckett avait de nombreuses raisons de se moquer d'elle qui s'accumulaient.

Mais ce fut à elle de rire lorsque Beckett émit son opinion sur l'origine de la Magie. Bon sang, est-ce qu'il se rendait seulement compte de la dangerosité de ce qu'il venait de dire naïvement? Elle tenta de se contenir, rapidement, mais elle ne put le faire bien longtemps, et elle éclata d'un rire aussi étrange que soudain.

"Est-ce que tu viens d'expliquer à une sorcière de sang-pur que toute magie serait issue des moldus, Beckett?"

Pouffant encore, elle imagina avec ravissement la tête de sa grand-mère apprenant que le concept même de sang-pur était caduc, car toute lignée aurait pour base une moldue donnant naissance à un sorcier. Bon sang, ce serait l'effondrement de tout le système magique tel qu'on le connaissait en Angleterre à l'heure actuelle. Et l'idée, aussi étrange que cela puisse paraître, lui plaisait. Ce serait un monde ou plus personne ne chercherait à la marier à qui que ce soit, et ou les luttes de pouvoir se baseraient sur les capacités plutôt que sur le sang, et ou elle pourrait, dans le plus grand des calmes, s'effacer pour ses recherches.

Elle reprit son sérieux, mais garda un regard plus pétillant qu'à l'habitude. Puis, Sybil décida qu'elle aimait bien Beckett et sa façon de ne pas prendre de gants avec elle, ce qui permettait une communication simple, efficace, et très divertissante, en plus d'être tout à fait instructive. Elle décida même, dans un élan peu coutumier de mansuétude, de le rassurer sur son éclat de rire précédent, alors qu'il lançait une recherche sur ce qui l'intéressait.

"Je serais plutôt de ton avis, pour ne rien te cacher. Mais fais attention à ce genre de théories en présence de sangs-purs. Beaucoup ne partagent pas cet avis, comme tu peux l'imaginer."

La recherche ne donna rien, et la bonne humeur de Sybil retomba un peu. Finalement, c'était aussi compliqué que de faire une recherche à la bibliothèque, cette histoire d'ordinateur, mais elle nota avec reconnaissance les pistes qu'il voulut bien lui fournir. Au moins, elle n'avait pas complètement perdu son temps. Mais la moue dépitée de Beckett lui fit un peu de peine, intérieurement. Il avait déjà eu la patience de lui expliquer le fonctionnement de la machine, et elle saurait à présent utiliser l'outil pour faire ses travaux. Consciente néanmoins de son manque cruel d'aptitudes sociales, elle se contenta de sourire aussi gentiment que possible, et elle s'approcha du clavier pour tapoter une nouvelle recherche de vidéos de chats, qu'elle lança sans trop d'erreurs de manipulations.

"Je suggère que nous offrions encore une vidéo de chats pour calmer la machine. Qui sait, peut-être qu'elle sera un peu plus coopérative ensuite?"

C'était une blague. Sybil Avery avait fait une blague, et elle en était tout à fait satisfaite. Alors que le premier chat tombait d'un dessus de porte, elle regarda attentivement le Serpentard, avant de donner brutalement le fond de sa pensée.

"C'était gentil de ta part de bien vouloir me montrer comment ça marchait. Peu de monde se serait donné cette peine."

Et elle se reconcentra sur l'image d'un chaton miaulant très étrangement.

(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
avatar
Messages : 375
Points : 748
Re: Le guide du voyageur internet Ven 16 Fév - 14:56


Je suis même pas payé
Pourquoi j'ai pas demandé d'être payé ?
Elle se mit à rire, attirant son attention et sa curiosité : avait-il dit quelque chose de drôle ? Il ne s'était pas attendu à ce rire, arrivé sans prévenir, ni même avait songé un jour voir Sybil rire. Non pas qu'il l'en pensait incapable, mais plutôt fort sérieuse et réservée pour oser le faire devant lui.
Oh. Elle était de sang pur. Cela le surprit plus que cela ne l'effraya. Bien sûr il réalisait ce que cela impliquait : remettre la pureté du sang en cause. Mais il ne se sentait pas embarrassé, non.

- Je viens de le faire, oui.

Beckett n'avait peur que d'une chose, et ne reculait devant rien d'autre. Les menaces et les intimidations n'avaient aucune prises sur lui, tout comme le bon sens et ces histoires de pureté de sang. Est-ce que cela lui attirait des ennuis ? Oui. Mais jamais il ne s'était dit que rester à sa place déterminée par le reste de la société était la solution.
Né moldu et né à coté de la plaque, il ne connaissait que très peu les moeurs des sang-purs, sinon qu'ils étaient peu nombreux et que certaines rumeurs d'incestes courraient. Mais cela, de nouveau, ne l'intéressait pas. Pureté du sang ? Personne ne lui avait appris ou parlé d'âneries pareilles. Cela ressemblait à des ragots de grand-mères s'accrochant à une époque arriérées pour lui. Bientôt, ils n'existeraient plus.
Sybil n'avait pas l'air froissée, et cela lui redonna le sourire.

- J'essayerai de faire attention.

Elle lança alors une nouvelle vidéo de chat, l'amusant au plus haut point ! Elle apprenait vite. A sa manière, bien sûr, il n'était pas question d'offrande... Il avait un doute:  était-ce une blague ? Etait-elle sérieuse ? Beckett préférait ne jamais le savoir. Son attention se porta sur la vidéo, et rit quand le chat tomba de la porte.

- J'adore quand ils tombent...

La même s'appliquait aux enfants, aux adultes, dans les vines et autres... Schadenfreude.
Il leva les yeux vers Sybil quand elle lui adressa la parole. C'était tout naturel enfin ! Elle faisait partie de sa maison en plus, il n'allait pas la laisser galérer avec un ordinateur...

- Pas de soucis ! Je suis juste un peu déçu de ne pas avoir pu plus t'aider avec tes recherches...


Beckett laissa un léger soupir s'échapper et s'enfonça dans son fauteuil.

- C'est un sujet compliqué, et au final c'est comme en bibliothèque : il faut trouver le livre le plus complet, recouper les informations, faire attention au point de vue de l'auteur... Puis la magie est apparu il y a tellement longtemps, et ils n'y croient même plus ! Enfin...

Il fut prit d'un sourire en voyant l'un des chats sauter dans tout les sens à cause de la présence d'un légume.

- Ils ont quand même inventé de la magie moldue. Il en font même des spectacles, mais tout le monde sait que c'est faux.

Eh, il s'était emballé. Beck se racla la gorge, avant de lui adresser un sourire.

- Bref, si tu as besoin d'aide pour n'importe quoi, n'hésite pas. Je t'aiderai avec plaisir.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Sybil Avery
Main de fer dans un gant de fer
Main de fer dans un gant de fer
avatar
Messages : 244
Points : 598
Re: Le guide du voyageur internet Sam 17 Fév - 21:59




Computers are scary

Sybil & Beckett

Vous n'avez qu'à considérer que je suis officiellement cul nu. - Calogrenant, Kaamelott

Beckett était donc réellement naïf, songea Sybil avec une pointe de douleur. Il aurait tenu un tel discours devant un Clark Prewett ou une Fallen Blackwell, cela ne se serait jamais passé aussi bien, et il ne semblait pas en avoir conscience. Si elle le laissait ainsi, il ne serait qu’un veau de plus allant à l’abattoir dans l’ignorance la plus totale, et il était hors de question que son nouvel ami et allié dans la grande découverte des internettes aille se planter dans la sérénité la plus totale auprès de la bonne société londonienne, pour ce qu’elle valait tout du moins.

« Je t’apprendrais les bases, Beckett, afin que tu ne sois pas perdu si jamais tu te trouves en présence de sang-pur, d’accord ? Certains membres des jeunes générations sont relativement accessibles, mais leurs aînés le sont beaucoup moins. »

Voilà qui le rendrait moins vulnérables aux pratiques habituelles des sorciers de ces castes, pour le moins retors. Elle se reconcentra sur la vidéo de chats, et ne releva pas sa remarque sur les chats qui tombaient, bien qu’elle les trouve de son côté fort amusants elle aussi. Mais il ne quittait pas sa mine sinistre malgré ses tentatives de réconfort, et elle comprit une fois supplémentaire qu’elle n’avait aucun talent pour ça.

« Même dans les livres, c’est compliqué de trouver. Personne n’est d’accord, et tout le monde a son propre intérêt dans l’histoire…ce qui fait, paradoxalement, que l’Histoire passe après les intérêts. »

Son sourcil se leva en entendant parler de magie moldue. Ils avaient créé un système de magie à eux qui reposait exclusivement sur le fait que…la magie n’existait pas ? Paradoxal. Mais fascinant. Elle avait besoin d’en savoir plus, pour ses rech…pour sa curiosité personnelle, d’accord. Mais il était parfois bon de la satisfaire, cette curiosité-là.

« C’est assez…intriguant ? Je vais mettre une pause pour ce soir, je pense, dans mes travaux. Mais je ne bouge pas de la salle tout de suite, si tu veux bien me montrer cette magie dont tu me parles. Ou des chatons. Je crois que j’aime bien les chatons. »

Sybil se réinstalla dans son fauteuil, et ferma les yeux un court instant. Même si elle ne devait rien apprendre de plus ce soir, au moins elle aurait passé un bon moment.
Et cela faisait bien trop longtemps que ça ne s’était pas produit.


(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Le guide du voyageur internet

Le guide du voyageur internet
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Douglas Adams - H2G2 - Le Guide du voyageur galactique T1
» Le guide du voyageur galactique
» Douglas Adams : Guide du voyageur galactique ; Dirk Gently, détective holistique
» H2G2
» [Douglas Adams]Starship Titanic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Cinquième étage :: Ordinateurs-
Sauter vers: