Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring]

Béring Leszczynski
Princesse de Geoffrey
Princesse de Geoffrey
avatar
Messages : 330
Points : 434
Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring] Ven 12 Jan - 23:33

Soleil
N.
& Béring
L.
Ce soir chez Boris c'est soirée disco


Malt liquor on your breath, my , my...

Vacances. Vendredi soir. Béring marche seul dans les rues du Londres moldu, les mains au chaud dans les poches de sa veste en cuir et le visage emmitouflé dans son épaisse écharpe. La nuit est tombée depuis quelque temps déjà et la rue bondée est éclairée par les néons des bars et des clubs où on se presse, ainsi que par quelques lampadaires.

Ça fait longtemps qu'il n'est pas sorti. Compte tenu des précédents événements, ça lui fera sans doute du bien. S'aérer l'esprit et oublier ce qui lui plombe le moral pendant quelques heures. Il n'a pas envie de passer son temps à penser tout ça. Ce soir, il va définitivement tirer un trait sur l'autre et profiter. Il s'est assez attardé sur tout ça. Alors, il a pris sa décision, a sagement retiré la bague qu'il avait continué de porter et a appelé son amie. Il savait qu'il n'aurait pas besoin de le lui dire deux fois : ce soir, ils sortent.
Malgré tout, une boule s'est installée dans son ventre. Un vague sentiment de stress l'a envahi. Béring décide de s'en ficher. Il est grand et, maintenant, il n'a de comptes à rendre à personne. Personne.

Il arrive au bout de la rue, là où Soleil et lui se sont donné rendez-vous. La foule est dense. Peut-être qu'elle est déjà là, mais il ne la voit pas. Peut-être qu'elle a mis un peu de temps à se préparer qui sait ? Et puis, il est un peu en avance. Béring sort son téléphone, vérifie machinalement ses messages, avant d'en envoyé un à son amie.

C'est adossé à lampadaire qu'il décide d'attendre que la brune arrive. Pensant à la soirée qui s'annonce, Béring fait fleurir un sourire heureux sur ses lèvres.
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 528
Points : 694
Re: Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring] Mer 31 Jan - 18:29

Béring et Soleil
« S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose. »
A peine arrivée chez elle, Soleil avait la bougeotte. C'était les vacances et elle était rentrée voir son père, à Londres, qui manquait cruellement de compagnie. Mais, moldu et pas très intéressé par ses études, la cinquantaine et divorcé, les sujets avaient vite été écoulés (en une heure à peine). 20h12. Le souper venait de prendre fin. L'homme s'installa dans un fauteuil un peu vieillot, devant une émission qui paraissait être d'une intelligence infinie. Bon allez, c'était le premier soir, l'étudiante pouvait bien faire un effort pour tenir compagnie à son vieux père. Après tout, c'était un peu sa faute s'il était seul aujourd'hui... Elle prit place à contre-cœur dans le fauteuil restant, gardant pour elle-même qu'il devait y avoir des programmes bien plus enrichissant que celui-ci. 20h23. Soleil avait l'impression d'être ici depuis des heures.

Marimba ♫ A sa grande surprise, c'était son pineapple. Béring ! Sa photo s'affichait sur l'écran, il cherchait à la joindre. Ni une, ni deux, elle décrocha et en profita pour s'éclipser du salon.

« Papa, je vais sortir ce soir. Je vais surement rentrer tard. Du coup je vais aller me préparer, je te laisse. » Evidemment qu'elle aimait son père. Mais un vendredi soir de vacances scolaire, elle avait autre chose à faire. En plus, cela lui faisait énormément plaisir que Béring lui ait proposé de sortir. C'est elle que le capitaine avait choisi pour l'accompagner. Parce-qu'elle était son amie. Et ça, ça lui faisait chaud au cœur ! Il n'avait pas l'air en forme, de ce qu'elle avait pu déduire au téléphone. Alors elle allait jouer ce rôle sérieusement ce soir. Ou peut-être juste une mauvaise fréquentation qui l'aidera à oublier ses soucis d'une façon peu recommandable.

Fidèle à elle-même, Soleil était en retard. Elle se pouponnait, se maquillait, essayait plein de tenues ; elle avait même pris le temps de rien faire, persuadée qu'elle était en avance. C'était à 23h30 qu'elle avait capté que c'était l'heure de rendez-vous et qu'un seul de ses deux sourcils étaient fait. La demoiselle s'était empressée de finir en un temps record puis s'était précipitée vers un bus. Une fois dedans, elle répondit au SMS de Béring, le prévenant qu'elle ne serait encore pas à l'heure. Les portes s'ouvrirent. La brune quitta la chaleur du véhicule pour la fraîcheur de la soirée londonienne. Elle ne se trouvait plus qu'à cinq minutes de marche de son ami.

Une fois dans la rue illuminée par toutes les entêtes des bars, Soleil plissa les yeux. Béring devait être dans le coin. Elle commença à écrire un message pour lui demander où il était, avant de tomber sur un garçon qui lui ressemblait. D'un pas décidé, la serdaigle le rejoignit. Effectivement, c'était bien son capitaine. Un sourire éclaira son visage. « Béring ! Comment tu vas ? Ca me fait plaisir de te voir ! » Elle jeta un oeil à son portable. 23h49. Vingt minutes de retard. « Oopsii... J'espère que tu m'en veux pas. » grimaça-t-elle. Serrant son manteau contre elle, un bref regard autour d'eux, puis un sourire malicieux. « Dans tous les cas, maintenant, je suis là, et je suis prête à faire la tournée des bars. Tu me suis ? » Puis le ton un peu triste du jeune homme, au téléphone, lui revint à l'esprit.  Bafouillage et balbutiement, c'était pas le genre de truc qu'elle avait l'habitude de faire. « Heu, à moins que tu veuilles qu'on discute un petit peu de...de... de choses qui vont pas ? »
©️ ASHLING POUR EPICODE


Voir le profil de l'utilisateur
Béring Leszczynski
Princesse de Geoffrey
Princesse de Geoffrey
avatar
Messages : 330
Points : 434
Re: Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring] Lun 19 Fév - 15:49

Soleil
N.
& Béring
L.
Ce soir chez Boris c'est soirée disco


Malt liquor on your breath, my , my...

Les minutes s'allongent et se mêlent pour finir par se succéder.

5...
10...
15...


Béring frissonne. Il aurait dû s'y attendre avec Soleil. À rester dehors aussi longtemps, sa veste en cuir n'était plus aussi chaude.
Béring ne s'inquiète pas. Il sait qu'elle finira par arriver et ses messages l'amusent. Il la connait. Il l'imagine vérifier chaque détail de son maquillage et de sa tenue, n'acceptant pour seule image renvoyée par le miroir que celle de la perfection. Alors, il prend son mal en patience, toujours à côté de son réverbère.
D'aucuns penserait qu'il s'adonne à un certain type activité. C'est sans doute ce qu'imagine ce gars, là-bas, qui le fixe avec insistance.

Sourire en coin à l'approche de la demoiselle. Béring jette un regard à son téléphone : 20 minutes de retard. Le record personnel de la brune n'est pas encore battu. Il laisse son lampadaire pour venir à sa rencontre et d'une main vient pincer une de ses joues.

"Salut toi !"

Comment va-t il ? Haussement d'épaules. Malgré le sentiment de joie qu'il éprouve en pensant à la soirée qui ne fait que commencer, il se situe quelque part entre bien et bof, la démarcation s'étant brouillée. D'un signe du menton, il lui retourne la question.

"Ça me fait vraiment plaisir aussi que tu sois venue. C'est trop triste de se défoncer tout seul. Et j'espère que tu te trouves bonne ce soir histoire que j'ai pas attendu dans le froid pour rien !"

Le rire qui s'échappe des lèvres de Béring est d'une grande sincérité alors qu'il lève les yeux au ciel, faussement mortifié. Rire qui se transforme en sourire en coin tandis que son amie dérive et s'empêtre dans ses propositions. Ça réchauffe encore un peu plus son cœur que Soleil lui propose ce genre de chose. Béring lui en est reconnaissant. Il n'a pas tendance à parler sérieusement des choses qui lui sapent le moral, quelles qu'elles soient. Quand il le fait, il cache ses véritables émotions sous des montagnes d'humour, de sarcasme et d'auto dérision, parce que ça pique beaucoup trop.

"Va pour la tournée des bars, et va pour la discussion, dans cet ordre-là. Amène-toi, on va bien commencer la soirée, je choisis la première destination."

Béring se saisit vivement mais avec douceur de la main de son amie pour la traîner vers un lieu qu'ils ont déjà fréquenté plusieurs fois à travers la foule dense. Un bar dans un vieil immeuble, tout en lumières tamisées, en musique forte et en alcools forts. Rien que d'y entrer, l'ambiance qui y règne lui fait tourner la tête.

"Je paye le premier round, tu nous cherches une place ?"

Abandonnant son amie pour un court instant, Béring se dépêche de s'approcher du barman. La commande est prise, la carte de crédit sorti et le compte en banque de Béring se voit quelque peu délesté. Comme ça, le voilà à partir à la recherche de la brune, se baladant avec ses shots de vodka n'attendant que d'être bu. C'est dans un coin un peu à l'écart qu'il retrouve son amie.

"Tu remarqueras que je fais les choses bien quand je t'invite."

Béring s'affale sur la banquette à côté d'elle et se débarrasse de sa veste. Il fait chaud ici.
Sans attendre, il s'empare de deux verres à la couleur exotique pour en tendre un à la jeune femme.

"A notre soirée décadente !"

Cul-sec. L'agréable et si particulière brûlure de l'alcool incendie doucement la gorge de Béring. C'est exactement ce qui lui fallait ce soir, et il n'est pas prêt de s'arrêter. De toute façon, il est sûr que Soleil ne le laisserait pas. Le petit claquement de verres qu'on repose sur une table résonne.

"Ca va être con, mais... tu penses pas qu'il faudrait que j'envoie un message à l'autre, là ? Pour lui dire que c'est vraiment fini. Je sais pas si le ghoster ça suffit... tu vois ce que je veux dire ? Enfin, je me suis dis que ce soir j'arrêtais définitivement de me les briser avec ça..."

Des fois qu'il attendrait toujours qu'il le rappelle...

Cash. C'est au tour de Béring de s'empêtrer dans des séries de mots qui ne font même pas sens à ses oreilles.


@Soleil A. Nilsson : j'apprécie pas trop ce post mais j'espère qu'il t'ira quand même rub
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 528
Points : 694
Re: Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring] Mer 28 Fév - 18:25

Béring et Soleil
«  S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose. »
Béring pinça la joue de Soleil en guise de salutations, ce qui la fit doucement sourire. C'est un geste tout simple mais plein d’affection. Il répondit à la question par un haussement d’épaules, et Soleil n’insista pas. Il était trop tôt pour cela et ce n’était surtout pas le bon endroit. La remarque du jeune homme qui suivit l’amusa beaucoup. « Si c’est triste de se défoncer tout seul, c’est encore plus triste de se défoncer avec une moche, non ? C’est pour toi que j’ai fait tout ça, Béring. » Elle lui adressa un clin d’oeil enjoué, montrant son visage maquillé et sa tenue soigneusement choisie.

Heureusement, après sa phrase de gêne un peu maladroite, il la rassura par sa réponse, accompagné d’un éclat de rire. Il est vrai qu’il serait plus facile de parler et de se confier sur certaines situations une fois libérés des chaînes de la sobriété. Les yeux malicieux, Soleil annonça qu’elle le suivait. Béring mit la main dans la sienne et l’entraîna vers un lieu qu’ils connaissaient bien tous les deux. L’ironie, c’était que c’était vraiment un lieu récurrent de ce genre de soirées mais que Soleil était véritablement incapable de se souvenir du nom du bar.

De la musique plutôt lourde en basse s’échappait du vieil immeuble où se trouvait le bar. En entrant, la brune se sentait déjà bien. Dans son élément. Son esprit pouvait se vider sans scrupule, elle n’en aurait pas besoin ce soir. L’endroit était plutôt joli. Pas de pleine lumière, juste une petite ambiance tamisée, dans des tons chauds. D’un commun accord, ils se séparèrent, Béring proposant de payer la première tournée. Soleil se mit donc en quête d’un recoin sympathique où ils pourraient vider leurs verres, puis vider leur coeur. Ah, là, ça serait parfait. Une banquette pour deux personnes, avec une table, vers le fond du bar, en retrait par rapport au reste de la foule. Parfait. Elle se laissa tomber sur le siège dans un soupir et se débarrassa rapidement de tout ce qui l’encombrait : manteau, écharpe, gants. Elle ne fut pas seule bien longtemps, Béring arrivait, shots à la main.

« C’est vrai, j’apprécie. Tu es un vrai gentleman. » Puis, dans un claquement de verre, les deux Serdaigles trinquèrent à leur nuit de folie qui s’annonçait. L’un comme l’autre vidèrent leurs shots en une gorgée. Soleil profita pleinement de cette note corrosive, cette sensation incandescente. Même si la brune n’avait presque rien à noyer ces derniers temps, elle allait soutenir son ami dans la situation, et boire avec lui jusqu’au bout. Et puis, entre nous, elle raffolait de l’excitation provoquée par l’ivresse.

Nous y voilà. Béring s’ouvrait à Soleil. Elle en aurait mis sa main à couper qu’il n’était pas bien à cause de Geoffrey. Il en fallait pas mal pour atteindre le sorcier, et l’amour est toujours un sujet sensible. Enfin, ça n’engageait qu’elle. La brune glissa son doigt sur les tours du verre vide. Elle n’était pas persuadée qu’elle était la mieux placée pour donner des conseils en amour, vu ses expériences complètement foireuses. Ses pensées glissèrent vers Connor quelques instants, qui l’avait nexté à la vitesse de la lumière pour rejoindre Annaëlle. « Hmm. Je vois. » Non, elle ne voyait pas du tout. « Et bien… Si tu as définitivement envie d’arrêter de te les briser avec ça, le meilleur moyen, c’est de reprendre un verre à ta santé ! » Elle mit un second shot sous le nez de Béring. « Bon, plus sérieusement, j’pense que tu devrais lui envoyer un message et ensuite ghoster. Dans cet ordre-là. Genre un petit message clair, net et précis, tu t’étends pas en excuses ou en explications et là seulement, tu ne lui réponds plus. Et ne craque pas, surtout, sinon ça n’aura servi à rien ! » Mais, attends… ça voulait dire qu’entre eux c’était vraiment fini ? Non, non, non, Soleil pouvait pas juste l’aider à rompre. Elle savait qu’il y avait eu quelques soucis entre Geoffrey et Béring mais elle n’était pas non plus au courant de tous les détails. Béring réagissait peut-être sous la colère ? Il ne fallait pas prendre de décisions hâtives. « Juste, attends avant de faire ça. Explique-moi. C’est vraiment fini-fini ? Enfin j’veux dire… Vous étiez proches. Faut que tu sois sûre de ton choix. »
©️ ASHLING POUR EPICODE




@BÉRING LESZCZYNSKI j'espère que ça te plaira, dis moi si quelque chose ne va pas ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
Béring Leszczynski
Princesse de Geoffrey
Princesse de Geoffrey
avatar
Messages : 330
Points : 434
Re: Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring] Dim 11 Mar - 11:49

Soleil
N.
& Béring
L.
Ce soir chez Boris c'est soirée disco


Malt liquor on your breath, my , my...

Son amie lui colle un shot sous le nez, et Béring n'hésite pas une seconde à la descendre. Ça lui noue toujours un peu la gorge d'aborder ce sujet. Il sait quelque part que c'est la vie, que ça n'aurait pas dû l'étonner. Mais Béring ne peut pas s'empêcher de sentir la trahison lui transpercer le cœur. L'alcool apaise son anxiété, ne faisant de ses sentiments qu'un flou étrange dont il pourrait presque se détacher.

S'apprêtant à suivre les conseils de la brune à la lettre, Béring claque doucement le verre sur la table en le reposant et s'apprête à se saisir de son téléphone. Soleil doute, ça le déstabilise plus qu'il veut bien se l'avouer. Si seulement elle n'avait pas posé cette fameuse question... Béring sent que toutes ses belles résolutions sont sur le point de partir en fumée.

"Je... Tu sais déjà dans les grandes lignes ce qui s'est passé. Et comme tu l'as si bien souligné nous "étions" proches."

Le regard de Béring voyage jusqu'à croiser celui d'un gars qui lui sourit, quelques tables plus loin. Le serdaigle passe une main dans ses cheveux, les décoiffant, trahissant sa gêne, avant de renvoyer son sourire à l'inconnu.

"La vérité, c'est que je sais pas quoi faire... à part lui dire de retourner se la faire glisser par son si exceptionnel "pote" Greg'."


Si seulement Greg n'avait pas existé. Si seulement un camion l'avait fauché et dispersé ses organes vitaux et divers membres sur la chaussée. Si seulement Geoffrey avait su se tenir... Il n'en serait pas là.

"Je me dis que je me ferais moins mal en coupant tous les ponts, peut-être que j'ai même trop attendu. J'veux dire... j'aurais dû prévoir qu'un truc comme ça arriverait et j'ai pas envie d'être déçu à nouveau."


Il ne le supporterait pas. Il avait déjà tellement pleuré pour ça, et il en avait terriblement honte...
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 528
Points : 694
Re: Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring] Ven 20 Avr - 15:24

Béring et Soleil
«  S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose. »
Oh. Béring but rapidement le verre que lui avait fourni Soleil, et elle l’imita dans la foulée. Il n’avait vraiment pas l’air bien. Elle s’en voulait un peu, de ne pas l’avoir remarqué avant. Elle s’était concentrée sur ses petits problèmes, en avait inondé le monde entier mais n’avait prêté que peu d’attention à ses amis. Combien d’entre eux se noyaient sous les soucis tandis qu’elle pleurait sur son sort ? Soleil se sentit rapidement coupable. Elle devait se rattraper.

Et ce qui venait de se passer ne lui avait pas échapper. Tandis que la brune gardait un oeil sur le gars avec qui Béring venait de lancer un flirt, Béring s’ouvrit un petit peu. Se faire tromper, ça devait être une sensation horrible. Être en couple, se donner pour l’autre, puis apprendre qu’il est allé voir ailleurs… Blessant, et humiliant. Certains ne savaient vraiment pas se tenir. Soleil ne pouvait que prendre le parti de son ami. Son coeur se serra. Oui, le serdaigle se sentait vraiment mal, à en écouter son discours. Elle ne l’interrompit pas et l’écouta jusqu’au bout.

Pourtant, la brune avait assez d’expériences foireuses pour savoir que couper les ponts salement n’était pas une idée de folie. Parce-que c’était souvent elle, qu’on ghostait, et c’était souvent elle, qu’on jettait. « Béring… Si je peux me permettre une remarque. Vous vous êtes vus ? Vous avez parlé de tout ça en face à face ? Vous n’étiez pas qu’un plan cul, ça se saurait. Je suis consciente que tu sois blessé, et c’est normal. Mais… votre relation, elle valait plus que ça, non ? Est-ce qu’il regrette ? On… on peut faire des erreurs… non ? » Soleil s’aventurait sur un terrain miné et risquait de vexer Béring rapidement si elle ne se taisait pas maintenant.

Merde, le gars de tout à l’heure avait disparu… Ah non, le voilà au bar. Il commandait des verres. Oh, et le voilà qui s’approchait. Une lueur malicieuse traversa les yeux de la brune. « Tu sais quoi ? Oublie ce que je viens de dire. Enfin oublie pas, range-le dans un coin de ta tête et t’y repenseras demain matin. Pour le moment, tu es un homme blessé. Et célibataire. Éteins ton portable, sors-toi Geoffrey de la tête et éclate-toi. C’est pour ça qu’on est là, n’est-ce pas ? » Elle lui adressa un clin d’oeil qui signifiait “fais-moi confiance”. Le mec arriva avec trois verres près de leur table. « Je vous paie un verre ? » Et Soleil tourna les yeux vers Béring ; à lui de répondre.

©️ ASHLING POUR EPICODE




@BÉRING LESZCZYNSKI si ça va pas je change! ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
Béring Leszczynski
Princesse de Geoffrey
Princesse de Geoffrey
avatar
Messages : 330
Points : 434
Re: Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring] Jeu 24 Mai - 0:25

Soleil
N.
& Béring
L.
Ce soir chez Boris c'est soirée disco


Malt liquor on your breath, my , my...

Des erreurs. Prendre le papier toilette rose à la place du bleu en faisant ses courses, c'est une erreur. Rater sa sortie sur l'autoroute, c'est une erreur. Dire "malgré que", c'est une erreur. Appeler son fils Kévin, c'est une erreur. Faut-il continuer ?

L'aigreur, la jalousie et la tristesse y étaient sans doute pour beaucoup, mais Béring n'était pas certain que se tromper dans le choix de son papier toilette puisse être comparé au fait de piétiner sauvagement le cœur de quelqu'un en pensant à lui cracher dessus avant de partir. Le fait que ce soit de son cœur à lui dont il était question le bouleversait d'autant plus. Des réflexions paranoïaques avaient fait leur petit bout de chemin dans l'esprit du blond. La possibilité que d'autres dérapages dont il ignorait l'existence se soient produits lui nouait la gorge.

Béring aurait aimé pouvoir répondre à Soleil. Il aurait aimé pouvoir lui dire comme il regrettait amèrement cette stupide histoire de vestiaires qui avait été le début de la fin avant même le commencement de quoi que ce soit. Il aurait aimé crier au milieu de toute cette foule qui s'amuse qu'il aurait été bien plus judicieux de ne plus jamais s'approcher de Geoffrey après leur première dispute. Tout était si simple avant cela, ça lui apprendrait.
Il allait ouvrir la bouche pour exprimer tout ce qu'il avait sur le cœur, mais le brusque changement dans l'attitude de son amie le désarçonna. Perdu, il suivit le regard de la jeune femme.

Oh.

Béring sent ses joues chauffer à mesure que ce gars à qui il a souri plus tôt approche. Pourvu que les éclairages tamisés se chargent de cacher cela pour lui. Il préfère se dire qu'il s'agit des premiers effets de l'alcool et rien d'autre. Ne soyons pas ridicules.

Il sent le regard lourd de Soleil peser sur lui. Béring ne sait pas quoi faire, ne sait pas comment répondre à cette question pour le moins très directe. Alors, comme Béring ne sait pas, il se contente d'un sourire chaleureux emprunt d'une infime gêne.

"Je vois pas de raison valable de refuser."

Alors, renvoyant un sourire, le gars s'installe sur la banquette faisant face à la leur, les verres claques sur la table lorsqu'il les pose. Béring tourne un regard incertain vers Soleil.

"Vous avez l'air bien sérieux ce soir tout les deux, j'dérange pas ?"

Pour la première fois depuis ce qui semble une éternité, Béring oublie même de penser à Geoffrey.
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 528
Points : 694
Re: Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring] Mar 19 Juin - 20:10

Béring et Soleil
«  S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose. »

Après cette soirée, Soleil devrait penser à demander quelles sont les expériences de drague de Béring. A voir la façon dont il était gêné, sûrement pas beaucoup. Elle avait envie de le secouer. C’est marrant de voir comment les gens ne réagissaient pas pareil après une rupture. A sa place, Soleil se jetterait dans les bras du mec sans beaucoup plus de discussions. Béring, lui, il faisait le timide, à répondre affirmativement à la négative, et à la regarder comme s’il ne savait pas faire.

Elle n’était pas la seule à s’en être rendue compte ; le jeune homme, maintenant assis face à eux, leur posa carrément la question. Soleil fronça un sourcil en jetant un oeil à son ami. Ils étaient venus là pour s’amuser, oui ou non ? Il fallait prendre les choses en main. « Paaaas duuuuu toooout. Moi c’est… Astrid et lui c’est Billy. » Soleil avait assez d’expérience pour savoir qu’il valait mieux donner de faux prénoms. Si le coup était mauvais, cela évitait un possible harcèlement sur les réseaux les jours suivants. Et puis, en tant que sorciers chez les moldus, c’était une précaution dont elle avait pris l’habitude. On en pensait ce qu’on voulait.

« Enchanté, Boris. » En se présentant, il poussa deux des trois verres sous leurs nez, levant le sien à leurs santés, puis but une gorgée.. « Avant que je ne fasse une bourde, vous êtes ensemble ? » qu’il demanda en montrant tour à tour Soleil et Béring du doigt. Soleil trinqua avec lui, puis avec son ami. Un petit rire franchit ses lèvres. « Oh non, la voix est libre. On est deux amis célibataires. » avoua-t-elle, l’air malicieuse. « Mais Billy a un peu de mal à oublier son ex, et visiblement, je dois l’aider à bouger ses adorables petites fesses. » ajouta-t-elle tout bas à Béring, se penchant un peu vers lui. T’es peut-être mon capitaine Béring, mais mon coco, tu vas retirer le nimbus qui t’ai rentré dans le derrière et te laisser aller, t’en as besoin.

Soleil se demandait si elle faisait bien d’insister ainsi. Elle avait peur de braquer ou vexer Béring. Mais en même temps, il était si mal ces derniers temps… Il fallait agir. « C’est intéressant, je suis seul également ce soir. » La brune but à nouveau, se tourna vers le blond, le regard chargé de sous-entendu. « Mais c’est géniaaaal, ça, quelle coïncidence. »
©️ ASHLING POUR EPICODE




@BÉRING LESZCZYNSKI VOILA DSL GEO
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring]

Ce soir chez Boris, c'est soirée Disco [Soleil & Béring]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ce soir chez katia c'est...
» DEFI POUR LES DESIGNERS ET GRAPHISTES !!
» Soirée disco...
» soirée disco !
» Soirées Shasse PokéRadar - Samedi Soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Le Londres Moldu-
Sauter vers: