[EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Seraphina E. Vladislava
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 26
Points : 79
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Ven 26 Jan - 6:38

+moi j'edit demain je suis une merde im sorry pls
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 734
Points : 1001
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Ven 26 Jan - 13:27

EVENT TROIS
Journée des droits des non-magiques - Ministère de la Magie

Journée importante aujourd'hui. C'est la première fois qu'une est consacrée aux cracmols, et à leurs droits. Tout Poudlard avait bien évidemment été convié au Ministère de la Magie pour l'occasion. Soleil y était, elle aussi, avec sa classe : il y avait Boréa, Béring, et aussi Age. Elle papota un petit peu et fit aussi un signe à Sloan, puis à Nassim qu'elle apercevait plus loin. Aileen Scamander, directrice, prit la parole. A vrai dire, la serdaigle n'écoutait que d'une oreille. Elle se contentait de faire acte de présence. Elle vit rapidement qu'Orphan, frère et autre directeur, s'adressa à son tour à l'assemblée. L'agitation soudaine autour d'elle lui fit regretter de n'avoir rien écouté. Des élèves se permirent la liberté de s'exprimer aussi fort que les figures d'autorité - Edwyn, Valentyne, certains professeurs. A force d'assimiler les différents discours, Soleil comprit enfin de quoi il retournait. Et elle était horrifiée.

Elle avait suivi quelques tournois, et elle savait que c'était dangereux. Mortel, parfois. Alors forcer des êtres dépourvus de magie à participer à ce genre de choses, c'était dégoûtant. Soleil pensa soudainement à ses amis. Sloan, Nassim. Aperçus plus tôt, elle était maintenant inquiète pour eux. Peut-être Andy, aussi. En pensant à elle, la jeune femme repéra justement une tignasse de feu s'élever dans la foule. Et avec force, avec détermination, ce "non" prononcé retentit dans sa tête. Le sang froid et la ténacité dont faisait preuve la gryffondor l'intimiderait toujours. La fille Ollivander n'avait pas à pâlir de son statut de magie. Si c'était une faiblesse pour d'autre, c'était sa force.

La sorcière fronça les sourcils. Cette situation ne lui plaisait pas, il y avait quelque chose de louche. Quand Monsieur Scamander et le Ministre de la Magie refirent un petit discours (qu'elle écoutait très attentivement cette fois-ci), cette impression s'encra un peu plus en elle. C'était bizarre.
©️ ASHLING POUR EPICODE





merci merci roméo :♥:

bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne E. Forbes
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 178
Points : 422
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Sam 3 Fév - 21:04


« Event 3 »

Feat' Poudlard

Roxanne E. Forbes


Vous aviez quitté Poudlard avec les autres élèves de vos maisons respectives et étiez arrivés par portoloin au ministère de la magie. T'étais scotchée à Felix, ton meilleur ami depuis toujours, et Harrison, avec qui tu comptais assister à l'événement puisque Felix devrait prochainement retrouver son père auprès des autres membres du ministère.

Tu ne t'attendais pas à grand chose à vrai dire, les directeurs de Poudlard pouvant faire des annonces pour plusieurs raisons qui n'étaient pas nécessairement de première importance. Ta main tient celle de Felix, comme s'il était ton ancrage à cet instant dans la réalité qui t'entourait. Il était devenu un peu une part de toi depuis le temps, et c'était tout naturellement que tu t'appropriais sa présence pour le temps qu'il vous restait ensemble.

Tu le regardes s'éloigner un moment, lui se dirigeant vers la section réservée à sa famille alors que tu te dirigeais avec Harrison vers vos places respectives avec les autres Poufsouffles. Après un court instant, Aileen s'approche pour débuter son discours. Tu lances une œillade complice vers ton proche ami puis hoche la tête à l'affirmative, heureuse d'entendre enfin une proposition de tolérance de la part de l'un des membres de la direction de Poudlard. T'aurais espéré que ça vienne de l'autre Scamander, mais c'était toujours mieux que rien.
Le début du discours d'Orphan semblait encourageant, mais t'es estomaquée quand il fait l'annonce de la participation obligatoire des moldus et cracmols au Munera Maleficia. C'était littéralement inhumain de faire participer à un tournoi aussi dangereux des personnes n'ayant pas les mêmes ressources que des sorciers et devant pourtant se défendre au même titre que ces derniers. Les risques de mort pour les sorciers sont élevés, alors qu'en était-il pour les cracmols et moldus?

« … Merde, il a osé. »

Ton regard cherche Felix d'instinct, sachant qu'il devait très mal prendre l'annonce de l'engagement obligatoire de sa copine dans un tournoi probablement mortel. La panique te gagnait progressivement, autant quant à l'aspect humain de l'annonce qu'à celui affectif de ton meilleur ami qui allait être ingérable.


© Kibara
Voir le profil de l'utilisateur
Dave L. Shumman
Eleve moldu
Eleve moldu
avatar
Messages : 35
Points : 111
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Dim 4 Fév - 13:54


Tu te souviens de chaque détail, de chaque sensation, de chaque ordre que tu avais reçu, de chaque hypothèse que tu avais formée dans un coin de ta petite tête dans l’espoir que tout se passera comme prévu. Et tu étais passé à l'action, tu avais commencé à agir dans l’ombre durant un simple repas, une simple soirée normalement dépourvue d’importance. Tu avais dérobé discrètement la cape d’invisibilité d’Andy, sans que cette dernière ne s’aperçoive, sans qu’elle ne se méfie de toi. Comment aurait-elle pu savoir la conséquence de cet acte ?

Le regard parcourant la foule, observant précautionneusement. Démarche assuré, coup d'œil à Earl qui se trouvait à tes côtés. Puis regard vagabondant vers tes connaissances personnelles, les connaissances de ton père et les tiennes. Sourire fin et discret, remerciements silencieux ; les photos qu’avait obtenues ton père étaient fidèles à cet endroit que tu semblais à la fois détester et aduler. Tu étais paradoxe, tu étais contradiction, tu étais simplement Dave Lowell Shumman. La foule s’avance et tu te perds dedans. Pendant un instant tu oublies pourquoi tu es là, que ton père et tout les autres comptent sur toi.

Tu écoutes attentivement le discours d’Orphan Scamander. Une rage gronde en toi comme un volcan. Cet homme ne méritait que de mourir, et tu rêvais Dave de le tuer de tes propres mains. Mais l’heure de la vengeance n’étais pas encore arrivée. Tu devais encore te salir les mains avant de les passer autour de sa nuque. La haine encore brûlante au ventre, tu t’éloignes dans un coin, à l’abri de la presse et des regards curieux. Il s’organise une drôle d’agitation qui t’arrange. Tu les surveilles du coin de l’oeil, tout en sortant plusieurs cachets de ton sac. En dessous de la cape d’invisibilité volée se dissimulent quatre seringues au liquide bleuté.

”L’enlèvement de Harry Fitzgerald”:
 

”L’enlèvement de Earl Grace”:
 

”L’enlèvement de Sloan Smith”:
 

”L’enlèvement de Kinga Vince”:
 

”L’enlèvement de Clark Prewett”:
 

”L’enlèvement de Age Solheim”:
 

”L’enlèvement de Arya Strauss”:
 

”L’enlèvement de Croyance Halloway”:
 

”L’enlèvement de Finn Tudor”:
 

”L’enlèvement de Valentyne Rosebury”:
 

”L’enlèvement de Sam Hassam”:
 

”L’enlèvement de Dawn Callaghan”:
 

”L’enlèvement de Nassim Bil Khalil”:
 

”L’enlèvement de Andy Ollivander”:
 

Andy est sous ton bras Dave, tu la tiens contre toi comme un trésor volé. A pas de loups tu te retrouves devant le collègue de ton père, aussi fatigué que toi. Mais cette fois, tu allais faire le voyage également. Tu te places dans la cheminée, le garde du corps à tes côtés. La poudre de cheminette vous enflamme et vous disparaissez dans un nuage de fumée.
Tu reconnais désormais les lieux, c’est le bureau de ton père, le premier ministre moldu anglais. Tu peux observer dans un sourire les corps de tes camarades endormis contre le mur. Tu devais désormais attendre le retour de Shumman père.
Tu ne sais pas si tu es fier de toi ou si tu as honte. Tu ne ressens plus grand chose pour dire la vérité. Avec Andy toujours collée contre toi, tu vas t’asseoir entre Croyance et Arya. Tu fermes les yeux pour réfléchir, les secondes passent comme des minutes et tu rouvres les yeux quand tu entends la cheminée s’enflammer à nouveau et que tu aperçois ton père qui revient. Un sourire aux lèvres, tu sais d’ou le tiens vient.

« Bon retour, père. »


Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
avatar
Messages : 2426
Points : 6403
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Dim 4 Fév - 14:53

#EVENT 3 : JOUR 1

Intervention #2
Le ministre moldu venait de repartir à l’instant, après avoir prononcé un petit discours aux sonorités timides.
“Merci à tous d’avoir été présents cette journée. J’espère revenir parmi-vous au plus vite, j’ai conscience d’avoir encore beaucoup de choses à apprendre sur votre monde. Que cette journée soit symbolique du progrès et que ce tournoi soit une réussite.” Il se tourne vers Orphan Scamander, un sourire usé dévoilant ses dents jaunies par la cigarette. “Et attention, ils se pourraient que mes petits gars remportent le tournoi ! Ne les sous-estimez pas !”
La foule d’abord silencieuse, s’autorise un petit rire forcé après un regard appuyé de Pendragon Windsey. Shumman descend de l’estrade, entouré par ses gardes du corps, escorté vers la cheminée qui avait été mise à sa disposition afin qu’il puisse venir et repartir en toute sécurité. Alors que les hommes du gouvernement moldu disparaissaient au travers des flammes vertes, l’assemblée reprit son cours.

***

Dissonance ou dysphorie de la foule qui pleure ou qui crie, qui se meurt ou qui rit. Le temps passe et le buffet perd de sa superbe. Les petits fours et les patacitrouilles ont disparu dans les gosiers satisfaits. Pourtant, certains s’égosillent. "Mon ami a disparu !" Alors les visages se scrutent, les âmes s’écoutent. Les professeurs ressentent cette apathie générale et se mettent à questionner les élèves inquiets.
Qui a disparu ? Alors les professeurs convoquent leur classe et font l’appel, le verdict est sans appel : 14 élèves sont manquants.

"6e année des Gryffondor, Kinga Vince est manquante."

"En 7e année à Gryffondor, Andy Ollivander et Harry Fitzgerald, absents. A Serpentard, Clark Prewett ne semble pas présent non plus. Pareil pour Finn Tudor de Serdaigle...."

"8e, aucune nouvelle d’Arya Strauss de Poufsouffle, de Valentyne Rosebury de Serpentard et d’Age Solheim de Serdaigle."

"Nous, en 9e année, Croyance Halloway, Sloan Smith, Dawn Callaghan de Poufsouffle manquent à l’appel, ainsi que Nassim Bel Khalil de Gryffondor et Sam Hassan de Serpentard."

"En 10e année…" Le professeur est mal à l’aise. "Il manque Earl Grace et... Dave Shumman, le fils du ministre moldu qui vient de partir à l’instant."

***

Tout le monde se regarde. C’est le silence total. Les journalistes, qui venaient de ranger à l’instant leur appareil photo et leurs plumes à papotte, hésitent à ressortir leur attirail. Orphan et Aileen Scamander s’avancent de plus prêt, faisant signe aux professeurs de se rassembler. On voit sur leur visage qu’ils essaient de demeurer calmes, maitres de la situation. Même le directeur n’affiche aucun sourire, il semble réellement ignorer le sens de cette mascarade, se permettant tout de même de souffler avec un agacement trahissant sa véritable inquiétude. "Ou sont-ils passé ? J’espère qu’ils ne sont pas sorti vagabonder en dehors du ministère !" Mais Aileen lui fait signe de se taire et regarde la liste des absents avec attention. "Orphan.. Orphan tais-toi. Regarde les noms. Ils sont en majorité cracmols et moldus. Les autres sont particuliers.. Je ne comprends pas."


Indications

→ C’est un nouveau tour qui commence : vous devez donc réagir aux deux interventions du choixpeau.
→ Les 14 personnes enlevées ne doivent plus poster à la suite de ce sujet.
→ Cet event se passe sur 3 jours désormais : Ce sujet est consacré au jour 1. Andy et Dave se réveillent ici le jour 2. Les autres se réveillent le jour 3, séparés en 3 groupes de 4. Des gens d’ici pourront réagir les jours 2 et 3 en accord avec le staff et les personnes concernées.
→ Amusez-vous bien !

Voir le profil de l'utilisateur
Morpheús F. Gaunt
Lucky Kitten et Futur mari d'Andy
Lucky Kitten et Futur mari d'Andy
avatar
Messages : 481
Points : 810
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Mar 6 Fév - 18:56

HRP ♥ :
 
Event #3 (Day 1)
"Tu n'as pas besoin de grand chose pour être un héros. Pousse déjà sur tes deux jambes et lèves toi, prends soins de ceux que tu aimes, eux ils te verront toujours comme un héros."
Ramsay était revenu prêt de toi et avant que le ministre ne prenne la parole, ce fut Orion Blackwell qui s’exprima. Tu avais vu Fallen monter à ses côtés peu de temps avant que le discours d’Aileen ne commence.
Le patriarche Blackwell ne déconnait visiblement pas et s’était assez sérieux ce qu’il avançait, tu étais impressionné mais à la fois un peu inquiet. Orphan ne semblait pas du tout en avoir quelque chose à foutre, son sourire narquois toujours en place.
Tu te dis que ça pue le roussi quand le ministre s’avance.
Soupirant avant de retenir malgré toi ta respiration.

Tu veux bien croire Felix aux paroles du ministre de la magie britannique, tu veux bien accepter le fait qu’il était au courant, que le premier ministre moldu aussi, ainsi que ton grand-père. Tu veux bien y croire, mais aux paroles d’Orphan Scamander, ça tu y crois moins, cet homme est fourbe et tu reste sur la défensive, même si tu sais qu’il n’y aura aucuns accidents. S’il y a bien une chose qu’il voudra éviter, c’est de perdre son poste, alors… personne ne mourra, mais les cracmols et moldus vont se ridiculiser dans un tournoi auquel ils ne devraient même pas avoir accès et ça te rends malade.
Une pause semble marqué et tu fais volte-face et fusille ton aïeul du regard, alors qu’il hausse un sourcil comme s’il ne comprenait pas.

Vous vous êtes encore bien foutu de ma gueule !
Absolument pas. Si effectivement Scamander n’avait informé personne de ce tournoi, ton raisonnement était le bon et j’aurais activement conseillé au Ministre d’appliquer ta stratégie, mais comme tu peux le constater, Orphan Scamander est le genre de personne qui sait bien faire les choses.
Expert en coup bas vous voulez dire !
De quoi parles-tu ? Le Munera Maleficia est un très ancien tournoi qui à ce jour ne relate aucuns morts contrairement au légendaire Tournoi des Trois Sorciers. Calme-toi et ne te laisse pas autant guider par des émotions hâtives, respire plus lentement et essaye de réfléchir avec logique.

Tu allais répliquer, demander plus d’explications, mais ton regard est attiré par une chevelure rousse qui se faufile dans le dos de Ramsay. Tu reconnaîtrais ces mèches entre milles et ta mâchoire inférieure lâche. Ton grand-père fronce les sourcils et c’est le moment que choisi Nassim pour entrer en scène.
Il interpelle Ramsay et lui parle de… comédie musicale. Tu as tellement envie de rire Felix, mais si tu le fais tu vas te faire expédier tout droit en Enfer. Ton ancêtre ne tombe pas dans le panneau, mais il se laisse entraîner, sûrement pour voir jusqu’où est capable d’aller Nassim… c’était sans compter sur le directeur de Poudlard, qui tiens ta copine par la peau du cou et interpelle Nassim. Ils sont tous deux renvoyés dans la foule, sous ton regard encore surpris et troublé, tout en étant légèrement amusé par la situation.

Elle est à Gryffondor, n’est-ce pas ?
Euh… o-oui.
J’apprécierais qu’elle vienne dîner à la maison.

Tu ne réponds pas, tu reste complètement choqué et ébranlé par ce désir dont il te fait part. Ton cœur bat trop fort dans ta poitrine et ton souffle est devenu chaotique. Ramsay braque son regard bleu glace dans ta direction, il attend une réponse qui ne vient pas. Une réponse qui n’arrive pas à franchir tes lèvres.

Rassure-toi, ce n’est pas elle que nous mangerons.

L’envie de demander « Qui alors ? » te traverse tellement rapidement l’esprit, que tu manques de la laisser t’échapper, mais tu es presque certain que cela ne le fera pas rire. Ce n’est pas le genre de chose qui l’amuse.

Pourquoi souhaitez-vous la rencontrer ?
J’aimerais connaître un peu mieux le sujet principal de nos disputes depuis Mai.

Il est extrêmement sérieux. Son regard ne trahit rien, il veut rencontrer Andy, il veut que tu la lui présente et sans essayer d’esquiver la situation. Il veut quelque chose et comme toujours il l’obtient. Tu reste perplexe face à cette éventuelle rencontre qui ne sera malheureusement pas une éventualité, encore étrangement surpris et mal à l’aise. Tes souvenirs se mettent en routes et soudain, une étrange question passe tes lèvres :

Vous aviez donnés des directives au directeur quant à ma relation avec Andy Ollivander, qu’en était-il devenu ?
En sursis. La force brute ne donne plus rien sur toi et les menaces n’ont jamais été trop efficaces en fin de compte alors… j’attends de la rencontrer.
Et si je ne souhaites pas que vous la rencontriez ?
Tu n’es pas en position de me contrer, ni de faire ce que bon te semble je te rappelle. Je t’accorde une fleur, fait l’effort d’en profiter tant que tu le peux encore Morpheús.

Son ton avait changé.
Il était devenu glacial. Il avait employé ce ton qu’il prend quand il veut te faire comprendre qu’en un claquement de doigt il pouvait tout faire s’envoler. Qu’il pouvait t’enfermer à nouveau dans cette cage dorée. Qu’il avait un contrôle total sur l’intégralité de vos vies tant qu’il se tiendrait encore ici bas. Ton regard se pose à nouveau sur la foule et tu soupires. Essayant vainement d’ignorer et de faire fuir se sentiment d’impuissance qui s’empare de toi.
Soudainement il est derrière toi, ses mains se posant sur tes épaules et son souffle caressant ta nuque, hérissant tes poils au passages.

Je sais qu’une part de toi espère au plus vite prendre ma place et qu’une autre retarde inlassablement cet instant. J’ai vécu exactement la même chose quand j’avais ton âge. Laisse-moi te donner un premier conseil pour quand tu y seras.
Je vous écoutes.
Tu n’as pas d’amis, ou du moins très peu et ne l’oublie surtout pas Morpheús. La majorité des personnes qui t'entourent ne te verrons que comme un pion sur un jeu d’échec, même ceux que tu pensais être tes amis. La famille sera ton seul réel allier, la famille jamais elle ne te laissera tomber. Protège là, chérie-là.
Vous êtes entrain de me dire qu’Orion Blackwell ou encore Orphan Scamander ne sont pas vos amis ? Ni même le Minsitre ?
As-tu l’impression que le directeur de Poudlard soit le genre de personne a avoir des amis ? J’entretiens une très bonne relation avec lui, qu’il est vrai qu’on pourrait qualifier d’amicale, mais tout comme je suis un serpent, il en est un et tu dois toujours te méfier du serpent. Toujours. Tu hoches instinctivement de la tête. Orion et moi entretenons de bons rapports, mais les Blackwell sont connu pour retourner leur veste sans ménagement quand ça les arrangent et qui plus est, tu n’entretiens aucuns rapports avec Orion. Il est ton ancien futur beau-père, en soit, rien du tout à l’heure actuelle. Sa fille, Sinistra, la future héritière, ton ancienne promise, une amie peut-être ? Méfie-toi en Morpheús, c’est une lionne qui chasse pour protéger ses petits. Tu comprendras mieux quand tu seras là haut, mais n’oublie pas. Oh et pour ce qui est du Ministre… il est vrai que des trois c’est celui que je qualifierais le plus d’ami, mais je n’oublie jamais qu’il est mon supérieur hiérarchique, donc je reste toujours légèrement sur mes gardes.
Ça ne sera pas facile si je comprends bien.
Non et je n’ai jamais prétendu le contraire, mais c’est pourquoi tu dois profiter de t’amuser.

Tu te tourne vers lui, incrédule et il te fais signe de descendre, de rejoindre tes amis en bas et de profiter du buffet, de cette journée. Il te dis qu’il a d’autres choses à faire dans son bureau et alors tu descend dans la foule. Retrouver Geoffrey, Connor et tout tes amis, cherchant désespérément Andy du regard, Andy que tu ne trouve plus et que personne ne sembles avoir vue depuis un long moment.

* * *

Il manque des élèves.
Il manque Andy est c’est réellement cela qui te fait paniquer.
Tu es pourtant quelqu’un de rationnel Felix, mais là on t’en demande beaucoup, parce qu’étrangement il y a une grosse différence pour toi entre : Il y a des élèves qui ont disparus et, ta petite amie est introuvable.
Les professeurs convoquent un appel et tu vas immédiatement rejoindre Roxanne, lui demandant si elle a vue Andy ou un de ses amis… il semblerait que cela ne soit pas le cas.
Tu serres les dents, attends le verdict long à tomber.
Il n’y a pas moins de quinze élèves absents.

Comment quinze élèves peuvent se volatiliser sans que personne ne s’en rende compte par Merlin !

Tu évites de signaler à voix haute que qui plus est ce sont en majorité des cracmols et des moldus… mais à la fois tu penses à Valentyne, Valentyne et son hybridité qu’elle cache. Pourquoi Valentyne ? Tout cela t’agite et t’inquiète. Pourquoi enlever des élèves ? Ton regard se braque à nouveau sur Roxanne.

Rox, aucuns des disparus ne porte la Trace. Les cracmols et moldus n’en ont pas et tout les sorciers qui manquent on plus ou tout pile dix-sept ans… c’est plus qu’étrange.

Sans la Trace, impossible de les pister.
Tu trépigne sur tes pieds Felix, te demandant quand est-ce qu’ils vont se décider à partir les chercher, quand quelqu’un va-t-il se bouger le cul pour les sauver ?
©️ ASHLING POUR EPICODE




The reason we think the flowers on a precipice are pretty, is that we are also hearing at the edge of the precipice. We must not be afraid, for we are like flowers, we do not fall.

Feldy ♥ :
 
Bannières & Awards :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Aelys Llywarch
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 347
Points : 540
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Mar 6 Fév - 23:08



journée des droits des non-magiques

event

Ain't no rest for the wicked




  La situation avait vite passé au n'importe quoi. Tout le monde parlait de partout,
et si l'aplomb de certains pouvait être félicité, une part d'Aelys rouvait la situation juste un peu gênante. Toutes ces attaques envers Orphan, ou même le ministre, c'était une chose, mais cela retardait son rencard avec ses patacitrouilles. Elle avait envie de fuir,
d'une certaine façon. Fuir la honte d'être une sorcière dans un monde intolérant, fuir son impuissance et sa passivité, fuir tous les problèmes du monde et remplir son estomac à patacitrouillesland. Le discours final du Ministre et de Scamander coupa fin aux contestations, à moitié par convictions, à moitié par abandon à la possibilité de raisonner les deux hommes ici et maintenant. Aelys se jeta juste sur le buffet comme un chat sauvage sur sa proie. Certains l'entendirent même hisser en essayant de prendre une pâtisserie un peu trop près d'elle. Une fois la fin apaisée -mais sans arrêter de s'empiffrer pour autant- elle rejoins quelques connaissances pour discuter, tout en prenant soin d’éviter Edwyn. Si elle entrait dans son champ de vision elle avait le sentiment de devoir dire quelque chose mais en même temps elle ne savait pas trop quoi lui dire, l’esquive lui paraissait plus simple. Elle lui parlerait demain, quand tout semblera plus normal, et fera comme si rien ne s'était passé. Elle réfléchissait sûrement trop, de toute manière.

  Et le monde commença à s'agiter. Aelys, adossée au buffet à débattre avec quelques autres poufsouffles sur le niveau de malaise de la blague du Premier Ministre, se fit interrompre.

▬ Hey, Lys, tu étais à côté de Vince ce matin non ? Tu l'as pas vue ?

Aelys fronça les sourcils.

▬ Non pas depuis le départ du Ministre., elle prit un ton amusé pourquoi, elle a tué quelqu'un ?

L'interlocuteur ne prit même pas la peine de commenter et reparti dans la foule. Aelys haussa les épaules devant tant de sérieux. Et puis les mouvements et les questions de vous avez pas vu...? se firent plus fréquents et avec de plus en plus de noms différents. Des cris d'appels à la disparition s'échouent sur les murs noirs du ministère.
Quelque chose commençait à puer.

Alignés comme ils étaient arrivés, les voix des professeurs faisant l'appel résonne comme une sentence funeste. Chacun redoute de ne pas entendre un présent dès l'annonce d'un nom familier.
Quatorze noms ressortent.
Elle qui avait naïvement pensé que demain tout semblerait normal. Elle prend la main d'Olympe dans la sienne. Elle n'a jamais tant compris quel lien la liait de complicité avec Croyance mais elle sait que les deux sont proches. Elle lui chuchote tu sais ils sont peut-être juste sortis. Elle ne sait pas trop qui ces mots sont censés convaincre entre elles deux, mais es mots sont le mieux qu'elle ai pour l'instant.


résumé" +stan :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel O'Sullivan
Professeur de Soin aux créatures magiques
Professeur de Soin aux créatures magiques
avatar
Messages : 141
Points : 395
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Ven 9 Fév - 0:31

Journée des droits des non-magiques
Rachel avait croisé les bras sur sa poitrine, attendant des explications. Et celles qu'elle reçut ne la satisfaisant décidément pas, elle se promit à elle-même qu'elle irait voir Orphan une fois le tumulte apaisé.
Puis le premier élève vint la voir, indiquant qu'il ne retrouvait plus la trace d'un de ses pairs. Pas encore inquiète, Rachel avait esquissa un sourire doux et s'était mise à la recherche du disparu. Puis un deuxième, et un troisième, et ça n'en finit plus.

La panique s'installe, et Rachel se maudit de ne pas avoir été plus attentive. Quel genre de responsable faisait-elle, si elle n'était même pas capable de garder le groupe uni ? Elle grommela.

« Ils ont pas pu s'envoler, on va bien les retrouver ? »

Le problème, c'était qu'ils pouvaient très bien s'envoler, et en constatant son erreur, elle eut envie de se donner une claque. Elle se hissa sur la pointe de ses pieds, tentant de définir la silhouette de Orphan qui devait sûrement être acculé. Elle finit par le rejoindre, pour recenser à son tour les disparus qu'on lui avait rapportés.

« Beaucoup de cracmols et de moldus. Elle commence bien, cette journée des droits des non-magiques. »

Elle aurait aimé que tout cela soit une plaisanterie, mais Rachel avait peur pour ses élèves bien plus qu'elle ne voulait bien le montrer.
©️ do it like a pizza


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Dim 11 Fév - 16:52


résumer:
 

Les mots se suivaient rapidement, brisaient les chaînes du silence pour porter accusations aux oreilles de tous. Tu n'avais rien fait pour les empêcher, non réellement par manque d'envie mais parce que tu l'avais estimé, que laisser pour une fois à ces mioches l'occasion de l'ouvrir n'était pas une mauvaise idée. Seulement inconscient que cela ne servirait à rien, ils avaient déjà prit leur décision, et le Ministère avait toujours adoré camper sur ses positions, même les plus désastreuses. Tu n'aimais pas parler pour rien mais aujourd'hui tu t'en étais senti l'obligation. Coup d’œil rapide à la silhouette de ton père que tu découvres en pleine conversation avec ton neveu. Aah... C'est vrai qu'il était là, lui aussi. Agacement qui s'échappe en un soupir, las et fatigué, la langue qui claque nonchalamment contre le palais tandis que le Ministre se décide enfin à prendre la parole. Il était temps.

Aucune raison que les événements ne dérapent sous la surveillance du Ministère de la magie. Bien entendu ça n'était pas faux, tu savais par expérience que dans ce Ministère travaillaient des tas de personnes compétentes. Seulement ça ne te rassure pas le moins du monde de savoir qu'ils venaient de faire ami-ami avec Scamander pour ce coup. C'est que tu savais aussi à quel point ils pouvaient être malsains, l'un comme l'autre. Le silence lourd qui t'entoure, tandis que tous écoutez des paroles bien trop mielleuses à ton goût, t'arrache à nouveau un soupir, plus discret et démotivé. Fatalité écrasante qui s'accroche à vous pour ne plus jamais vous lâcher, elle vous emprisonne sans scrupules ni aucune faille pour vous laisser suffoquer. Vous n'aviez pas le choix. Et cette inquiétude que tu portes se dirige droit vers la seule personne présente à cette assemblée à laquelle tu tiens le plus, sans être capable pourtant de l'expliquer. Tes prunelles chocolats cherchent inlassablement Age qui s'était égarée, retrouvée à la hâte parmi ces gens qu'elle nommait amis. Bien grand mot dont tu n'avais jamais eu la joie de saisir le sens, néanmoins. Esquisse rassurée qui s’érige en façade, déchante bien trop vite à peine l'oreille capte la voix glacée du chef d'établissement. Orphan haineux qui t'observe un instant, trop bref pour n'être capté d'autre que toi. Haine pure que tu lui retournes en silence, droit et fier que tu es, Camille. Si Aileen Scamander ici présente participait, je puis m’assurer qu’elle s’en sortirait surement haut la main. Ah oui ? Œillade à la concernée. Il est vrai qu'Aileen était très forte tu ne pourras démentir, mais tu n'y croyais pas. Peut-être même mieux que des sorciers expérimentés tel que vous. Provocation fumante et énervante. Oh. Je vois. Bien sûr empli de dédain. Tu voyais seulement ton poing dans sa sa gueule, oui. Diable ce que cet homme pouvait te sortir par les narines. Orphan Scamander était de ces rares que tu considérais à égal de ton père, quand on savait la haine viscérale que tu vouais à ce dernier, il était aisé de comprendre tes sentiments envers le directeur. Mais bon, la cordialité était rendue à chaque rencontre alors ça n'avait pas tant d'importance finalement.

Le buffet avait l'air délicieux, bien que tu n'y prennes aucunement part, préférant de loin rester dans ton coin à observer le bon déroulement des choses. Esquisse amer aux pensées d'avant qui resurgissent, tu ne saurais dire si le ministre moldu avait un humour assez peu prenant ou n'en avait tout simplement pas. Mais sa carcasse souriante t'avait fait esquisser un frisson, il avait l'aura du fils Schumman, le père, voilà qui promettait. Et pourtant personne ne semblait guère s'en soucier, peut-être réfléchissais-tu un peu trop, à force de ne passer ta vie qu'à regarder encore et encore. Ambiance apaisée malgré les nouvelles résonnantes, glas de mort annoncé aux oreilles de si jeunes enfants dont les uns se goinfrent avec envie et les autres discutent activement. Bras croisés, docilement appuyé contre l'une des colonnes de marbres soutenant le plafond, tes iris partent se perdre à travers celui-ci, d'une hauteur à couper le souffle et d'une magnificence presque mensongère. Il est quand même des choses dans ce ministère que tu aimes et approuves, sourire fébrile qui s'étend à mesure que les souvenirs reviennent hanter l'encéphale. Des pauses à contempler des cieux de pierres et de magie, le regard brillant et le corps pourtant si raide pour laisser à l'apparence le plaisir de dissimuler l'âme d'enfant revenue. Un peu comme aujourd'hui, avant que tout ne s'efface brusquement.

Illusion qui s'évapore au profit d'un retour sur Terre bien plus douloureux. Voix qui s'élèvent en plaintes de plus en plus nombreuses, les questionnements s'égarent, s'échappent, s'inquiètent puis les cris et le silence enfin. Laisser au monde le temps de réagir, simplement de comprendre. Des élèves ont disparus. Regard braqué sur le directeur, rare responsable de cette journée à être encore présent. Incompréhension totale. Camille toujours si calme pourtant, tu sembles un brin agité en l'instant. Tu ne vois pas Age, incapable de la trouver. Les autres pourtant sont bien présents. Felix, Arizona. Mais Age n'est pas là. Quelques-unes des personnes présentes avec elle plutôt non plus, bizarrement. Peut-être sont-ils sortis, peut-être sont-ils simplement sortis.

Tu ne peux pas te permettre d'y penser pour l'instant. Les noms résonnent tandis que chaque responsable de classe s'occupe de l'appel. La sentence arrache l'âme autant quelle réduit en miettes le palpitant. Age n'est pas là. Et le corps soudain se met à trembler, fébrile d'inquiétude à l'égard de l'être cher disparu. Sans aucune raison apparente, c'est peut-être ça le pire finalement. Mais l'inquiétude est décuplée lorsque résonnent l'un après l'autre les treize autres qui s'en suivent. Autant d'élèves disparus sous le nez d'autant de sorciers compétents. Ça fait mal. C'est pas normal. Affolement. Chamade au coeur et pulsations irrégulières aux tempes. Ça arrache la tête, assomme l'esprit. Ça dérègle la raison.

Que cette journée soit symbolique du progrès et que ce tournoi soit une réussite.
... Tch. N'importe quoi !

Tap tap tap.
Tu te rapproches bien trop vite. Orphan ! Te retiens sans savoir comment de le prendre par le col et de le frapper si fort que vous en tomberiez à la renverse. Non bien sûr que ça n'était pas le moment de faire tout ça, mais ça démangeait. Ça démange les doigts et le corps entier, pourtant. C'est quoi cette merde ? Sans réaliser que tu ne t'adressais pas à la bonne personne. Incapable de rester calme plus longtemps mais maîtrisant pourtant les émotions trahissant la peine et la peur presque parfaitement, parce qu'il serait fâcheux de faire quelque chose de stupide maintenant.

Le mieux à présent restait encore de rentrer.
Jour 1 foutu.
BY MITZI


Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 734
Points : 1001
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Mar 20 Fév - 18:23

EVENT TROIS
Journée des droits des non-magiques - Ministère de la Magie

Le dernier discours du ministre moldu la laissa pensive. Cette blague de fin était, de son point de vue, de très mauvais goût. Elle haussa les épaules. Cette histoire n'était définitivement pas claire, et ça n'allait pas en rester là, Soleil en était persuadée. La foule se dispersa ; un buffet avait été mis en place. Comme c'était mignon, sang-purs, moldus, cracmols, sang-mêlés, nés-moldus, hybrides... Ils sont tous là, réunis au ministère de la magie, comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Une ambiance particulière régnait, quelque chose de... dérangeant.

Soleil se promena entre plusieurs groupes, allait voir quelques personnes et s'empiffrait discrètement. Elle croisa Nassim, son meilleur ami, et lui proposa de trinquer ensemble, à cette journée pleine d'hypocrisie et d'espoir.

Mais, quand elle revint, deux verres à la main, le gryffondor était introuvable. Soleil demanda aux gens aux alentours s'ils ne l'auraient pas vu, à tout hasard. Négatif. Et puis, finalement, la sorcière tomba sur d'autres élèves cherchant eux aussi un ami mystérieusement disparu. Merde. L'inquiétude grimpa en flèche, dans sa tête, dans la salle. Son petit cœur tapait fort dans sa poitrine. Les professeurs décidèrent de faire l'appel les uns après les autres pour en avoir le cœur net. Une boule se forma dans sa gorge ; de nombreux noms n'eurent pas de "présent". Celui d'Andy, de Nassim. Peu de chance qu'ils soient sortis faire un tour. Il y avait un véritable problème. Il leur était forcément arrivé quelque chose. Sa paranoïa lui fit passer un bon nombre d'images : un enlèvement, un meurtre, un accident. Merde. Un coup d'oeil à son téléphone. Il n'avait toujours pas répond à ses sms. Toute tremblante, elle en renvoya un, tandis qu'un vent de panique venait s'engouffrer dans le ministère.
©️ ASHLING POUR EPICODE





merci merci roméo :♥:

bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Edwyn Ollivander
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 470
Points : 1057
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Sam 24 Fév - 22:05

Event#3

Réflexions


Mais quel bordel ! Cela résumait bien sa pensée à l'égard des évènements qui venaient de se dérouler. C'était vraiment n'importe quoi du début à la fin... mais reprenons dans l'ordre.
Il n'avait écouté que d'une oreille distraite les interventions qui avaient suivie la sienne, à vrai dire. Le blabla des politiciens ne l'intéressait pas réellement, selon lui il s'agissait de sorciers médiocres qui, ne pouvant disposer d'un pouvoir magique réel, s'étaient rabattus sur les miettes que leur statut pouvait conférer. Ils ne marquaient pas l'Histoire. Personne ne se souvenait de ceux qui occupaient le poste de ministre à l'époque de Grindelwald. Juste des deux grands sorciers qui s'étaient affrontés. Et c'était pareil pour tous les soi-disant dirigeants du monde magique passé. On se souvenait de Merlin et du roi moldu sur lequel il avait veillé, pas des autorités magiques de l'époque, même chose pour Circé et tous ceux dont parlaient les livres d'Histoire. Sans intérêt, donc.

De toute façon, sa préoccupation actuelle, celle qui l'avait détourné du buffet, était la disparition d'Andy. Il avait enchaîné les hypothèses. Celle de la balade, mentionnée par Orphan, avait été rejetée d'amblée. Félix était toujours là, de même que certains des autres amis d'Andy qu'il peinait à nommer et ni elle, ni Nassim ne répondaient à ses appels - c'était la première chose qu'il avait tentée. Elle ne serait pas partie se balader avec un groupe aussi hétéroclite que celui des disparus.

Un point qu'il avait rapidement noté était que la disparition avait eu lieu juste après le départ des moldus. Et si le mot "enlèvement" n'avait pas franchi ses lèvres, c'est parce que certaines personnes dans cette assemblée se serait faite un plaisir de jeter le blâme sur ceux-ci, en mettant les innocents dans le même sac que les coupables. Néanmoins, le choix de ces sorciers semblait étrange. Il avait d'abord songé à une question d'influence, étayée par le fait qu'Andy soit issue d'une ancienne famille, Nassim était d'une lignée puissante chez lui également, Valentyne était la fille d'un membre du ministère sorcier, si ses souvenirs étaient exacts. Il y avait un Prewett et un Smith. Cela dit, certains des kidnappés ne semblaient avoir aucune attache intéressante.

Il avait ensuite songé qu'on veuille enlever les contestataires de l'évènement. Dans le cas d'Andy, c'était compréhensible, Valentyne également, mais les autres ? Et les Blackwell étaient encore au complet... Quoi qu'il en soit, la piste des moldus était probablement la bonne. Elle coïncidait au niveau du timing et Schumman était l'infiltré parfait pour les renseigner sur les personnes à enlever. Il n'avait jamais été fan de romans policiers. Il avait un coupable, une victime, un lieu du crime. Les seuls détails restaient le mobile et la méthode employée. Comment ? Pourquoi ?

Il jouait négligemment avec les gallion qu'Andy lui avait confié. L'objet magique le plus mal foutu qu'il ait eu l'occasion de voir. Si cette chose ne pouvait l'aider à trouver sa sœur dans un moment de crise comme celui-ci, à quoi servait-elle ? C'était la seconde fois en peu de temps qu'il regrettait son manque de maîtrise des sortilèges de pistage. La facette S était censée régler ce genre de souci, mais il n'aurait probablement pas le temps de la terminer.

Soupirant, il parcourut la salle du regard, en quête d'inspiration. Ne trouvant rien, il se dirigea vers la sœur de son ami. Leila aurait peut-être une idée pour les avancer face à ce problème commun. Attrapant deux gobelets au buffet, il se dirigea vers elle et lui en tendit un.

Aucune info utile pour les retrouver ?


Il en doutait, mais ça valait le coup de demander. Du peu qu'il savait d'elle, elle lui serait probablement d'un plus grand soutien quand le moment de la rétribution serait venu, mais pour l'heure, ils étaient dans la même situation, alors autant se serrer les coudes.

Résumé:
 

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1] Dim 4 Mar - 11:55

La journée des droits des non-magiques.[Jour 1]
feat All player

Leila scrutait du regard l’assembler. Elle ne comprenait pas comment des gens pouvaient disparaître comme ça, sans que personne n'ait rien vue. La foule qui se trouvait autour d'elle ne l’aidait en rien dans ses recherches. Elle avait beau essayer de se faufiler, mais rien à faire, l'attroupement était trop compact pour passer. Après que les professeurs aient fini de faire l’appelle, le couperet tomba, Nassim n’était plus là, et d'autres élèves manquaient aussi à l'appelle. On pouvait lire plusieurs émotions sur le visage de la jeune femme, entre colère et peur, tristesse et panique, tout se mélangeait en elle. Son premier réflexe fut de sortir son téléphone pour appeler son frère, mais rien, seulement sa messagerie qui l'énervait toujours autant. Elle espérait encore que cette situation n'était pas réelle, que son frère allait revenir des toilettes comme si de rien n'était et faire une blague débile comme il avait l'habitude de faire ! Les gens autour d’elle semblaient perplexes et confus, ne sachant pas quoi faire dans une telle situation, certains même semblaient ne pas se sentir concerner, continuant de grappiller de la nourriture sur le buffet.

Elle enchaînait les appels, mais chaque fois, elle tombait sur la messagerie ce qui la fit grincer des dents. « Nassim, tu fais chier, ou tu es passé ?! » Ses mains étaient crispées et le feu qui bouillonnait en elle commençait à brûler de plus en plus, rendant la jeune fille de plus en plus instable. Elle était prête à retourner la pièce entière et de hurler afin qu’on lui rende son frère. Elle n’avait pas enduré toutes ses choses dans le passé pour finalement se voir enlever celui qu’elle avait tant protégé depuis toutes ces années. Non, il était hors de question que cela se termine de cette façon !

Cherchant du regard quelqu’un qui pourrait l’aider, la renseigner, tout le monde semblait être dans le même état d’incompréhension qu’elle. Trente-trois appels sans réponse, elle commençait à imaginer le pire. Peut-être était-il déjà mort ? Peut-être qu’elle ne le rêverait jamais ? Rien que de penser à cela, elle serrait un peu plus les dents et les poings, prête à frapper quelqu'un pour avoir ne serait-ce qu'une petite information. Alors qu’elle était prête à aller agresser l’un des professeurs pour obtenir des réponses, une voix se fit entendre derrière elle.

Elle se retourna d’un coup, pour trouver d’où venait cette voix qu'elle avait entendu. Il s'agissait d'Edwin. Elle ne le connaissait pas personnellement, mais elle le savait proche de Nassim et aussi, c'était le frère de l'une des disparues. Son visage semblait calme, mais on pouvait tout de même voir qu’il était inquiet. Il avait deux gobelets en sa possession. Il en tendait un à la jeune femme qui l'attrapa et bu cul-sec le contenu de ce dernier. De l'eau, elle avait espéré quelque chose de plus fort. « Rien, j’ai beau appeler en boucle le portable de Nassim, je tombe sur la messagerie… Si je trouve la personne qui a fait ça, aucun sort ne sera assez puissant pour le protéger de ce que je compte lui faire… » Elle regarda son gobelet vide, et soupira « Il me faut quelque chose de plus fort, sinon je vais faire un massacre... » Elle termina sa phrase en écrasant son verre d'un coup sec, les dents serrées. Elle hurlait intérieurement, car hormis le fait que son frère avait disparue, le fait de ne pouvoir rien faire pour le trouver était encore plus énervant pour Leila.

Une pensée traversa l'esprit de notre jeune demoiselle. Edwin devait sûrement être dans le même état d'esprit qu’elle. Soupirant un grand coup pour se détendre un peu. « On va les retrouver, même si je dois retourner ciel et mer, même si je dois faire appel aux agents de ma famille, crois-moi, on les retrouvera et je te promets qu'ils regretteront d'avoir enlevé un Bin Khalil ! » Elle regardait Edwin de tel façon qu'on pouvait voir la rage et la colère dans ses yeux. Elle avait aussi dit cela pour lui redonner un peu d’espoir ou de réconfort. Elle ne le connaissait pas vraiment, mais ils étaient tous deux dans la même galère.


Résumé:
 



☾ anesidora
Contenu sponsorisé
Re: [EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1]

[EVENT #3] LA JOURNÉE DES DROITS DES NON-MAGIQUES [JOUR 1]
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» lune en pleine journée, 10/04/08
» Journée des droits de la femmes (une honte)
» Cartes maximum
» ma batterie tiens une journee
» 20 Novembre = Journée Internationale des Droits de l'Enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ministère de la magie-
Sauter vers: