[NC-16] Tale as old as time - Luke

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
[NC-16] Tale as old as time - Luke Mar 23 Jan - 6:27



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aïssatou sourit à la charmante propriétaire des Trois Balais, et piqua fermement son aiguille dans le tissu tendu sur ses genoux dans un petit cadre en bois blanc avec un petit claquement de langue de satisfaction. Son Opaloeil des antipodes commençait a ressembler vraiment à ce qu'il était censé être, et elle estima rapidement que c'était de loin le plus beau travail de broderie qu'elle avait effectué depuis son chaudron magique à son arrivée à Poudlard, qu'elle avait soigneusement accroché dans sa salle de classe. Un autre point suivit le premier, et elle sentit le regard attentif et affectueux de Madame Rosmerta se poser sur son ouvrage. Elle l'aimait bien, cette brave femme, qui tenait son pub de la façon la plus excellente possible, et qui ne s'offusquait jamais qu'Aïssatou ne consomme que très peu de son hydromel, faible résistance à l'alcool obligeant.

La sorcière but une gorgée de son thé, et en apprécia la chaleur qui s'en dégageait et qui lui permit de lutter contre le froid hivernal. Elle avait pourtant eu beau mettre deux paires de très bons collants en laine sous sa grande jupe, et une excellente paire de bottes fourrées, elle persistait à mourir de froid de fin octobre jusque mi-mai et passait le plus clair de son temps au plus proche des feux de cheminée, emmitouflée jusqu'aux oreilles dans ses étoles bariolées chéries qu'elle avait faites doubler spécialement pour résister au climat local. Elle épousseta d'une main distraite un énième poil de chat de son pull-over - Ali, ce gredin, n'avait certainement pas pu résister à l'idée de se mettre au chaud dans son armoire -  et elle finit a regret le fond de sa tasse avant d'observer avec attention les feuilles au fond de celle-ci. Elle y observa d'une façon très distincte une banane sur la partie droite de sa tasse, et interpréta rapidement ce signe comme le fait qu'elle devait certainement avoir très faim, étant donné qu'elle n'avait pas pu avaler quoi que ce soit de solide au cours de la journée.

Ce n'était pourtant pas son genre, de louper un repas, en bonne amatrice de nourriture qu'elle était, mais sa discussion avec Bertram ainsi que les événements de ces derniers jours lui avaient quelque peu coupé l'appétit, les médicaments pour sa jambe ayant achevé le travail une bonne fois pour toutes. Si sa potion avait le bon goût de lui faire passer une grosse partie de la douleur, elle lui ôtait néanmoins toute envie de se nourrir pendant plusieurs jours, et elle se sentait de plus en plus faible au fur et a mesure que les jours passaient. Mais l'ambiance n'était pas à l'auto-apitoiement, pas ce soir. Les élèves étaient rentrés, elle était presque seule a coté du feu, et elle se sentait bien, même si sa tête tournait un peu. Et pour une fois, elle ne souhaitait pas voir plus loin que son travail de broderie. Il serait toujours temps de paniquer et de se remettre à pleurer une fois rentrée.

Elle se retourna doucement en entendant la porte du pub s'ouvrir, et un large sourire s'étira sur son visage en regardant celui du nouvel arrivant. Une tête amie venait de faire son apparition, et elle lui adressa un large signe de la main en posant son matériel de broderie sur la table, avant de l'interpeller.

"Luke! Luuke! Par ici!"

Aïssatou se redressa et se leva de sa chaise en faisant tomber une aiguille cachée dans les motifs de sa jupe par terre, dans la plus grande indifférence du monde, et fit un clin d'oeil à son ami.

"Alors comme ça les profs de Quidditch fréquentent les pubs eux aussi? Décidément, la jeunesse va a vau l'eau."

Elle réalisa subitement qu'il devait certainement attendre quelqu'un, à cette heure, tout le monde ne partageant pas son goût immodéré pour la broderie nocturne dans des lieux publics, et que s'il devait rejoindre un rendez-vous, eh bien, la situation deviendrait rapidement très gênante pour tout le monde et qu'il était urgent de le laisser vivre sa vie au lieu de se jeter sur lui comme une sauvageonne.

"Je suis installée au fond. Si t'as cinq minutes, passe me voir!"

Et sur ces bons mots, elle retourna a sa place, se rassit tranquillement, et se mit à chercher une de ses aiguilles disparues; c'était tout de même incroyable la propension qu'avaient les objets à s'enfuir dès qu'elle les sortait de son champ de vision.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Dernière édition par Aïssatou Cissé le Dim 8 Avr - 17:14, édité 2 fois
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 603
Points : 866
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mer 24 Jan - 2:13



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !



Qu'on veuille bien le croire ou non, les choses avançaient d'elles mêmes dans le monde de la sorcellerie. Le ministère mettait cependant selon Luke un peu trop son nez dans les affaires internes de l'école. Il savait qu'un discours des directeurs de l'école se ferait au ministère dans la semaine, il savait également que la présence des élèves cracmols et moldus était obligatoire ... mais dans quel but ? Luke se le demandait bien alors qu'il quittait sa maison à Pré-au-lard. Il était vingt-et-une heure et quelques flocons de neige tombaient sur le village. Luke leva les yeux pour essayer de distinguer la lune mais il n'y parvint pas, il y avait tant de nuages qu'aucune étoile n'était visible. Il avait quitté le château deux heures plus tôt après avoir dîné en compagnie des professeurs et des élèves dans la Grande Salle puis était rentré chez lui sans se presser.

Luke appréciait son cadre de vie, Pré-au-lard était un village très mouvementé et il était sur de tomber sur une connaissance à chaque fois qu'il sortait de chez lui. Il aurait pu avoir une chambre au château bien sur, mais il préférait avoir plus d'espace et vivre seul dans une maison situé en bordure de village près du lac. Tout en se dirigeant vers le pub des trois balais, Luke gardait les mains bien au chaud dans ses poches et s'était couvert de la tête au pieds. Le bruit de ses pas était atténué par la couche de neige qui jonchait le sol, il s'arrêta finalement devant la porte du pub et la poussa. En entrant il enleva son bonnet et sourit à madame Rosmerta qui le remarqua et qui le salua d'un geste de la main. Elle n'était plus aussi jeune qu'a l'époque et ses cheveux blancs étincelaient à la lumière des bougies.

Luke entendit tout à coup son nom et se retourna vers Aïssatou qui l'interpella près de la cheminée. Il lui fit un signe de la main et un sourire qui passa aux prémisses d'un rire quand elle le charria un peu. « Ouais j'arrive je vais me prendre à boire » lui dit-il avant de se tourner vers le bar. Il s'y approcha et commanda à Madame Rosemerta un Whisky Pur Feu qu'elle lui servit dans un verre. Il paya son verre et se dirigea vers Aïssatou « Tu sais que je vis tout près d'ici ? Les Trois Balais c'est un peu le QG quand on s'ennuie. » Il déposa son verre sur la petite table qui se trouvait juste en face d'eux et déboutonna son manteau en cuir, il enleva aussi son écharpe et déposa toutes ses affaires sur un fauteuil qui se trouvait juste à côté du sofa sur lequel était assit Aïssatou. « Et puis je te signal que t'as qu'un an de plus que moi, donc la jeunesse va a vau l'eau te salue ! » Dit-il en plaisantant alors qu'il prenait place près d'elle. Il posa un regard sur ce qu'elle était entrain de coudre et s'y intéressa « C'est un Opaloeil nan ? Très joli, c'est bien fait. » Il s'enfonça un peu plus dans le sofa et soupira « Ça me manque les dragons ... »
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Luke Blane le Mer 4 Avr - 22:07, édité 3 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mer 24 Jan - 17:59



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aissatou récupéra d'un coup de main relativement dextre l'aiguille disparue, et allait pour se remettre à ses travaux de précision quand son collègue s'installa directement à sa table. Il n'attendait personne, alors? Bon. La sorcière ne s'attarda pas plus longtemps sur le sujet, et se contenta de lui adresser un clin d'oeil en piquant le tissu à nouveau.

"Je ne savais pas que c'était un genre de QG, par ici, je t'avoue? En tout cas, c'est plus cosy que le Chaudron Baveur. J'osais à peine y aller seule quand j'habitais encore sur le Chemin de Traverse, pour tout te dire. Mais c'est marrant, c'est pourtant pas immense pré-au-lard, et j'ai aucune idée de l'endroit ou t'habites."

Elle n'avait pas non plus éclusé toutes les petites rues de pré-Au-lard, maintenant qu'elle y songeait, et elle n'avait aucune bonne raison pour aller visiter son collègue chez lui, mais la curiosité est éternellement forte, chez Aïssatou, qui a besoin de savoir, même les choses les plus infimes. Elle lui demanderait même bien la couleur de son tapis de salle de bains si elle le pouvait, dans toute l'indiscrétion qui la caractérise, mais elle se retient. Chacun avait le droit d'avoir un jardin secret, et on n'était pas encore forcés de livrer l'intégralité de son existence à sa collègue, aussi charmante soit-elle. A la place, elle observa avec un intérêt soudain le whisky pur-feu dans le verre de son collègue. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas consommé d'alcool, et elle en eut subitement envie. Un petit verre ne pouvait pas faire de mal, non?

Elle pouffa a la remarque de Luke, et se mit en tête d'effectuer sa plus belle imitation de grand mère. Elle plissa un peu les yeux, prit une voix chevrotante,et fit trembler ses mains plus que de raison.

"Respectez un peu vos ainées, jeune sacripan!J'ai assisté à la naissance d'Albus Dumbledore en personne, je vous signale!"

Elle lui tira la langue.

"Et maintenant, mamie va prendre son petit remontant!"

Elle fit signe à Madame Rosmerta de lui apporter un petit verre d'hydromel, et sortit de sa bourse en pagne les quelques piécettes nécessaires au paiement de son thé et de l'hydromel en question. Ce n'était pas très raisonnable, songea t'elle plus tard, au vu de son absence de repas, mais enfin. Ce n'était pas comme si elle buvait tous les jours.

Le rose la prit aux joues lorsque Luke la complimenta sur sa broderie. Il avait même reconnu le dragon exact, et elle était encore plus fière de son travail. Mais son collègue semblait regretter la proximité de ces animaux là.

"Tu parles de ta course? Celle de Arp...Arg...ton truc en Suède, là?"

Elle en avait assez largement entendu parler, mais butait encore régulièrement sur le nom de cette fameuse course de balais qui finalement ne l'intéressait parce qu'un de ses collègues y risquait sa vie une fois par an. Ceci dit...

"J'y pensais récemment, figure toi. Je me disais que l'an prochain, j'irais bien."

Elle se rendit rapidement compte du double sens de sa phrase, et voulut rectifier, mais fut interrompue par l'arrivée de son verre et son paiement direct. Finalement, elle reprit, après la disparition de Madame Rosmerta.

"En tant que spectatrice, bien sur. Même si tes cours de balai m'ont bien aidé, les hippopotames ne donnent jamais des chevaux de course. C'est déjà pas mal que j'arrive à tenir dessus toute seule, si tu veux mon avis. Mais je pensais a regrouper deux trois collègues pour aller agiter comme des perdus des pancartes à ta gloire."

Ca, ou quelque chose dans le genre. Mais un moment sympathique tous ensemble, ça aurait pu être sympathique, se dit elle. Elle sentit son verre, avec plaisir, et le leva en la direction de Luke.

"Eh bien santé, jeune homme!"
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Dernière édition par Aïssatou Cissé le Sam 17 Fév - 17:00, édité 1 fois
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 603
Points : 866
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Ven 26 Jan - 1:18



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !

Luke haussa des épaules tout en l'écoutant parler du Chaudron Baveur « Le Chaudron Baveur c'est vraiment pas terrible tout seul. Tu peux tomber sur des connaissances certes mais ça sera jamais aussi chaleureux que Les Trois Balais, ici à Pré-au-lard c'est plein d'habitués, déjà on a Madame Rosemerta et ça c'est pas un détail à prendre à la légère » finit-il en souriant. Elle avait une excellente réputation depuis de nombreuses années et beaucoup de personnes l'adoraient, Madame Rosemerta faisait partie de ce genre de personne qui avait vu Luke grandir et devenir un homme. Il savait que la patronne lui vouait une certaine affection depuis le temps qu'il venait squatter le pub avec Echo et Matthew quand ils étaient encore étudiants. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il  était venu porter un toast le jour où il était devenu directeur de la maison du lion, c'était en quelque sorte pour rendre fière mamie Rosemerta n'est-ce pas ?

« Alors j'habite à cinq minutes d'ici juste sur la côté qui borde le lac de Poudlard.  » C'était son petit coin de paradis c'est vrai, il avait la faune et la flore, le lac et le calme d'un lieu de vacance ... Luke se mit à rire bruyamment quand elle fit une parfaite imitation de sa grand-mère paternelle. Il regarda sa collègue « Haha pardon l’ancêtre ! Je me demandais justement si t'allais vraiment rester avec ta tisane au coin du feu. » finit-il par lui dire en la taquinant un peu. Luke but un peu de son whisky et profita allègrement de la chaleur qu’émettait le feu de bois juste devant eux pendant qu'elle passa sa commande. Il esquissa un sourire quand elle lui parla de la course qu'il avait fait plusieurs mois auparavant en Suède. « Oh tu t'en souviens ? Ouais je parle de celle-là. »

Il haussa soudain les sourcils quand elle proposa de venir participer. Aussi, il resta muet et pensa "Elle ne pense tout de même pas venir non ? C'est de la folie avec sa jambe dans cet état ..." Cependant c'était mal pensé puisqu'elle rectifia rapidement ce qu'elle avait dit un peu plus tôt. En vérité c'était plutôt rassurant de savoir qu'elle avait les pieds sur terre, non pas qu'elle ne sache pas voler, tout sorcier a ça dans le sang, mais plus qu'elle fasse attention à elle. Il finit par lui sourire et lui dit en tendant son verre. « Ça serait vraiment aimable de votre part si vous veniez me soutenir l'an prochain, aller santé ! »

Ils trinquèrent et burent chacun une gorgée de leur boisson. En plus du feu de cheminé, le whisky pur feu avait le dont de réchauffer n'importe qu'elle âme. Ce type de boisson alcoolisée était parfaite pour quelqu'un comme Luke qui n'aimait pas l'hiver. Il garda son verre dans sa main droite et posa son autre bras sur un coussin rembourré qui lui servait désormais d’accoudoir. « Les dragons si tu veux savoir, c'est vraiment des bêtes dangereuses mais incomprises pour la plus part c'est dommage. J'ai un peu de peine pour celles qui se font stupéfixer pour leur peau et pour tous leurs attraits absolument prodigieux mais bon ... c'est très utile. Rien que toi, tu dois utiliser des cornes, des griffes ou du sang de dragon pour certaines potions et antidotes n'est-ce pas ? » La grande maîtresse des potions qu'elle était savait de quoi Luke voulait parler c'était indéniable. Luke se souvint d'avoir d'avoir consommé de la griffe de dragons à l'époque lors de ses examens d'ASPIC à Poudlard pour ne pas s'endormir en plein examen tant il avait passé la nuit à réviser ses cours.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Luke Blane le Mer 11 Avr - 23:52, édité 4 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Dim 28 Jan - 16:23



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Il avait eu l'air d'apprécier l'idée d'aller l'encourager lors de sa course, et Aïssatou sourit intérieurement. Cela ferait des vacances fort méritées pour tout le monde, loin de ces chères têtes blondes pendant quelques jours, et cela ne pouvait faire de mal à personne, de prendre l'air une fois de temps en temps. D'autant qu'elle n'avait guère profité de son immigration forcée pour faire du tourisme, et qu'il était grand temps qu'elle s'y mette, au lieu de rester cloîtrée devant ses chaudrons tout l'été. Elle but distraitement une petite gorgée d'hydromel, drôlement bon, par ailleurs, et écouta avec attention le discours de Luke sur les dragons.

Aie.

Elle connaissait trop bien les dérives de l'exploitation des ingrédients magiques issus du vivant, et avait moyennement envie de débattre là-dessus ce soir, ses élèves étant une source incroyable de questionnements à ce sujet en temps normal, mais aussi de détestation. Ah que pourquoi mutile t'on ces pauvres bêtes, ah que c'est monstrueux, ah que vous n'avez pas de cœur madame, ah que front de libération des animaux magiques, ah que cruauté animale, ah que ceci, ah que cela, ah que pays et pratiques barbares, ah que bande de sauvages, ah que prout et ah que pouet. Ils ne se représentaient pas bien, comme le commun des sorciers, l'importance capitale qui était accordée à ces questions là dans les hautes sphères de la potion, et encore le mal nécessaire que représentait la récolte de ces ingrédients. La solution était simple, pourtant: ils ne voulaient pas de ce genre d'ingrédients dans leurs potions? Il fallait alors arrêter d'en consommer, ou trouver des palliatifs. Et quand on parlait de ce genre de sujets, miraculeusement, la foule avait tendance à se diviser par dix pour fournir des idées.

Elle laissa échapper un léger soupir.

"C'est sur que c'est pas bien marrant pour les dragons, mais bon. Si on choisit bien la provenance de nos ingrédients, on peut s'assurer que les bêtes ne souffrent pas. Puis c'est super utile, en plus. Si subitement on arrêtait de faire des potions à base d'ingrédients issus de dragons..."

La sorcière se pencha vers lui sur le ton de la confidence, et baissa la voix, vérifiant d'un regard ample que personne ne la regardait.

"Tu sais que ça rentre dans la composition d'une potion qui sert à ....?"

Elle ne prononça pas le mot, mais mima discrètement l'action, posant son coude sur sa cuisse, fermant le poing, et remontant son bras tendu vers elle.

"Alors moi je veux bien arrêter de m'en servir, mais derrière, faut trouver une autre solution, ou assumer que l'âge finisse par altérer certaines fonctions."

Aïssatou perçut au loin le regard rigolard d'une Madame Rosmerta qui n'avait visiblement aucune idée du pourquoi du comment de la conversation, mais qui avait par contre bien compris le geste peu élégant effectué précédemment, et elle se mit à rougir jusqu'aux oreilles en enfouissant ses mains dans un repli de sa jupe.

"Plus sérieusement, un des gros soucis avec ce genre d'ingrédients, c'est tous les trafics qui en découlent. Comme tout ce qui est rare, c'est cher, et ceux qui en revendent sous le manteau prennent beaucoup moins de gants que les autres. Et en plus, en général, c'est de la merde. On a encore serré un gamin l'an dernier qui vendait des crottes de Doxy séchées en lieu et place de poudre de griffe de dragon, l'andouille. Et encore, ça, c'est pas trop grave. Quand tu fous une fausse griffe dans une potion, je te raconte pas le désastre. Et c'est encore moins grave que ces barbares qui tranchent direct sans s'assurer que le dragon aille bien."

Bon, elle s'était assez apesantie sur le sujet pour son goût personnel, et se décida à reprendre une gorgée d'hydromel pour se faire taire sur le sujet. Avec un regard déçu, elle regarda la contenance du récipient, et émit un petit gémissement d'insatisfaction.

"C'est sympa l'hydromel, mais c'est dommage qu'on le serve dans des verres pour elfes de maison. J'imagine que c'est pour protéger la jeunesse et les mamies dans mon genre."

C'était relativement nul, mais elle s'y ferait bien. Il ne fallait pas qu'elle boive trop, sans quoi il était bon pour la ramener à pieds. Avisant qu'elle ne broderait certainement plus de la soirée, elle replaça son cadre et ses fils pour laisser de la place sur la table dans son immense sac à main, avant de balayer la surface du revers de la main et d'y reposer son verre.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Dernière édition par Aïssatou Cissé le Sam 17 Fév - 17:00, édité 1 fois
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 603
Points : 866
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mer 31 Jan - 21:28



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !
Parler de dragons plaisait à Luke, il était partagé sur leur traitement mais ne dérogeait pas à utiliser leurs bénéfices comme tout sorcier. Il finit le fond de son verre d'une traite en écoutant parler sa collègue. «C'est sur que c'est pas bien marrant pour les dragons, mais bon. Si on choisit bien la provenance de nos ingrédients, on peut s'assurer que les bêtes ne souffrent pas. Puis c'est super utile, en plus. Si subitement on arrêtait de faire des potions à base d'ingrédients issus de dragons..» Il haussa des épaules et répondit d'une traite « Ouais c'est sûr ... » Il la regarda s'approcher et lui chuchoter «Tu sais que ça rentre dans la composition d'une potion qui sert à ....?» Il n'en fallut pas plus à Luke pour comprendre où elle voulait en venir quand elle fit son mime. Surpris qu'elle ose aborder ce genre de sujet, il eu la mine amusée et esquissa un petit sourire moqueur quand elle dit « Alors moi je veux bien arrêter de m'en servir, mais derrière, faut trouver une autre solution, ou assumer que l'âge finisse par altérer certaines fonctions. » Il finit par rire en voyant la réaction qu'elle eu quand elle se rendit compte qu'elle avait été remarqué par la gérante. Prit de pitié par une telle innocence, il la regarda et lui dit toujours dans un sourire « Aah ... my sweet summer child. » C'est presque s'il ne posait pas sa main sur son épaule pour la rassurer.

«Plus sérieusement, un des gros soucis avec ce genre d'ingrédients, c'est tous les trafics qui en découlent. Comme tout ce qui est rare, c'est cher, et ceux qui en revendent sous le manteau prennent beaucoup moins de gants que les autres. Et en plus, en général, c'est de la merde. On a encore serré un gamin l'an dernier qui vendait des crottes de Doxy séchées en lieu et place de poudre de griffe de dragon, l'andouille. Et encore, ça, c'est pas trop grave. Quand tu fous une fausse griffe dans une potion, je te raconte pas le désastre. Et c'est encore moins grave que ces barbares qui tranchent direct sans s'assurer que le dragon aille bien.» Il écoutait attentivement son discours et ne put s'empêcher de commenter Haha ça ne m'étonne même pas de leur part, c'était courant à mon époque quand j'étais encore élève à Poudlard. J'en avais acheté de la vrai pour passer mes examens d'ASPIC. Bien sûr, ma mère n'en a jamais rien sût. » finit-il par se rassurer. Il ne commenta pas la fin du discours d'Aïssatou qu'il trouvait vraiment triste. Il pensa à sa veste en cuir de dragon qu'il avait acheté à un revendeur et espéra au fond de lui que cette peau n'avait pas été souillée. En vérité cette veste lui avait sauvé plusieurs fois la vie lors de ses participations lors de la course annuelle de balai alors il y tenait vraiment.

Aïssatou faisait bien de changer de sujet, le verre d'irlandais était vide depuis quelques minutes. Le pauvre il n'allait pas se remplir tout seul quand même si ? Il regarda sa collègue et lui dit «Te protéger de l'ivresse ? C'est sympa des fois comme sensation je trouve ! Si ce verre est trop petit, tu préférerais peut-être goûter au whisky pur feu ? Je t'offre un verre, je vais aller m'en commander un second de toute façon. » Il la regarda poser son verre sur la table et se leva. Il se dirigea ensuite vers le bar et y commanda deux verres. Ce à quoi Madame Rosemerta lui dit d'un air taquin «Ça va vous passez une bonne soirée les jeunes ? » Luke leva les yeux vers elle et rieur il lui répondit «Ça va aller merci. » Elle le servit et se tourna vers un sorcier particulièrement barbu et gros pour continuer vraisemblablement la conversation qu'elle avait tenue quelques secondes auparavant. Le professeur se redirigea vers son amie et s'assit une nouvelle fois près d'elle l'air joyeux «Et voilà voilà ! » Il était toujours partant pour une soirée alcoolisé le petit Luke - surement son sang d'irlandais qui parlait dans ce genre de moment - ça finissait généralement par de grands éclats de rire à gorges déployées, des grands mouvements et des verres vidés. Il lui tendit son verre et lui dit «Je ne veux pas paraître indiscret, mais ce que tu as dis tout à l'heure m'a fait rire même si c'est assez triste vu d'un certain point de vue. Tu te sers vraiment de ce genre potion ? » Il pouffa de rire. « Si les gars avec qui tu le fais on en systématiquement besoin il faudrait peut-être penser à changer de partenaire et en trouver un qui n'ai pas ce genre de problème ? » Ah la légendaire franchise de Blane ...
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Luke Blane le Mer 4 Avr - 22:12, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Dim 4 Fév - 19:35



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Ainsi, le grand Luke Blane avait triché pour ses ASPICS. Aïssatou pinça les lèvres en signe de désapprobation amusée. Déjà jeune, il devait être incorrigible et remarquablement difficile à gérer au quotidien, et elle se félicita mentalement d’être née loin d’ici et à la bonne époque pour ne pas avoir à lui enseigner l’art délicat des potions. Si elle était d’une patience assez remarquable, dans l’ensemble, elle était convaincue qu’il aurait consommé toute sa force vitale en une demi-heure de cours au point de lui défriser l’afro. Elle sourit lorsqu’il évoqua sa mère, et elle se demanda l’espace d’un instant à quoi pouvait bien ressembler cette dame. Elle réprima même un petit rire en imaginant plus ou moins malencontreusement un Luke plus âgé avec une jupe et une paire de seins, et mit cette vision d’horreur sur le compte de l’alcool qui commençait à lui faire chauffer les joues. Finalement, un verre d’hydromel, c’était bien assez pour elle, et elle ferait mieux d’arrêter de boire pour repasser sur de la tisane comme à son habitude.

Elle n’eut pas le temps de faire part de cette remarque à Luke qui avait quant à lui pris sa petite plainte au sujet de la taille des verres très au sérieux, et qui s’était levé en demandant plus ou moins son avis (plutôt moins) pour aller recommander à boire. Un verre de whisky pur-feu ? Bon sang, elle n’avait jamais osé goûter un truc pareil, toute quasi abstinente qu’elle était. Le seul souvenir de sa jeunesse impliquant du whisky était celui de l’Autre qu’il prenait le soir en rentrant, mais elle le chassa bien vite de sa tête, pour le remplacer avec un, plus agréable, de son père qui tentait désespérément de faire croire à la terre entière qu’il appréciait ça alors qu’il était de notoriété publique qu’il trouvait cet alcool absolument dégueulasse. Elle eut un petit sourire attendri, et fit de gros yeux en voyant la taille des verres qui étaient de retour. Bon sang, Rosmerta avait eu la main particulièrement lourde sur la dose, et Aïssatou n’était pas sure que son foie s’en remettrait un jour. Mais c’était là, et il fallait le boire. Ça lui apprendrait à se plaindre, tiens.

Elle finissait son verre d’hydromel quand Luke lui fournit un précieux conseil sur sa façon de gérer la vie de ses fesses, et sa réaction ne se fit pas attendre. Il était…il était convaincu que les potions était pour son usage personnel. A elle. Avec ses potentiels partenaires sexuels. C’était…

Hilarant.

C’était hilarant, et la jeune femme devint écarlate, la bouche encore pleine de la dernière gorgée d’hydromel du verre, et une petite larme de rire mal contrôlée coula le long de sa joue tandis qu’elle tendait désespérément de garder le contenu de sa bouche à l’intérieur de celle-ci. Secouée de tremblements, il lui fallut une bonne minute pour parvenir à avaler de travers avant de partir dans un fou rire hoquetant face à l’absurdité totale de la réaction de son collègue.

« …Mais enfin, Luke…. »

Elle se remit à rire, incontrôlable.

« Je les VENDS, ces potions-là. Je m’en sers pas pour… »

Incapable de finir sa phrase, elle essuya de son revers de manche les nouvelles larmes qui couraient sur son visage.

« Et puis c’est pas comme si je… »

Bon, il fallait que ça s’arrête, Aïssatou étant a deux doigts de fournir un panorama détaillé de sa vie intime entre deux fous rire à Luke qui n’avait certainement pas envie d’apprendre qu’elle passait de trépidantes soirées à broder au coin du feu avec son chat sur les genoux. Hilare, elle se décida à clore la conversation.

« Bon, ça suffit, les conneries. Changeons de sujet. Je vais goûter ton whisky, au lieu de dire de la merde. »

Elle but une gorgée un peu trop grande pour elle dans une volonté de paraître pour quelqu’un de ferme et de décidé, et elle la regretta automatiquement l’instant d’après. Bon sang que c’était fort. Elle se mit à tousser, plus rouge que jamais, et une larme non pas d’hilarité mais d’alcool pur et dur revint. La voix cassée, elle commenta.

« Oh merde. Quand ils disaient pur-feu c’est pas à ça que je pensais. »

Elle renifla sonorement et repoussa son verre sur la table. Est-ce qu’il essayait de la tuer ?
« C’est méga fort ton truc. Je regrette déjà de pas pouvoir transplaner jusqu’au château pour rentrer. »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Dernière édition par Aïssatou Cissé le Sam 17 Fév - 17:00, édité 1 fois
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 603
Points : 866
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Sam 10 Fév - 2:14



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !
Il eu l'impression d'avoir dit une bêtise, sans doute oui, mais la réaction d'Aïssatou, excessive, lui avait arraché un sourire amusé. « Je les VENDS, ces potions-là. Je m’en sers pas pour… » Il haussa les épaules et lui dit « Et bien je sais que tu vends des potions beauté, mais j'avais jamais pensé à ce type de potions alors forcément haha » Devrait-il être gêné de s'être autant mêlé de la vie d'Aïssatou ? Après tout en quoi ça le regardait ? Ça l'avait juste fait rire ... Et pourquoi ça serait mal après tout ? Luke n'était pas à ça près et se mêler de la vie de ses amis était normal non ? « Bon, ça suffit, les conneries. Changeons de sujet. Je vais goûter ton whisky, au lieu de dire de la merde. » En tout cas tester ses réactions était définitivement drôle pensa le professeur qui bu une gorgée du verre qu'il venait de s'être fait servir pour l'accompagner. Il observa sa réaction et fronça les sourcils, il regretta aussitôt de lui avoir servit une boisson aussi forte. Merde elle n'en avait peut-être pas l'habitude, quel idiot de penser qu'elle aurait les mêmes goûts que Rachel. « C’est méga fort ton truc. Je regrette déjà de pas pouvoir transplaner jusqu’au château pour rentrer. » On est tous différent après tout, et il se devait de respecter les goûts d'Aïssatou.

Il prit un air coupable « Je suis désolé, je pensais que t'allais aimer .. Mais surtout ne te forces pas si tu n'en veux pas je prendrais et finirais ton verre. Je te commande même autre chose si tu veux, arh. » C'est vrai qu'il était un peu déçu, déçu de n'éprouver peut être que cet état d'ivresse seul. Il soupira et bu une autre gorgée, les effluves de l'alcool commençaient doucement à gagner son esprit et il sentait que ses oreilles commençaient à chauffer. Il l'a regarda « Après si tu désire vraiment finir ce verre et être pompette - ce qui est louable j'en conviens - je peux toujours te proposer de dormir chez moi si tu tiens plus debout. J'irais sur le canapé et je te laisserais mon lit. » C'est tout ce qu'il pouvait lui proposer d'assez censé en fait, il se voyait mal la raccompagner à pied jusqu'aux portes du château alors qu'il ne tiendrait probablement plus debout lui non plus. Et ça serait extrêmement honteux pour un directeur de maison et professeur de se faire réveiller le lendemain matin par un quelconque passant dans la rue ou encore pire par un de ses collègues ?

Luke aimait boire mais que de temps en temps en bonne compagnie, il n'était pas accro ou quoi que ce soit. Ses soirées se sont simplement enchaînées par paquet lors de son adolescence et aussi à l'âge adulte avec ses amis. Ainsi ce goût pour la franche rigolade, sur les clash, les jeux, l'alcool ou encore les discussions à dormir debout plaisaient à Luke et être entouré et partager des souvenirs avec son entourage le rendait vraiment heureux. Luke se redressa et sourit à Aïssatou en attendant sa réponse, il décida néanmoins de proposer un petit jeu. « Sinon à part ça, est ce que ça t'amuserai de jouer aux jeu des imitations ? Tu sais que je suis métamorphomage je peux prendre donc l'apparence de n'importe qui et le but du jeu c'est de faire dire n'importe quoi à n'importe qui ! » C'était un jeu auquel Luke aimait s'adonner, il aimait bien prendre l'apparence de personnes aussi antipathiques qu'Orphan et leur faire dire qu'ils aimaient les chatons, les fleurs et les oursons en chocolat.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Luke Blane le Mer 4 Avr - 22:14, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Sam 10 Fév - 22:16



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aïssatou observa avec un petit pincement au cœur la réaction de son collègue, qui pensait qu’elle n’appréciait pas ce qu’il lui avait offert. Bien sûr, ce n’était qu’un verre, mais elle n’aimait pas l’idée de passer pour un genre d’ingrate, et certainement pas auprès de Luke. D’autant que le whisky Pur-Feu était bon, et qu’elle n’avait juste pas l’habitude de boire des choses aussi fortes. Il fallait rectifier le tir assez rapidement, sans quoi l’ambiance s’en retrouverait certainement remarquablement plombée. Essuyant une des petites larmes qui coulaient sur sa joue, elle eut un petit rire étrange, et planta ses yeux humides sans ceux de son compère.

« Y’a aucun souci. Au contraire, c’est plutôt bon ! Mais nous n’avons pas tous eu la chance, Luke, d’être biberonnés au whisky depuis notre plus jeune âge, tu sais. Et ta mamie favorite n’est pas très habituée à boire des choses aussi fortes. »

En signe de bonne foi, elle en reprit une petite gorgée un peu plus maîtrisée alors qu’il lui expliquait son idée de couchages d’appoint pour gens trop ivres pour rentrer au château. Ce n’était pas un plan idiot, songea t’elle en tapotant distraitement l’accoudoir de son fauteuil, que d’éviter soigneusement le regard de ses collègues si la soirée venait à trop s’alcooliser pour son propre bien. Sans compter les éventuels fauteurs de troubles qui sortaient des dortoirs à des heures indues. Si jamais quelqu’un croisait miss Cissé en état d’éthylisme avancé, elle n’en verrait pas le bout, et il était hors de question qu’elle se fasse remonter les bretelles par un Scamander furieux après un incident du genre.  C’était pour le mieux, finalement, même si elle préférait dans l’idée laisser à Luke son lit et prendre le canapé de son côté.

« C’est parti pour le verre, alors. J’ai l’impression de vivre une seconde adolescence. »

Ce n’était pas comme si elle en avait vécu une première, de toutes façons, et elle décida qu’il était grand temps  de rattraper ce qu’elle avait manqué pendant des années. Elle n’avait jamais trop bu de sa vie, ni même ne s’était retrouvée franchement pompette, et toutes ces choses-là devaient bien se produire au moins une fois dans son existence (pour des raisons scientifiques évidentes). Comme pour entériner le tout, elle trempa une nouvelle fois ses lèvres dans le breuvage, et en apprécia un peu plus le goût fumé.

Elle rit de bon cœur à la proposition de jeu de Luke, qu’elle prit tout d’abord pour une blague. Mais son regard s’éclaira en réalisant qu’il ne plaisantait pas du tout. Un jeu d’imitation avec un métamorphomage ? Voilà qui promettait soudain d’être terriblement intéressant et distrayant, et Aïssatou ne refusait jamais un petit jeu. Elle sortit, histoire de faire bonne mesure, une pelote de fils qu’elle posa sur la table avant de croiser ses mains dessus.

« Le Buzzer est prêt, chef. Vas-y, fais nous rêver avec ce talent que le monde entier nous envie ! »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Dernière édition par Aïssatou Cissé le Sam 17 Fév - 17:01, édité 1 fois
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 603
Points : 866
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mar 13 Fév - 2:30



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !
« Y’a aucun souci. Au contraire, c’est plutôt bon ! Mais nous n’avons pas tous eu la chance, Luke, d’être biberonnés au whisky depuis notre plus jeune âge, tu sais. Et ta mamie favorite n’est pas très habituée à boire des choses aussi fortes. » Luke rit de bon cœur quand elle le charia, c'est vrai qu'il avait une bonne descende. D'ailleurs son verre était rempli au deux quart à présent. Aïssatou semblait avoir accepté de prendre le verre finalement. Après tout elle était assez grande pour décider d'elle même et c'était plus agréable de se soûler ensemble n'est-ce pas ? « C’est parti pour le verre, alors. J’ai l’impression de vivre une seconde adolescence. » Ce détail-ci fit sourire Luke en revanche, c'était un beau compliment qu'elle lui faisait là.

L'adolescence est l'âge de l'insouciance, on ne contrôle rien à cet âge là. Bien sur, on a plus de contrôle qu'à l'âge de poupon c'est indéniable, mais l'adolescence à quelque chose d'unique, de tranchant, d'exultant et de passionnant. C'est l'âge des premières fois, de la rébellion ou non, de la prise de conscience de soit et de la phase de recherche d'identité. L'adolescence c'est tout ça et Luke le sait. Vivre une seconde adolescence serait comme vivre une dizaine d'année ponctuées d'inlassables montagnes russes pleine d'émotions et c'est bien pour cette raison que cela faisait plaisir à Luke d'entendre ce genre de mots. Le professeur prit place après lui avoir proposé son jeu et vit qu'elle en fit de même. «Bon très bien, c'est parti. Tu dois deviner à qui appartient le caractère que j'essaierais de restituer en dépit de l'apparence physique que je prendrais ok ?»

Il fronça alors le nez et prit instantanément l'apparence de Standford, pépé pour les intimes. Aussi son imposante musculature n'allait pas du tout avec la voix et l'intonation que prenait Luke. Il copia la voix de Marguerite à la perfection et dit «Oh mais merde qui m'a volé mes Tentacula vénéneuses ??! » Il prit aussi la même moue que sa collègue et finit par rire et tousser. L'alcool qu'il avait bu avant son imitation avait mal été avalé. «J'attend ???! Je retire trente points à qui ose me manquer de respect !» En vérité cela faisait beaucoup rire Luke puisque cette situation était issue du réel. Il exagérait aussi les traits c'est vrai. Il avait proposé un défi très difficile aux élèves de sa maison, un défi fourbe puisqu'il s'agissait d'un vol dangereux. En effet Miss Hawkins et Miss Vince qui s'étaient portées volontaires devaient aller voler deux pots de tentacula vénéneuses dans la serre de Marguerite.

Dit comme ça, ça semble facile mais sans bons équipements ou sortilège ça peut très vite devenir fatal. Luke fou ? Nan juste joueur. Aussi il surveillait quand même cette histoire de près pour éviter les drames et puis c'était aussi pour embêter sa collègue à qui les plantes seraient bien sur rendues. Il finit par reprendre son apparence originelle tout en riant encore de sa bêtise. Il vit du coin de l’œil madame Rosemerta qui passait dans le coin et l'interpella «Madame Rosemerta, je crois qu'il va me falloir un autre verre s'il vous plait, il doit vraiment y avoir une fuite c'est pas possible ... » Elle lui fit un signe de la tête approbateur accompagné d'un clin d’œil amusé et alla lui chercher sa commande.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Luke Blane le Mer 4 Avr - 22:15, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Sam 17 Fév - 17:02



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aïssatou posa ses mains en croix sur le buzzer improvisé, et observa avec des grands yeux la transformation s’opérer sous son regard ébahi. Bon sang, elle savait bien qu’il était métamorphomage, et elle était assez coutumière des animagus dont son école était friande, mais mince, c’était toujours aussi impressionnant de le voir changer de forme à loisir pour prendre celle d’un autre. Et c’était Stanford qui avait été choisi pour le grand jeu de l’imitation. La sorcière, dans un grand moment d’éthylisme et de non compréhension des règles, buzza un grand coup sur la table qui fit trembler les verres.

« Stanford !!!! Stanford Phillips ! ….attends….. »

Elle pouffa en comprenant toute seule son erreur, et, le feu aux joues, elle se reconcentra sur la suite de l’imitation. Une petite larme d’hilarité accompagnée de secousses caractéristiques du fou rire s’ensuivit assez directement lorsqu’elle reconnut la voix de sa meilleure amie, Marguerite.  Il reproduisait même ses mimiques sur le visage de Stanford, et ça, ça c’était un vrai coup de maître. Aïssatou tenta de buzzer sur la pelote de laine, puis se rendant compte qu’elle buzzait à même la table, elle remit la pelote en place pour renvoyer un coup sec dessus qui fit rebondir les chopes.

« Margie ! C’est Marguerite ! »

Elle repensa néanmoins rapidement, encore un train de rire, à ce qu’il venait de dire avec la bouche de son ami. Elle n’avait pas entendu parler de vol de plantes récemment dans la serre…Est-ce qu’un mauvais coup s’était déroulé sans qu’elle ne le sache, ou est-ce que quelque chose se tramait dans l’ombre ? Elle avait hâte de poser la question à Marguerite pour apprendre le pourquoi du comment.

« Par contre, si les Tentaculas ont vraiment disparu, elle va faire la gueule. Mais c’était bien joué, très bien joué ! T’imagine si Stanford avait cette voix là tout le temps ? Les élèves le lâcheraient pas, le pauvre…. »

L’idée même la fit rire encore, alors qu’elle buvait de nouveau dans son verre. Elle avait chaud, subitement, et elle avait de plus en plus envie de rire. C’était donc ça, les effets de l’alcool à haute dose ? C’était amusant, pour le moment. Et Luke ne semblait pas vouloir s’arrêter là.  Madame Rosmerta non plus, d’ailleurs, qui ramena d’office deux verres au lieu d’un seul, accompagnés  de deux autres petits récipients, qu’elle déposa avec précautions sur la table.

« Cadeau de la maison, les jeunes. Amusez-vous bien, d’accord ? »

« Merci, Rosie ! »

Aïssatou , incapable de s’arrêter de rire, fit un large signe de main un peu maladroit à l’encontre de la patronne, qui pouffa en voyant une de ses clientes habituées aussi éméchée que ça, elle qui n’était coutumière que du thé en temps normal.  Mais la présence de Luke avait dû la rassurer, sans aucun doute.

« Bon. Nous sommes censés être les sorciers les plus brillants de notre génération, et transmettre notre savoir aux jeunes âmes qui nous écoutent au lieu de roupiller au fond de la salle. Il faut donc goûter ce truc là, pour le…salut…de la jeunesse….et pour un tas d’autres raisons. »

Elle prit une grosse bouffée au-dessus du petit verre, et elle claqua la langue .

« Sens comme ça sent trop bon. On y va a trois ? Un… Deux….Trois ! »

Et, complètement entraînée par l’ambiance festive de l’instant, elle finit son shooter cul sec. Aïssatou avait à nouveau dix-huit ans, et c’était formidable.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 603
Points : 866
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mar 20 Fév - 2:41



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !
Aïssatou avait deviné sans mal l'association des deux personnes auxquelles Luke avait pensé avant de se transformer et c'était pour le mieux. Cependant, il lui réservait une future transformation bien différente de la première qui allait sans doute se moquer gentiment encore de quelqu'un mais c'était de bonne guerre n'est-ce pas ? « Par contre, si les Tentaculas ont vraiment disparu, elle va faire la gueule. Mais c’était bien joué, très bien joué ! T’imagine si Stanford avait cette voix là tout le temps ? Les élèves le lâcheraient pas, le pauvre…. » Et pendant qu'elle riait, Luke fut prit dans le jeu en s'imaginant le vieux Standford affublé de cette manière au quotidien et rit un bon coup. Il aurait charrié son collègue c'était presque certain. Il acquiesça concernant la plante de Margie et répondu en prenant ça à la rigolade « C'est certain même si ça n'est pas sérieux, ça lui apprendra à lâcher son dragon de comodos dans mon bureau. »

Madame Rosemerta fit preuve de générosité et leur apporta un lot de boisson sur la table basse. Luke d'abord surpris mais enchanté d'être aussi gâté remercia la patronne du pub d'un geste amical et se tourna vers une Aïssatou qui n'était plus tout à fait elle même. Son rire était contagieux c'est vrai, mais c'était avant tout son attitude qui fit le plus rire Luke. Il se serait cru en présence d'une adolescence pour qui rien de plus n'importait. « Bon. Nous sommes censés être les sorciers les plus brillants de notre génération, et transmettre notre savoir aux jeunes âmes qui nous écoutent au lieu de roupiller au fond de la salle. Il faut donc goûter ce truc là, pour le…salut…de la jeunesse….et pour un tas d’autres raisons. » Luke se saisit son shot du bout des doigts et senti l'effet de ses trois verres consommés lui monter à la tête avant même d'avoir poser ses lèvres sur le bord du récipient. « Ah qu'est ce qu'on ne ferait pas pour le salut de la jeunesse ... on est des exemples pardi ! » dit-il en frappant du pied par terre.

Il gonfla son torse, respira un coup et sentit l'odeur de l'alcool qui semblait être très sucré après que sa collègue lui ai conseillé de le faire. « A trois. » lui confirma t-il. Au chiffre trois ils burent leur shot cul sec et le reposèrent aussi tôt sur la table basse. Il secoua légèrement la tête, ça avait été effectivement très sucré mais aussi très fort. Il s'assit confortablement au fond du canapé et soupira d'aise, c'était bon d'être à l'abris du froid de l'hiver, d'être au chaud près d'une cheminée et de passer une bonne soirée. Luke sorti sa baguette magique et pointa un petit bol remplit de bretzels - posé à quelques mètres d'eux sur une table voisine vide - et le fit léviter jus-qu’eux à l'aide su sortilège de lévitation. Il regarda Aïssatou et lui dit alors qu'il plongeait sa main dans le petit bol « Ok, nouvelle transformation. Tiens toi prête ! » Il mangea quelques bretzels, bu a nouveau un coup pour faire passer le tout et fronça le nez en se concentrant.

Son corps prit alors l'apparence de Lucius Redmond un de leur collègue de travail, Luke savait qu'Aïssatou ne l'appréciait pas vraiment. Il voulut d'abord lui donner la voix fluette de Niall Lamberts un élève Gryffondor de quatrième année mais s’emmêla les pinceaux - certainement grâce à l'alcool - et éternua. Une trompe d'éléphanteau lui apparu en plein visage, il éternua une deuxième fois tout en soufflant au travers de sa trompe et elle se résorba aussitôt pour faire place à un bec de canard jaune-orangé. Il se tourna vers Aïssatou et la regarda. « Tes cours ne son pas de qualités Cissé, COIN. Moi j'aurais pu faire mieux, mhf, COIN ! » Il lui parlait avec l'apparence d'un Lucius accoutré d'un bec de canard, sa voix parfaitement retransmise était cependant déformée par celle de l'animal qui rendait le tout assez ridicule. Il fit bouger son bec légèrement et retrouva son apparence normale en toussant. Il se redressa et saisit à nouveau son verre de whisky et bu une gorgée pour arrêter de tousser. Il tourna la tête vers Aïssatou et commença à rire aux éclats « haha pardon je suis allé trop loin, j'vais arrêter ça. »
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Luke Blane le Mer 4 Avr - 22:19, édité 2 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mer 21 Fév - 15:34



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aïssatou, a présent carrément grise, toussota en buvant le shooter, mais décida qu’il était délicieux et particulièrement festif, tout comme elle à l’heure actuelle. Mais bon sang, ce que c’était fort ! Mais qu’est-ce qu’elle s’amusait, en même temps. Elle n’avait jamais bu autant, mais si elle avait su que c’était si drôle, elle ne se serait pas gênée pour le faire. Et la compagnie de Luke, qui semblait entamé lui aussi, était tout simplement délicieuse. Et pour preuve, il lui promettait une nouvelle imitation fabuleuse. La sorcière chercha du regard sa pelote-buzzer, qu’elle ne trouva pas, et commença à objecter.

« At..Attends Luke, je trouve plus mon buzzer. Ou est mon buzzer. Pelote ? Petit petit petit. »

Elle éclata de rire face à sa propre bêtise et passa la main sur la table, faisant cliqueter les verres qui commençaient à s’accumuler, mais sans succès. Encore un objet du quotidien qui disparaissait dans son bordel organisé, et qui réapparaîtrait sans doute un peu plus tard, comme la majorité de tout ce qu’elle pouvait bien toucher. Elle jeta un coup d’œil aux bretzels, mais n’avait toujours pas faim. Elle mangerait demain, décida t’elle, et tout se passerait bien.

« Laisse tomber. Je suis prêêêêêête monsieur Blaaaane. Fais-moi rêver. »

Aïssatou reconnut directement les traits du très désagréable Lucius Redmond, ce qui la fit moyennement rire au premier abord. Pourquoi parler de ce type ce soir ? Mais elle ne s’attendait guère à la suite, qui la fit rire aux éclats. Une trompe d’éléphant, un bec de canard, et finalement l’insulte ridicule coupée de cris de canard eurent raison d’elle. Dans un incontrôlable fou rire, elle en renversa presque son sac à mains, et entreprit, en riant aux larmes, de remettre son matériel de broderie à l’intérieur.  Et ce fut la dernière remarque de Luke, disant qu’il était allé trop loin, qui la fit céder.

« Tu déconnes ? T’étais parfait. Ça lui fera les pieds, à ce sale con ! »

Elle avait parlé trop fort, et une partie du pub se retourna pour voir d’où provenait l’injure, et elle fit rentrer la tête dans ses épaules, écarlate, en pouffant comme une collégienne. Elle s’était encore fait remarquer.

« Non mais c’est vrai quoi. Il est chiant. »

A moitié en possession de ses moyens, elle essuya une petite larme d’hilarité avant de jeter un coup d’œil à sa montre avant d’afficher une expression d’horreur. Il était tard, bien plus tard que ce qu’elle avait imaginé. Mais elle était encore largement apte à rentrer au château, bien que morte de rire.

« Par contre, Luke, je vais devoir filer. Je donne pas cours demain, mais si je tarde trop, je vais plus réussir à rentrer je crois. »

La sorcière lui adressa un petit sourire et entreprit de se redresser, avant de glisser et de réaliser que ses jambes avaient été largement surestimées ce soir. Jamais elle ne pourrait marcher jusqu’à Poudlard dans cet état, alors qu’elle tenait à peine debout.  Avec un regard désolé, elle regarda de nouveau son collègue.

« La proposition de canapé tient toujours ? Je vais jamais réussir à rentrer, en vrai. Désolée… »

Désolée, elle ne l’était qu’à moitié, à partir du moment il lui avait déjà proposé de dormir chez lui, et ou elle n’avait de toutes façons aucune solutions de repli. Elle paya en vrac le reste des consommations dans un désordre de monnaie formidable, et, appuyée au bar comme elle le pouvait, elle attendit un peu d’aide de la part de Luke,  incapable de se déplacer droit qu’elle était.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 603
Points : 866
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Ven 23 Fév - 2:11



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !
L'inspiration venait et repartait, c'était comme des flash, comme celui d'un enfant qui penserait à beaucoup trop de choses en même temps. Il n'était plus tout à fait lui même en vérité, son pied tapait nerveusement par terre sans qu'il ne comprenne pourquoi, il était hilare et l'alcool l'avait enfin gagné dans son intégralité. Cette dernière transformation en était la preuve, perdre le contrôle de son don natal  était un sérieux avertissement il le savait. « Tu déconnes ? T’étais parfait. Ça lui fera les pieds, à ce sale con ! » Et en guise de remerciement, Luke fit une révérence d'artiste, la tête beaucoup trop près de la table basse, il l'aurait presque cognée s'il n'avait pas ouvert les yeux à l'instant T. Il releva le buste et vit sa collègue s'offusquer de l'heure actuelle « Par contre, Luke, je vais devoir filer. Je donne pas cours demain, mais si je tarde trop, je vais plus réussir à rentrer je crois. » Rester plus tard ou rentrer maintenant, peu lui importait puisqu'il assurait un cours en fin de journée. Il aurait eu tout le temps de se reposer et c'est pourquoi il haussa les épaules. « Ok pas de problème, on s'en va. » Il commença a mettre son écharpe quand la sorcière lui dit « La proposition de canapé tient toujours ? Je vais jamais réussir à rentrer, en vrai. Désolée… » Il lui sourit et prit son manteau dans les mains « Je ne veux pas que t'excuses ok ? Je te l'ai proposé parce que je sais à quel point c'est difficile de rentrer des Trois Balais quand on est ivre jusqu'au château ... » C'est l'expérience qui parle hein ? Oui.

Il se releva en titubant légèrement et boutonna la fermeture de son manteau, arrivé au bar il sorti son porte feuille pour régler l'addition mais sa collègue l'eu déjà fait. Il tendit néanmoins à la patronne les effets de sa collègue qu'elle avait laissé par terre près de la table basse. C'était vif de sa part et il se dit qu'lui lui paierai quelque chose en retour la prochaine fois. Il mit son bonnet et soutint Aïssatou pour se diriger vers la porte d'entrée. Elle ne marchait vraiment pas droit et Luke se souvint en plus que sa jambe lui faisait aussi très mal. Elle n'allait tout de même pas faire les cinq minutes à pieds jusqu'à la maison comme ça non ? Luke ne pouvait pas comprendre sa douleur mais il pouvait l'imaginer de loin. Ainsi il regarda la sorcière et lui dit tout en franchissant la porte de l'établissement. « Et bin ma vieille t'es dans un sale état haha. Bon on en a pour cinq minutes. » Il s'avança quelques mètres plus loin et s'accroupit en posant son genou droit sur le manteau de neige qui recouvrait le sol. Il tourna la tête vers elle et lui dit « Aller grimpe, ça sera plus simple et plus rapide pour rentrer, on va mettre mille ans si non. » Oui certes il venait de dire ça parce qu'il savait qu'il titubait lui même, mais s'il devait aussi tituber avec elle ils n'en auraient pas finit. Il s'ajusta à sa hauteur et eu quelques difficultés à se synchroniser avec elle pour partir, à deux reprises il se leva trop tôt. A la troisième il réussit à se lever d'un coup et à la repositionner sur son dos. Pfiuh c'était déjà dur de rentrer bourré comme ça mais en plus avec quelqu'un sur le dos ça allait être mission commando, mais qu'importe du moment qu'ils ne restaient pas une heure sous la neige tombante. Il n'y avait presque plus personne dans la rue, tout juste un homme au loin qui sortait d'un restaurant et le silence de la nuit qui résonnait agréablement aux oreilles du professeur.



Le froid de janvier leur caressait le visage et les flocons de neige venaient s’écraser sur leur paupières mobiles. Les yeux de Luke étaient eux embrumés par l'alcool et les lampadaires les lui éblouissaient tout autant, mais il réussissait à marcher plutôt droit et  c'était un exploit avec les plaques de verglas qui traînaient ici et là sur le sol. « Je ne sais pas si t'as vu mais j'ai passé ta broderie à Rosemerta. Je sais pas si tu laisses ça la bas d'habitude, mais je me suis dis que ça serait pas cool si quelqu'un te la volait. » Elle reviendrait prendre ça demain de toute façon pas vrai ? Avec Rosemerta son oeuvre était en sécurité il n'y avait pas l'ombre d'un doute. Ils passèrent la rue principale et s’engouffrèrent dans une rue adjacente qui menait au lac de Poudlard, les lampadaires se faisaient plus rares et plus espacés, il y avait aussi plus de verdure dans les environs. Arrivés à quelques mètres seulement de sa maisonnette, il senti son corps basculer en avant à une vitesse mirobolante. La faible  luminosité des environs l'avaient rendu presque aveugle face à cette plaque de verglas par terre. « Waah ! » s'exclama t-il en se voyant plonger dans un pan de neige, Aïssatou toujours accroché sur son dos. Le choc lui fit un peu mal mais la neige sur laquelle il avait atterrit avait presque servit de filet d'atterrissage dans un sens. Prit de panique il tourna la tête vers Aïssatou qui semblait être accrochée à lui comme un koala. « Hey ça va rien de cassé ????! » Il était inquiet mais il avait aussi envie de rire comme un dératé, une cascade pareille c'était digne d'un film d'action moldu.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Luke Blane le Mer 4 Avr - 22:30, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Lun 26 Fév - 22:24



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aïssatou se renfrogna l’espace d’un instant en entendant Luke commenter l’état de sa jambe avant de comprendre la bienveillance de celui-ci et de se détendre.  Elle franchit avec peine l’entrée du pub en laissant une demi-tonne de merdier derrière elle sans s’en rendre compte – Rosie aurait de quoi s’occuper pendant un petit bout de temps en observant toutes les broderies en vrac- et se rendit compte avec une vague détresse qu’il était hors de question qu’elle entreprenne le trajet des Trois Balais jusque chez son collègue à pieds. Mais le professeur de Quidditch, en chevalier servant, mit un genou a terre, ce qui fit pouffer la sorcière.

« Tu crois pas que c’est peu tôt pour me demander en mariage, Monsieur Blane ? »

Elle rit, et comprit avec plaisir qu’il se proposait de la porter jusque chez lui, et elle entama la difficile procédure consistant à grimper sur son dos , et manqua se gadiner salement sur les deux premières étapes avant de recourir a l’accroche gracieuse du koala paniqué sur le dos de son collègue. Et finalement, il se redressa , et elle ne tomba pas, s’affaissant à peine sur son dos. Mais personne, a part un oiseau de nuit, n’était présent ce soir, et la honte de cet instant ne serait connu que d’eux seuls. Aïssatou rit, ivre de joie et surtout d’hydromel et autres joyeusetés, et se serra fort contre Luke qui avait le bon goût d’être chaud dans la neige qui tombait.

« J’irais récupérer mes trucs demain. C’est gentil, Luke. T’es pas un de mes collègues favoris pour rien. »

Elle rosit d’avoir dit un truc pareil : l’alcool ne lui rendait décidément pas toujours services, et ne vit pas la plaque de verglas qui allait précipiter leurs destins sans faillir des hauteurs alcoolisées au bitume enneigé. Elle poussa un cri lors de la chute ridicule, et atterrit sur Luke qui lui servit d’amortisseur .  Rapidement, elle relâcha sa prise et se laissa rouler mollement sur le coté, en faisant un état rapide des lieux. Elle n’avait mal nulle part, étrangement, et c’était certainement dû a l’alcool. Elle avait plutôt envie de rire à gorge déployée, ce qu’elle fit.

« Je vais bien. Mais quelle gamelle, bon sang ! Ca va, toi ? »

Toujours morte de rire, elle tenta de se relever, sans succès, et resta vautrée dans le tapis de neige, hilare.

« Par contre, j’ai une mauvaise nouvelle. »

Elle se tourna sur le coté et s’accrocha au bras de son ami, une petite larme perlant au coin de son œil facétieux.

« Je vais jamais pouvoir me relever. Et il fait méga froid.  Regarde. »

Dans un geste mal contrôlé, elle prit une pleine poignée de neige qu’elle lui flanqua sans ménagement dans la main.

« Il va falloir me sortir de là, preux chevalier, sinon ta princesse va congeler dans la demi-minute. »

Elle rit encore, et se rapprocha de Luke pour bénéficier du peu de chaleur qu’il dégageait encore, tandis que le froid cisaillait sa peau peu adaptée à ce genre de climats. Qu’est ce qu’elle avait froid ! Mais dans le même temps, qu’est-ce qu’elle s’amusait bien.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Contenu sponsorisé
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke

[NC-16] Tale as old as time - Luke
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Lucky Luke chez quick
» LucKy LuKe
» Pub Lucky Luke
» lucky luke scheich
» [ANIME] Eve no Jikan (Time of Eve)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: