[NC-16] Tale as old as time - Luke

Aller à la page : Précédent  1, 2
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 645
Points : 922
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Jeu 1 Mar - 0:09



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !
« Tu crois pas que c’est peu tôt pour me demander en mariage, Monsieur Blane ? » Il s'amusa de cette remarque et rebondit dessus alors qu'il commençait à l'aider à monter sur son dos. « Haha en voilà des désirs avoués Mademoiselle Cissé ! » Il la taquinait bien sur et c'est vrai que la pause qu'il avait prit quelques instants auparavant pouvait porter à confusion. Ils rentrèrent assez rapidement même si Luke ne marchait pas toujours très droit. Un coup à gauche, un à droite et finalement une belle cascade qui se finalisa par une petite roulade de la part d'Aïssatou sur le côté en rassurant le professeur qu'elle allait bien. « Ouais tout baigne pour moi, je suis désolé vraiment j'ai cru faire un plongeons de dix mètres .. ça doit être l'alcool haha » il ne put contenir son rire. Ça avait beau être ridicule, il ne ressentait aucune honte d'être tombé de la sorte.

Après tout, l'ivresse joyeuse rend toujours beaucoup plus léger, hilare et chaleureuse la personne qui l'a consommée. C'était le cas de Blane qui se sentait à la fois adolescent et adulte, c'était un sentiment très étrange mais qui lui ouvrait la porte de toutes les possibilités. Il se retourna et s'allongea rapidement sur le dos, parce que oui, manger de la neige n'était en effet pas sa passion favorite. Son visage avait alors prit une couleur rougeâtre tant la neige lui avait refroidit le bout du nez, les joues et les lèvres. Il suivit Aïssatou du regard tenter de se lever mais sans succès « Par contre, j’ai une mauvaise nouvelle. » Il haussa les sourcils quand elle s'agrippa à lui curieux d'entendre ce qu'elle avait à lui dire. « Je vais jamais pouvoir me relever. Et il fait méga froid.  Regarde. » Il vit l'action se produire et ne réagit que quand sa main fut recouverte de neige, il frissonna et s'apprêta à lui rendre la pareil mais elle l'en dissuada « Il va falloir me sortir de là, preux chevalier, sinon ta princesse va congeler dans la demi-minute. »

Lui un preux chevalier ? Non pas vraiment. Elle une princesse ? Peut être, sans doute. Elle en avait la carrure en tout cas pensa Luke quand elle vint se blottir contre lui. Après avoir rit il l'a prit doucement dans ses bras « Je n'pense pas être le chevalier servant dont tu parles, mais une chose est sûre. Si je ne fais rien on risque de finir congelé juste devant chez moi et ça serait assez idiot ... » Luke venait de remarquer même si le geste avait été naturel qu'il n'avait jamais été aussi proche d'elle, la serrer dans ses bras était agréable et c'était une bonne idée pour se tenir chaud. Il détailla son visage de près et commença par ses yeux en amande, ensuite son nez et puis enfin sa bouche qui avait l'air d'être douce et pulpeuse. Aïssatou pouvait se venter d'être une belle femme et de posséder des traits gracieux, des traits dignes de la princesse qu'elle s'était imagé.

Tout en la gardant dans ses bras il tenta une manœuvre pour se redresser avec elle, il y parvint en poussant suffisamment sort sur ses cuisses. (Etre sportif avait vraiment ses avantages). Il regarda à nouveau ses lèvres, si affolantes soient-elles et il monta en lui l’irrésistible envie de l'embrasser, là maintenant. Et si elle le repoussait ? C'était une possibilité et la situation n'en serait plus que gênante .. Il décida de calmer sa pulsion et de glisser simplement son pouce sur sa joue. « Je ne pourrais pas te porter en arrière comme tout à l'heure, viens plutôt par l'avant j'arriverais à me lever plus facilement. » Il attendit qu'elle se place devant lui et il la prit dans ses bras en la soulevant un peu comme un enfant. Il se releva plutôt facilement et fit quelques pas jusqu'au porche de sa maison « Tu sais je ne t'ai jamais vraiment fais de compliments de ce type mais .. » il fit une pause et monta les marches « Ta bouche, est un appel au crime. » Il ne pouvait pas garder ça pour lui, il fallait qu'il le dise. Il ouvrit la porte silencieux, entra et la referma d'un coup de pied bien asséné. Yul son fléreur sauta de la chaise en bois et vin se frotter à ses pieds lorsqu'il déposa Aïssatou sur son canapé. Il se redressa et lui dit « Bon bah bienvenue chez moi. Les toilettes sont au fond à gauche, faut que j'aille te chercher un vêtement à mettre pour dormir aussi. » Il se dirigea vers le porte manteau et souffla enfin quand il retira son manteau et ses couches de vêtements qu'il avait mit pour ne pas tomber malade.
code by bat'phanie


Dernière édition par Luke Blane le Mer 4 Avr - 22:34, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mer 4 Avr - 16:15



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Dieu que c'était compliqué, songea Aïssatou alors que Luke tentait de la relever, sa jambe ne répondant définitivement plus (autant du fait de la douleur, bien qu'anesthésiée par le froid, que du fait de l'alcool qui l'avait définitivement cuite pour la soirée). Mais il se débrouillait bien, son collègue, et elle prit un instant pour admirer éthyliquement sa force alors qu'il la redressait contre lui. Elle eut envie de rire, l'espace d'un instant, avant de capter l'étrange lueur de son regard. Il se passait quelque chose, là, maintenant, et elle comprenait, peu à peu, ce qui était en train de se produire. Le feu aux joues, sa respiration trembla, et sa main tressaillit alors qu'elle fermait les yeux. Mais rien ne vint, seulement un pouce affectueux sur son visage, et une proposition d'être portée comme une princesse. Elle s'était trompée.
Elle rit, doucement. C'était idiot d'avoir songé un seul instant qu'il ait pu avoir envie de l'embrasser, et c'était d'autant plus idiot qu'ils avaient bu, n'étaient pas maîtres d'eux-mêmes, et que tout ceci ne pouvait déboucher que sur des instants remarquablement malaisants dont leur amitié ne se relèverait peut-être pas.

Un peu timide, elle se laissa porter, plus comme un enfant que comme une princesse susnommée et ferma un peu les yeux. Elle était saoule, très certainement, et se laissa bercer bien gentiment jusqu'à la porte d'entrée avant de sortir de sa rêverie. La sorcière resta coite, un petit instant, afin de comprendre correctement ce que Luke venait de lui dire. Une bouche qui était un appel au crime. Qu'est ce que...

Elle se frappa le genou du plat de la main avant de le regretter l'instant d'après, tant elle était trempée par la neige, en comprenant finalement ce qu'il avait bien voulu dire par là. Il l'avait trouvée belle. Voilà qui lui donnait à réfléchir. Elle froissa et défroissa machinalement l'étoffe mouillée entre ses doigts, le regard perdu dans le vide. Bien sur, qu'on la trouvait jolie, et ce n'était pas la première fois qu'elle l'entendait, même parmi ses collègues. Mais ça faisait toujours un petit quelque chose. Et elle avait de l'affection pour Luke. Une partie en temps normal, et une autre largement rajoutée par l'abus d'alcool. Mais elle l'aimait bien. Elle le regarda retirer son manteau, et laissa traîner une main distraite vers le bas du canapé ou elle rencontra un morceau de fourrure chaude rattaché à un petit animal de fourrure chaud qui la fit sourire.

"Coucou toi."

Soucieuse de s'adapter au mouvement, elle entreprit de retirer ses couches d'écharpes, qu'elle laissa mollement retomber sur le sol, et de délacer ses bottes, en remontant sa longue jupe à hauteur de cuisses pour voir à peu près ce qu'elle faisait. Son doigt ripa, une fois, deux fois, et elle se décida à laisser tomber le noeud trop serré de sa botte droite pour le moment. Mais la gauche ne s'avérant pas beaucoup plus simple à défaire, elle laissa échapper un vague gémissement de déception et laissa définitivement tomber, préférant passer son pull au dessus de sa tête et le faire rejoindre la pile de tissu déjà présente.

Elle avait une bouche qui appelait au crime.

Le mieux, se dit-elle, serait qu'elle ne relève pas.
L'alcool parla un peu plus fort.

"Tu devrais pas me dire des trucs pareils, tu sais. Même saoul. Je serais bien capable de te croire. Enfin, même si moi, je ne suis pas saoule."

La mauvaise foi caractéristique des personnes ayant bien trop bu la fit sourire.

"Puis qui sait, je pourrais bien te prendre au mot."

Sa tête se mit a tourner. Elle eut la désagréable impression qu'elle ne se rappellerait rien de cette soirée le lendemain matin. Elle s'avachit dans le canapé, les yeux mi-clos, observant juste la silhouette de Luke qui se déshabillait.

L'espace d'un instant, elle se demanda si elle n'était pas en train de faire une grosse connerie.


CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 645
Points : 922
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Ven 6 Avr - 1:11



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !

Aurait-il dit ces mots dans un contexte normal ? S'il n'avait pas autant bu ? Avait-il jamais regardé cette amie de cette manière là ? Tout était confus pour Luke qui resta quelques secondes immobile devant son porte manteau en comprenant véritablement ce qu'il venait de lui dire. C'était sacrément osé il fallait l'avouer, mais Luke faisait toujours dans le culot c'était sa marque de fabrique. Il posait des mots sur ses émotions, sur ses envies et ses refus ... Il ne sut cependant jamais si c'était sa nature de métamorphomage changeante qui l'avait rendu aussi sensible aux différentes émotions humaines, mais il se sentait toujours en prise de s'exprimer pleinement. Luke était comme ça, entier, soit noir, soit blanc. Il enleva toutes les couches supérieures de ses vêtement et resta confortablement loti dans un débardeur gris un peu trop grand pour lui qui laissait entrevoir sa musculature sèche et tracée. Aussi, il enleva rapidement ses boots et les poussa dans un coin près du porte manteau. Il se tourna alors vers le salon et vit Yul son fléreur passer près d'Aïssatou, curieux de connaître une nouvelle odeur. Eros lui, se contenta d'hululer joyeusement dans son coin quand il aperçu son maître, il battit des ailes et vola vers son perchoir pour manger quelques graines amassées dans un coin.

Le salon et les pièces en général de la maison de Luke étaient d'un style scandinave, rustique et confortable. Le salon de forme carré et spacieux possédait trois petites marches qui redescendaient environs un mètre juste après la porte d'entrée. Une cheminée en pierre trônait au fond de la pièce et une table en bois était située près d'une des nombreuses fenêtre de la résidence. La pièce était quelque peut en désordre, divers objets magiques étaient posés ici et là et on sentait nettement les goûts affichés du professeur pour une décoration confortable à souhait. En effet, l'ensemble des murs de la maison étaient d'un bois blanc et épuré, un grand tapis ornemental rouge était étendu au sol, le canapé, confortable, possédait plusieurs oreillers et un plaid de couleur crème. Luke ne regardait pas vraiment l'état de son salon, mais il sorti sa baguette magique et pointa sa cheminée pour réanimer aussitôt les flammes qui s'étaient presque éteintes. Il descendit les marches et se dirigea vers une Aïssatou qui n'avait pas réussit à enlever ses bottes.

« Tu devrais pas me dire des trucs pareils, tu sais. Même saoul. Je serais bien capable de te croire. Enfin, même si moi, je ne suis pas saoule ... Puis qui sait, je pourrais bien te prendre au mot." » lui avait-elle dit avant de s'avachir sur le canapé. Il la regarda bouche bée, il ne s'était pas attendu a ce qu'elle lui réponde favorablement. Il s'approcha d'elle et jongla du regard entre ses vêtements étendues sur le sol et son corps partiellement dénudé, il devait s'attendre à la voir se déshabiller n'est-ce pas ? C'est logique quand on va dormir. Il s'accroupi par terre et commença à lui défaire ses lacets, néanmoins pas sans difficulté puisque sa vision partiellement flou ne l'aidait pas vraiment. « Toi sobre ? » s'arrêta t-il un instant et ria à l'absurdité qu'il venait d'entendre. « Pardon est-ce que j'aurais mal entendu ? Les seuls êtres sobres dans cette pièce sont mes animaux tu t'en rend compte j'espère. » Il fit mine de mettre sa main sur son oreille droite comme pour amplifier son ouïe et sourit. « Ah, ah, tu entends ça ? J'entend mon capteur de dissimulation qui vibre sur la table là .. Prises sur le fait, tu ment Cissé ! » Il rit un bon coup et parvint a lui défaire le premier lacet de sa botte. Il posa sa main sur la cuisse de la sorcière pour avoir un appuis et fit glisser sa botte par terre. Son regard se posa machinalement sur sa main, puis sur la cuisse d'Aïssatou et finalement sur la vision de rêve que lui offrait sa collègue. Luke cligna des yeux et eu très chaud tout à coup.

Il lui défit l'autre botte avec plus de facilité et la fit aussi glisser par terre. Il posa alors son regard sur le visage de sa collègue et s'assit près d'elle. « Je te signale que je dis ce que je veux que ça plaise ou non ... ivre ou pas. Prends moi au mot. » Luke savait qu'il ne pouvait plus faire marche arrière quand il posa son indexe sous le menton de sa collègue et qu'il passa lentement son pouce sur ses lèvres. Il se mordit les lèvres et dit « Ces lèvres tu vois, sont mon appel au crime. » Il regarda ses yeux en amande mi-clos, se baissa vers elle et l'embrassa.


code by bat'phanie
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Ven 6 Avr - 17:46



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aïssatou fit semblant de bouder lorsque Luke lui fit remarquer qu'elle n'était pas si sobre que ça. Bien sur qu'elle était encore sobre, et sa tête tournait parce qu'elle n'avait pas mangé, et elle n'arrivait pas à défaire ses lacets parce que... D'accord. Elle avait beaucoup trop bu, et elle était ronde comme une queue de pelle , et même le hibou qui hululait joyeusement devait la juger de ses yeux ronds de s'être mise dans un état pareil. Mais elle ne regrettait rien, pour le moment. La soir&e avait été joyeuse, et elle s'était amusée. Aucune raison d'avoir des remords.

Un soupir de soulagement sortit de ses lèvres lorsqu'il vint défaire ses lacets à sa place, sans remarquer un seul instant la difficulté qu'il affrontait actuellement. Mais une moue boudeuse reprit rapidement sa place sur son visage lorsque Luke fit mine d'entendre son capteur de dissimulation, preuve s'il en était qu'elle était ivre. Pas besoin d'en rajouter. Avec une voix faussement geignarde, elle commenta sobrement.

« J'entends rien, moi... »

Elle bougea ses orteils enfin libérés de sa botte, et prit le temps d'analyser la situation cocasse dans laquelle ils se trouvaient tous deux. Il était littéralement en train de la déshabiller, a ses pieds, comme une genre de Cendrillon inversée, à la différence que la princesse n'avait pas perdu sa chaussure et qu'elle était a deux grammes dans chaque bras. Et elle avala de travers, en silence, en réalisant la proximité de Luke, et le spectacle à la fois désastreux et indécent qu'elle lui offrait à ce moment précis. Dans un silence religieux, il retira la seconde botte, ce qui lui arracha une petite grimace de douleur : sa jambe était décidément bien capricieuse, et il s'installa près d'elle.

Aïssatou n'osait plus bouger, captivée par le regard de son collègue et le suivit du regard alors qu'il se déplaçait, et admira un instant, presque gênée, sa musculature dessinée, la gorge sèche. Et il avait l'air terriblement sérieux lorsqu'il lui indiqua qu'il fallait la prendre au mot. Elle pensait flou, ne réagit pas, ne paniqua pas non plus.

Go with the flow, Aïssatou.

Et elle comprit la finalité de l'acte lorsqu'il glissa sa main contre son visage. L'espace d'un instant, elle se demanda si elle n'était pas en train de faire une grosse connerie qui lui coûterait un ami précieux.

Non.
Elle en avait envie, et elle en avait envie maintenant.
Les conséquences seraient le problème de l'Aïssatou de demain.

Alors, la sorcière s'offrit, ouvrant les bras pour mieux les refermer autour des épaules de Luke, lui rendant son baiser comme si sa vie en dépendait. Cela ne se reproduirait certainement jamais. Il fallait en profiter.

Elle rompit le baiser, doucement, pour prendre le temps de le regarder quelques instants. Il était beau, comme ça. Suffisamment pour y retourner la seconde d'après sans lui demander son avis. Il faisait chaud, dans le salon comme dans sa tête, et elle en voulait plus. Lèvres plaquées contre les siennes, elle raffermit sa prise un peu plus et l’entraîna avec elle dans une position allongée, ivre de beaucoup de choses. Aïssatou planta son regard enflammé dans celui de Luke, et se contenta de murmurer.

« Je te trouve très beau. »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 645
Points : 922
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Dim 8 Avr - 17:12



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !

Si envie d'écouter une musique avec c'est ici.

Épousant la forme de ses lèvres avec les siennes, il ferma ses yeux et se laissa transporter par cet océan de couleurs dû à l'alcool qui lui faisait tourner la tête. Luke savait que dès cet instant, dès qu'il avait franchi ce pas, il savait qu'il avait définitivement mit fin à la relation amicale qu'il entretenait avec elle. C'était trop bête et trop égoïste de sa part, mais la tentation du diable était trop forte ... Et elle se laissa faire, Luke se retrouva collé à elle pendant cette étreinte pleine de fougue. Il la contempla un instant après s'être séparé d'elle de quelques centimètres et fut attiré comme un aimant une nouvelle fois en rompant le peu d'espace qui séparait leur deux visages. Il se laissa entraîner et monta à califourchon sur elle tout en savourant ses lèvres comme s'il s'agissait d'un met particulièrement raffiné qu'il n'avait pas eu le temps de déguster au festin de noël. Il se détacha d'elle une nouvelle fois et souriant après avoir entendu ce murmure, passa son bras sous son débardeur alors qu'il s'était mis à l'embrasser au creux du cou. Il l'enleva avec facilité et le jeta par terre.

Son propre désir grandissait à mesure qu'il lui embrassait les clavicules et la naissance des seins, aussi sa respiration et son souffle chaud même venaient s'échouer ici et là. Il s'arrêta devant son soutient gorge et se releva un instant en plaçant ses deux genoux autour d'elle. Ses propres mains se saisirent de son débardeur gris qu'il enleva et jeta aux pieds du canapé tout en s'exposant à Aïssatou. Luke savourait chaque moment, depuis le désagrafage de son soutient gorge jusqu'à la contemplation floutée de la poitrine voluptueuse que lui offrait sa collègue. Un sourire en coin il se pencha vers elle et lui souffla « Pas mal non plus je dois dire, visage d'ange et plastique de rêve ... » Il l'embrassa à nouveau avec ardeur et envie pendant que ses mains, baladeuses, touchaient et caressaient sensiblement son corps doux et brûlant à la fois. Luke n'arrivait plus à penser convenablement, son esprit embué semblait déclarer forfait à mesure que les pans du désir et de l'ivresse l'anéantissait.

Passant de ses lèvres à sa poitrine, il se cambra et la couvrit de baisers alors qu'Aïssatou se mouvait lentement sur le canapé. Luke sentit une des mains de la sorcière se saisir de ses cheveux et une autre se glisser sur son dos puis sur son torse pour lui offrir quelques caresses. Il lui sourit et s'efforça de continuer sa manœuvre alors qu'il descendait lentement mais dangereusement vers le sanctuaire des plaisirs féminin. Il remarqua au passage que sa collègue semblait plus mince qu'a l’accoutumé, mais il n'y pensa plus pour l'instant et se contenta de succomber aux pulsions qui l'animaient. Il fit glisser sa longue jupe le long de ses hanches et la poussa du pied pour ne pas être gêné pendant qu'il déboutonnait son pantalon.

Soucieux de ne pas quitter le canapé pour l'instant, il prit sa collègue dans ses bras pour lui faire changer de position pendant qu'il enlevait maladroitement son pantalon. En vérité, collé à elle, il l'embrassait à nouveau tandis que sa main tentait de faire descendre son pantalon par terre. Ils échangèrent de place, Luke se trouvait à présent adossé au canapé et sans pantalon tendis qu'il avait fait basculer Aïssatou au dessus de lui. Il l'observait et même si ses pensées obscènes se perdaient ici et là, il ne regrettait pas une seconde d'avoir fait ce premier pas.

code by bat'phanie


Dernière édition par Luke Blane le Dim 8 Avr - 23:19, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Dim 8 Avr - 20:24



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Et ils étaient partis. Sans aucune considération pour leur amitié, ils s'étaient touchés l'un l'autre, et s'étaient égarés dans ces moments réservés aux nuits que l'on oublierait le lendemain pour laisser place à quelques rires gênés, des blagues mal dosées, et finalement le silence. Mais le temps s'était arrêté pour l'instant, et rien n'aurait pu lui faire reprendre sa course normale. Baisers, étreintes, elle vit son débardeur finir sa course par terre, et son premier réflexe fut de tenter de se couvrir, presque gênée de ce qui se produisait. Mais le temps de la gêne et de la pudeur était révolu, très clairement, et elle se laissa aller. Grisée, enivrée par le contact de Luke, presque passive face à tant d'envie, elle se reprit, participa, goûta encore ses lèvres, resserra son étreinte.

Elle se sentait bien. Étrangement bien. Comme si tout ce qui avait pu se produire auparavant devait, inéluctablement, les mener là. Et même si ce ne serait que le temps d'une nuit, le temps d'un rêve, qui s'arrêterait le lendemain, elle ancra dans sa mémoire la douceur de ses cheveux, la chaleur de sa peau, l'intensité de son regard.

Elle avait envie de lui.

Passant ses mains dans sur son corps, elle le laissa prendre la main, la dévêtir, et oublia presque l'état catastrophique de sa jambe. Elle profitait, tout simplement, et n'avait qu'une envie, c'est qu'ils restent ainsi. Mais il la surprit encore, la prenant dans ses bras, la changeant de place, alors qu'elle s'accrochait encore. Les lèvres vissées sur les siennes, elle se retrouva perchée sur sa personne, et le regarda intensément.

Il avait assez joué. C'était le moment de prendre la main.
A moins que...

Un problème.
Il y avait un problème.
IL.Y.AVAIT.UN.PROBLEME.

Aïssatou se tendit, et écouta son corps. Au delà du désir, quelque chose commençait à parler, beaucoup plus fort. Elle avait terriblement mal au ventre.
Et a la première sueur, elle comprit exactement ce qui était en train de se produire. Grandes inspirations. Sans un mot, gardant la bouche hermétiquement close, elle adressa un regard désolé à Luke, et se laissa glisser sur le coté, tombant sur sa jambe blessée. Elle avait mal, mais ce n'était pas le moment, pas du tout. Trébuchant jusqu'à la porte providentiellement indiquée, elle l'ouvrit en grand, et tomba à genoux devant la cuvette.

Elle était une idiote a moitié nue qui avait trop bu.

Elle vomit l'intégralité de ce qu'elle avait consommé.

Elle était une idiote à moitié nue qui venait de vomir ses tripes dans les toilettes de son collègue. Idiote. Idiote idiote idiote idiote idiote. IDIOTE.
La sorcière venait de se ridiculiser comme une adolescente lors de sa première cuite, et elle prit sa tête dans ses mains. Elle était malade, honteuse, et avait envie de dormir.
Elle se détestait.

"Je suis tellement désolée."

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 645
Points : 922
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Lun 9 Avr - 20:37



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !

Allongé il voulais la voir jouer avec lui, se laisser aller, mais à son tour il sut qu'être étendu de cette manière sur ce canapé confortable n'allait pas vraiment l'aider à rester éveillé. Les yeux posés sur son visage il esquissait un léger sourire, sourire qui s'effaça quand il l'a vit s'excuser et glisser sur le côté. Il ne comprit pas sur le moment, restant allongé il la suivit du regard aller se précipiter vers les toilettes. Il comprit alors enfin quand il entendit ce son bien caractéristique, celui du vomissement. Luke se raidit et passa ses deux paumes sur son visage, il se frotta le crâne et soupira. Toute cette tension sensuelle et sexuelle qu'il avait à son égard venait d'être balayé en un instant, c'était la douche froide.  

Il se releva lentement et resta silencieux un instant, il pensait. Cet effet de douche froide lui avait presque dés-embrumé l'esprit et il ressentait à présent le poids de la culpabilité peser sur ses épaules. Culpabilité de l'avoir incité à boire pour rire, d'avoir été négligeant quand il avait posé ses yeux sur ses côtes plus minces qu'a l’accoutumé ... C'était de sa faute, il se sentait entièrement responsable de la situation et en plus de ça il avait dépassé le stade leur relation en brisant leur amitié non mais quel idiot ... quel idiot, idiot, idiot, idiot, QUEL IDIOT !

Il se releva et s'avança très vite vers les toilettes pour lui apporter son aide, il l'entendit s'excuser et eu mal au coeur rien qu'en la voyant dans cet état, c'était de sa faute. « Ne t'excuses pas ... oh bon sang quel con, c'est à moi de m'excuser. C'est de ma faute, excuses moi je ne voulait pas te mettre dans un tel état. » Il reparti en hâte prendre un verre d'eau et un papier dans la cuisine et revint près d'elle se sentant désarçonné face à cette situation. Je n'aurais pas du t'encourager à boire avec moi bon sang. » Luke posa sa main sur le mur pour se soutenir alors qu'il s'était accroupi près d'elle pour lui donner le verre d'eau et le papier. Même s'il avait l'impression de voir clairement la situation lui échapper, l'alcool était toujours présent et l'avait fait dangereusement vaciller quand il s'était rendu en cuisine. Il l'observa et vit a quel point elle était fatigué, que lui était-il arrivé ? ..

code by bat'phanie
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mer 11 Avr - 18:52



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aïssatou avait envie de pleurer. Elle avait honte d'elle-même, et voulait juste disparaître de la surface de la terre. Elle envisagea un instant de transplaner autre part, avant de réaliser qu'elle risquait surtout de se désartibuler au vu de son état et qu'il était peu judicieux de voyager ainsi lorsque l'on était à moitié nue. Au lieu de ça, elle regarda Luke s'excuser, sans pouvoir répondre, et ressentit une nouvelle crampe d'estomac, qui lui fit remettre la tête dans les toilettes une seconde fois. Une larme coula sur sa joue, et elle s'effondra, encore, en coinçant sa tête entre ses genoux. Roulée en position foetale sur le parquet des toilettes, elle ferma les yeux pour empêcher sa tête de tourner. C'était pire. Et Luke qui s'excusait tellement la rendait encore plus malade. Elle aurait aimé crier que ce n'était pas de sa faute, et qu'elle aurait du faire attention, mais elle pleurait, comme une personne saoule pleure, et elle avait très envie de dormir pour oublier, tout oublier, et profiter du silence.

Mais il était là, encore a moitié nu, avec un verre d'eau et un essuie-tout pour ses lèvres. Elle devait avoir l'air d'un déchet absolu. D'abord Bertram, et maintenant ça. Elle était un échec en tant que professeur, et en tant qu'être humain , à présent.

D'une main tremblante, vaguement pathétique, elle se saisit de la serviette et s'essuya la bouche tant bien que mal, avant de se renverser une partie du verre d'eau accidentellement dessus et d'en boire un peu. Elle avait mal au ventre.

En tentant de se redresser, elle tituba, et sa jambe la trahit définitivement, la clouant au sol. Rien n'allait. Rien n'allait.

« Je...je suis désolée, Luke.  C'est pas de ta faute. J'aurais..j'aurais pas du boire. Pas sans manger. J'aurais pas...j'aurais pas tout gâché. »

Parce qu'elle avait tout gâché. Leur amitié . Ce moment. Tout. Elle avait tout foutu en l'air en un simple vomissement mal contrôlé, en un simple verre de trop, tout bêtement. Elle aurait du rester chez elle devant son poste de radio, ce soir là, et elle regrettait toute la marche dans la neige qui l'avait menée chez Madame Rosmerta, elle regrettait ses blagues, elle regrettait d'avoir dit bonjour à Luke ce soir là, elle regrettait, point final.

Elle essuya maladroitement une de ses larmes d'un revers de main. C'était la pire des périodes de l'année, pour elle, et cette année, c'était pire que tout. L'Autre revenait. Elle était plus faible que jamais. Elle avait tenté de reconstruire quelque chose qu'on lui arracherait certainement bientôt, et qu'elle même s'appliquait à gâcher dans sa peur panique. Car l'ombre était encore là. Et elle se rapprochait. Tout le temps. Chaque seconde. Et alors même qu'elle avait cessé d'y penser, tout était revenu, en bloc, comme si elle n'en avait jamais parlé, et comme si tout le travail était à refaire, encore, et encore.

Jamais elle ne retrouverait le repos, se dit-elle en pleurant encore. Peut-être même qu'elle ne le méritait tout simplement pas.

« Je suis une merde. »

Le constat était là. Sincère, terrible, d'une vulgarité sans nom. Et il n'y avait pas grand chose à y ajouter.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Luke Blane
Papa Ours
Papa Ours
Luke Blane
Messages : 645
Points : 922
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Sam 14 Avr - 21:35



TALE AS OLD AS TIME
Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton n'est-ce pas ? Ça à beaucoup plus de gueule et on s'en souviendra !

Est-ce que ça allait vraiment ce passer comme ça ? Luke avait l'impression d'avoir tout foutu en l'air et ne se rendait pas compte de leur point de vu divergeant. Il la regardait pleurer devant lui, impuissant face à sa tristesse. Son regard se perdit dans le vide et il eu une expression maussade et triste. Il se dégoûtait, faire pleurer une femme, voilà ce dont-il était capable ? C'était pathétique. Pourquoi avait-il fait cela ? Il en ressentait tout simplement l'envie c'est vrai, l'égoïsme à l'état pur. Il  avait succombé à ses lèvres et à sa sensualité, mais n'était-ce pas ce qu'il faisait déjà régulièrement avec des beautés de passage à Pré-au-lard ? Aïssatou n'était pas le genre de sorcières avec lesquelles on s'amusait de la sorte non. Aïssatou n'est pas simplement une sorcière, ou une simple collègue mais une amie, putain par merlin ... pensa t-il tout bas. Il revint à la réalité quand il la vit se renverser les trois quart du verre d'eau dessus, il l'écouta parler tout en se saisissant de la serviette en coton qui se trouvait sur le bord du lavabo.

Il avait vu sa tentative désespéré pour se relever et s'approcha d'elle honteux d'avoir initié tout ce fiasco, il ne savait pas et il ne croyait pas pouvoir réparer ces pots cassés. Réparer physiquement des pots à l'aide de magie était un jeu d'enfant, mais réparer des pots cassés au niveau émotionnel était une autre paire de manche que la magie ne pouvait arranger. « Je ne veux pas entendre des excuses et une phrase aussi dure que celle ci sortir de ta bouche alors que c'est très loin d'être la vérité. » Il soupira et épongea l'eau par terre et celle qui avait coulée sur Aïssatou avant de dire « Si je t'avais demandé dès le départ si tu avais mangé je ne t'aurais pas entraîné à boire avec moi ... Ecoutes je n'avais vraiment pas prévu la suite crois mois et je peux t'assurer que ce genre de chose peut arriver à tout le monde, moi le premier. »

Il déposa la serviette en coton imbibée d'eau à nouveau sur le bord du lavabo et se tourna vers elle, « Aller viens .. » Il la prit dans ses bras et se releva lentement tout en essayant de rester le plus droit possible, chose qui se révéla être compliqué. Il la porta jusqu’à sa chambre en silence et la déposa sur son lit deux places. Il se tourna et commença a fouiller dans son placard pour sortir de là une deuxième couverture chaude et un de ses t-shirt. Pensif, il défit le lit et laissa Aïssatou s'y installer confortablement, il défit la grande couverture et la déposa sur son lit. « Je dépose ça là si tu as froid ou simplement si tu préfères le mettre ok ? » dit-il alors qu'il posait son t-shirt près d'elle sur la table de chevet, il finit par faire le tour du lit pour aller s'allonger à son tour. Et oui, malheureusement la vérité est comme un trait que l'on voudrait spontané et droit à main nue, elle fera toujours des vagues sans prothèses et la bonne affaire des doigts crochus ..

code by bat'phanie
Invité
Invité
avatar
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke Mer 18 Avr - 0:07



►Des choses insoupçonnées dans un endroit inattendu
Tale as old as time
Aïssatou &  Luke
Aïssatou n'entendait plus. Ivre. Malade. Un peu morte à l'intérieur. Comme une poupée de chiffon qu'on aurait laissée là, et qu'on rangerait bien gentiment à l'endroit ou elle dérangerait le moins. Elle s'accrochait à peine, et se contentait simplement de sangloter de ces sanglots sans larmes qui indiquent simplement que la fatigue surpasse la douleur. Luke parlait, mais ne devait trouver aucune réponse venant de sa part. Elle était bloquée, tout simplement.

Dans le grand lit étranger, elle se replia sur elle-même, et enfonça sa tête dans le premier oreiller de passage, avant de se tourner et de se retourner encore. Dans un mouvement désorganisé, elle se contenta tout simplement de retrouver le peu de chaleur qu'elle reconnaissait dans l'espace qui tournait autour d'elle. Elle posa sa tête sur le torse de Luke, et s'endormit presque aussitôt.


Le lendemain, elle ouvrit les yeux, éblouie par la lumière trop vive du soleil qui s'engouffrait par les fenêtres, avant de réaliser qu'elle avait particulièrement mal au crâne, et qu'elle était dans un état que la pudeur recommandait peu. Sans faire un bruit, tentant de contrôler ses jambes tremblantes, elle s'extirpa du lit en tentant de comprendre ou elle était, et étouffa un petit gémissement de panique en voyant son collègue dans une position pareille. Fuir. Il fallait fuir, vite.

Elle descendit les escaliers avec précautions et se glissa dans le salon pour récupérer ses affaires à la va-vite. Pas penser. Pas interpréter. Sortir, vite. Sans laisser un mot, ni quoi que ce soit, elle ouvrit la grande porte d'entrée et s'en fut dans la neige.

Il ne faudrait plus jamais en reparler.
Il ne faudrait plus jamais y penser.
Il ne faudrait plus jamais recroiser Luke.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Contenu sponsorisé
Re: [NC-16] Tale as old as time - Luke

[NC-16] Tale as old as time - Luke
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Sieste time !!!
» [6x12] Closing Time
» Ef - A Tale of Memories
» [Lien] luke, Je suis ton père!!
» Diamond time

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: