[défi serdaigle] bertram & soleil

Aller à la page : Précédent  1, 2
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
Le Choixpeau Magique
Messages : 3697
Points : 8948
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil Mar 19 Juin - 23:52

Intervention 3
Est-ce qu'on pouvait voir la vérité si l'on désirait voir la vérité ? Et surtout, la vérité pouvait-elle provenir de désirs profonds ? Elle était censé être immuable, impartiale.

Mais sur les conseils du croquemitaine, les deux serdaigle avaient continué leur quête jusqu'au miroir de Risèd.
Soleil ne s'y risqua pas mais Bertram fit le premier pas.

Se plaçant devant cette immense glace, vitre aux reflets vicieux et aux vices vitreux. Bertram avait beau espérer, il n'apercevait que sa maigre silhouette, comme si le miroir était cassé. Capricieux les images furent.. aux yeux du serdaigle comme une révélation, car une ombre vint poser sa main sur son épaule, et le visage d'une dame se forma dans le creux de son cou. Elle était assise, et finalement le décor du premier tableau se forma comme un paysage derrière Bertram. Couleurs et dessin que seul son destin pouvait dessiner.

Peut-être que tout prendrait enfin un sens après tout.
Peut-être allaient-ils enfin réellement écouter ce qu'on leur disait à la place de seulement entendre ? Sans comprendre.


Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 811
Points : 1135
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil Jeu 28 Juin - 18:21

le diadème
i am neither especially clever or especially gifted. i am only very, very curious. i am a ravenclaw.

Soleil marmonna encore. Cette escapade dans les cachots l’avait mise de mauvaise humeur et Bertram était agaçant : ce qu’il disait n’était pas idiot du tout. Alors pourquoi être énervée plutôt que d’être rassurée ? Ah ça… La petite voix dans sa tête prit la peine de le contredire, rétorquant que la nuit, tour ou pas, et bien il faisait nuit. Et qu’on savait pas ce que c’était, que c’était pas parce-que c’était “le” que c’était un mâle.

Dans la pièce convoitée, le miroir près d’eux, Bertram l’encouragea pourtant à y jeter un oeil. Soleil réitéra, les bras croisés sur sa poitrine, un nouveau signe négatif de la tête. « La curiosité est un vilain défaut que je m’efforce de contrôler. » Menteuse. Ca l’arrangeait bien. Evidemment qu’elle avait déjà mis le nez dessus. Et ça lui avait fait mal. Il était exclu de son avenir qu’elle y refasse face un jour. Sauf si l’objectif était atteint un jour…

Les lèvres pincées, elle n’ajouta rien à la réflexion de Bertram. Elle ne céderait pas. Point. Son ami devait avoir compris puisqu’il s’avança face au miroir et ses désirs.

Soleil détourna alors le regard, comme une sorte de respect de l’intimité. Même si elle ne pouvait pas voir ce que le miroir lui offrait, elle ne se permettrait pas de scruter son visage, guettant la moindre réaction. Elle apprécierait qu’il fasse de même si c’était elle qui s’était dévouée pour cette tâche ingrate.

….Le temps lui semblait long. Peut-être que la vision bouleversait Bertram. L’hésitation fut courte ; il fallait qu’elle intervienne sinon ils en auraient pour la journée, déjà bien entamée par toutes ces péripéties. Sa main s’agita devant les yeux du jeune homme. « Bertram ? T’es avec moi ? » Il bafouilla quelques excuses. Bienveillante, la paume se posa sur son épaule. « T’inquiètes… Je comprends. » Soleil patienta quelques minutes, espérant sincèrement que ça allait fonctionner. Pouvaient-ils réellement dompter leurs désirs et en imposer un seul au miroir ? La brune était sceptique mais pas fermée au débat.

Puis son ami sortit du silence. La femme, le paysage. Au fur et à mesure des explications, Soleil fit le lien avec le tableau, conclusion vers laquelle Bertram s’était dirigé aussi. Et maintenant ? Retour au point de départ. « Non mais c’est pas vrai, ils ont pas fini de nous faire courir dans tout le château ? Ils peuvent pas juste nous dire où il est ? Ou comment le trouver ? Au lieu de leurs devinettes stupides ! » Soleil se laissa presque tomber sur le sol de façon dramatique tout en piaillant que c’était trop difficile, qu’elle en avait marre et qu’elle était fatiguée.

Heureusement que Bertram était plus intelligent qu’elle. Plus intelligent, plus courageux, plus ambitieux. Plus tout. Il lui fit signe de le suivre. Non sans traîner les pieds, elle s’exécuta.

Il les avait ramené devant le tableau de la grosse dame théâtrale du début de leur quête. Une nouvelle fois, Soleil glissa contre le mur en chouinant. « C’est impossible Bertram, je pense qu’on devrait laisser tomber. L’école regorge de secrets tous bien ficelés et les esprits de Poudlard ne semblent pas décidés à coopérer, même avec les deux grands et dignes serdaigles que nous sommes. Moi, j’abandonne. »

Elle leva les yeux au ciel dans un énième soupir.

Tiens ? Le tableau de la Dame en Noir ne semblait pas tout à fait toucher le mur, et quelque chose brillait. Là, juste derrière. Soleil plissa les yeux. Qu'est-ce que...? Elle réfléchit à toute vitesse, le film de la journée lui repassant dans la tête. Il manquait quelque chose. Une pièce du puzzle, un élément essentiel à l'énigme. « Bertram, c'était quoi l'énigme du croque-mitaine ? Il a dit quoi ? Il a dit un truc ! » Elle parlait aussi vite qu'elle pensait, tout en se relevant pour se balancer d'un pied à l'autre. « "Vous trouverez les indices suffisant à comprendre qu'il se trouvait tout juste derrière." C'est ça ! C'EST CA BERTRAM ! »

Et, sans demander l'avis de la dame, elle retira le tableau du mur.

©️ ASHLING POUR EPICODE




 [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

 [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 DQnb8xX
bannières:
 
Bertram Godfrey
Collectionneur de pulls ringards
Collectionneur de pulls ringards
Bertram Godfrey
Messages : 959
Points : 2256
En couple avec : Ethan Stoker
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil Jeu 28 Juin - 21:25

The quest

Bertram C. Godfrey & Soleil A. Nilsson

Perdu dans le reflet de mes désirs, heureusement que Soleil est là pour me ramener doucement à la réalité. Il paraît que quelqu’un est mort à force de le regarder. Je pensais être capable de me maîtriser mais apparemment j’avais tort. Mon regard se tourne alors vers Soleil qui m’exprime sa sollicitude. Je comprends Avait-elle jeté un oeil au miroir auparavant ? J’apprécie qu’elle ne me demande pas ce que j’y vois. Elle peut être si douce quand elle veut…C’est ce que j’apprécie chez elle. Derrière ces tempêtes de jalousie ou de mauvaise foi, ces éclats de voix bruyants, il y a aussi de la bienveillance, de la douceur et une résilience à toute épreuve.

Mon simple reflet me fixe dans le miroir alors que je tente de dompter mes désirs pour y voir ce que je veux. Des formes se dessinent différentes. Le décor du tableau, la femme au sens théâtral douteux...Elle est là, près de moi, dans le miroir. Sans attendre, je fais part de cette découverte à ma complice en détails.

C’est le tableau de la dame en noir...retour vers la case départ...



J’ai hâte de quitter cette pièce mais c’est trop tard, le poison s’est infiltré. J’en ressens déjà les effets. Ce sentiment étrange que je connaissais. L’impression d’être à moitié là. A moitié à l’intérieur de moi et l’autre moitié à l’extérieur. Déphasé ou dissocié, je ne connais pas le terme exact. Distrait, j’ai l’esprit à moitié ailleurs.  Mes automatismes prennent le dessus pour continuer de fonctionner correctement.

**********************************************************************

Soleil se plaint - à juste titre. C’est vrai que cette quête absurde les a emmenés dans les plus profonds recoins du château, vers les plus hautes tours. C’est ce qu’il suspectait depuis le début, qu’on cherche à les décourager. A wild goose chase. D’un ton détaché, il lance :

Si c’était si simple, le diadème ne serait pas une légende. J’imagine qu’ils souhaitent nous tester...Le diadème ne doit pas tomber dans les mains du premier idiot qui ose poser la question. Ou peut-être qu’ils ont juste un peu envie de s’amuser à nos dépends.



Il aurait bien envie de lui dire que ce n’était peut-être pas fini. Si ça tombe la quête les enverrait dans la forêt ou dans les serres à la recherche d’autres indices. Peut-être pas. Cette tâche lumineuse dans le tableau, qu’est ce que c’était ? Sa camarade tombe au sol, dans un effet dramatique proche de la dame en noir. Le jeune fait demi-tour, il n’a pas l’intention de l’abandonner là. Ca ne se fait pas. Il s’arrête devant elle et lui tend la main pour qu’elle puisse se relever.

Il ne sait pas vraiment quoi dire pour l’encourager à continuer. Quelque part, il se doute qu’elle fait ça un peu pour avoir de l’attention. Il aimerait pouvoir se secouer et tout remettre en place et retrouver ses mots. Dire quelque chose de drôle ou d’intelligent. Tout ce qui sort de sa bouche c’est :

Allez, Soleil… viens.



de ce ton doux habituel. La brune chouine, prête à abandonner. Il sait qu’il est censé ressentir quelque chose mais quoi ? De l’agacement ?  C’est comme essayer de lire un livre à travers du verre dépoli. Il réitère faiblement :

N’abandonne pas. On est là de toute façon...  



Il inspecte le tableau. Pas le moindre de signe de la dame en noir pour l’instant. Avec un peu de chance, elle arriverait bientôt et Soleil pourrait régler ses comptes. La serdaigle se redresse soudainement en s’écriant.

Vous trouverez les indices suffisant à comprendre qu'il se trouvait tout juste derrière." C'est ça ! C'EST CA BERTRAM !



*******************************************************

Ma camarade a la voix qui porte. Et ça m’alerte soudainement comme si je venais de me réveiller.

Hein ? Quoi ?



Où veut-elle en venir. Je l’observe en clignant des yeux comme si je venais soudainement de reprendre conscience. Je mets aussitôt à bafouiller :

Mais qu’est ce que tu fais ? Attends !



Pourquoi est-ce qu’elle enlève le tableau au juste ? Qu’est ce que j’ai manqué ?

DEV NERD GIRL



Dernière édition par Bertram Godfrey le Sam 4 Aoû - 17:11, édité 1 fois
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
Le Choixpeau Magique
Messages : 3697
Points : 8948
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil Dim 29 Juil - 10:25

Intervention 4
Les esprits s'échauffent et enfin la fumée s'échappe. Elle les entend, revenir au galop comme si ils avaient compris trop vite qu'elle leur avait menti.
De son tableau comme habitat, la ou elle se terrait pour protéger ce qu'on lui avait confié pendant des années. Peut-être même depuis des décennies désormais.
Le beau garçon du lac lui avait intimé de le protéger, que personne ne viendrait chercher ce qu'il lui avait chargé de dissimuler à leurs yeux indiscrets.

"ARRETEZ ! NE TOUCHEZ PAS A MON TABLEAU VILE FILLETTE !"

Elle s'égosille alors que le terrain devient glissant. Incliné, elle disparait de son propre tableau, s'accrochant désespérément à la chaise qui restait fixe au centre.

"REPOSEZ MOI ! VOUS NE TROUVEREZ RIEN !"

Et en effet, derrière le tableau demeurait la pierre, aussi vide mais pourtant la magie pouvait cacher bien des choses.

Spoiler:
 


Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 811
Points : 1135
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil Ven 3 Aoû - 0:47

le diadème
i am neither especially clever or especially gifted. i am only very, very curious. i am a ravenclaw.

La vieille dame s'égosillait, pour ne pas qu'elle touche au tableau. Mais Soleil s'en fichait. Quand elle avait une idée en tête, elle allait jusqu'au bout. Les esprits de ce château l'avaient trop épuisé, poussé à bout. Elle voulait le fin mot de cette histoire le plus rapidement possible, tant pis si pour ça, il fallait retirer tous les tableaux et supporter toutes leurs plaintes. Elle s'engageait elle-même à le faire. « La fillette pense que vous ne vous arracheriez pas les cordes vocales de cette manière si vous n'aviez rien à cacher. » La déception se lisait sur son visage ; en effet, il n'y avait que la pierre. La pierre vide, sans la trace d'un moindre morceau de diadème. Rien. Le néant. Un simple mur.

Soleil laissa le tableau tomber sur le sol, face contre terre. On n'entendrait sans doute plus la vieille dame piailler, au moins. D'une poigne décidée, la brune tenta de retirer les pierres, une par une. Elle déconstruirait chaque centimètre de Poudlard s'il le fallait ! Entre nous, elle abandonnerait avant de le trouver, mais lui dire la froisserait (encore). Le visage enfoui dans ses mains, elle recommença à se plaindre. « C'est pas possible Bertram, c'est pas possible ! Ce foutu diadème n'existe pas, il n'y a pas de solutions ! »

Elle avait l'impression d'avoir perdu une matinée entière. Cette quête, à la base pour se remonter le moral, avait carrément eu l'effet inverse. Soleil était épuisée d'avoir couru partout, saoulée de toutes ces énigmes et créatures sans queue ni tête, de ces tableaux pas coopératifs pour un sou...La brune releva soudainement la tête, plissant les yeux. Elle dévisageait Bertram, son ami et allié dans cette aventure, d'un regard presque aussi noir que ses cheveux. « Tout ça, c'est ta faute. » Elle pinça les lèvres, tout en croisant les bras. « C'était TON idée. » On appelait parfois Soleil "super-mauvaise-foi", parce-qu'elle était très clairement insupportable dans ce genre de situations. Elle balançait ce genre d'âneries sans aucun regret, juste avant de se rendre compte qu'elle était quand même un peu fautive...

HRP:
 
©️ ASHLING POUR EPICODE




 [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

 [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 DQnb8xX
bannières:
 
Bertram Godfrey
Collectionneur de pulls ringards
Collectionneur de pulls ringards
Bertram Godfrey
Messages : 959
Points : 2256
En couple avec : Ethan Stoker
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil Sam 4 Aoû - 17:54

The quest

Bertram C. Godfrey & Soleil A. Nilsson

La dame en noir s’époumone alors que Soleil l’ôte du mur. Sa voix de crécelle résonne dans ma tête, vraiment, qui était-elle et pourquoi avait-on décidé de la représenter ? Elle avait tout de la mégère insupportable. Son portrait s’écrase sur le sol, laissé tombé par les bras ballants de ma camarade, profondément déçue de ce manque de découverte. En effet, il n’y avait. Sur le mur, de larges briques de pierre et derrière la dame en noir un tableau défraîchi. En vain, Soleil tente de déchausser les briques de pierre, sans succès.

...Mais le miroir m’a bien montré le tableau. Un miroir magique ne peut pas mentir, n’est-ce pas ?



J’en étais sûr.  D’un geste je redresse la précieuse peinture. Après tout, il s’agissait peut-être encore d’un autre indice. Je la pose avec délicatesse contre le mur, histoire que ces vociférations n’alertent pas un préfet ou encore un professeur. Je pouvais largement me passer d’être accusé de dégrader le matériel appartenant à l’école. Frustrée et dépitée, c’est le moment que choisir ma camarade pour me blâmer. Typique. Soleil et ses émotions en montagne russe, après une grande excitation venait une profonde déception.

Ma faute ?!! Je ne t’ai pas forcée à m’accompagner !

Je ravale mes commentaires et j’inspire. Ca ne sert à rien de la raisonner quand elle est comme ça. Elle a juste besoin de cracher son venin et ça ira mieux plus tard. Je baisse un peu les yeux avec une expression neutre. La meilleure option est encore de s’excuser : c’était généralement ce qui fonctionnait le mieux avec tout le monde.

Désolé, Soleil. Mais on savait dès le départ que ça ne serait pas facile.  



Après tout le diadème avait été perdu pendant des siècles. On n’allait pas résoudre ce mystère en 30 minutes ! Ca commençait à devenir fatiguant et difficile, oui. Mais de tous les obstacles qui se dressaient sur ma route, le plus urgent était ma camarade. Et pour la désamorcer, je ne voyais qu’une seule option. Toujours aussi calme pour pallier à la frénésie de ma camarade, je lui dis donc d’un ton doux :

Je ne serai jamais arrivé aussi loin sans toi, mais je ne vais pas te forcer à continuer si tu n’en as pas envie. Donc si tu veux abandonner et donner raison à tous ces tableaux, c’est ta décision, je ne t’en voudrais pas.



J’étais presque sûr que rediriger sa rage vers ces stupides tableaux pourrait fonctionner. Si je me trompais, elle me laisserait seul. Pas plus mal, je n’aurai pas de témoin en ma présence pour utiliser la manière forte contre la dame en noir. Vous savez une tâche est si vite arrivée...ou un diffindo un peu maladroit. Je sors ma baguette et la tapote le mur en question - peut -être un passage allait-il se dévoiler comme sur le chemin de traverse. Peut-être que je devais retenter mon sort de tout à l’heure sur le mur et sur l’arrière du tableau. Je n’avais pas de meilleure idée pour l’instant, à moins de secouer la dame en noir jusqu’à ce qu’elle parle.

Revelio



DEV NERD GIRL

Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
Le Choixpeau Magique
Messages : 3697
Points : 8948
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil Lun 6 Aoû - 18:39

Intervention 5 (fin)
Alors que la dame du tableau s'époumonait de tout son être, un rire retentit entre son cadre de hêtre. Elle semblait se réjouir de la punition que le mur vide leur avait réservé, elle semblait jouir de leur déception, égale à leur arrogance.
Mais alors que la fille semble vouloir renoncer, la dame en noir s'égosilla.

"Et bien repartez d'ou vous venez ! Et ne vous avisez plus jamais de perturber ma sérénité ! Démons ! Impertinents ! Sauvages ! Arracher un tableau du mur de Poudlard !! J'en parlerai à Dumbledore !"

Mais elle se tut alors quand le garçon articula un sort qu'elle avait déjà entendu. La brique se fissura, comme si quelque chose d'invisible la poussait de l'intérieur, détruisant ainsi l'illusion orchestrée par celui qui semblait vouloir qu'on ne découvre pas ce qu'il se cachait derrière cet artifice.

Une lueur scintillante jaillit d'entre les débris, laissant entrapercevoir un objet précieux dissimulé. Une fois le maléfice disparu, on pouvait observer une légère cavité, ou se cachait bel et bien le diadème perdu de serdaigle.

La dame en noir ne disait plus mot, avant finalement de se racler la gorge.

"Alors il a parlé... Ce démon a parlé. Il a trahi sa volonté ! Il désirait venir le reprendre mais sa quête sera veine... je devais le protéger, le garder en sécurité..."

Elle reniflait presque de tristesse.

"Je ne comprends pas..  comment avez-vous su ? Prenez le mes enfants. Il est temps de le remettre là ou est sa place. Dans votre salle commune."

 [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 NfjYIeA

 [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 Ex8G2M2  [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 9oO03zb


Histoire du diadème perdu de serdaigle :

Helena, jalouse de sa mère, vola le diadème pensant qu'il lui apporterait sagesse et intelligence. En fuite vers l'Europe de l'Est, elle s'arrête en albanie et est retrouvée par le Baron Sanglant. Elle cache le diadème avant d'être capturée par celui-ci et meurt poignardée après avoir refusé une énième fois ses avances. Revenue à Poudlard dans l'etat de fantôme, elle refusa catégoriquement de révéler quoi que ce soit sur l'emplacement du diadème perdu aux élèves de Serdaigle. En 1816, un jeune garçon du nom de Caleb Kingston opta une autre technique pour s'approcher d'elle afin d'obtenir des informations. Il fut le premier à pouvoir avoir une actuelle conversation avec Helena sous sa forme de spectre et put obtenir l'emplacement du diadème, en albanie. Après sa septième et dernière année à Poudlard, il se rendit sur place et chercha plusieurs semaines avant de finalement mettre la main sur lui.
Retournant valeureux à Poudlardeb pavanant devant Helena avec le diadème, celle ci fut incapable de s'extasier devant son exploit, demeurant froide à son égard. Caleb se rendait compte qu'il ne pourrait jamais gagner l'amour d'un fantôme, plongea dans une profonde dépression.
Le diadème ne lui apportant ni reconnaissance ni sagesse, il voulut s'en débarasser mais Helena l'en empêcha, l'intimant du plus profond de son coeur de le placer en sécurité.

Ce qu'il ne fit jamais, car il dissimula le diadème dans le grenier de sa maison. C'est finalement son arrière petit fils qui vers le début des années 1900, Ezra Kingston, élève de Serdaigle à Poudlard, qui découvrit le bijou dans un coffre scellé de son grenier. Bon garçon, sérieux et droit, il décida de le ramener à Poudlard afin d'en faire profiter toute sa maison et d'en faire don à la prestigieuse école.
Cependant, il tomba rapidement sur le croquemitaine, âme dépravée qui hante les coins d'ombre de Poudlard, qui chercha à s'en emparer afin de tourmenter le jeune garçon.
Ayant peur de commettre l'irréparable par lâcheté, il se réfugia au seul endroit qu'il connaissait qui ne connaissait jamais les ténèbres, même la nuit. Un angle précis de la tour d'Astronomie, qui subissait étrangement les rayons du soleil et de la lune à chaque heure. Creusant un trou dans le mur, juste derrière un tableau qu'il affectionnait tant, il y cacha le diadème afin que personne de mal intentionné ne plus le voler ou l'abîmer. La Dame en Noir jura de ne jamais dévoiler une cachette qu'elle trouvait trop simple et répandit de nombreuses rumeurs au cours du siècle pour mal aiguiller les élèves trop curieux.

Récompenses


12 points de popularité chacun.
30 points pour Serdaigle.

Petites bannières pour votre signature. (cf. plus haut)

Merci d'avoir participé, bravo à vous et j'espère que cela vous a plu.


Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 811
Points : 1135
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil Sam 29 Sep - 17:08

le diadème
i am neither especially clever or especially gifted. i am only very, very curious. i am a ravenclaw.

Soleil n’en démord pas ; ce n’était pas son idée à la base. Elle n’avait pas demandée à être terrorisée dans les cachots, à courir dans tout le château et être ainsi contrariée par ces tableaux à la volonté de rester mystérieux, à son grand désespoir. Mais il la connaissait bien, Bertram, il savait comment manipuler et étouffer l’étincelle avant qu’elle ne s’enflamme. Devant ses excuses, au lieu d’en rajouter une couche comme à son habitude, Soleil se contenta de grogner, le regard fuyant.

Pourtant, après l’avoir flattée, son compagnon d’aventure l'invita à déguerpir si elle en avait vraiment marre. Piquée au vif, Soleil se releva, arborant une mine un peu moins démotivée qu’auparavant. « Non, non, t’inquiètes, on a pas fait ça tout ça pour rien, hein ? On va bien y arriver. » La vérité, c’était que les pensées qui avaient flottées dans son esprit la veille et en ce début de matinée l’envahirent de nouveau, gonflant son égo à bloc. Ils semblaient si près du but… Le duo serait une véritable célébrité à Poudlard, et plus particulièrement dans leur maison. Une renommée largement méritée !

Le problème ? Impossible pour le moment de mettre la main sur le diadème. Soleil réfléchissait à vive allure, sondant chaque parcelle de son âme à la recherche d’une nouvelle idée. Rien. Son stock de ressources était vide. Les yeux désemparés cherchaient une once d’espoir dans ceux de son acolyte. Bertram, lui, assurait en toutes circonstances ; elle, elle n’était qu’une Serdaigle moyenne. Peut-être que si elle s’éclipsait, son ami verrait apparaître le Saint Graal, elle n’en étant pas digne…?

Perdue dans ses pensées, Soleil ne voit pas le jeune homme s’approcher des pierres qu’elle avait tenté d’enlever.

Quel génie. Bertram méritait une reconnaissance éternelle. Son Revelio fonctionnait. Une lueur jaillit à mesure que la pierre se fissurait. Et il était là. Le diadème se cachait parmi eux depuis des lustres, gardé par cette dame peu bavarde mais très criarde.

La joie de Soleil ne se fit pas attendre ; toutes les ondes négatives s’évaporaient, remplacé par un soulagement profond et une fierté palpable. Soleil tapait frénétiquement dans ses mains, alors que sa bouche émettait des onomatopées significatives. Un de ses bras entoura les épaules de Bertram. « T’es un génie, Berty ! Je savais qu’on y arriverait ! » Envolés, la mauvaise foi, le découragement et la colère, terrassés par la monumentale satisfaction.

Hors de question d’oublier cet instant et leur trouvaille extraordinaire. Soleil dégaina son pineapple. « Un sourire, cher ami ! » Elle déclencha l’appareil photo pour immortaliser le moment, le diadème en évidence.

Après un échange animé, la brune posa une dernière question. « Et si on allait le remettre à sa place, maintenant ? »
©️ ASHLING POUR EPICODE




 [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 QSiXe1Z
merci merci roméo :♥:

 [défi serdaigle] bertram & soleil - Page 2 DQnb8xX
bannières:
 
Contenu sponsorisé
Re: [défi serdaigle] bertram & soleil

[défi serdaigle] bertram & soleil
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Dernier soleil
» Noël et son couché de soleil
» Le Soleil se couche
» coucher de soleil en gaume....
» J'irai jusqu'au rayon de soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: Cours & défis terminés-
Sauter vers: