[EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
avatar
Messages : 2213
Points : 5943
[EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Dim 4 Fév - 15:05

#EVENT 3 : JOUR 3

Contexte
Piccadilly Circus, 8 janvier 2028.
6h00 du matin.
Indications
Vous ne vous rappelez pas de ce qui s’est passé depuis le 6 janvier.
Vous semblez vous réveiller d’un long rêve, vous êtes désorienté.
Chacun de vous peut voir des marques différentes sur son corps et en ressent des conséquences différentes.

@Arya Strauss peut observer qu’elle ressent des douleurs intenses au niveau du haut du crâne, ainsi que dans le bas de son dos.
Elle possède une cicatrice à l’arrière de la tête et au niveau de son coeur.
Elle porte le numéro 4 tatoué au niveau du poignet droit intérieur.

Ce qui est arrivé à Arya et que Arya ne sait pas:
 

@Nassim Bin Khalil peut observer une plaie ressemblant fortement à une piqûre sur son bras gauche. Les veines sont apparentes et noires, comme si le liquide ébène se propageait dans tout son bras.
Il possède le numéro 12 tatoué au niveau du poignet droit intérieur.

Ce qui est arrivé à Nassim et que Nassim ne sait pas:
 

@A. Harry Fitzgerald peut observer une plaie ressemblant fortement à une piqûre sur son bras gauche. Les veines sont apparentes et noires, comme si le liquide ébène se propageait dans tout son bras.
Il possède le numéro 13 tatoué au niveau du poignet droit intérieur.

Ce qui est arrivé à Harry et que Harry ne sait pas:
 

@Kinga Vince peut observer une branchie greffée à sa nuque, sur la droite. Elle a du mal à respirer correctement, même si son pronostic vital n’est pas engagé.
Elle possède le numéro 9 tatoué au niveau du poignet intérieur.

Ce qui est arrivé à Kinga et que Kinga ne sait pas:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Kinga Vince
the hogwart's gopnik™️
the hogwart's gopnik™️
avatar
Messages : 135
Points : 301
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Dim 4 Fév - 16:49


event jour 3


De l'air. J'ai besoin d'air. J'ai l'impression qu'on a glissé dans ma gorge un tissu pour que je ne puisse plus respirer. j'ouvre en grand la bouche. J'essaie d'aspirer un maximum d'air. Je sens que mon corps et lourd, que mon crâne lance de toute ses forces, qu'il fait froid et chaud à la fois.
Je n'arrive pas à respirer bordel. Je vais mourir. Je me sens mourir. Et tout est noir, froid, douloureux.

« HHHHHHHHHHH »

J'ai réussi à respirer, tandis que d'instinct, mes mains glacées se sont portées à ma gorge. L'air froid et sec glisse dans mes poumons. Je respire. Je ne meurs pas. Pas encore. Mais je n'y vois toujours rien. Je sens que ma joue est appuyée contre de la pierre, froide. J'entends le bruit des pneus qui crissent sur le goudron, des klaxons, les moteurs qui ronronnent. Mon coeur tressaille. Sommes nous à...

« Londres ? »

Mes yeux s'ouvrent en même temps que mes lèvres. Je reconnais cet endroit. Après quelques secondes d'hésitation, Piccadilly Circus n'étant jamais vide. Le jour se lève derrière les nuages, et il y a ce froid mordant. En bougeant, je sens une tête contre mon épaule. Doucement, je retrouve mes sensations, et tout reste confus. Qui est ce ? Je vois trouble un instant. Mais cette peau bronzée, cette petite barbe et ce visage malicieux même endormi. Et sur son épaule à lui, il y a des mèches blondes, que je reconnaîtrais entre mille. Enfin, je distingue une troisième personne, un mec maladroit de ma maison dont j'ai oublié le nom. Ou du moins je n'arrive pas à m'en rappeler au réveil.
Je bouge, un peu, secouant à moitié Nassim. Qu'est ce qu'on fout là ? Pourquoi on dort sous un porche en plein centre de Londres ? Pourquoi j'arrive pas à respirer, pourquoi je n'ai plus mon uniforme (ça reste une bonne chose), où sont tout les autres, que s'est il passé ? Ça fait combien de temps ? Pourquoi c'est si vide ? Quelle heure est il ? Qu'est ce qu'on nous a fait ?
Et de stress, je sens des larmes couler de mes yeux, dévaler le long de mes joues. Que s'est il passé bordel ?
Et de nouveau je suffoque. Il faut que je me calme. Je suis à Londres putain, pourquoi je pleure ? Je suis rentrée chez moi, en moins d'une heure je peux retrouver ma baraque pourrie en banlieue, mon pieu qui grince, mes planches de skate, mes potes. Ma vie. Mais j'ai du mal à respirer.

Et j'inspire un grand coup, encore une fois. Ça y est, j'y arrive. J'ai un sweat à capuche trop grand, et des baskets. C'est tout ce qui compte. Je me retourne vers mon ami, que je secoue de nouveau, désespérément.

« Nassim, Nassim réveilles toi. C'est Kinga, Kinga ta moldue préférée. Réveilles toi s'il te plaît, écoutes moi. Je reviens. Je vais trouver de l'aide. Vous bougez pas de là, t'as compris Nassim, t'es grand et t'es fort, alors vous bougez pas de là, tu me le promets ? »

Puis je me lève le pas hésitant, rabattant ma capuche sur ma tête. Les CCTV n'ont pas besoin de voir ce que je vais faire.



Voir le profil de l'utilisateur
Nassim Bin Khalil
Eleve cracmol
Eleve cracmol
avatar
Messages : 156
Points : 384
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Dim 4 Fév - 19:16


EVENT 3 : jour 3
Fear and loathing in London City
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Nassim a terriblement mal au crâne, et à l’impression de naviguer, solitaire, dans un océan de coton. Ses rêves deviennent cauchemar, mais il ne se réveille pas. Pas tout de suite. Il se laisse planer, lui qui est tellement étranger à cette idée même, et souhaite presque ne plus jamais ouvrir les yeux. Mais la réalité revient rapidement, alors qu’il est secoué, sorti de son univers à lui, de son sommeil. Il a froid, d’un coup, et se rend compte qu’il à mal partout. Ou est-ce qu…

Il regarde vaguement autour de lui, mais ça tourne trop vite, trop fort, et il referme les yeux. Pas aujourd’hui. Il faut le laisser dormir. Même si il a mal, que son séant est glacé, et qu’il sent quelque chose de posé sur lui. Et qu’on le secoue, encore.

Bon sang, c’était Kinga qui l’avait secoué.

Au prix d’un effort qui semble pourtant insurmontable, il ouvre les yeux, et les garde ouverts, cette fois-ci. Et son corps endolori et la localisation de l’endroit, en plus des marques sur le visage de son amie, lui indiquent qu’il s’est passé quelque chose. Il ne sait pas ou ils sont, et Kinga a pleuré. Kinga a pleuré. Si Kinga a pleuré, c’est que quelque chose de grave s’est produit, mais c’est le trou dans son cerveau, rien ne répond, les informations lui échappent. La concentration lui fait défaut, et il la regarde lui parler, la gorge sèche, en comprenant un mot sur deux. Mais l’idée essentielle est là, et il mobilise toutes ses forces pour avancer un bras tremblant vers son visage, vers ses cheveux, qu’il n’atteint pas, et il essuie la larme imaginaire à dix centimètres de son visage, incapable de plus. Le message est passé.

« Je..je bouge pas. Ca va aller, Kinga. Je sais pas ce qui se passe, mais ça va aller. Pleure pas. Ca va aller. »

Mais elle est déjà partie, rabattant sa capuche sur sa tête, et il se concentre sur la personne perchée sur son épaule. Son cœur se serre. C’est Arya, assise tout contre lui. Et à coté d’elle, son ami Harry, le fier explorateur de la salle sur demande.

Délicatement, il dégage son épaule en prenant gare a ne pas réveiller la Poufsouffle : il ne faut pas bouger, pas partir, et quelqu’un qui dort ne part pas. Si elle se réveille, elle risque de paniquer, et il ne faut pas paniquer, non, il ne faut pas. Les jambes tremblantes, il tend la main vers Harry.

« Harry…mon pote…Steuplé…ouvre les yeux, steuplé. C’est…putain, c’est la merde. Ouvre les yeux, mon pote. Steuplé. »

La rue fait du bruit, et un passant les regarde étrangement. Trop de bruit. Et il fait tellement froid. Nassim a envie de pleurer, mais se retient. Pour Kinga. Pour Arya, et pour Harry. Il doit rester ferme, et tenter de trouver une solution. Mais il est à peine capable de se redresser.

« Harry…merde…. »
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
A. Harry Fitzgerald
Cracmou tout doux
Cracmou tout doux
avatar
Messages : 211
Points : 346
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Dim 4 Fév - 22:15

EVENT #3 (Day 3)
"Et le loup entra dans la bergerie. Il s'attaqua au troupeau et ne laissa aucun survivant, juste une marre de sang."
Une voix dans le lointain.
Une voix qui t’appelle.
Elle se précise et devint de plus en plus réelle, tu sens qu’on te balance légèrement, comme si on essayait de te sortir d’un profond sommeil. Un sommeil un peu trop profond même. La bouche pâteuse et le mal de crâne violent, ou plutôt la douleur généralisée : t’as l’impression d’être passé sous un camion Harry.
Tes paupières papillonnes et elles finissent par s’ouvrir.
Le froid te transperce de part et d’autre, pourtant il y a quelque chose de chaud juste à côté de toi. Un coup d’œil et tu remarque que c’est Arya et ton regard croise celui de Nassim. Tu ne dis rien, complètement déboussolé et tu observes. C’est la ville et ses bruits, on dirait Londres ? Les regards des quelques passants à six heure du matin, étranges, un peu inquiets, mais trop apeurés pour oser s’approcher.
Tu as tellement froid Harry.
Tu es pieds nus, un simple bas de jogging et un t-shirt.
C’est la que tu remarque cette marque dans ton bras gauche, ce liquide qui s’infiltre dans tes veines. Ce noir inhabituel et la douleur qui te lance, ici plus qu’ailleurs.
Même si la terre tourne et que la résistance de tes jambes vis à vis de ton poids ne te sembles pas énorme, que tes probabilité de t’étaler au sol sont élevés ; soudainement tu bondis. Les poils de ton échines dressés comme si la Mort en personne soufflait dessus. Ton geste vif doit réveiller la pauvre Arya, mais…

BORDEL C’EST QUOI CETTE MERDE ???

Tu as le souffle court et même si tu sais que t’agiter n’est pas la meilleure solution pour éviter que cela se répande, tu ne peux cogiter de façon rationnelle : un truc noir de nature inconnu est entrain de gangrener ton organisme. C’est en regardant que tu vois ton autre bras et le tatouage 13 dans le poignet. Tu le montre rapidement paniqué aux deux autres jeunes avec toi et… vous avez tous un numéro.
T’as envie de chialer, de crier… de péter un plomb.

ON VA TOUS CREVER PUTAIN !

Une de tes mains passe dans tes cheveux et cette constatation t’effraie. Tu ne peux pas mourir maintenant, il y a tellement de choses que tu n’as pas pu faire et… tu te promet à toi-même que si tu survie tu iras trouver Perséphone et tu lui dira tout. Tu penses aussi à Andy et Azard… où sont-ils ? Tu fouilles tes poches : rien. Plus de téléphone, plus rien, t’es même pas sûr que ces fringues soient les tiennes en plus. Ton cerveau à mal et… ton regard tombe sur un gars avec le journal et pris d’un rare élan de courage tu l’interpelle.

MONSIEUR !! J’peux vous emprunter votre journal ?

Tu descends les quelques marches de la fontaine contre laquelle vous étiez adossés et l’homme te tend son journal.
La date.
Tu bloque sur la date.
Le gars fini par te reprendre le journal des mains et filer sans que tu ne t’en rende compte, tu te tourne vers Nassim et Arya, l’air béat.

O-On… on est le 8 Janvier… m-mais putain… Des larmes commencent à rouler sur tes joues. Il s’est passé quoi pendant deux jours ?! JE ME SOUVIENS DE RIEN !

Tu prends ton visage dans tes mains.
Tu tire sur tes cheveux Harry, essayant vainement de te souvenir de quelque chose, mais c’est le trou noir, le Néant dans tes pensées.
©️ ASHLING POUR EPICODE





WHAT ARE YOU LOOKING AT ?















YOU SIMPLE MIND.



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
avatar
Messages : 334
Points : 534
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Dim 4 Fév - 23:19




(©DO IT LIKE A PIZZA)
ft. people
«jour 3»

Tout à coup, tout autour d'elle, le monde se met à frémir sous ses pieds et elle perd en stabilité ; elle se sent lourde et tout devient flou ; misérable, flétri.

Piccadilly Circus, 8 Janvier, 6.00 AM
La sueur froide suinte le long de sa colonne vertébrale ; elle sent le froid engourdir ses membres et la douleur lui dévorer les nerfs ; ça tambourine dans son crâne et les migraines la prennent, la mordent. Elle grogne, plusieurs fois, sans ouvrir les yeux, et émergeant de la plus grande torpeur, elle frissonne.

Elle fronce les sourcils et son premier réflexe est de passer une main sur son crâne ; sursaute lorsque ses doigts effleurent la cicatrice ; elle se réveille d'un coup, le cœur lourd et massacrant sa poitrine.
En ouvrant les yeux, elle aperçoit le visage de Nassim et ses veines noires, puis le même constat chez l'autre qui perdait pieds lui aussi.
Tout va trop vite, et plus elle essaie d'analyser sa situation, plus elle lui échappe.
Il lui faut une minute avant de se rappeler vaguement de la foule et des discours des directeurs, une minute de plus avant de considérer le lieu dans lequel ils se trouvaient désormais.

Elle attrape le bras de Nassim, et de ses doigts contre sa joue, l'oblige à la regarder.
Elle ne dit pas un mot, complètement soufflée par les conditions absurdes et effrayantes auxquelles ils faisaient face.

Puis en voyant Kinga arriver, elle avait fini de perdre la notion de tout.
Elle se serait jetée dans ses bras si elle avait eu la force dans les jambes.
Sa voix se casse au fond de sa gorge. Encore engourdie et la conscience floue ; si Arya ne pensait pas cela impossible, elle penserait sûrement que tout cela n'était qu'un rêve.
Mais Arya ne dormait pas.
Arya ne rêvait pas.

« Kinga c'est encore une de tes mauvaises blagues ? C'est vraiment pas drôle cette fois. »


tell me you won't leave


Voir le profil de l'utilisateur
Kinga Vince
the hogwart's gopnik™️
the hogwart's gopnik™️
avatar
Messages : 135
Points : 301
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Lun 5 Fév - 11:13


event jour 3


L'air pollué de Londres m'avait manqué. Et je marche, presqu'au ralenti. Je me sens comme un animal qui retourne dans la nature après de longs mois de captivité. Là, il me suffisait de prendre l'entrée du métro, d'entrer dans le premier qui arrive et rejoindre ces banlieues crasseuses desquelles on m'a arraché sans ménagement. Je pourrais me tirer. Personne ne me regardera de travers, même si je suis en survet dégueulasse, que je titube et que j'ai l'air d'une junkie en manque. Ici, des déchets ça manque pas, à force les gens t'oublient, te considèrent à peine comme un élément du paysage, immuable.
Je pourrais me tirer.
Et j'inspire un grand coup. J'ai cette douleur sourde dans mon cou, qui me lance à chaque fois que j'inspire. Comme si on m'avait transpercée à cette endroit et que l'air s'en échappait. En fait j'ai peut être un cancer de la gorge, qui sait.
Pour l'instant on s'en fout. Là j'ai besoin d'aide. De la part de quelqu'un qui ne me lâchera pas, malgré toute les misères que j'ai pu lui faire.

Et je n'entre pas dans la bouche de métro. Il y a plus de caméras à l'intérieur qu'à l'extérieur. Quelques personnes finissent par sortir. Une vieille clocharde avec son chariot à bordel, un mec un peu trop costaud pour moi, et... Un petit maigrichon, téléphone à la main. Super. Je le suis sur quelques mètres. Jme mets à sa hauteur. C'est pas beau ce que je vais faire. Et là bam, coup d'épaule, il se décale sur le côté. Il me regarde l'air ébahi, mais moi j'ai pas le temps. Un premier coup de poing, je sens mes phalanges s'exploser contre l'os de sa joue. J'attrape son tel, et lui s'accroche à ma manche, il veut pas lâcher l'animal. Il a eu un élan de courage. Boum, je renvoie un coup en plein dans son nez, et je me tire le plus vite possible. Avec ma respiration incertaine.

Le téléphone indique 6h15. Je sais pas si c'est le fait d'être levée à une telle heure ou la date juste en dessous. 8 janvier. Et sans prévenir, les larmes coulent à nouveau. J'ai du mal à respirer. Je marche lentement, pas du tout droit. Que s'est il passé ?
J'en sais rien.
Je dois me calmer.
Composer le numéro, sur le téléphone.
Et ça sonne. Une première fois, avant de tomber sur le répondeur. Je recommence. Plusieurs fois. Mais personne ne répond. Alors je laisse un message vocal, parce que c'est ce genre de personne qui écoute les messages vocaux.

De loin, je distingue mes trois camarades de misère, toujours au même endroit. Ils doivent pas me voir pleurer. Nassim m'a vue, et c'est déjà bien assez. J'accélère mon pas, du mieux que la douleur dans mon cou me le permet. Je crois qu'une clope me tuerait, là maintenant tout de suite. Peut être que ce serait mieux, de mettre un terme à cette putain de douleur.
« Kinga c'est encore une de tes mauvaises blagues ? C'est vraiment pas drôle cette fois. »

Ouais, il faudrait bien m'achever. Les mots froids d'Arya ont presque fini le travail. Et j'ai même pas la force de répondre. Alors je les regarde, avec les yeux vides et la tête qui tourne. Je sais pas comment mes jambes m'ont portée. Est ce qu'elles tiendraient encore le coup, pour que je puisse m'enfuir, maintenant ?
Et au bout de quelques minutes, le téléphone vibre dans ma main. Je décroche. Une voix inquiète et familière, à l'autre bout du fil, me demande si c'est bien moi. J'ai jamais été aussi heureuse de l'entendre.

« Mami! Mami, to jsem já, kurva, jsem šťastná, že vás slyším. Vezměte auto a vyzvedněte mě picadilly circus, rychle, vysvětlím. »

Je crois qu'elle a même pas pris le temps de raccrocher, parce que je l'ai entendu à travers le téléphone bondir de son lit en hurlant à mon père, dans son anglais moyen, qu'il lui trouve les clés de la voiture, vite. D'ailleurs elle reprenait le téléphone, l'instant d'après, pour me dire, à moitié essoufflée, de l'attendre à l'angle de Regent Street, qu'elle arrivait au plus vite. Et moi je m'avançais un peu, je me laissais tomber près de Nassim. Je faisais tout ce que je pouvais pour ne pas chialer encore une fois. Ils doivent pas me voir comme ça.

« On est sauvé. Ma mère arrive dans 40 minutes. On est sauvé je vous dit. »

De nouveau, je portais mes mains à ma gorge. J'avais du mal à respirer. C'était trop dur. Et je sentais, là où ça me faisait mal, que c'était étrangement visqueux.

« Il faut... hh qu'on aille l'attendre là bas. »

Je finissais par lâcher, en montrant l'angle de Regent Street, à environ une trentaine de mètres de là.



Voir le profil de l'utilisateur
Nassim Bin Khalil
Eleve cracmol
Eleve cracmol
avatar
Messages : 156
Points : 384
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Lun 5 Fév - 11:50


EVENT 3 : jour 3
Fear and loathing in London City
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Nassim sort du coltard, petit à petit, réveillé surtout par les cris de son compère qui est hystérique, et il ouvre les yeux rond lorsqu'il réalise que deux jour se sont écoulés depuis sa perte de conscience. Il tente d'occulter les cris d'Harry pour se concentrer sur son dernier souvenir, mais c'est flou, très flou. Juste une main dans visage qui lui tend un verre. Sans alcool. Comment....?

Arya s'est réveillée, et elle l'agrippe fermement, pour qu'il la regarde. Bon sang, Arya. Il aurait tout donné pour la protéger, et il ne s'était jamais senti aussi impuissant que maintenant. Il plonge son regard dans le sien, et laisse sa grande main courir sur son visage. Arya la toute belle n'a jamais eu l'air aussi fatiguée et mal en point que maintenant. Et elle crache à l'encontre de Kinga, qui revient tout juste, quelque chose entre les mains.

Kinga.

Kinga a un téléphone.
Brave Kinga.

Il a encore les idées floues, et ne réalise même pas réellement ce qui s'est passé. Mais les douleurs lui indiquent au moins quelque chose. Il est vivant. Il est putain de vivant. Et ses veines noires, son tatouage, c'est un rêve. Ça va s'arranger. Tout va s'arranger. Forcément.

Il se lève, chancelant sur ses jambes, et tente de rejoindre Harry qui panique de plus en plus. C'est l'urgence première. Calmer Harry.
Le reste, ça attendra.

Il lui pose ses mains sur les épaules, et le serre un peu.

"T'en fait pas, mon pote. Je...t'inquiète pas, d'accord? On va...on va trouver une solution. Kinga est partie chercher une solution. Ça va aller, ok? Faut pas...faut pas paniquer."

Et pour une fois, il a raison. Kinga reçoit un appel, parle une langue qu'il ne maîtrise pas, mais donne le résultat des courses. Il est sauvé. Ils sont sauvés. Ils vont pouvoir aller quelque part, au chaud, prendre une douche, se reposer, et réfléchir. Nassim ne sourit pas, pourtant, mais si il était en état, il le ferait surement. Une question se pose a lui, néanmoins, en voyant un type malingre qui a la gueule salement amochée, accompagné d'un policier en uniforme tourner en rond et chercher quelqu'un du regard.

"Il te vient d'ou, ce téléphone, Kinga?"

Il grimace en voyant l'agent le regarder au loin, et il comprend. Un arabe providentiellement placé là, alors qu'un vol venait de se commettre?
Ça sentait très mauvais.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
A. Harry Fitzgerald
Cracmou tout doux
Cracmou tout doux
avatar
Messages : 211
Points : 346
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Lun 5 Fév - 18:25

EVENT #3 (Day 3)
"Et le loup entra dans la bergerie. Il s'attaqua au troupeau et ne laissa aucun survivant, juste une marre de sang."
Arya interpelle Kinga et tu lèves les yeux.
Oh putain… Kinga est là !
Et tout comme Nassim, tu constate qu’elle a un téléphone dans les mains, ainsi qu’un peu de sang sur ses phalanges. Tes yeux se plissent, elle n’a pas du demander le portable avec beaucoup de gentillesse visiblement. Habituellement ça t’aurais fait chier, mais là tu t’en contre carre pour le coup. Ton souffle est toujours court Harry, tu as peur que ce truc dans ton bras te crève et Nassim essaye vainement de te détendre.
Tu allais lui dire que ça ne servait à rien de se calmer, quand soudain le téléphone dans la main de Kinga se met à sonner et… elle répond, presque à deux doigts de chialer on dirait. Toi aussi t’as envie de pleurer Harry, parce que si Kinga se met à verser des larmes de joie c’est que vous étiez bien tiré d’affaires non ?
Après avoir raccroché elle confirme : sa mère arrive.
Tu soupire, peut-être pas de soulagement non plus, mais… tu te sens un peu mieux, malgré que le froid te bouffe littéralement. Pourquoi j’suis seul pieds nus aussi ? Tu regarde l’endroit où il faudra se rendre et presque aussitôt tes yeux se pose à nouveau sur elle, il y a un truc dans son cou… quand ses mains retombent tu lâche un hoquet de surprise.

Kin-ga… t’as… u-ne branchie !

Ta voix tremblotte, te demandant qu’est-ce que c’est encore que cette merde à la fin ! Comme si Nassim ne t’avais pas entendu il lui demande où elle a eu son téléphone. Tu te tourne vers lui, l’air de : On s’en fou mec, elle a une branchie greffé dans le cou bordel de merde ! Mais c’est la que tu vois le flic et Alfred le maigrichon balafré qui s’approche.
Les connexions se font à une vitesse alarmante dans ton encéphale, si bien que tes jambes partent toutes seules en direction du policier.

M’sieur l’agent !!

Tu t’approche en trottinant, levant la main, sûr de toi étrangement ; alors que les autres doivent s’être mis en PLS dans ton dos, maudissant ton existence.

S’cusez-moi, mais vous auriez pas un téléphone portable, on s’est fait agressé dans la nuit, on viens de se réveiller et… Tu fais comme si tu venais à peine de remarquer la présence de mal-foutu, Kinga l’avait pas loupé. Oh dear ! Qu’est-ce qu’il vous est arrivé ?! J’espère que ça va aller. Tu reporte ton attention sur le policier. Euh… oui ! On nous a pris nos affaires, regardez, j’ai même plus de chaussures.

L’homme est plutôt grand, une épaisse barbe rousse masque en partie son visage, mais il a l’air jeune, tu ne saurais dire si c’est une bonne chose ou non. Il te dévisage, lève ta tête au dessus de toi pour observer tes camarades et repose à nouveau ses yeux bleus dans les tiens.

Ce jeune homme dit que votre amie là bas avec le sweat l’a agressé pour lui voler son téléphone et puis-je savoir qui vous a volé vos affaires ?
Et bien… on les a pas vraiment vue, ils avaient des cagoules ou des trucs y ressemblant et ils étaient bien plus du double ! Tu regarde le gars à côté, il pisse le sang. Sinon, ma... sœur a pas bougé de là, donc je pense qu’il se trompe, en même temps il a l’air d’avoir pris un sale coup quand même. Tu fronce les sourcils. Faudrait pas l’amener à l’hôpital ?
Sûrement. L’agent venait de couper la parole à l’amoché qui avait ouvert en grand la bouche pour protester. Et vous, vous voulez juste un téléphone ?
Oui oui, ne vous inquiétez pas. Notre mère n’habite pas très loin. Faut juste que je passe le portable à ma sœur je suis atteins de TDAH, donc je retiens pas les numéros de téléphones, j’en ai même pas pour deux minutes.

C’était peut-être trop simple, mais il semblait qu’il te faisait confiance. Il te tend son téléphone déverrouillé, tu le remercie et file en direction des autres et surtout de Kinga.

Rappelle ta mère avec ce téléphone et dis lui de faire le plus rapidement possible. Ah ! Si jamais on nous pose une question, t’es ma sœur.

Tu lui fourre le téléphone dans les doigts et… tu sens un truc anormal. Une envie de gerber te remonte le long de la gorge, mais tu te retiens, autant pour que ce ne soit pas trop louche et aussi pour Kinga. Tu te retourne, le sourire aux lèvres, essayant d’oublier que vous êtes dans la plus grosse merde dans laquelle tu n’as su te foutre jusqu’ici et tu fais un petit coucou de la main à l’agent qui attend et à Alfred mal-en-point.
©️ ASHLING POUR EPICODE





WHAT ARE YOU LOOKING AT ?















YOU SIMPLE MIND.



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
avatar
Messages : 334
Points : 534
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Lun 5 Fév - 21:20




(©DO IT LIKE A PIZZA)
ft. people
«jour 3»

Spectatrice incapable et immobile, Arya, abattue, se débattait sans grâce au travers de son esprit embrumé et fragile. Ses yeux détaillèrent les mains de Kinga et puis son visage, en décrivaient les courbes encore floues. Désorientée et toujours pas assez réveillée que pour se mettre à paniquer, elle suivit vaguement les échanges entre le policier et Harry, incapable de définir s'il s'agissait de fiction ou de réalité.

Elle papillonna des yeux, le souffle court et l'allure frêle. Un sourire glissa sur ses lèvres, presque certaine que tout ça n'était qu'une mise en scène ; une blague de mauvais goût ; une de ces émissions à la con avec des caméras cachées. Au plus elle retournait ces idées dans son esprit, au plus la réalité la frappait avec force.

Et parmi tout ce monde qui grouillait autour, entre le policier et Nassim, Harry et Kinga, Monsieur nez-cassé et quelques pressés dans la foule, Arya se sentit disparaître. Pensées chaotiques, regard hagard, mots frustrés ; elle se referma, complètement incapable d'émettre le moindre son ou d'exprimer la moindre présence.

Le teint blafard et l'âme en vacances, Arya avait assassiné sa propre conscience pour ne pas en ressentir les maux.

((hrp) ce post était inutile mais j'avais rien à dire dsl)


tell me you won't leave


Voir le profil de l'utilisateur
Kinga Vince
the hogwart's gopnik™️
the hogwart's gopnik™️
avatar
Messages : 135
Points : 301
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Lun 5 Fév - 23:38


event jour 3


«Il te vient d'ou, ce téléphone, Kinga ?»

Me demanda Nassim, d'un air inquisiteur. Le monde des sorciers est ingrats tout de même. Entre Arya et lui, mes efforts pour rester à leurs côtés et pas me casser en courant pour retrouver ma liberté sont bien trop mal remerciés. Mais j'ai pas le temps de leur dire que le petit maladroit me demande ce que j'ai dans le cou. Mal, déjà, et un truc visqueux. Mais on as tous un mal étrange qui nous rassemble là, sous ce porche. Et moi, je suffoque.
Je fais plus attention à grand chose. Je vois Arya, mal, qui ne parle plus, ne bouge plus. Ma douce Arya, aux beaux yeux qui vous transpercent et à la voix qui vous enchante. Si diminuée. Je touche sa joue. Elle est glacée. Il faut qu'on fasse quelque chose. Il faut qu'elle se lève, qu'elle bouge, que ma mère se bouge d'arriver.
Et là j'entends le petit maladroit qui hurle en faisant signe un flic. D'agacement, je grogne. Ce gosse est il stupide ? Et qu'est ce qu'il leur raconte ?? Dans un réflexe un peu salvateur, je fais glisser le téléphone qui était dans ma manche dans la poche du sweat d'Arya. Ils ne devraient avoir rien vu à mon tour de passe passe.
J'inspire, un grand coup, et je me lève. Les emmerdes commencent à peine.

Le petit excité revient vers moi avec un tel à la main, et me demande de me faire passer pour sa... soeur ? Je me souviens même plus de son nom moi, comment je peux me faire passer pour sa soeur ? Vu le regard inquisiteur du flic, je ferais mieux de me ramener vers lui pour téléphoner à portée d'écoute, histoire qu'il ne nous taze pas, au cas où. Je m'arrêtes simplement cinq secondes pour glisser à Nassim "commence à relever Arya on va bouger".

« Bonjour msieur, je suis désolée, je sais pas ce que mon... frère vous a raconté, mais il est en état de choc. »

Mais déjà le maigrichon se met à hurler "c'est elle, c'est elle qui m'a agressé". J'allais taper le numéro gentiment, mais décidément, c'est lui que j'ai tapé trop gentiment. Je lève la tête, le sourcil froncé l'air un peu offusquée. J'ai du mal à respirer. Alors je tire sur mon sweat, comme pour libérer ma gorge, mieux faire circuler l'air jusqu'à mes poumons. Et l'un comme l'autre ont un mouvement de recul, ainsi qu'une mine dégoûtée. Et les deux neurones qui se battent en duel dans ma tête réagissent au quart de tour. J'halète à moitié, sur-jouant dans mon nouvel argument de choc, entrecoupant mes phrases toutes les quelques secondes.

« C'est nous hh, qu'on a agressé hh. J'aimerais bien appeler ..hh ma mère maintenant, qu'elle hh.. vienne nous chercher, vite hh.., parce qu'une ambulance ça hh.. coûte cher, et qu'à ce rythme là hhh, je vais tomber dans les pommes. »

Le flic dit rien, il incline juste la tête, les yeux fixés sur mon cou visqueux. Ça doit vraiment être ignoble ce que j'ai, et putain je douille. En vitesse, je tape le numéro. Ma mère décroche (en voiture, oui), et je lui rejoues le même numéro que tout à l'heure, en anglais cette fois, pour pas éveiller les soupçons. Et je termine en lui indiquant à nouveau qu'on l'attend à l'angle de Regent street. Je rends le téléphone, gentiment.

« Je vais devoir prendre une déposition mademoiselle. Vous devez porter plainte, au moins contre X, peut être que les caméras du coin nous aideraient à y voir plus clair dans cette affaire, et à mettre hors d'état de nuire vos agresseurs. »


J'ai bugué. Lancé un regard désespéré au petit excité. J'arrive plus à respirer. Alors je recule, je m'appuie sur l'épaule de mon faux frère. Je murmure qu'on doit aller à l'hôpital d'abord, qu'on reviendra au comico... pardon au commissariat pour porter plainte.



Voir le profil de l'utilisateur
A. Harry Fitzgerald
Cracmou tout doux
Cracmou tout doux
avatar
Messages : 211
Points : 346
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Mar 6 Fév - 18:06

HRP ♥ :
 
EVENT #3 (Day 3)
"Et le loup entra dans la bergerie. Il s'attaqua au troupeau et ne laissa aucun survivant, juste une marre de sang."
C’était sûrement un plan bancale, mais il ne te paraissait pas aussi mauvais que celui de Kinga qui avait consisté à défoncer la gueule d’un pauvre gars pour un téléphone, alors qu’il était tout aussi simple d’en demander un à n’importe qui…
Alors tu t’en fou un peu quand elle te regarde comme si elle allait t’éclater la tronche, vous en êtes quand même là à cause d’elle, mais alors que Nassim aide Arya à se mettre sur ses deux jambes, tu suis Kinga ; parce qu’on sait jamais.
Tu ouvres la bouche pour protester, mais en soit elle n’a pas tord, tu es en état de choc et tu essaye de masquer le liquide noir qui se répand dans ton bras.
C’est le moment que choisi balafré pour beugler.
Tu es perdu Harry.
Que faire ?
Pendant que tu essaye de connecter deux idées logiques, Kinga passe à l’action et tu voudrais te mettre en boule, juste parce que faudrait pas qu’elle se mette à tabasser le flic, sinon ça sera plus dans la merde que vous serez, mais dans la bouse oui.
Quand elle relève son sweat tu la vois bien la branchie. Un peu rouge autour, mais c’est bien un bout de poisson et… une remontée acide longe ton œsophage.
Le flic et mal-foutu font un pas en arrière, les yeux écarquillés.
Tu donnerais cher Harry pour être un sorcier avec une baguette et de pouvoir les oublieter tout les deux, maintenant et filer loin de cet endroit ; mais il faut se rendre à l’évidence, tu n’es pas un sorcier Harry.
Kinga a un plan, un bon ce coup ci, elle fait genre qu’elle a du mal à respirer… quoiqu’il y a de forte chance qu’elle ne fasse qu’accentuer sa difficulté. Ça te pince le cœur parce que tu te demande réellement si elle va s’en sortir avec cette merde dans le cou. Tu t’approche comme un frère l’aurait fait et tu pose une main bienveillante sur son épaule.
Elle semble rejouer le même numéro que tout à l’heure, sauf que ce coup ci tu comprends tout et oui, c’est parfait, vous allez pouvoir être tranquille.
Mais alors que Kinga rend le téléphone, l’agent de police vous informes que vous allez devoir vous rendre au commissariat pour déposer plainte… tu te retiens de soupirer.
Tu as froid et tu es fatigué, tu aimerais juste l’envoyer chier, mais…

Il faut d’abord qu’on aille à l’hôpital, tout comme… Tu désigne nez-tordu d’un mouvement du menton. Nous viendrons après avec notre mère, qui ne devrait plus tarder.
Bien, pouvez-vous me décliner votre identité ? Devant tes yeux qui s’écarquillent, il fronce les sourcils et précise. C’est juste pour quand vous vous présenterez au poste.

Pendant un instant tu hésite à tomber dans les vapes, mais ça ne serais vraiment pas pour vous tirer d’affaires. Tu ne peux pas hésiter trop longtemps, sinon ça sera louche, déjà que t’as fait une drôle de tête quand il t’as posé la question…

Famille Priceton, nous serons là le plus tôt possible.

Tu offre un large sourire après avoir écorché le nom de famille de jeune fille de ta mère. Ta main presse doucement le bras de Kinga et vous faites rapidement demi-tour, rejoignant Arya et Nassim.

Faut qu’on se tire, parce qu’on sait jamais.

Tu te retiens tant bien que mal de jeter un coup d’œil par dessus ton épaule, ça serait beaucoup trop mal vue. Pourtant, comme si tu vérifié que vous n’oubliez rien, tu regarde autour et fouille une nouvelle fois dans tes poches. Tu es peut-être plus calme qu’il y a une trentaine de minutes, car soudain, tu sens quelque chose.
Une pièce ?
Non, le gallion magique d’Andy.
Il scintille et cela signifie qu’elle a essayé de t’appeler. Cela signifie donc qu’elle est en vie et cette constatation te réchauffe le cœur. Tu remets l’objet circulaire dans ta poche et rattrape les autres en accélérant le pas. C’est la que tu pose le pied gauche sur un morceau de verre. Un bout qui s’enfonce profondément dans ta chair et qui t’arrache un cris.
Tu serres les dents et continue de les suivre à cloche-pied, pas question de retirer le bout de verre qui empêche que tu pisse le sang. C’est douloureux, mais tu dois faire avec.
©️ ASHLING POUR EPICODE





WHAT ARE YOU LOOKING AT ?















YOU SIMPLE MIND.



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Nassim Bin Khalil
Eleve cracmol
Eleve cracmol
avatar
Messages : 156
Points : 384
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Mar 6 Fév - 19:46


EVENT 3 : jour 3
Fear and loathing in London City
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Nassim comprend, et tente de rester imperméable au théatre du grand n'importe quoi qui se joue derrière lui. Kinga lui a dit de s'occuper d'Arya et de se préparer au décollage, et il obéit, presque robotique, en se répétant comme un forcené que tout va bien se passer et que c'est juste un sale, très sale mauvais rêve qui se dissipera une fois sous la couette de nouveau. Il tend la main vers la poufsouffle, et lui parle tout bas.

"Arya...on doit partir. Accroche toi à moi, d'accord? On va se diriger tout doucement dans la bonne direction, et une fois qu'on y sera, ce sera plus facile."

Plus directif que réellement tendre, il maîtrise mal sa force, mais fait de son mieux pour l'aider à se redresser et passe une main ferme autour de sa taille pour s'assurer qu'elle tient debout. En temps normal, il se serait fendu d'une blague presque graveleuse, mais il reste à présent silencieux, concentré sur son objectif, et attentif aux réactions de son amie. Le rayon de soleil n'est plus, et est définitivement remplacé par le Nassim sombre et creux qu'on connait si peu.

Alors qu'ils s'avancent, un cri attire son attention. Bon sang, Harry. Qu'est ce qu'il a fait?
Un coup d'oeil lui indique que si la crise est gérée, et que l'agent des forces de l'ordre a eu le bon goût de ne pas venir le voir, son ami souffre. Un peu plus loin, il avise un banc.

"Arya, je vais voir si Harry va bien. Installe toi-là, je reviens vite. Kinga ne devrait pas tarder."

Il tente d'accélérer le pas, pour rejoindre son compagnon de maison à cloche-pied, et laisse échapper un bruyant soupir. Il s'est ouvert le pied, parce qu'il est le seul malheureux sans chaussures, et que les rues de Londres sont dégueulasses.

Nassim avise l'état de ses bras, encore un peu faiblards. Mais son dos, ça va un peu mieux. Et le banc n'est pas loin.

Il fléchit les jambes, avec une petite grimace douloureuse.

"Grimpe. Reste pas a cloche-pieds comme...comme je sais pas quoi."
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
avatar
Messages : 334
Points : 534
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Mer 7 Fév - 22:08




(©DO IT LIKE A PIZZA)
ft. people
«jour 3»

Sa carcasse immobile, Arya, rendue muette par la douleur et assommée par le concerto de percussions sous son crâne, n'avait pas fourni le moindre effort pour alléger le poids de Nassim. Puis laissée sur un banc, le dos courbé et les jambes lâches, elle avait suivi les échanges du regard comme on regarde une émission. Un nouveau sourire avait germé à ses lèvres lasses, considérant avec dédain la capacité épatante de Harry à se foutre dans la merde.
Elle pouvait bien parler, elle qu'il fallait porter parce qu'elle manquait de volonté.

Elle serra les dents et, prise de dégoût pour son manque de vaillance, se releva du banc sans attendre Kinga, relevant la capuche de son sweater. Elle plissa des yeux, aveuglée par las lueurs du matin maintenant qu'elle relevait son visage. Elle se sentit prise de vertiges immédiatement, mais considéra que l'heure n'était pas aux jérémiades. Elle se lamenterait plus tard.

Elle se retourna vers les autres, vérifiant qu'ils la rejoignaient, et se mit en route, d'un pas faible mais décidé, les mains dans les poches et les yeux à l'ombre de sa capuche.

Elle avait feint le mutisme, plus dit un mot depuis leur réveil, et chaque seconde un peu plus, ses pensées l'assassinaient.
Et lorsque la mère de Kinga arriva, elle n'avait même pas esquissé l'ombre d'un soupir - elle avait suivi le mouvement, sans arborer le moindre fragment de sourire.


tell me you won't leave


Voir le profil de l'utilisateur
Kinga Vince
the hogwart's gopnik™️
the hogwart's gopnik™️
avatar
Messages : 135
Points : 301
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Mer 7 Fév - 23:16


event jour 3


On a attendu. Une éternité. Sous le regard inquisiteur du flic, pendant vingt minutes, puis il s'est tiré. Mais il a du avertir ses collègues, parce qu'au moins deux bagnoles sont passées sur regent street, en ralentissant à notre niveau. Une mamie nous a regardé avec un drôle d'air, genre qu'est ce que c'est que ces bras cassés. Un mec nous a demandé si on voulait qu'il appelle l'hôpital pour nous.
Et nous, on regardait dans le vide la plupart du temps. Sans dire un mot. Moi j'avais mal comme une chienne dans le cou. J'avais peur de voir. Et une envie méchante de me laisser crever là, au bord d'un trottoir. Me laisser tétaniser par la glace qui semblait émaner d'Arya.

Et on a attendu. Chaque minute, c'était un coup de couteau dans mon cou, et cette boule dans ma gorge qui m'empêchait de respirer, cette putain de boule qui grandissait. J'aurais bien fumé une clope pour me calmer. Pour m'étouffer définitivement. Et que jtombe raide morte là, sur la chaussée, de cette ville que je voulais tant revoir. Pas comme ça. Il faudra l'oublier. Et recommencer. Revenir. Digne. Pas sans savoir comment on est arrivé là, et sentir que son corps n'est plus tout à fait celui qu'on a connu.

Puis ma mère est arrivée. Je sais pas depuis combien de temps je fixais le plus loin possible dans Regent Street, mais j'ai reconnu sa voiture pourrie, avec des éraflures partout, et la conduite complètement irresponsable dont elle était capable. À un moment, elle a même klaxonné de toute ses forces pour que les autres la laisse passer, qu'elle arrive le plus vite possible. Elle avait même pas pris la peine d'éteindre l'auto radio, qui s'allumait automatiquement à chaque démarrage, ni même de baisser le son. Et par les fenêtres ouvertes s'échappaient les paroles langoureuses d'une vieille chanson un peu cucu. Mais j'ai jamais été aussi heureuse de voir mon phénomène de mère arriver dans toute sa splendeur.

Et elle s'est arrêtée n'importe comment, en plein milieu de la voix. Il y a eu des protestations, auxquelles elle a répondu doigts levés. Elle nous a ouvert les portières, et on est monté, du plus vite qu'on pouvait. L'enfer était fini. Quoique, il nous restait tout de même 40 minutes de trajet avec fast & furious édition pays de l'est, qui risquait peut être de nous achever.
Le visage appuyé contre la vitre, j'ai essayé de m'endormir, en vain. Trop de questions tournaient dans ma tête. Qu'est ce qui a bien pu se passer.

« C'est quoi votre dernier souvenir avant le réveil ce matin ? Parce que je me souviens juste du discours de merde de Scamander, et après... C'est trop flou. »



Voir le profil de l'utilisateur
Nassim Bin Khalil
Eleve cracmol
Eleve cracmol
avatar
Messages : 156
Points : 384
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3) Jeu 8 Fév - 19:51


EVENT 3 : jour 3
Fear and loathing in London City
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Nassim attend longuement attendu la mère de Kinga, en silence. A toute sollicitation éventuelle, il répond par un grognement vague, borborygme sans âme, alors qu’il fixe ses pieds avec toute l’intensité du monde. Le feu sacré n’est définitivement plus, et il sait, au plus profond de lui, qu’il lui faudra du temps avant de retrouver ne serait-ce qu’un rayon du soleil qu’il abritait encore quelques jours auparavant. Il pense à Leila, qui doit mourir d’inquiétude, en hurlant à la mort qu’on lui rende son frère. A Edwyn, qui doit se demander sérieusement ou est passé son meilleur ami, peut-être même qui crée quelque chose pour venir le chercher. A Soleil, qui doit tourner en rond, en attendant des réponses qu’elle imagine elle-même, pour une fois pas si éloignée de la réalité. A Andy, dernière personne dont il se souvient avant le grand néant, qui allait retrouver son frère. Il espère qu’elle va bien.

Il pense à Fallen, aussi, qui l’a regardé fixement pendant cet ahurissant discours dont il se souvient à peine. Mais même le souvenir n’est plus chaleureux, et il n’esquisse pas un sourire. Même entouré, il est seul, et il caresse son bras avec une grimace de dégout.

Il n’ose même pas regarder le cou de Kinga.

Son doigt se balade sur ses veines noircies, et caresse la plaie. Il meurt d’envie de la presser, pour voir ce qu’il en sort, mais s’abstient. Le tatouage, par contre, n’est pas de bon augure. Autant par la signification qu’il représente pour lui, qui a juré pour lui-même de ne pas porter atteinte à son enveloppe corporelle de cette manière, que par le nombre dessiné. Douze. Harry porte le treize. Kinga le neuf. Arya, le quatre. Ils sont au moins treize dans cette situation. L’information ne le fait même pas réagir. Il reste là, à prendre conscience, petit à petit, de la réalité des choses, et digère, sous l’œil moyennement bienveillant du policier, toutes les informations qu’il a reçues, et mesure, avec une lenteur affolante, la réelle horreur de la situation.

Et ça le prend comme un coup de poing en plein milieu du ventre, qui lui retourne l’intérieur.

Il a envie de mourir.

Nassim se raccroche comme il peut aux versets de sa foi, qu’il prononce en silence, ses lèvres à peine animées, comme à une lumière au bout d’un tunnel sombre, qui, cette fois-ci, semble d’une longueur infinie. Il ne réagit même pas à l’arrivée fracassante de la mère de Kinga dans son tacot qui fait un bruit de dingue, et s’installe à l’arrière, couvert par le son de l’autoradio qui hurle frénétiquement des tubes d’une autre époque.

Pour lui, le silence existe toujours.

Il est rompu par Kinga, finalement, et le jeune homme s’étire un peu, comme réveillé par sa voix. Il remarque seulement la conduite chaotique, et se demande comment ils ont fait pour ne pas y rester avant. Mais la question a le mérite d’être intéressante. Il prend le temps de se replonger dans sa mémoire défaillante, et revient toujours à ce même souvenir. Cette main sans visage qui tend un verre dans sa direction, et une voix grotesque, déformée par le flou des souvenirs, tantôt grave, tantôt aiguë, qui prononce les mêmes mots, à répétition.

Sans alcool, bien sûr.

Comme si il s’agissait d’une évidence.

« Un type m’a proposé un verre. J’arrive pas à remettre le visage, ni la voix. C’est flou… Mais il a précisé que mon verre était sans alcool. »

Il écarquille un peu les yeux, mais son regard reste terriblement vague et éteint.

« Il savait… Il savait que je buvais pas d’alcool. Soit il était bien renseigné, soit… »

Nassim ne finit pas sa phrase, lourde de sens. Effectivement, l’individu pouvait-être très bien renseigné. Mais il ne criait pas sur tous les toits qu’il était abstinent, et une supposition hasardeuse en faisant un parallèle relativement douteux entre sa couleur de peau et sa religion éventuelle était à exclure largement. Reste donc la dernière hypothèse, qui lui fait serrer les dents.

Il le connaissait. Tout simplement.

« Ce fils de pute est à Poudlard. »
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3)

[EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Convention harry potter
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» Quel est votre tome préféré de Harry Potter ?
» [AIDE]Mise à jour Desire impossible.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Le Londres Moldu-
Sauter vers: