AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [défi poufsouffle] ambroise et croyance ✽ fruit à coque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Marguerite France
Gagnante du prix de la plus grosse courge
avatar

Gagnante du prix de la plus grosse courge

Messages : 364
Points : 307
MessageSujet: [défi poufsouffle] ambroise et croyance ✽ fruit à coque   Dim 11 Fév - 0:57

défi poufsouffle : ambroise et croyance


Rappel & instructions
Rappel du défi : Enquêter sur la mort de Hina E. Entwhistle.
Niveau : Fruit à coque
Récompenses : 30 points pour Poufsouffle et 12 points de popularité


Introduction
« La professeure d'économie est un mystère pour tous les élèves de l'école. Comment une si belle jeune femme avait-elle bien pu trouver la mort? Tous les curieux qui se sont risqués à lui poser la question n'ont jamais eu de véritable réponse. Mais ce que tout le monde sait sur Hina, c'est qu'elle était à Poufsouffle. Et à Poufsouffle, on abandonne jamais. Alors si Ambroise et Croyance se mettent en tête de découvrir la vérité sur cette histoire, rien ne pourra les arrêter. Il allait falloir faire preuve de persévérance, d'intelligence et de discrétion pour mener à bout cette enquête... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croyance A. Halloway
Tapis d'Azkaban
avatar

Tapis d'Azkaban

Messages : 190
Points : 297
MessageSujet: Re: [défi poufsouffle] ambroise et croyance ✽ fruit à coque   Mar 13 Fév - 0:14

Ennui abstrait
Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, et que l’horizon embrassant le cercle, il nous verse un jour noir plus triste que les nuits

Souffle qui s'affole, une poignée de cheveux dans le creux de sa main, ses doigts s'y perdent, s'y accrochant dans un désespoir languissant, c'est une contrefaçon vulgaire née d'un mensonge qui se veut réaliste. Aucune attention n'est apportée à ces lignes de mots acheminées les uns des autres, rien n'y ressort tout s'égare, et tout devient plus intéressant que ce cahier poussiéreux. Une voix vint écorcher sa concentration, tiraillant toujours plus les abîmes de son être pour ne faire ressortir que l'odieux, Croyance avait le regard las. Ses iris s'échappaient, se confondaient dans un avenir plus alléchant que cette contemplation du rien. C'est une de ces rares journées où étudier le mettait en horreur. Feuilles qui s'envolent d'un coup dans un râle las, les courbes pâles de l'étudiant se soulèvent, masse presque inexistante, pour finir par se mettre à faire les cents pas dans la salle commune des blaireaux. Ses doigts pianotaient une valse savoureuse. Une rumeur tournait en boucle dans sa tête, le rendant comme fou, ivre d'une réponse qu'il ne possédait pas. Dans les couloirs des mots se déchirent de lèvres en lèvres, formants des dialogues plus improbables les uns que les autres, et pourtant, tous rivés sur un même objet, une même question. Un fantôme qui s'accroche à un passé trouble, bloqué dans le présent qui la tourmente, âme déchue cherchant pitance chez les mortels ignares. Croyance voulait savoir.

Pourquoi Hina était morte. Comment ? Sa beauté éternelle devait provoquer encore jalousie chez les cœurs battants, et pourtant, elle avait épousée la mort et restait ici à pleurer des larmes qui n'existent plus. Son regard se perdit une nouvelle fois dans une contemplation abstraite. La curiosité le piqua à vif, et c'est dans un rapide mouvement de tissu qui se froisse que le préfet quitta cette pièce trop chaude à son goût, s’engouffrant dans la froideur des couloirs de l'école. Stupide rumeur, bien trop tentatrice, qui aspire au vrai, il s'y était laissé prendre, et dans la poche de sa cape se tenait un objet bien trop osé à son goût – menteur. Téléphone entre les doigts, numéros apprit par cœur, il lui envoie un sms.

« J'espère que t'as prit le tien. Je passe prendre le ouija. » Pause de quelques secondes, deuxième texto «  J'ai déjà honte. »

Ses joues virent à un pourpre timide, il enfouit son visage dans son écharpe et accélère le pas, comme s'il avait peur d'être vu, vu en possession d'objets illicites. Où il l'a trouvé ? La question ne se pose pas, et la réponse ne tombera pas aussi facilement. Des mots échangés, rapides, saccadés par un souffle impatient, Croyance s'était infiltré dans un lieu miteux pour récupéré cet objet tant apprécié des moldus. Puis il se remit à avancer aussi rapidement, c'était presque une course contre la gêne. Étrangement, au fond de lui, il avait envie d'éclater de rire. C'était ridicule et il le savait. Mais qu'importe, le monde à besoin de grotesques, ce monde en particulier, le leur.

L'horloge n'était pas visité par ce temps là, et tant mieux. Silence presque effrayant, le jeune homme s'installe sur le sol, dépliant le plateau maudit devant lui, et dans un soupire amusé - ou épuisé – il sortit le dildo, qu'il place au centre, comme le totem d'un jungle speed, ou le verre supposé être utilisé d'un ouija.

« Ok je t'attend. » En plus du message, une photo accompagne le tout, le plateau bien installé, avec un smiley d'un pouce en l'air, nickel. Maintenant, il manque plus qu'à prier pour que personne ne passe dans le coin.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambroise Naess
Eleve sang-mêlé
avatar

Eleve sang-mêlé

Messages : 39
Points : 25
MessageSujet: Re: [défi poufsouffle] ambroise et croyance ✽ fruit à coque   Mer 14 Fév - 6:50





défi poufsouffle


« J’espère que t’as pris le tient. Je passe prendre le ouija. » Quelques secondes après. « J’ai déjà honte. » « Et moi donc… » murmura-t-il sur le bout de sa langue, entre ses dents qui s’aliénaient sous la tyrannie du ridicule. Ridicule, claquant dans l’écho, la réduisant à un éternel son qui se soumettaient à l’avidité de sa curiosité – à lui et à Croyance. Hina, se capturait dans l’instant de la curiosité, sous la perplexité d’un sourcillement et à l’aube d’un mystère. Un flou lourd et pesant, s’émancipait dans ce que représentait Hina. Il n’a fallu qu’une once d’impatience dans l’engouement de l’inconnu pour pousser Croyance et Ambroise à se retrouver exactement là où ils étaient. Croyance sûrement caché sous le rouge de l’infamie, devant le plateau de Ouija et les yeux désuets sur ce bibelot phallique. Ambroise emmitouflait l’indélébile honte qui s’encrait dans sa gestuelle et sa voix. Il attendait l’arrivée d’un compagnon de classe qui en possédait par justification à la hausse de ses hormones et au « Krach boursier » de son intimité. Sa main s’arracha au rythme de ses soupirs qui se calibraient à son impatience.

Finalement. « Désolé ! Le cours a fini un peu plus tard je te l’apporte tout de suite. Et juste pour te dire, il a été nettoyé ! » Encore trop, toujours trop d’informations. L’élève revint avec, ça. Au moindre mouvement de son compagnon, le chibre s’agitait comme une mandragore à la surface de son nid. Non seulement la texture était souple et similaire au jello, mais son apparence s’équivalait à la réalité et à la vraisemblance des choses. Le jeune blond tendit la main pour accaparer cette virilité fictive. « …Merci. » Il rangea aussitôt le vît et son sourire en coin pour rejoindre Croyance derrière le rideau de cette fausse élégance. « Tu sais…Si jamais tu souhaites tester autre que juste un jouet, je peux toujours t’aider. » Ambroise plissa l’embarras entre ses paupières et son poing. « Non merci, l’objet me sert uniquement à disons…d’autres fins que les miennes. » Ses jambes n’attendirent guerre une réponse, escaladant les marches jusqu’à l’horloge.

« Excuse-moi j’attendais pour avoir mon…Bref. » Il brûlait chaque centimètre qui le séparait de Croyance, pour finalement qu’il ancre l’un de ses genoux sur le plat du sol. « Bon, alors tu es sûr de ton coup, parce que franchement si le sors échoue et que je suis voué à être dans un dildo…Enfin, évitons d’y penser et commençons. » Le manque de délicatesse dans l’empoignement de cette tige s’exprimait aussitôt lorsqu’Ambroise la déposa à côté de celle de Croyance. Il fronça les sourcils dans l’espoir que cela ralentirait l’agitation de ce jouet. Le blondin resta dans l’avant-gardisme de ses actions en évitant un regard de supplice de la part de Croyance. « Écoute…J’ai pas voulu qu’il paraisse aussi réel…Alors, on commence par tracer un cercle autour de nous avec le…bout du dildo c’est ça ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [défi poufsouffle] ambroise et croyance ✽ fruit à coque   

Revenir en haut Aller en bas
 
[défi poufsouffle] ambroise et croyance ✽ fruit à coque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crème pâtissière au citron (sans oeuf, plv, fruit à coque)
» argh vite ! les coques dans plateau de fruit de mer
» [PROPORTA] Mizu Coque Souple HTC Desire testé sur Génération mobiles
» [PROPORTA] Mizu Coque Souple HTC HD2 testé sur Génération mobiles
» Cherche coque arrière Touch Pro 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Rez de chaussée :: L'horloge-
Sauter vers: