[EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite)

Le Choixpeau Magique
Pnj
Pnj
avatar
Messages : 2096
Points : 5587
[EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Mer 14 Fév - 17:24

#EVENT 3 : JOUR 3

Contexte
Infirmerie de Poudlard, 8 janvier 2028.
9h30 du matin.
Indications
Vous venez d'être transplané par Ephraim Pendragon dans le hall de l'école. Lui et Aileen Scamander vous ont accompagné à l'infirmerie ou actuellement, des médicomages examinent les 8 autres enlevés précédemment retrouvés.
Temporellement, vous êtes le dernier groupe à être arrivé donc vous pouvez voir les autres. La seule personne manquante est Dawn mais vous n'êtes pas au courant qu'elle a disparu elle aussi.
Andy est également présente avec Dave.
Que ça soit Dave ou Andy, leur liquide s'est répandu dans tous le bras, jusqu'à la nuque.

Vous pouvez demander à un ou plusieurs proches (maximum 2 ou 3 par personne) d'intervenir dans ce rp avec vous.

Yaroslav Soukup va venir vous examiner avant que ce soit le tour des médicomages.


Voir le profil de l'utilisateur
Nassim Bin Khalil
Eleve cracmol
Eleve cracmol
avatar
Messages : 156
Points : 384
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Sam 17 Fév - 22:15

Nassim est à l'infirmerie. L'envie de vomir suite au transplanage est présente, et son estomac manque lui tomber sur la pointe des chaussures, alors qu'il erre, sans réel but, en attendant la suite des événements. L'infirmerie est pleine de monde. Andy est là, et dans un sale état, mais son envie d'aller l'enlaçer est trop faible comparée à la fatigue qui l'accable. Dave est là, lui aussi. Harry a parlé de Dave. Est-ce que Dave lui a fait boire son verre? Il ne sait pas. Il ne sait plus. Tout se mélange, et l'espace d'un instant, il est comme hors de son corps, comme si son esprit regardait la salle de haut, sans plus souffrir, sans plus sentir, sans plus exister réellement. Il voit Sloan, Sloan son pote, qui a l'air d'en avoir chié. Finn a une sale gueule, aussi. Il n'est pas sur de reconnaître les autres, a part ceux qui l’accompagnaient depuis le réveil chaotique dans les rues de Londres.

Quand il réintègre son enveloppe douloureuse, il serre les dents, et meurt d'envie de juste s'allonger et d'attendre ce qui se passe. Autour de lui, des cris, des gens qui se retrouvent.

Un instant, il se dit que personne ne viendra pour lui, mise à part Leila.

Il s'assied par terre, et baisse la tête, absorbé par les carreaux au sol.

Cracmol de merde au milieu des autres.

Il se demande si son père a téléphoné pour savoir ce qui se passait. Mais il se renfrogne rapidement. Il sait bien qu’il n’a jamais appelé. Pas pour lui.

En silence, il achève de s’effondrer, et se réfugie seul dans le peu d’être qu’il lui reste.
Voir le profil de l'utilisateur
A. Harry Fitzgerald
Cracmou tout doux
Cracmou tout doux
avatar
Messages : 164
Points : 322
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Mar 20 Fév - 18:17

EVENT #3 (Day 3)
"Et le loup entra dans la bergerie. Il s'attaqua au troupeau et ne laissa aucun survivant, juste une marre de sang."
On te demande de faire preuve de sang-froid.
Tu fronce les sourcils, sans vraiment te rendre compte que c’est Orphan Scamander que tu dévisage de cette façon là. Ce n’était pas lui qui avait un trou de mémoire de deux jours… mais c’était lui qui avait égaré allez savoir combien d’élèves et qui au vue de sa tête, n’avez pas dormi depuis un bon moment.
Tu soupire Harry et te renfrogne légèrement.
Vous allez être transplanés à Poudlard et… là tout de suite, à l’infirmerie. Tu ne sais pas si tu veux protester ou pas. Il y aura sûrement du monde, tu sens le bouc et tu veux juste dormir, c’est ce dont tu as l’impression, comme s’il y avait un concert dans ta tête depuis le début, un concert devenant de plus en plus bruyant.
Résonnant au niveau de tes tempes.
Le professeur Pendragon s’approche de toi et tu te laisse embarquer, espérant secrètement de ne pas lui dégueuler dessus.
Après un tourbillon maladif, vous voilà dans le Hall de l’école, désert.
Le professeur d’astronomie disparaît alors que tu es encore entrain de te remettre et il revient presque aussitôt avec Kinga et Nassim, puis avec la Directrice, tout deux vous conduisant à l’infirmerie… toi, une fois de plus sur les épaules de Nassim.
Arrivé à destination tu remarque que vous êtes loin d’être les premiers à avoir été retrouvé, il en a tellement que ça te retourne le bide, encore plus que le transplanage. Tu vois Andy et lentement tu glisse du dos de Nassim. Elle a elle aussi ce truc dans les veines, sauf qu’il remonte déjà si haut, jusqu’à sa nuque, comme un filet du diable voulant l’étouffer.
Tu fais un pas en avant Harry, pour la rejoindre et c’est la que tu vois Dave.
Dave non loin d’Andy, la trace aussi étendu qu’elle.
Tu es perplexe, mais tu n’as pas le temps de cogiter plus longtemps, que soudainement des bras t’entourent. Un instant surpris, il te faut juste quelques seconde pour reconnaître le très caractéristique parfum de ta mère.
Tu sens qu’elle pleure au travers de ses caresses et ses chuchotement doux, tu te laisse aller, tu ferme les yeux, tu voudrais toi aussi pleurer, mais avant tout tu veux profiter. Profiter de son étreinte si rassurante.
Ton regard se releva et croisant les yeux rougis de ta mère, tu lui souris, la rassurant à ton tour, lui promettant que tout allait bien alors qu’elle savait que s’était complètement faux. Dans son dos tu pu constater la présence de tes deux sœurs, Ellia et Constance, d’un simple signe de la main tu les invita à s’approcher pendant que ta mère t’expliquais que ton père t’appellerais plus tard, qu’il n’avait pu venir immédiatement et qu’il a était terriblement désolé.
Tu savais que c’était la vérité.
Tu fini par te redresser, sachant qu’il va falloir qu’on t’examine et au loin dans l’embrasure de la porte de l’infirmerie, tu vois la silhouette d’Azard ce dessiner… tellement heureux de le voir en un seul morceau.
Il faut qu’il te serre dans ses bras.
Il faut que tu serre Andy dans les tiens.
Leur dire à quel point tu les aimes.
A quel point tu as pu avoir peur.
Leur confier cette terreur qui refuse de te lâcher, malgré que tu sois maintenant en sécurité… est-ce réel ou bien es-tu encore en danger ?
Cette question t’effraie.

_______

HRP : Les trois proches que j'invite à participer par la suite, sont : @L. Andy Ollivander, @Ellia Fitzgerald et @Azard H. Pevensie
©️ ASHLING POUR EPICODE





WHAT ARE YOU LOOKING AT ?















YOU SIMPLE MIND.



Voir le profil de l'utilisateur
Kinga Vince
the hogwart's gopnik™️
the hogwart's gopnik™️
avatar
Messages : 134
Points : 297
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Mar 13 Mar - 9:55



event suite


Je me suis agrippée de toutes mes forces au bras de Pendragon. Mais ça tournait, ça tournait tellement vite, tellement fort, encore pire qu'un violent bad trip. Et quand on est arrivé, sur les vieilles dalles pourries du château, mes jambes ont lâché, comme mon estomac d'ailleurs, satané fils de pute, qui m'a fait une vieille remontée d'acide. Et j'ai dégobillé sans aucun honneur, les cheveux devant le visage et les genoux fracassés par terre.

Et tout ce monde qui nous regardait, avancer à travers les couloirs, on était si monstrueux ? On leur avait tant manqué ? Jvoulais hurler "cassez vous les mange merdes", mais sans la force de tenir debout, comment je pouvais ouvrir ma gueule ?
Mais peut être que ce qui m'énerve encore plus, c'est de ne voir nul part mon frère. L'origine quelque part, de ce gros bordel. Je pense qu'il se terre dans un coin, parce qu'il s'en veut à mort de m'avoir emmenée avec lui dans cette école de malheur. Il veut pas voir ça, pas voir dans quel état je suis, à cause de toute cette magie crasseuse. Il assumera pas de s'être trompé dans ses choix.

Puis on arrive à l'infirmerie. J'ai l'impression d'avoir fait un parcours du combattant avant d'attendre cette foutue pièce. Mais j'y suis. Enfin. J'y suis et je vois qu'on est pas les seuls à avoir pris cher. Qu'il y a déjà du monde. Et j'ai même pas la force de reconnaître ceux qui sont déjà là. J'ai juste une envie, c'est dormir. Dormir au chaud, en espérant qu'à mon réveil, tout ça disparaisse, que cette histoire n'ait été qu'une énorme blague, un gros cauchemar énervé. Je laisse tomber mes petits camarades, visant un lit là bas, tranquille, dans lequel on devrait pas trop me les briser.
Je tombe dessus comme un poids mort, et tout devient flou. Je crois qu'il y a des mecs en blouses blanches qui viennent m'examiner. J'en sais rien. Bonne nuit.



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
avatar
Messages : 304
Points : 466
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Mar 13 Mar - 18:35




(©DO IT LIKE A PIZZA)
ft. people
«jour 3»

Arya avait abandonné, baissé les bras ; elle s'était laissée tomber comme un déchet au milieu du couloir, avait attendu qu'on l'enterre comme un cadavre au cimetière. Et ainsi accrochée au bras de Ephraim, ils étaient partis à sa tombe où l'attendait son pire cauchemar. Les odeurs la rendaient malades, les autres cadavres gémissant lui donnaient la nausée, et voir tout ce monde crever renforçait encore plus sa culpabilité ; d'avoir été vulnérable, de n'avoir pensé qu'à elle-même.

Elle avait arrêté de compter le nombre de ses amis - de ses connaissances - qui se trouvaient  là à partir de trois, et avaient déambulé jusqu'à un lit de manière automatique ; incontrôlée. Son corps lâche s'était laissé tomber sur le matelas, le regard las et vide ; destituée de toute énergie.

Puis les médecins s'étaient pressés autour d'elle, et elle n'avait plus rien vu d'autres que des silhouettes - des ombres qui faisaient irruption ici et là, des voix qui lui rappelaient celle de Seraphina ; puis celle de Nansy ; et elle ne savait plus, Arya. Elle n'avait pas envie de savoir lesquelles avaient pleuré, lesquelles s'étaient éteintes.

Ainsi elle avait fermé les yeux, et elle avait abandonné.


tell me you won't leave


Voir le profil de l'utilisateur
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
avatar
Messages : 954
Points : 1023
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Jeu 15 Mar - 13:15


event #3 jour 3


Le désespoir.
La solitude.
Tout ces sentiments envolés aussitôt les premiers arrivants pénétrèrent l'infirmerie. Assise dans un des lits d'infirmerie, tu avais observé l'arrivée de Finn, Earl, Croyance et de Valentyne. Comme un soulagement et un élan de vivacité nouvelle. Mais même tu ne pouvais exprimer de la joie à la possibilité de revoir le sourire de Finn, l'amertume de l'absence de Harry subsistait.

Tu t'étais levé, titubante de fatigue pour aller glâner des renseignements, si d'autres avaient été retrouvés également. Tu avais serré timidement Finn dans tes bras et salués vaguement les autres. Tu préférais t'effacer, les laisser décompresser. Et tu étais retourné t'asseoir sur ce lit qui t'étais  réservé dans l'attente de l'arrivée des guérisseurs.

Les proches s'accumulaient. Entre les pleurs et la joie, tu préferais rester concentrée. Fixant la porte de l'infirmerie à n'en plus oser ne serait-ce que bouger. A peine tu t'autorisais à respirer.
Harry doit arriver, il doit passer cette porte.

Soudain, la porte s'ouvre. Ils sont à nouveaux quatre à passer la porte. Samuel, que tu fixes avancer. Vos regards se croisent mais tu ne réagis pas. L'ébène qui gangrène tes bines, tu la sent désormais affluer vers l'arrière de ta nuque. Tu sais ce qu'il va leur arriver, en les voyant se réjouir de leur sécurité. Demain, ils seront dans le même état.

Age, Sloan sont là. Et Clark aussi. Sains et saufs.
Il n'en manque plus que cinq. Dont Harry. Arya Nassim Dawn et Kinga. Que des appellations qui te sont si chères.
Il fait si chaud. Ils t'étouffent. Les bruit environnants et les pas des élèves curieux et des professeurs inquiets qui affluent. Un flux de respirations incessantes qui te font tourner la tête.

Reviens.
Reviens, pitié reviens.

Tu entends sa voix dans le couloir. Elle te guide et tu te lèves. Les mirettes aux aguets. Tu n'es plus que carcasse humaine, qu voudrait pouvoir enlacer son âme en peine.

« Harry ! »

A peine il passe la porte que tu fonds déjà en larmes.
Tu les avais retenu pour ce moment précis. Celui ou tu craquerais et ou tu jetterais les armes.

Tu le laisses s'avancer, se détacher des autres. Tu le laisses respirer mais tu voudrais le serrer si fort contre toi. Tu manques de trébucher en affluant vers lui, l'entourant de tes bras, larmoyant contre ce torse. Tu t'empresses d'attraper son poignet, horrifiée par ce même tatouage. Le 13.

« Harry, j'étais tellement inquiète pour toi.. Mais tu es vivant. On est tous vivants.. »

Mais pour combien de temps ?

Tu redresses la tête, apercevant Nassim. Nassim perdu et l'oeil aussi vide et sombre que les abimes. « Nassim.. » tu voudrais parler mais rien de ce que tu pouvais dire ne pourrait le rassurer. Tu le laisses, en bonne compagnie des âmes qui sauront le soigner. Arya et Kinga sont là aussi, tu leur souris timidement, sans avoir la force de chercher les bons mots qui pourraient les réconforter. Tu veux juste rester dans les bras d'Harry, les seuls bras après ceux de Felix qui te rassurent et t'apaisent.

« On va s'en sortir. »

Avant d'enfin voir ce qui t'avait échappé depuis le début de leur entrée. Le cauchemar et l'horreur vient frapper tes rétines.

« ... Dawn n'est pas avec vous ? »




winner is dreamer who never gives up; andy


des bannières:
 

♥ feldy:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Ven 16 Mar - 15:09


« Putain. »

Putain, c'est le son de la canette qui vole, celle dans laquelle elle shoote comme une débile depuis deux heures du matin. Putain, c'est le son qui sort de sa bouche en discontinue depuis samedi depuis les enlèvements. Exception faite du moment où ils ont retrouvés Andy, puis de celui où ils ont retrouvé Sloan et Croyance aussi. Putain, c'est ce genre de mot qui l'énerve et pourtant elle s'arrête pas, cogne toujours dans cette canette en prétextant vouloir prendre l'air à chaque fois qu'elle repasse à l'infirmerie pour voir comment tout le monde va. Putain c'est l'impuissance et la douleur des bras de Nath, la douleur de son coeur à lui et du sien à elle réunis. Il pense sans doute à cette pouffe qui a disparue lui aussi, elle y pense pas Ellia. Elle pense juste à Arya, juste à Nassim (un peu quand même, il est tout doux Nassim) et à Harry. Juste à Harry, son cracmol de frère. Son p'tit frère presque adoré. Harry qui aura bien été l'un des rares à insister pour se faire accepter, alors que c'est elle l'étrangère à la base.

Dis voir Ellia, s'il revient pas tu lui aurais dit quoi ?
Si t'avais su t'aurais fais quoi ?
S'il meurt dans ce bordel tu feras quoi ?

Si ils meurent dans ce bordel, tu feras quoi ?

« Putain ! »

Elle a finit en strike dans la poubelle, la canette, un signe qu'ils diraient tous ces fous qui croient au destin. Ellia, elle, elle est beaucoup trop énervée pour y songer, d'ailleurs elle est déjà partie, mains dans les poches sous sa cape pour rejoindre l'agitation morbide de l'infirmerie. Trois jours qu'elle n'avait pas fermé l'oeil, pas que ça change de d'habitude, pas qu'elle soit la seule non plus -oh non, certainement qu'elle n'était pas la seule. Seulement l'inquiétude qui bouffe, lorsqu'on ne l'a jamais connue, ça fatigue plus que de raison.

Posée près du mur de l'entrée, les soupirs qui s'enchaînent, tristesse dans des yeux qu'elle ne veut pas voir pleurer. Les larmes, tous ici en avaient sûrement déjà trop vues, c'est pas ça qui allait les aider. C'est plutôt cette main sur l'épaule de Nathanael, ses doigts qui glissent furtivement dans les cheveux d'Andy. Pour leur faire comprendre qu'elle est là même si elle sait pas pourquoi, elle est là c'est tout. Elle bouge pas Ellia, tout le reste de bonnes ondes qu'elle a en elle, c'est pour tous ces gens ici qui vont pas bien, c'est pas pour elle, elle saura recharger.

Helene et Constance qui passent la porte affolées, sous son regard surprit qu'elles accrochent pour se diriger vers elle. On les a retrouvés, Ellia. On l'a retrouvé ! Il arrive, il va bien ! Oh et elles allaient si mal elles pourtant. Helene la mère qui te prend dans ses bras sans un mot et qui tremble et qui pleure, Constance qui n'en fait rien mais n'en pense pas moins. À elles trois elles avaient l'air bien, bon sang voilà qu'elles allaient la faire pleurer.

Super les bonnes résolutions.

« Harry ! »

C'est la voix d'Andy qui fait lever la tête en sa direction, puis vers la porte qui s'ouvre encore et dont les silhouettes familières passent douloureusement le pas. Nassim, Harry, Arya. Bon, Kinga aussi, malgré tout. Et des professeurs à bout de souffle, des Directeurs épuisés. La respirations qui se coupent.

Ils ont une sale gueule.
Un peu comme tout le monde ici en fait.

La famille qui lui saute dessus, Ellia un poil en retrait sait qu'elle n'en fera rien. Pas qu'elle l'aime pas mais c'est trop bizarre de faire ce genre de chose avec son frère ? C'est trop gênant, mais y a le sourire qui dit qu'elle est heureuse là, qu'elle est soulagée, qu'elle est là toujours là même si elle ne fait rien. C'est qu'elle peut pas faire grand chose après tout.

Mais elle se sent mieux qu'ils soient tous revenus.

De Harry elle passe à Nassim, s'approche un instant et l'enlace furtivement même en sachant que le choc aura fait qu'il ne s'en souviendra pas demain. Puis de Nassim il passe sur Arya. Oh Arya si douce Arya, brisée Arya. Comme les robots défectueux et abandonnés. Puis d'Arya elle se pose un bref instant sur Kinga. C'était tellement triste.

Putain, c'est cette réalité dégueulasse qui les a tous rattrapés.
BY MITZI


Invité
Invité
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Mer 21 Mar - 13:44



event 3
groupe 3 ⁍ idk trop d'monde



C'était les derniers, la totalité manquée. L'absence d'une présence crevait les yeux, pourtant bien fatigués des derniers jours, éraillés de tout scruter ; les neurones avaient fonctionnés à temps plein, l'esprit à deux doigt de vriller. Les liens logiques se dessinaient, s'entrecroisaient, s'effaçaient ; dansaient une valse qu'il avait juste envie d'éventrer, haïssant cette impression trop connue de jouer à un jeu où les règles sont fixées, mais ignorées de la moitié des impliqués.
Et l'attention, les murmures bourdonnant, l'angoisse commune qui ne cessait d'enfler face au nombre de retrouvés qui n'était jamais assez. Il était à la foi à la lisière et au centre de l'attention ; gardien de l'infirmerie où la foule s'amassait face à l'ébullition macabre, et même avec tout le contrôle dont il disposait, la tension s'amassait dans ses muscles, vibrante dans la masse.
Cela commençait à gronder dans son crâne, à s'étioler.

Lorsqu'ils étaient arrivés, son regard avait voyagé entre Ephraim et Aileen, jugeant silencieusement d'un possible commentaire alors que les derniers rescapés s'écroulaient un à un — derniers, parce que Dawn ne pouvait pas être sauvée. Le schéma était trop lisse pour la laisser filer au travers d'un quelconque interstice. Un soupir fonça entre ses dents ; le terrain était de plus en plus glissant.
Il hocha la tête en direction d'Aileen, et se contenta d'indiquer à Ephraim le tabouret au chevet d'Arya, une lueur indéfinissable dans les iris ; loin d'ignorer un seul instant que ce geste était inutile. Puis, jaugeant d'un regard les nouveaux venus, il se dirigea premièrement vers Nassim, balayant son corps du regard — fatigue omniprésente et déshydratation évidente.

Comme tous les autres sans magie, ses veines avaient été infectées d'un liquide noir, détachant fièrement les vaisseaux de la peau. Sortant un marqueur indélébile, son premier réflexe fut de marquer un trait à l'avancée de l'infection, ainsi que date et heure.  « C'est simplement pour surveiller l'avancée de l'infection. » Il se saisit ensuite de sa baguette, lançant un corpus prŏbātĭo qui ne lui indiqua aucune autre lésion supplémentaire.
Alors, il vérifia le poignet gauche, notant l'information trouvée sur un calepin ; et indiqua vaguement la table au chevet de l'adolescent, et plus précisément le gobelet d'eau s'y trouvant. « Vous allez être emmené à Sainte-Mangouste sous peu, et y passer quelques examens, mais essayez de vous hydratez d'ici-là ; rien ne le contre-indique dans votre état. »
Un soupir retenu entre les lèvres, il n'arrivait pas cependant à se montrer compatissant — tous ses neurones étaient préoccupés par le mystère de ces blessures, de ce coup de théâtre grandiloquent.

Il songea aigrement que les temps devaient être réellement durs pour qu'il se départisse de son sarcasme de parjure. Mais même les maigres secondes passées à les déblatérer lui auraient alors semblé perdues ; alors que quelque chose s'était tramé trop vite autour d'eux.
Le suivant fut Harry, dans un état extrêmement similaire. Si bien que ses gestes furent les même, bien qu'un peu plus dérangé par des paires d'yeux inquiets les inspectant ; comme s'ils espéraient une réponse de sa part — lui aussi n'en était encore qu'à déchiffrer l'équation. Et, son regard se reporta sur les accompagnants : « Veillez à ne pas être trop envahissants malgré votre inquiétude. Il est important qu'il puisse se reposer. »

Dans le troisième temps, c'est auprès du chevet de Kinga qu'il s'arrêta, apparemment endormie, paupières closes mais respiration relativement régulière. Il est toujours imperturbable lorsque son regard traversa tout ce qui lui était visible, notant mentalement les informations — déshydratation, fatigue, branchie greffée, et les doigt palmés. Il fronce légèrement les sourcils, le lien aussitôt dessiné jusqu'à Valentyne.
Baguette de nouveau sortie, il effectua un autre corpus prŏbātĭo, espérant vaguement que la migraine ne le saisirait pas à la suite du prochain — il atteignait peu à peu ses limites.
Notant toujours les nouvelles informations (numéro 9 sur le poignet), il hésita cependant quelques instants, calepin en main. L'informer instantanément était-il nécessaire ? Mais ça ne ferait qu'ajouter plus de trouble pour le moment ; plus de bruit et d'ennui, alors que cette charge pouvait être faite par autrui.

Alors il se dirigea vers la dernière personne ; Arya, Ephraim à ses côtés. Il avait aperçu d'autres visiteuses, avait feint ne pas les remarquer, s'arrêtant simplement auprès du lit, scrutant la seule dont aucune blessures n'étaient visibles au premier regard. Encore une fois, corpus prŏbātĭo, un soupir discret s'évadant de ses lèvres — il sentait déjà l'inconfort dans l'estomac, la migraine s'invitant.
Épiderme abîmé en deux emplacements, l'arrière du crâne et au-devant du cœur ; des altérations inconnue concernant le bas de son dos et le sommet de sa tête. « Je vais avoir besoin d'inspecter l'arrière de votre crâne. »
Si bien qu'il s'avança, saisissant délicatement le visage pour la faire tourner la tête, ses doigts aller fouiller dans les mèches immaculées sitôt la rotation terminée. Et sous son toucher apparut une cicatrice, nette et récente ; et il savait que la lésion sur son thorax était de même nature.
Tout en notant ça sur son dossier, puis sur le calepin, il déclara : « Vous allez devoir aller à Sainte-Mangouste. Vous êtes en état de déshydratation assez avancé, donc buvez si vous le pouvez, vous avez de l'eau à votre chevet. »
Il ignorait si elle l'écoutait, en doutait ; car elle semblait bien trop engoncée dans une réalité embrumée. Mais quelqu'un d'autre le faisait.
Et finalement, il lui adressa la parole ; avec la prenante sensation qu'il n'avait pas parlé à quelqu'un en bonne santé depuis des siècles. Mais l'émotion crispante de l'être semblait altérer cet état.
« Il n'en savait réellement rien. Penses-y, avant de faire quelque chose que tu vas regretter. Et, » Regard vers l'alitée. « sa vie n'est plus en danger. »
Pour lui, c'était presque un pari ; l'ignorance des altérations exactes lui ayant été faites restant inconnues. Mais cela aurait été plus qu'incongru, au vu des autres blessures. C'était assez clair : ils avaient été utilisés comme sujet d'expérimentations, mais ils devaient vivre pour permettre d'en voir les exactes conclusions.

Puis, tournant les talons ; il se dirigea vers la jumelle Scamander. Enfin, la dernière partie de sa mission. Il s'arrêta à quelques centimètres d'elle, sur sa gauche ; sortant le calepin afin de lui montrer toutes les notes prises précédemment.
inc. - shumann ; veines noires.
1 - solheim ; brûlure des tempes, expérimentations inconnues sur son cerveau.
2 - ollivander ; veines noires (liquide inconnu). marque de brûlure sur le cou (forme similaire à des mains).
3 - hassan ; veines noires (liqu. inc.).
4 - strauss ; cicatrices à l'arrière de la tête et au cœur. altération du sommet de la tête et du bas du dos.
5 - halloway ; veines violettes (aconit), canines limées.
6 - prewett ; entaille sur le bras droit. quantité de sang manquante.
7 - rosebury ; ablation de la branchie droite, celle de gauche constamment visible. système respiratoire altéré.
8 - grace ; veines jaunies (liq. inc.), son corps semble le rejeter.
9 - vince ; greffe d'une branchie sur la droite de la gorge » celle de rosebury. mains palmées.
10 - smith ; veines noires (liq. inc.).
11 -
12 - bin khalil ; veines noires (liq. inc).
13 - fitzgerald ; veines noires (liq. inc.).
14 - tudor ; veines noires (liq. inc.).

Ce n'est qu'un filet de voix qui s'échappe alors qu'il explique, ses rétines furetant autour d'eux, s'assurant qu'aucun élève n'a l'oreille qui traîne. « J'ignore quels résultats ils visaient avec leurs expérimentations, mais ils veulent les voir. » Il arrache la feuille, la glissant dans la poche la plus proche de la jeune femme, un peu plus en alerte — c'est quelque chose qu'ils doivent tirer au clair avant de rendre l'information publique. Surtout étant donné les possibles retours médiatiques. « Il y a deux possibilités : Shumann était le numéro 11, ils ont oublié de le tatouer. C'est peu probable, leur organisation était méthodique. Ou .. Callaghan était le numéro 11, et n'a pas tenu lors de l'opération. Shumann serait une sorte de sujet témoin. Je penche pour cette explication, étant donné qu'on l'aurait probablement déjà trouvée sinon. Ils veulent qu'on les retrouve.  »
Et ce n'était peut-être, probablement, pas seulement dans l'optique de tester quelques opérations. Ils auraient pu trouver des informations autrement, récupérer des moldus aisément, et ainsi de suite. La seule chose nécessaire était des moyens, et nul doute qu'ils en avaient.
« Ils ont été relâchés dans le Londres moldu. Les élèves doués de magie avaient encore leur baguette. Aucun sorcier n'aurait fait cette erreur.  »
Non, ils avaient un intérêt, soit à agir lors de cette journée, soit à décrédibiliser les Scamander — et principalement Orphan, qui était le plus reconnu. Et l'option la plus crédible était la seconde.
« Le reste, je pense que vous l'avez déjà cerné. Je compte sur vous pour transmettre les informations à Orphan.  »
Leurs neurones à tous étaient en ébullition, les méninges constamment en fonction. Les cernes creusaient les visages, la fatigue tirait les traits ; la fatigue les crevaient tous à moitié, mais, pas un instant, il le savait ; pas une fraction de seconde, ils avaient arrêté de penser, et lorsque l'angoisse pouvait être écartée, d'analyser.

Mais la journée était encore loin d'être terminée, il y avait bien d'autres éclopés, et probablement des nouveaux détails qui allaient s'ajouter. Alors, tandis que les médicomages s'apprêtaient à passer, il fit le tour des autres élèves invalidés ; faisant de son mieux pour ignorer les plaintes de son corps — au moins, ce soir, les insomnies ne lui voleraient pas sa nuit.
Lorsque sa ronde des lits fut terminée, il était temps pour les autres d'intervenir ; et alors que les médicomages s'affairaient, sous son regard attentif, bien qu'il n'ait rien à y redire, il retourna au côté d'Ephraim, prêt à entendre ses complaintes.
made by pandora.


hrp:
 
Soleil A. Nilsson
sérial-baiseuse
sérial-baiseuse
avatar
Messages : 581
Points : 780
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Mer 28 Mar - 21:06

EVENT 3 ; DAY 3
« Le plus grand mal, à part l'injustice, serait que l'auteur de l'injustice ne paie pas la peine de sa faute. »
Soleil était rongée par l’inquiétude, depuis déjà trois jours ; cela lui avait paru une éternité. Et elle avait gardé ça pour elle, Soleil, parce-qu’elle avait estimé qu’elle ne devait pas se plaindre. Leïla faisait face à la disparition de son frère, tout comme Maybelline, Félix avait perdu sa moitié, et elle… Elle ne savait pas franchement si c’était légitime qu’elle s’inquiète. Si elle avait le droit. Mais les faits étaient ainsi : depuis la journée des droits des non-magiques, Soleil n’avait pas beaucoup fermé l’oeil, guettant la moindre nouvelle des disparus. Nassim lui manquait.

Juno était elle aussi très affectée par la disparition de Finn. Pas étonnant vu les sentiments qu’elle entretenait à son égard. Par conséquent, sa camarade jaune squattait la chambre des bleues. Elle manquait de compagnie, et surtout de compagnie compréhensive et compatissante. Soleil se doutait bien que la Disney devait être dans la même situation qu’elle ; assez proche pour s’inquiéter, pas assez pour être en première ligne. Alors les deux filles se serraient les coudes. C’était, de toute façon, le mieux à faire.

Un matin, le troisième jour, Soleil se redressa en sursaut. Quelle heure était-il ? Le soleil perçait déjà derrière les rideaux. Il semblerait que la fatigue ait pris le dessus cette fois-ci, lui offrant quelques heures de sommeil. La chaise qu’avait occupé Juno cette nuit était vide, mais il restait quelques unes de ses affaires. Elle devait être partie précipitamment. A son étonnement, son téléphone se trouvait parmi elles. La serdaigle se souvenait pourtant bien s’être assoupie en l’ayant dans ses mains. Repoussant ses couvertures, elle se leva pour l’attraper, sans bruit. Le pineapple vibrait sous les notifications qui s’accumulaient, déjà bien nombreuses. Poudlard et ses élèves, normalement) déjà en cours, s’affolaient. L’héritière Tudor faisait parler d’elle. Son frère était revenu. Les autres aussi.

Soleil ne réfléchissait plus. Elle avait dormi tellement furtivement ces derniers jours qu’hier soir en se couchant, elle n’avait même pas pris la peine de se changer. Elle espérait vivre ce moment, où elle ne perdrait pas de temps à s’habiller, pour rejoindre le plus vite possible l’infirmerie. Chaussures aux pieds, elle dévala les escaliers et traversa les couloirs en courant, pour rapidement franchir la distance qui la séparait de Nassim.

La brune se fraya un chemin jusqu’à la porte de l’infirmerie. La vision lui brisa le coeur. Une dizaine d’élèves, mal en point, fatigués, peut-être traumatisés aussi. Leurs proches, les yeux cernés, parfois les joues humides. Et Nassim, oh Nassim, étendu sur ce lit trop petit pour lui, Nassim épuisé, Nassim atterré. Soleil sentit son coeur se serrer. C’était injuste. Pourquoi lui ? Pourquoi eux ? Le Gryffondor si joyeux d’habitude, plein de vie et taquin. Il était éteint. La brune ravala ses larmes. Elle n’avait pas le droit de pleurer. Ses jambes la portèrent jusqu’à son chevet, où il était encore seul, puis elle abandonna une main le long de sa joue. « Bonjour, Nassim… Tu m’as manqué, tu sais. » Elle ne savait pas quoi dire. Elle voulait juste lui montrer qu’elle était là pour lui. Sa main glissa jusqu’à la sienne. C’est là qu’elle remarqua ces traces noires qui coloraient son membre. « J’ai cru que je ne te reverrais jamais. Je ne laisserais plus jamais personne t’enlever et je te jure que si je les retrouve, je leur fais la peau, je- » Simplicité. Sobriété. Retenue. Discrétion. Tant de mots qui ne parlaient pas à Soleil lorsqu’elle s’emballait, lorsque ses émotions prenaient le dessus sur la raison (souvent). Un long soupir s’échappa de ses lèvres. « Je serais là tant que tu auras besoin de moi, Nassim. Je te le promets. » Ce besoin de se rendre indispensable fut chuchoté, cette fois-ci.
©️ ASHLING POUR EPICODE


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Ven 30 Mar - 15:31

Ceux que les Dieux aiment
meurent jeunes


L’attente était longue, intenable, brûlant ses nerfs déjà à vif. Les primes émeraudes s’étaient emplis de cette colère. Fallen appelait au sang, le réclamait à grand cris. Des langues d'acide dévoraient les veines par à coups de violence à peine contrôlées, monstres sauvages ne souhaitant qu'être libérés. Fallen explosait. Fallen atteignait son apogée tandis que la nuit et le jour se succédait. Y avait-il encore une chance que l’oxygène s’échappe de leur lippes lorsqu’ils les retrouveraient ? Lorsqu’ils le retrouveraient ?

L’incertitude la ceinturait comme une amante un peu violente, un amour couronnée d’une violence adulée. Puis des pas précipités, des explosions de joie, des hurlements, des Ils les ont retrouvé. Et Fallen s’était remise à courir vers l’endroit détesté, enfermant babylone pour l’empêcher de s’échapper.

Nassim. Nassim. Nassim ; et le hurlement trépasse avant de s’échapper de ses lippes. Fallen haïssait l’infirmerie alors que ses pas l’y conduisaient . La blancheur éclatante des lits, le sang dégoulinant, imaginaire et absent. Et sa soeur au corps pourrissant étalée et désarticulée. L’infirmerie hantait ses cauchemars, putréfiant ses nuits au-delà de ses attentes. Fallen avait fini par la haïr et surtout le haïr. Elle s’était approchée discrètement, fantôme parmis les mourrant, souriant à ceux qu’elle connaissait, ignorant ceux qu’elle méprisait, les mains tremblante, triturant sa chevalière. La mort, elle la connaissait. Mais la peur restait celle qui la paralysait. Elle avait attendu quelques instants que la jeune femme devant elle se décale pour finalement s’approcher, saisissant sa main, accrochant ses prismes, cherchant son essence dans le coton brumeux qui l’entourait.

«Nassim.»  s'échappant, fissuré d’une inquiétude, tremblante d’une force, claquant presque comme un fouet. Elle n’avait rien à exprimer, les sentiments qu’elle n’arriverait jamais à prononcer. Le mot lapidaire siffla, tandis que ses émeraudes explosaient d’un soulagement adoré.

BY MITZI
Leila Bin Khalil
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 50
Points : 195
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Ven 6 Avr - 19:21

EVENT 3 - DAY 3
Feat plein de gens
Elle tournait en rond telle une lionne en cage. Certains élèves qui avaient disparu étaient déjà rentrés, mais toujours pas de nouvelle de Nassim. Elle continuait de lui téléphoner en espérant pouvoir entendre sa voix. Une jeune fille s’approcha d’elle pour essayer de lui remonter le moral, mais elle lui fit comprendre sèchement qu’elle n’était pas d’humeur pour ça. « Je ne veux pas entendre ce genre de chose, je veux mon frère, mon frère, tu m'entends !! » Elle essaya de l’appeler à nouveau, encore sa messagerie. Elle avait dû l’appeler au moins une centaine de fois voir plus depuis qu’il avait disparu.

Elle ne savait pas combien d’étudiant furent retrouvé et surtout lesquelles. Qu’allait-elle faire si Nassim ne revenait pas ? Elle regardait l’écran de son téléphone, le numéro de son père était taper, il ne manquait plus qu’à appuyer sur une touche pour l'appeler. Elle n’avait vraiment pas envie de lui parler, mais si Nassim ne revenait pas, elle n’aurait pas d’autre choix… Un bruit sourd retentit dans l’infirmerie. Quelqu’un venait de transplaner et avec lui plusieurs élèves. Les infirmières et autres personnes présente dans la pièce, c'était regrouper autour des arrivants. Elle ne voulait pas foncer dans le tas si Nassim n’était pas parmi eux. Scrutant le visage des élève qui venait d'arriver, elle vue Harry, Kinga, Arya et... Son cœur se serra lorsqu'elle aperçut le visage de Nassim.

Elle poussa sur le côté une infirmière qui lui demandait de patienter sur le côté, n'ayant plus la patience d'attendre. Arrivant non loin de lui, elle se stoppa net en regardant Nassim sur le sol. Il avait l’air à bout, blessé et son regard vide laisser comprendre ce qu'il avait vécue. Une étudiante lui tenait la main. Partager entre le l’envie de l’envoyé valser pour prendre sa place et ne rien faire, elle se ravisa, pensant que Nassim n’avait pas besoin de ça, surtout pas maintenant. Elle prit une grande inspiration pour calmer le feu qui bouillonnait dans son corps. Lorsque la jeune fille se poussa sur le côté, Leila ne perdit pas une seconde pour venir auprès de son frère.  

Alors qu’elle s’approcha de Nassim, elle tomba à genoux devant ce dernier. La pression qu’elle avait accumulée durant tout ce temps retomba d’un coup. Leila n’était pas du genre à pleurer, au contraire, elle préférait s’énerver que montrer le moindre signe de faiblesse, mais là, c’était différent, elle avait eu peur, elle ne savait pas si elle allait pouvoir revoir celui qui comptait plus que tout pour elle. Les larmes perlaient sur son visage, elle arrivait à peine à articulé trois mots. « Pourquoi… Où… Inquiète… » Le flot de larmes ne s’arrêtait pas de couler, inconsolable, elle restait là, a genou devant son frère qui lui était revenue. La colère et la joie se mélangeaient en elle. Elle voulait crier, extériorise cette peine et peur qu'elle avait ressentit. Elle se jugera intérieurement de retrouver les gens qui avaient fait ça et de les faire payer.
 
☾ anesidora
Voir le profil de l'utilisateur
Nassim Bin Khalil
Eleve cracmol
Eleve cracmol
avatar
Messages : 156
Points : 384
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Sam 7 Avr - 14:39

Nassim flotte comme un petit spécimen dans un bocal de formol. On le voit, il voit, mais l'effervescence extérieure ne l'atteint plus. Tout le monde se presse autour de lui. Chacun est venu voir ses proches. Ça pleure, ça se serre, ça pousse des soupirs de soulagement. L'infirmier est passé. Le cracmol n'attendait pas particulièrement de compassion. Il n'en a pas particulièrement eu.Andy passe devant lui, et murmure son prénom, du bout des lèvres, mais il n'a pas le temps de répondre qu'elle est déjà partie retrouver Harry.

Elle n'est pas venue pour lui, et il aurait pu s'en douter, se dit-il. Il fixe la porte, un peu étrangement, comme si quelque chose allait en sortir . Comment se fait-il que Leila ne soit pas encore là ? Elle est peut-être occupée, peut-être qu'elle a eu un souci, ou peut-être qu'elle ne viendra pas, parce que... parce qu'il n'en sait rien. Mais au fur et à mesure que les gens se retrouvent, il se sent de plus en plus seul. Ellia passe, l'enlace. Il met trop de temps à réagir, une fois de plus. Et elle repart.

C'est logique.

Il ferme les yeux. Personne ne viendra. Il vaut mieux dormir et attendre que ça se passe. Son cœur saigne, et ça fait mal. Il faut dormir, maintenant.

Est-ce une seconde ou une éternité avant qu'il ne les rouvre. Mais il a entendu quelque chose de familier. Comme un petit rayon de Soleil, dans l'infirmerie. Et il a raison. Elle fait une drôle de tête, son amie, une très drôle de tête, mais elle est venue. Et elle traverse l'infirmerie pour venir directement a son chevet.

Elle est venue pour lui.
Et alors qu'elle lui prend la main, un sourire, le premier depuis quelques temps, cherche a relever le coin de ses lèvres. Mais sans succès. Il se contente de déplacer lourdement son autre main sur la sienne et de la regarder, mobilisant toutes ses forces pour être le plus avenant possible.

« Merci d'être venue, Soleil. Merci beaucoup. »

Il serre les petites mains de Soleil entre les grandes siennes avant de relâcher la pression, tout doucement. Il a la voix cassée, il tremble, il est ému, et il se contente d'emmener la main de la serdaigle vers ses lèvres pour déposer un baiser dessus. Merci d'être là, Soleil. Merci de m'aimer. Merci de ne pas m'avoir laissé tout seul.

« Je sais. »

Une seconde silhouette s'arrête près de lui, et Soleil se décale un peu. Il a du mal a tourner la tête, mais il sait a l'instant ou elle prend sa main que Fallen et personne d'autre se tient à ses côtés. Sa voix tremble. Elle aussi, a du s'inquiéter. Il la regarde enfin, sans réaliser contrairement aux fois précédentes que sa main s'imbrique parfaitement dans la sienne. Même sa beauté, tout comme celle de Soleil, ne parvient pas à l'émouvoir. Il est fatigué.

Mais elle est là, et elle est venue pour lui. Abandonnant sa première main à Soleil, il serre la seconde sur celle de l'éternelle amie, toujours aimée, jamais abandonnée. Il s'y accroche comme à une bouée de sauvetage avec le peu de forces qu'il lui reste.

« Fallen... »

Les filles ont l'air épuisées. Il doit leur parler. Mais leur dire quoi ?

« Je vais bien. »

C'est faux . Tout le monde le sait. C'est écrit sur son visage.

« J'ai eu peur que tu ne viennes pas. »

Mais il était idiot de ne pas avoir songé un seul instant qu'elles viendraient. Imbécile. Il s'en veut, maintenant. Il a envie de pleurer.

Une tornade rentre dans l'infirmerie, et il reconnaît le son de ses pas. Leila. Leila est venue. Sa sœur, sa jumelle, est venue. Et elle pleure, elle, toutes les larmes de son corps. Elle demande pourquoi, elle est furieuse, il le sait. Et si en temps normal, il est capable de la calmer, il a perdu tous ses moyens à présent. Comme un imbécile. Il libère ses mains, tente maladroitement d'essuyer ses larmes, la gorge nouée.

Et il craque à son tour.

Nassim ouvre grand les bras, et les referme sur les trois filles en même temps dans un geste brouillon, pour les attirer vers lui dans une étreinte qu'il aurait aimée plus ferme. Il pleure, à présent, comme sa sœur, toutes les larmes de son corps, dans les cheveux de l'une, sur les joues d'une autre.
La voix cassée, il murmure simplement.

« Merci de m'aimer autant. Merci d'être là. »

Il sanglote, à présent, entouré des trois femmes de sa vie, et refuse de les lâcher, comme si sa vie en dépendait. Mais une question subsiste, qu'il murmure en arabe à Leila.

« Est-ce que notre père a appelé ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Ven 13 Avr - 19:44

Event #3
(Ft. La compagnie des estropiés)
C’était un spectacle qui faisait vraiment mal au cœur, de les voir tous comme cela alignés les uns à côté des autres dans un triste état. Paradoxalement, on pouvait sentir dans cette même pièce, une chaleur qui pouvait réchauffer la plupart des cœurs meurtris qui se trouvaient ici. C’était donc dans cette optique que tu avais continué ton chemin en direction du lit d’Harry, mettant tout misérabilisme de côté, avec la simple volonté de réconforter ton ami, initialement. Il t’avait tellement manqué et inquiété. Il y a peu de secondes d’éveil que tu n’avais passé sans penser à lui et à sa localisation inconnue. C’était une certitude pour toi qu’il était toujours vivant, cependant, ne pas savoir où était un crève-cœur de chaque instant. Dire que tu n’en dormais plus, cela aurait été mentir car ta maladie ne t’épargnait pas, même dans ces moments-là. D'ailleurs, elle t’avait fait le grand privilège ne pas te lâcher depuis ce matin et c’est en luttant contre elle et son alliée de toujours, la léthargie, que tu rejoignais Harry et tout le monde massé autour de lui. Un sourire était vissé sur ton visage depuis que tu avais croisé le visage tout heureux de ton ami entre deux épaules. Ce ne t’étonnais pas vraiment qu’autant de monde soit à son chevet, un garçon avait une gentillesse pareille, c’était compliqué de ne pas être proche de lui.

Tu saluas poliment sa famille et un plus chaleureusement les personnes que tu connaissais déjà comme Andy qui faisait elle aussi peine à voir dans son petit lit médicalisé, avant de trouver une petite place à côté du lit de ton ami. Tu l’enlaças alors tendrement mais intensément, les yeux légèrement embués par l’émotion d’enfin le retrouver.

-Ton sourire m’avait tellement manqué, tu ne peux pas savoir ! Ça fait du bien de te revoir !

Tu te rappelas alors encore une fois la dernière fois que tu l’avais vu avant aujourd'hui. Vous étiez dans la foule, au milieu de tout ce monde et puis tu t’étais endormi sur lui, sans doute, comme à ton habitude et à ton réveil pourtant il n’était plus là. Tu ne pouvais t’empêcher de te sentir coupable. Te répétant que sans toi, il aurait peut-être évité cet enlèvement et que tu l’avais peut-être condamné sans le savoir, sans le vouloir.

-Harry… je suis vraiment désolé… Sans moi comme fardeau, tu ne serais sûrement pas là aujourd’hui… Je m’excuse vraiment de tout mon être !

Quelques larmes, malgré ta tentative de contrôle, commençaient déjà à déborder de tes yeux et amorcer leur descente sur tes joues roses.
+ tagfeat. la compagnie des estropiés
+ notesTristitude
BY MITZI


A. Harry Fitzgerald
Cracmou tout doux
Cracmou tout doux
avatar
Messages : 164
Points : 322
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite) Dim 15 Avr - 18:35

EVENT #3 (Day 3)
"Et le loup entra dans la bergerie. Il s'attaqua au troupeau et ne laissa aucun survivant, juste une marre de sang."
C’est au tour de Constance de te serrer dans ses bras.
Agréable, ta sœur a toujours la même odeur de quand vous étiez petits, si petits et innocents, loin de la douleur de ce monde. Ellia ne bouge pas dans le dos de sa sœur, elle te souris tout simplement et tu lui souris aussi l’observant intrigué qu’elle aille prendre Nassim dans ses bras et pas toi. C’est ta sœur tu l’aimes, mais par moment il y a vraiment des trucs que tu ne comprends pas chez elle.
Lentement tu te décroches de ta famille pour aller retrouver Andy, Andy que tu prends dans tes bras alors que les larmes ravagent son visage.
Son regard bleuté fixe ton tatouage et instinctivement tu prends son poignet pour y voir un deux gravé à l’intérieur.
Étant le numéro treize tu t’en étais un peu douté…
Doucement elle se blottie à nouveau dans tes bras, après avoir murmuré le prénom de Nassim, mais sa sœur est déjà à son chevet, il va justement falloir que tu ailles sur ton lit, parce que tenir debout avec le pied dans la pâté s’est moyen et puis t’as besoin de te poser.
On va s’en sortir.
Mécaniquement tu hoches la tête.
La suite te fait hausse un sourcil.

Non, pourq…

Tu comprends.
Dawn aussi a été enlevé et elle n’est pas revenue.
On ne l’a pas retrouvé et sans qu’Andy en dise plus tu comprends qu’elle est la seule manquante, que tout le monde est revenu sous forme de petit groupe et qu’elle non. L’horreur te frappes instantanément. Tu ne sais pas encore qu’elle est morte Harry, mais tu n’arrives pas à imaginer un autre scénario, bien que concevoir celui-ci te paraît impossible.
Tu n’as pas le temps de dire un mot de plus qu’on te prends par les épaules pour te mettre sur un lit, l’infirmier va venir vous ausculter.
Visiblement tu dois boire, ton pied ils vont s’en occuper et on fait savoir à ta mère et ta sœur qu’il faut que tu te repose et que de toute façon tu vas aller à Sainte-Mangouste. Tu n’as pas envie d’aller à l’hosto, mais bon…
Après quelques minutes, ta famille prend congé de toi et tu soupires.
C’est Azard qui s’approche.
Le pauvre, il avait dû attendre un moment devant la porte depuis que tu l’as aperçu… un miracle qu’il ne se soit pas endormie entre-temps ! Tu tends les bras dans sa direction, les yeux humides. Tu veux un câlin Harry, un câlin de ton meilleur ami.
Il commence par des mots qui te réchauffe le cœur et après il fond en larmes et en excuses inutiles, alors tu le serres à nouveau dans tes bras.

Écoute moi bro’, si t’étais pas entrain de dormir, ils t’auraient peut-être enlevé à toi aussi… parce qu’ils ont aussi enlevé des sorciers et moi je préfère te savoir là, bien bien.

Tu lui souris Harry, sincèrement.
Soudainement on vous informes que vous allez être transféré à Sainte-Mangouste sous peu et qu’il faudrait que vous preniez quelque unes de vos affaires avant. Tu comptes sur Azard et ta famille pour s’occuper de tout ça… plus sur ta famille quand même, trouvant que ça fait un moment que ton meilleur ami n’a pas fait un somme.

_______

HRP : C'était mon dernier poste o/
©️ ASHLING POUR EPICODE





WHAT ARE YOU LOOKING AT ?















YOU SIMPLE MIND.



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite)

[EVENT #3] ARYA, NASSIM, HARRY & KINGA (jour 3, suite)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mise à jour TZ7 suite courrier FNAC
» Convention harry potter
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» Quel est votre tome préféré de Harry Potter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp :: le chateau de poudlard :: Deuxième étage :: Infirmerie-
Sauter vers: