Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi // Béring

Béring Leszczynski
Not your princess, tocard
Not your princess, tocard
Béring Leszczynski
Messages : 410
Points : 697
Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi // Béring Mer 26 Avr - 15:47

baguette magique ϟ bois d'aubépine, coeur en plume d'oiseau tonnerre, 33 cm, inflexible. Des arabesques sont gravées sur toute la longueur.
animal de compagnie ϟ une hermine, Iroise, et Azov, un hibou noir.
patronus ϟun loup à crinière.
matière(s) préférée(s) ϟ aucune ne se détache vraiment, depuis qu'il est dans la licence de son choix.
odeur de l'amortentia ϟ le miel, le patchouli et une pointe de cannelle.
forme de l'épouvantard ϟ une femme sans visage. elle hurle si fort... elle l'étouffe.
reflet du miroir du riséd ϟ lui, l'eau, la glace et le chant des baleines.
bonbon préféré ϟ les oursons guimauve.
sortilège favori ϟ tocardis.
avis sur les moldus et cracmous ϟ c'est bien la diversité, surtout dans une école.
créature favorite ϟhors monde marin, l'augurey.
Had I not seen the Sun
I could have borne the shade

19 ans
anglais-polonais
9eme année
serdaigle
ECM
sang mêlé
whales, dancing.
▬ Que t'est-il arrivé, Béring ? Rappelle-moi comment tu étais avant. Toi-même, tu ne sais plus très bien. Tu as toujours été futé. Alors, pourquoi n'as-tu rien vu venir, quand on a craché sur ton amour, sur ta douceur ?

De larmes qui ont coulé, il ne reste plus rien. Le temps et les mots ont tout enfoui sous des tonnes de gravier. Tu oublies jusqu'aux souvenirs heureux. Et tout est pour le mieux, depuis que tu ne parles plus sérieusement d'amour.

Mais tu n'es pas malheureux, Béring. Tu observes le bonheur des autres, celui que tu aimes, au fond, plus que le tiens. Tu es toujours passionné. Tu l'es plus que jamais. L'amertume et la douceur se mélangent pour former un parfum unique. Béring, tu sais que l'Homme est mauvais, que c'est dans ses gênes de blesser ses semblables. Et tu en es d'autant plus empathique. Tu vois clair dans le cœur des inconnus. Tu les comprends sans même essayer. Tu leur souriais toujours. Aujourd'hui, tu leur hurles aussi leurs vérités. Pourquoi regretter quoi que ce soit, finalement ?

Et plus que jamais tu te noies, Béring. Comme un oiseau dans un aquarium, un poisson dans une cage. Tu te noies dans le savoir et la concentration. Parce qu'au fond, tu es coincé ici. Alors que tu voudrais mieux pouvoir danser, avec les baleines.




jean - SNK // niclas gillis



La chanson qui couvrait
Tous les mots qu'il mimait
Semblait briser son coeur—





1er avril. Elle ressemblait un peu à une blague sa naissance, à Béring. Les cris ridiculement insupportables qui résonnent dans la maternité, son père qui rayonne, sa mère qui fait la gueule. Ici, on ne vous mentira pas. Pas de conneries du genre "Oh ! Qu'il était mignon le petit Béring !". Non. Il était juste moche, comme n'importe quel autre bébé. C'était un accident, Béring.

Eva et Dariusz s'étaient rencontrés comme dans ces feuilletons qui passent à la télévision le lundi après-midi et que personne ne regarde jamais. Tout ça, c'est la faute d'un club de vacances qui proposait des voyages plus ou moins abordables dans les Caraïbes. Le cadre, l'alcool : un brillant océanologue tombe sous le charme d'une guenon.

Béring. C'est l'océan ; les cyclones destructeurs et les vagues qui s'échouent doucement sur les plages. C'est ce qui le rapproche de son père, de son héros.

Chaque jour se déroule selon le même schéma préalablement et implicitement établi. La vie n'est pas malheureuse. Elle était juste comme elle a toujours été et chacun s'en accommode. Puis du jour au lendemain, elle abandonne le navire Eva. Elle laisse Dariusz et son fils en tête-à-tête. La froideur ambiante quitte le foyer neuf ans après avoir commencé à l’étouffer lentement, presque lascivement. Et tout semble plus doux, à sa place.

Vacances en Pologne, miel et épices, océan et mystères. Vivre autour du monde. Il regrette de n'avoir pas assez profité de ces moments, Béring. Il regrette de ne pas avoir occulté plus longtemps un monde à la fois merveilleux et paradoxalement laid. Il regrette d'avoir appris que les enfants timides et hors du système sont les proies des gamins affirmés, de ceux qui connaissent les codes. Il regrette d'avoir aimé pour de vrai ; aimer à en faire saigner son cœur, pour mieux oublier.



▬ fait de la photographie ▬ aime les vieux films ▬ inscrit au club d'art ▬ inscrit au club d'escrime ▬ curieux ▬ assoiffé de connaissances ▬ plutôt créatif ▬ doux ▬ observateur ▬ empathique ▬ comprend facilement les sentiments des autres ▬ a plus de mal avec les siens ▬ pragmatique ▬ personnalité parfois contradictoire ▬ passionné ▬ ambitieux ▬ sentimental ▬ a une peluche et un t-shirt Tuxedo Sam ▬ sait toucher son nez avec sa langue et refermer ses narines ▬ rancunier ▬ hypersensible, on peut le dire ▬ a revendu la bague de Smith sur le leboncoin sorcier ▬ connait par coeur la musique de Pretty Woman ▬ donne des cours de soutien aux petits ▬ fait passer le bonheur des autres avant le sien ▬ franc ▬ regarde des romcoms avec Bertram ▬ l'animal de son patronus ressemble à ça ▬ il aurait aimé ne pas être enfant unique  ▬ en général on l'appelle juste Béring  ▬ ça se prononce "lechtchènski", tocard

sølvia


blabla sur toi dit ce que tu veux

+ code du règlement :  
valoche




Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi // Béring Mer 26 Avr - 22:35

melanie martinez krr krr. keur sur toi. ♥♥
cette fiche est encore assez vide, mais elle promet déjà !

bonne chance pour la suite et bienvenue. ♥

((ton gif de licorne hhhh))
Connor Sunbeam
victime (de son succès)
victime (de son succès)
Connor Sunbeam
Messages : 272
Points : 450
Re: Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi // Béring Jeu 27 Avr - 11:18

Bienvenue à toi :D !!
Hâte de voir la suite ! ;) et bon courage pour la fin de ta fiche !
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 849
Points : 913
Re: Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi // Béring Sam 29 Avr - 16:23




Bienvenue sur Dabberblimp !

ALORS. ça a été dur ! Mais je me suis décidé. Le choixpeau a choisi Serdaigle pour ton ouverture sur le monde. La relation que tu as avec les autres qu'on aurait pu confondre avec celle d'un Poufsouffle est purement réfléchie. Béring analyse bien les autres et tout ce qui l'entoure !
J'ai surtout adoré le caractère de Béring je t'avoue, parce que ça ressemble un peu à mon caractère du coup ça m'a grave touché ;;
J'espère que tu t'amuseras sur Dabberblimp ! N'oublie pas d'aller faire ta fiche de liens, ton portable pour envoyer des sextos ainsi que les posts et les clubs. :)
et puis amuse toi ?


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Béring Leszczynski
Not your princess, tocard
Not your princess, tocard
Béring Leszczynski
Messages : 410
Points : 697
Re: Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi // Béring Jeu 20 Déc - 22:29

20/12/18 , 22:30 : fiche réécrite après tellement de temps ici pls
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi // Béring

Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi // Béring
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Arthur Rimbaud.
» lettre ayant voyagé(loin)avant d'arriver à son destinataire
» Marseille ou pas loin!
» [Teijpal, Tarun J] Loin de Chandigarh
» [JEU] PAPER JET : Faites voler votre avion le plus loin possible [Lite/Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: