— printemps décédé (aristote)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 95
Points : 153
— printemps décédé (aristote) Dim 8 Avr - 3:13




spring day
ARISTOTE XIX SLYTHERIN DPM LCM AMERICAN KOREAN


aristote, c'est l'ombre d'un regard menaçant qui ne voit qu'au travers des muses inachevées. aristote c'est l'asphyxie des mots et une éloquence absente ; c'est l'amas d'une peur d'aimer sous-couvert de haine, c'est des menaces perfides.
mais ses larmes sont étoilées. aristote amoureux d'idéals alors que le bout de sa plume fait divaguer des mirages. pétales sur les lèvres mais il vous souhaite le décès, aristote c'est l'étreinte de sa sœur au creux de ses bras car elle est sa force et ses faiblesses.

when spring dies ;


némésis — des ennemis à en pleuvoir.  la haine bat son plein et il vous déteste bien plus que vous pouviez toute votre vie. il vous déteste et c'est réciproque. d'ordre général, c'est son arrogance qui vous percute, la façon dont il vous dédaigne et le poison dans ses paroles cinglantes, aristote est loin d'être fréquentable mais encore plus que ça, il est facilement détestable. il ne vous aimera pas sans doute pas pour les mauvaises raisons, bien qu'il est l'allure de ce qu'il n'est pas, les notions de bien et de mal ne font que pour lui que des vagues tableaux se détaillant qu'à travers des frontières imaginaires.

figurations — fréquentations , aristote ne se sent pas réellement proche de vous et vous non plus mais pour des raisons précises vous évitez le carnage lorsque vous vous croiser. vos discussions sont cordiales et impersonnels mais au moins vous avez pas de soucis à vous faire, aristote vous laisse tranquille et vous en faîtes de même. ça peut-être un camarade de classe, comme un camarade de maison, là où le respect s'installe aristote marquera.

complaisances — vous vous entendez bien avec, dieu seul sait pourquoi et aristote vous apprécie, un peu, peut-être. de loin sans doute.





Voir le profil de l'utilisateur
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 95
Points : 153
Re: — printemps décédé (aristote) Dim 8 Avr - 3:13






s. alaska darling ;


c'est ses mouvements qui suivent les tiens alors que y'a un sourire sur tes lèvres. c'est le miroir qui subliment tes pensées, car ton existence sans elle ne serait être complète. et c'est ton amour qui transcendent toutes les idées, car une vie sans elle serait impossible. elle est toi mais toujours en un peu plus, un peu mieux, car elle te complète et c'est tu t'aimes en l'aimant elle.


selene d. flaherty ;


elle t'est apparue comme semblable aux muses voluptueuses, car c'était dans les bras d'un autre qu'elle tombait. le regard indifférent, à l’affût d'autres mondes dont elle a apprit à discerner les lignes. selene à la frontière de tes limites, félicité aux travers de ses lèvres, l'indifférence qui se disperse. alors que vos regards se croisent, t'as cette impression qu'elle ne connait que le vulnérable.


sybil avery ;


scolarité exemplaire, sybil s’élèverait presque comme un modèle. affirmation de respect, tu t'ouvres à elle de manière professionnelle ; car l'ambition est sans doute l'essence de votre relation, vos discours apparaissent alors comme intellect. sybil est dotée de l'intelligence que tu respectes sans que cela ne te déplaise.


fenry d. williams ;


parasite inachevé,   tu dédaignes et tu médises attendant qu'elle disparaisse de ta vie. fenry est une haine comme une autre. un claquement de langue irrité et ton regard qui s'affutent, quelques insultes et elle retombe dans l'oubli. mais elle persiste fenry, à vouloir apparaître comme une tâche dans ta vie.


sera e. vladislava ;


tu ne pouvais pas ne pas l'apprécier. seraphina a un regard de soie et des tendresses à faire tomber tes masques. elle est révélatrice de tout ce que tu ne sembles pas être. elle est douce, seraphina ; et être tombé amoureux d'elle t'as paru comme une évidence. tu l'as aimé, peut-être un peu trop, car vous étiez plus aimant qu'amant. mais elle t'a offert de doux souvenir, seraphina, à l'appel de votre amitié immuable, parait danser sur le bout de tes doigts. amour mécanique déchu aux abords des amitiés éternelles, alors que le temps se suspend lorsque tu n'as plus rien d'artificiel. t'offrirais une poignée d'immortalité pour elle, pour qu'elle reste car ses reflets sont pareils aux tiens.


nom prénom ;


texte texte texte



Voir le profil de l'utilisateur
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 95
Points : 153
Re: — printemps décédé (aristote) Dim 8 Avr - 3:13






achille e. kasparov ;


achille que t'as appris à connaître mille fois peut-être. c'est des rencontres imaginaires, des sourires et des chimères. achille, tu dansais avec dans tes rêves. t'as entraperçu son regard, l'ombre de son sourire et t'as chuté. lui et ses airs de réincarné, la plus sur ton visage alors que sa silhouette s'évade le long des couloirs. achille est le fruit d'une obsession que t'essaies d'appeler amour, alors que quelqu'un d'autre le fait tomber.


e. floyd lindberg  ;


elias, pas floyd. némésis que tu ne sais étouffer, car il est présent à chaque fois, elias. et tes colères ne savent l'ignorer, t'aimes le détester sans pourtant complètement le haïr car il est resté sans doute trop présent dans ta vie. t'aurais du t'en arrêter au mépris, à le dédaigner et à oublier qu'il existe. tes pensées ont des allures hypocrite quand il s'agit d'elias, car t'oses encore prétendre le maudire alors que de plus en plus tu l'imagines mal partir. tu l'as presque vu grandir elias, tu l'as vu tombé dans les bras des autres à chaque fois et tu l'as assassiné plus d'une fois, t'as redessiné les contours de son visage épuisé en classe dans un rictus insensé, tu t'es moqué, tu l'as détesté et tu t'es égaré.


ruben damon  ;


tu l'imagines le regard suppliant damon, en quête d'excuse à ton égard. tu l'imagines t'admirer, damon, alors qu'un pied s'écrase sur le haut de son crâne. t'aimerais le réduire en sang et qu'il comprenne tes rages damon. et il se dissimule derrière ses amitiés damon, car il est entouré par tout ce que t'aimes ou a pu aimer. tes jalousies dans un murmure parcours tes pupilles et tu t'es interdis de pouvoir supporter sa présence. et y'a probablement aucune réelle raison à ta haine, si ce n'est qu'un miss click. tu lui as attribué une autre identité et tu l'as détesté encore plus pour ça. damon, secrètement t'aimerais que ta rancune puisse le faire disparaître, t'aimerais pouvoir prendre sa place, pour atteindre ce que tu n'as pas et t'aimerais sans doute un peu plus aussi car damon apparaît comme une entrave.


socrate apostolos ;


c'est quelques insultes à demi-pensée, des râles et des sourires dissimulés. d'une main socrate t'embarque sans que tu ne réalises, c'est d'autres mondes qui s'offrent à vous, bien plus beaux dans vos pensées sans doute. et pourtant, le temps passer avec socrate reste agréable, y'a cette  complicité sans que tu ne saches pourquoi. tu te laisses aller ari, parce qu'il a sûrement un don, le serpentard à te vendre d'autres univers et être déçu après.


hylas prewett  ;


hylas est comparable à une brise car tu ne sais vraiment quand il est apparu dans ta vie. c'était quelques paroles en classe, certainement, puis des idées qui se ressemblent. tu pourrais l'entendre parler des heures sûrement, car t'as trouvé de la beauté à ses paroles et tu l'as certainement un peu trop apprécié un temps ; tandis qu'il t'adressait des sourires au nom de ta sœur. t'as abandonné ces morceaux d'irréalité, car ils ne mèneraient à rien, t'as enfouis fébrilement les battements de ton cœur la repeignant d'une amitié distingué. t'as enterré anxieusement le simulacre de tes sentiments et aujourd'hui tu l'appelles cher ami dans tes pensées les plus chétives.


trésor van eck ;


air de musiques interdits, alors que vous abordez des airs austères en public. tu le détestes aussi trésor, quand ça t'arrange seulement, sans le penser réellement.  car il a sa réputation et que tu as la tienne, il est sûrement ton anti-thèse, trésor, car il est le centre de l'attention et qu'il aime sûrement se faire aimer. t'aurais dû ne pas t'en préoccuper néanmoins, c'est des hontes semblable que vous partager, des humeurs détendues à l'abri des regards et tu t'autoriserais presque à sourire sans que personne ne le sache.






Voir le profil de l'utilisateur
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 95
Points : 153
Re: — printemps décédé (aristote) Dim 8 Avr - 3:14







nom prénom ;


texte texte texte


nom prénom ;


texte texte texte


nom prénom ;


texte texte texte


nom prénom ;


texte texte texte
Voir le profil de l'utilisateur
Selene D. Flaherty
venimous girls
venimous girls
avatar
Messages : 473
Points : 396
Re: — printemps décédé (aristote) Dim 8 Avr - 13:04

j'inaugure ce sujet avec ce message qui est
très vide
(ily)


I AM THE SEA
AND NOBODY OWNS ME
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Strauss
Arya n'est pas grande
Arya n'est pas grande
avatar
Messages : 336
Points : 538
Re: — printemps décédé (aristote) Dim 8 Avr - 13:40

youpi


tell me you won't leave


Voir le profil de l'utilisateur
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 95
Points : 153
Re: — printemps décédé (aristote) Lun 9 Avr - 18:53

@sln ; on a déjà parlé du coup je t'add dès que j'peux fire


@arya ; pour fenry & elijah c'est okay mais si t'as des idées pr arya j'suis tjrs preneuse on en parle quand tu veux shine
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
avatar
Messages : 375
Points : 748
Re: — printemps décédé (aristote) Dim 15 Avr - 1:07

Viens on va être ennemi gnarf
Je sais pas encore comment tho- mais s'il est susceptible et colérique il y a vraiment moyen qu'à un moment, ils se soient mal parlés et mal passé pls
Voir le profil de l'utilisateur
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 95
Points : 153
Re: — printemps décédé (aristote) Dim 15 Avr - 1:34

@beckett cc toi huhu

écoute ils sont tous les deux serpentards, ils ont une année d'écart ils ont bien du se croiser plusieurs fois, et ari a tendance à se vnr pour tout et pour rien, suffit juste d'une grande gueule un peu pour le mettre vnr (et je pense les airs impétueux de beckett font largement le boulot) après on peut en parler plus en détail si tu veux via mp ou discord ? aled
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: — printemps décédé (aristote) Mar 17 Avr - 13:49


bb chat aigre-doux pls
les chemin d'aristote et cole vont se croiser à la bibliothèque du coup et jsp je les vois bien collègues salty au début ? enfin cole noterait pas particulièrement les regards naturellement zéref d'aristote en vrai, darling peut être introverti/froid avec lui, cole au sein du stage il évite de chercher la bagarre comme il en a l'habitude.
sauf que le comportement de cole va sûrement être hypra lourd à force
à tout prendre à la légère à faire des remarques à tout bout d'champs jor
zéro gêne il ouvre trop sa gueule quand ils doivent ranger des rayons
t'es schizo des cheveux ou quoi tu changes toutes les semaines haha askip les décolorations ça rend chauve imagine tu dviens chauve !!! t'as des taches sur les doigts si tu veux jte donne mon bic QUOI TU AS JAMAIS JOUE A LA PLAYSTATION t'écris quoi dans ton carnet je t'ai vu écrire on dirait des poèmes des fois t'écris des poèmes ?? genre des poèmes d'AMOUR ??
et si jamais aristote trouve la force de supporter cole et de pas trop lui taper dessus peut-être il pourrait lui faire découvrir la poésie et les jolis mots même si ça le fera sûrement pouffer de rire un peu parce que "ils partent trop loin srxxx" enfin il osera pas l'avouer mais il trouve ça beau
et jsp ???
en fait soit ça évolue dans l'mal soit ça évolue petit à petit dans la tolérance/sweet pls
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 95
Points : 153
Re: — printemps décédé (aristote) Mar 17 Avr - 14:08

@bbcole

ptdr alors concrètement au début aristote supporterait juste pas cole (c trop un bâtard dsl) c'pas différent des autres, il déteste tout le monde au même niveaux (comme ça pas de jaloux tmtc). après t'vois ari est quand même rémunéré pour ce qu'il fait et il veut pas foutre trop la merde au sein de la bibli du coup (& aussi pcq il aime bien aless quand même)
du coup j'pense vrmnt il aurait grave du mal à prendre sur lui dans un premier temps 'fin il enverrait bien chier cole à chaque fois en mode "me parle pas on est pas pote"  "mais putain ferme ta gueule" des trucs bien sec tu vois
après son point faible c la poésie (et notamment ses poèmes psk de base il en parle à genre no one) jpense si cole est au courant ari serait "???? p a r d o n ???" en mode à moitié vnr à moitié panique après jsp s'il assumerait de les montrer comme ça mais ui il pourrait lui proposer des ouvrages qu'il aurait lu en mode "vu que t'es si curieux"  mm si c un batard il se rend compte que voilà c un stagiaire et que faut pas non plus trop l'enfoncé (il veut pas etre dans la merde avc la bibli & aless ptdrrr)
anyway jpense à force il pourrait éventuellement le supporter mais plus dans le sens avoir prit l'habitude des remarques chiantes avc lui dans sa tête il sera "bon j'ai l'habitude" en mode il sera large moins colérique qu'avant (ça l'aura saoulé jpp)
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Re: — printemps décédé (aristote) Mar 17 Avr - 14:32


ptdr c'est parfait
Aristote qui s'y fait à l'usure jpp
avec les bouquins Cole va pas être moins grande gueule pour autant juste qu'à partir de là c'est sur les lectures qu'il va l'ouvrir
mais à coté de ça il a beau jouer au con la plupart du temps ça pourra être son genre de sortir des trucs hyper sérieux de nul part, pour peu qu'Aristote lui fasse lire des poèmes qui le font vraiment kiffer
du coup la plupart du temps il fait genre il prend les choses à la légère alors que la veille au soir il a feelz de fou sur du Rimbaud
du coup c'est trop bien j'm bcp trop pls
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 95
Points : 153
Re: — printemps décédé (aristote) Mar 17 Avr - 14:43

@colebb

taant mieux si ça te va pls j'ai grave voir son évolution à cole en vrai j'pense + il parle de livre + ari pourra parler avec ça de lui éventuellement pcq il dit jamais non à une conversation sur les livres la poésie et tout
& jm bcp trop aussi jm trop cole jpp aled
Voir le profil de l'utilisateur
Selene D. Flaherty
venimous girls
venimous girls
avatar
Messages : 473
Points : 396
Re: — printemps décédé (aristote) Ven 17 Aoû - 20:19

tu es mon étoile si précieuse à mon ciel mon soleil ma vie mon âme


I AM THE SEA
AND NOBODY OWNS ME
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone Blackwell
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
avatar
Messages : 104
Points : 210
Re: — printemps décédé (aristote) Mer 29 Aoû - 17:14

Citation :
NORTH KOREAN

hein
sinn t le plus beau bb
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: — printemps décédé (aristote)

— printemps décédé (aristote)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Rouleaux de printemps photo
» Monochrome printemps ....chez Travaux manuels
» Annecy en Savoie au printemps ...
» Mon printemps
» Fin du manga de Nodame Cantabile printemps 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Gestion RP :: Fiches de liens-
Sauter vers: