Well, that escalated quickly | Bad decisions made with Beckett, Sybil & Taylor

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Bertram Godfrey
Collectionneur de pulls ringards
Collectionneur de pulls ringards
Bertram Godfrey
Messages : 959
Points : 2256
En couple avec : Ethan Stoker
Re: Well, that escalated quickly | Bad decisions made with Beckett, Sybil & Taylor Lun 9 Juil - 21:16

Well that escalated quickly

Bad decisions made with Beckett & Sybil & Taylor

On pouvait dire que ma remarque incongrue avait suscité des réactions diverses, et entraîné la conversation sur une autre chemin. Avery était absolument charmante et sa façon de plaisanter tout en corrigeant Beckett provoqua un éclat de rire discret de ma part. C’était affreux comme blague mais puisque la principale intéressée en rigolait...je n’allais pas me gêner.

Comment quelqu'un d'aussi casse pied et irrespectueux pouvait devenir proche avec quelqu’un d’aussi studieux, calme et distingué ? C’était une bonne question Beckett, très bonne même. Et puis il devait connaître la réponse puisque cette remarque pouvait aussi bien s’appliquer à nous deux - si toutefois il nous considérait comme ami. La réponse était simple selon moi : les opposés s’attirent non ? Et puis aussi derrière un élève studieux il y avait un hooligan, et derrière un hooligan, bref vous avez compris - où est ma bièraubeurre ?

Le nez dans ma bière, j’écoute néanmoins la réponse d’Avery. Franc, direct, bienveillant  ça pouvait se rapporter à mon camarade aussi. L’ambition, il devait en avoir pour être à serpentard. Laquelle par contre… Je ne perds pas l’échange de regard entre les deux demoiselles, ni l’étreinte qui le suivit.

- Aaaw, moi aussi je t'aime Sybil-bourrée !

Moi caché derrière ma bière, j’ai un rictus qui a du mal à s’effacer. C’est au tour de Hawkins de faire sa petite leçon. Coude posé sur la table, menton posé sur ma table je l’écoute avec ce sourire qui ne s’efface pas. Merci la bièraubeurre.

Je vous envie tellemeeent ~



Mes pupilles glissent vers Beckett. La subtilité avait mis les voiles il y a 3 pintes au moins. D’un geste répété,  j’enfonce mon index dans l’épaule de mon voisin pour l’embêter, un sourire narquois sur mon visage, toujours posé sur la paume de ma main.

T’entends ça, Beckett ? Hey. Hey. Hey, t’as entendu ?



Bien entendu, chaque syllabe était ponctuée d’un poke dans l’épaule.

********

Après avoir réglé la note de façon confuse mais aboutie, j’ai éclaté de rire en voyant l’heure. 1h du mat bieeeeeen après le couvre-feu. Olalala, qu’est ce qui dirait maman ? Quel hooligan. Papy approuverait. Quand on s’amuse on ne voit pas le temps passer. Moins drôle en revanche, l’écart de température entre les trois balais et l’extérieur. Les bras croisés, j’avance plus ou moins droit - c’est subjectif de toute façon.

Aaaaaah….il fait froid. Comment vous faîtes, les filles ?



Beckett m’a piqué mon pull, rien qu’à apercevoir le short d’Avery j’en ai des frissons. Je m’exclamais ensuite :

Vous savez ce qui manque à Pré-au-lard. Une friterie... OU un food truck. Là tout de suite, j’veux manger des frites. Avec du ketchup. Et du fromage. Et les petits piments verts là c’est trop bon...



C’était la première fois que je sortais si tard. La première fois que j’étais (un peu) alcoolisé. Poudlard, Pré-au-lard, c’était trop petit comparé au monde des moldus.

Parfois, je me dis que les moldus ils l’ont mieux que nous. Ils sont pas tout le temps enfermés dans un château, près d’un petit village.



Non, les moldus à notre âge ils allaient étudier dans des grandes villes, vivre leur vie pendant qu’on nous étouffait dans un vieux château poussiéreux. Je balaie les rues du village. C’était bien mort Pré-au-lard à cette heure de la nuit.


*********

La marche jusqu’au château fut longue et périlleuse. Et surtout parsemée d’âneries lancée par tout le monde. C’était drôle. J’ai dû mal à me rappeler de la dernière fois où je me suis autant amusé. Et voilà qu’on s’approchait de la surface miroitante du lac. Dans l’obscurité il paraissait encore plus insondable. Mes camarades avaient déjà réagis pour se diriger avec empressement vers l’eau, défi oblige. Je les suis

Vous allez vraiment plonger dans le lac ?!  Sérieux, vous pouvez déjà sortir la pimentine parce que vous allez attraper un sale rhume.



Seulement les filles étaient censés faire ce défi mais de ce que je comprenais, Beckett était intéressé aussi. Je prends place sur le sol, assis sagement en tailleur à me balancer doucement d’avant en arrière parce que ça me faisait tout drôle.

Bon, je vais surveiller vos affaire d’ici, moi. Si vous sentez quelque chose vous chatouiller c’est probablement parce que vous avez réveillé le kraken.



Je lève les yeux vers les étoiles. Elles tournent un peu. C’est marrant d’être bourré. Je me laisse tomber complètement au sol, tant pis si je me salis, ce sont les vêtements de Beckett de toute façon. Les bras en croix,je regarde le ciel. On ne regarde plus assez le ciel quand on grandit.


DEV NERD GIRL

Beckett Campbell
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Beckett Campbell
Messages : 619
Points : 1402
Re: Well, that escalated quickly | Bad decisions made with Beckett, Sybil & Taylor Lun 23 Juil - 1:24

Gotta drown that disappointment


Moi je m'en fous, je suis hors compétition de toute façon !


Beckett, auparavant enjoué, était maintenant confus : Sybil parle de chair, spécialement de les raffermir. Le Serpentard était convaincu d'avoir raté la blague salace, mais surtout THE blague salace de la part du rejeton Avery.

- Quoi ?

Un moment se solitude terrible où il n'avait pas compris une blague qui n'avait jamais existé.

_______

Des verres de trop, des mots compliqués, Beckett faisait mine de comprendre, bien que ses sourcils haussés trahissent sa confusion certaine. Eugénisme, surement oui ! La blague lui passait au dessus de la tête et il feignit un sourire avec deux secondes de retard, le temps qu'il comprenne la tentative d'humour de Sybil.
Puis tout un monologue ventant les mérites de la blonde. Ambitieuse, honnête, et un tas d'autres compliments sortis de nulle part, d'une dimension parallèle où Taylor correspondait à sa description. Beckett restait incrédule, accroché à son verre, au fond de son siège, presque en tailleur dessus, si ce n'était pour ce pied parti se poser contre celui de la table. Assis comme un sauvage, comme dirait les vieux !
Et voilà que Miss Perfection prenait la parole. Rien que croiser son regard le fit plisser les yeux, il savait qu'elle allait en rajouter une couche et lui rappeler qu'il n'était qu'un moins que rien !
Encore un passage où le Messie au long cuir chevelu soyeux et long le sermonnait. Beckett, c'est pas bien de pas débattre sainement, même qu'un débat c'est un dialogue. Duh. Comme s'il n'était pas au courant ! Beck n'aimait juste pas perdre, il ne s'agissait pas de débats. Encore une fois, Taylor était à coté de la plaque mais pas selon l'opinion du publique. Quoiqu'il fasse, il serait perdant face à l'américaine, qu'elle se plante ou non.
Il se contentant de la juger du regard en haussant les épaules. Bertram est tout autant séduit que Sybil par le charme du monstre Gryffondor, c'en était déprimant. Épuisant.

- Tu ne me trompes pas, Miss Monde...

Il essayait de repousser le doigt de son compagnon, mais c'était compliqué d'attraper un truc mouvant. Jeez Bertram, c'est pas le moment !

_______

En sortant, Beck rentre ses mains dans les manches trop longues, nichant également son nez dans le col. Il ne faisait pas chaud en effet, et le sol n'était pas très stable non plus ! Bertram parle, beaucoup, de nourriture. Beck mourrait de faim bien sûr

- Haltu kjafti...


Puis les moldus... Beckett s'approche et le pousse légèrement. Comme s'il connaissait quoique ce soit des moldus ! Pff, grande gueule, ce Berty !

_______

Si tout le monde racontait de la merde, Beckett n'y échappait pas, ricanant aux premières dad jokes, tombant mollement dans la neige suite à un faux pas et refusant de se lever bien souvent parce que la neige, c'est confortable.
Ce qui le pousse à se relever, c'est le lac. Les filles s'y dirigeaient, et lui, d'un bond, les rattrape maladroitement en retirant le pull, qu'il tenta de lancer sur Bertram, pour s'écraser de manière nulle à mi chemin. Cela ne le stoppa pas dans sa quête alors qu'il entreprenait de retirer son pantalon, sautillant jusqu'à l'eau.

- Cesses tes allusions sexuelles et viens dans l'eau, Bertram !!


En tentant de retirer le pantalon, il tombe dans l'eau dans un "nooooooon" plein de détresse. Mouillé pour mouillé, il se relève et s'avance dans l'eau froide, se tournant vers les filles.

- Bah alors ?! Vous attendez quoi ? Jvais pas faire votre défi à votre place !!


Un grand coup pied dans l'eau pour leur en envoyer dessus en guise de ponctuation.
made by LUMOS MAXIMA
Well, that escalated quickly | Bad decisions made with Beckett, Sybil & Taylor
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Made in Québec!!!! À ne pas manquer!!!
» Prototype de réso made in Rognac
» Velo made in Paris
» Les Revo's made in bao
» made in england

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: