AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ℐ stay alive. 一 a.p.a

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Alaine P. Aslingt
Eleve hybride

Messages : 216
Points : 160
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
MessageSujet: ℐ stay alive. 一 a.p.a   Dim 30 Avr - 21:38



alaine padraigin aslingt

“ Nos destins se sont mis à diverger,
Mais même en sachant qu'ils continueront de s'éloigner,
Je me suis remise à marcher… „

Le choixpeau a quelques questions pour commencer...

Tu t’appelles ? — Dans un soupire, des mots égarés. Le premier, Alaine. Le second, Padraigin. Le patronyme, Aslingt. Le tout donnant Alaine Padraigin Aslingt.
Un surnom ? — De nombreux sobriquets furent donnés, de nombreux mots furent créées pendant que d'autres furent mélangés. Un seul fut resté ; Al.
Donne moi ton âge jeune individu... — Dix-sept ans observais-tu la vie, s'éteindre comme s'épanouir.
Tu viens d’où ?  — D'une contrée que tout le monde connaît, résidant sur le territoire britannique. Dans un murmure discret, tu avais articulé une seule position géographique ; Londres sorcier avais-tu pensé à préciser.
Et au niveau de ton rang ici ? — Ton existence, partagée entre le sang de ta procréatrice - une née moldue ou encore ; une sang-de-bourbe. Et celui de ton procréateur - aux origines gobelines. Ton sang, parfaitement emmêler et entremêlée dans une destinée que tu t'es toujours demandé si elle t'était acceptable, mystérieuse et à la fois pitoyable.
Si tu as un don précise le ici — Sembles-tu être Demi-Gobelin.
T’es en quelle année ? — Septième année.
Quelle option ? (Uniquement en ASPIC) — Arithmancie, Rune approfondie, Alchimie. Tu abandonnes la botanique et divination. Et avec une dérogation, tu abandonnes Soin et créatures magiques pour prendre Base du droit et commerce magique.
Tu aimerais faire quoi plus tard ? — Une idée, un rêve, une évasion, une inspiration ; ton futur si éperdument imaginé. Une attente d'un éventuel avenir auquel tu aurais souhaité ; un voyage dans un monde encore inexploré. Tu souhaites devenir une briseuse de sorts pour Gringotts.
Que penses-tu des élèves moldus et cracmols à Poudlard ?  — Deux mondes anciennement séparés, deux mondes qui pourtant est destiné à se rencontrer... Deux mondes sévèrement liés par le destin. Des existences hasardeuses auxquelles une chance leur a été confiée, une chance de tout bouleversée. Le passé comme le futur. Tu observes ce monde qui commence à s'unifier, dans la crainte qu'une guerre éclate entre moldus et sorciers. C'est pourquoi tu exprimes clairement ton mécontentement de cette situation déplaisante.  
Je vois je vois… tu seras donc dans la maison… (attendre la répartition) — Serdaigle.



Il est temps que tu apprennes la différence entre la vie et les rêves.





Ta baguette magique — ta baguette au bois de Aulne, aussi fine que tes longs doigts efféminés, mesure 25,3 centimètres et possède un cœur en Épine de monstre du Fleuve Blanc.  
La forme de ton épouvantard — tu n'as peur que d'une seule chose, Alaine. Effrayée. Pétrifiée. Dans l'incapacité de dresser ta baguette et de formuler ou ne serait-ce que penser un simple sort face à lui. Un simple gobelin, prêt à t'attaquer. Mais toi, jamais tu ne le blesseras car c'est une partie de toi. Une magnifique mais à la fois misérable partie de l'être que tu es.   
L’animal de ton patronus — une biche.
Qu’est-ce que tu vois dans le miroir de Risèd ?  — bonheur, euphorie, allégresse. Tu pourrais passer des heures, des années, des millénaires devant ce miroir. Laissant des larmes perlées sur ton visage pointu, mais à la fois doux. Pleurant d'un sentiment de béatitude devant le reflet d'un rêve probablement irréalisable. Un fantasme que tu ne souhaites divulguer qu'à toi-même. 
Que sens-tu au dessus de la potion d’Amortencia ? — tu détestes cette potion. Elle est ta faiblesse, ton ennemi mortel. Cette odeur qui te rend envieuse, qui fait naître un sentiment détestable en toi. Cette odeur de parchemin, comme d'anciens livres magiques dans une bibliothèque secrète, oubliée de tous. Mélangé avec une odeur de ferraille, produite par la peau lorsqu'elle touche du fer. Finissant par une odeur de brûlée. Ça te rappelle ton grand-père.  
Ta matière favorite — apprendre, comprendre, progresser. Tu aimes ça. Tout comme tu aimes de nombreuses matières ; l'alchimie, l'arithmancie, l'étude des runes, les sortilèges et la métamorphose, et enfin : l'histoire qui te passionne particulièrement.
Tu aimes quoi comme bonbon ? — tu adores les chocoballes, les fizwizbiz et les pâtes de menthe en forme de crapauds.
La créature qui t’inspire le plus — tu t'inspires assez toi-même, tu dois bien l'avouer.
Un animal de compagnie peut-être ? — effectivement, un petit chaton gris et blanc, assez touffu.


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran

Cette enfant à l’existence méfait et aux actions inéluctables connaît déjà son futur implacable. Mais son esprit d’une pureté inégalée restera pour toujours celle d’un enfant raffiné. La mort patiente paisiblement, attendant le moment où elle pourrait obtenir, en échange de sa reconnaissance, les bienfaits d’une bravoure enfantine. Elle suspendra son âme dans le but tant attendu qu’elle boive à tout jamais le calice jusqu’à la lie.

Alaine. Tu souhaitais crier, mais tu ne faisais que murmurer. Ta voix, un son. Mélodieux, harmonieux, agréable. Un murmure inaudible, perdu dans cette destinée qui ne t'appartenait désormais plus, perdu dans les rouages du temps. Entre tes mains, un livre. Antique, poussiéreux et presque aussi fragile que ta personne. Lui aussi, abandonné, vieillissant et prenant de l'âge. Mélancoliques ; tes pensées tournées vers le passé, emprisonnées dans cette cellule dorée. Tu n'as plus la force de te débattre. Alaine. Tu te laisses troubler, submerger par des mots, des paroles. Des syntagmes capables de te faire sombrer dans les profondeurs du néant. Déprimée es-tu en réalité, petite Alaine. Lire, tu aimes ça. Tu apprécies te perdre dans des avalanches de mots, des syntaxes, la structure des paragraphes à la douceur de la plume. Tu aimes rêver, te perdre dans l'originalité de ces belles histoires. Laisser ton esprit imaginer divers apogées ; t'imaginer, toi, héroïne d'une histoire qui n'appartiendrait qu'à toi. Une histoire loin d'être cafardeuse, une histoire respirant le bonheur et l'euphorie, une histoire loin de cette réalité défaillante et déprimante.  Seulement voilà. La réalité rattrape l'imaginaire. À défaut de ne pouvoir recomposer ta vie, tu plongeais dans celle de ta mère. Tu aimais lire répétais-tu, juste comme tu aimais étudier. Apprendre, sentir l'odeur des pages d'un vieux livre de cours durant une époque lointaine. Compétitive. Tu dévores les énigmes du regard, tu recherches la difficulté, tu recherches l'apprentissage de nouvelles connaissances. Tu admires la complexité derrière ta discrétion prononcée. Tu es intelligente, Alaine. Première de la classe ? Certainement. Tu apprécies la magie, les sortilèges, les mouvements gracieux de ta baguette, les cours de potions, l'alchimie ; la création. Mais tu es déchirée Alaine. Déchirée entre la nouveauté et l'antiquité. Tu n'aimes pas ces nouveaux et mystérieux objets moldus qui envahissent Poudlard. Tu ne comprenais et ne comprends toujours pas leurs utilisations. Tu préfères ce qui est vieux, vénérable et qui renferme des secrets, de l'expérience et du vécu. Pourtant, ils attirent ta curiosité malgré cette haine naissante. Au fond, tu sais que l'évolution est nécessaire. Mais la peur grandit, tu redoutes une guerre, Alaine. Tu ne sais quel camp choisir, préférant rester neutre du côté de ta famille. Tu souhaitais pleurer, mais tu ne faisais que sourire. Un sourire triste sur ton visage pâle et pointu. La froideur au cœur tendre, la délicatesse aux mots blessants ; cassants, poignants. Alaine. La sensibilité et la fragilité. La gentillesse brisée. Quelle personne mystérieuse es-tu, Alaine. À la fois forte et fragile, avec une pointe de timidité et un côté philosophique. Fidèle es-tu, Alaine. Oreille attentive, plutôt silencieuse. Effacée, oubliée, délaissée. Et pourtant si dévouée aux personnes que tu aimes et à tes amis si rares. Ambitieuse, tu souhaites simplement briller pour qu'on puisse enfin te remarquer.  

Fragile. — Timide. — Tendre. — Gentille. — Mature. — Compréhensive. — Protectrice. — Forte. —  Compétitive. — Intelligente. — Froide. — Rude dans ses propos. — Fidèle. — Ambitieuse. — Rêveuse. — Créative. — Travailleuse. — Maladroite. — Déprimante. — Renfermée. — Étrange. — Mystérieuse. — Ambigu. — Philosophique. — Attentive. — Aventureuse. — Curieuse. — Courageuse. — Silencieuse. — Discrète. — Patiente. — Mélancolique. — Nostalgique. — Gracieuse. — Éphémère. — Sensible. — Manipulatrice. [...]



Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient.

À bien des égards, tu étais différente des autres sorciers. Différente, incomprise, seule. Durant toute ton enfance - et même encore aujourd'hui, tu n'étais qu'un instrument. Un instrument, née d'une fusion entre deux êtres discordants. L'un possédait du sang de sorcier, l'autre d'une créature ; les gobelins. Considérer comme des êtres inférieurs contre leur gré, certains étaient malléables ou le faisaient croire. Extrêmement intelligents, souhaitant renverser les préjudices et discriminations, ils eurent l'idée de te créer Alaine. Pendant que d'autres semblaient te détester, trouvant l'idée vulgaire, insultante pour leurs race si distinguée. Néanmoins ils ne pouvaient ignorer ce discernement, cette injustice leur concernant. Ils n'eurent d'autres choix que t'accepter - déposant en toi leurs espoirs, laissant tout de même quelques paroles défavorables à ton égard. Durant toute cette enfance, ils ne cessèrent de t'inculper leurs connaissances. Ils ne cessèrent de te répéter que tu leur appartenais, à eux et non aux sorciers. Ils ne cessèrent de te dire discrètement ce que tu devais penser, de t'énoncer ce qui est bien et mal. Ils te léguèrent leurs notions de la vie, leurs regards sur le monde extérieur. Ils t'apprirent à te comporter, à te faire discrète, à devenir gobeline tout simplement. Certains sorciers avaient peur de toi, qui était le résultat de l'union de deux êtres pourtant différents. Certains sorciers doutaient de toi, de toi ainsi que de ces êtres qui ne recherchaient que justice. Certains disaient que tu n'étais qu'une erreur, insignifiante et à la fois ignoble. À la fin, tu n'étais que le reflet des pensées, des dires d'autrui. Tu ignorais ton rôle ; l'identité de chaque personne. Et lorsque tu pensais sombrer, lorsque tu sentais perler de tes yeux de magnifiques larmes, lorsque tu ne voyais et ne croyais plus que l'obscurité tu vins sentir les douces mains de ta mère ainsi que sa voix, gracieuse et doucereuse : « Marche la tête haute, ma fille. N'écoute pas ce que disent les autres, fais ce qui te pense être justice. N'oublie jamais qui tu es réellement. Tu es magnifique, presque irréaliste. Regarde, tu es notre progéniture à moi et ton père. » Alaine, tu ne décevras personne. Tu protégeras ce qui compte à tes yeux, courageusement tu pris ta propre décision. Courageusement, tu t'étais dressée contre les idées inculpées pour te faire tes propres pensées. Courageusement, tu avais fait face à l'adversité ; courageusement, tu avais fait face à ton père en lui disant que tu étais prête pour en savoir plus.  

Tu avais pris ta décision, tu resterais aux côtés des gobelins comme l'avait faite ta mère. Tu refermais tendrement et avec la plus grande attention l'album aux photos énergiques. Réfléchissant au fait qu'elle n'était plus là désormais. Elle qui avait abandonné les moldus pour le monde sorcier. Tu te disais qu'elle avait bien fait, après tout tu aimais ce monde débordant de magie. C'était ton identité.  

Pseudo



Qui es-tu ? — L'apostrophe.
Ton âge ? — Dix-neuf ans.
Ton film favori — Le seigneur des anneaux (j'aime les walt disney aussi).
Ton livre favori — Harry Potter.
Comment tu as découvert Dabberblimp ? — Grâce à un TS.
Des remarques pour l’améliorer ? — Je trouve le forum très bien comme ça.
Personnage sur l’avatar — Emilia de Re:Zero.
Une dernière… Nargole ou Joncheruine ? — Joncheruine aha.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Béring Leszczynski
Princesse de Geoffrey

Messages : 169
Points : 172
Date d'inscription : 25/04/2017
MessageSujet: Re: ℐ stay alive. 一 a.p.a   Dim 30 Avr - 21:51

BIENVENUE A TOI ! dab

Tu commences à peine ta fiche mais j'ai déjà grave hâte de pouvoir lire la suite (et être demi-gobelin c'est badass)!

Quoi qu'il en soit bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix

Messages : 290
Points : 375
Date d'inscription : 08/04/2017
Age : 21
MessageSujet: Re: ℐ stay alive. 一 a.p.a   Dim 30 Avr - 21:59

Oh god ce début de fiche. CE PERSONNAGE.
Déjà ton blase euh waw ? Et puis omg quelqu'un qui ose prendre semi-gobelin ! Et qui en fait quelque chose de cohérent.
Jtm. Bonne chance pour la fin de ta fiche, u can do it fire


Feldy:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alaine P. Aslingt
Eleve hybride

Messages : 216
Points : 160
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
MessageSujet: Re: ℐ stay alive. 一 a.p.a   Lun 1 Mai - 3:02

Ohhhhh . Je vous aimes .
Merci beaucoup, vous n'imaginez pas à quel point ça m'a fais plaisir .
J'espère ne pas vous décevoir ceci dit .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Caleb E. Russell
Eleve sang-mêlé

Messages : 90
Points : 61
Date d'inscription : 25/04/2017
MessageSujet: Re: ℐ stay alive. 一 a.p.a   Lun 1 Mai - 3:17

Bienvenue à toi fire

J'aime déjà beaucoup ce qui est écrit fire ALLEZ DERNIÈRE LIGNE DROITE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix

Messages : 290
Points : 375
Date d'inscription : 08/04/2017
Age : 21
MessageSujet: Re: ℐ stay alive. 一 a.p.a   Lun 1 Mai - 16:08

Cette fiche est terminée ?


Feldy:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alaine P. Aslingt
Eleve hybride

Messages : 216
Points : 160
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
MessageSujet: Re: ℐ stay alive. 一 a.p.a   Lun 1 Mai - 16:37

Merci .

Oui, je postais juste le test RP , histoire que tout soit complet.

EDIT ; Merci ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Orphan E. Scamander
Directeur

Messages : 256
Points : 203
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: ℐ stay alive. 一 a.p.a   Lun 1 Mai - 16:48




Bienvenue sur Dabberblimp !

Bienvenue (à nouveau) huhu. Déjà, merci pour ce personnage haut en couleurs. Ton style d'écriture est très fluide et très agréable à lire. Il faut savoir que j'ai un peu (beaucoup) hésité entre serdaigle et poufsouffle mais c'est bien sûr Serdaigle, l'évidence!
Le seul petit bémol que je me permettrai, c'est que vu l'avatar que tu as choisi, je l'aurai mis plus en 5e ou 6e année maximum OwO.
Mais en tout cas, l'histoire est cohérente, son caractère aussi !
Et puis tu es fan du seigneur des anneaux omg. Comment ne pas t'aimer ?

Amuse toi bien sur Dabberblimp, n'oublie pas d'aller faire ta fiche de liens, ton portable et de RP ?
Des cours organisés par les professeurs sont également en cours si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ℐ stay alive. 一 a.p.a   

Revenir en haut Aller en bas
 
ℐ stay alive. 一 a.p.a
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stay Alive
» Alive - the final evolution
» [ANIME/MANGA/VN] Fate/Stay Night
» fate stay night
» [OS] Stay the night ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Cérémonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: