❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays

Aller à la page : Précédent  1, 2
M. Felix Gaunt
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
M. Felix Gaunt
Messages : 509
Points : 933
Re: ❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays Lun 24 Sep - 19:10

secrets unveiled
"Three things cannot be long hidden : the sun, the moon and the truth."

Ramsay n’est pas le genre de personne que l’ont saisi.
Il y a des êtres qui auront partagés l’intégralité de sa vie, sans en comprendre les détails et subtilités.
Le patriarche actuel des Gaunt s’est forgé en grande parti par lui-même, bien que l’éducation de son père fut plus rude que celle qu’il a fait vivre à ses enfants. Ramsay aurait été une grande figure de la société magique, même s’il n’avait pas eu le sang de cette famille.
Il se lève de bonne heure.
Les muscles tirants sur la vieillesse qui fait son œuvre.
Il le sent, il le sait… il faiblit.
C’est dans ces moments de solitudes qu’il le laisse paraître, ce visage du temps qui passe trop vite et ravage.
De la cruauté aussi.
Ramsay n’est pas fou.
Il sait qu’il a pu être une personne abjecte, il en a conscience, mais en son statut il ne lui est pas autorisé de voir ses choix comme des erreurs.
Ramsay Gaunt fait toujours le meilleur choix.
Même celui de laisser cette cracmolle des plus téméraires dormir sous ton toit, un choix non pas simple et facile à supporter, mais des plus nécessaires, il en va de soit. Savoir, savoir qui son petit-fils souhaitait prendre pour épouse.
Une part de lui comprend.
Il a vu cette flamme dans les yeux bleutés de la cracmolle, cette lueur qui dit « Je vaincrais, je les écraserais tous s’il le faut ». Ramsay a vu une détermination qu’il sait apprécier, mais il a reçu cette éducation, qui le pousse à voir une pareille union comme un mauvais présage sur son sang.
Il se lève de son lit, enfile sa robe de chambre et glisse ses pieds dans des chaussons hors de prix, avant d’aller se débarbouiller dans sa salle de bain.
Même en tenue de nuit, Ramsay inspire un profond respect, il se déplace d’un pas lent ampli de détermination tout en restant bien droit et surtout, fier.
C’est pourquoi, quand il aperçu une chevelure rousse, il tenta un geste de recul, mais trop tard… il sentit le jus d’orange se déverser sur lui.
La pauvrette s’excuse, mais quand elle lève ses yeux, elle tombe sur le regard glacial de Ramsay, parce qu’il ne sait pas avoir un regard tendre… il l’a perdu il y a de cela bien longtemps.
Il est bien vrai que l’envie de l’étrangler lui traversa furtivement l’esprit, mais le dégoût vint rapidement remplacer les quelques autres émotions qu’il aurait pu avoir. Elle lui tendit une serviette et il n’esquissa pas le moindre mouvement pour la prendre.
Alors que la situation devenait pesante de par sa malaisance puissance mille, une voix s’éleva :

Sir Ramsay, j’espère que la nuit fut bonne. Aegaeon arrivait avec une nouvelle robe de chambre dans les mains. Laissez miss Ollivander, je m’en occupe.

Le patriarche s’entreprit à retirer la robe de chambre salit, pendant que le vampire lui mettait l’autre sur les épaules. Aegaeon pris le plateau dans ses longs doigts et fila en direction des cuisines, juste après avoir fait un large sourire à Andy.
Ramsay avait maintenant un petit sourire mesquin sur les lèvres et son regard bleu transpirait le jugement.

Vous êtes un réel aimant à problèmes ma chère… comme si vous aviez le don de toujours vous retrouvez au centre d’intrigues dramatique en tout genres. Il la regardait de haut et il lui passa à côté avec un rictus de plus en plus creusé. Vous comprendrez que bien entendu, c’est une des nombreuses autres raisons en plus de votre misérable condition, qui fait que vous n’êtes pas la femme à la hauteur pour Morpheús.

Son sourire avait disparu.
Il était d’un sérieux implacable, tant bien que les tableaux dans les couloirs se sont tous tus.
©️ ASHLING POUR EPICODE


L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1875
Points : 1788
Re: ❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays Mar 25 Sep - 20:17


the sun, the moon, the truth


Tu avais signé ton arrêt de mort Andy. Ramsay allait te tuer ici et maintenant. Felix ne verrait jamais son petit déjeuner e ton corps ne serait jamais retrouvé. Tu t'imaginais déjà coulée sous le béton de la nouvelle terrasse d'Hypérion. L'homme reste de marbre alors que tu étais au bord de la syncope, une petite bombe prête à exploser. Tu lui avais tendu une serviette et il n'avait pas bougé, ne serait-ce cligné des yeux. Son regard ampli de froideur et de dégout t'assassinait à petit feu.

« Monsieur Gaunt ? »

La présence d'une tierce personne te fit déglutir. Le vampire et le serviteur de la famille Gaunt avait du entendre et rappliquer aussitôt. Il te fait comprendre qu'il prenait le relai, alors tu t'écartes, t'excusant une énième fois. Aegon s'empare du plateau, tu aurais voulu lui dire que tu te débrouillerai mais aucun son ne sortit. Ramsay propre, il semblait d'autant plus impressionnant qu'il souriait désormais. Il te juge et tu le sais, que la route s'annonce brutale.

« Mais... »

Il s'était avancé, s'arrêtant dans ton profil. Sans te tourner, tes yeux suivaient la trajectoire des siens. Redoutable, à t'en glacer le sang. Tu serres les poings.

« Vous avez raison. »

Tu laisses un silence, le temps de reprendre le souffle qu'il t'avait coupé.

« Je ne suis sûrement pas la femme parfaite pour Morpheus. Celle que vous espériez. Par ma condition, les ennuis que je vous attire. Mais c'est moi qu'il a choisit. »

Tu fronces les sourcils, tu te montres effrontée mais tu es en réalité au bord des larmes. La détermination... c'est ce qui qualifiait les gryffondors. Et tu en avais à revendre.

« Morpheus se distinguera dans l'histoire des Gaunt par ses choix. Je vous prouverai du contraire. »

Tu avais envie de lui hurler dessus, tout ce que tu avais su la veille, sur la vérité du sang. Mais tu te retiens, par respect sans doute. Il avait beau te faire peur, te blesser si fort que tu te fissurais face à lui. Le respect demeurait le pilier de ton éducation.

« Je ne serais pas prête à mourir pour lui mais prête à tuer. »




winner is dreamer who never gives up; andy


❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays - Page 2 KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
M. Felix Gaunt
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
M. Felix Gaunt
Messages : 509
Points : 933
Re: ❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays Jeu 27 Sep - 18:02

secrets unveiled
"Three things cannot be long hidden : the sun, the moon and the truth."

Il la teste encore et encore.
Ramsay ne se lasse pas de ce petit jeu entre elle et lui.
Andy est redoutable, il le sait, il le voit dans son regard.
Bien qu’elle soit faible d’apparence, il y a une flamme en elle ; un feu vif et aussi étincelant que ses cheveux.
Quelque chose en lui, peut-être une infime partie de sa bonté, voudrait le reconnaît, ou plutôt, la reconnaître ; lui dire juste et simplement oui. Le patriarche Gaunt ne peut pourtant pas ce le permettre. La fin approche, il le sent ça aussi et il ne veut pas faire preuve de faiblesse, même dans les derniers instants de cette vie.
Il ne peut pourtant pas se mentir à lui-même.
Ramsay se rend compte qu’il apprécie sa détermination, bien qu’il n’en montre rien, le prénom de Morpheús entre ses lèvres et les paroles qu’elle prononce. Il sait que son petit-fils l’a bien choisi, ô ça oui, il en a fortement conscience.
Felix a été éduqué pour et même s’il ne s’en rend pas compte, il prend bien souvent les bonnes décisions. Bien qu’il soit un être froid, Ramsay trouve que le Destin est bien cruelle d’avoir fait de cette pauvre fille une cracmolle… cela aurait été bien plus simple si elle avait été sorcière, même de sang-mêlée, les Ollivander avaient pendant longtemps figurés au titre de sang-purs.
Une part de lui veut croire que Morpheús sera assez fort pour tous les faire ployer à sa décision, mais une part bien plus important craint qu’il y échoue et qu’ainsi il cause la ruine de la famille… ce que lui il a tant souhaité éviter.
Ramsay sent qu’Andy se contient.
De crier ou bien de révéler des choses.
Soudainement, d’un geste bien vif pour quelqu’un de son âge, il saisi le menton de la cracmolle. Sentir sa peau contre ses doigts le révulse et à la fois… si prêt de sa nuque, l’idée encore de l’éliminer lui traverse l’esprit.
Tout en plongeant dans les yeux bleutés d’Andy, Ramsay plonge dans ses souvenirs. Cela ne dure que quelque seconde et il s’écarte, un sourire mesquin aux lèvres.

Prête à tuer pour lui ? Vous devriez plutôt envisager d’être prête à mourir miss Ollivander, car il est certain que Morpheús se distinguera par ses choix, mais ne l’obligeait pas à prendre les mauvaises décisions par votre seule présence. Il passe ses mains dans son dos, bien droit et il surplombe Andy de son regard impérial. Morpheús a toujours eu un amour fâcheux pour les choses fragiles, les petits êtes dont l’on a généralement pitié. Vous êtes exactement à l’image de ces choses, faibles malgré votre détermination. La fierté en vous vous aveugle Laëstiel et votre jeune cœur ne voit pas que vous le pousserez à sa perte. Écoutez votre raison.

Ramsay se tu un instant.
Le pas d’Aegaeon dans son dos l’interrompu.
Le patriarche Gaunt attendit de voir le vampire dans son champ de vision pour légèrement tourner la tête vers ce dernier. Il avait le plateau d’Andy dans les mains, le petit déjeuné qu’elle partagerait avec Felix, propre et le verre de jus d’orange à nouveau pleins.

Accompagnez miss Ollivander jusqu’aux appartements de Morpheús, il serait dommage qu’elle trébuche et salisse les tapis. Il laissa un petit rire mauvais s’échapper avant de redevenir sérieux et de s’adresser une nouvelle fois à Andy. Si vous l’aimez vraiment, vous partirez, pour son propre bien comme pour le votre.

Sur ces derniers mots, Ramsay se détourna et se dirigea vers la salle à manger où devait l’attendre son petit déjeuné.

Aegaeon posa son regard vermeille sur Andy.
Il avait les cheveux longs, châtain aux reflets d’or et la peau d’une blancheur immaculé. Il était beau, mais il faisait peur, malgré ses sourires rassurants, il était compliqué d’oublier les canines qu’il dévoilait et les cernes violacées sous ses yeux.

Suivez-moi miss Ollivander.

Il marchait sans ce soucier des tapis et des marches, il aurait pu faire cela les yeux fermés tant il connaissait si bien ce château.
Le vampire, bien qu’il vive en Angleterre depuis bien des siècles, conservait un étrange accent, mais qu’il était impossible de situer. L’œil distrait, il surveillait Andy, vérifiant qu’elle ne glisse pas, ainsi que les traits de son visage, probablement entrain de réfléchir aux paroles du seigneur de maison.
Aegaeon s’arrêta devant les appartements de Felix et tendit le plateau à Andy, avant de poser une main sur la poignet pour lui ouvrir la porte.

Gardez cela pour vous je vous pris, mais vous ne devriez pas vous tourmentez autant l’esprit avec les dires de Sir Ramsay. Tourmenter fait parti de son quotidien et… Le vampire sembla hésiter, comme pris d’un étrange malaise malgré sa voix qui restait douce. Il décline. Il planta son regard dans celui d’Andy. N’en parlez à personne, pas même à monsieur Felix, je ne voudrais pas l’alarmer, je sais qu’il appréhende grandement le jour où il sera à sa place et je ne souhaite pas le voir ce torturer avec cela avant l'heure.

Il appuya sur ces derniers mots, voulant probablement être certain qu’Andy avait bien compris le message et Aegaeon abaissa la poignet. Un sourire étira ses lèvres d’un rose livide.

Passez une bonne journée miss Ollivander.
©️ ASHLING POUR EPICODE


L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1875
Points : 1788
Re: ❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays Jeu 27 Sep - 22:25


the sun, the moon, the truth


Ramsay était impressionnant. Il avait le don de pouvoir te clouer au sol sans même te toucher, arracher ton souffle à tes lèvres sans même te regarder. Ses mots tranchaient comme une lame au fer blanc, provoquant larmes et tourments. Et alors que tu sentais derrière le sourire mesquin comme une volonté de se préserver, tu ne pus te relever face à sa dernière arme, son coup de maitre, le coup du destin.

Il se saisit de ton visage à une allure vive. Rapide le vieillard... Tu fais la grimace, tes mains sur son poignet d'une mine de dégout et de peur. Tu n'arrives même pas à lui faire lâcher prise, hypnotisée par sa prestance et sa présence. Tu as beaucoup trop mal au coeur pour l'entendre continuer de te battre. Et ça n'avait rien pour te rassurer.

« La-lâchez moi..! »

Ses mains glissent, ses mots par contre restent profondément ancré. Sous ta chair, tel des parasites brûlant chaque cellule encore en vie. Tu pourris de l'intérieur. Tu voudrais fuir de cette maison qui ne t'apporte que peur et domination. Ce n'était que le jeu de ces puissants, se battant pour que leur lignée prospère et leur pouvoir avec.
Il t'appelle par ton prénom de naissance et là tu frissonnes. Tu bois le poison à ses lèvres comme une évidence.

Et ses derniers mots résonnent comme une abomination. Déraisonnable, la culpabilité s'insinue comme un venin. Le patriarche des Gaunt avait trouvé les mots justes pour te transpercer en plein coeur. Et alors qu'il s'éloigne tu suffoques encore. Dans ta tête tu avais mis le genoux à terre devant lui. Mais devant Aegeon tu demeurais une statue de cire, poupée de son.

« Je.. Oui, je vous suis... »

Il portait le plateau pour toi, tu demeurais dans son ombre, les yeux humides. Il t'avait peut-être brisé ce soir là, comme beaucoup d'autres avant lui. Et tu te reconstruirais encore plus vite. Mais tu bouillonnais, pensées en ébullition à l'évocation d'une évidence : Felix serait-il plus heureux sans toi? Oh Andy, éternelle sacrificielle, cette fois ci tu ne voulais pas considérer de céder. Tu aimais trop et tu voulais continuer de nager dans ce bonheur égoiste.

Alors quand le domestique aux dents pointus te rappelle à la réalité, ses mots sont comme un soulagement qui appuient ce que tu pensais déjà.

« Monsieur Aegeon... Il n'y a plus tourments que d'imaginer ma vie sans Felix. Et Monsieur Gaunt l'a bien compris. Nous ne pourrons pas gagner tous les deux dans ce jeu du pouvoir. C'est lui ou moi. »

Et alors qu'il sourit, il a comme ce déclic dans ses yeux vermeils. Comme s'il devait te réveler quelque chose. Et c'est ce qu'il fit. Tu portes alors ta main à ta bouche, balbutiant dans une surprise sincère. « Vraiment..? »
Malgré toute l'horreur qu'il t'inspirait, malgré le fait qu'il était sûrement devenu ton épouvantard... Tu ressentis de la compassion. « Je vois. Merci Aegeon. Pour votre confiance et le respect que vous m'apportez. C'est un plaisir, dans cette maison si peu chaleureuse. »

Tu te saisis le plateau et le remercie d'un mouvement de tête. La reconnaissance, un être immortel devait être las de le rechercher. Servir était un devoir qu'il accomplissait comme un but qu'il cherchait à sa vie trop longue.
Tu rentres dans la chambre et ferme avec ton pied, te dirigeant vers le lit ou Felix et toi aviez sommeillé.

« Feliiix.. »

Tu t'approches jusqu'à être à sa hauteur.

« Debout chéri.. »

Mon dieu, le cliché du vieux couple. mais tu étais un peu vieux-jeu Andy. Tu aimais cette image retro que vous donniez, dans ce grand manoir et ces pyjamas old school.
Il ouvre ses yeux magnifiques et tu poses le plateau sur la table de nuit. Ecartant les bras avec un sourire jusqu'aux oreilles, tu t'exclames.

« SURPRISE ! »

Et dès lors que tu aperçois la joie sur son visage, tu fonds en larmes. Car l'idée même de ne plus revoir ce sourire t'est insupportable. Le venin avait atteint la partie de ton corps la plus chère à tes yeux : ton âme. Après ton coeur.




winner is dreamer who never gives up; andy


❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays - Page 2 KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
M. Felix Gaunt
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
Lord Gaunt et Futur mari d'Andy
M. Felix Gaunt
Messages : 509
Points : 933
Re: ❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays Ven 28 Sep - 14:29

secrets unveiled
"Three things cannot be long hidden : the sun, the moon and the truth."

Aegaeon observe la jeune fille.
Elle capte rapidement les mots qu’il lui dit.
Il comprend son amour, bien que cela fasse des siècles qu’il n’a pas aimé… lui qui pensait pourtant que c’était un sentiment perpétuel, sûrement à cause de son amour pour la poésie lyrique. Peut-être qu’après un bon millénaire le cœur s’effrite et ne trouve plus l’envie d’être dévoré par cette passion, qui anime celui de la jeune Ollivander.
Délicatement, le vampire s’inclina.
Gratifiant Andy d’une révérence.
La porte ouverte, il l’invite à passer et lui souhaite une bonne journée, mais avant de la laisser, il décider d’ajouter quelque chose.
Comme une espèce de promesse intime.

Croyez-moi, il fut un temps où il y avait de la chaleur en ce lieu, mais cela, je vous le conterais quand vous serez Lady Gaunt.

Il referma la porte derrière lui.
Laissant Andy dans son intimité avec Felix.
Aegaeon allait devoir rejoindre Ramsay, mais malgré que l’idée de devoir encore supporter ses sautes d’humeurs lui donner envie de le saigner à blanc par moment, il avait le sourire aux lèvres de cette entrevue avec sa future maîtresse de maison.

Tu ne sais pas si c’est sa voix ou bien l’odeur du petit déjeuné qui t’as réellement réveillé. Tes paupières encore un peu lourdes ce lèves Felix et tu souris à ta petite amie. Elle est si belle, les bras écarté entrain de crier « SURPRISE ! » avec un sourire jusqu’aux oreilles.
Ah… tu ne pouvais définitivement pas rêver meilleur réveil.
Sauf que soudain, plissant les yeux, tu vois qu’elle pleure.
Tu te redresse, un sourcil haussé.
M-Mais… pourquoi ?

Eh…

Doucement tu tends une main pour caresser sa joue.
Qu’est-ce qui lui prenait soudainement.
Ton regard dévie malgré-toi sur le plateau déjeuné.
Le mal de crâne arrive, ça y est tu es déjà entrain de cogiter.
Enfin… l’ampoule ne met pas longtemps avant de s’allumer.
Un soupire t’échappe.

Tu as croisé Ramsay, c’est ça ?

Ton désirs de meurtre augmente soudainement Felix.
A vrai dire, tu ne sais vraiment pas ce qui te retiens de te lever et d’aller le trucider sur le champ avec le couteau à beurre. Oui parce qu’un Avada Kedavra serait bien trop doux pour ton enflure de grand-père.
Pourtant la raison te fait rester.
Les larmes d’Andy, tu ne peux pas la laisser là… elle part dans l’après-midi et rien ne garantie que Ramsay sera toujours vivant pour le dîner de ce soir. Il est bien probable que tu l’achèves dès qu’elle sera loin de Little Hangleton.
La colère boue dans tes veines.
Elle te rendrait fou Morpheús.
Et tu prends Andy dans tes bras.
Tu la serres avec force et tout en caressant ses cheveux, tu souffles à son oreille :

Ne l’écoute pas, je te l’ai déjà dit hier, si je dois tous les faire brûler, je le ferais. Crois-moi qu’il est en tête de la liste.

Déposant un baiser dans sa nuque, tu essayes de retrouver ton calme. Respirant l’odeur de sa peau et caressant son corps au travers de sa chemise de nuit. Lentement la rage redescend et tu trouve ses lèvres avec les tiennes.
L’embrassant tendrement.
Et tu souris en t’écartant, reprenant ton souffle.

Merci pour le petit déj !
©️ ASHLING POUR EPICODE


L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1875
Points : 1788
Re: ❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays Mar 2 Oct - 20:49


the sun, the moon, the truth


Mon dieu, mais que Felix invite cet homme à votre mariage ! Tu étais étonnée d'avoir croisé quelqu'un d'aussi doux, résidant dans une demeure aussi austère. Mais sa dernière parole, qui avait touché ton coeur aussi profondément, n'avait malheureusement pas pensé la blessure infligée par Ramsay. Et n'avait pas retenu les larmes qui coulaient déjà sur ta joue face à Felix, qui évidemment tombait des nues.

« Désolée... »

Il se saisit de ton visage puis t'enlace de ses bras. Tu le serres, chouinant malgré toi comme une gamine. Evidemment, comme d'habitude... il a réponse à tout. Il sait tout. Il connait ton corps nu, mais également ton âme mise à nue. Comme s'il lisait en toi.

« Oui, je sais je dois m'endurcir. Mais c'est ce qu'il est.. Tout ce qu'il représente. »

Tu sèches tes larmes. Tu ne dévoilerais pas ce que le patriarche t'avait intimé de faire en s'en allant, car tu ne voulais pas prendre la tête de Felix davantage. A croire que tu l'aimais trop pour lui faire du mal. C'était quand même son grand-père... Alors tu étires un sourire en essuyant le coin de tes yeux, reniflant non sans joie en le voyant s'extasier devant le plateau.

« De rien... Heureusement, les elfes en bas m'ont aidé à tout préparer. Je me disais bien que ça te ferait plaisir. »

Tu t'installes à côté de lui, attrapant un petit muffin au passage. Cette fois, rien qu'avec lui sous la couette tu te sentais à nouveau mieux. Plus de pleurs bon dieu ! Ressaisis-toi Andy.

« Je t'aime. »

D'un petit bisou sur sa joue, tu te laisses tomber en arrière alors qu'il déguste. Les cheveux étalés sur l'oreiller, tu fixes le plafond, les pensées sombres encore suspendus au dessus de la tête.




winner is dreamer who never gives up; andy


❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays - Page 2 KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Contenu sponsorisé
Re: ❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays

❝ the sun, the moon, the truth. | Pv. Felix [manoir Gaunt] easter holidays
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Sailor moon
» Gemmel David - Dark moon
» Full Moon, suite.
» Fly me to the Moon
» Liste ( non officielle Oméga ) de Certain Speedmaster Pré-moon, année, production, numéro mouvements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Villages d'Angleterre :: Little Hangleton-
Sauter vers: