we need to... ft. Echo

Laverne E. Cadwallader
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 71
Points : 24
we need to... ft. Echo Jeu 24 Mai - 11:52

we need to... [insert an adjective]
"C'est un peu le bordel dans ma tête. Enfin... ça a toujours était le cas, mais cette fois, c'est un peu à cause de toi."
Les cheveux rassemblés en un chignon lâche, tu t’affales sur la chaise de ta coiffeuse. Soupirant devant ta mine déconfite. Tu n’as pas besoin de t’observer bien longtemps pour savoir qu’un peu de repos te ferais du bien, mais que tu n’en feras rien. Cette nuit est une nuit d’insomnie où le sommeil jouera à cache-cache avec toi et tu dois avoué qu’il est plus fort que toi à ce jeu bien enfantin Gemma.
Doucement tu te redresses et ouvre une de tes commodes, tu en sors la bouteille de whisky que tu juge.
Veille amie des nuits sombres.
Dé-bouchonnant la bouteille, que rapidement tu portes à tes lèvres. L’alcool glisse dans ta gorge et brûle ton œsophage. Les yeux clocs, tu attends. Un fois que tes paupières se lèvent, tu observes à nouveau la bouteille.
Tu ne veux pas être seule Gemma.
Pas ce soir.
C’est ainsi qu’uniquement vêtue de ta robe de chambre en satin noir, que tu quittes tes appartements, allant immédiatement toquer à la porte d’Echo. Pourquoi ? Bien des mois qu’il t’évites, mais c’est étrangement la seule personne avec qui tu as envie d’avoir cette conversation.
La seule personne avec qui tu dois avoir cette conversation.
Plusieurs minutes s’écoulent et rien.
Echo est un gentlemen, il serait venu ouvrir… enfin, puisque c’est toi, tu ne sais pas et ça te chagrine.
Tu fini par te dire qu’il est probablement encore dans son bureau. Il n’est pas si tard, le couvre-feu est tombé, mais minuit n’est pas encore là, alors c’est bien possible qu’il soit au quatrième étage. Tu ne perds pas de temps Gemma, filant dans les escaliers un petit sourire aux lèvres. Personne ne peut t’engueuler de traîner dans les couloirs, être professeur a ses avantages.
Arrivant dans la salle de Défense Contre les Forces du Mal, tu entres, sans toquer et sans ralentir. La porte se referme derrière toi, tout naturellement. Tu traverse la pièce et monte les escaliers qui mènes jusqu’au bureau du professeur Holmes. Comme précédemment, tu passes la porte sans toquer.
Il est là.
Assit derrière son bureau entrain de corriger des copies.
Son regard surpris se lève vers toi et lentement Gemma, alors que la porte se referme, tu plaque ton dos contre cette dernière.
Pendant un instant tu te revois cet Été, les deux miraculeuses fois où vous vous êtes par pur hasard croisés dans Londres. Les deux fois ce sont fini comme en ce soir du bal de fin d’année et c’était, plus qu’agréable. Un peu étrange de ton point de vue, toi qui pensais préférer les femmes et n’avoir été conçue que pour un seul homme…
A cette pensée te reviens le Poudlard Express, le jour où tu en as trop dis et pas assez à la fois. Le jour qui a signé l’arrête de tout et un éloignement constant. Mais pas de l’ignorance pour autant. Peut-être juste qu’il te déteste en fin de compte, tu es la cause de la mort de son ami… enfin, le connaissant un peu, tu sais qu’il y a peu de chance que cela soit ça, Echo est plus du genre à s’en vouloir pour la mémoire de Matthew.
Tes yeux roulent dans tes globes oculaires.

Salut Echo.

Délicatement tu te détaches de la porte et vint t’asseoir sur la chaise en face de lui. Le bureau entre vous et tu déposes la bouteille de whisky dessus. Posant tes coudes et avançant ton buste pour retenir ta tête dans tes mains, tu plonges ton regards gris aux éclats verts dans le siens. Tu prends un air morose et détache une main de ton visage, du bout des ongles tu traces un cercle imaginaire sur le bois.

Aujourd’hui, j’ai donné un cours d’haruspicine à mes élèves et… Ton regard devient grave. La petite Dawn ne rentrera pas. J’ai… Tu serres le poing en sentant tes doigts trembler. J’ai vue son corps sans vie flotter dans des eaux troubles.

Les eaux troubles, c’est un mauvais signe.
Tes prédictions sont toujours de mauvais présage Gemma et tu le sais. Tu le sais suffisamment pour être convaincue que la Poufsouffle ne rentrera pas.
Tu dors mal depuis Janvier, plus mal que d’habitude et sans t’en rendre compte tu as re-sombrer dans tes tendances alcooliques. La distance qu’Echo a instauré n’a réellement rien arrangé. Tu ne voulais pas lui parler de tes visions à la base, juste de vous, mais ça te chamboule.
Beaucoup trop.
Parce que ce ne sont que des enfants.

J’ai prédis toute cette merde, des mois avant que cela n’arrive. J’ai vue qu’une menace planait sur les gamins et je n’ai rien fait Echo. Tu prends ton visage dans tes mains et tu soupires. J’aurais été une mère épouvantable.
©️ ASHLING POUR EPICODE




above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Voir le profil de l'utilisateur
Linus T. Lorenz
Eleve cracmol
Eleve cracmol
avatar
Messages : 79
Points : 25
Re: we need to... ft. Echo Ven 25 Mai - 0:17



Encore une longue nuit de thé et de café t’attendait à la vue du tas de copie qu’il te restait à corriger et des deux dossiers que le ministère venait de t’envoyer. Tu en avais l’habitude, le sommeil était un peu laissé de côtés ces dernières semaines car le ministère te chargeait d’un peu plus de dossier que d’ordinaire. De toute façon avec la récente disparition de certains de tes élèves tu n’arrivais quasiment plus à trouver les bras de Morphée, sans oublier que Gemma semblait t’esquiver ces derniers temps, depuis ses révélations dans le train. Tu l’avais suivi et vous aviez discuté un petit peu ce jour-là, mais cela n’avait évidemment pas suffit à mettre les choses au clair surtout vu l’état émotionnel dans lequel était la pauvre professeure. Les jours qui ont suivis te paraissait un peu trop rapprochés pour reprendre la discussion, tu savais qu’elle aimait bien être seule pour réfléchir et de toute façon il te fallait également du temps pour digérer la nouvelle. Si on rajoutait tes sentiments mitigés quand avoir une relation avec la veuve de ton ancien ami de Poudlard au fait de revoir plusieurs fois voir même commencer à développer une relation plus longue qu’une journée avec quelqu’un, tout en n’oubliant pas les récents et tragiques évènements, on obtenait ton esprit actuel, totalement brouillé et embué.

En parlant du loup, ce dernier venait te débarquer sans manière dans ton bureau, seul espace où tu pensais être encore tranquille dans cette école. Tu ne sursautas même pas, tu ne sursautais jamais d’ailleurs. Tu la regardais de tes deux grands yeux verts te demandant bien ce qu’elle te voulait à une heure aussi tardive. Tu lis rapidement sur son visage que cela n’était pas une simple visite de courtoisie.

-"Bonsoir Gemma… Que me vaut ce pl… ", tu ne pus terminer ta phrase que la jolie brune embraya directement après avoir posé une bouteille de whisky sur ton bureau et ses yeux dans les tiens.

Ton cœur venait de sauter un battement en écoutant les paroles de ta collègue. Ces prédictions étaient certes quasi-toujours de mauvais augures mais malheureusement, elle étaient aussi quasi-toujours justes. Et vu son annonce, il n’y avait aucun doute sur la véracité de cette dernière, pour ta plus grande tristesse. Tu te frottas les mains contre ton visage comme pour te réveiller de ce cauchemar sans nom. Gemma continua ensuite laissant transparaître toute la culpabilité mal dirigée qui la rongeait. Cela te brisait le cœur de la voir comme cela. De plus, elle ne laissait pas souvent paraître ses émotions et le fait qu’elle se livre spontanément à toi te touchait encore plus. Cela voulait vraiment dire qu’elle ne pouvait plus gérer cela par elle-même comme elle avait l’habitude de le faire d’ordinaire. Tu attrapas ses mains qui ravalaient sa face intensément, avant de les envelopper dans les tiennes et de déposer le tout sur ton bureau de la même manière que tu aurais fait avec son petit cœur sous pression. Tes yeux plongés dans les siens pour la soutenir au maximum.

-"Gemma… tu sais mieux que tout le monde que les prédictions ne sont pas forcément exactes, mêmes les tiennes et aussi bonnes soient-elles. Tu ne pouvais évidemment pas prévenir tout le monde, tu le sais. De plus, tu crois que cela aurait changé quelque chose ? Ils étaient tous plus préoccupés par la politique, le jeu de pouvoir que par la sécurité des élèves et je pense que même un avertissement de notre part n’aurait rien changer à cela. Ne t’accable pas de culpabilité quand tu as tenu ton rôle du mieux que tu le pouvais.", Quant à toi par contre, tu sentais bien que tu n’avais pas fait ton travail du mieux que tu le pouvais. En tant que professeur de DCFM du mal tu n’avais pas su défendre tes élèves contre les éventualités auquel tu les préparais, tu étais ridicule même.

-"Pour la jeune Dawn je peux demander à une équipe du ministère d’accentuer leur recherche au niveau de la tamise si tu veux ? Un de mes amis est dans l’équipe chargé de cette affaire. J’espère seulement sincèrement que pour une fois ta prédiction ne sera pas juste, mais j’en doute fortement malgré toute la tristesse que cette nouvelle me procure.", tu marquas une pause.

-"Et puis, tu feras une mère formidable, il n’y a pas une parcelle de mon être qui n’a ne serait-ce qu’un léger doute là-dessus !", tu la regardais, elle et ses traits qui t’avaient terriblement manqué ces derniers jours.

-"On aurait dû se parler bien plus tôt… Il faut se rendre à l’évidence ni toi, ni moi ne pouvons régler nos problèmes seules comme on l’a espéré toute notre vie pouvoir le faire et surtout pas quand ceux-ci se multiplient…", tu regardais la bouteille de whisky posé entre tes copies, tu savais pertinemment que ce n’étais pas seulement pour la consommer avec toi en souvenir de vos habitudes aux mœurs légères. On ne pouvait pas tromper ton odorat de vampire.

-"Gemma, je veux que tu viennes me voir désormais à chaque fois que cela n’ira pas, à chaque fois que tu seras en plein tourment. Je préfère te voir ici que de te savoir seul et désemparée.",  et alcoolisée mais cette dernière pensée tu la gardas pour toi car tu ne voulais surtout pas brusquée encore plus la jeune brune qui traversait déjà bien assez de chose.



#Gemmecho
 
Voir le profil de l'utilisateur
Laverne E. Cadwallader
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 71
Points : 24
Re: we need to... ft. Echo Ven 25 Mai - 18:43

we need to... [insert an adjective]
"C'est un peu le bordel dans ma tête. Enfin... ça a toujours était le cas, mais cette fois, c'est un peu à cause de toi."
Il saisi tes mains avec douceur.
Tu relève la tête avec violence.
Il avait ce regard Echo, ses yeux qu’on ne peut quitter.
L’impression dérangeante qu’il dévore ton âme.
Il avait été troublé par tes mots, tes réactions et toi par les siens, les siennes. Tu voudrais Gemma, pouvoir te concentrer sur ce qu’il dit, sur le regard qu’il a sur toi, mais la seule chose qui tourne dans ton esprit c’est à quel point la sensation de sa peau contre la tienne t’a manqué.
Ses doigts s’entortillant autour des tiens.
La chaleur que dégage sa pulpe contre la tienne.
Et le frisson de vos deux épidermes se caressant.
C’est ainsi que tu ne l’écoutes que d’une oreille distraite.
Bien qu’il soit si doux dans ses mots.
Tu aurais voulu le voir s’énerver, le voir devenir rouge de colère et sombrer dans une rage, si noire que tu en aurais peut-être bien frémis Gemma.
En réalité tu voulais juste connaître l’intégralité de chacune de ses facettes. Savoir ce qu’il renfermait en lui.
Le prénom de Dawn reconnecte l’entièreté de ton esprit à ses mots. Tu l’écoutes avec une attention toute nouvelle, hochant simplement de la tête quand il te dit qu’il peut mettre un ami sur le coup, drainer la Tamise…
Tu le sais que c’est trop tard.
Bien trop tard pour la jeune Poufsouffle.
Tu as été si mal le reste de la journée, un goût de grenouille morte dans la bouche, persistant. Des nausées, une lourde migraine et les flashs de ce que tu avais entrevue. Cette atroce impression d’avoir la Mort en personne, entrain de caresser ta nuque.
Non, tu ne te trompais pas, bien que tu l’aurais souhaité.
Cent fois plus que lui.
Echo te dis que tu aurais été une formidable mère, tu ne peux que le regarder en souriant tristement. Tu ne le sauras jamais.
Cette constatation a cessé de t’achever.
Tu vis avec, comme on survie d’une jambe en moins.
Il parle de vous et tu hausse un sourcil Gemma.
Jamais tu n’aurais cru qu’il parle de vous.
Pas comme ça.
Tu allais lui poser une question, puisque le silence était revenu et qu’il semblait avoir dit tout ce qu’il avait à te dire, mais tu te trompais en fin de compte. Echo reprit la parole et ses mots te touchèrent.
La façon qu’il avait de prononcer ton prénom te fis frissonner.
Rien qu’un instant, mais cela n’a pas dû lui échapper.
Tu serras ses doigts entre les tiens.
C’était à ton tour de parler et tu aurais tellement voulu être plus enjouée, mais c’était fort te demander… alors malgré le sourire et tes yeux quelque peu brillants, le ton de ta voix reste grave. Grave de circonstances. Grave de sentiments et ressentiments.

J’espère que tu es prêt à me voir tous les soirs Echo, parce que crois-moi, mes tourments ne prennent malheureusement pas de vacances.

Cette réalité était bien effroyable.
Cruelle en un certain sens.
Tu baisses les yeux sur vos mains jointes.

Je ne me trompe pas, je le sais. Cessons d’espérer vainement, cela ne serait que nous faire plus de mal encore et… encore.

Tu as pensée que la mort ne t’affecterais plus autant après tout ce qu’elle t’as pris cette sale garce, mais c’était bien trop te sentir intouchable Gemma. La mort te touche bien plus que les autres. Elle te rappelle inlassablement, que tout peut s’arrêter, d’une seconde à l’autre.
Ton visage se relève et tes yeux plongent une fois de plus dans les siens ; dans ce vert si envoûtant, captivant même, cachant des iris vermeilles.
Brûlantes.

Tu m’as manqué…

C’est à peine soufflé, murmuré.
Peut-être parce que c’est d’une profondeur qui te semble absurde à avouer, surtout à voix haute et encore plus à l’intéressé.
Pourtant oui, il t’as manqué.
Et tu veux juste qu’il te prenne dans ses bras.
Qu’il te serre si fort à t’en couper le souffle.
Qu’il te dise que ça va aller, mieux.
Dans ses mots et dans ses gestes.
Qu’il te mente et qu’il soit sincère à la fois.
©️ ASHLING POUR EPICODE




above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Voir le profil de l'utilisateur
Linus T. Lorenz
Eleve cracmol
Eleve cracmol
avatar
Messages : 79
Points : 25
Re: we need to... ft. Echo Lun 30 Juil - 19:00




Quatre émeraudes qui se regardent sans osciller, prismes des sentiments que vous avez pendant si longtemps chercher à dissimuler. La voir en peine te serrait le cœur et tu te retrouvais là, à nouveau impuissant face à tout cela ne sachant pas comment te comporter. Tu étais à l’aise en société, en communication mais pas en intimité, tu perdais totalement pied à chaque fois dans ce genre de situation.

-"Je serais ravie de te voir tous les soirs s’il le faut.",

Tu sentais bien que ton sens de la formule n’avait pas été très présent sur cette dernière phrase qui aurait pu être mieux tournée que cela. Elle voulait que vous arrêtiez d’espérer, cela était une curieuse demande, mais elle avait sans doute raison, tu savais au fond de toi que la jeune poufsouffle ne reviendrait pas et que les lugubres prémonitions de ta collègue étaient justes.

Tu lui avais manqué. Ces mots te saisirent d’un seul coup, c’était bien la première fois qu’elle te témoignait de l’affection autrement que physiquement. C’était encore plus fort, plus authentique, plus effrayant. Tu prenais peu à peu conscience du lien qui était en train de se tisser entre vous deux malgré tout vos efforts pour le ralentir. Après tout, elle t’avait manqué aussi. Cependant, tu ne pouvais pas dire cela, c’était idiot, mais tu t’en sentais incapable, comme si dire cela t’obligeait à signer quelque chose pour lequel tu n’étais pas encore prêt. Tu étais pathétiquement perdu, mais tu ne voulais pas non plus laisser ton interlocutrice sans réponse, cela serait sans cœur. Tu resserras alors tes mains sur les siennes et te levas de ta chaise pour déposer un baiser sur son délicieux front.

-"Ne restons pas séparé aussi longtemps la prochaine fois veux-tu ? Surtout pas en ce moment."

Tu repensais à ce qu’elle vous avait avoué dans le train à toi et à Luke. L’image de ton ami défunt vint naviguer autour de ta vision au fur et à mesure que cette dernière parcourait les courbes siréniques de ton amante. Tu voulais ressentir ton corps écraser le sien dans une valse sauvage comme vous aviez pris l’habitude de le faire en oubliant tout ce qui était en train de se passer autour de vous, comme s’il n’y avait plus que ça d’important dans vos vies passées et présentes. Tu fis le tour de ton bureau pour la prendre dans tes bras et amorcer une légère valse main dans la main.

-"C’est vraiment incroyable, même avec les malheurs qui te dévore tu restes toujours aussi magnifique et délicatement ravissante.", lui lanças-tu en continuant de danser sur 3 temps, comme pour faire écho à un souvenir pas si lointain que cela.

Tu tournas ton index dans les airs pour enclencher ton vieux tourne-disque qui commença à envelopper ce doux moment de notes de musique. Il vous fallait bien cela pour oublier, pour vous vider la tête, pour que vous puissiez continuer à avancer sans chuter.



#Gemmecho
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: we need to... ft. Echo

we need to... ft. Echo
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [AIDE] Echo lors des appel
» Echo Park de Michael Connelly
» L'echo de Dordogne 10 août 2011
» echo pendant une communication
» echo sur PortGo Pro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: