❝ real eyes realize | Atlas

Atlas B. Priest
real eyes realize real lies
real eyes realize real lies
Atlas B. Priest
Messages : 140
Points : 396
En couple avec : Mae Greengrass.
❝ real eyes realize | Atlas Mar 5 Juin - 1:13




Tu es né Atlas Belphegor Priest. Généralement on évite de te surnommer. Peut-être un vague “Bébé” de ces filles qui s’éprennent de tes lèvres, qui s’étreignent de tes peines. Tu vas sur tes dix-huit ans en octobre. Qui est réellement cette famille Priest, originaire d’Angleterre ? Des vagues légendes urbaines. Vous voulez savoir ? Eteignez la lumière, car nous allons parler de monstres et de chimères. Sang-mêlé actuellemet en septième année. T’as posé une option sur l’art de l’Occultisme, l’Alchimie et la base du Droit Magique. Ton rêve ? Vivre loin des Priest, échapper à leurs griffes et à leurs héritages maudits et pittoresques. Les cracmols et les moldus à Poudlard ? Qu’ils viennent, tu ne leur accorde aucun regard, comme si, malgré leurs efforts, jamais ils ne pourraient devenir ton égal. La présence d’hybrides à Poudlard, ou de loup-garous te dérangent plus. Depuis ta tendre enfance, on t’a appris à les traquer, à les abattre comme des bêtes cruelles et impures.
Carnes saignantes qui ne méritent que d’être saignées. Qui ne méritent pas de porter une baguette dans ce monde immature.

On dit que tu ressembles à Akira (Persona) ainsi qu’à Evan Peters.

don't bleed on my floor



Fate
Up against your will
Through the thick and thin

Atlas c’est un corps ravageur malgré son âme ravagée.
Ce garçon n’a rien de bon. Il vous obsède, vous attire comme une chaleur d’été. Mais très vite, c’est la canicule, il vous étouffe jusqu’à votre dernier souffle. Il est à la fois le désert et la tempête, il vous dévisage et c’est le dérapage.

Y'a -t-il un souffle de vie qui parcourt ta carcasse décharnée de chasseur ? Ou bien n'es tu que le reflet de ton œuvre, un simple cadavre, pantin d'une psyché noire et somptueuse. N'es-tu donc rien d'autre qu'une pâle enveloppe des pulsions animales, de stupres et de crocs ? Pourtant on devine ton visage, des cils longs, un bleu parfait. Azure chimérique. ils sont clairs et profonds. Ce n'est qu'un regard. Deux perles bleutées, ils en admirent la  pureté. Ces yeux trop parfaits, qu’ils voudraient crever. Crever d'envie de t'embrasser.

Atlas c’est la prestance et le silence.
Aussi calme qu’un lac au creux d’un volcan. La braise fera bouillir, mais la lave retenue à jamais par les flots hantés et tentants. Tentés de se jeter tête la première dedans. Atlas attire et provoque la dualité. Atlas vous pétrifie d’un regard. Esclave de son Empire, prince de ses désirs.

He will wait until You give yourself to him

Atlas, c’est un cavalier impitoyable.
Mirage d’un cauchemar qu’on voudrait oublier en se réveillant. C’est le souffle coupé, les doigts qui se resserrent sur votre gorge jusqu’à vous étouffer, vous empêcher de crier.
C’est un garçon qu’on qualifierait de sans histoire, alors pourquoi est-ce que vous tremblez quand vous l'apercevez ?

Tu es une épidémie… Des cheveux pâles qui laissent transparaître comme la propagation d'une maladie imaginaire. Ton regard de folle, qui engloutit un monde. Ce genre de précisions est inutile, quand vient Atlas…Ta noblesse saute aux yeux. Ce visage étroit et lisse, ce port altier, cette démarche assurée et pleine d’une grâce presque mystique. Atlas, souverain qui soulève le Monde de ses deux mains. Leurs mains qui cherchent désespérément à t’atteindre. Mais tu ne pourrais les contraindre.

A se resoudre.


Atlas, c’est un garçon méprisé pour son regard méprisant.
C’est l’incertitude de l’aube.
Esprit vif et sanguin, il est égoïste et calculateur. Ses actions ne sont motivées que par son propre bien-être. Et celui de sa chère soeur. Il s’échappe dans le mutisme dès qu’il est ennuyé par les questions que vous pourriez lui poser. Il s’excuse dans les banalités des insultes et sa langue fourche quand vous l’importunez. Il ne vous considérera pas si vous n’avez pas la décence de vous considérez vous-même. Admirateur des esprits forts, il écrase les esprits faibles. Affirmez votre individualité et il vous sera possible d'obtenir de sa part curiosité et intérêt. Ou disparaissez de son chemin, terrez-vous dans l’ombre, traversez les murs si vous n’avez rien à prouver.

In starlit nights I saw you
So cruelly you kissed me
Your lips a magic world
Your sky all hung with jewels
The killing moon
Will come too soon

A le sommeil agité, le genre de garçon qui se réveille toutes les heures Particulièrement doué pour les potions, surtout les poisons Peut être très fleur bleue avec la fille qu’il aime Tout comme il est rancunier avec celles qu’il n’aime plus Amateur d’art Il adule le corps humain, méprise l’animal A grandi dans une famille qui a toujours traqué les créatures magiques humanoïdes et qui méprise cordialement les hybrides A triché à ses examens de première et deuxième année car sa baguette refusait de lui obéir Méthodique et manipulateur pour obtenir des faveurs Devient colérique quand on lui résiste trop On lui a refusé sa candidature pour être préfet “Real Eyes Realize Real Lies” est la devise de sa famille Loyal avec les personnes qu’il estime Son fantasme serait de réaliser un serment inviolable avant l’amour Occulte totalement les cracmols de son existence Ne supporte pas l’idée d’hybrides à Poudlard, même s’il essaie de se convaincre que le passif de sa famille a une mauvaise influence sur lui Il joue du piano depuis qu’il a six ans et a même remporté un prix à onze ans Il est sportif, dû à l’entraînement que lui ont fait subir ses parents, mais joue les fainéants en quidditch à Poudlard Il a des choses à cacher Donc il essaie de devenir occlumens Déplore la présence de legilimens à Poudlard Sans réelle pudeur Echo and the Bunnymen est son groupe favori ♔ Il est vieux-jeu mais joueur
can you please stop saying yes to shit you hate

Une baguette de 22 centimètres, inflexible en bois de Rose, coeur de crin de sombral. Etrange mais fidèle. Tu ne l’as pas acheté chez les Ollivander mais à un fabricant nomade qui sentait très fort la cendre, dans sa caravane du siècle dernier, déambulant lentement au rythme des couinements de ses roues en bois et de la musique lugubre et enfantine qui s’en échappait. La forme de ton épouvantard prend la forme de Arsene, mordue à l’épaule par un loup-garou. Pétrifié, généralement il te prend des envies sauvages de massacre et il ne vaut mieux pas se retrouver sur ton passage. Ton patronus s’élève dans de sublimes arabesques aux milles couleurs, d’une unique couleuvre. Si tu devais te retrouver face au miroir de Risède, tu te verrais plus âgé et devant une cheminée, dans un petit chalet. Face aux fragrances enivrantes de l’amortencia, tu exhalerais les effluves addictives de l’hémoglobine légèrement cuivrée, de son parfum au détour d’une allée et de pain sucré. Tu te reconnais étrangement davantage en Potions et en Alchimie qu’autre part ailleurs. Tu n’apprécies pas les sucreries et aucune créature ne t’inspire si ce n’est les reptiles. Tu possèdes d’ailleurs un python des sables dans un terrarium près de ton lit, prénommé Ophiuchus.

what doesn't kill me better run



once upon a time, there was a pretty fly
he had a pretty wife, this pretty fly
but one day, she flew away.
she had two pretty children
but one night, this two children
flew away.
flew away into the sky, into the moon.


Le crépuscule maintenant avait étendu sur nous son manteau
d’ombre. L’obscurité s’approfondissant, les lumières commencèrent à scintiller derrière quelques-unes des fenêtres au loin, mais personne n'osait bouger.
La lune était haute cette nuit là, pleine, elle dominait un ciel dégagé et sans étoiles.
Les doigts tremblants effleurent la lame pour la première fois, vous attendiez que les ténèbres eut recouvert l'entierté des bois. Vous saviez que ce qui se cachait aux plus profonds de cette forêt, c’était une légende d'une hideur aphasique, un diabolisme perverti. A en écouter tes parents, qui soufflaient de leurs commentaires derrière vous, c'était l'apothéose de l'innommable. Un ignoble animal.

Après dix années de cauchemars et d’effroi, soutenu par
la seule conviction désespérée que certaines créatures n'étaient pas d’origine imaginaire, et qu'il était du devoir de votre famille de les exterminer, tu te refusais à garantir la véracité de ce que tu croyais avoir aperçu derrière des feuillages à l'allure putride, alors que vous vous enfonciez toujours plus dans ses bois marécageux et suintant la mort à plein nez.

Tu étais pourtant sain d’esprit et bien éveillé, mais cette expérience fut telle qu’aucun enfant n’en a jamais
connue. Ce fut effroyable, cette confirmation que tu avais tenté de rejeter comme autant de fables et de rêves.

Il se tenait devant toi, les crocs rugissants et les griffes acérées, son corps hirsute et recouvert d'une fourrure ébouriffée et sale, il avait souillé la fange et le plasma ébène s'écoulait de son abdomen. Vile monstruosité sans visage. Ce n'était pas un homme que tu exécuterai mais la bête qui lui avait volé son âme.

Mais les doigts tremblent sur la flèche et tu sens que tu n'arriveras pas à tirer. Tu n'es pas assez fort, tu n'as pas assez de volonté pour l'abattre. Tu n'oserais jamais l'avouer mais ton corps entier était tétanisé. Absent de ton propre corps, tu observais la scène de loin, comme spectacteur macabre de cette mascarade. Qu'est-ce que tu étais censé faire déjà ? La bête s'élance car vous vous trouvez sur son chemin, son hurlement te glace le sang.

Et finalement le coup part.
Le transperce, aussi rapide d'une éclaircie de lumière.
Mais pourtant tes doigts n'avaient pas bougés. Tu te tournes vers Arsene, blottie contre toi. Avant de finalement te retourner sur eux. Tes parents, source incandescente de doutes et de d'admiration. Ils ont le regard dur, peut-être - surement - sont-ils déçu de toi.

Je n'ai pas réussi.

Ils t'intime alors de t'approcher de la créature, la carne gisante dans les marasmes de sa propre ombre. Ils vous obligèrent à regarder son visage.
Et ce fut le souvenir de ton unique echec.

***

Tu veux en savoir plus ?:
 




salut à tous c'est wartek.
non en vrai c'est encore sweety, je reboot nessie et j'espère que mon nouveau bébé vous plaira. Celui il est censé rester longtemps ok. Je vous aime très fort arrêtez de m'inspirer svp ouin
sinon jui la fonda j'ai 22 ans et toujours pas de vie irl


Dernière édition par Atlas B. Priest le Jeu 14 Juin - 22:54, édité 2 fois
Invité
Invité
avatar
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Mar 5 Juin - 1:13

FIRST J'EDITE APRES BALEK
edit : ok c'est décidément sans appel je t'aime de toute mon âme et atlas aussi je pls


Dernière édition par Eulalie A. Stoltman le Mar 5 Juin - 1:20, édité 1 fois
Arsene L. Priest
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Arsene L. Priest
Messages : 118
Points : 436
En couple avec : Hennessy M. Tudor (bientôt plus je profite de pouvoir encore l'écrire).
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Mar 5 Juin - 1:15

jsuis pas first j'ai la haine
au moins je suis seconde
et je t'aime ouin


Dernière édition par Arsene L. Priest le Mar 5 Juin - 1:19, édité 1 fois
Atlas B. Priest
real eyes realize real lies
real eyes realize real lies
Atlas B. Priest
Messages : 140
Points : 396
En couple avec : Mae Greengrass.
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Mar 5 Juin - 1:19

si douces
Invité
Invité
avatar
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Mar 5 Juin - 2:46

Marrant comme ils ont le même amour des reptiles avec Marguerite et que même leurs patronus se ressemblent mais qu'ils sont pas pareils du tout haha
Hâte de te voir jouer babe
Invité
Invité
avatar
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Mar 5 Juin - 10:15

dis donc, hello sombre boté euke
Invité
Invité
avatar
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Mar 5 Juin - 10:41

Persona hin
Je t'aime
Invité
Invité
avatar
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Mar 5 Juin - 21:44

je chiale cette plume cette fiche ce perso
Invité
Invité
avatar
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Sam 9 Juin - 17:23

REBIENVENUE BICHE sobriété/20

La fiche est trop belle déjà gjdhshf i love your code qu'on se le dise et j'aime déjà Atlas d'amour ;; (même si je suis hautement perturbée par son kink ok un serment inviolable oui MAIS ON SERMENTE QUOI LA TROP DE QUESTIONS)

Moi je t'aime ♥️ on fait un serment qd tu veux bb

Hâte de venir te prendre des liens ♥️
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 715
Points : 663
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Sam 9 Juin - 22:26

canon ptin
Citation :
A triché à ses examens de première et deuxième année car sa baguette refusait de lui obéir
ptdr RESPECT 0
j'adore cette fiche, l'écriture & atlas qui semble assez intéressant comme perso jpense que tu vas t'amuser avec y'a vrmt de quoi faire avec cette psychologie

hug
A. Harry Fitzgerald
Cracmou tout doux
Cracmou tout doux
A. Harry Fitzgerald
Messages : 329
Points : 646
Re: ❝ real eyes realize | Atlas Jeu 14 Juin - 23:15




Bienvenue sur Dabberblimp !

Ah lalala hi toujours aussi parfaite mon amour love Altas est géant (sans mauvais jeux de mots, promis hehe) et de toute façon j'aime tout tes persos (même si j'suis un pro-hybrides et que j'le nique, voilà, c'est dit) (boudiou, la maladie emporte mon cerveau) pls SINON JE T'AIME ET JE TE SOUHAITE DE T'AMUSER AVEC CE NOUVEAU BB VOILA ! PLEINS D'AMOUR hug

édit : Merde... j'ai vue la tête de Harry et j'ai bug, pas grave xD


Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.
Contenu sponsorisé
Re: ❝ real eyes realize | Atlas

❝ real eyes realize | Atlas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SUPERMAN - LE MONDE SELON ATLAS
» The Real McKay (Buckie)
» Cat Eyes
» Real Trans (Folschviller) (57)
» REAL RACE G2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: