[BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal)

Vega A. Blackwell
Le roi des damnés
Le roi des damnés
Vega A. Blackwell
Messages : 277
Points : 812
En couple avec : Lola Edwards.
[BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Jeu 30 Aoû - 17:37


t'es toute seule au fond de l'espace


(on vient d'ici)

Alors que tu traversais la mer d'individus, dansant et joyeux pour la plupart, à donner la nausée, tu serrais fort la main de ta blonde préférée. Tu étouffais, dans ce brouhaha toxique et corrosif, tu avais besoin d'air, de réapprendre à respirer. La vitesse de chacun de tes mouvements devait elle même lui couper le souffle.

Maudits étaient ces putrides gens, incapables de se mêler d'autre chose que de la vie des autres. Au diable les sociétés de pouvoir, et leurs dictates du sang. Comble disgracieux pour un vampire lié uniquement par le sang, le vrai, celui qui se goûte et se juge à son sucre. Pas à la prétendu pureté qui rendrait ces fils de consanguins aussi imbuvables qu'un vin amer.

T'arrêtant au détour d'un couloir, devant la grosse dame. Tu soupires tant le silence soudain se transforme en un bourdonnement parasite.

« Pardonne moi Lola. J'ai failli à ma promesse et aux espoirs que j'ai pu te donner. »

Tu parlais à nouveau comme un prince. Trop cordial pour des émotions trop brutales.

« Il est clair que je vais faire annuler ces fiançailles. Absurdes. Qui voudrait d'un vampire pour fonder sa famille ? »

Absurde.
Qui voudrait de toi ?
Hybride et créature dangereuse. Noble que d'un nom qui ne t'appartient pas.
Tu ne croyais pas en l'amour et sûrement encore et toujours moins après ce soir. Il n'était question que d'alliance ou de reproduction. Comment aimer quand on verrait son aimée vieillir et rejoindre la Mort alors qu'Elle te boudera trop longtemps pour espérer l'immortalité.

« Ta soirée est gâchée. »

La notre.
Mais je ne te le dirais pas car je l'avais fait pour toi.


« Peut-être désires-tu aller te coucher. Je t'ai ramené aux dortoirs. »




these violent delights have violent ends; vega


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par A. B. Vega Solberg le Mar 4 Sep - 10:41, édité 1 fois
Lola J. Edwards
Apprentie voyante
Apprentie voyante
Lola J. Edwards
Messages : 279
Points : 787
En couple avec : Vega Solberg
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Dim 2 Sep - 13:45



c'est toujours le même film qui passe
I want you yeah I want you and nothing comes close to the way that I need you I wish I can feel your skin and I want you from somewhere within... I want you and I always will I wish I was worth but I know what you deserve you know I'd rather drown than to go on without you but you're pulling me down.

Vous avanciez mais tu ne sais pas où Lola, tu ne regardes pas réellement devant toi quand vos pas vous mènent jusque la Grosse Dame, gardienne des dortoirs de Gryffondors. Non, ta tête est ailleurs, encore à ce moment où cette mère Avery proclame les fiançailles de sa fille et de Vega, cet instant où leur futur déjà décidé éclate au grand jour. Tu as le cœur lourd Lola, il pèse un peu plus dans ton corps déjà fragilisé tandis que finalement, il prend la parole. Ton cœur se fend, tu sens les larmes saisir ta gorge alors que ta fierté les empêche de couler. Ce n’est pas le moment de faire un cinéma pour ça. Tu inspires trop longuement pour que ça soit naturel puis tu relâche ce souffle trop long.

Qui voudrait d’un vampire pour fonder une famille ? Quoi ?


 « Pardon ? Tu poses réellement cette question Vega ? »

Oui, il est semi-immortel au passage, mais cette interrogation est absurde. Tu fronces tes sourcils dans un air sévère. Il n’avait pas le droit de dire ça. Pas devant toi.


« Ce n’est pas ta nature de semi-vampire qui devrait t’empêcher d’avoir une famille, et si c’est ce qui pose problème, c’est que la personne avec qui tu veux en fonder une ne t’aime pas réellement… M’enfin, te connaissant, ça serait certainement toi qui te freinerais tout seul et qui ne voudrait pas en avoir une. »

Tu le cernes de plus en plus Lola, et Vega est trop pessimiste dans sa vision de l’amour pour voir les belles choses tout de suite. Tu t’approches en croisant les bras, toujours cette moue sérieuse sur ton faciès.


« Tu te refuse le bonheur tout seul. »

Et c’est ainsi qu’il peut penser que personne ne pourrait vouloir de lui pour avoir une famille. Tu ne sais pas combien de temps vous pourrez être ensemble Lola, tu ne sais pas s’il va réellement finir avec Hazel dans un mariage forcé, mais si jamais vous arriviez à vous en sortir, qu’il arrivait à déjouer ces plans et que vous restez ensemble encore quelques années, tu feras tout pour lui faire changer d’avis. Et même si cela doit être avec quelqu’un d’autre, tu espères sincèrement qu’il acceptera de partager sa vie dans une pensée plus optimiste.


« Ma soirée n’est pas encore finie. Alors elle n’est pas totalement gâchée. »

Tu prononces le mot de passe pour ensuite entrer dans la salle commune des Rouges tout en tenant la main de ton cavalier, l’entraînant avec toi à l’intérieur alors que le tableau se referme derrière vous.


« Je ne vais pas me coucher maintenant, j’aimerais te parler encore un peu avant. »

Tu ne voulais pas le quitter sur une note aussi triste. Tu t’assois sur un des canapés avant de le regarder. Décidément, même dans cette situation, tu ne peux pas t’empêcher de penser que le costard lui va bien.


ft. a. b. vega solberg
Voir le profil de l'utilisateur
Vega A. Blackwell
Le roi des damnés
Le roi des damnés
Vega A. Blackwell
Messages : 277
Points : 812
En couple avec : Lola Edwards.
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Dim 2 Sep - 19:59


t'es toute seule au fond de l'espace


Tu ne pensais pas atteindre ce niveau de malaise en une soirée de bal. Alors que tu avais espéré que tout se passe pour le mieux.... Lola ne souriait pas et pire, elle semblait même fortement agacée par la situation. Ce que tu disais n'arrangeait rien, si ce n'est accroître l'irritation de Lola.
Elle soupire et tu fais de même.
Elle ne comprenait pas ta vision des choses, ayant elle une idée très romancée et chevaleresque des relations amoureuses... tu ne pouvais pas l'obliger à réfréner la passion qui contaminait son coeur, mais tu ne t'excuserais plus de ne pas la partager.

Oui, elle te plaisait.
Oui, c'était elle que tu désirais.
Mais l'amour si on pouvait l'appeler ainsi pouvait-il effacé l'écrasante et dérangeante vérité ? Celle-ci venait justement de vous le prouver une fois de plus : un gouffre vous séparait, et une épreuve venait vous séparer à chaque pas que vous faisiez pour vous rapprocher. Cette quête incessante était lassante.

« Moi ainsi que tout les dramas qui viennent pourrir mon quotidien. Et accessoirement le tien.»

Mais tu ne diras rien d'autre. Il fallait le dire, Lola avait quand même une qualité presque spectaculaire : elle te faisait taire rapidement et tu n'allais pas chercher le conflit avec elle.

Elle t'invite à la suivre, argumentant qu'elle n'était pas fatiguée. Qu'elle voulait parler.
Soit, la salle commune était presque vide, car tout le monde était au bal. Subsistaient quelques troisième année non autorisés à se rendre au gala qui veillaient entre eux dans un coin de la salle.

« De quoi veux-tu me parler ? Dis moi ce que tu veux pour que ta soirée soit sauvée, et je m'efforcerai de le faire. »

Tu desserres ta cravate que Lukas avait resserré, te coupant presque la respiration et tu t'installes sur un des fauteuils juste en face d'elle, la contemplant de tes prunelles sombres et d'un sourire sincère.
Elle était vraiment magnifique dans cette robe.




these violent delights have violent ends; vega


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par A. B. Vega Solberg le Mar 4 Sep - 10:39, édité 1 fois
Lola J. Edwards
Apprentie voyante
Apprentie voyante
Lola J. Edwards
Messages : 279
Points : 787
En couple avec : Vega Solberg
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Mar 4 Sep - 1:29



c'est toujours le même film qui passe
I want you yeah I want you and nothing comes close to the way that I need you I wish I can feel your skin and I want you from somewhere within... I want you and I always will I wish I was worth but I know what you deserve you know I'd rather drown than to go on without you but you're pulling me down.

De quoi veux-tu parler Lola ? Tellement de chose. De ce qu’il pourrait faire pendant ses vacances par exemple, tiens pourquoi pas de ses films préférés, de ce qu’il admire chez les gens, de ce qu’il déteste, de ce qu’il pourrait avoir comme peur ou au contraire, ce qui l’émerveille. Quand tu y penses, ces simples banalités sont inconnues pour toi. Tu n’es pas au courant de ce qu’il pourrait juste vouloir, là maintenant. Son sourire sincère te réchauffe le cœur, même si la soirée a été empoisonnée par cette mère Avery, cet instant semble être un lointain souvenir comparé à maintenant où vous vous faites face, sans rien autour hormis ces élèves qui ne font qu’exister dans un coin de la pièce.


« Il y a tellement de choses dont j’aimerais te parler Vega. Mais une nuit ne suffirait pas je pense. »

Tu as un petit rire, tu te détends car ce moment vous appartient sans que personne n’y puisse rien y faire. Tu repenses à ce qu’il a pu dire, dévoiler sur son passé jusqu’à présent. Sa mère qui a tenté de le tuer, qui a finit dans un asile et c’est sûrement pour cela qu’il fait parti des Blackwells maintenant, et que sa vie est ainsi dirigée. Ça te serre le cœur Lola, mais tu sais que cela ne lui fait pas plus plaisir à lui non plus qu’il doit ainsi se marier à quelqu’un d’autre. Dans une année.

Cette question te brise un peu plus alors qu’elle s’incruste dans ta tête, qu’elle se fait plus présente. Qu’elle te murmure à l’oreille pour mieux te rendre un peu plus anxieuse chaque seconde qui passe. Pourtant tu ne veux pas gâcher un peu plus cette soirée en remettant le sujet sur le tapis. Que veux-tu pour que ta soirée soit sauvée ?


« J’aimerais juste ne pas aborder ce qu’il vient de se passer. Ça risque d’empirer la soirée au lieu de la… sauver. Si ça ne te dérange pas. »

Tu fermes les yeux, tu passes une main dans tes cheveux. Oui, ça te touche, plus que tu ne voudrais le penser. Toi qui pensais aller un peu mieux, une autre séparation se préparait à l’avance. Non, non n’y pense pas. Tu fronces les sourcils, tu n’as plus de sujet en tête. À quoi est-ce que tu pensais il y a quelques secondes ? Tu ne sais plus, ça t’échappe, ça s’est envolée. L’imposante réalité te fait plus mal que tes banalités inconnues à son sujet. Tu vas juste le perdre, comme tu as perdu Borea. Bordel. Ça t’arrache le cœur.


« … Non. Elle est foutue. »

C’est trop tard, cette idée t’a atteinte et tu ne peux plus rien faire face à cet avenir qui te déchire. Ta soirée est foutue. Les prochaines à venir le seront aussi. Et comme le décès de Borea, tu ne peux rien y faire.


ft. a. b. vega solberg
Voir le profil de l'utilisateur
Vega A. Blackwell
Le roi des damnés
Le roi des damnés
Vega A. Blackwell
Messages : 277
Points : 812
En couple avec : Lola Edwards.
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Mar 4 Sep - 10:40


t'es toute seule au fond de l'espace


Elle cherche au plus profond de son être les mots qu'elle pose avec recul. Lola a mal, tu le sens, tu le perçois mais tu te sens impuissant face à son désarroi. Que pouvais-tu réellement faire face à cette situation ? Tu luttais déjà et tu avais promis que tu continuerais de lutter. Mais tu pouvais comprendre que la perte de son père et de sa meilleure amie récemment avait pu affaiblir ses convictions et son positivisme. Et puis bon... ce n'est pas comme si toi, tu pouvais juger, Vega. Toi, le roi du nihilisme.

« Il faut bien commencer sinon la nuit s'éteindra rapidement à la lumière du jour. »

Mais Lola flanche, elle baisse les armes. Et les yeux aussi. Alors que tu t'étais perdu dans son regard bleuté. Tu cherchais désespérément quoi lui dire pour la réconforter. Mais parfois, des gestes valaient mieux que des mots pour soulager les maux. Alors tu te lèves de ton siège pour venir te pencher au dessus d'elle, à la conquête de ses lèvres brulantes. A vos souffles mélangés, tu l'embrasses d'une lenteur et d'une passion qui t'étaient rare.

« Lola, je ne t'abandonnerai pas. Que veux-tu entendre ? Je ferai tout mon possible pour que ce tour du destin ne nous sépare pas. Premièrement car je n'ai pas envie de me marier.. »

Tu ricanes un rire et caresse sa joue. Désormais, tu étais installé à côté d'elle, son poignet emprisonné dans ta main.

« .. Et deuxièmement car je t'affectionne trop pour te faire souffrir. ça ne sera sûrement pas la dernière fois, mais.. »

Cette fois tu soupires et tu poses ta tête sur son épaule. Avant finalement de t'éloigner à nouveau car l'odeur de son sang devenait vite enivrante dans cette position là.

« Profitons de ce temps précieux pour apprendre à mieux nous connaitre. Des détails anodins, peut-être. Je suis prêt à faire des efforts pour parler. »

Et alors que tu l'embrasses une deuxième fois, cette fois-ci, avec plus d'ardeur et d'élan. Mais tes gestes demeuraient presque un temps soit peu calculés, maitrisés. Comme guidés par une pudeur et une bienséance qui étaient désormais ancrés dans ton éducation.

« Pose moi une question. Mais tu devras y répondre par la suite. »




these violent delights have violent ends; vega


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Lola J. Edwards
Apprentie voyante
Apprentie voyante
Lola J. Edwards
Messages : 279
Points : 787
En couple avec : Vega Solberg
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Mar 4 Sep - 12:57



c'est toujours le même film qui passe
I want you yeah I want you and nothing comes close to the way that I need you I wish I can feel your skin and I want you from somewhere within... I want you and I always will I wish I was worth but I know what you deserve you know I'd rather drown than to go on without you but you're pulling me down.

Il se redresse, tu ne relèves même pas la tête pour voir ce qu’il s’apprêtait à faire. Non, à la place il te saisit le visage pour mieux t’embrasser avec une passion que tu appréciais que trop rarement. Il te dit qu’il ne t’abandonnera jamais malgré tout ça, parce qu’il n’a pas spécialement envie de se marier et parce qu’il t’affectionne trop pour te faire souffrir. Cette phrase tu fait rougir malgré toi, parce qu’il ne s’exprime presque jamais sur ce qu’il peut ressentir. Tu sais qu’il a un peu de mal avec ça, alors ça te touche qu’il ose ainsi se dévoiler. Tu le laisse déposer sa tête contre ton épaule mais il ne reste pas longtemps ainsi, tu ne devine pas les raisons mais tu ne fais aucune remarque, te contentant alors de le regarder en silence.

Des fois, comme à cet instant, tu te dis qu’il doit avoir un don pour lire les pensées. Ou bien qu’il te connaît un peu trop bien. Un sourire se dessine malgré toi sur tes lèvres qu’il embrasse de nouveau, et tu sens ton cœur gonfler sous l’émotion qu’il fait brûler dans ton corps. Des questions à poser, anodines ou plus intimes, l’important étant que toi tu puisses y répondre.


« Je pensais à quelque chose du même style… Tu commences à bien me connaître. »

Ou bien le hasard fait bien les choses. Quelle question lui poser maintenant ?


« … Est-ce que tu rends visite à ta mère ? Ta vraie mère j’entends. Pour répondre à ma question, je vais aller déposer des fleurs pour elle et mon père pendant les vacances d’été. »

Tu n’as jamais connue ta mère Lola, tu te demandes bien comment elle a pu être parfois. Tu as bien sûr des photos d’elle, mais ça ne remplace pas la personne. Tu te souviens que ton père disait souvent qu’elle avait été la plus belle femme qu’il ai connue, qu’elle avait son petit caractère et ses défauts, mais que c’était ce qui faisait son charme. Et que tu lui ressemblais beaucoup aussi. Et qu’il avait tellement eu du mal à tourner la page qu’il ne s’est plus remit avec personne après elle. Parfois tu te demandes s’ils sont ensemble maintenant, heureux là où ils peuvent être, s’ils veillent sur toi aussi.

Ta tête se pose sur l’épaule de ton cavalier, tu fermes un instant les yeux, ta question n’était pas facile Lola, mais tu étais curieuse de savoir quel genre de lien il entretenait avec cette femme.


ft. a. b. vega solberg
Voir le profil de l'utilisateur
Vega A. Blackwell
Le roi des damnés
Le roi des damnés
Vega A. Blackwell
Messages : 277
Points : 812
En couple avec : Lola Edwards.
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Lun 10 Sep - 23:29


t'es toute seule au fond de l'espace


Tu avais au moins réussi à la faire sourire. Lola semblait d'un coup le coeur et l'âme apaisés. Rien ne pourrait rattraper ce qui vous avait fait battre en retraite dans la salle commune des Gryffondor mais tu comptais bien lui faire plaisir pour cette fois.

Tu observes le vent s'engouffrer dans ses boucles blondes. Frôlant tes doigts sur son visage de porcelaine, tu soupires en étouffant un sourire gêné.

« Je ne pense pas te connaitre si bien que ça. »

Et c'était la vérité. Tu pouvais sûrement longtemps écrire sur toutes les formes de son caractère mais tu n'avais acquis la connaissance sur aucun de ses goûts, de ses préférences. Il était triste de pouvoir déceler une flamme d'amour sans la capacité de lire en la personne.

Lola te parle et te questionne sur ta mère. Etrangement, aborder ce sujet te laissait froid. Cela ne suffît pas plus à te soutirer ton doux sourire, perché à cette malsaine docilité que tu arborais.

« Non je ne lui rends pas visite. Et je n'en ressens ni l'envie ni le besoin. Et je suis désolé que tu aies perdu ta mère. C'est dur de se voir abandonner de ceux qu'on aime. »

Mais ce n'était pas ton cas. Tu ne l'avais jamais aimé. Et ton père, tu n'avais pas eu le temps. Tu le respectais uniquement pour sa clairvoyance quand à l'adoption des Blackwell. Mais tu le méprisais pour la lâcheté dont il avait fait preuve en se soustrayant à son obligation paternelle et familiale. A croire que vous étiez tout les deux orphelins.

Sa tête se pose sur ton épaule et tu caresses son front.

« Pourquoi penses-tu avoir atterrit à Gryffondor ? »

Tu fermes les yeux.

« Moi, je lui ai demandé. Uniquement parce que je savais que j'irai à Serpentard. Et pour une fois dans ma vie, je voulais avoir le contrôle sur mon destin. »

Ironique hyperbole.




these violent delights have violent ends; vega


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Lola J. Edwards
Apprentie voyante
Apprentie voyante
Lola J. Edwards
Messages : 279
Points : 787
En couple avec : Vega Solberg
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Dim 16 Sep - 14:25



c'est toujours le même film qui passe
I want you yeah I want you and nothing comes close to the way that I need you I wish I can feel your skin and I want you from somewhere within... I want you and I always will I wish I was worth but I know what you deserve you know I'd rather drown than to go on without you but you're pulling me down.

Non, tu ne le connais pas si bien que ça non plus. Comme tu as pu le penser précédemment, il manquait les informations de base, comme son plat favoris (qui devait être du sang quand tu y penses) ou bien son film préféré, ce genre de détails qui ont toutes leur importance. Il le reconnaît aussi, qu’il ne sait pas grand-chose sur toi et ça t’arrache un sourire. Vous étiez attirés l’un par l’autre, c’était indéniable, et voir que pourtant vous aviez oubliés ce point important montrait que finalement, ce n’était peut-être pas si vitale que ça. Non, car quelque soit ses goûts, tu ne va pas cesser de l’apprécier pour autant.

Sa réponse est froide dans son ton, mais cela ne l’énerve pas, ou ne lui fait pas prendre de distances comme quand le sujet abordé était interdit. Non, il répond simplement, en s’excusant pour ta mère. Tu hausses simplement les épaules en le regardant, sans te démunir de ton sourire.


« Je ne l’ai jamais connue, ne t’excuse pas pour ça. »

Au fond, elle était une étrangère. Et c’était pour ça que tu étais triste. Il te pose à son tour une question sur Gryffondor, et tu restes surprise de sa réponse. Ses doigts caressent ton front alors que tu réfléchis, tu ne sais pas réellement pourquoi tu es là, chez les rouges, mais tu en es fière.


« Je pense être à Gryffondor parce que j’ai les qualités qu’il faut pour être ici. Les maisons ont leur réputation, mais cela ne veut pas dire que tous les élèves sont comme elles. Certains Serpentards sont certes de vrais chieurs, mais d’autres sont plus gentil qu’on peut le penser. »

Pour toi, la maison ne définit pas la personne, chaque être est unique en son genre et même si tu as jugé Vega au début, tu t’es rendu compte finalement qu’il n’a pas l’air aussi sournois que ce qu’on pouvait raconter. Non, c’est même la personne la plus fiable que tu connaisses.


« Serpentard ou Gryffondor, l’important n’est pas où tu es, mais qui tu es. »

Et certes, la maison aide à construire son identité sur les qualités qui ressortent le plus, mais cela ne voulait pas dire que nous étions obligés de devenir ainsi. Tu serres sa main de libre dans les tiennes avant de poser une nouvelle question.


« Es-tu heureux avec les Blackwells ? Des fois j’ai l’impression qu’hormis Fallen, ça doit être… dur d’y être. »

Tu ne peux pas réellement répondre à cette question vu qu’il ne restait plus que ta cousine en guise de famille, Astrid. Mais tu es tout de même bien heureuse qu’elle soit là.


ft. a. b. vega solberg
Voir le profil de l'utilisateur
Vega A. Blackwell
Le roi des damnés
Le roi des damnés
Vega A. Blackwell
Messages : 277
Points : 812
En couple avec : Lola Edwards.
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Sam 22 Sep - 11:27


t'es toute seule au fond de l'espace


Tu te rendais compte que Lola avait toujours eu les bons mots à ton égard. Etait-ce calculé ? Tu ne le savais pas. Mais la trajectoire de ses paroles t'atteignait toujours en plein coeur. Et merde, qu'est-ce qu'elle avait de si différent que les autres ? Et pourquoi est-ce qu'elle te provoquait autant d'effet alors que tout te rendait d'habitude si froid. Si indifférent.

« Oui, mais ensuite tu as perdu ton père. Et Borea. La mort ne te sied pas si bien que ça Lola. »

Tu approches ta main de son visage pour effleurer sa joue. Il fallait mieux changer de sujet, tu ne voulais pas récolter une de ses si jolies larmes sur le bout de tes doigts.
Elle semblait fière, fière d'être à Gryffondor. Cela ne t'étonnait guère en soit, elle avait tout des qualités de cette maison. Le courage, la franchise. Sa détermination semblait sans faille.

« Je ne pense pas que tout les serpentards doivent mal tourner. Ils ont aussi leur qualité. Leur dédain sans faille à l'égard des règles, des loi, de la morale, qui doit également s'appliquer à eux, les font se tourner vers les mauvais choix. »

Voilà désormais qu'elle abordait le sujet des Blackwell. Belle transition... Mais tu étais pris de court. Qu'avais-tu réellement à répondre sur le sujet ? Elle serre ta main dans la sienne, tu la regardes quelque peu silencieux avant de pousser un long soupire.

« Disons que si on aime la solitude poussé à son extrême on peut être heureux. » Tu laisses échapper un petit rire cynique. « Je n'ai jamais été malheureux, n'exagérons rien. Je ne suis pas spécialement heureux. On m'a pris mon nom, on m'a pris mon identité. Et on m'a remodelé à ce qu'il attendait de moi. »

Tu lâches sa main pour passer tes doigts dans tes cheveux, les remettant plus en arrière.

« Pendant longtemps j'ai cru qu'ils me demandaient ça pour être fiers de moi. Mais en fait c'était surtout pour ne pas avoir honte. »

C'était à toi de poser ta question.

« Tu as déjà eu un petit ami par le passé ? »




these violent delights have violent ends; vega


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Lola J. Edwards
Apprentie voyante
Apprentie voyante
Lola J. Edwards
Messages : 279
Points : 787
En couple avec : Vega Solberg
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Mer 10 Oct - 14:41



c'est toujours le même film qui passe
I want you yeah I want you and nothing comes close to the way that I need you I wish I can feel your skin and I want you from somewhere within... I want you and I always will I wish I was worth but I know what you deserve you know I'd rather drown than to go on without you but you're pulling me down.

Non, la mort ne te va pas du tout. À toi ni à personne d’autre. Tu lui offres un pauvre sourire avant de le laisser caresser ton visage. Ce contact léger te fait du bien et tu hoches la tête suite à ce qu’il dit face à ton petit discours sur les Serpentards. Tu es d’accord bien entendue, Merlin était un Serpentard après tout. Il répond ensuite à ta question et tu te fais plus attentive, les yeux plantés dans les siens. Son passé, son ressentie est important, très important même. Tu veux le connaître un peu plus et ce qu’il a vécu, ce qu’il a pensé, ce qu’il pense maintenant, t’aidera à y parvenir. Et ses paroles te font mal Lola, pas à toi directement, mais parce que ton empathie fait que ça te touche dans ce sens.

Tu fronces les sourcils, tu serres un peu les dents et tu secoues la tête. Il a été considéré comme une simple chose qui ne doit pas faire honte à cette famille de « noble » sang, et ça te répugne. Comment… Non, ça ne te regarde pas. Et finalement, il n’aurait pas été mieux s’il était resté avec sa mère. Finalement, il n’a pas tellement eu le choix. Ta mine s’attriste, il n’a pas eu une vie facile, pas étonnant qu’il soit aussi fermé, aussi froid parfois. Ces Blackwells lui ont appris à ne pas montrer ses émotions, à être poli, courtois, mais distant. Comme un mur vivant.

Sa question te surprend un peu, tu penches la tête en écarquillant les yeux, ne t’attendant pas à ça. Si tu as eu des petits amis ? …


« … Oui, j’en ai eu. Deux. »

Mais tu ne voulais pas parler d’eux avec Vega. Non pas parce que ça pourrait te déranger, mais parce que ça pourrait le déranger. Tout est trop compliquée Lola, mais tu sais que parler de tes anciennes relations avec ta nouvelle relation pourrait mal tourner. Alors tu ne rajoutes rien, tu restes un instant silencieuse avant de reprendre la parole.


« Je ne sais pas si c’est une bonne idée que j’en parle, je sais que ça peut déranger d’évoquer les anciennes relations qu’on a pu avoir de manière générale, alors tu m’excuses si je préfère ne pas trop m’étaler là-dessus. »

Un autre petit sourire. Tu fais ça pour lui avant tout, même si tu te doutes bien qu’il a eu avoir des copines aussi avant toi.


« … Est-ce que tu as des regrets Vega ? »

C’est ta question, et cela comprends énormément de choses, aussi bien toi, que les autres, que sa famille, que ses études, que ses proches autant que ses ennemis.


ft. a. b. vega solberg
Voir le profil de l'utilisateur
Vega A. Blackwell
Le roi des damnés
Le roi des damnés
Vega A. Blackwell
Messages : 277
Points : 812
En couple avec : Lola Edwards.
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Dim 14 Oct - 20:19


t'es toute seule au fond de l'espace


Quand Lola rougit, tu avais toujours trouvé ça adorable. Mais sa gêne et sa douceur te font encore plus culpabiliser. A croire que c'était la soirée ou tout les filtres que tu avais apposé se brisaient pour ne te laisser à nu devant elle.

Elle te parle de deux copains. Et en vrai, tu en viens à te demander pourquoi tu as abordé le sujet. Possessif et jaloux, mais intériorisé, elle avait vite compris que cette discussion allait devenir houleuse, donc il valait mieux dériver sur quelque chose d'autres, tout autant personnel.

« Je ne te questionnerai pas plus. »

Parce que tu ne veux rien savoir. C'était son passé à elle, son jardin secret comme tu avais le tien. Plus lourd qu'il ne paraissait. Et là c'est comme l'électrochoc. La question qui te fait flancher alors que jusque là t'avait réussi à tenir. Est-ce que tu as des regrets Vega ? Avant quelques temps tu aurais répondu non, avec beaucoup de sérénité. Mais dernièrement, tu en as plein.

« Oui. »

Borea est en vie, je suis désolé de te l'avoir caché. Etait la première phrase qui te venait à l'esprit. Mais tu ne pouvais pas trahir ta parole, surtout si votre amie n'était pas prête à revenir, pas prête à réapprendre à vivre.
La rédemption était un soulagement à ta lâcheté mais la confession serait une douleur ajoutée à tes péchés.

« Du moins, je crois. Je regrette de te faire souffrir comme je le fais. J'espère qu'un jour tu trouveras la force de me pardonner si je te déçois à nouveau. »

Dans tes mots pesaient une certaine forme d'aveu, si doux qu'il ne lui reviendrait peut-être pas à l'esprit le jour ou la vérité brûlante ressurgira, vous marquant de ce fer blanc un temps.




these violent delights have violent ends; vega


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Lola J. Edwards
Apprentie voyante
Apprentie voyante
Lola J. Edwards
Messages : 279
Points : 787
En couple avec : Vega Solberg
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal) Lun 15 Oct - 13:22



c'est toujours le même film qui passe
I want you yeah I want you and nothing comes close to the way that I need you I wish I can feel your skin and I want you from somewhere within... I want you and I always will I wish I was worth but I know what you deserve you know I'd rather drown than to go on without you but you're pulling me down.

Il n’insiste pas plus, à ton grand soulagement. Tu n’aimerais pas que la conversation finisse mal Lola, alors tu lui souris simplement, contente de voir qu’il a compris. Il répond ensuite à ta question et cela te rends encore plus curieuse. Quels regrets peut-il avoir ? Tu l’écoutes, et sa phrase te fait un drôle d’effet. Comme si ses tourments trouvaient leur raison dans ton existence. Pourquoi est-ce qu’il te décevrait ? Quelle est cette idée étrange qu’il vient d’aborder ?


« Je ne vois pas pourquoi tu me décevrais Vega, au contraire, tu m’as beaucoup aidé en étant là ces derniers temps… Et je te remercie. »

Oui, il a été indispensable depuis que Borea… Tu pinces tes lèvres et tu détournes les yeux. Finalement, tu as encore bien du mal à ne pas souffrir encore en pensant à elle. Tout comme tu as mis du temps pour ton père, Borea ne partira pas si facilement que ça. Et tu soupires en secouant un peu la tête. Ce n’est pas le moment de laisser tes lamentations te faire du mal Lola.


« Tu ne m’as pas posé de questions… À moins que tu ne veuilles arrêter ? »

Tu penches la tête, tu le fixes droit dans les yeux en gardant le sourire. Il s’en fait toujours un peu trop, cette mine inquiète n’inaugure rien de bon. Vega cache encore tellement de chose, tu te demandes bien si un jour il va tout te confier ou bien si sa part de mystère restera éternellement conservée au fond de son regard changeant.


ft. a. b. vega solberg
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal)

[BAL 2028] Lola & Vega — c'est toujours le même film qui passe (suite bal)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ali et Lola.
» Paco & Lola
» Oh Lola ...
» lola
» 1974 Vega Modifié #X15, terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Septième étage :: Gryffondors-
Sauter vers: