helping hands | Aslan

Theo Robbins-Mackenzie
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 20
Points : 81
helping hands | Aslan Dim 2 Sep - 5:41

Let me give you my hand.take it and hold onSeptembre était enfin là. Un mois de nouveauté, de nouvelle expérience. Un mois de commencement, un mois ayant été tant attendu. Il était là, il fleurissait, il le saisissait de sa originalité et l'attente enfin terminée. Il était là. Il le vivait, il le voyait. Ses grands yeux observant tous, analysant, prenant tous en photo dans son cerveau, le jeune homme, ce petit gamin ayant enfin atteint l'âge pour venir posé ses pieds sur les sols légendaire de l'école de magie Poudlard, il était là. Ses yeux adsorbant tous, les couleurs, les visages, les rires, les différentes maisons, il était au paradis. Il en avait tant attendu parlé. Il en avait été presque agaçant. Toujours entrain d'en parler à sa mère, celle-ci riant de sa hâte, de son impatience, de ses manies à parler et tournée en rond tout en gesticulant sans cesse. Il était content de l'avoir fait sourire, de l'avoir fait rire.

Elle en avait tellement de besoin.
Il le savait.


Il n'était pas stupide. Il avait comprit il y a un moment, mais il ne laissait pas cela l'affecter. Pas tout de suite. Pas maintenant alors qu'il vivait ce qu'il avait toujours voulu. Du moins, tous ce passait parfaitement. Sans tâche, sans bouleversement jusqu'à ce qu'il le remarque. Son regard ayant accroché, attrapé comme un poisson sur l'hameçon, il avait mordu et ne pouvait plus décrocher son regard. Il le voyait. Si cela n'avait été des élèves ayant passé devant lui, il ne l'aurait sans doute pas remarquer, mais ce n'était pas le cas. Son visage pale, son inquiétude, sa respiration sifflante, il ne fut pas plus de temps pour que l'équation dans son cerveau lui donne un résultat logique et il ne pu que bouger son corps vers la personne non loin de lui.

Plus grand, ayant clairement plus d'années que lui, cela n'était quand même pas difficile vu qu'il n'était qu'un petit première année, il n'avait toutefois pas peur. Il n'avait jamais vu les plus vieux comme étant des personnes à évité alors, voilà qu'il vint se planter à côté de la dite personne. Il observa ses cheveux blonds, sa robe démontrant qu'il était un Serdaigle. Il l'entendait. Il distinguait le sifflement dans la respiration de l'autre élève et son instinct lui criait de l'aider, alors il lui tendit la main.

" Excuse moi. Je sais qu'on ne ce connaît pas, que tu as sûrement mieux à faire, mais viens. Je pense que tu as besoin d’aller avoir l'infirmière. Tu as du mal à respiré non? Faut mieux ne pas plaisanter avec cela. "

Il devait te trouvé bien étrange. Il devait ce demander si tu avais reçu un coup sur la tête pour venir ainsi si insistant, mais tu ne décrochais pas.

" Allez viens. Je sais que tu fais une crise d'asthme. Laisse moi t'aider. Viens. Ah, mon nom est Theodore d'ailleurs. "

Que tu étais simple Theodore. Un petit gamin au grand cœur.
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Icare Kaur
Créateur du Rihannisme
Créateur du Rihannisme
avatar
Messages : 126
Points : 217
Re: helping hands | Aslan Lun 3 Sep - 12:28

Une nouvelle année, de nouvelles personnes dans les couloirs, les examens avant l'orientation en licence. C'est beaucoup d'un coup pour son pauvre coeur fragile et anxieux. Il a beaucoup de choses à faire en ce mois de septembre ; se décider à se mettre au piano, voir s'il a le courage de rejoindre le club d'athlétisme, passer les tests d'entrée pour le quidditch. Est-ce qu'il aura le temps de tout faire? Il n'a abandonné aucune matière et a déjà deux options - est-ce qu'autant d'activités périscolaires ne l'accableront pas d'angoisses supplémentaires qui ne sont pas les bienvenues? Il pourrait peut-être arrêter une ou deux matières, il en a la possibilité, ou peut-être qu'il fallait choisir plus tôt et que c'est trop tard? Et puis, il n'a pas vraiment envie d'arrêter quoique ce soit, il aime toutes les matières - oui, même la botanique, alors que c'était sa note la plus faible aux derniers examens ; un A, ce n'est pas si grave pour certains, mais pour lui, il trouvait ça décevant. Le choixpeau l'a bien orienté, visiblement.

Ce flot de pensées aussi tôt après la réntrée commence à saccader sa respiration et il se surprend bien vite à se retrouver en crise d'asthme. Le regard paniqué, il s'appuie contre un mur pour essayer tant bien que mal de reprendre sa respiration. Evidemment, il a naîvement oublié de prendre sur lui sa ventoline.
Heuresement pour lui, il semblerait que tu ai remarqué sa détresse. Quand tu t'approche, il ne comprend pas tes mots ; ils semblent lointains, perdus dans les méandres de sa suffocation. Mais il hoche la tête, parce qu'il pense que tu vas l'aider. Il juge ta taille rapidement, observe les traits de ton visage. Un nouveau, un première année ; il en est persuadé. Alors il te suit, il se fraie un passage entre les épaules des élèves pressés dans les couloirs de se rendre à la prochaine activité ou au prochain cours. Quand il rentre dans l'infirmerie et qu'on s'occupe de lui, il sent la fraîcheur frôler de nouveau ses poumons, et enfin il peut te regarder d'un oeil calmé.

Merci de m'avoir accompagné, euuuuh, Théodore, c'est ça? J'ai vaguement entendu ton prénom entre mes bruits de respiration saccadée.
Il rigole ; c'est pas très drôle, en fait, mais vu qu'il ne sait jamais quels émotions associer à ce qu'il dit, il rigole.
C'est un rire de soulagement? Un rire innocent?

Il juge ta robe d'un iris curieux, repère des couleurs, des indices qui pourrait lui apprendre plus sur toi.
Poufsouffle? Sympa. T'es nouveau non?
Voir le profil de l'utilisateur
Theo Robbins-Mackenzie
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 20
Points : 81
Re: helping hands | Aslan Lun 24 Sep - 1:58

Let me give you my hand.take it and hold onTes pas était devenu rapide. Une bonne cadence, un rythme qui se voulait soutenu alors que vous étiez entrain de traversé la jungle étudiante. À deux, main dans la main, tu l'emportais avec toi. Tu le dirigeais. Vague à contre courant, ficelle, serpent, tu n'attend pas. Tu n'a pas le choix. Tu t'entête sur la rapidité de ton avancement et tu garda ton focus bien encré jusqu'à ce que vous arrivez enfin à destination. Apercevant la grande porte de l'infirmerie, tu ne perd pas de temps. Ta main libre allant ouvrir la porte, t'y faufilant sans gène, tu te hâta à allez adresser la parole à l'infirmière qui se tourna vers vous lorsqu'elle fini par vous apercevoir.

S'il vous plaît Madame, il est entrain de faire une crise d’asthme.

Tes paroles vont vite, jeté à la ramasse, mais voilà que ton but était enfin atteint.  Laissant le plus vieux au doux soins de la dame, voilà que tu allais t’asseoir sur l'un des lits de l'infirmerie. Enlevant ton sac de tes épaules, tu l'ouvris pour y trouvé une feuille de papier et tu passa quelques minute à observé le planning de ta journée. Tu enregistrais tous. Tu te faisais un chemin dans ta tête, imaginant les couloirs, les recoins, les portes et les escaliers. Tu planifiais tous et silencieusement jusqu'au moment ou l'élève que tu avais amené à l'infirmerie ne t'adresse la parole. Haussant les sourcils, ton regard quittant ta lecture, tu rejoins son visage et étire un sourire.

" Oui, mon nom est bien Theodore. Pardon si je t'ai un peu traîner de force. Tu avais pas l'air bien du tout alors voilà. Pardon encore. "

Ta main vint gratter l'arrière de ta tête. C'est lorsque tu prend un peu de recule que tu remarque que tu ne lui avais vraiment pas laisser le choix. Tu avais été insistant. Bien assit sur ta propre idée et solution au problème présent.

" Oh oui. Je suis nouveau. Cela fait que quelques jours que je suis ici. Et toi? Tu es en quelle année? "
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Icare Kaur
Créateur du Rihannisme
Créateur du Rihannisme
avatar
Messages : 126
Points : 217
Re: helping hands | Aslan Mar 25 Sep - 0:05

Il te regarde avec nostalgie, se souvenant lui-même de sa première année à Poudlard. Ca semblait être il y a une éternité, pour ce n'était qu'il y a six ans, ce n'est pas non plus énorme... Il souffle. Il s'imagine à ton âge, s'approcher de quelqu'un de son âge actuel, et il se sent toute chose à l'idée. Il n'aurait jamais pu, alors il t'admire, Théodore, il admire ton insouscience, il admire ta jeunesse, il admire ta nouveauté, et surtout, il admire ce qu'il considère comme du courage ; parce que lui, il a encore besoin de le prendre à deux mains pour parler aux gens. Oui, même à toi.

Oh ne t'en fais pas, tu as eu raison de m'amener ici. J'ai été un peu tête en l'air et j'ai oublié de prendre ma ventoline avant de sortir du dortoir donc euh... Bon réflexe Théodore.

Il n'a pas encore trop l'habitude de faire la conversation aussi naturellement, ni de faire vraiment des phrases un peu longues et parfois complexes ; il s'était habitué aux mots courts, aux vérités expédiés, aux paroles balancées, mais maintenant, il doit changer. Il te fixe, longuement, se perdant dans ses pensées, ses promesses de changement, avant de sursauter en réalisant qu'il ne s'est toujours pas présenté. Quel malpoli il pouvait faire, quelle tête en l'air - ce n'est vraiment pas encore mis en place, la sociabilisation, chez Aslan.

Au fait, je t'ai pas dit mon prénom. C'est Aslan! En fait, normalement c'est Aslan Icare, je suis censé me faire appeler par les deux, mais Aslan, ça suffit.

Même devant toi, il stresse. Il ne devrait pas, parce qu'il est ton aîné, Théodore, il est le plus vieux, il est censé être plus mature, mais tout ce qu'il trouve à penser c'est que le peu que tu as fais pour lui prouve que tu l'es plus que lui. Même maintenant, il ne sait pas s'il aurait osé aborder un ou une inconnu, e, pour l'emmener à l'infirmerie ; il aurait probablement baissé la tête, il aurait continué sa route, et espéré que quelqu'un le fasse à sa place. Il avait toujours fonctionné comme ça, dans l'espoir qu'on fasse les choses qu'il veut faire sans avoir à la faire.
Il est contradictoire, quelques peu.

Il se lève de là où il est assit pour se dégourdir les jambes et faire fonctionner ses poumons un peu plus activement - eux qui sont encore un peu chamboulées par la crise de tout à l'heure. Il se rapproche de toi.

Je suis à Serdaigle, en 7ème année. Ca va, ça te plait Poudlard? T'as des amis déjà?

Il s'inquiète pour toi, parce que même si tu es plus allant que lui, il ne veut pas que tu sois seul ; parce qu'il sait que même la personne qui se veut la plus sociale peut parfois ne pas trouver chaussure à son pied. Alors il te demande, pour savoir, et si tu n'en as pas déjà, lui, il voudra bien, être ton ami.
Voir le profil de l'utilisateur
Theo Robbins-Mackenzie
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 20
Points : 81
Re: helping hands | Aslan Dim 14 Oct - 5:06

Let me give you my hand.take it and hold onLa feuille dans ta main se froisse légèrement. Tu l'oublie, elle devient bien moins important alors que tout ton être était à l'écoute. Tes yeux, tes oreilles, tes sens, tous était focalisé sur l'être ce trouvant devant toi. Ton cerveau analysait tous. Il enregistrait, il prenait ce qui lui semblait important. Tu range, il classe et il garde précieusement la première information qu'il lui est accordé. Tu avais bien réagis. Cela te flatte, cela te fait plaisir, tu ne peux que sourire. Apprécier son commentaire, être fier de toi alors que ta réaction t'avait semblé des plus évident de ta part. Tu avais toujours aimé aider. C'était inné, une qualité que ta mère t'avait longtemps montré. Tu tenais ton grand cœur d'elle. Preux chevalier ou grand fou, selon les points de vue la divergence s'installa, mais tu t'en avais que faire de ce que les gens en penserait. Tu était tout simplement content d'avoir rendu service.

Et une nouvelle information te parvient. Un nouveau visage, une nouvelle connaissance. Tu peux finalement mettre un nom associer au visage du jeune homme devant toi. Un prénom à ses cheveux blonds et son souffle court. Tu ris un coup alors qu'il se lève. Tu le suis du regard alors que tes doigts relâche finalement ton horaire qui retourna tout bonnement dans tes affaires.

" Oh! J'ai toujours trouvé que deux prénoms c'était toujours classe, mais d'accord. Aslan ce sera. "

Tu as un voix de miel. Tu es tout simplement heureux. Content, soulagé de ton bien être, alors que cette grande école t'avait semblé une jungle à conquérir, voilà que tu étais maintenant tout sourire d'avoir maintenant quelqu'un à dit tu pourra toujours dire bonjour lorsque tu le croisa dans tes couloirs. Ton premier ami ici.

" Whoa! Tu es vraiment un 7ème?! C'est trop cool! Tu dois connaître plein de sort maintenant. J'aimerais trop pouvoir tous apprendre! " Dit-tu alors que des étoiles illumine tes yeux. " Et oui, j'adore l'école. C'était mon rêve de venir ici. Je connais quelques personnes, mais j'ai pas encore d'amis amis. Tu veux être le premier? "

©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: helping hands | Aslan

helping hands | Aslan
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aslan
» Electric Hands
» 2PM chansons de l'album "Hands Up"
» Aslan Faction
» Chaos contre Iron Hands, 5000 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Deuxième étage :: Infirmerie-
Sauter vers: