holiday | one year is a long time — william

Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Pandore Q. Greengrass
Messages : 273
Points : 243
holiday | one year is a long time — william Dim 16 Sep - 20:47



ft. william

La fatigue se faisait de plus en plus ressentir.

Depuis son retour et malgré bien différents remèdes naturels, Pandore n’avait toujours pas repris la vie britannique, encore basée sur l’horaire nippone. La météo aussi, avait réussi à l’incommoder. Le changement radical de l’humidité vers ce retour aux sources anglaise lui était finalement, assez déroutant. À dire vrai, si ça n’avait tenu qu’à elle, Pandore serait sans doute resté au domaine des Greengrass, profiter de ses derniers instants de vacances avant son grand retour à Poudlard. Profiter de ce temps, se perdre dans la forêt comme elle en avait tant l’habitude. Passer du bon temps, en sommes.

Mais malgré sa tête pensante et ses sentiments divergents, elle n’avait fait qu’écouter son cœur. Comme dans ses moments où elle ressentait ce besoin de nécessité, d’aller de l’avant malgré tout et pour tout. Cet entrain particulier qui l’habitait, à la simple idée de le retrouver. Parce que l’année passée avait été un tant soit peu difficile, feinté souvent. Là-bas, personne ou bien peu la connaissait, alors elle avait eu besoin de se créer des bases, une histoire propre qui était restée inchangée durant une année.

C’est l’excuse qu’elle s’était finalement trouvée pour combattre la fatigue et transplaner de Sherwood jusqu’à Londres. Bien qu’elle n’aimait pas spécialement cette ville, entre la foule et l’absence totale de véritable verdure. Aujourd’hui, elle faisait tout ces efforts pour un rendez-vous. Pour un retour, parce qu’un an sans face à face, c’était long. Qu’un an sans discussion digne d’intérêt, ça avait fini par lui manquer.

Alors elle aurait pu finalement maugréer, mais il y avait bien l’évidence. Sa présence, assise dans le silence des yeux mi-clos sur la terrasse d’un bar à attendre patiemment son arrivée.





Dernière édition par Pandore Q. Greengrass le Lun 17 Sep - 11:12, édité 2 fois
Invité
Invité
avatar
Re: holiday | one year is a long time — william Lun 17 Sep - 0:17


☆ Happier feat Pandore Q. Greengrass

Then only for a minute

I want to change my mind

'Cause this just don't feel right to me

I want to raise your spirits

I want to see you smile but

Know that means I'll have to leave



Voir à nouveau ces ruelles avait un côté nostalgique. Depuis combien de temps j'étais partis de Poudlard pour profiter de mes vacances ? 2 mois? 3 peut être? J'avais perdue le fil. Depuis la mort de Tom, je n'avais plus passé de vacances tranquilles à faire du tourisme. Moi qui appréciait auparavant ce genre de moment d'évasion. J'étais obnubilé par le pouvoir. Acquérir une force suffisante pour protéger les gens que je considère comme proche. Eviter à tout prix de revivre le drame que j'ai vécu. Plus jamais ça, je me le suis juré.

Alors me voilà à nouveau dans ces rues, le regard vide, comme aspiré par mes pensées. Sans même daigner jeter un coup d’œil autour de moi. Ma sortie aujourd'hui, le motif de cette dernière, était l'une des personnes que je devais protéger. Peut être? Du moins, c'est ce que je pensais. Ou plutôt, pour être franc, c'était la réponse qui me semblait la plus plausible. Une amie d'enfance, une personne importante à mes yeux, non?

Oui, ma relation avec elle avait quelque chose d'unique. Je ne la voyais pas comme une sœur mais pas non plus comme une simple amie. C'était une amie d'enfance, je n'avais pas d'autres mots qui me venaient à l'esprit quand je devais qualifier cette relation étrange. Et puis, comment me voyait-elle ? Comme un ami? Comme une connaissance? Comme un pion sur son échiquier?

Bah, après tout, je ne pouvais pas lui en vouloir. J'étais moi aussi absorbé par mon désir de puissance magique. Pour arriver à nos fins, qu'étions-nous prêt à sacrifier? Une bonne question qu'on se poserait sûrement un jour. Bref, pour le moment, je devais seulement apprécier le moment.

Après tout, ça faisait un bout de temps que je ne l'avais pas vue. Comme le temps passe vite pas vrai? A force de réfléchir à cette rencontre, je n'avais même pas remarqué que j'étais presque arrivée. Je n'ai pas tarder à la voir à la terrasse d'un bar. Toujours en avance, tout le contraire de moi. La ponctualité, c'était pas mon truc.

Pandore, elle n'avait pas changé, toujours cet air ailleurs. Le visage naturellement chaleureux de la jeune fille pouvait en berner plus d'un. Pas moi, je la connaissais trop pour savoir qu'elle n'avait pas un fond hypocrite. 'Fin, c'pas comme si on partageait ce point commun.

Je me suis approché le sourire aux lèvres, un sourire radieux et sincère, pour changer :

-Je vous paye un verre vue que vous êtes toute seule? J'ai de la peine de voir une fille comme vous seule, celui qui vous a abandonné ne sait pas ce qu'il rate !

Une approche classique, on me changera pas Pandore, désolé !


panic!attack
Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Pandore Q. Greengrass
Messages : 273
Points : 243
Re: holiday | one year is a long time — william Dim 23 Sep - 16:45



ft. william

Elle donnait cet air de somnoler paisiblement sur sa chaise. Pandore n’ignorait pas les habitudes de William alors elle savait très bien qu’il n’arriverait pas immédiatement. C’était en quelques sortes une manie lorsqu’ils sortaient tous les deux. La Greengrass arrivait à l’heure pile, réserver la place, trouver l’endroit. Jusqu’attendre l’arrivée du plus laxiste. Parfois dans un clignement, ses yeux restaient fermés un peu plus longtemps que la normale. Sans pour autant qu’elle n’est pas l’impression de se bagarrer avec son subconscient et son envie de retourner s’endormir pour au moins une éternité.

Et c’est lors d’une ouverture, d’un brin de lumière qu’elle l’avait malgré tout vue arriver. Souriant comme le monde comme si de rien était. Elle ignorait de combien de temps, il était en retard, mais aujourd’hui semblait être bien moins long que d’ordinaire, journée mémorable. Son approche lui fit esquisser un brin de sourire au creux des lèvres, bien suffisant pour laisser ses légères fossettes prendre forme sur son visage.

« Vous n’imaginerez même pas mon désarroi, 150 miles pour qu’on me pose un lapin. »

Elle avait cette façon presque désabusée de s’exprimer. Un semblant de reproche caché pour les gens qui ne la connaissait pas, mais lui le savait bien, qu’il n’en était pas réellement un. Bien que ses sentiments eux, étaient bien réels et inchangeables. Mais ça, on n’y pouvait jamais grand-chose.

« Mais dans ce cas, je me permets d'invoquer mon mécontentement pour en commander deux. »

Deux verres ou même plus, car elle savait bien qu’ils resteraient là pour un bon moment.



Invité
Invité
avatar
Re: holiday | one year is a long time — william Lun 1 Oct - 18:55


☆ Happier feat Pandore Q. Greengrass

Then only for a minute

I want to change my mind

'Cause this just don't feel right to me

I want to raise your spirits

I want to see you smile but

Know that means I'll have to leave



C'est en la dévisageant plus longuement que le coup de vieux me tomba sur la tête. Elle avait changé, combien de temps je ne l'avais pas revue? Bien trop visiblement ! Comme le temps passe vite ! J'aurai peut être dû prendre des nouvelles. Peut être, sûrement. Autant commander les boissons maintenant pour me faire pardonner. Au moins pour ça, le retard, elle devait avoir l'habitude à force.

Je me suis tourné vers l'un des serveurs qui passait par là en m'asseyant en face d'elle, commandant une boisson pour accompagner ces retrouvailles, de longues heures de conversations étaient sur le point de se profiler à l'horizon. Pas la peine d'être un grand détective pour déduire une telle chose.

-Alors ces vacances ? j'ai entendue dire que tu es partis en voyage, c'était sympa?

En espérant qu'elle ne vienne pas me poser la même question. Mes vacances n'ont pas été trépidantes d'intérêt. M'entraîner et chercher un moyen d'obtenir des sorts de plus en plus puissant n'avait rien de passionnant. Pas aux yeux de tous.

-Et ton année? Maintenant qu'on en parle, ça fait un bail qu'on a pas parlé !

J'étais honnête, beaucoup trop peut être. Ou comme d'habitude. Je ne savais pas comment me comporter avec elle. Il y avait ce petit côté perdu qui ressortait quand je passais du temps en sa compagnie. J'avais du mal à lui cacher certaines informations et ça me frustrait parfois.

-Tu m'as manqué petite, ne plus avoir personne à qui se plaindre c'est embêtant parfois, pas vrai?

Je l'ai dévisagé, un large sourire amusé sur les lèvres, l'air taquin. Yep, ça faisait du bien de parler à nouveau.


panic!attack
Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Pandore Q. Greengrass
Messages : 273
Points : 243
Re: holiday | one year is a long time — william Ven 5 Oct - 14:15



ft. william

Pandore tout sourire avait cette mauvaise habitude de dévisager les gens. Certains connaissaient cette façon d’être qui pouvait être assez perturbante, on ignorait souvent ce qui était à la base de ce sourire. Qui, d’habitude condescend était tout autre lorsqu’il était destiné à quelqu’un qu’elle avait appris à réellement apprécier. Ses doigts glissent sur la table pour y gambader joyeusement, elle s’amuse quelques secondes comme une enfant avant de se redresser, soudainement attentive.

« J’ai profité que je me trouvais encore au Japon pour visiter le pays et faire un tour en Corée. C’était assez sympa oui. Presque plaisant pour ainsi dire. »

Un acte détaché.

« C’étaient surtout des visites et s’immiscer dans une autre culture, j’y retournerais avec plaisir d’ailleurs. J’ai raté plein de choses que j’aurais adoré faire. Et toi ? Des nouveautés dont je ne suis pas au courant durant l’été ? »

Parce qu’il était vrai qu’ils ne s’étaient que peu contacté ou même plutôt, absolument pas durant cette dernière année et l’été avait lui aussi, été mis de côté. Pandore croise ses jambes sous la table et récupérer dans l’une des poches de son pantalon un essuie-verre. Elle retire ses lunettes pour les nettoyer avant de les remettre machinalement sur son nez.

« Tu m’étonnes que c’est embêtant ! »

Elle rigole légèrement.

« Même si les cours à Mahoutokoro sont assez intéressants et différents de Poudlard, l’ambiance aussi. Je ne peux pas dire que mon année était nulle, mais Par Merlin, qu’est ce que c’était dur là-bas ! »


Non pas que l’exigence du corps professionnel l’avait dérangé, bien au contraire. C’est d’ailleurs pour l’un de ces critères qu’elle avait choisi cette école. Mais il s’agissait plus de survivre socialement parlant, elle avait durant un an presque faussé l’entièreté de ses relations. Alors une personne dit, acceptable, aurait été plus que souhaité. Sauf que ce n’était jamais arrivé, ou du moins bien trop difficilement pour être considéré comme tel. Parfois, il y avait eu des débordements, mais le social était tellement différent.

« Tellement étrange. »

Un soupir qui s’échappe lorsque le serveur arrive pour déposer les verres sur la table.


Invité
Invité
avatar
Re: holiday | one year is a long time — william Mar 15 Jan - 19:18


☆ Happier feat Pandore Q. Greengrass

Then only for a minute

I want to change my mind

'Cause this just don't feel right to me

I want to raise your spirits

I want to see you smile but

Know that means I'll have to leave



Je la regarde promener ses doigts sur la table tandis qu’elle me racontait ses aventures, son histoire dans les pays orientaux. Une autre culture, une autre vie, d’autres personnes. Tout un programme, un programme qui aurait très certainement fait briller les yeux du petit garçon que j’étais, du journaliste et du photographe que je rêvais d’être. Avant, j’aurais certainement trépigné de joie et de curiosité à l’annonce même de l’inconnu. Mais c’était avant, avant toutes ces histoires, avant de me mentir à moi et aux autres, avant d’être celui que je suis. Ou celui que j’aurai dû être ? Aller savoir qui je suis vraiment au final.


C’est peut être pour ça que nous sommes si proche. Cette faculté, ce don presque inné de bâtir un empire factice autour de nous, que ce soit nos relations ou notre façon d’agir et de faire. Elle était comme la sœur que je n’ai jamais eu, à défaut de remplacer le frère que j’ai perdu.

Ironique le destin du monde, pas vrai ?

« Content que ce dépaysement t’ai plu. De mon côté pas énormément de choses ont changé, surtout des rencontres à vrai dire, mais tu connais la chanson, surtout de bonnes rencontres, parfois moins, parfois… J’ai marqué une pause presque imperceptible avant de reprendre. Mais surtout de bonnes rencontres oui. »


Bonne ou mauvaise ? Je ne pouvais pas vraiment le dire, ça dépendait surtout du point de vue à vrai dire. Ce que les gens considèrent comme bon ou mauvais varie en fonction de la personne. Parfois la limite est même presque imperceptible.

« Dur ? Dans quel sens ? Tu parles du changement de culture ? Par rapport aux gens ? »

La connaissant, je me doutais bien que c’était surtout ce point qui pouvait poser problème, je la voyais mal en difficulté face à des cours étrangers sous prétexte qu’ils étaient légèrement différent de ce qu’on faisait ici, dans le vieux monde, à Poudlard.

«Tu n’as pas eu de problèmes là-bas hein ? Je veux dire, avec les gens en général »

J’étais sincère, je la regardais avec insistance, attendant patiemment sa réponse. Dans mes défauts il fallait avouer que mon côté protecteur pouvait parfois être assez, « gênant », voir très envahissant. Même si elle n’était pas vraiment ma sœur, au fil du temps, Pandore avait pris une place importante à mes yeux. L’une des rares personnes qui étaient en mesure de voir mon « vrai » moi. En prenant en compte le fait que ce genre de personne se comptait sur les doigts d’une main, ce n’était pas rien à mes yeux.



panic!attack
Contenu sponsorisé
Re: holiday | one year is a long time — william

holiday | one year is a long time — william
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» C'est ma p'tite présentation ;)
» Sieste time !!!
» [Polidori, John William] Le vampire
» LE VENT DE FEU de William Nicholson
» M26 ...long tom...plausible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Londres-
Sauter vers: