worn to the bones — chase

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Chase Fowley
error 404 : feelings not found
error 404 : feelings not found
Chase Fowley
Messages : 90
Points : 213
worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 14:52

i believe in annoyed at first sight

prénom
chase
nom
fowley
âge
vingt ans
date de naissance
vingt-et-un novembre
signe astrologique
le temple
origine
écossaise
statut de sang
né-moldu
année d'études
neuvième année
licences
défense magique + sacm
avenir
vivre loin de toute civilisation
avatar
andrew minyard (tfc) // freddie fox (irl)
baguette
en bois d'ébène, son coeur est constitué d'un crin de licorne. elle s'avère être peu rigide et plutôt souple. toutefois, depuis quelques années, elle refuse parfois de produire un sortilège, même si celui-ci est réputé pour sa facilité.
épouvantard
le visage familier d'un ancien camarade de classe.
patronus
chat sauvage d'écosse
miroir du risèd
toi-même, entouré de visages souriants que tu n'as pas vu depuis des années ; accepté pour ce que tu es.
amortentia
pétrichor, gingembre & tilleul
animal de compagnie
perceval, un chat croisé fléreur au tempérament plutôt indépendant.
matières préférées
sacm & botanique
bonbon favori
les baguettes magiques à la réglisse ; personne aime la liquorice, ça en fait plus pour toi.
créature inspirante
le fléreur ; comme ce serait simple d'être capable de détecter le plus habile des mensonges, la plus grande des déceptions.

tu pratiques la boxe anglaise depuis quelques années maintenant ; à la base c'était pour te défendre et extérioriser ta colère, maintenant c'est plutôt par amour du sport ; même si tu tapes encore dans le sac de sable quand tu es frustré ; les brassards qui couvrent tes avant-bras ne sont pas seulement là pour faire joli et tu ne corriges pas les rumeurs à leur sujet ; tu ne portes tes lunettes que dans la salle commune ; les friandises ultra sucrées sont ton pêché mignon et le fléau de tes dents ; les sortilèges concernant la mémoire t'intéressent particulièrement, tu songes même devenir oubliator ; tu as déjà tenté le processus pour devenir animagus deux fois. la feuille de mandragore ne reste jamais bien longtemps dans ta bouche, tu es trop occupé à envoyer chier autrui et tu finis par la cracher par accident ; tu es du genre à imiter sarcastiquement le bruit d'erreur d'un ordinateur. ou une porte qui grince quand t'essais d'être subtil. ou juste les gens en général quand ils t'agacent (tout le temps) ; tu préfères les cours offerts par ta seconde licence, la nature t'apparaissants plus agréable que les malédictions et l'études des mages noirs.

loyal ; cynique ; recherche autant le contact humain qu'il le fuit ; brutal ; persévérant ; très à cheval sur les règles ; colérique ; attentionné ; méfiant ; sincère ; humble ; assidu ; étonnamment sensible ; n'a pas de problème avec l'autorité

tu as troqué ton sourire innocent pour une grimace agacée, ta main tendue dans l'espoir de venir en aide aux autres pour des poings serrés, ton optimisme pour le cynisme. t'étais trop gentil, trop aimable, trop serviable, trop naïf, trop bon. on en a profité, on t'as brisé. tu t'es reconstruit, t'as remis les morceaux en place du mieux que tu pouvais, pastiche de l'oeuvre d'origine. la deuxième fois, tu as abandonné, transformant la toile d'espoir en tableau sombre. plus de place pour l'insouciance de jeunesse, t'as grandi et tu vois bien que l'humanité n'est motivée que par l'appât du gain, centrée sur sa propre personne au détriment d'autrui. écraser la concurrence pour s'élever, ça t'écoeure.

pourtant, malgré toute ta rancoeur, tes remarques acides et ta tendance à user de tes poings pour t'exprimer, tu restes infiniment toi. tu es toujours attentionné, de façon un peu trop brutale, tu ne mâches pas tes mots en temps normal et ne le fait pas non plus pour rassurer quelqu'un. il y a toujours cette facette que tu n'as jamais vraiment réussi à étouffer, seulement la dissimuler sous une couche d'indifférence. tu te soucies des autres et ça te bouffe. de t'inquiéter pour cette poignée de personne qui ont sues se frayer un chemin jusqu'à toi alors que tu repousses systématiquement tout le reste.

d'une sincérité abrupte et d'une loyauté sans faille, tu t'accroches à ceux que tu considères près de toi tout en étant distant. tu te dévoiles un peu trop, prend peur des responsabilités que ça implique, préférant fuir avant de recommencer le cycle. tu abhorres les relations humaines autant que tu les recherches. terrifié à l'idée d'être seul, terrifié à l'idée de te faire blesser de nouveau, tu ne sais pas sur quel pied danser. il n'y a plus cet air candide sur ton visage, ces étoiles dans tes yeux quand tu vas vers autrui. tu es désagréable, avec ta voix traînante, ton sourire railleur et ton sarcasme, sans être complètement imbuvable.

softness ruined me
on a jamais compris ta fascination pour la mémoire et les sortilèges qui peuvent l’influencer. tu prétextes vouloir devenir oubliator, mais ce n'est pas ce qui te motive — tu préférerais même constituer un élevage de botrucs plutôt que de le devenir, tu souhaites seulement oublier toutes les choses qui t'ont fait du mal.

comme le regard terrifié de ton père quand tu as usé de magie pour la première fois, puis son départ, un soir, sans un mot. les pleurs de ta mère, enfermée dans sa chambre pendant des heures et son sourire triste quand elle finissait par en sortir.

les moqueries de tes camarades de classe quand tu clamais avoir fait voler des objets, leurs rires quand tu n'avais jamais pu le reproduire. tes larmes de frustration quand ils t'ont laissé tomber, trop étrange, qu'ils disaient.

ceux que tu avais considéré tes amis, lors de ta première année dans le château. à qui tu avais offert ton coeur, tes pensées et tes insécurités sans la moindre hésitation, te pliant à leurs caprices sans jamais faillir. ces gamins qui, quand tu avais fini par exprimer tes doutes quant à leur supposée amitié, n'avaient pas apprécié tes mots. tu t'étais tût, n'ajoutant rien de plus, continuant de sourire et faire comme si tout était normal.

les cris quand il s'était pointé de nouveau, sans jamais vraiment expliquer son départ. comme pour réparer ce qui ne pouvait l'être. cette fois-ci, c'étaient tes prunelles qui étaient remplies de terreur. ton inquiétude palpable quand il avait quitté votre appartement, laissant une traînée d'hématomes sur les bras et le visage de ta maman.

le garçon que ta copine était en train d'embrasser, puis la dispute qui avait suivit. où elle te reprochait de ne pas lui faire confiance, de ne pas lui laisser la chance de vraiment te connaître. tu n'avais rien dit en l'observant partir. elle t'avait prouvé pourquoi tu ne devrais pas t'ouvrir de nouveau aux autres, que c'était seulement plus douloureux de se faire trahir une autre fois.

les soirées où, quelques années plus tard et à l'image de ta génitrice, tu passais le plus clair de ton temps dans ta chambre, à contempler le plafond. ces moments où ta peau s'abîmait, à défaut de trouver un autre moyen de calmer ta douleur et personne à qui te confier.

puis, il y a ces souvenirs que tu chéris précieusement, les conservant près de ton coeur sans jamais oser les partager. ceux qui te remontent le moral quand tu ne sais plus vers quoi te tourner, quand même les bouquins ne suffisent plus à t'occuper l'esprit.

ta joie, quand tu as reçu ta lettre, trépignant dans le salon. ton passage au chemin de traverse qui a duré plus longtemps que prévu tellement tu étais intenable et fasciné par tous les objets étranges sur lesquels tes yeux se posaient.

l'exaltation ressentie lorsque tu étais entré dans le château pour la première fois et ta frayeur en voyant les fantômes traverser les murs. cette fameuse journée où tu avais été réparti dans ta maison, joignant tes nouveaux confrères pour le repas. ce sentiment d'appartenance que tu ressens encore aujourd'hui.

tes premiers cours, tes premiers sortilèges et les yeux brillants de ta mère quand tu parlais de tes nouvelles connaissances lorsque tu retournais chez toi pour les vacances. même si elle ne comprenait pas tout, même si elle était fatiguée avec son boulot, elle te soutenait.

ces moments que tu partageais avec une poignée d'amis. de véritables amis. ceux avec qui tu te permettais de t'ouvrir un peu, pas beaucoup, mais juste assez pour leur permettre d'entrevoir un vrai sourire, un vrai rire. ceux qui ne te demandent rien de plus que ce que tu leur offres.

tu avais essayé, en sixième année, d'user d'un sort d'oubliette. pour effacer de ton esprit les remarques acerbes d'un élève qui avait su taper là où ça faisait mal. pour une première fois, tu ne t'en étais pas trop mal sorti. t'aurais pu oublier jusqu'à ton nom, si le sortilège était mal exécuté, mais tu t'en es tiré avec une semaine manquante. comme si elle n'avait jamais existé.

tu n'as pas réitéré l'expérience depuis. ça n'avait pas été suffisamment précis, c'était trop dangereux. tu risquais d'en perdre plus que ce que tu ne le désirais et c'est pour cela que tu attends. de maîtriser suffisamment la matière avant d'oublier. de laisser tes mauvais souvenirs derrière toi et d'avancer, de ne plus les revoir chaque fois que tu fermes les yeux, chaque fois que tu te retrouves seul avec toi-même.

cc c'est hennessy/aubrey. en espérant juste que le edgelord vous plaise shine en prime, j'vous file même l'aes www
(also je vais faire mon relou, mais je veux juste pas un autre gryffondor svp)


Voir le profil de l'utilisateur
Trésor Van Eck
valérie damidot de la destruction
valérie damidot de la destruction
Trésor Van Eck
Messages : 222
Points : 449
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:04

salut edgelord, c'est l'edgelord en chef swag

t beau, jtm, toi moi lien, cette fiche est magnifique, mais remplis là par contre pls

rebienvenue chez toi beau gosse fire
Voir le profil de l'utilisateur
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1626
Points : 1481
En couple avec : Felix Gaunt.
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:04

wooooah wut

waw

grave cool, rebienvenue!
(je réserve cette fiche à la validation hihi)


winner is dreamer who never gives up; andy





Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:10

Cette fiche est tellement fab omg ! pls
Remplie moi cette fiche que l'on en apprenne plus sur ce perso que j'adore déjà tresor

Bon courage et rebienvenue chez toi !
Invité
Invité
avatar
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:10

ayaya c'est vite mais je te l'ai déjà dis tu es grave bg, fais moi rêver mon brave fire
Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Pandore Q. Greengrass
Messages : 268
Points : 239
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:24

je suis esthétiquement amoureux de cette fiche, rebienvenue et stp rempli nous vite cette fiche, je veux en savoir plus now
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:27

Je suis amoureuse. Oui, déjà.
Réserve moi un grand lien et un RP (depuis le temps que j'en parle)
J'ai hâte d'en lire beaucoup plus. J'ai fait un trou dans mon cœur pour que Chase puisse s'y installer. andy
Fight !
Soleil A. Nilsson
Bagheera aux mille facettes
Bagheera aux mille facettes
Soleil A. Nilsson
Messages : 814
Points : 1143
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:43

omfg le code est si beau
en tout cas remplis nous vite ça qu'on en sache plus sur ce beau jeune homme!!

rebienvenue love



merci merci roméo :♥:

bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor H. Tigernach
Créatrice de drama et Shippeuse professionnelle
Créatrice de drama et Shippeuse professionnelle
Aliénor H. Tigernach
Messages : 133
Points : 184
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:57

cette fiche est magnifique,
omg mais
tu peut pas nous laisser avec si peu d'infos aled
pls
rebienvenue, j'attends impatiemment la suite ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
S. Oisin Spudmore
Eleve hybride
Eleve hybride
S. Oisin Spudmore
Messages : 79
Points : 239
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 15:59

Le début donne l'eau à la bouche, j'ai hâte de voir ce que tu nous resserves avec lui !
Rebienvenue et bon courage pour la suite roll
Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 683
Points : 655
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 16:25

arrête d'envoyer du lourd
jpp de crusher sur tes perso ils sont tous cry
par contre t relou psk c un peu vide alors now magne ton petit train train arrière chase fowley
et jveux un lien ofc
Voir le profil de l'utilisateur
Bartolomeo L. Albertini
p e a c e m a k e r
p e a c e m a k e r
Bartolomeo L. Albertini
Messages : 212
Points : 346
Re: worn to the bones — chase Dim 23 Sep - 16:47

elle est où la suite D:
pourquoi c'est tout vide D:
et pouquoi c'est aussi beau là DD:

ils ont déjà tout dit au-dessus, et j'ai vraiment hâte d'en savoir plus omg love

++ édit : je suis toute fondue aaaaaah... j'peux le serrer dans mes bras ? ;;
Voir le profil de l'utilisateur
Chase Fowley
error 404 : feelings not found
error 404 : feelings not found
Chase Fowley
Messages : 90
Points : 213
Re: worn to the bones — chase Lun 24 Sep - 6:46

normalement j'aurais fait un petit texte pour tous vous remercier personnellement, mais je ne m'attendais absolument pas à me retrouver avec autant de commentaires je lilibel

DU COUP, un gros message collectif pour tous vous remerciez de vos messages ("pk c vide" ptdr), ça m'a fait chaud au kokoro et m'a motivé à vite écrire la suite, histoire de vous donner un petit truc à lire shine
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe N. Errol
Louve Alpha
Louve Alpha
Olympe N. Errol
Messages : 231
Points : 634
Re: worn to the bones — chase Lun 24 Sep - 9:42

AWWWWWWWWWWWWH love (bon Andy a dit qu'elle voulait te valider, donc faudra encore un tout petit peu attendre finn) Je... ce perso ?? est si... parfait ??? han et tkt il manque rien et il sera pas à Gryffondor, promis miguel le magnifaïk j'aime vraiment beaucoup, j'ai envie de lui faire des câlins omg et voilà calin


wolf & woman
Some days, I am more wolf than woman, and I am still learning how to stop apologising for my wild. •• ALASKA (Nikita Gill)


The Pack :
 
Bannières & Awards :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram Godfrey
Collectionneur de pulls ringards
Collectionneur de pulls ringards
Bertram Godfrey
Messages : 870
Points : 2102
Re: worn to the bones — chase Lun 24 Sep - 10:06

Ca sera forcément un serpentard ! ( y a trop de serpentards, stahp please )

Normalement je passe plus sur les fiches de DC et tout mais voilà, t'es fab et dans l'année de Bertram donc j'espère que nos edgy boys pourront faire des trucs ensemble même si c'est se taper dessus ou se parler mal
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: worn to the bones — chase

worn to the bones — chase
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Bones sur "Gosick"
» Lovely Bones
» Les chase ransburg
» The Lovely Bones
» The lovely bones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: