flashback | confessions intimes — adrian

Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
avatar
Messages : 215
Points : 111
flashback | confessions intimes — adrian Jeu 27 Sep - 11:48



ft. adrian

Un rire léger qu’elle essayait de dissimuler tant bien que mal de sa main levée. Pandore du haut de son mètre quarante donne cette impression de déborder de joie. Quelque temps déjà qu’elle y pensait, lorsqu’elle les voyait ensemble. Elle avait toujours eu cette impression que quelque chose se tramait. Qu’il existait quelque chose qui n’était pas révélé et qu’Adrian semblait vouloir étouffer. Pandore avait fini par avoir cette prise de conscience, car tous deux étaient finalement identiques sur certain point. Jeune et pourtant déjà dans l’acte de déguiser des faits qui les concernaient.

Âgée de treize ans, la serpentard avait tout de même du avoir se déclique. Celui assez distinct mais pourtant très étrange. Ce sentiment qui pouvait perdurer durant des années comptant, sentiment qui pour elle s’était centré durant bien longtemps sur son père sans qu’elle ne s’en rendre véritablement compte. Elle avait dû connaître au cours d’un croisement de couloir cette impression qui lui avait fait comprendre la totalité. Cette histoire qu’elle n’avait pas directement remarquée, mais qui n’était pas si bien cachée. Car malgré tout, cette gêne qui l’entourait autour de la relation de ces deux-là, des gestes et des paroles. Tout ça avait fini par la troubler jusqu’à ce jour fatidique de compréhension.

C’était un peu comme une victoire absolue, ce sentiment de fierté, ce nez pointu vers l’avant et ce torse bombé. Alors Pandore avait agi comme n’importe quelle autre personne victorieuse. Comme n’importe quel être humain qui souhaitait en savoir plus, mais aussi exposer son savoir. Elle avait suivi Adrian dans les couloirs jusqu’au cinquième étage, pour finalement le pousser dans le placard à balais afin de les enfermer tous les deux. Et être dans le secret le plus total.

Oui, rien de plus normal.

Au moins, elle avait la décence d’être discrète.


@Adrian M. Blake
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian M. Blake
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 78
Points : 172
Re: flashback | confessions intimes — adrian Ven 28 Sep - 22:55

Confessions intimes

ft Pandore

Adrian vaquait à ses occupations le plus tranquillement du monde lorsqu’il fut poussé sans ménagement dans un placard à balai. Tirant immédiatement sa baguette de sa poche – un réflexe acquis depuis le début de cette année. Après l’incarcération de Matthew, certains amoureux des moldus s’étaient montrés violents à son égard, tentant même de le prendre au piège dans les couloirs. Ou dans les placards, vraisemblablement.

Lumos.


Le visage qu’il découvrit dans la pénombre faiblement illuminée du placard le surpris, cependant.

Pandore ? Mais qu’est-ce que tu fous ?!


C’était la question, en effet. Il connaissait la jeune fille depuis l’enfance et elle arrivait en seconde position sur sa liste des pestes les plus insupportables (Arsene détenait la première position depuis toujours, maîtresse incontestée du classement).

Quel genre de plan tordu avait pris racine dans sa tête ? Il la savait plutôt retorse. En fait, elle était probablement tout le contraire de sa sœur. Bon, elle était plutôt mignonne aussi, mais tout comme la leadeuse du classement des pestes, ce n’était qu’un piège pour attirer ses victimes. Toute personne la connaissant un minimum savait qu’elle n’avait pratiquement jamais de bonnes idées. Et, lorsque celles-ci impliquaient de s’enfermer dans un placard à balais avec lui, il fallait probablement craindre le pire.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
avatar
Messages : 215
Points : 111
Re: flashback | confessions intimes — adrian Mar 2 Oct - 18:08



ft. adrian

Être enfermée dans un placard bien trop étroit pour deux personnes ne semblait pas la déranger. Pandore était bien plus forte que ça dès qu’elle avait une idée fixe en tête. Un sourire grandissant et sans fin qui avait pris place sur son visage avant même qu’Adrian ne lance son incantation. Comme si tout avait été prédit, sans doute par habitude ou bien simplement parce qu’elle aurait fait de même. Grand sourire qu’elle était lorsque la lumière déborda de ce placard trop petit.

« salut. »

Sans conviction et sans réelle force dans la voix. La politesse semblait être un élément important aux yeux de Pandore alors qu’aucun de ses actes semblait s’y accorder. Quitte à enfermer quelqu’un dans un placard, autant être un minimum poli pour ne pas qu’il décide de prendre trop de place. C’était sa façon de voir les choses.

« J’avais envie de discuter, ça ne te dérange pas j’espère ? »


Le tourment qui semblait authentique dans sa parole, comme si Pandore s’inquiétait, dans l’état actuel, de l’approbation de son otage. Car oui, tout cela avait bien plus la forme d’un kidnapping que d’une simple discussion entre amis d’enfance, elle n’aurait pas pu le nier même avec toute la bonne volonté du monde. Malgré le peu de place qu’ils disposaient dans cette position de face-à-face, Pandore avait machinalement haussé les épaules. Un mouvement qui paraissait être rempli d’un semblant de tristesse.

« Toi et moi, on se dit tout. Et pourtant, j’ai l’impression que tu me caches quelque chose depuis un moment, non ? »

Son sourire avait disparu pour laisser place à un genre de mou enfantin. Pandore avait ce talent de pouvoir exploiter ses réactions faciales sans le moindre problème. La réalité contournée par ses propos ne lui faisait par ailleurs ni chaud ni froid. La particularité de leur lien était qu’Adrian et Pandore, bien qu’ils se connaissaient depuis l’enfance ne se confiait jamais rien. Mais cette caractéristique qu’ils avaient tous les deux à jouer faux jeux sur plusieurs niveaux, leur permettait souvent de se rendre compte de cette évidence pourtant invisible aux yeux d’autrui.



Voir le profil de l'utilisateur
Adrian M. Blake
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 78
Points : 172
Re: flashback | confessions intimes — adrian Mar 2 Oct - 22:49

Confessions intimes

ft Pandore

« Salut » ? C’est tout ce qui venait à l’esprit de la fille qui venait de s’enfermer avec lui dans un placard ? Oh, elle avait envie de discuter ? Et en ce qui concernait le fait de le déranger, il était un peu tard pour ça. Il diminua légèrement l'intensité de son sortilège et répondit.

Tu n’aurais pas pu le faire dans une des innombrables salles de ce château ?


Poudlard comptait des centaines de salles, ce n’était pas comme si elle avait eu l’embarras du choix. Mais non, elle l’avait emmené dans ce placard exigu et il n’allait pas tarder à avoir chaud.

Tu te rends compte que si on nous trouve ici, ça risque de jaser ?


Oh, il imaginait déjà l’enfer que ce serait pour lui. Comme s’il n’avait pas déjà assez de soucis comme ça à cause de son frère, on le taquinerait maintenant au sujet d’une relation inexistante avec elle. Merlin, faites qu’on ne les trouve pas ici !
Ils se disaient tout, maintenant ? Première nouvelle. Quoi qu’il en soit, il semblait évident qu’elle prêchait le faux pour savoir le vrai, sur ce coup là.

Vraiment ? Tu pourrais préciser ce que je suis censé te cacher alors qu’on ‘se dit tout’ ?


Il souriait franchement. Elle ne s’attendait tout de même pas à ce qu’il lui réponde et lui donne des informations au hasard ? Est-ce qu’elle perdait la main ? Elle devait avoir oublié qu’il était lui. Dans le genre duo de manipulateurs, ils se complétaient plutôt bien. Ce genre de tours, ils les connaissaient l’un comme l’autre. Alors, la vérité ne risquait pas de sortir du placard de si tôt.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
avatar
Messages : 215
Points : 111
Re: flashback | confessions intimes — adrian Ven 5 Oct - 15:07



ft. adrian

« Mais enfin Adrian, je fais tout ça pour toi. »

Tout est pensé et calculé dans les moindres détails pourrait-elle s’en réjouir. Elle avait rigolé légèrement, presque inaudiblement. Après tout, si elle s’était enfermée dans le placard avec Adrian, ce n’était pas pour se faire interrompre, mais bien pour leur permettre de rester dans une bulle faussement construite. Alors, elle ne pouvait pas risquer de rigoler trop fort, au cas où quelqu’un traverserait le couloir dans ce moment précis.

« Tu fais tellement d’effort pour le cacher. »


Alors en soit, tous deux savaient pertinemment qu’ils n’en avaient que faire des rumeurs. Les rumeurs étaient inutiles et superflues. Qu’un regroupement de parole enfantine, élancé par certains individus qui avaient comme simple désir de se mettre en avant. Dans un anonymat le plus total. Idiot qu’ils étaient. Quand bien même des discussions pouvaient être lancé sur cette rencontre étroite dans le placard à balais, cela lui permettrait de monter un genre de contre argument si jamais son véritable secret venait à être découvert.

« Et alors que j’ai le courage de rester ainsi enfermée avec quelqu’un, tu feins encore l’ignorance. »


Même si elle l’appréciait d’une manière assez étrange et décale, relation conflictuelle sans pour autant négative qu’ils entretenaient depuis bien des années dorénavant. Pandore n’était toujours pas dans l’amour d’être séquestrée –même si ce n’était absolument pas à son insu, avec une autre personne de qualitatif humain. Encore plus si son cœur n’en ressentait aucun battement particulier. Son plan était peut-être foireux pour une fois, mais elle n’osait pas se l’affirmer d’elle-même.

« Je suis déçue Adrian. »


Bien faible mot pour exprimer son désarroi. Pandore secoue sa tête de droite à gauche malgré le faible espace personnel qu’elle possède.

« Pour ça et pour le fait tu m’aies caché être amoureux de Mae. »

Elle n’irait pas par quatre-chemins. Bien qu’elle n’en était pas totalement sûre, aucun doute ne se faisait ressentir ni dans sa voix, ni sur son visage. Parfaite menteuse qu’elle était.



Voir le profil de l'utilisateur
Adrian M. Blake
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 78
Points : 172
Re: flashback | confessions intimes — adrian Mer 10 Oct - 21:11

Confessions intimes

ft Pandore

Blablabla… Oh, Pandore. Elle mentait tellement, tellement souvent, qu’on pourrait compter les moments où elle était vraie dans une conversation et il y aurait probablement assez d’une seule main pour les dénombrer.
Il l’écoute d’une oreille, réagissant à l’expression de son désarroi. Alors comme ça, elle était déçue ?

Tu m’en vois navré.


Il n’y avait aucune sincérité dans son ton, juste un léger ennui. Tout cela sonnait faux. Il le savait. Elle le savait. Pure forme. Ils étaient tous deux familiers de ce genre de conversation. Tout cela changea très rapidement, pourtant.
Son expression trahit la surprise et la culpabilité à la mention de ses sentiments pour Mae. Il n’a pas encore la maîtrise de lui-même qu’il acquérira plus tard. Même s’il se reprend rapidement et laisse échapper un rire faux, c’est un peu limite.

Mais qui t’a raconté de telles âneries ?


Parce qu’il ne peut pas être amoureux de Mae. Allons, c’est ridicule. Sauf que c’est vrai. Il est totalement amoureux de Mae. Depuis des années. Et la fille enfermée avec lui s’en est rendue compte. Merde. Il faut qu’il détourne le sujet et son attention à la fois.

Tu prêches le faux pour savoir le vrai, non ? A moins que ce ne soit toi qui soit amoureuse de moi, en réalité.


Tordu ? Certes, mais elle l’était assez pour que cette accusation paraisse viable. Pour qu’il puisse paraître à peu près logique de sa part de le penser et d’y croire ne serait-ce qu’un peu.

Je suis désolé, Pandore. Aussi charmante que tu puisses être, je ne suis pas intéressé.


Il feignait le détachement du mieux qu’il pouvait. Allez, mord à l’hameçon.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
avatar
Messages : 215
Points : 111
Re: flashback | confessions intimes — adrian Jeu 11 Oct - 20:17



ft. adrian

« Qui ? J’aurais bien dit Mae elle-même, mais tu sais très bien que je n’ai besoin de personne pour comprendre tes secrets. »

Il y avait ce très léger déhanché de fierté, cette sensation de satisfaction la plus totale qu’elle avait ressentit à la vue d’Adrian. La lumière n’était plus des plus éblouissantes, mais son regard ne l’avait pas quitté une seule seconde. Elle avait apprécié la surprise, l’expression même de son visage. Chaque trait, chaque mouvement, même les plus insignifiants. Finalement, il ne lui avait pas fallu beaucoup pour avoir de réel mot sur cette réalité tant supposée.

« Oh Adrian… »

Quatre syllabes qu’elle lui avait murmurées avec sensualité. Ces mots qui restaient accrochés au vent, comme un écho dans ce placard trop petit pour deux personnes.

« J’aimerais tellement te dire que c’est vrai, que je suis éperdument amoureuse de toi et ça même si tu me refuses. »

Le ton dans sa voix n’avait pas changé, Pandore donnait cette impression de réalité. Comme si depuis toujours, c’était elle qui en était amoureuse et que tous le reste n’était que triste mensonge. Pour ainsi dire, elle le dérobait presque du regard sans la moindre gêne. Parce qu’elle ne connaissait pas ça Pandore, désinvolture.

« Mais nous savons tous les deux que ce n’est pas une chose possible. »

Rire enfantin qui vient briser ce rêve fraîchement monté. Elle était persuadée, que durant un instant, Adrian avait espéré. Qu’il aurait préféré que les sentiments de la plus jeune des deux Greengrass soient réels.

« Autrement, nous aurions eu d’innombrables problèmes, bien plus embêtants. »

Parce qu’ils savaient. Qu’ils se connaissaient depuis longtemps maintenant et qu’ils n’avaient plus besoin d’expliquer les problèmes de l’un ou de l’autre. Les sentiments de Pandore, l’amour de Pandore était bien le sujet le plus délicat, le plus incompris et pourtant l’un des biens les plus tabous qu’ils possédaient. L’enfance qui les regroupait.

« Pourquoi me le cacher ? »

D’un claquement de doigts, tout le sérieux était revenu. Pandore n’était pas du genre à perdre le nord, surtout lorsqu’elle avait une idée bien précise en tête. Tu devrais le savoir, Adrian.




Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: flashback | confessions intimes — adrian

flashback | confessions intimes — adrian
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Confessions Intimes
» Y a-t-il une vie après Fiona Toussaint ? [Fiona 6 - terminé]
» The Confession
» Confessions intimes....
» Shortcomings / Loin d'etre parfait - Adrian Tomine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Cinquième étage :: Placard à balai-
Sauter vers: