Sorry not sorry | Hazel

Bartolomeo L. Albertini
p e a c e m a k e r
p e a c e m a k e r
avatar
Messages : 191
Points : 268
Sorry not sorry | Hazel Sam 29 Sep - 20:56



♦️
sorry not sorry
Tu avais passé des heures à chercher, des heures à expérimenter puis des heures à t'entraîner, et pourtant tu ne t'arrêtais toujours pas. Que ce soit hier ou avant-hier, ce sera aujourd'hui, puis demain et après-demain aussi, pas vrai ? Tu avais ce rôle dans l'équipe, cette chance de pouvoir en faire parti et cette envie de leur faire honneur du fond du coeur. La dernière saison n'avait pas été si belle, et puis il y avait eu tous ces drames ensuite qui avaient achevé de tout gâcher. Et le tournois. Quelle galère... T'étais bien content que tout ce soit enfin terminé. D'ailleurs c'est à peine si tu y penses du haut de ton balais, perché à quelques bons mètres du sol pour jouer avec ton souaffle. Tu le lances, tu t'élances, le rattrape, jongle un peu avant de tout recommencer. Un enchaînement d'une petite heure déjà, et puis pas mal d'échecs aussi. Mais ça n'est pas grave, c'est bien pour ça que tu continues.

Personne n'est avec toi aujourd'hui simplement parce que tu n'es pas sur la bonne plage horaire, le véritable entraînement aura lieu en fin de journée comme d'habitude. Mais tu ne te sentais pas d'attendre jusque là, et t'avais pas mal de temps à tuer aussi, alors t'avais couru très vite demander une autorisation, toute aussi vite accordée. On t'avait demandé de faire attention cependant, à ne pas abîmer le matériel, sans penser à ta propre personne, mais comme ça ne t'avait pas traversé l'esprit que tu restais quand même plus important qu'une simple balle... T'avais bien vite oublié. Tellement absorbé par ce dur labeur que tu affrontais, que tu n'avais pas fait attention au terrain que tu avais quitté. Pas trop loin non plus, juste assez pour entendre râler quelques mètres au-dessous, à peine après t'être rendu compte que tu n'avais plus rien entre les doigts.

C'est un peu paniqué que tu piques en flèches, redescends d'une traite pour récupérer la balle au vol sans vraiment faire attention à qui tu manquais de bousculer. Aaah... J'suis désolé ! que t'avais crié en t'éloignant.

Et tu étais vraiment partit.
Trop excité, trop enjoué.
T'avais pas fait attention, p't'être bien que t'aurai dû.
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel E. Avery
Reine des ombres et des épines
Reine des ombres et des épines
avatar
Messages : 548
Points : 488
Re: Sorry not sorry | Hazel Lun 1 Oct - 21:10


Sorry not sorry
Quel délice que celui de traîner au lit. Se prélasser dans les draps qui glissent sur ta peau comme une caresse. Laisser les rayons du soleil jouer sur tes paupières mi-closes. Enfouir sa tête dans l'oreiller pour fuir le monde qui peut attendre encore quelque heures. Faire durer ce temps si particulier qui est celui mêlant sortie des rêves et début du réveil. Un de ces petits plaisirs qui te réconcilient avec la vie, en somme.

Il n'est pas bien tard mais tu aimes prolonger ce moment de lascivité. Tu t'étires comme un chat noir, indolente et sensuelle. Ta chemise de nuit dévoile une épaule. Tes cheveux sont emmêlés comme un nid de corneilles. Tes seins lourds s'épanouissent sous le tissu blanc. Tes yeux sont encore petits de sommeil. Beauté sauvage s'il en est.  

Tu tires le rideau qui te sépare de tes camarades de chambre. La plupart dorment encore. Tu te lèves, un peu chancelante. Le sol est froid sous tes pieds nus. Tu frissonnes. Tu files sous la douche et sous son eau chaude réconfortante. Là encore, tu en profites assidûment. Tu en sors une heure plus tard, habillée sportivement. Tu ne voulais pas avoir Fenry sur le dos ; la rentrée de Quidditch n'allait pas tarder et il était hors de question d'échouer.

N'étant pas du matin et ayant toujours besoin de plusieurs heures pour être pleinement réveillée, tu arpentais le terrain, perdue dans la contemplation de l'herbe fraîchement coupée où perlait une rosée  matinale. Tu ne réalisas pas tout de suite ce qui se passa quelque instants plus tard. Un impudent sur son balai manqua de te faire tomber. Tu restas coite un moment et n'entendis qu'à demi les excuses qui sortirent de sa bouche.

« Toi ! » Tu pointas ton index juste sous son nez. « Tu cherches à me tuer ou à te suicider ? » Tu ramenas ta main sur ta hanche et avec celle qui tenait ton propre balai, tu le frappas sur l'épaule. « Tu es d'humeur joueuse Albertini ? » Tu l'avais reconnu certes, mais tu continuas de jouer les offensées.

Devant toi se dressait l'être le plus doux qui pouvait exister et parce qu'il était ce qu'il était justement, tu ne savais que le chambrer. La bienveillance naturelle et spontanée te mettait mal à l'aise ; dans ton univers la lumière manquait toujours d'éclat.
ASHLING POUR EPICODE

Voir le profil de l'utilisateur
Bartolomeo L. Albertini
p e a c e m a k e r
p e a c e m a k e r
avatar
Messages : 191
Points : 268
Re: Sorry not sorry | Hazel Dim 14 Oct - 10:25



♦️
sorry not sorry
La réaction ne s'était pas faite attendre, ses pas l'ayant menée tout droit à toi toujours perché sur ton balais à jouer avec ton souaffle à quelques mètres du sol du terrain de Quidditch. C'est lorsque tu l'entends t'interpeller de cette si désagréable façon que tu décides de te tourner tout en réceptionnant la balle, le regard un peu surpris s'agrandissant un peu plus encore lorsque tu captes enfin à qui tu as affaire.

Hazel... et tu n'as même pas le temps de terminer tes excuses qu'elle enchaîne rapidement, ça a toujours été comme ça avec elle. Avec eux tous à vrai dire, parce que tu étais trop gentil et que ça ne te dérangeais pas. Tu préférais de loin qu'ils s'expriment après tout, même si c'était pour s'en prendre à toi comme la brune le faisait actuellement.

C'est pourquoi tu lui laisses le soin de finir ses remontrances, descendant en silence de ton balais après avoir touché le sol sans jamais la quitter des yeux. On t'avait apprit à toujours porter un regard attentif envers ceux qui discutaient avec toi, à toujours observer le monde autour et à le soigner quand ça n'allait pas. Tu pensais avoir fait de ton mieux, tu le penses encore d'ailleurs, il y a des choses qui ne s'oublient pas. Et toi, tu es persuadé qu'elle irait bien mieux si elle souriait, pour une fois.

Hazel je suis désolé, j'ai vraiment essayé de le rattraper avant de te percuter. ...Tu es blessée quelque part ?

Elle n'en donnait pas l'impression, mais valait mieux toujours s'en assurer. Tes iris la scrutent doucement sans discerner la moindre trace de sang ou ecchymose, aussi tu ne pourrais rien pour elle si elle ne te disait rien. Secrètement tu espères réellement ne lui avoir fait aucun mal, et que sa colère ne soit motivée que par le fait que tu l'ais à peine bousculée.



Feat @Hazel E. Avery // préviens moi quand tu postes stp DD: & c'est super court j'suis désolée je me rattraperai c'est promis ;; love
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel E. Avery
Reine des ombres et des épines
Reine des ombres et des épines
avatar
Messages : 548
Points : 488
Re: Sorry not sorry | Hazel Lun 15 Oct - 14:37


Sorry not sorry
Il était d’une naïveté insoutenable par moment. Le sarcasme ou les faux-semblants lui étaient totalement étrangers. Tu l’observas se diriger vers toi, s’excusant platement et s’inquiétant même d’une éventuelle blessure.  Il était d’une telle diligence que le faire tourner en bourrique n’était même pas drôle. Tout à son empressement, il ne t’entendit pas soupirer.

«  Bartolomeo, je plaisantais. » Tu fis un tour sur toi-même, exagérant les choses. «  Tu vois ? Je vais bien. Je t’embêtais juste. » Tu lui donnas de nouveau un léger coup avec ton balai. «  Tu es trop bon pour ton propre bien » conclus-tu tranquillement.

Avec n’importe qui d’autre, tu aurais continué à jouer. Mais avec lui, cela était chose impossible. Il était d’une patience rare et sa douceur n’avait d’égale que sa prévenance. On ne pouvait que fondre face à Bartolomeo Albertini et tu n’échappais pas à la règle. En revanche, jamais tu ne l’admettrais. Il avait beau contribuer à t'adoucir par sa seule présence, il ne pouvait venir totalement à bout de ta nature belliqueuse.

Tu le regardas longuement ; comme il était facile d’oublier sa nature de semi-vampire ! Il était bien loin des modèles types du genre. Il était peu aisé d’imaginer pareil apôtre de la tolérance s’abreuver au cou d’une belle ingénue, qui à chaque gorgée deviendrait de plus en plus pâle. Avec Vega, l’impression était différente ; il se dégageait de lui une sensualité virile très lascive. Mais avec Bartolomeo, la sensation était pareille à une journée d’été où les rayons du soleil chauffent agréablement la peau. Un vampire sous le signe de l'astre solaire, il y avait de quoi sourire. Tu ne l’avais encore jamais vu sous l’emprise de la soif et tu te demandais alors si le gentil garçon en venait à se transformer en dangereux prédateur. Sa peur de blesser s'évanouissait elle quand les effluves du sang se faisaient sentir ? Tu laissas là tes pensées curieuses. Ce n'était pas le moment de jouer la grande inquisitrice.

« Tu t’entraines pour le premier match de l’année, n’est ce pas ? » Tu avais appris sa nomination en tant que poursuiveur des Poufsouffle récemment.  C’était tout à son honneur. Connaissant la force de sa volonté, il avait du passer un temps fou à s’entrainer. « Félicitations monsieur le poursuiveur. » Tu fis tourner ta batte entre ta main. « J’ai moi aussi intégrer l’équipe de Serpentard. Je voulais profiter de ma dernière année. » Tu esquissas un sourire espiègle. « Alors, tu veux frapper la balle comme disent les moldus ? » Honnêtement, tu n’étais pas certaine que ce soit l’expression exacte, mais peu importait. Les sans-magies n'avaient qu'à s'exprimer correctement. Le temps était venu de jouer.

ASHLING POUR EPICODE

Voir le profil de l'utilisateur
Bartolomeo L. Albertini
p e a c e m a k e r
p e a c e m a k e r
avatar
Messages : 191
Points : 268
Re: Sorry not sorry | Hazel Dim 21 Oct - 19:22



♦️
sorry not sorry
Il y a cette sensation d'avoir l'air un peu bête qui survient brutalement lorsqu'elle t'annonce la plaisanterie.

« Oh, d'accord.. » suivi bien rapidement d'un soulagement sans nom dès la seconde où tu comprends qu'elle n'est en rien blessée. Il faudrait que tu t'endurcisses, Bartolomeo, ton coeur ne tiendra jamais la route si tu te laisses avoir aussi facilement à chaque fois. Tout le monde n'était pas comme Hazel, à ne pas pousser le bouchon trop loin, il y en avait des pires, des bien pires. Des personnes comme Amelia, des personnes qui te feront peur et d'autres qui te laisseront agoniser sur le bord du trottoir comme un chien si tu ne te ressaisissais pas très vite.

Elle fait un tour sur elle-même et c'est un sourire qui s'étire à tes lèvres, Hazel avec ses airs de princesse prête à te faire tourner la tête, disait bien vrai pour cette fois. Trop bon trop con, mais toi, tu étais juste trop con, à ton niveau y avait plus d'excuse c'était pas possible. Presque irrécupérable, il en faudrait du travail. D'un rire gêné tu acquiesces ses mots, ne pouvant nier de toute façon vu la réputation qui te collait à la peau, et puis elle avait continué et tu l'avais regardée. Tu l'avais regardée avec toute l'attention et la bienveillance du monde, de ce regard doux qui te représentes si bien. Tes iris semblaient poèmes, posées sur la belle avec tendresse, alors de la pulpe de tes lèvres s'échapperaient les proses se faisant réponses aux rimes de leurs échos.

Il y avait une délicate odeur de fleur parfumant l'air, il n'aurait manqué que quelques accords de piano pour coller à la plus belle des ambiances. Mais tu divagues, Bartolomeo, la Terre n'est que sous tes pieds, pas si haute dans le ciel.

Encore une fois il y avait eu un rire, plus joyeux et entraînant.

« Ouai, j'ai vraiment hâte de commencer la saison. »

Elle aussi, apparemment, c'est comme ça que tombe l'annonce. Tu ne saurais être plus heureux pour elle, c'était vraiment une très bonne nouvelle !

« Woa c'est super ! T'as bien raison d'profiter, je suis super content pour toi ! On va être adversaires jusque sur le terrain du coup, haha. »

Tu lui rends son sourire avec malice, l'incitant à te suivre en enfourchant de nouveau ton balais, souaffle en mains.

« Je ne sais pas ce que disent les moldus, mais toute compagnie est bonne à prendre, pas vrai ? »

Tu t'étais envolé juste après bien rapidement, la briefant une fois tous les deux en l'air, de l'idée qui t'était venue soudain. Quelques exercices différents avant de faire intervenir les cognards, ça pouvait être bien non ? Histoire de s'amuser quand même un peu avant d'entamer les choses sérieuses. Quoique tout était sérieux avec toi, mais bon.

« T'es ok pour être ma gardienne un moment ? On échange après bien sûr. »



Feat @Hazel E. Avery // ta rep était parfaite blbl j'espère que la mienne t'ira ;; love
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel E. Avery
Reine des ombres et des épines
Reine des ombres et des épines
avatar
Messages : 548
Points : 488
Re: Sorry not sorry | Hazel Mar 23 Oct - 12:26


Sorry not sorry
Il a le sourire franc, le sourire désarmant. Il te regarde sans ciller, droit dans ses bottes. Il ne cache rien, ne dissimule rien derrières ses airs de gentil garçon. D'ailleurs, il n'est pas question d'airs, c'est comme ça qu'il est ; infiniment bienveillant. Son enthousiasme est à son image ; entier. Il est authentique dans ses gestes et dans ses mots. Il est sincèrement heureux pour toi. Il te regarde avec tendresse et fierté. Il te désarçonne toujours autant. Son insouciance a quelque chose de révoltant. C'est une bonne âme dont tu essayes de prendre soin. Bartolomeo est trop juste pour ce monde où l'indulgence se fait trop rare. Il est le plus humain des humains.

Pendant un court instant, tu crois l'avoir vu se troubler. Tu préfères ne rien dire, tu sais que ton franc-parler à tendance sarcastique est susceptible de brusquer. Si d'habitude tu t'en moques, dans le cas présent et parce que c'est lui, tu choisies de passer sous silence ton observation. Il ne sert à rien de le décortiquer comme tu l'aurais fait avec n'importe qui d'autre ; sa générosité n'est pas feinte. Il est du genre à voir de la lumière même dans les coins alors que toi tu préfères siéger dans les ténèbres. Il valait mieux cultiver le moment présent.

Il prend les devants, enfourche son balai tandis que tu lui emboîtes le pas avec ta batte. Il te propose de jouer les gardiennes et tu acceptes. C'est toujours intéressant de varier les exercices.

« Je te préviens, je ne te ferais pas de cadeaux. »

Tu dis cela en souriant, sans réelle provocation. Vous échanges commencèrent, d'abord doucement puis de plus en plus sportivement. Heureusement que ton balais était souple et qu'il se prêtait aux figures acrobatiques. Sans cela, tu aurais été bien mauvaise. Tu ne ratas ton coup que trois fois, ce qui était pas trop mal. Occuper le poste de gardienne demandait à peu près les mêmes réflexes que lorsque tu étais batteuse, ton rôle officiel dans l'équipe. L'avantage certain, c'est qu'il y avait moyen de se défouler.  

Une bonne vingtaine de minutes plus tard, vous inversiez vos positions respectives. Tu te fis alors plus offensive, t'appliquant dans l’entraînement. Toujours égale à toi-même, tu ne te gênas pour le dérouter un peu.

« Quelque chose te tracasse mon ange ? » lui demandas-tu en lui renvoyant le souaffle avec force.  
ASHLING POUR EPICODE



HRP : @Bartolomeo L. Albertini c'est toi qui est parfaite. love
Voir le profil de l'utilisateur
Bartolomeo L. Albertini
p e a c e m a k e r
p e a c e m a k e r
avatar
Messages : 191
Points : 268
Re: Sorry not sorry | Hazel Ven 26 Oct - 18:38



♦️
sorry not sorry
Hazel semblait déterminée en se plaçant face aux anneaux, tellement que ça attira un nouveau sourire à tes lèvres tandis que tu hochais la tête à ses mots. Tu espérais bien qu’elle ne te fasse pas de cadeaux car de ton côté tu ne lui en ferais pas non plus. Le but restait de s’entraîner, et tous deux saviez jouer correctement alors cela ne servirait à rien de vous faire des faveurs. Et puis, il fallait avouer que tu avais hâte de pouvoir l’affronter. Parce qu’elle était comme ça Hazel, si sombre et si prévenante pourtant, il y avait chez elle cette chose qui t’attirait, comme un besoin incessant. Une envie qui t’incitait à aller la voir parfois, pour lui parler, discuter de tout et de rien peut-être même ne rien faire. Il y avait cette exquise douceur qui s’emballait dans tout ton être dès lors qu’elle se tenait près de toi. Sans que tu ne t’en rendes compte, évidemment.

« Je n’en attendais pas moins de toi. » avais-tu murmuré au vent, le défi dans les yeux avant d’enfin te lancer.

Les échanges se créaient, plus ou moins rapides, plus ou moins habiles et le souaffle passait d’une main à l’autre à mesure des tentatives engendrées. Il y avait eu un point, puis deux, puis trois entre de nombreuses défaites. Hazel semblait rayonner sur son balais, tellement que tu en devenais admiratif. Quelque peu déconcentré aussi, avant que vous ne finissiez par intervertir vos rôles. Il y avait dans le regard de la belle quelque chose ressemblant à de la malice, un mauvais coup préparé, bien dosé pour le décontenancer. Quelque chose te tracasse mon ange ? comme pour provoquer, lancé si gentiment en même temps que ce souaffle que tu dévies de justesse, déviant tes iris ambrés sur la Serpentarde partie chercher la balle perdue.

« I-rien ne me tracasse, Hazel, à part toi actuellement, p-pourquoi cette question ? »

Tu en tremblais presque d’embarras perché sur ton balais.




Feat @Hazel E. Avery maw t’es adorable ;; j’suis désolée si c’est super court jpp, si t’as besoin que je rajoute un peu hésite surtout pas à me poke !! love
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel E. Avery
Reine des ombres et des épines
Reine des ombres et des épines
avatar
Messages : 548
Points : 488
Re: Sorry not sorry | Hazel Dim 28 Oct - 12:42


Sorry not sorry
Il était si purement intact.
C’était un drôle de constat pour un semi-vampire.
Il te renvoya le souaffle avec aisance. Il buta sur les mots, troublé par ton attitude. Ton sourire s’agrandit ; qu’il était facile de le taquiner. Son embarras était perceptible. Sa gêne était attendrissante.

« Je me demandais juste si tout allait bien pour toi » lui glissas tu doucement, comme si de rien n’était.

Le vent fit s’emmêler ta chevelure en tous sens. Tu pris alors le temps de les attacher rapidement dans une queue de cheval improvisée. Tu fis mine de réfléchir, le regard songeur.

« Je me disais que peut-être… » Tu fis une pause faussement hésitante. « Eh bien, peut-être que tu as faim. » Et avant de lui laisser le temps de répondre, tu frappes de toutes tes forces avec la batte. Ça fit un bruit de sifflement strident qui te vrilla les tympans.

Tu marquas. Plus par surprise que par talent d'ailleurs. Mais peu importe, la ruse aussi était une arme. Pour fêter cela, tu fis un looping sur ton balai. Tu adorais cette sensation. Pas celle d'avoir grappiller un point, celle d'être dans les airs, caressée par la brise, les joues rosies par le froid automnale, libre de tes mouvements. Il y avait comme un goût de liberté dans ça.

« Si je peux t'aider en quoique ce soit, n'hésites pas Bartolomeo. »

Tu étais décidément d'humeur très joueuse et le jeu de la séduction était toujours quelque chose de plaisant.
ASHLING POUR EPICODE



HRP : @Bartolomeo L. Albertini cesse donc de t'excuser, tes réponses sont toujours parfaites. Et puis c'est pas parce que c'est long que c'est forcément bien. Moi-même, je n'écris pas beaucoup en fait. :3 Ça dépend du rp bien souvent. Donc no soucis amour. love
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Sorry not sorry | Hazel

Sorry not sorry | Hazel
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» deblocage hazel j20i
» Sorcelleries: Valéro et Guarnido
» Votre téléphone
» [NobleDolls Raspberry] Un nouveau look pour Hazel p.6
» L'appel du fossoyeur (cimetière, tombe, nécrophile)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Terrains sportifs :: Quidditch-
Sauter vers: