break break break

Invité
Invité
break break break Sam 13 Oct - 10:45


HARPER MONROE.
AGE — 19 ans
ORIGINES —  américaines
SANG— sang-mêlé
PARTICULARITE— semi-vélane
SIGNES DISTINCTIFS — teinture noire
ANNEES D'ETUDES — neuvième année
LICENCE — arts magiques
AVENIR — acteur
LES CRACMOLS A POUDLARD — Il aime bien. Ca fait du monde.
Harper est un faux-roméo, un faux-tristan qui a fait de ses promesses d’amour, le fer aiguisé d’une lance et de sa tendresse la pointe acérée d’une lame. Sa peau de chérubin laminée par des intentions sordides dissimule des voeux malsains et ses lèvres délient des liasses de serments profanes ; Il y a,  tapie dans l’ombre de son sourire, une fleur dont la couleur est traître et l’odeur perfide.

Le brasier qui crépite dans la cave de la poitrine d’Harper est trompeur. Il fulmine sans jamais s’éteindre et crache des flammes qui vont jusque dans le fond de son regard. Il grésille et la passion se met à lui dévorer le bout des doigts. Lorsqu’elle frémit ce n’est pas d’affection qu’il s’agite. C’est de haine.

La haine d’Harper est un lac acide qui s’est creusé au fil des ans, à présent si profond qu’il ne peut s’évider et que ses doléances continuent chaque jour de le remplir. Son bouillon est aigre et il ronge ses os de l’intérieur en les grignotant à la moelle. Les entrailles d’Harper le démangent et des remontées de vapeurs corrosives laissent des brûlures sur la longueur de sa trachée ; Pour préserver ses organes, Harper ouvre la bouche et exhale sur le visage du monde une haleine de feu qui ne laisse pas indemne.

Le parfum de sa rage, elles vont toutes le connaître.

Il n’y a pas de particularité. Il n’y a pas d’exception ni de place qui se fait pour le bon sentiment. Harper s’est lui même égaré dans sa croisade vengeresse où il a enterré sa candeur de petit garçon pour devenir un sombre casanova aux compliments venimeux ; feindre l’adoration, l’admiration et la fièvre des amants pour mieux trouver la route invisible qui mène au coeur.

Harper déguise son horreur dans le costume d’un rêveur romantique, les assassine doucement de tendresse puis fait siffler la lame gelée d’un poignard qui n’existe pas droit vers le myocarde. Il jubile et ses deltoïdes vibrent puis bondissent quand le monstre finit par s’ébrouer en abandonnant son déguisement.

Ce n’est pas un havre sentimental qu’elles découvrent en Harper mais le vivat incandescent d’un enfer intérieur.

Ce manège grotesque, c’est l’habitude et le vice de l’addiction qui le perpétue ; une envie sanguine, un désir primal qui tire les ficelles en le poussant à toujours fréquenter ses sentiers ; dans cette piste sombre il a trouvé un exutoire qu’il n’abandonnera pas et dont il ne s’excusera jamais parce qu’il en jubile.
Harper est un garçon qui a longtemps souffert et désormais que ses dents ne grincent plus, il cherche seulement la rétribution.

Le coeur d’Harper est devenu une pierre endurcie que rien n’entame ; un monument granitique gelé qu’aucun pleurs et qu’aucune plainte n’ébranlent puisqu’elles se carambolent en empruntant un chemin à sens unique. Harper est trop accaparé par ses propres souffrances pour songer à celles des autres. La ruine de son propre malheur est le seul paysage qu’il accepte de voir. Pour lui le reste n’existe pas.

Tout espoir de rémission abandonné depuis longtemps, pour Harper il s’agit à présent de régner sur son champ de ruine. Trop cynique pour songer à être optimiste et trop égoïste pour s’horrifier de l’abomination qu’il est devenu, on ne l’arrache désormais plus à sa noirceur qui est son seul réconfort, et sa misère, il la propage comme le ciel étend le voile de la nuit sur le monde.

Il s’est noyé dans un bassin sans fond et compte bien y plonger l’univers.

Tout en bas de la faille profonde de ses vices, Harper vagabonde dans ses propres décombres comme un assassin en vadrouille, avec des envies de meurtres insoutenables qui agitent la poitrine et il soulève chaque pierre, chaque relique du passé en espérant trouver un sens à sa tragédie. Il voudrait trouver au vide un axiome. Il voudrait avoir l’idée folle d’un bonheur à bâtir mais comme de nombreux gens de son âge, Harper ne sait pas et malgré sa désinvolture, il peine à exister véritablement.

Harper erre au travers d’un terrain vague dont il oublie la morosité et sur lequel il pose un abat-jour qui dépeint des scènes de liesses. Mais parfois le tissu se déchire et Harper s’arrête tandis qu’une question lui échappe.

Seul le néant répond à son interrogation, avec une voix qui ne porte aucun son mais dont le souffle l’écorche. Elle lui rappelle où il se tient ; au bord d’un abysse qu’il creusé lui même.
die die die my darling,

don't utter a single word,

die die die my darling

shut your pretty mouth
baguette magique — chene rouge, ventricule de dragon, souple
épouvantard — lui le coeur brisé
patronus — un chat
reflet du miroir de risèd — son père avant que sa mère ne le trompe
amortentia — jasmin, feu de bois, cookie
matière favorite — toutes très barbantes
bonbon favori — n'aime pas les bonbons
créature inspirante — l'hippogriffe
animal de compagnie — un chat qui s'appelle vesper.

L’espoir blesse plus profondément que n’importe quelle lame.

Il y a des cicatrices invisibles que le temps ne guérit pas et que la mémoire n’oublie jamais. Mon père les portait sous la peau, sur son coeur que j’imaginais essoufflé depuis qu’une femme l’a brisé en deux. Cette femme c'était maman. Avant qu’elle ne poignarde mon père, ouvre ses cuisses à un autre homme et fasse éclater ma vie en mille morceaux qui m’ont tous charcutés.

Tout ça parce qu’elle voulait s’envoyer en l’air.

La chienne.

Le pire dans tout ça, c’est qu’elle s’en foutait. Peut-être que si elle avait regretté un instant son horreur, j’aurais pu m’interroger sur le pardon, sur le regret, toutes ces valeurs à la con.

Mais non.

Elle est seulement partie avec un rictus dégueulasse sur les lèvres, en laissant mon père à l’agonie comme un vieux jouet qu’on laisse pourrir. Je ne sais pas si elle l’a aimé un jour ou s’il était juste un trophée qu’on aime conquérir mais dont on s’ennuie de l’éclat.

Pour mon père l’amour était cruel ; surtout pour son sang de vélane qui semblait soudainement anémié par cette trahison terrible et le manque soudain d’amour. Je l’ai regardé dépérir, impuissant, et j’ai compris à quoi ressemblait l’ombre d’un homme.

Ce n’était pas beau à voir. Moi je ne compte pas finir comme ça.

Depuis il n’est plus question d’innocence ou d’insouciance. J’ai tracé une croix sur mes rêves de minots et mes pieds, je les garderai au sol, comme des ancres qu’on pose au fond des abysses.

Il n’y aura pas d’ailes qui pousseront dans mon dos. L'espoir ne me rendra jamais aveugle.

J’ai seulement retenu une chose. Les gens sont égoïstes, le karma n’existe pas et la justice non plus. Etre gentil, c’est inviter la vie à vous baiser alors depuis ce jour, je me suis promis qu’elle serait toujours à quatre pattes et moi derrière.
Well, I got something to say
I killed your baby today
And it doesn't matter much to me
As long as it's dead
S. Alaska Darling
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
avatar
Messages : 26
Points : 80
Re: break break break Sam 13 Oct - 10:47

<34
Voir le profil de l'utilisateur
S. Aristotle Darling
Shojhoe à Floyd
Shojhoe à Floyd
avatar
Messages : 117
Points : 222
Re: break break break Sam 13 Oct - 11:57

c'est tjrs aussi bien écrit pls

& ta fiche bg là

je te valide jusqu'à l'infini uwu
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel E. Avery
Reine des ombres et des épines
Reine des ombres et des épines
avatar
Messages : 548
Points : 488
Re: break break break Sam 13 Oct - 12:12

Salutations mon doux amour. love
Tu sais déjà combien j'aime ta plume.
Cette nouvelle version d'Harper est délicieuse. Je suis conquise. C'est un véritable plaisir de lire cette fiche ; j'aime ce que tu fais des mots.
Réserve moi un lien et un rp ; tu es une source d'inspiration intarissable.
Bravo pour cette superbe fiche amour. /o
Voir le profil de l'utilisateur
Linyao Zheng
Eleve hybride
Eleve hybride
avatar
Messages : 69
Points : 186
Re: break break break Sam 13 Oct - 12:57

Cette fiche est totalement sublime, autant dans les codes que dans les mots. J'étais déjà de base sous le charme de Harper, mais cette reprise est vraiment sensationnelle.

Bref j'aime beaucoup, hâte de voir ce que ça va donner inrp !
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor H. Tigernach
Créatrice de drama et Shippeuse professionnelle
Créatrice de drama et Shippeuse professionnelle
avatar
Messages : 133
Points : 164
Re: break break break Sam 13 Oct - 13:03

je n'ai pas les mots pour dire à quel point j'aime ta plume.
c'est très agréable à lire, ça rends ton personnage fascinant. une fois commencer à lire, je n'ai pas pu détourné les yeux, j'étais plonger dans la profondeur de ton personnage. et c'est charmant, captivant.
un plaisir d'avoir lu ta fiche.
et un plaisir de découvrir tes futurs rp avec harper.
(déjà que je les dévore avec hylas)
Voir le profil de l'utilisateur
Pan Rhee
☆ kitty drama ☆
☆ kitty drama ☆
avatar
Messages : 180
Points : 253
Re: break break break Sam 13 Oct - 13:21

giga ouin
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Catwright
mage level 42
mage level 42
avatar
Messages : 466
Points : 510
Re: break break break Dim 14 Oct - 21:23

Comme les autres je crois j'ai dévoré la fiche. J'ai particulièrement aimé l'histoire ! Je n'avais pas encore eu l'occasion de te lire, mais tu as un style très imagé c'est super agréable à lire. Et Harper a la classe. bosscat

Rebienvenue !
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
avatar
Messages : 776
Points : 806
Re: break break break Dim 14 Oct - 23:03




Bienvenue sur Dabberblimp !

DAMN
CETTE FICHE CE PERSO
alors comment dire que j'ai galéré samer entre serpentard et serdaigle.
finalement après avoir lu l'histoire, je trouve que serdaigle cale mieux à sa personnalité et à son vécu. Et je trouve ça d'autant plus malsain un garçon aussi sombre mais pourtant si calme dans la maison des érudits. Voilà tu sais que j'adore te lire et j'adore l'originalité qui suinte de cette simplicité prenante pls

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: break break break

break break break
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Prison Break S3 (spoiler inside)
» Prison Break
» PRISON BREAK - THEODORE BAGWELL
» [Série Us] OZ - Ou la série qui à inspiré Prison Break
» BMW M1 shooting break***maquette terminée***

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: