Let's play - Billy

Invité
Invité
avatar
Let's play - Billy Jeu 25 Oct - 13:16


Let's play - Billy



C’est vendredi. Et plus précisément vendredi soir. Ce qui veut dire que les cours sont finis, que le week-end commence et que les devoirs…. attendront dimanche soir... Non, ne suivez pas mon exemple les enfants. Pas celui là en tout cas. C’est mauvais pour les études. C’est mauvais pour les notes et donc c’est mauvais pour L’AVENIR. CQFD. Et surtout, c’est mauvais pour vos cernes. Genre passer la nuit sur un devoir d’histoire de la magie, non seulement ça attire Morphée, mais en plus ça creuse ton dessous des yeux ultra sensible. Si t’étais pas au courant, maintenant tu sais. La science fuse chez Jean-Eude (admire mon clin d’oeil) winkwink.

Bon, moi, c’est pas que je m’en fou de mon futur nooooon…. il est déjà tout tracé dans ma tête au stabylo à paillettes, et c’est pas que je m’en fou de mon dessous des yeux, j’ai déjà la peau parfaite (ou parfaitement camouflée mais chut plz), c’est juste qu’à part un parchemin de bota (check si toi aussi tu raccourcis le nom des cours. …. ou des profs. Mdrrr et là t’imagines Monsieurs Moisillon… oui oui c’est rigolo) et des révisions de sortilège, ben l’année commence en pépère. Donc je profite. Je procrastine tant que c’est possible. Bah, normal nan ?

C’est le week-end. Ce qui veut dire que demain c’est samedi (sisi) et que je pourrais faire ma morning routine en slowmotion. Avec les soins, les masques et l’épilation (non, je dirai pas quelle zone) Et que je trainerai ma merveilleuse personne parfumée jusqu’à pas d’heure dans la salle de bain avant de m’exposer olfactivement au reste du château. (promis je parle pas de flatulences). Puis je pense que dimanche j’irai jongler avec Owen dans le parc. Vas savoir pourquoi j’me suis mis cette idée dans la tête. Probablement parce que je suis blond (meilleure excuse du monde après “j’ai mes règles”. sauf que j’ai pas de boobs haha...).

BREF. Là, c’est vendredi. Et genre, comme un loup garou en pleine lune (les poils en moins), j’ai une furieuse envie de me transformer en monstre. Monstre quasi solitaire. Devant un PC. Sur un jeu. Sur une chaise. Et j’ai pas envie qu’on me pique la place. Genre le gosse trop chiant tsé. Du coup, à peine le dernier cours fini, je bondis gracieusement jusqu’au 5ème étage sans prendre la peine de déposer mes affaires en salle commune… mais je me rafraîchit quand même en passant SEULEMENT 37 min dans la salle de bain la plus proche. J’ai mes priorités et ma coiffure, mon teint et la non-présence de chose entre mes dents en font parti (après y a mon déo vanille).

Une fois sorti de la salle de bain, qui gardera un effluve vanille/coco durant un moment, me remerciez pas, je me dirige vers la salle des PC. J’adresse des sourires aveuglants à mes nombreux followers que je croise dans les couloirs, leur promettant une dédicace dans les 10 prochaines années, j’ai un carnet de dédicaces chargé oui oui. J’entre dans la pièce qui… euh… comment dire tout en y mettant les formes… qui pue. Oui. Ca fouette. Du coup je grimace avec beauté et me dirige vers un siège libre. Il y a quelques élèves dont une rousse, un chauve (le pauvre), un… prof et OH un blond. D’ailleurs je m'assois à côté sans faire gaffe aux écrans qui m’entourent. Je dépose mon sac, me penche pour l’ouvrir et en sors un flacon type pschiit pschiit. Et je pschiit pschiit ma place, le devant de mon écran, l’assise du siège et, tout en levant la jambe et en m’étirant de tout mon long (akka la pose swaggy) je dessine un coeur en pschiit autour de moi. Et haaaaaaa… voilà qui sent bien meilleur. Du coup, tout content de mon action positive, je pose mon fessier sur le siège et rallume la machine. L’écran s’éveille, je tire mon portable, prend la pose et le cliché parfait est prit.

Quelques minutes plus tard, l’ordi est lancé, LOL est lancé, le choix de mon champion fait. Je décide de prendre l’espèce de loup, Warwik, juste parce j’ai pensé au loup garou un peu plus tôt. Je salue ma team en donnant un faux nom, sinon ils me reconnaitrons et seront tellement happy de m’avoir dans l’équipe qu’ils seront plus concentrés sur moi que sur la partie. Et moi je veux gagner, donc je leur ferai l’honneur de décliner mon identité à la fin. Si on gagne. Plus que quelques minutes avant le début de la partie. Je frétille sur mon siège, décide de mettre en ligne mon selfie prit juste avant. Puis je pense à ma stratégie. Je me frotte les mains, tout en me félicitant d’avoir posé sur le bureau mon gel hydroalcoolique parfum Papaye.



©️ fiche by ell


Billy Catwright
mage level 42
mage level 42
Billy Catwright
Messages : 636
Points : 809
Re: Let's play - Billy Ven 26 Oct - 14:05


Do you want to play a game ?

C'est vendredi après-midi, ce qui signifie que Billy peut jouer toute la nuit s'il le veut, personne ne lui dira d'aller se coucher car il y a cours le lendemain. Après deux heures d'Histoire de la Magie qui lui paraissent s'éterniser pour toujours, à croire qu'ils sont coincés dans une boucle temporelle, Billy est enfin libéré de ses obligations de petit sorcier. Il peut se rendre au cinquième étage et devenir le Billy geek que tout le monde connaît. C'est pas une secrète identité mais c'est cool quand même. Le jeune Poufsouffle emporte dans son sac un paquet de biscuits pour tenir toute la soirée, parce que le blaireau est un animal prévoyant, et débarque rapidement dans la salle des ordinateurs. Relativement vide à cette heure, il n'y a qu'un prof et une élève rousse que Billy ne connaît pas. Il s'assied à l'opposé, dans la rangée de pc où il n'y a encore personne, pose son sac à ses côtés, sort ses écouteurs et fait craquer ses doigts avant de démarrer la bête. Quoi de mieux pour évacuer le stress de fin de semaine que rager sur un bon petit MOBA des familles ?

Billy s'était récemment mis à un nouveau jeu, il avait passé un mois et demi d'été dessus alors on pouvait dire qu'il s'y connaissait pas mal maintenant. Pendant longtemps il avait regardé League of Legends de haut, jugeant que ce jeu n'était qu'un "nid à rageux". Il avait rapidement rejoint la ligue de ces mêmes rageux et c'était révélé très doué pour.

Billy retrouve ses copains sur Discord avant de lancer une partie tous ensemble. Mais le joueur qui guide habituellement le groupe n'est pas présent. Pour la première fois, c'est sur le Poufsouffle que repose la responsabilité de motiver les troupes et rappeler à chacun quelle est sa place. Ça tombe bien, toutes ses économies sont passées dans l'achat d'un casque de gaming tout neuf avec un micro intégré, pour pouvoir insulter plus efficacement ses adversaires (et accessoirement donner plus rapidement des ordres à sa guilde quand il joue à WOW).

"Ch-challenge accepted !" salue Billy en allumant son micro.

Miss Fortune est son champion pour cette partie, il choisit toujours des filles quand il joue en ligne, et c'est lancé ! Le premier round se passe bien, Billy est content de sa team, même si Jean-Michel Cassos fait n'importe quoi avec son champion, là. Billy serre les dents, ils ne sont plus qu'à quelques secondes de la fin… Il gagne et lève les bras au ciel, tout seul devant son écran d'ordi.

"Youhou !"

Pendant qu'il échange deux-trois mots avec ses coéquipiers sur le serveur, quelqu'un s'installe au poste à côté de lui et une odeur étrange lui assaille les narines. La personne vient de... sprayer sa zone d'action. Billy lui lance un regard incrédule, avant de tousser. Le truc lui agresse le nez !

"Ça va ?" demande Ezreal. Billy réajuste son micro :
"Ouais, j'me fait into-intoxiquer. Allez, j'relance !"

Il envoie un regard critique au joueur à côté, mais celui-ci est trop occupé à se prendre en selfie pour le remarquer. Oh, Billy le reconnaît, c'est quoi son nom déjà ? Le genre de mec à se construire un temple à son effigie sur les réseaux sociaux… Il prévoit sûrement d'alimenter son compte avec de nouveaux clichés. Billy grimace, tout en se faisant la réflexion que, dans cette salle obscure illuminée d'écran, ce Gryffondor brille un peu trop. C'est sûrement un vampire de Twilight. Le petite blaireau pouffe de rire, avant de se concentrer sur sa nouvelle partie.

Elle s'avère dès le début plus difficile, la team en face n'est pas composée de rigolos, contrairement au Jean-Michel Débile dans son équipe, qui fait décidément n'importe quoi avec son champion.

"Yo Ashe, recule !" Billy donne ses ordres calmement, enfin ça c'était au début. "Sur la gauche ! La gauche ! Ouais !" Tout son corps est tendu, les épaules crispées, le visage plissé dans une expression intense. Quand il est aussi concentré que ça, Billy ne bégaye même pas. Par contre il sait hurler. Dans le micro. Dans la salle aux ordis silencieuse. "SA MÈRE ASHE QUAND ON CHOISIT UNE ARCHÈRE ON SE LA JOUE PAS TANK !"

Ils sont en train de perdre avec ça, et l'équipe commence à gentiment se la jouer solo pour essayer de sauver les meubles. Billy a l'impression d'être au milieu de son salon en feu. Ça part dans tous les sens. Il donne un coup de poing rageur sur la table et écrase accidentellement son paquet de biscuits, ce qui ne fait qu'augmenter d'un cran sa frustration.

Les prévisions météorologiques pour ce soir : pluie de touches qwerty sur toute la région geek de Poudlard.
Invité
Invité
avatar
Re: Let's play - Billy Sam 3 Nov - 16:01


Let's play - Billy



La partie a commencée plutôt en douceur. J’ai farmé sur les mignons pour bien me stuffé. J’ai gagné des golds, rigolé devant les emotes du jeu (le truc qui sert à rien mais qui met en joie tmtc) chatté avec ma team sur le mini chat. Je n’ai pas de casque, et je refuse de mettre celui mis à disposition dans la salle. OUI. CEST CRADE JE TROUVE. Puis quand tu retires ton casque, ça te fait une tronche de travers avec la trace. Du coup, non. Les casques c’est classe mais que autour du cou tu vois. CA CEST INSTAGRAMMABLE. Et badass. Je pourrais mettre mes écouteurs pour jouer mais…OH OUAI. Trop bonn idée ! 3 secondes plus tard, me voilà avec des écouteurs roses à paillettes dans les trous d’oreilles. garanties sans cire. miam. La musique vient se concentrer dans ma tête. Je ne communiquerai pas verbalement avec ma team, juste en chat. Quand j’y penserai. Bref au moins, je serai un peu plus isolé dans mon monde durant la partie.

Bon. Ca se passait très bien mais, depuis quelques minutes déjà, j’ai un champion adverse qui me cherche. Miss Fortuneboobies. Le champion relou qui attaque à distance. Ouai, c’est relou quand tu joues Warwik et que tu veux du contact physique. Elle est sur ma line. Elle est plutôt balèze et me force à me concentrer. Du coup je me retrouve tendu comme un string Victoria Secret, penché sur mon clavier, les doigts frappant avec vitesse et précision sur les touches pour lui envoyer des attaques à la tronche. Elle en évite quelques unes. Pas toutes. Puis elle m’en fout une sale dans la gueule. Je grogne, sautille sur mon siège, utilise une potion, bat en retraite et reviens lui taper dessus. Et ça dure un bon moment. On se tape dessus. On fuit. On revient,  jusqu’à ce qu’à cours de mana et à la limite de la mort, j’utilise la téléportation pour revenir à la base.

Je me mord la lèvre, décide de me stuffer un peu mieux pour tenir tête à mon adversaire et retourne au combat. Elle n’est plus là, possiblement parti acheter des items, du coup je prends un peu d’avance et tape dans sa tourelle. Je check ma map pour ne pas me faire prendre par surprise lorsque j’entends un cri rageux (sisi) retentir à côté de moi. Soit je n’ai suffisamment enfoncé mes écouteurs dans mes trous d’oreilles (toujours garanties sans cire)(wink wink), soit j’ai pas mis le son suffisamment fort pour une isolation complète, soit le blond assis à côté de moi vient de battre tous les records en matière de prouesses vocales. C’est qu’il pourrait péter des vitres, je suis content qu’il soit à Poufsouffle, très loin de la tour des Gryffons. Je plains ses colocataires s’il se met à crier dans son sommeil. Mdr ça doit être joyeux…. OUI. EUH BREF. MA PARTIE. Je rive mes yeux sur l’écran quand le mec à côté gueule sur la contre productivité de Ashe. Oh tiens. C’est marrant, dans la team adverse y a aussi une Ashe. Je m’étais pas trop concentré sur elle, Miss Fortune me demande déjà beaucoup d’attention, mais en ouvrant le tableau des items/scores, je vois que la Ashe de ma partie n’a pas de très bonnes stat’. Rigolo.

Merde. Allez Focus Jean-Eude ! C’est pas le moment de divaguer. J’ai un champion à gérer. Une partie a gagner et des compliments à recevoir. Miss Fortune est toujours introuvable. Enfin, elle est pas dans mon champs de vision, et je la vois pas sur la map. Ma team n’a pas posé suffisamment de balises pour éclairer toute la map, du coup y a plein de zone grise que je vois pas. Impossible de savoir où se trouve mon adversaire. J’espère qu’elle est loin, genre en train de farmer sur les mobs de la forê-HA !!! PAR LE SLIP DE DUMBY NOOOON !! Elle était là ! Juste là dans les buissons,, cachée, invisible sur la map, à attendre que j’approche pour me sauter dessus gngngnGNGNGNGNGN (ceci est la retranscription approximative de moi en train de taper énergiquement sur le clavier et la souris pour tenir tête à mon ennemi) Je. non. GNGN; TIENS MANGE CA. gnggn. je transpire. j’ai mon deo dans mon sac, ouf. gngngn. PRENDS CA... OOOH OHHH

▬ NOOOOON !!!
▬ YEEEEEES !!!

???!!
De quoi ??? Le mec blond à côté à l’air content. J’ai pivoté vers lui dans un sursaut pas content. Qu-??? Genre. Je fronce les sourcils. Je le pointe du doigt. Les lèvres pincées.

▬ MAIS CEST TOI !!! (?)


Oui. Plus aucun doute. J’ai même pas besoin de me lever pour zyeuter son écran. J’ai beau être blond et préférer le shopping aux activités intellectuel, c’est flagrant. Miss Fortune, c’est lui (mdr il joue une nana ????) Les actions merdiques de sa Ashe qui correspondent aux résultats médiocres de la Ashe adverse de ma partie. Sa crispation durant la partie. Son éclat de joie quand je suis mort… PARCE QU IL A GAGNÉ. Wait. No way. Ca ne fait que commencer, et je ne vais me laisser faire ! GNGN. (meilleur vocabulaire de tous les temps tavu). Focus sur l’écran, je profite d’être à la base pour acheter de meilleurs items et je retourne sur ma line. Je tourne la tête vers le blond style ‘tva voir cque tu vavoir’ et me reconcentre sur la partie, là où Warwik arrive à l’endroit où je suis mort.
Me laisserais pas avoir. Je me vengerai. Pour ma fierté. Et pour les biscuits qu’il a écrasé.




©️ fiche by ell


Billy Catwright
mage level 42
mage level 42
Billy Catwright
Messages : 636
Points : 809
Re: Let's play - Billy Jeu 15 Nov - 18:28


THIS. IS. WAR.

Billy est tellement crispé sur son clavier que s'il n'avait pas la force d'une crevette de 2 mois il l'aurait probablement cassé en deux, heureusement qu'il a des brindilles à la place des bras. Son équipe fait de la merde et un des champions adverses, Warwick, lui donne du fil à retordre. Billy fait sautiller Miss Fortune de gauche à droite, ses doigts survolent avec agilité le clavier et cliquent droit et gauche dans un geste précis. Le reste de son corps ne bouge absolument pas, contraste parfait de son avatar dans le jeu. Il est concentré. Il va le dégommer. Billy lâche un petit souffle quand une de ses flèches touche enfin le loup-garou. Il s'encourage mentalement à continuer. Il chante dans sa tête, qui a peur du méchant p'tit loup, méchant p'tit loup et se demande si l'adversaire a choisi un gros monstre énorme pour compenser quelque chose (une toute petite… part d'ego). Maintenant que son adversaire l'a reconnu en tant que tel, la traque peut commencer et le chasseur n'est pas celui que l'on croit. Qui du gros loup ou de la pirate l'emportera ? Billy est tellement plongé dans son duel avec Warwick qu'il en oublie de s'énerver sur ses coéquipiers. C'est sur son avatar qu'il lâche des encouragements, allez, t'es la meilleure, allez, profite que son équipe a bien balisé la map pour prendre position derrière des buissons, espérant rester dans l'ombre du loup-garou et quand il s'y attend le moins, viser. Billy passe la langue sur ses lèvres. Vas-y, viens… ouais, allez… avance-toi naïvement dans mon champ de vision… Il plisse les yeux. Et clique gauche.

"YEEEEEES !!!"

Billy fait des moulinets avec ses bras en guise de danse de la victoire miniature sur son siège et lance un regard étonné au type à côté. Il a hurlé en même temps que lui.

"MAIS CEST TOI !!! (?)"

Ptdr t ki.

Billy hausse les sourcils, avant de les froncer direct. Woooh, ne lui dites pas que… il joue à LOL aussi. Il est pas sur Instagram faut croire ? Le Poufsouffle se penche légèrement sur le côté pour voir l'écran de son voisin.

"... Warwick ?"

Il y croit à moitié. Mais l'autre s'est déjà concentré sur la suite et Billy réalise qu'ils ont gagné mais que le mec veut sa revanche. Ses camarades l'appellent dans le micro pour savoir s'il est afk.

"Nan, j'suis là je… Wait, je coupe le micro."

Il est hors de question qu'il communique par vocal maintenant que l'ennemi est là ! Il jette un regard méfiant à Jean-Bidule McSelfie avant de taper frénétiquement ses ordres sur le clavier. Ca va être chaud pour gérer la communication et le jeu en simultané, mais au pire c'est pas le premier clavier qu'il pète… Billy grogne. Faut tt donner les gars le mec à côté de moi c un infiltré!!! Il joue Warwik jpeux plus parler dsl !

"T'inquiète darkwizard on gère !" fait Ezreal.
"Dis ça à Ashe !" crie Billy, avant de se rappeler qu'il a débranché le micro.

Il répète l'ordre sur son clavier et se replonge dans le jeu. Y'a pas moyen qu'il perde contre ce pseudo-geek en couche-culottes qui sent le pshit pshit et qui- SA MÈRE LA GOULE !

"QUOI MAIS P-PUTAIN LES MECS ! Sérieux t'es qui t-toi j'étais p-pas prêt et t-tu te jette sur moi comme ça là? T'as c-cru j'étais un bout de viande wesh, dans la v-vraie vie c'est d-du harcèlement ça monsieur, laisse ma Miss Fortune tran-tranquille, gros naze !!!"

Le pire c'est qu'il est sérieux mais faut le comprendre, il a pas l'habitude d'insulter des adversaires qui peuvent l'entendre. Le reste de l'équipe attend son retour et Billy ronge son frein en patientant le temps de ressusciter avec son avatar sur le champ de bataille. Jean-Michel Cassos vient de level up au niveau "pas si noob que ça" et ça ne plaît pas à Billy. Sa main droite se crispe sur sa souris et la gauche tabasse littéralement le clavier, mais son visage est sérieux face à l'écran et son regard suit tous les mouvements des guerriers sur le champ de bataille alors qu'il lâche d'une voix grondante (enfin grondante pour un adolescent en pleine mue) :

"Je vais marcher sur les ca-cadavres encore fumants de toute ton équipe et ensuite je te les ferai man-manger un par un jusqu'à ce que tu t'étouffes."

Celui qui a dit que les Poufsouffles étaient des créatures douces et gentilles ne les a jamais vu jouer à League of Legends.
Invité
Invité
avatar
Re: Let's play - Billy Lun 14 Jan - 17:16


Let's play - Billy



Oui. C’était bien lui. Cette Miss Fortune agressive et fuyarde (oui oui, elle attaque à distance et non je rage pas) n’est autre que ce blond. Bon. D’ordinaire j’aurais été la en mode ‘’ouiiiiii les blonds vaincront !!!” mais un blond qui tape un blond, ça va pas. Un blond qui me bat, ça va pas non plus. Ca craint du boudin et il est là, content-content, à se dandiner du popotin, des bras pour fêter sa victoire, alors qu’y a pas deux minutes il était agrippé à son clavier comme moi à une paire de Gucci si jamais quelqu’un l'achèterai avant moi en magasin.

Bon, lui aussi il est surpris de découvrir que son (charismatique) adversaire est juste à 1m50 de lui… je décale ma chaise et pouf 1m52 gnéhéhé. 2 cm d’air consommable de gagner T’EN DIS QUOI DE CA HEEN ? Il peut pas test jsuis sûr (ou alors il me prend pour un gros bêta qui adore traîner ses chaises) Tiens le voilà justement qui hausse un sourcil moins on fleek que le mien.

▬ Warwick ?

Jean-Eude, enchanté.

Mais je suis déjà re-à fond sur mon écran pour daigner décliner mon identité. De toute façon, il me connaît forcément. Ou alors il a pas Instagram. Ou juste pas de culture. Puis, du coin de l’oeil je le vois genre se pencher pour m’espionner et espionner mon écran alors je bondis en cachant ma map de mes bras en brillant :

▬ MAIS TRICHE PAS OH !!

Oh bah oui oh ! Dis donc !
J’pensais que les Poufsouffle étaient clean. Il brise le mythe. Mais il a quand même des gâteaux. Donc… aaaah jsais plus trop ! Mais qu’il arrête de vouloir me déconcentrer oh ! Il me lance un regard de type méfiant, et je lui répond en découvrant les dents. Il veut la bagarre. Il va l’avoir. Je remonte mes manches, écrase une grosse noix de gel hydroalcoolique entre mes paumes pour les frotter entre elles. Non, moi je crache pas dans mes mains bande de troll. Je suis content de l’odeur de papaye qui vient me chatouiller les trous de nez quand je repose mes doigts sur souris et clavier. Je l’entend dire qu’il débranche son micro, bah au moins, j’aurais pas sa voix nasillarde dans les oreilles. Du coup je suis encore plus content. Tellement content et tellement concentré comme jaja sur ma partie que j’enchaine les minions pour farmer du pognon et mieux me stuffer. Quand je retourne sur ma line, je me planque et je guette la venue de mon ennemie la rousse. (mddr comme le dictionnaire) Il braille encore un truc sur sa Ashe, mais je croyais qu’il avait coupé son micro ? Et du coup ça me frustre. Et du coup je fais surgir Warwick sur mon ennemie en lui sautant dessus et la griffant comme un méchant loup. Et ça marche ! Miss Fortune tombe au combat, et Jean-Eude souris de toutes ses de-

▬ QUOI MAIS P-PUTAIN LES MECS ! Sérieux t'es qui t-toi j'étais p-pas prêt et t-tu te jette sur moi comme ça là? T'as c-cru j'étais un bout de viande wesh, dans la v-vraie vie c'est d-du harcèlement ça monsieur, laisse ma Miss Fortune tran-tranquille, gros naze !!!

????!!!

▬ AAAaaahh !!???
J’ai bondis de ma chaise. Genre. En criant bizarrement face à une telle agression. Mon cerveau se met subitement à fonctionner en mode surchauffe et j’ai envie de lui sortir des arguments qui font que, oui, j’ai le droit de me jeter sur lui comme ça là ! Je pourrais tenir un débat entier, citer des conventions et des exemples d’affaires conclues. Je fronce mes sourcils et crache presque

▬ Gros naze toi même ! Tu sais pas gérer une rousse !

Pertinent. Mais il manque un truc.

▬ C’est toi qu’à commencé !

Parfait.

La carrière juridique me tend les bras (ou plutôt un doigt oui). Mais osef les gars ! Jean-Eude vient de level-up ! Je m’auto applaudis, lève un bras en l’air et exécute une sorte de moulinet du poignet :

▬ WOUUUUH !


Content, j’ignore les regards bizarres qui me sont chaleureusement adressé et me reporte sur mon écran. J’entend l’autre s’exciter sur son clavier et quand je tente un coup d’oeil dans sa direction, je m'aperçois qu’il est concentré au point où les petites veines de son front commencent à apparaître. Il me ferait presque froid dans le dos. Je décide de retourner à la zone de respawn pour acheter de nouveau item et accessoirement me full life avant de retourner au combat. Je débloque le niveau suivant d’une de mes attaques donnée par mon level-up, et jette un coup d’oeil à la map et au chat pour voir ce qui s’y passe. Tout semble ok, ma team veut même prendre le Nasher, cette espèce de dragon qui pop à un moment et qui buff à mort la team qui le bute. J’envoie un “ok lé ga jarrv”. Donc je dévie pour aller au dragon quand :

▬ Je vais marcher sur les ca-cadavres encore fumants de toute ton équipe et ensuite je te les ferai man-manger un par un jusqu'à ce que tu t'étouffes.

…. oh.
“je refé sa goule à missfo & jarrv”.

Donc je dévie une nouvelle fois pour aller vers Miss Fortune… qui court vers moi. Et qui s’arrête pour me tirer dessus à distance. Evidemment. Je serre les dents, essaye tant que je peux d’éloigner Warwick de sa zone de tire. Dur. J’enchaine les frappes aléatoires sur mon clavier (mais ça fait genre je joue comme un pro). Je commence à suer. Mais je fini par me tirer d’affaire, et par me soigner en utilisant des potions. Je bondis à nouveau sur mon ennemi que j’avais réussi à fuir.

▬ Ton sang sur ma fourrure gwaaaaaaaaah.


Et je frappe. Frappe. Sur mon clavier pendant que Warwick griffe la rousse (mdr le dictionn-ok on a comprit) et puis il se passe un truc. vite. et je suis mort.

g pa compri.


▬ DE QUOI ??!! NAN MAIS MAIS. TA MERE LE TROLL.


Je claque mes paumes sur mes cuisses quand je tourne la tête vers le blond en mode “jvais t’arracher les cheveux… avec les dents… de ta chouette.’’

▬ T’façon jouer à distance c’est pour les peureux.

Voilà. Je me console comme je peux pendant que mon perso ressuscite. J’ouvre le chat, j’envoie un “go nasher” et me décide à retrouver une partie de ma team sur le dragon pour pouvoir me buffer et retourner sur la ligne de combat.

Non c’est pas de la triche, j’optimise mes ressources. Après ça, j'irai lui refaire sa tête et on ira dégommer le quartier de la team adverse. muéhéhé.




©️ fiche by ell


Billy Catwright
mage level 42
mage level 42
Billy Catwright
Messages : 636
Points : 809
Re: Let's play - Billy Mar 15 Jan - 22:08


BILLY 1 - 0 JEAN-EUDE

Le duel est serré, très serré. Non, on ne peut plus qualifier cela de partie, ou même de jeu ; aucun des autres membres de l'équipe ne participe à l'affrontement direct et final qui se joue entre Warwick et MissFortune ou les deux blonds IRL. Ils savent que la victoire ne tient qu'au résultat de leur duel : celui qui gagne le duel gagne la partie. Celui qui gagne la partie gagne l'honneur ! Et sauve le monde ! Billy est très concentré et tellement agrippé à son clavier qu'il a l'air d'essayer de fusionner avec lui. Au début, son adversaire semble l'ignorer, mais sa menace fait mouche et il sent que la tension monte sur le joueur d'à côté. Déjà, parce qu'il a zéro répartie. Preuve qu'il est stressé, ou juste impressionné par sa volonté de gagner. C'est le pouvoir du shonen. La volonté. Il ne peut pas perdre. Les esprits de Naruto et Luffy sont avec lui.

"VIENS T'BATTRE !"

Il sait que l'autre est là quelque part et… oui ! Trouvé ! Il le crible de flèche ! Enfin, son personnage crible l'autre personnage de flèches. Pas le joueur évidemment. Billy est pacifiste. Il hurle de frustration quand son ennemi prend le dessus. Qui crie aussi. Ils sont dans le feu de l'action et les autres occupants de la salle sont peut-être partis en courant. Quand enfin… oui. OUI. IL L'A EU !!!

"HAAAAAAAA !"

C'est à la fois du soulagement et de la satisfaction dans sa voix. Il lève les bras au ciel. Puis il se retourne vers l'autre et pointe les doigts sur lui façon fingerguns :

"HAAAAAAAA !"

Billy entame ensuite une petite danse de la victoire sur son siège. Woop woop, c'est qui le boss ? C'est qui le boss ? C'est luiiii, c'est luiiii ! Et l'autre qui rage comme un mauvais perdant, rohlala… Oui, Billy aurait fait pareil à sa place. Mais il n'est pas à sa place. Alors zéro empathie. Poufsouffle en carton, va !

"C'est b-bien un discours de loser, ça ! J'te prends qu-quand tu veux sur une re-revanche ! T'as qu'à choi-choisir mon perso. N'importe qui, j'te rétame."

Oula, c'est qu'il a pris la confiance, le petit ! Billy croise les bras et s'enfonce dans sa chaise à roulettes, qu'il fait pivoter de gauche à droite et de droite à gauche et regardant Jean-Eude avec un petit sourire satisfait. S'il avait des lunettes de soleil, il les mettrait avec un petit "fuck yeaaah".

Pendant ce temps, son équipe se demandait s'il allait donner signe de vie et tapait fébrilement sur le chat pour attirer son attention, à coups de AFK???, MISSF??? CHEF???, JKSHDKJGJHDF???

Ce n'est que lorsque son pineapple vibre dans sa poche parce que le joueur d'Ezreal lui envoie directement un message sur Harmony que Billy se rappelle qu'il a une partie à jouer. Il tape un petit "sorry les gars" sur le tchat et reprend le cours du jeu. Oui, LOL ne se limite pas à son duel avec un seul adversaire. C'est du travail d'équipe ! Billy compte là-dessus pour gagner. Mais c'est sans compter la hargne de son adversaire et son désir de vengeance… Lui aussi, il a le pouvoir du shonen en lui.
Invité
Invité
avatar
Re: Let's play - Billy Mar 22 Jan - 17:33


Let's play - Billy



I’m Gollum face. Sisi tu vois Gollum quand il est en mode méchant, les yeux qui lui sortent de la tête et surtout les dents du bas qui s'avancent tellement qu’on dirait un Bogdanoff ? Avec les filets de salives en plus, tellement t’es concentré dans ta colère ? Le genre de tronche que omg, non, jamais je voudrais voir afficher sur mon fil insta. Au pire je dirais que c’est pas moi mais un fan qui a raté sa chirurgie pour me ressembler. (rigolez pas, c’est CRÉDIBLE.) C’est pas ma meilleure tête, mais c’est celle que j’ai actuellement, les yeux focus sur l’écran, les nerfs à vifs.

A fond sur le Nasher, on le termine rapidement avec ma team. J’ai en tête d’aller massacrer l’autre blond, du coup je prend pas la peine de féliciter mon équipe, qui doit s’en sentir terriblement triste. Je me rend sur la line où un combat acharné s’engage avec Miss Fortune. Je frappe mon clavier comme si c’était une pâte à pizza, clique sur ma souris à une vitesse qui me fait paniquer tellement je risque de me péter un ongle, et ça serait terrible. Moment d'inattention (je regardais mes ongles) et MissF m’achève. Je grogne en bondissant sur ma chaise (mais je suis content de pas m’être cassé un bout de phanère terminal kératinisé (tavu les mots de la connaissaaaaance whouuu)(oui merci Wiki).

Warwick re-pop. Ma team hurle dans le chat que nos ennemis ont prit l’avantage et qu’ils foncent droit sur notre Nexus. J’ouvre de grands yeux comme un tarsier. Fichtre, je les avais pas vu venir tellement MissFortune m’accaparait. et OH LE BLOND !! je viens juste de me rendre compte que OUAI MERDE. A chacune de nos confrontations, on reculait. Et on reculait vers où ? Vers ma base. La base de mon équipe. Vers le Nexus. Vers la fin de la partie. VERS L’ECHEC. Nooooon.

Je pleure.

Mdrrr Non, jrigole.

Mais je pleure presque.

▬ Non non non non non…

L’équipe adverse est dans la base. MissLarousse planquée derrière ses copains à envoyer ses munitions à distance. Je rage. Je bouillonne. Et je fais ce qu’il faut pas ; je fonce dans le tas, me fait tuer, et comme je ne suis plus sur le terrain pour défendre, les autres en profitent pour détruire ce qui reste des tourelles avant de s’attaquer au Nexus. Je re-pop, et comme je suis blond, comme je suis con, je refonce dans le tas. Alors oui, c’est déjà perdu. Mais j’y crois genre. VRAIMENT. Puis PAN. Je meurs. Atteint par l’autre blond qui bondit de joie tandis que l’écran de défaite s’affiche devant mes yeux tristes et étonnés.

Il hurle, je l’entend. Je tourne lentement ma tête vers lui, comme si mon cou était visé et qu’il butait pour tourner (oui, ça fait très film d’horreur aussi)(sauf que je suis beau pour jouer dans un film d’horreur)(désolé). Il est content. Il tourne dans sa chaise et je crois qu’il a mal au dos parce qu’il se met à se dandiner de façon gênante. Je le regarde comme s’il était un morceau d’anchois qui danse. Il parle. Il dit un truc. Je capte pas tout. J’entend le mot looser, ça me suffit à me reconnecter au monde. Il me provoque. Me dit que même si je lui choisi un perso il me mettra ma race. Et j’avoue que je suis très tenté de l’handicapé en lui foutant un perso à la con et en prenant moi un perso qui aurait l’avantage sur lui. Je grince des dents. J’hésite. C’est très tentant. Il pivote vers son écran. Je bondis hors de mon siège.

▬ Jvais pas te faire ce plaisir là ! Avec n’importe qui j’te met le pâté.

(oui “jte met le pâté” pas LA pâté, le pâté, jsais plus cque jdis.)

Je suis debout devant le lui, yeux qui lancent des éclairs. J’ai fais mon choix, j’irais pas choisir NOS persos pour ma revanche, ça serait pas équitable (et mdrr la honte si je perd; oh no).

▬ Celui qui perd paye le couscous !

Je réalise juste que je sais pas le cuisiner.

▬ Au resto.

Je précis, autant pour lui que pour moi. Et il aime couscous. Tout le monde aime le couscous.


Je pivote COMME UNE DIVA (à paillette) et retourne m'asseoir sur la chaise après ce petit duel de yeux. Je lance une partie, scroll pour trouver un perso. Hésite. Et fini par choisir Amumu. … HAHA CEST AMUMUSANT. (oui, j’imite Billy qui bégaye)(oui c’est pas jenti)(pardon). Ce petit pharaon/momie est mignon et surtout très chiant quand on sait le jouer. Et je sais plutôt bien être très chiant, donc ça devrait bien se passer. JE LE PRIE.  





©️ fiche by ell


Billy Catwright
mage level 42
mage level 42
Billy Catwright
Messages : 636
Points : 809
Re: Let's play - Billy Lun 4 Fév - 17:08


BILLY 1 - 1 JEAN-EUDE

Le clavier vole jusqu'au mur opposé, où il éclate en dizaines de petites touches explosées. Flashback cinq minutes plus tôt, alors que Billy est encore tranquillement (c'est relatif) assis sur sa chaise d'ordinateur, concentré sur sa revanche. Ouais. SA revanche. Contre le blond qui le prend de haut là avec ses euh… plusieurs dizaines de centimètres d'écart, probablement. Jean-Eude a accepté de refaire une manche, mais pas sous les conditions du Poufsouffle, qui éclate d'un rire. Un peu crispé. Légèrement en décalage par rapport à sa bouille de gamin à la chevelure angélique. Billy habité par l'esprit d'un vieux geek aigri d'une trentaine d'années.

"Tant pis pour toi, loser."

C'est dit avec tellement de conviction que sa voix ne tremble même pas. Mais les exorcistes peuvent se rassurer, c'est toujours une voix trop aigue et en pleine mue qui sort de la bouche du jeune adolescent de 14 ans. Il ramène son clavier à lui pour mieux le martyriser et, juste pour le sport, il garde Miss Fortune. Il va lui remettre la pâtée avec la belle rousse, suprématie féministe dans ta gueule, aaaaaah ! Ouais, Billy crie un peu, aussi. Le reste de la salle a probablement fui maintenant, pour appeler le bureau des Aurors ou Ste-Mangouste. Et Billy est tellement sûr de lui, tellement fier qu'il reprend le casque pour donner des ordres à sa team à travers le micro. Il n'a plus peur de rien. C'est un guerrier. Un bonhomme. Ouais il dort toujours en pyjama petites fusées et étoiles, mais ON S'EN FOUT. C'est pas le propos. Dans ce siège, devant cet écran, avec cette équipe aux commandes, Billy est un dieu. T'as pas idée.

"Le cou-couscous ? C'est une pierre que j'vais t'payer. CELLE DE TA TOMBE, YAAAAH !"

Le duel est lancé. Et Billy non plus, il n'a pas idée, de la râclée qu'il va se prendre. C'est bien simple, il y croit- Pendant les premières minutes. Il y croit si fort que ses jointures serrent sa souris et se crispent sur les touches du clavier et ce pauvre enfant va probablement attraper une tendinite, mais ON S'EN FOUT. Tu peux pas battre Billy sur son terrain. Cette map est son monde, ce jeu est son univers, et ouais il rageait dessus y'a encore quelques mois mais maintenant il est accro, ok ? Ou alors… ou alors, il va perdre et se dégoûter de LOL pour toute l'éternité. On sait pas. Mais Billy commence à suer. *Cette petite puuuuuuute d'Amumu commence à me les briser !* rage Billy, qui est vraiment vulgaire quand il perd. La vérité, c'est qu'il aimait beaucoup Amumu. Son origin story l'avait touché. Mais ça, c'était avant.

"PUTAIN DE SA MÈRE LA GOULE EN SLIP JE VAIS TE AAAAAAAH !!!"

Ouais, Billy est en train de perdre. Sévère. Ses équipiers ne répondent pas, ils ont probablement coupé le son pour ne pas devenir sourds. Ou alors, ils ont ragequit. Et le verdict est indiscutable : c'est une défaite en bonne et due forme. La bonne vieille raclée des familles. La baffe de dieu qui te ramène violemment sur Terre pour te rappeler que t'es qu'un moucheron. Tiens, Billy. Dans les dents. Alors Billy arrache ses écouteurs, attrape le clavier, et lui fait exécuter le meilleur vol plané de toute l'existence des claviers martyrisés par cet adolescent surexcité.

RIP petit clavier. On t'aimait.

Retour au présent : Billy prend une grande inspiration pour calmer les tremblements de son corps et de sa voix alors qu'il se rassied et reprend le micro pour appeler sa team. Pas de réponse. Il utilise la souris pour cliquer sur le tchat. Tout le monde est parti.

"... les gars ?"

Mais… COMMENT IL FAIT POUR AVOIR UNE NOUVELLE REVANCHE ? LAVER SON HONNEUR ?? Bonjour l'autorité du chef par intérim si toute ton équipe se barre dès que tu perds. Ok, c'est sûrement parce qu'il a trop gueulé, mais quand même.

"Quelle b-bande de p'tites fiottes", souffle Billy en se laissant glisser sur son siège.

Il lance un regard mauvais à son adversaire. On dirait qu'il veut le griller sur place, et pourtant sa question révèle une intention complètement différente :

"T-tu veux jouer à aut'chose?"

Avant d'être un mauvais perdant, Billy est surtout un joueur.
Invité
Invité
avatar
Re: Let's play - Billy Mar 12 Fév - 17:30


Let's play - Billy



Je suis quelqu’un de gentil tu vois ? J’aime tout le monde et je suis prêt à partager un divin couscous avec n’importe qui, pourvu qu’il soit moins beau que moi (ou alors qu’il le paye mdrr). Mais quand on me défi aux jeux vidéo, qu’on me provoque, et qu’on me dit que moi, Jean-Eude, je suis un looser, eh bien faut pas trop compter sur ma grande générosité. La bonne poire, c’est pas en ma personne que tu le trouveras.

▬ Loser, loser, tu sais dire que ça, face de citron.

Bim. L’insulte ultime pour un Poufsouffle qui en plus est BLOND. Oui, je sais que ça fait mal. Ma répartie vole super haut (mdrr oopaaas).

Je m’installe finalement derrière mon ordinateur, brillant d’une aura de conquérant, de revanchard, de guerrier paré à faire la plus grosse bataille de son ère. Je fais craquer mes doigts, remet une couche de super gel hydroalcoolique et relance une partie. Je suis persuadé que lui, petit pouffy qu’il est, il aurait jamais eut la zigounette de laisser son adversaire choisir son perso alors qu’il pouvait l’handicaper gratuitement. Force aux Gryffondors, je vais le démonter. Et je clique sur Amumu.

Il remet son casque. Pas moi. Flemme, et ma team à l’air active sur le chat. Il continue de me provoquer, en mode c’est ma tombe qu’il me paiera. DES BARRES; il aura jamais les moyen. Ma tombe sera taillée dans le diamant et dans l’or. Pas dans du plaqué mais du vrai, genre avec des lingots fondus. Les jointures seront en cuire végan de bonne qualité et les coussins en satin de la marque Sleep. Et toutes les stars viendront pleurer à mon enterrement pendant que je reposerais éternellement en paix avec mes mocassins Guccis nouvelle collection.

Oh.
Non mais c’est super triste ! En vrai on parle de ma disparition de la surface de la Terre et de la fin du swag qui l’habite. C’est surement une de ces méthodes pour me troubler et foutre le dawa dans ma tête pour que je sois moins performant dans ma partie. BEN CEST RATE.

▬ Ta technique marche pas le Blaireau ! Crève toi-même !

Je me conforte dans cette idée et décide de focus sur la partie qui vient de se lancer. Je veux gagner. Je veux gagner. Je veux gagner. Je gagnerai et lui fermerai son clapet qui bug à cette tête brûlée ! Mes doigts s’agitent. Mon corps aussi. Mon cerveau turbine à vitesse plus rapide que ton lave-linge programme essorage 1400 tours/minutes (ouai c’est du louuuurd). Le zigoto se dandine dans la rage et la haine, gueulant dans son micro quand moi je me contente de froncer élégamment les sourcils. Je vais gagner. Je vais gagner. Je vais gagn-

▬ YEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAHH !!!!!

JAI GAGNEEEEEEEE
ET LUI IL A PERDUUUUUUU

Je laisse éclater ma joie quand un grand BAAAAM vient perturber mon cri de la victoire. Je sursaute avec un glapissement. Je pivote et me tourne vers mon adversaire transpirant la défaite et de colère. Il vient d’envoyer son clavier contre le mur d’en face. Genre brutal. Les touches dégringolent tristement. Je regarde, les yeux ouverts comme des soucoupes. Jsuis choqué, sur le cul. Bouche à moitié ouverte. Je m’attendais pas à un tel comportement après un échec. Une telle violence. C’est inouï. Quelle passion. J’adore ce type.

Je reste muré dans mon silence mi-admiratif mi-choqué quand il se rassoit. Il tapote sur son clavier, tentant surement de reprendre contact avec sa team. Je jette un coup d’oeil à mon écran, souris devant les honneurs qui m’ont été décernés avant de reporter mon attention sur le blond. Qui me regarde. L’air mauvais. Je tressaillis, paré à recevoir les pire insultes sur ma mère mais c’est tout autre chose qui sort de sa bouche. Il m’invite à jouer à autre chose. Et je cligne des yeux pour me replacer dans le moment présent.
Je réfléchis. Rapidement je me demande si j’ai envie de changer de jeu. Je ne sais pas. Et est-ce que j’ai envie de continuer à jouer avec lui ? Là, la réponse m'apparaît avec une évidence flagrante ; oui.

Alors je me lève, me dirige vers un autre PC et remarque au passage que la salle est vide. Il n’y a plus que lui et moi. Je me frotte intérieurement les mains; huhuhu TANT MIEUX. Je débranche le clavier de l’autre PC, en mode flemme d’utiliser un reparo sur l’autre engin. Puis je me plante devant mon compatriote de jeu.

▬ Toi, moi, même team.

Je lui tend le clavier en me disant que oui, ce type est doué. Il sait joué. Il est plutôt bon. Même très bon. Mais je pense pas lui dire. Il va trop prendre la confiance sinon. Puis ça fait genre trop guimauve et tout “ouai tu joues bien”. C’est vrai, mais chut, on dit rien. Mais j’ai quand même envie de lancer une partie avec ce type dans mon équipe. On va tout déboiter.

▬ A celui qui fera le plus de kill !

Eh bien oui, parce qu’il faut bien un peu de challenge. Sinon c’est pas drôle.

▬ Ah, et tu oublies ma tombe ok ? Le couscous c’est moins cher.

Et je ponctu avec un clin d’oeil instinctif + big smile ultra charmiiiing.
Je pose mon fessier sur la chaise, clique sur lancer une nouvelle partie et lance une invitation au blondinet. Je pic Warwick et patiente durant le lancement.

Ce n’est pas moi qui prend le premier kill, c’est un gars de notre équipe. Ca m’agace un peu, j’aurais voulu avoir le premier sang. Mon compatriote aussi, sûrement. (mdrr oui il gueule c’est assurément pour ça). La partie se déroule plutôt bien. On prend l’avantage. On ramasse du blé. On défonce les mobs. On dégomme nos adversaires.

▬ Du renfort pleeeeeaaaaase !!!

On se porte secours.
Main dans la main.
C’est beau.
Petite larmichette.
Mdrr non je rigole.
On sue du saindoux /glamour
Et on finit par remporter la victoire LA VICTOIIIIIRE QUAND ON A LE BALLON AU BOUT DU PIED QUAND ON A TROUVER LE BON ÉQUIPIER UNE PASSE ET CROCH-... toi-même tu connais la suite.

Puis vient le compte des kills.
Execo.
Et c’est pas plus mal. Je me dis qu’au moins, on ne s’arrachera pas les cheveux sur la réussite de l’autre. Je fais rouler ma chaise (même si elle roule pas) vers Billy et lui tend la main.

▬ C’était une bonne partie. Ca te dit d’aller prendre un chocolat pour fêter ça?

On va fêter notre victoire.
Je vais fêter le fait d’avoir trouver un super coéquipier pour jouer à LOL.
Et je vais fêter ma nouvelle amitié.




©️ fiche by ell


Billy Catwright
mage level 42
mage level 42
Billy Catwright
Messages : 636
Points : 809
Re: Let's play - Billy Jeu 2 Mai - 19:44


YOU WIN (1 NEW FRIEND)

Face de… citron ? Billy cligne des yeux, déstabilisé dans sa concentration. Est-ce que c'est raciste si c'est dirigé contre sa maison ? ….PAS LE TEMPS POUR CES CONNERIES. Il est en train de perdre ! Et la défaite a un goût... acide. Un goût de citron. Billy grimace devant la joie de son adversaire. Billy a toujours été très mauvais perdant en jeux vidéo. Il le sait, et il ne peut pas s'empêcher de jouer, encore et encore. Même s'il sait qu'il risque de perdre, car ce n'est pas (encore) un grand gamer. Un jour peut-être. Il doit continuer de s'entraîner. Continuer de jouer. De perdre et de gagner. Et malgré sa défaite, il veut s'amuser encore un peu. Ouais, ça crie, ça s'insulte et ça transpire : c'est fun ! Billy reconnaît aussi les qualités de joueurs de Jean-Eude. Alors quand ce dernier lui propose de jouer dans une même équipe, il n'hésite pas longtemps :

"Mmh… ok !"
"À celui qui fera le plus de kill ! Ah, et tu oublies ma tombe ok ? Le couscous c’est moins cher."

Il y tient, à son couscous. Poufsouffle refoulé ? Billy ne peut pas refuser.

"Deal !"

La partie reprend, plus intense qu'auparavant. Est-ce parce qu'ils sont dans la même team ? Que Billy se sent le devoir de soutenir son ancien adversaire ? Les nouveaux ennemis ne lui font pas peur ; si le blond était si difficile à battre, c'est qu'il sera un allié de taille. Le blaireau répond à son appel à l'aide avec joie, et insulte leurs adversaires avec encore plus de joie. C'est effectivement la victoire qu'ils remportent, Billy crie sa joie, Jean-Eude crie sa joie, ils sont tous deux sur la même longueur d'ondes pour la première fois. Le jeune blaireau soupire en se laissant tomber en arrière sur son siège. C'était une bonne partie. C'est fatiguant, de jouer aussi intensément... puis, ça creuse l'appétit... Le grand blond se retourne vers lui et tend la main. Billy la regarde, puis le regarde, puis son regard s'illumine quand il lui parle de chocolat chaud. Damed, il sait comment parler aux Poufsouffles, celui-là ! Est-ce qu'il a lu dans son esprit ? Sans plus d'hésitation, Billy serre la main de Jean-Eude, scellant leur partenariat et, peut-être, le début d'une amitié.

"Ouais !"

HJ:
 
Contenu sponsorisé
Re: Let's play - Billy

Let's play - Billy
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» adieu Billy.....
» Ariane de Billy Wilder
» [SOFT] SAVE & PLAY : sauvegarde de médias [Gratuit]
» [HTC ONE M7][RECOVERY][2.8.3.0] TWRP Materialized Play Themed [12-30-14]
» [RÉSOLU] [GOOGLE PLAY] Impossible de télécharger ou de mettre à jour des applications

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: