Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy

Invité
Invité
avatar
Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy Dim 28 Oct - 18:34

LE WHISKY POUR REMÈDE


Uther reposa son verre de whisky Pur-Feu avec un peu trop d’aplomb. Fermant les yeux, il savoura la brûlure du liquide qui se propageait délicieusement sur sa langue et dans sa gorge, tel un feu de forêt. Lentement, ses joues prirent une légère teinte rosée. Une chaleur indolente et salvatrice se répandit dans ses membres et, les images se mirent à abonder dans son esprit.
Plus jeune, lorsqu’il avait décidé de s’initier aux alcools forts avec quelques autres camarades de Serpentard, il avait mis toute son adresse et son ingéniosité au service du vol d’un brandy de prix, en provenance de la cave de son père. Il se remémorait la surprise et le déplaisir qu’il avait alors ressenti, en goutant le liquide. Sa langue avait presque perdu toute sensibilité les jours qui avaient suivi cette première expérience mais, il ne s’en était senti que plus fier et adulte.

Il avait prétexté un rendez-vous galant pour esquiver la salle commune et les glapissements incessants des premières années. Ici au moins, il était sûr de ne croiser aucun enfant sauvage.

De l’autre côté des carreaux embués, les dernières lueurs du jour coloraient le ciel d'une teinte violette et morne.

Le feu de l'âtre et les chandelles, brûlant de minuscules flammèches magiques, donnaient aux Trois balais des allures fantomatiques. Le mobilier semblait changer imperceptiblement de proportions: les ombres s’allongeaient à l’infini et se recroquevillaient immédiatement sous son regard. Il fit tourner son verre, absorbé par ses pensées.
Le murmure afféré des conversations environnantes ne le tirait plus de sa rêverie.

Lorsqu’il jeta à nouveau un coup d’œil par la fenêtre, la nuit était là. D’ordinaire, c’était l’heure où les échanges devenaient sérieux et pressants, mais il n’avait pas envie d’accélérer la cadence. Il prenait son temps pour finir son verre au mépris du couvre-feu. Si le contexte était propice à la détente, quelque chose l’empêchait cependant de relâcher la tension qu’il éprouvait dans la nuque et dans le dos. Même l’alcool, qu’il connaissait pour être un puissant remède en la matière ne remplissait plus son office. C’était comme si quelque chose grattait sous la surface, quelque chose qu’il ne pouvait pas encore voir.
D’un geste naturel, il tira sa baguette de la poche de son manteau et, pensa machinalement.

Flambios

Il ne se rendit compte de ce qu’il avait fait qu’en contemplant la minuscule série de chiffres qui scintillait sur la table, entre son coude et le verre de whisky. Il la contempla en fronçant les sourcils. Il n’aurait pas su mieux s’y prendre s’il avait eut l’intention de dégrader les biens des Trois balais.


Dernière édition par Uther Windsey le Ven 30 Nov - 16:06, édité 1 fois
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1876
Points : 1792
Re: Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy Lun 5 Nov - 23:34


Une sombre affaire de points


Tu ne te souviens plus de pourquoi tu étais sortie ce soir là. Il était samedi et Harry et Joy t'avaient trainé à la taverne pour passer du bon temps et au passage lâcher un peu les cours qui t'obsédaient un peu trop depuis le rentrée.

Posée au bar avec une bierre au beurre, le retourneur de temps cachée sous ton gros pull contre ta poitrine, tu ne pouvais pas t'empêcher de relire les yeux vides tes cours de la journée, écrivant machinalement sur tes parchemins et cochant sur ton portable.  Si tes camarades de Poudlard ne te connaissaient pas, tu passerais sans aucun doute pour une asociale.
Bon, c'était peut-être vrai parfois.

Finalement, tes amis finirent par réussir à te faire décrocher et tu relèves ton nez des devoirs, rangeant tes affaires dans ton sac pour aller danser

Une petite bande fit soudain irruption au bout de quelques minutes, chahutant sous les yeux inquisiteurs et agacés du gérant. Alors qu'ils semblaient faire comme chez eux, tu finis par te racler la gorge pour leur faire comprendre de baisser d'un ton. Tu détestais qu'on t'ignore Andy, qu'on fasse comme si tu n'avais aucune autorité, aucun pouvoir, aucune main mise. Alors petite voix grands moyens, tu t'approches d'eux en agitant ton insigne des préfètes.

« Eh vous trois ! Vous êtes sourds ? Baissez le volume ou je vous assure que les points pour serpentards vont partir en flèche. »

Menton relevé, dos droit, allure impassible et conquérante, à croire que ça ne leur suffisait pas. Un regard dédaigneux sur la couleur de ton uniforme et ils te tournèrent le dos.

« Très bien, cinq points en moins pour Serpentard. Fichez moi le camp. »

Le gérant te fit comprendre qu'il prenait le relai, alors qu'une voix t'interpellait. Elle te donna des frissons et compulsa tout tes muscles. Tu te retournas d'un geste brusque, accompagné de deux yeux assassins. Qui avait osé t'appeler par ton prénom ? Il n'y avait qu'une personne.

« Windsey. »




winner is dreamer who never gives up; andy


Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!


Dernière édition par L. Andy Ollivander le Mer 5 Déc - 17:44, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy Ven 30 Nov - 18:55

LE WHISKY POUR REMÈDE


Il dégagea subrepticement son coude pour recouvrir le graffiti, comme si de rien n’était, un peu gêné par sa propre inconséquence. Cette bêtise, bien qu’elle fût le fruit de son inattention, eut pour avantage de le ramener à la réalité. D’un air un peu étonné, il considéra les groupes de sorciers environnants. Combien de temps avait-il passé là, assis, à considérer son environnement d’un air vague et morose ?

Uther avait tant de choses sur le cœur. Tant de choses qu’il ne pouvait exprimer.

Ces derniers temps, il n’avait eu de cesse de se perdre dans les méandres de son esprit. S’il se levait chaque matin dès l’aube avec un but, il en oubliait le fil dès les premières heures de la journée… pour ne s’en rappeler que sur le chemin des dortoirs tard le soir, lorsqu’il était suffisamment abreuvé de fatigue et d’amertume. C’était à n’y rien comprendre… un peu comme si quelqu’un lui avait jeté un sortilège de confusion. Sa main se figea, le verre de whisky en suspens au-dessus de la table : son regard s’était arrêté sur une jeune fille.

Une gryffondor de cinquième année, brune, coiffée d’un nœud de velours noir, qui sirotait un jus de citrouille près de la porte d’entrée. Ils s’étaient croisés au club de duel, mais ne s’étaient jamais parlé. Uther se rappela d’elle comme étant Belladonne Saltrey, une sorcière de sang-pur, connue pour ses talents de duelliste ainsi que pour sa guigne extraordinaire. C’est sans doute ce qui la sauva lorsqu’un petit groupe de serpentards entra pour lui chercher des noises, manifestement décidé à en découdre.

Ils étaient au nombre de trois, trois canailles mal dégrossies, un peu pataudes et convaincues de leur potentiel intimidant. Tirant bruyamment à eux bancs et chaises, s’asseyant à même la table, ils encerclèrent Belladonne, qui ne semblait pas comprendre ce qui était en train de se passer. L’un d’entre eux se pencha vers elle pour lui murmurer quelques mots, bientôt ponctués par les rires faussés de ses deux acolytes. La jeune fille consentit à quitter son livre des yeux pour considérer l’idiot qui la dérangeait si grossièrement dans sa lecture. On le lui arracha à des mains. Dans toute sa scolarité, Uther ne se souvenait pas avoir été aussi stupide : les serpentards ne se devaient-ils pas d’être les plus rusés ? Il fallait y mettre un terme avant que les choses ne dégénèrent et que l’image de la maison n’en pâtisse.

Quittant son assise, il esquissa un pas en direction du conflit, quand une petite voix haute et claire coupa court à la manœuvre d’intimidation. Flamboyante et pas particulièrement disposée à se montrer arrangeante, la cracmolle Ollivander agitait son insigne sous le nez des garçons… Il n’en su pas davantage sur le contenu de leur échange : il avait déjà parcouru la moitié de la distance qui le séparait de la préfète. Peut-être un peu trop rapidement à son goût.

Laëstiel ?

Whisky Pur-Feu et sombres considérations envolées, il se constitua un masque de cire qui démentait l'étonnement perçant dans sa voix. Il n’avait pas recroisé Laëstiel depuis les évènements. Mais il avait appris ce qu’il s’était produit. Des communiqués dans la Gazette. Des flash-infos sur les réseaux sociaux. Des bruits entendus en salle commune. Ce que tout un chacun savait. Quand il avait su qu'elle avait été enlevée, il n'avait pas eu de remords pour ce qu'il lui avait fait deux ans plus tôt. Il s'était senti personnellement visé, outré que ce taré de Dave ose la soustraire à son attention, même si elle n'était qu'une cracmolle, même s'il s'était appliqué à la harceler du mieux qu'il le pouvait. La mort du sang de bourbe avait été une délivrance... jusqu'à ce qu'il apprenne ce qu'il était réellement advenu des otages...

Il préféra balayer cette pensée à grand renfort d'amabilité, comme il en avait l'habitude.

Cinq points ? Tu ne crois pas que c'est un peu cher payé pour une maladresse d'ado en pleine puberté ?
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1876
Points : 1792
Re: Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy Mer 5 Déc - 17:42


Une sombre affaire de points


Uther Windsey.
Ta mâchoire se crispe. Qu'est-ce qu'il faisait ici celui là ? Comme si tu n'avais pas assez de problèmes de niveau social en ce moment... Il fallait qu'il s'en mêle alors que ce n'était clairement pas le moment. Alors tu ranges ton insigne et tu fais comprendre aux garçons derrière toi qu'il était temps de partir et tout cela appuyé par le barman qui fut soulagé de retrouver du calme. Enfin, pas si sûr pour lui au vu de ce qui allait rapidement suivre.

« Ne remets pas en cause mon autorité Windsey. Chez toi, tu es peut-être le fils prodige du premier ministre mais je fais mon travail ici. Et tu n'es pas préfet pour décider d'une punition ou non. »

Tu plisses les yeux pour le défier du regard, gardant tout de même ta grandeur et ton sang-froid. Le but était surtout de ne pas le laisser te déstabiliser. (Ce qui était dur parfois au vu de ce qu'il était et représentait).
Et cette manière dont il roulait Laëstiel dans sa bouche, qu'est-ce qu'il lui donnait le droit de t'appeler ainsi hein? Même Felix ne le faisait pas.

« Ça sera Ollivander, pour toi. Depuis quand es-tu si familier avec moi ? »

Tu t'approches de lui pour le faire reculer et ainsi se positionner à l'écart. D'un ton menaçant mais presque brisé, tu lèves le doigt pour capter son attention.

« Qu'est-ce que tu cherches en m'interpellant devant les autres ? »




winner is dreamer who never gives up; andy


Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Contenu sponsorisé
Re: Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy

Une sombre affaire de points et de coeur volés — Andy
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Coeur Amitié ....chez La Comtesse et le point de croix
» laurent - Garde Impériale 5000 points - Terminé
» Comment relier 2 points dans la vectorisation sous Inkscape
» Justice pour Louis XVII !*
» Mon coeur te reste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: