lunettes noires ;; gareth [post-halloween]

Isaac Andersen
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Isaac Andersen
Messages : 200
Points : 421
lunettes noires ;; gareth [post-halloween] Ven 2 Nov - 23:22


les yeux encore mi-clos, le crâne qui explose. putain, mais qu'est-ce que j'ai fait encore hier soir? lendemain d'halloween. ça bouillonne dans son cerveau. il finit d'ouvrir les paupières, la vision encore brouillée par la cuite qu'il a pris la veille. il a sûrement de la bave au coin de la bouche et une haleine de chacal. il préfère ne pas y penser. il se déteste dans ces moments-là. il étend son bras pour attraper son portable, posé sur un recoin de son bureau. 11:00, bah super. sa main vient se poser sur son front avant de se lever lentement, titubant légèrement jusqu'au prochain meuble auquel s'appuyer. mais quelle grosse merde je suis. il ne sait pas par quel miracle il a réussi à rejoindre son bureau pour y dormir, mais il a réussi.
il s'empresse d'ouvrir les stores, aérer la pièce, allumer son ordinateur.
et puis il sort. son bureau est au fond de la salle des ordinateurs, et il ne s'attendait pas à y trouver quelqu'un si tôt - d'habitude, les élèves viennent en fin de journée, pour jouer ou faire leurs devoirs.

encore un qui va me voir dans un piètre état, tabarnak. il n'a pas pu se retenir de sacrer mentalement ; de vieux réfléxes du pays.
il s'approche. en réalité, il aimerait sortir sans se faire aborder, filer en salle des professeurs, se faire un café parce qu'il n'a pas le voltage nécessaire pour installer une machine dans son propre repère.
mais ce n'est probablement pas possible. il soupire. il doit avoir une mine horrible, il n'oserait même pas tourner la tête devant une glace.

« t'es là tôt, gamin. » qu'il dit simplement pour annoncer sa présence.
on a vu mieux ; pas assez de neurones disponibles pour constituer une phrase correcte. quel image donnait-il du corps enseignant? il avait plutôt intérêt de pas croiser la câlice de chauve-souris de marde d'orphan - comme une envie de pas se faire convoquer pour audience disciplinaire. « philippe, responsable magicnet, tout ça. t'as pas de l'eau? » c'est évidemment une chose normale à demander à un élève.
qu'est-ce que je fais pitié.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: lunettes noires ;; gareth [post-halloween] Lun 5 Nov - 2:00

Dure soirée

★ for @Philippe Lévesque ★ Lunettes noires
Sans en arriver à dire que j'ai des regrets, je pense tout de même sérieusement remettre en question mes choix de vie ce matin en me levant. Tous les matins sont durs, je vous l'accorde, et particulièrement ceux précédés par une fête. Et hier, c'était Halloween. Comme beaucoup de mes camarades, j'avais bien profité de l'occasion, consommant sans compter et sans me préoccuper du lendemain. Résultat aujourd'hui sans équivoque. Mon visage de trompe personne. C'est une sale gueule de bois.

Pour assurer les premiers cours, ça va être un sacré challenge. Si je devais être tout à fait honnête, je devrais aussi vous avouer que le simple fait de nouer ma cravate en était un, encore trop dans le brouillard pour coordonner le savant enchainement de croisements et de passages d'un bout du tissu à l'autre. J'avais certes jamais été très bon à ça, mais j'en étais jamais arrivé au point de renoncer à ce point. Un simple nœud tout ce qu'il y a de plus basique faisait étonnamment bien l'affaire pour maintenir le fier écusson de ma maison dans ma chemise mal boutonnée de toute façon.  

Dans un grognement d'ours mal léché, je me dirigeais alors vers la salle de cours, fin prêt à faire face à mon destin et assumer les conséquences de mes actes. C'était l'idée. Dans les faits, j'ai quand même attrapé une paire de lunettes de soleil pour camoufler mon air égaré mais ait complètement oublié ma baguette, un instrument qui peut se révélé utile quand on s’apprête à étudier la magie.

Je ne réalisais néanmoins mon erreur qu'une fois devant la porte. Peut-être étais-ce aussi parce que ça m'arrangeait, mais j'ai vu cet oubli comme un signe du destin. La preuve divine que cette leçon ne m'était pas destinée. Ca me retomberait dessus, mais ça, ça serait un problème que mon futur-moi aurait à régler à ma place.

Par cette heure-ci, le meilleur endroit pour sécher, c'est soir dehors, soit le cinquième étage. Mais ma rétine n'est pas prête à supporter l'agression lumineuse du soleil montant. Je grimpe donc le palier qui mène à cette partie de l'école. C'est le mouvement des escaliers qui choisira néanmoins ma destination finale. La salle informatique. Un choix plutôt judicieux en effet, puisque l'endroit était généralement désert. Il faut dire que les pc, quand même plutôt un truc de moldus. No offence.

Poussant lentement la porte de l'endroit, je découvrais au passage un nouvel espace que je n'avais jamais vraiment pris le temps d'explorer. L'endroit était sombre, probablement que personne n'y avait encore mit les pieds aujourd'hui. Sans grande surprise. Je me débarrasse des filtres qui assombrissent ma vision, remontant la monture correctrice dans ma chevelure avant de m'avachir sur une chaise. On a connu plus confortable, mais ça ferait l'affaire pour faire un petit somme. Bras croisé sur un clavier, la tête entre les épaules, je ferme les yeux un instant...

Son. Lumière. Mes paupière se lèvent instinctivement avec les volets. Je me redresse avec un petit temps de retard, accoudé comme si de rien n'était sur le rebord de la paillasse. Y a quelqu'un qui a déboulé d'un coin de la pièce sans que j'ai le temps de rien voir venir.

Faut dire qu'on voit pas ce genre de chose venir.

- T'es là tôt, gamin.
- Ah euh oui je euh c'est vrai.

J'avoue que j'ai du mal à garder mon self-control sur le moment. ll fait vachement jour pour le matin, non? Puis c'est qui ce gars? Il est quelle heure? Quand est-ce qu'on mange? Non je déconne. La vraie question c'est : c'est quoi son costume? Mon regard fuit la silhouette du bonhomme pour éviter un sourire qui pourrait traduire mon hilarité.

- Philippe, responsable magicnet, tout ça. T'as pas de l'eau?

J'incline la tête, préférant évitant de décliner ton identité au cas où il puisse faire remonter mon nom et que je me mange quelques heures de colle. Quelque soit l'heure, je suis probablement censé être en cours à cette heure-ci.

- Euh ouais sûr.

La tête dans ma besace en cuir, je sors une bouteille plus très fraiche. Faut dire que Philippe ne l'est pas vraiment non plus à première vue. Moi non plus, tu me diras. Je m'avance donc d'un pas bancal vers le technicien, lui présentant de quoi s'hydrater. Le pauvre gars à l'air en pls. Probablement dans un pire étant que le miens. D'une certaine façon ,j'ai un peu de peine pour lui, je crois. Ou je me sens juste psychologiquement proche de son état. Le fait est que j'ai envie de lui filer un coup de main, avec les moyens du bord. Puis si je suis sympa, avec un peu de chance, il m'enlèvera pas de points.

- Tiens. Prend ça aussi. T'en auras probablement besoin.

J'ôte la paire de lunette du sommet de mon crâne, la tendant à l'adulte me faisant face. Je tire une chaise un peu plus proche de lui, allumant un ordinateur près de son bureau, histoire d'au moins faire semblant. Avec un peu de chance, il sera assez torché pour pas se rendre compte que j'ai pas la moindre idée de ce que je fais avec une souris à la main.

-Dur soirée, hein?
★ VERA
Isaac Andersen
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Isaac Andersen
Messages : 200
Points : 421
Re: lunettes noires ;; gareth [post-halloween] Lun 5 Nov - 17:30


le liquide qui glisse le long de sa gorge n'a pas vraiment l'effet escompté. il tousse à plusieurs reprise, comme si ingérer de l'eau plate lui était devenu difficile. la vérité, c'est que son oesophage ressemble au désert du sahara. « merci. » qu'il lui lance simplement, ne voulant pas le laisser pourrir sans politesse, tandis qu'il lui rend sa bouteille. et quand il lui tend des lunettes de soleil, il se répète. plutôt compréhensif, le gamin. il se laisse tomber dans une chaise à côté du roux, s'imaginant mériter une pause alors qu'il n'a fait que trois pas depuis la sortie de son bureau. il glisse la paire teintée sur ses yeux, et son air se métamorphose - un mélance de mi-cool, mi-éclaté, dont il avait malheureusement bien trop l'habitude.

« ouais, halloween c'est jamais le top le lendemain. » il regarde la tête de l'élève, et derrière ses lunettes, on peut clairement imaginer qu'il n'y a pas été de main morte lui non plus, hier soir. boarf, au moins il n'est pas seul dans la décuve ; il se taira sur l'état du.. poufsouffle, et il suppose qu'en échange, le jaune n'ira pas crier sur tous les toits que l'informaticien s'est mis une race pour halloween. les relations élève-personnel c'est plus ce que c'était, dommage que ça soit en partie de ma faute. « tu sais t'en servir au moins? » ça pourrait paraître agressif, mais pour quelqu'un qui n'y connait pas grand chose, y rajouter une gueule de bois pourrait rendre la tâche un peu compliquée. « je dois t'avouer que quand je suis dans cet état là, même moi je suis pas capable de grand chose. c'est capricieux, ces machines moldues. » il était tout de même content qu'elles existent, puisqu'il avait pu en faire son métier ; c'était tout de même récent, et les sorciers avaient encore beaucoup de choses à apprendre sur l'utilisation de la technologie. peut-être plus moi que les jeunes... c'est un truc de génération ça encore.

il se frotte les yeux sous les verres. criss, mais je devais aller me chercher un café moi. et maintenant, il a la flemme de se relever, et de laisser le gamin seul face à la luminosité dérengeante de l'écran. « tu devrais pas être en cours? je vais pas t'engueuler ou quoi, pas mon truc d'enlever des points. » les ongles qui passent sur sa barbe de trois jours mal rasée, sa dégaine montrait bien qu'il n'avait pas grand chose à reprocher au roux. jeez philippe, tu fais pitié. allez, il se motive. « café? »

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: lunettes noires ;; gareth [post-halloween] Lun 12 Nov - 23:50

La planque ultime

★ for @Philippe Lévesque ★ Lunettes noires
On a visiblement tous les deux besoin d'un peu de silence, parce que celui qui suit notre échange semble plus paisible que pesant. Lunettes sur le nez, le gars a un peu un air de pop star. J'ai pas souvenir avoir l'air aussi cool en les portant. Probablement la barbe, mais ça m'est jamais vraiment allé au teint. Puis elle a jamais vraiment poussé assez uniformément pour que je puisse escompter quoi que ça soit qui s'approche du quadragénaire.

Mais on partage la même vision d'Halloween, ce qui est un bon point commun. "Jamais le top", c'est un sacré euphémisme. C'est pourtant ma seconde tentative d'éveil aujourd'hui, et j'ai pas toujours pas l'impression d'avoir réussi à sortir la tête de mon cul. Je me contente néanmoins d'acquiesser avec un air qui en dit suffisamment. Lèvres pincées, sourcils levés et une inspiration profonde par le nez, tu approuves en silence cette déclaration.

Mais les yeux rivés sur l'écran qui affiche finalement autre chose qu'un message de chargement ou de bienvenue, je vais à présent devoir trouver une excuse pour ne pas avoir à toucher l'appareil plus que ça si je veux rester crédible. Je commence par essayer de déplacer la souris, mais cette technologie est loin d'être aussi ergonomique que les pineapple.

- Tu sais t'en servir au moins?

Touché. Mon incompétence saute aux yeux, et j'ai même pas encore ouvert quoi que ça soit. Je savais déjà que leur magicnet était pas le même que le nôtre, et qu'on y accédait par un truc dont le nom ne s'approchait même pas du mot internet. Prenez le cours d'Etude des moldus, qu'ils disent. On aurait pas besoin de l'étudier si longtemps s'ils faisaient pas n'importe quoi. Enfin, le gars a pas l'air méchant, la comédie n'aura probablement pas à durer trop longtemps, mais je préfère assurer mes arrière. Le ton à l'air suffisamment chill, vu la façon dont il me confie sa propre difficulté, pour lâcher une petite blague.

- Ca a pourtant pas l'air sorcier.

Brogun, avant que le sujet de ce que je fou dans cette salle ici ne finisse par se poser. Philippe m'assure qu'il m'enlèvera pas de points, et j'en souffle de soulagement. Me laissant alors m'écrouler sur le dossier de la chaise, bras croisé, j'observe le spécimen. Il a la tête qui va avec son comportement : sympa, posé, un gros nounours. J'ai souvenir l'avoir vaguement croisé dans les couloirs, mais ne jamais avoir pu mettre un nom sur son visage.

- Je te jure que je comptais y aller, à la base. Je me suis levé, et tout. Mais j'ai oublié ma baguette au dortoir. Si ça veut pas dire "trouve un coin pour te reposer, t'es pas d'attaque", je sais pas ce que ça veut dire.

Probablement que je suis trop à l'ouest pour penser à des trucs fondamentaux plus que l'occasion de sécher un cours, mais bon. C'était vraiment la manière dont j'avais perçu l'évènement. Ce n'était donc pas un mensonge, même pas à moi-même, bien que ça ne soit pas non plus tout à fait honnête de ma part.

- Café?
- Carrément.

J'étais pas vraiment sur de la façon dont cette situation allait tourner, à vrai dire. Est-ce que je restais là à glander, ou retourner en cours? A cette heure-ci, ou tout du moins celle que semble afficher l'écran, autant attendre la pose déjeuner. On est plus à ça près. Puis c'est l'occasion de faire connaissance. J'attends de voir le gars se ramener avec les deux gobelets pour entamer un semblant de conversation.

- Ca va pas trop te poser de problème à toi? Je veux dire, pas que j'ai l'intention de me faire attraper ni de te balancer si ça arrive mais... tu sais.

Vague haussement d'épaule. C'est pas un reproche que je lui fait, même si ça pourrait sonner un peu comme ça. Au fond, s'il est là, c'est qu'il doit bien avoir des trucs à faire, et des responsabilités. J'aimerais pas lui attirer des ennuis. C'est déjà sympa de sa part de me couvrir pour pas que mes idioties lui retombent sur le dos.

- Genre... Il doit bien y avoir des gens qui s'en servent pour de vrai de ces machines, non? Où t'as juste trouvé la planque ultime?

★ VERA
Isaac Andersen
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Isaac Andersen
Messages : 200
Points : 421
Re: lunettes noires ;; gareth [post-halloween] Jeu 15 Nov - 1:06


il se surprend à rire quand le gamin lui fait une remarque sur les problèmes qu'il pourrait s'attirer. boarf, j'ai l'habitude, ce serait pas la première fois. il sait pas vraiment si c'est une bonne chose, d'être habitué à tout se prendre dans la gueule, mais il commence à faire avec - pas forcément une bonne chose non plus. « au pire, je ferais semblant de t'engueuler, si quelqu'un vient nous embêter. » il se rappelle quand il avait l'âge du roux, dans les couloirs d'ilvermorny. il avait beau être studieux, il n'était pas aussi attaché au règlement que certains serdaigles qu'il avait pu croiser à poudlard. il avait passé de nombreuses heures en retenue, tellement qu'il n'était pas capable à l'époque de les compter toutes. « ouais, certains s'en servent. un peu tout le monde. ils viennent surtout après les cours. ça peut servir pour compléter des recherches, ou les faire entièrement pour ceux qui ont la flemme d'aller à la bibliothèque. certains viennent joue, aussi. » il semble tellement détaché quand il parle ; mais c'est uniquement parce que c'est le cas. il se lève avec effort. eh tabarnak, je suis rouillé ou quoi? il a l'impression que tous ses os craquent alors qu'il se lève.

il fait signe au gamin. « je vais chercher le café, je reviens euh.. c'est quoi ton prénom déjà? » il ne sait pas s'il perd la tête ou s'il ne lui a simplement pas dit. il attend la réponse, et une fois qu'il l'a, il se dirige hors de la salle. le pas un peu traînant, il parcourt les couloirs et esquive les regards. quand il arrive dans la salle des professeurs, il est bien content de ne pas y croiser grand monde - du personnel avec beaucoup moins d'ancienneté que lui, qu'il n'a pas forcément eu le temps d'apprendre à connaître. il ne sait même pas s'il retiendrait leurs noms, il n'a pas envie de faire d'efforts en ce moment, et encore moins maintenant. quand le café a fini de couler, il fait le chemin inverse avec les goblets fermement dans les mains. il est heureux de retrouver la securité de la salle des ordinateurs - je finirais par me sentir plus chez moi ici qu'à la maison, hmpf. « tiens, ça devrait te réveiller un peu. » et il s'écrase de nouveau dans sa chaise. « qu'est-ce que t'as fait pour finir dans cet état, toi? » on pourrait presque croire que c'est un élève.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: lunettes noires ;; gareth [post-halloween] Sam 1 Déc - 0:28

T'es un vrai

★ for @Philippe Lévesque ★ Lunettes noires
Honnêtement, j'aurais pas pu rêver mieux, comme rencontre matinale. Philippe était probablement un des gars les plus chill que j'ai jamais croisé. Honnêtement, il avait l'air de s'en battre pas mal les couilles de son devoir d'adulte responsable. Pas que j'ai à m'en plaindre tu me diras, mais ça restait un poil particulier. Sur le moment, je ne pouvais m'empêcher de me demander ce que ça donnerait, de le voir engueuler quelqu'un. Ou quelqu'un est probablement moi. Et où l'engueulade est probablement simulée. Mais le bonhomme à l'air tellement doux que j'ai du mal à visualiser la scène. Il m'explique vaguement ce que font les gens dans sa salle. Je visualise bien Billy venir jouer ici de temps en temps, mais j'ai jamais vraiment eu cet attrait pour le monde virtuel au delà des app pineapple pour flirter.

- Je vais chercher le café, je reviens euh.. c'est quoi ton prénom déjà?
- Si on te demandes, t'auras qu'à dire que je t'ai dit Perceval.

Je veux dire, ok, j'aurai pu lui répondre. Je faisais assez confiance à ce gars, mais eh. C'est plus drôle de se faire passer pour un gars mystérieux. Faire semblant d'être cool et échouer à l'être, ça fait officiellement parti de mon personnage. Pathétique, dirons certains. Mais c'était une image pratique pour faire connaissance. Ca montre que je me soucis de la façon dont je suis perçu, que je fais des efforts, tout en restant abordable. Et ça mon gars... bon j'irais pas jusqu'à dire que c'est super efficace, mais ça marche vachement bien. Amicalement. Je sais, je sais, la technique est encore à parfaire pour passer au niveau intéressant, mais je fais comme je peux, ok?

Quand Philippe revient avec son ses gobelets, j'hume longuement l'odeur de la caféïne qui s'échappe dans l'air chaud de la salle mal éclairée.

- T'es un vrai, Philippe, ci-mer.

Gorgée par gorgée, la boisson coule dans ma gorge, réchauffant mon corps encore un peu engourdi par le sommeil. Vu l'heure, il serait quand même temps que je redevienne fonctionnel. J'ai jamais vraiment été du matin, mais on pouvait plus vraiment se dire en début de journée non plus.

- Qu'est-ce que t'as fait pour finir dans cet état, toi?
- Probablement la même chose que toi. Trop bu, pas réussit à pécho, trouvé un endroit où dormir sans vraiment savoir comment j'ai réussit à m'y rendre et pas réussit à me réveiller. 'Fin. Pas réussir à assez me sortir la tête du cul pour penser à prendre ma baguette pour aller en cours. Coup du destin, j'étais pas fait pour aller bosser, alors j'ai suivi les escaliers jusqu'à trouver une bonne planque...

Je termine ma phrase par un large mouvement de bras qui pointe l'endroit où nous somme comme étant cette fameuse cachette ultime.

- Par endroit où dormir, je veux quand même dire le dortoir, cela dit. J'aurais pas pu me pointer en cours en morphsuit vert et restes de costume de tortue ninja, tu vois. Quoi que ça aurait pu être vachement drôle... mais j'ai une réputation à assurer.

Tu parles.
★ VERA
Contenu sponsorisé
Re: lunettes noires ;; gareth [post-halloween]

lunettes noires ;; gareth [post-halloween]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» tarte au chocolat d'halloween...
» Could not obtain post/user information.
» Lunettes au chocolat
» Mettre une image dans un post (en image pas à pas)
» ajouter une photo dans un post

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: