JEU DANGEREUX ft. Jay

Invité
Invité
avatar
JEU DANGEREUX ft. Jay Sam 3 Nov - 4:01

sentiments et sensations



Prunelles rivées sur les grandes fenêtres où transparaît le ciel grisâtre de novembre, où chaque nuage semble s'agglutiner les uns contre les autres comme à la recherche d'un semblant de chaleur, tu fais légèrement la moue dans ce silence relativement ambiant. Tu aurais préféré être dans un endroit plus chaleureux, comme une salle commune plutôt que la bibliothèque - malheureusement, l'or et le vert ne pouvaient se marier parfaitement dans le dortoir de l'un ou de l'autre. Tu avais pensé à la Grande Salle, mais même si à cette heure il n'y avait pas grand monde, la matière que vous travailliez en ce moment, demandait calme et silence olympien pour réussir à saisir un dixième des lignes que vous lisiez. Tu aurais pu lui offrir les potions ou même la botanique, mais son aisance quant à ses matières ne demandait actuellement pas un réel approfondissement - non, aujourd'hui, vous bossiez l'anatomie du sorcier. Passionnant.

Le menton reposant négligemment sur ta paume, tu écoules ton regard vers ton acolyte à tes côtés, à qui tu avais refilés tes bouquins et tes notes, pour qu'il puisse lui-même regarder, comprendre et réécrire s'il le voulait. Dit comme ça, vous sembliez bosser d'arrache-pied, mais ça serait mal vous connaître ; tout s'écroule très vite d'un regard persistant sur vos téléphones jamais très loin ou sous vos paroles et vos discussions toujours plus intéressantes que je sujet étudié. Et puis, il y avait cette autre chose aussi.

Ces échanges de regards un peu étrange, ces sourires éclatants suintant la fausse innocence et ses mots maîtrisés qui semblaient dire bien plus qu'ils ne voulaient l'avouer. C'est un peu votre jeu à vous, un jeu que tu établis avec une grande majorité de personne en vérité, mais vous deux, c'était un peu plus particulier.

Tu ne saurais pas vraiment l'expliquer.
Tu sais juste que c'est un jeu dangereux.

Alors, alors tes ambres détailles la blondeur de sa chevelure, s'écoule sur son profil, ses pommettes, ses joues, ses orbes chocolats - et t'as envie de jouer Ezéchiel, tu balaies un peu trop facilement cette peur profonde et inscrite dans tes chairs, presque badin, comme si tu pouvais te persuader, que tu ne risquais pas de perdre face à la tentation sous-jacente de cette relation inexplicable.

Ta main vint reposer à plat sur la table que vous partagiez et tu vins te rapprocher avec une légèreté et une tranquillité qui ne pouvait le tromper ; capturant son regard d'un haussement de voix mélodieux, pour la simple envie qu'il te regarde un peu plus longtemps, qu'il délaisse le papier pour le mouvement de tes lèvres calculées.

Tu arrives à comprendre ?

-- oh, Ezéchiel, à quoi tu joues ?





november ft. ambiguïté
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 125
Points : 341
En couple avec : ezechiel kabedon moi stp
Re: JEU DANGEREUX ft. Jay Dim 4 Nov - 15:43

— danger gameezechiel & jay
Quand on connaissait sa nature nonchalante et parfois frivole, on pouvait s’étonner du sérieux et de la rigueur de Jay quand il était question de ses études ; il était du genre à faire ses devoirs en avance et réviser un peu tous les soirs car il aimait passionnément apprendre et voulais rendre sa mère fière –parce qu’elle n’avait pas pu avoir d’éducation digne de ce nom, il allait apprendre pour deux, il se l’était promis.
C’était pour cette raison principalement qu’il avait demandé à Ezechiel de lui prêter ses cours de temps à autres pour qu’il puisse prendre un peu d’avance sur l’année à venir ; dès qu’il avait su que ce Serpentard qu’il avait tant croisé du côté Poufsouffle de l’école était en licence de médicomagie, il s’était jeté sur lui pour lui demander son aide et avait été bien content qu’il accepte.
Des fois il se demandait quand même pourquoi il avait attendu de tomber sur lui plutôt que de demander à quelqu’un de sa propre maison –ce qui aurait sans doute été plus pratique.
À vrai dire il connaissait la réponse à demi-mot car il était de notoriété publique qu’Ezechiel était un semi-vélane, et il devinait qu’il n’était peut-être pas tout à fait insensible à son charme impalpable. Mais Jay aussi était un charmeur, car il aimait être apprécié des autres, et avait toujours été du genre à flirter innocemment avec ses proches, filles, garçons, crush, amis, ou simples potes tout confondus (il tenait ça de son oncle, qui lui avait servi de figure paternelle avant que sa mère n’épouse son beau-père, et c’était devenu un running gag dans la famille de voir qu’en plus de porter son second prénom, Jay lui ressemblait énormément dans sa façon d’être) aussi il ne trouvait pas ça anormal ou suspect d’en faire de même avec Ezechiel.
Du moins c’est ce dont il essayait de se convaincre.

« Tu arrives à comprendre ? »

Plongé dans ses notes, il ne l’avait pas senti se rapprocher et sursauta quand sa voix résonna beaucoup plus près de lui et que sa main se posa sur la table, juste sous ses yeux.

« Wow, envahissant, fit-il d’un ton qui se voulait outré en levant les yeux vers son aîné –mais son sourire narquois disait tout le contraire. Plus ou moins ouais, sans avoir suivi de cours à l’oral c’est un peu compliqué de tout saisir mais je pense avoir capté les bases ? »

Il fit glisser tous ses cours en direction d’Ezechiel et se réinstalla sur sa chaise pour lui faire face avec une lueur de défi dans le regard.

« Vas-y interroge moi ! Et il ne pouvait s’empêcher de toujours pousser la blague jusqu’à la frontière de la réalité. Dans ma grande mansuétude je veux bien t’accorder une faveur pour chaque réponse fausse pour compenser le temps que tu perds à t’occuper de mon cas ! »

Sauras-tu t’arrêter un jour, Jay ?
made by miss amazing.
Invité
Invité
avatar
Re: JEU DANGEREUX ft. Jay Dim 4 Nov - 19:48

sentiments et sensations



Sursaut qui embellit ton sourire alors qu'il prend la parole, faisant fleurir un rire mutin du bout de tes lèvres ; il n'avait pas tort, ta présence en imposait déjà, mais quand tu le décidais et que tu en jouais, s'en était presque suffoquant à souhait. Parce que tu avais ce pouvoir, celui de décider selon ton bon vouloir de l’attractivité que tu décidais de dégager à tes congénères, mais aussi de ta beauté perçu par ses derniers ; rendre ta peau plus brillante encore, tes lèvres plus tentatrices, ton regard plus profond, tes cheveux plus brillants - c'était un jeu d'enfant, d'un naturel déstabilisant ; ça faisait partie de toi, tu n'y pensais même pas.

Alors, évidemment, avec lui, tu voulais rayonner, attirer, attiser, simplement pour stimuler ce jeu un peu dangereux, pas très sérieux et terriblement désireux.

Il y a cette esquisse qui vint relever la commissure de ses lèvres et tu apprécies l'échange de regard qui se fait aussi complice qu'entendu.

Il finit par répondre à l'interrogation et tu hoches la tête à l'affirmative ; la biologie avait quelque chose de particulièrement complexe, tu doutes que tu pourrais affirmer la même chose si tu ne suivais pas les cours à l'oral avec sérieux - c'était réellement une des bêtes noires de ce cursus scolaire. Or, l'anatomie des sorciers est légèrement différente de ceux des moldus sans en être réellement éloignée ; tu lui apprenais donc, des bases toutes simples qui seront nécessaires pour la suite de son apprentissage. Des bases simples mais particulièrement complexes quand on tente de les apprendre, la simplicité venait dans l'habitude d'appliquer les connaissances une fois maîtrisés. C'était beaucoup du par cœur, mais énormément de chose indispensable à retenir.

Tu l'observes te refiler tes cours et tes notes pour réajuster sa position et quand il reprend la parole, ton sourire couplé à ton regard, se fit terriblement espiègle avant d'y glisser cette étincelle moqueuse, qui te fit t'adosser contre ton propre dossier - légèrement tourné vers lui - pour prendre sous tes doigts, tes notes de ce début d'année ; après tout, tu venais tout juste de commencer ce DEMA, il te faisait réviser de cette façon.

Une faveur, hein ? et ta question s'écoule légèrement, approfondissant ce ton légèrement joueur. Deal. et tu ne rajoutes rien de plus, pourtant toi si bavard, comme si dans ce simplement mot, cette intonation, cet échange un peu étrange, suffisait à lui faire comprendre que cette promesse le stimulait férocement à te voir échouer et à profiter d'une possible ascendance sur ta petite personne - il n'y avait rien de plus émoustillant pour un vert et argent, qu'une récompense qui impliquait un pouvoir particulier sur une personne désignée.

Aloooors... tu replonges un instant sur tes lignes et sans les lâcher des yeux, tu reprends : Bon alors, le nom des trois coupes en anatomie ? Et donne moi pour chacune de ses coupes l'attribution de X, Y et Z. fis-tu en relevant à peine le menton, l'observant à travers tes cils avec application, ton sourire aux lèvres terriblement mutin ; tu appréciais l'instant avec une tranquillité et une nonchalance agréable.

T'adorais passer du temps avec lui.




november ft. ambiguïté
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 125
Points : 341
En couple avec : ezechiel kabedon moi stp
Re: JEU DANGEREUX ft. Jay Lun 5 Nov - 20:19

— danger gameezechiel & jay
C’était trop facile de passer du temps en compagnie d’Ezechiel. Parce qu’ils avaient le même sens de l’humour à la con, la même légèreté, la même nonchalance, il ne se souciait pas d’en faire trop ou de comment ses mots pourraient être perçus ; c’était ça qu’il appréciait énormément chez lui : c’était facile, instantané, naturel.
"Destiné" presque, si on voulait se risquer à utiliser les grands mots.

« Une faveur, hein ? Deal. »

Devant son air si sérieux et son laconisme, Jay ne put s’empêcher de déglutir plus difficilement qu’à l’accoutumé, se demandant finalement s’il ne venait pas de faire la connerie de sa vie en lui proposant ce pari à la con.

« Déconne pas quand même gros, fit-il dans un ricanement qui se voulait faussement apeuré, j’ai pas envie d’me faire défoncer par les dirlos pour ça hein ! »

On se défile Taylor ?

« Aloooors... son regard se plongea dans ses notes et Jay retint son souffle. Bon alors, le nom des trois coupes en anatomie ? Et donne moi pour chacune de ses coupes l'attribution de X, Y et Z.
Hmm, fit-il en fermant les yeux très fort pour faire mine de se concentrer, transversale, frontale et sa…gittale ? Il jeta un coup d’œil et attendit l’approbation d’Ezechiel avant de continuer, et euh, dans l’ordre respectif je crois que c’est Y, Z et X ? »

Il en était presque certain mais hésitait toujours sur ce genre de questions, de peur de confondre les termes, aussi il n’était pas très serein en attendant que le jugement d’Ezechiel ne tombe.

« Pitié si j’ai faux me fait pas faire un truc sale genre récurer ta chambre avec ma brosse à dent. »
made by miss amazing.
Invité
Invité
avatar
Re: JEU DANGEREUX ft. Jay Lun 5 Nov - 22:38

sentiments et sensations



L'air qu'il te donne te ferait presque avoir un minimum de pitier pour lui et tu le délaisses pour regarder la correction à cette question - et quand tu entends ses dernières paroles, tu ne peux que rire franchement en relevant le menton ; pauvre Jay, il te semblait au bord de l’échafaud. Ton éclat s'amenuise et tu finis par lui offrir un long et large sourire, annonciateur de ta sentence irréfutable - mais très vite, tu te mords la lèvre, sans pouvoir retenir ta gorge qui s'amuse à nouveau ; clairement, tu te foutais gentiment de sa gueule.

Alooooors... et tu jettes un nouveau coup d’œil à tes notes avant de replonger dans la chaleur de ses prunelles et tu te fais attendre, Ezéchiel, au point où ça en devient ridicule, au point où il en droit de s'insurger ; tu finis par apaiser cette taquinerie trop longue en levant les mains en signe de paix.

Okay, okay, okay... Alors, t'y étais presque mais tu as confondu X et Y. X est la coupe transversal, celle qui est horizontal et Y est la coupe sagittal, celle qui passe de derrière la tête vers le centre des deux yeux... et à nouveau tu reprends cette lèvres, comme si tu te faisais violence pour ne pas te moquer à outrance ; en soit, se tromper était courant et même toi tu galérais pour ce sujet que tu trouvais d'un ennuie presque surnaturel comparé à toute ses choses qu'on vous apprend au sein de cette école. Ce qui était drôle, c'était son assurance précipité et son pari, alors que ce n'était que la première question.

Tu ris, à nouveau et ton rire résonnes à travers les allées remplies de livres ; quelques yeux curieux et embêtés, l'habitude emplie de lassitude.

Tu rayonnes Ezéchiel.

Ça a été giga vite ! J'crois j'ai ma première faveur, là... et ton sourire se fait presque coquin sous cette couche d'innocence exultant l'hypocrisie. Mais tu te tais, l'idée bien en tête sans désirer la livrer maintenant, tu veux savoir s'il est toujours prêt à risquer le jeu et dans le lot, sa dignité.

Toujours chaud pour réviser ?

-- t'es terrible, Ezéchiel.



november ft. ambiguïté
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 125
Points : 341
En couple avec : ezechiel kabedon moi stp
Re: JEU DANGEREUX ft. Jay Mar 6 Nov - 18:51

— danger gameezechiel & jay
Un long sourire qui n’en disait rien qui vaille s’étira sur les lèvres d’Ezechiel et Jay comprit immédiatement que son sort était scellé, et pas dans le meilleur sens du terme. Plus le Serpentard faisait durer le plaisir –son plaisir– du suspense, plus le Poufsouffle se mordait l’intérieur de la joue, tentant de sauver les meubles en conservant une attitude nonchalante mais crispé d’avance par le verdict à venir.

« Bon allez accouche, mec !
Okay, okay, okay... Alors, t'y étais presque mais tu as confondu X et Y. X est la coupe transversal, celle qui est horizontal et Y est la coupe sagittal, celle qui passe de derrière la tête vers le centre des deux yeux...
Putain ! grogna Jay en se pliant en avant, les coudes reposant sur ses genoux et le visage entre les mains. J’avais hésité en plus ! »

Il releva la tête pour le regarder rire, les mains toujours jointes autour de la partie basse de son visage. D’ordinaire, il lui aurait dit subtilement de baisser d’un ton pour éviter de se faire virer une énième fois de la bibliothèque, mais pour une raison qui lui échappait il ne put rien faire d’autre que d’observer Ezechiel en silence –il rayonnait en cet instant précis, et c’en était hypnotisant.

« Ça a été giga vite ! J'crois j'ai ma première faveur, là…
Oui bah n'en profite pas trop j'vais me rattraper, grommela le jeune homme, la bouche toujours couverte de ses mains pour dissimuler un tant soi peu les rougeurs de honte dont se paraient ses joues –ou bien était-ce dû à autre chose ?
Toujours chaud pour réviser ? »

Jay fronça les sourcils, un peu circonspect par la question d’Ezechiel –il s’attendait à ce qu’il ne lui laisse aucun répit, pas à ce qu’il lui laisse le choix d’abandonner dès le premier échec. Mais Jay était un homme de parole, doublé d’une tête de mule quand il avait décidé de prouver quelque chose à quelqu’un, aussi stupide cela pouvait-il paraître.

« Toujours chaud ! fit-il en se redressant. Ce sera ma seule et unique défaite tu verras ! »

Il se réinstalla sur sa chaise, le corps tendu, comme prêt à se battre et une lueur de détermination brillant au coin de l’œil au-dessus de son sourire mutin.

« Balance la prochaine question, tu vas moins rigoler ! »
made by miss amazing.
Invité
Invité
avatar
Re: JEU DANGEREUX ft. Jay Mar 6 Nov - 22:44

sentiments et sensations



Il y a cet échange de regard comme si vous vous jaugiez et quand il s'anime soudain, prêt à en découdre et à prouve qu'il y arriverait, tu ne peux qu'être ravi de son acharnement ; ce premier écart n'avait pas terni sa détermination  et à cet instant, tu te dis que le jaune lui sied vraiment. Tu l'observes se réinstaller, comme déjà prêt à partir en guerre et tu prends peut-être une ou deux secondes un peu trop longues pour pouvoir le regarder et retenir, capturer l'instant, que tu trouves particulièrement attachant.

Tu ne devrais pas le regarder comme ça.

Balance la prochaine question, tu vas moins rigoler !

J'rigolerai toujours plus que toi ces prochains jours où tu seras mon esclave attitré... fis-tu d'une voix faussement désintéressée en parcourant tes notes d'un air terriblement nonchalant, avant qu'un vilain sourire ne vienne s'esquisser ; tu ne lui donnes pas le temps de répliquer : Alors ! Qu'est-ce que les axones et les dendrites et qu'est-ce qui forment la substance blanche et la substance grise dans le cerveau ? demandes-tu bien vite en revenant sur celui pour qui tu prenais de ton temps pour des choses qu'il verrait passé l'an.

Tu pourrais lui poser des questions bien plus complexe, à lui demander ces myriades de molécules ou de cellules, toute ces choses intéressantes mais tellement rébarbatives et compliquées, à lui demander chaque petit détail de l'anatomie - et tu devrais vraiment, l'envie est là, serpentine - ça serait tellement ton genre, d'en profiter à outrance. Mais il apprenait pour le plaisir, par envie, par motivation et passion, alors qu'il lui suffirait d'attendre l'année prochaine et tu sais à quel point, il est compliqué de se donner pour cette matière ; tu ne peux pas lui faire ça. Et puis, tu as déjà gagné la faveur que tu voulais.

Celle de pouvoir passer un peu plus de temps avec lui.




november ft. ambiguïté
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 125
Points : 341
En couple avec : ezechiel kabedon moi stp
Re: JEU DANGEREUX ft. Jay Dim 11 Nov - 20:19

— danger gameezechiel & jay
Jay était prêt à en découdre, le regard déterminé et un sourire narquois au coin des lèvres. Mais pendant une seconde, ou peut-être deux, il y eu un moment de flottement, un instant en dehors du temps pendant lequel son regard se maintenait à celui d’Ezechiel sans trop savoir pourquoi ; un léger frisson qu’il parvint à dissimuler remonta le long de son échine –et ce n’était pas désagréable.

« J'rigolerai toujours plus que toi ces prochains jours où tu seras mon esclave attitré… »

Il fallut le temps d’un battement de paupière à Jay pour revenir sur terre et réaliser ce qui venait d’être dit ; pris de court, il voulu rétorquer quelque chose mais s’étrangla avec sa propre salive avant de pouvoir dire quoique ce soit.

« Alors ! Qu'est-ce que les axones et les dendrites et qu'est-ce qui forment la substance blanche et la substance grise dans le cerveau ? »

Il prit le temps de finir de s’étouffer sur sa chaise, et prit une grande inspiration presque comique d’exagération quand sa trachée se décida enfin à coopérer.

« Enfoiré t’as fait exprès de me déstabiliser j’parie, fit-il sur un ton qui se voulait réprobateur –il ne l’était bien évidemment pas. Deux secondes laisse-moi me concentrer… »

Les yeux fermés et les sourcils froncés sous la concentration, Jay s’efforça de se remémorer les lignes qu’ils avait lu et relu dans les notes du Serpentard. Quand enfin la solution remonta à la surface de ses souvenirs immédiats, un petit sourire victorieux naquit au coin de ses lippes.

« L'axone, ou fibre nerveuse, est le prolongement du neurone qui conduit le signal électrique du corps cellulaire vers les zones synaptiques, récita-t-il en tentant d’être le plus exact possible pour ne pas laisser à Ezechiel la possibilité d’exploiter la moindre petite erreur à son profit. Les autres prolongements du neurone sont les dendrites qui conduisent le signal des synapses au corps cellulaire. Les axones forment la substance blanche tandis que le corps cellulaire forme la substance grise. »

Sa tirade finie, il rouvrit les yeux et les planta dans le regard d’Ezechiel, une infime lueur d’appréhension au fond de ses iris noisette.

« T’étais pas sérieux pour ton histoire d’esclave là, si ? »

Pris à son propre jeu.
made by miss amazing.
Contenu sponsorisé
Re: JEU DANGEREUX ft. Jay

JEU DANGEREUX ft. Jay
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Carrefour dangereux (nouveau panneau de signalisation)
» CHIEN DANGEREUX !
» Amanite & Bolet
» Escalier de fer
» Supermotard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: