[flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben

Roxanne E. Forbes
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Roxanne E. Forbes
Messages : 229
Points : 558
En couple avec : Soleil A. Nilsson ♥
[flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben Sam 3 Nov - 16:51


« summer vibe »

Feat' Ruben ♥️

Roxanne E. Forbes

L’attente n’aurait jamais dû te paraître aussi interminable, et pourtant elle a paru comme dix éternités. Quatre jours qui sont passés à un rythme effroyablement lent, comme si quatre années avaient eu le temps de se dérouler avant que ne vienne le jour J. Celui qui te permettrait de revoir Ruben.
C’était les vacances d’été, tu ne t’attendais pas à voir qui que ce soit de Poudlard si ce n’était Felix vers la mi-été, puisqu’il t’avait invitée au manoir Gaunt, mais tu t’étais souvenue que Ruben était aussi installé à Londres et tu ne pouvais pas ne pas sauter sur l’occasion de le revoir en dehors du contexte scolaire. Sans tes obligations de préfète en chef. Sans les apparences qui jouaient contre vous. Sans les ragots. Sans une chance de vous faire prendre et que ce soit mal. Vous en aviez parlé avant de partir pour vos maisons respectives et vous étiez mis d’accord pour vous voir de temps en temps pour passer le temps. En tant qu’amis, mais qui sait ce qui allait se passer lorsque vous seriez seuls et sans surveillance?

Tu allais le découvrir aujourd’hui, le jour était enfin venu de voir ton crush. Et d’aller à la piscine. Ton maillot était déjà plié dans un sac contenant aussi une serviette de plage, alors tu avais amplement le temps de te préparer convenablement pour le jeune homme avant de quitter à 10h. Parfum, cheveux plats bien placés, tu avais eu le temps de choisir avec soin tes vêtements même : un court short en jeans et un débardeur blanc, de quoi être décente en ne laissant pas beaucoup de place à l’imagination quant à ce qui se trouvait en dessous. Même si, au final, Ruben n’avait pas besoin d’imaginer vu le nombre de fois où il t’avait vue dans ton plus simple appareil dans la dernière année.

T’étais un peu nerveuse, mais confiante en même temps que tout allait bien se passer. Autant dire que tu étais surtout pressée de le revoir, de pouvoir rire en sa compagnie et de sentir sa chaleur habituelle.
À l’heure prévue, tu agrippes donc ton sac, tes clés et ton portable, sors de la maison familiale des Forbes après avoir fermé à clé et suis les indications de ton gps sur l’appareil électronique jusqu’au domicile du Gryffondor. T’étais rassurée de voir qu’il n’habitait pas trop loin de chez toi, 30 minutes de marche tout au plus, c’était pas si mal considérant tous les quartiers de la métropole.

Il est pile poil 10h30 quand tu toques à la porte de Ruben. Ton regard est rivé sur ton écran pour ne pas le fixer sur le bois massif dans l’attente du jeune homme, et quand ce dernier apparaît dans l’embrasure de la porte il te faut quelques secondes pour reprendre ton souffle.
Ton sourire a beau se manifester automatiquement, son torse nu t’empêche d’articuler quelques paroles accueillantes le temps de reprendre tes esprits. Heureusement, rien qui ne laisse place à un malaise marqué.

« Hey ! Ça va? Désolée si j’suis d’avance, j’veux pas déranger hein. »

Un petit rire doux accompagne le tout, question de cacher les battements frénétiques de ton cœur. Par Merlin, il était trop beau pour ton propre bien.


© Kibara

Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 712
Points : 663
Re: [flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben Dim 4 Nov - 18:59

Il est dix heures lorsque tu quittes la salle de bain torse nu mais toujours en pyjama. Tu aurais pu abuser et dormir un petit peu plus car après tout c'est les vacances mais aujourd'hui tu devais recevoir Roxanne. Tu étais véritablement excité à l'idée de l'accueillir chez toi car ça faisait un moment que tu n'avais invité personne. D'autant plus que la poufsouffle n'habitait pas très loin d'ici. Tu croises ta mère en cuisine qui prépare sans doute le café pour ton père. « Ah bah enfin Ruben, tu t'es couché à quelle heure ? Ton amie ne va pas tarder non ? Tu devrais t'habiller. Elle s'appelle comment déjà ? » ta main glisse dans tes cheveux alors que ta bouche s'ouvre pour laisser échapper un bâillement assez bruyant. Visiblement dans les vapes, tu ouvres le frigo sans répondre à toutes ses questions. « Euh Roxanne. Maman y'a plus de lait ? » « Non mais on ne va pas tarder pour les courses. Tu voulais des céréales ? » « Ouais mais laisse j'vais prendre du jus d'orange. » une fois le verre rempli, tu te diriges dans la pièce principale où tu aperçois ton père visiblement bien assis sur le canapé, une de ses jambes en prothèse sur la table en verre. Il semble tellement obnubilé par les informations à la télévision qu'il ne remarque même pas ta présence. Soit, t'étais pas forcément bavard les matins. Tu ne restes d'ailleurs pas très longtemps devant l'écran puisqu'au bout quelques minutes tes pas t'emmènent en cuisine pour te remplir un peu le ventre.

Et enfin on toque à la porte, tu te précipite pour accueillir l'invité du jour. Et lorsque ton regard croise le sien, tu ne peux t'empêcher de lui offrir un petit sourire avant de la serrer dans tes bras. « T'en fais pas tu déranges pas du tout, viens entre ! » Ta main glisse doucement sur son dos pour l'inviter à franchir la porte d'entrée puis tu te dirige vers tes parents, tendant la main vers Forbes. « Bon voilà ! J'vous présente Roxanne elle est à Poufsouffle et elle est cool. Ça fait un p'tit moment qu'on se connait mais on a appris y'a pas longtemps qu'on habitait pas très loin en fait. » tes parents semblent l'analyser mais rapidement un sourire s'affiche sur leur visage. Bizarrement, ta mère montre un regard assez insistant l'air de dire est-ce vraiment qu'une amie Ruben ? et bien entendu, tu lui envoies discrètement des signaux pour lui dire de ne pas. entamer. le sujet. Pas de malaise. « Bah tu es très très jolie Roxanne. Vraiment ! Je t'en prie installe toi ma puce fais comme chez toi ! Tu veux boire quelque chose ? Dis moi qu'est-ce qu'il te ferait plaisir ? Il fait si chaud dehors en plus ! Oh et tu sais que lorsque j'étais à Poudlard il y a bien longtemps maintenant, j'étais dans la même maison que toi ? Je me demande si les choses ont changé maintenant, mais Ruben a l'air de dire que non. Mais pffft franchement ce que dit mon fils parfois hahaha ! » Tu t’assois aux côtés de Roxanne qui visiblement opte pour un verre d'eau. Ta mère se montre sacrément bavarde et tu sais très bien ce que ça signifie. « Bah merci maman. » Cette dernière s'approche de toi pour te pincer le nez. « Je plaisante mon chou. Bon aller un verre d'eau pour la jolie demoiselle ! Je t'apporte même des glaçons si tu veux ! Et Ruben va t'habiller. » lorsqu'elle disparaît enfin, tu te tournes vers Roxanne. « Un verre d'eau sérieusement ? Pas de boisson ? Tu sais ça t'fera pas prendre dix kilos en plus. » Jusqu'à présent discret, ton père se met à rire et lorsqu'il rit dans ce genre de situation, ça n'est que pour te montrer que ce que tu dis est vraiment très maladroit et complètement stupide. Tu t’éclipses quelques minutes pour enfiler un t-shirt et reviens auprès de ton amie. « Bon alors Forbes ces vacances ? »

Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne E. Forbes
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Roxanne E. Forbes
Messages : 229
Points : 558
En couple avec : Soleil A. Nilsson ♥
Re: [flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben Dim 4 Nov - 22:37


« summer vibe »

Feat' Ruben ♥️

Roxanne E. Forbes

Tu le serres contre toi, ravie d’avoir droit à cette brève étreinte digne de… Non pas digne d’un conte de fée en fait. Mais c’était digne de votre amitié, alors t’es heureuse qu’il ne t’ait pas simplement saluée de la main. C’était limite de la friendzone se faire saluer, les câlins c’était preuve d’avoir dépassé un certain stade dans votre amitié, et ça te faisait franchement plaisir. Tu entres finalement chez lui et il te présente directement… À ses parents. Tu les salues discrètement d’un sourire et d’un petit hochement de tête, la présentation de Ruben suffisant selon toi à décrire qui tu étais pour une première rencontre avec les parents d’un ami.

Leur regard, par contre, a de quoi t’inquiéter. Ce n’est pas comme si ta situation avec le jeune homme était très claire, surtout dans ta tête, et le questionnement perçu dans les prunelles de sa mère semblait justement porter sur la nature de votre relation. Celle-ci méritait d’être gardée en partie secrète pour un moment encore, tu n’étais pas certaine qu’il serait approprié de lui apprendre que vous étiez des amis avec bénéfices. Pas lors de votre première rencontre du moins, et idéalement pas durant l’été si possible. Tu voulais garder une réputation acceptable à leurs yeux, le plus longtemps possible.
Au moins, la mère de Ruben avait le don de te mettre immédiatement à l’aise outre les non-dits sur votre relation, alors c’est déjà ça de gagné.

Tu lâches un petit rire, sincère, avant de répondre à ses questions, enjouée.

« Merci beaucoup, Madame Damon. Je prendrais bien un verre d’eau, s’il vous plaît ! Et Ruben ne m’en avait rien dit, mais je vous confirme que Poudlard n’a pas vraiment changé, même avec la transition des Scamander. »

Décidément, sa maman n’hésitait pas à critiquer son fils, et ça, ça te plaisait bien. Tu retiens un nouvel éclat de rire lorsqu’elle s’approche de vous pour pincer son nez, reconnaissant à cet instant l’aspect gamin du Gryffondor quand il se faisait materner de la sorte. Et Ruben va t’habiller. Tu retiens un signe de protestation, te rappelant juste à temps que c’était sa mère qui le lui ordonnait et que tu devais te faire apprécier d’eux, pas encourager leur fils à s’exhiber continuellement. Même si c’était ce que tu aurais préféré au fond.

« Avec des glaçons ce serait parfait, merci ! »

Tu te tournes ensuite vers le blond et lui applique une claque du revers de la main contre son bras, les lèvres étirées en un sourire malicieux. Il l’avait cherché en te critiquant ouvertement. Comme si tu étais de ces filles à surveiller leur poids au gramme près.

« T’es con, tu sais que j’suis pas comme ça. »

Tu rigoles un peu en l’observant quitter la pièce, le temps d’enfiler un chandail. Même pas le temps d’engager la conversation avec son père qu’il est de retour, complètement vêtu. Dommage.
Sa question t’arrache un grognement, bien ressenti. Il était pourtant au courant que tu n’avais rien à faire de tes vacances, tu le lui avais dit par SMS plus tôt durant la semaine, mais il faut croire que comme tout bon garçon, il avait oublié que t’étais seule et que tu t’ennuyais.

« Comme d’habitude. Mes parents travaillent toute la journée et rentrent tard, je sais plus quoi faire de ma peau. J’vais courir tous les jours, j’ai revu plein de films, j’suis sur le point de redécorer la maison au complet juste pour m’occuper. J’voudrais bien sortir, mais seule c’est pas vraiment amusant. Sinon, j’vais voir Felix fin juillet une semaine, mais c’est pas mal tout pour cet été. Et toi Damon? »

Sa mère revient à ce moment avec ton verre d’eau et tu la remercies gentiment avant d’en prendre une première gorgée. C’était frais et c’était tout ce qu’il te fallait avec la chaleur qui dominait en cette belle journée. La piscine était définitivement un plan approprié au vu du mercure qui ne faisait que monter.

« Sinon, je vous avoue que je suis assez surprise que vous ayez été Poufsouffle, vu comment est Ruben je voyais des parents Gryffondors comme lui. Mais je vois maintenant d’où il tient son grand cœur. »

Tu esquisses un doux clin d’œil à son égard, complice. Ses parents lui ressemblaient à bien des égards, et tu comprenais de mieux en mieux pourquoi il voulait retourner vivre chez ses parents une fois son diplôme obtenu.


© Kibara
Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 712
Points : 663
Re: [flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben Jeu 6 Déc - 22:59

Comme elle l'avait mentionné par sms, Roxanne s'ennuyait ces vacances. Tu songes alors lui proposer de passer chez toi quand elle le désire. Tu avais quelques amis moldus, mais tu n'étais jamais sûr de leur disponibilité - et avec le temps, entre le monde des sorciers et ceux des moldus, il était difficile de maintenir réellement contact. Ta mère débarque avec le verre d'eau de l'invité et les paroles de la poufsouffle te font doucement rougir. Tu ne sais plus trop où te mettre mais ça te fait bien plaisir. Et si elle continuait comme ça, ta mère risquait d'en faire des caisses et des caisses et t'envoyer pleins de regards très insistants et terriblement gênants. Dans le genre aller Ruben elle est parfaite, c'est la bonne. Alors comme pour éviter un moment de malaise, tu décides de détourner rapidement son attention en l'attrapant dans tes bras et l'attaquant ainsi de plusieurs baisers. « Comme tu le dis Roxanne, j'tiens totalement ça de ma petite maman. » « Oui oui aller Ruben lâche moi, viens donc plutôt m'aider à faire à manger avant de filer. » elle se détache faisant mine d'être agacé par tout cet amour que tu lui portes et ça t'arrache un rictus.

Elle a pourtant toujours adoré ton affection un peu trop étouffante, ça devait être la présence de Roxanne lui faisait changer d'attitude car d'habitude, elle était bien la première à t'attraper les joues et à te couvrir d'amour... comme le ferait une grand-mère. ou une tante. « Euh.... j'pense qu'on va plutôt aller s'acheter à bouffer en chemin, pas vrai ? J'ai envie de bouger et Roxanne adore marcher aussi ça la dérangerait pas j'pense, elle fait du footing tous les matins et soirs. Elle est incapable de rester tranquille. Haha, une vrai pile électrique cette nana vous pouvez pas savoir. » ...c'était pas totalement prévu pour le coup et tu lances un regard lourd de sens à Forbes l'air de dire surtout ne me contredit pas. Et pour être honnête, t'as pas trop envie d'aider ta mère à faire à bouffer... (oui bah, t'es pas le fils parfait) et ni manger avec tes parents en présence de Roxanne car ta mère est visiblement d'humeur très très taquine (ou elle aime visiblement se faire des films)(ou elle vous ship et c'est très problématique). « Oh tu nous voles déjà notre belle fil- oups notre petite ? Bon... bah amusez vous bien les amou- oups mes amours ! » grand sourire crispé que tu offres à ta mère. vraiment hilarant - mais visiblement, ça fait rire ton père. « HAHAHA ouais merci. » Ni une ni deux tu ne perds pas de temps et demandes à Roxanne de patienter le temps de faire tes affaires et d'enfiler ton maillot de bain. Lorsque tu reviens tu récupères les clés. « Tout est ok ? Aller on y va. » et tu poses ta main sur son épaule presque en la poussant pour l'amener tout droit vers la sortie. Aller on se dépêche. Une fois à l'extérieure, tu inspires. « Désolé elle est cool mais elle taquine beaucoup, j'pensais pas qu'elle serait gênante comme ça. J'pense c'est le fait de lui avoir parlé deux ou trois fois de Fenry qui fait qu'elle veut que j'me case rapidement avec quelqu'un d'autre... MAIS JE LUI EN AI PARLE DEUX FOIS A PEINE ?! ...Parfois faut pas trop se confier à sa mère hein que ce soit fusionnel ou pas haha. » t'es mal à l'aise.

Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne E. Forbes
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Roxanne E. Forbes
Messages : 229
Points : 558
En couple avec : Soleil A. Nilsson ♥
Re: [flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben Mer 12 Déc - 0:36


« summer vibe »

Feat' Ruben ♥️

Roxanne E. Forbes

Sa complicité avec sa mère t’arrache un sourire, peut-être un peu plus triste qu’à l’habitude. Faut dire que t’avais rarement eu de tels moments d’affection avec tes parents, qui étaient présents, affectueux mais pas très démonstratifs. Tu te demandes ce que ça aurait changé d’avoir moins de contraintes et plus de câlins de leur part. Plus de flexibilité. Serais-tu la même femme qu’aujourd’hui? Probablement pas. Tu serais certainement différente, en mal ou en bien tu ne le savais point et ne chercherais pas à creuser davantage la question. Il était trop tard pour y changer quoi que ce soit et tu aimais celle que tu étais devenue, avec ses qualités et ses défauts.

T’es tirée de tes réflexions par son rappel que tu adores marcher. Le rire est extrêmement difficile à contenir, surtout quand il te fait savoir que t’as pas intérêt à dire le contraire. Voir Ruben contrarié, ce serait sûrement amusant. Et si t’étais soudainement flemmarde aujourd’hui, juste pour voir jusqu’où irait sa mère dans ses insinuations qui te faisaient plaisir… Non, tu ne risquerais pas un bon moment avec le blond pour réconforter ton égo et tes sentiments. Tu te promets par contre de lui remettre la pareil un de ces jours, surtout si vous alliez vous revoir durant l’été.

« Je disais justement à votre fils avant de venir le rejoindre que je n’avais pas été courir ce matin, j’espère que vous ne m’en voudrez pas de vous le voler plus tôt pour qu’il m’accompagne dans mes exercices. »

Sa mère s’empêtre dans ses mots et tu dois te pincer la cuisse pour éviter de glousser, finalement convaincue d’avoir fait assez bonne impression. Tu remercies ses parents, reprends ton sac et attends le Gryffondor dans l’entrée, priant pour qu’il fasse vite. Tu ne voudrais pas être trop longtemps avec sa mère qui vous imagine déjà en couple, toi qui espères déjà un peu trop que ça se concrétise un jour.
Une fois sortis, tu hausses un sourcil à la mention de Fenry, et surtout du mot « caser ». Son intérêt pour ton amie n’avait jamais été un secret, tout Poudlard devait être au courant, mais tu ne peux retenir une légère pointe de jalousie. Tu ne peux pas t’empêcher d’espérer qu’un jour ce soit de toi qu’il parle à sa mère, pas de la Serpentard.

« T’inquiète, elle est super mignonne ta maman, elle veut clairement ton bien. T’as une bonne maman. »

Tu cales ton poing contre son bras, amicalement. Ouais, un brofist pour la brozone et te rappeler que vous êtes qu’amis. Un fait intéressant à garder en tête, surtout en sachant que vous alliez être très peu habillés prochainement et que tu ne pourrais pas le lorgner à tout va. Parce que les amis, ça ne fait pas ça.

« Sinon, tu voulais manger quoi? Si tu veux pas acheter un truc pour vrai on peut aller chez moi, j’te ferai à manger y aura personne pour nous déranger et insinuer qu’on est ensemble. »

Nouveau clin d’œil complice et gloussement de rire plus tard, tu glisses tes mains dans les poches arrière de tes shorts, en attente d’un signe qui ferait obliquer votre chemin dans une direction ou une autre. D’un côté, ta maison, de l’autre, un resto sympa. C’est clair que la deuxième option n’aiderait pas ta perception de votre après-midi « pas rendez-vous », mais l’inviter chez toi était risqué un peu aussi. Heureusement, ce ne serait pas ton rôle de trancher.


© Kibara
Voir le profil de l'utilisateur
Ruben Damon
Captain bourrin
Captain bourrin
Ruben Damon
Messages : 712
Points : 663
Re: [flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben Ven 18 Jan - 21:46

Tu ne savais pas vraiment quoi répondre à sa proposition. En réalité tu n'y avais pas réfléchis car après tout ça n'était qu'un prétexte pour vous sortir de cette situation embarrassante - bien que tu commençais à avoir très faim. Même si Forbes semblait avoir une préférence pour manger chez elle, tu avais assez peur de croiser ses parents (bien qu'elle t'en assurait le contraire). Roxanne est une personne très appréciable, avec qui tu aimes discuter et passer du temps, mais elle est aussi la personne avec qui tu couches régulièrement. Est-il alors étrange de la considérer comme une amie ? Les amis ne couchent pas entre eux et tu le sais, mais tu n'aimes pas tellement le terme sex-friends. Maintenant que tu y penses, mettre le pied chez elle pourrait être risqué. Par rapport à votre relation et ses parents qui pourraient aussi débarquer plus tôt que prévu. Ça arrivait trop souvent dans les films... Ça faisait maintenant quelques longues secondes que tu l'observais sans ne rien dire. Vite, une réponse. « Euh... NON. » non ?! « J'veux dire, je préfère manger dehors pas toi ? Regarde, » tu poses une main sur son épaule et lui montre le ciel de l'autre. « Il fait super beau et super chaud hahaha, franchement ça serait dommage de pas en profiter non ?!! Comme ça on fonce direct à la piscine après puis ça nous évitera les allers-retours. » finis-tu avec un grand sourire béat. Tu essayais de la convaincre, même si tu l'imaginais mal te dire non. « Bon t'sais quoi j'vais même pas attendre ta bénédiction. » ton dors se courbe et tes mains glissent sous ses genoux pour la soulever. « Aller, t'as même pas d'efforts à faire comme ça, je vais suer pour toi Forbes ! » et tu te mets à courir, traversant quelques petites ruelles pour rejoindre la rue principale. « PIIIIIN POOON PIIINN POOONN PIIIIINN PON LAISSEZ PASSER !!! » tu éclates de rire. « LAISSEZ PASSER ON A UNE BLESSÉE ! et un mec qu'a grave la dalle aussi. » Certains se retournent et vous dévisagent, certains s'en amusent et d'autres, comme mémé et pépé, ont failli frôler la crise cardiaque. A vrai dire, tu ne faisais pas tellement attention aux réactions des Londoniens comme celles Forbes d'ailleurs. Trouvait-elle ça amusant ? Embarrassant ? Ou avait-elle envie de te massacrer là, maintenant ? Quelle importance ? C'est les vacances.

Tu t'arrêtes devant un McDonald's et dépose enfin la demoiselle sur la terre ferme - non parce que courir sous 29° avec une nana dans les bras au bout d'un moment ça commence à user Damon ou pas Damon. « Ça te dérange pas ? J'ai suuuuper envie de burger, de nuggets et de frites là, je t'avoue.... puis je t'invite, c'est cadeau. Après si tu veux pas c'est pas grave hein, j'comprendrais... même si j'ai très envie de burger, de nuggets et de frites. » Ruben.

Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne E. Forbes
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Roxanne E. Forbes
Messages : 229
Points : 558
En couple avec : Soleil A. Nilsson ♥
Re: [flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben Sam 19 Jan - 3:40


« summer vibe »

Feat' Ruben ♥️

Roxanne E. Forbes

Son « non » ferme te fait sursauter et tu hausses les sourcils sans trop comprendre ce qui lui a pris. La décision que tu lui avais demandé de prendre n’était pas si difficile et n’avait pas besoin d’une pièce justificatrice digne d’un essai, mais tu saisis le principe. Belle température, il faisait chaud, proche de la piscine, aucun souci. Manger sur une terrasse de manière NON ROMANTIQUE – tu n’avais pas oublié votre premier repas ensemble dans la cafétéria, toujours traumatisée RIP les rêves de bouffe – vous ferait sûrement du bien avant d’aller vous immerger dans l’eau.
Tu t’apprêtes donc à acquiescer pour suivre son plan, mais t’as à peine le temps d’ouvrir la bouche que tu sens ses mains sur ta peau et tout d’un coup… Pouf, te revoilà pressée contre lui, dans ses bras. Une situation qui ne te laisse pas du tout indifférente – c’est peut-être la sueur qui répugne ou le fait d’être si près de lui qui emballe ton cœur – et qui te pousse à regarder autour de vous pour t’assurer qu’il ne fasse pas de connerie, comme te jeter dans une poubelle dans la rue ou te faire rouler sur le sol dur.

« DAMON T’ES CON DÉPOSE-MOI AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!! »

Le problème avec Ruben, c’est que t’étais vite transportée dans ses conneries et que tu venais à les APPRÉCIER.
Ton cri de détresse évolue en des rires impossibles à retenir, à gorge déployée comme si le monde vous appartenait. Comme s’il vous appartenait à toi et lui seulement.

« WOUHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU!! »

Tu ne t’excusais même plus pour tous ces passants que vous rencontriez et traumatisiez dans la plupart des cas, trop occupée à profiter du moment présent. Pour une fois. T’es tout de même ravie de retoucher à terre, c’était agréable de partager de la proximité avec le Gryffondor et tu devais admettre qu’il t’avait impressionnée de te transporter sur une aussi bonne distance en courant, mais rien de tel que l’indépendance d’une femme. C’est ce que t’aime bien te dire du moins.
L’enseigne du McDonald’s attire ton regard très peu surpris par son choix de restaurant. Non mais… Croire pendant un instant qu’il t’amènerait à un petit café sympa ou n’importe quel restaurant décent pour un rencard, c’était du délire. Déjà, Roxanne faudra que tu effaces le mot « rencard » de ta tête quand il est question du blond, parce que tu verras jamais ce jour. Ce serait un bon début pour crédibiliser tes idées qui finiront par te coûter un cœur en pièces.

« Va pour le McDo, mais c’est bien parce que tu m’invites. »

T’aurais accepté n’importe quel endroit, tant que t’étais avec lui, c’était pour dire.
Tu lui passes donc ta commande d’un BigMac avec frites et bouteille d’eau avant d’aller prendre une table et d’attendre impatiemment qu’il revienne. Ton ventre criait famine maintenant qu’il était entouré de friture et de si nombreuses personnes affamées. Heureusement, Damon revient rapidement avec votre nourriture si méritée.

Et tu lui piques une nugget dès qu’il ouvre le boîtier. T’avais hésité entre prendre toi-même le poulet ou le classique hamburger et avais opté pour le second en tenant pour acquis qu’il fournirait le poulet. Par contre, tu tenais à ta vie : si la table était remplie de nourriture, tu savais que voler un nugget était déjà presque synonyme de mort dans le langage Ruben. Alors tu te contentes de ta dose de poulet en l’observant, fière, et te penches finalement sur ton burger.

« Ch’est chuper bon, j’ai pas… »

On parle pas la bouche pleine, alors t’avales avant de poursuivre.

« J’ai pas mangé au McDonald’s depuis… Ouah depuis des lustres. Je me souvenais pas que c’était si bon. Tu viens souvent? Si oui, faudra que tu viennes t’entraîner avec moi tous les matins Damon hein j’te préviens, même avec la compétition de Quidditch j’tiens à te garder en forme hop hop hop. »

Avec tout le sérieux du monde.


© Kibara
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben

[flashback été 2028] summer vibe // feat. ruben
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Neytiri 1/3 & Jack 1/2 par Ruben Estefania
» résultat du summer slam 2010
» Coleman Hawkins - Indian Summer
» Jay Park - Know Your Name (feat. Dok2
» (500) DAYS OF SUMMER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Londres-
Sauter vers: