[FINI] shopping spree ☼ (sam&jay)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
[FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Dim 4 Nov - 12:44

shopping —spreesam & jay
Comme souvent les samedi matins, Jay s’était levé avec la ferme envie de faire quelque chose de productif aujourd’hui ; seul le dimanche était consacré à la glande à ses yeux, et le samedi servait à s’amuser et faire tout ce qu’une semaine de cours l’empêchait de faire en temps normal. La question était donc de savoir quoi faire, et il y songea tout le temps qu’il pris pour se préparer à aller prendre son petit-déjeuner dans la grande salle ; l’inspiration vient en mangeant paraît-il.

Il s’assit à table, son repas en face de lui, et scruta les visages des élèves autour de lui dans l’espoir d’être miraculeusement frappé par une idée géniale.
Et le miracle arriva sous la forme d’un visage familier surmonté d’une queue de cheval brune.
Jay la suivit du regard, et quand elle s’installa à son tour, il attrapa son assiette et ses couverts pour se glisser quatre places sur la gauche pour s’installer en face d’elle, un large sourire –le genre qui couvre de mauvaises idées– étirant ses lèvres de part et d’autre de son visage.

« Salut Sam ! lança-t-il joyeusement l’air de rien, bien dormi ? »

Jay aimait beaucoup la jeune fille qu’il voyait un peu comme la petite sœur qu’il n’avait jamais eu. Elle était drôle, fraîche, et il avait su voir qu’à travers sa carapace d’humour elle était plus fragile qu’il n’y paraissait –et Jay, il vivait pour donner de la force aux gens comme elles qui n’avaient besoin que d’un petit coup de pouce pour s’épanouir comme une fleur dans la plus belle des serres. C’était peut-être par égoïsme qu’il faisait tout ça, pour se donner l’impression d’être utile et d’être une bonne personne, mais son égoïsme rendait les autres heureux, quel mal pouvait-il y avoir à cela ?
Il ne lui laissa pas le temps de répondre qu’il enchaîna aussitôt.

« J’espère que t’as rien de prévu aujourd’hui parce que j’ai une surprise pour toi ! »

Sourire énigmatique aux lèvres, il enfourna une énorme bouchée d’œufs brouillés dans sa bouche en attendant la réponse de sa petite protégée.
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 196
Points : 405
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Dim 4 Nov - 19:54

Quand tu réalises qu'il ne t’emmène pas à Honeydukes
Tu te retournes dans tes draps, encore et encore, avec la douce illusion que changer de position te feras peut-être retrouver le sommeil. Entre nous, on le sait, c’est mort. Tu grognes malgré toi, c’est samedi, le week-end, le moment rêvé pour glander, la porte ouverte à la procrastination et autres activités que tu aimes tant. Tu désespères de te lever à des heures indécentes, comme une thug, en mode « So what » maaaaaaaaiiiiiis, ton estomac n’est pas d’accord. Et il s’avère que les voies ton sacro-saint ventre sont impénétrables.

Tu te lèves donc, dans un unième grognement. Il n’est pas tard, mais tu es comme d’habitude la dernière debout. Ton sommeil de plomb t’empêche, en général, d’être au courant des allées et venues faites dans ta chambre, ce qui est, dans un sens, assez pratique. C’est simple : on pourrait jouer un match de Quidditch ici, pendant ton sommeil, que tu n’en serais rien. Tu te traînes péniblement jusqu’à ton miroir en délaissant ton lit et tes draps défaits. Le ménage attendrait ton retour du petit-déjeuner. Tu rouspètes un moment en constatant l’état de ta chevelure brune avant de chopper ta brosse et d’entamer ta longue et pénible opération de démêlage quotidien. Pour être franche, tu t’en passerais bien de ce foutu quart d’heure « opération commando capillaire », ça t’agace en plus d’être pas très agréable à subir chaque matin. T’avais pensé, fut-il une époque, à tout couper avant de rapidement abandonner l’idée. Tes cheveux, tu t’en souviens, ta mère t’en parlais souvent. Tu te souviens, qu’enfant, elle te disait qu’ils étaient magnifiques. Tu te souviens avoir exprimé, à chaque fois, une putain de fierté lorsqu’elle te disait qu’il y avait de quoi rendre jalouse les autres filles. T’en étais arrivée à te dire que tes cheveux, c’était ton atout féminin number one, alors autant en prendre soin.

Tu finis par reposer ta brosse, satisfaite de ton ouvrage. Comme c'est le week-end (et que tu en as pas grand-chose à foutre de ce que tu portes pour traîner comme une clodo dans l'école), t'enfile ton vieux collant en laine noire, ton shirt en tissu ample de la même couleur, ton veux t-shirt BTS (t'es une grande amatrice de K-POP, t'aimes les vieux groupes, c'était le péché mignon de ta mère et contrairement à elle tu l'assumes pleinement) ainsi que tes vieilles baskets en toiles. Pour te prémunir un peu plus sérieusement du froid, t'enfile également la vieille veste Walking Dead de ton père (Oui, tu carbures aux références de vieux. T'y peux rien, t'avais pas vraiment accès à la culture de ta génération, là où tu as grandi). Enfin, t'attache tes cheveux en ta traditionnelle queue de cheval et tu te traînes jusqu'à la grande salle, les mains dans les poches.

Comme pas mal de matin dans ta vie : t'as besoin de ton carburant pour être opérationnelle (la bouffe). Tu es le genre de personne qui a besoin de prendre son petit déjeuner pour reprendre vie. Avant d'avoir pu manger, t'es la tête dans le cul, t'es là mais sans être là, tu ne sais même pas comment tu fais pour te déplacer d'un point A à un point B tellement tu es à l'ouest. Aussi, en arrivant à la grande salle, tu ne fais attention à personne. Ni à ton complice de toujours : Billy, ni à cette tête blonde que tu reconnaitrais entre mille tellement elle a égayé ta vie. Tu t'assois mollement sur le banc, en foutant dans ton assiette à peu près tout ce qui te passe sous la main. Ce n'est qu'en mastiquant ta tartine de confiture que tu prends enfin conscience de ton environnement… Et de cette fameuse tête blonde que tu aimes tant : Jay.

- « Salut Sam ! Bien dormi ? »

Malgré toi, tes lèvres s'étirent. Jay, c'est un peu ton rayon de soleil et… Ton premier véritable ami. C'est un peu triste, dans un sens, d'avoir rencontré ton premier ami au bout d'un peu plus d'une décennie de vie mais comme dirait ton père lorsque tu as évoqué le nom du blondinet pour la première fois : mieux vaut tard que jamais ! Il est arrivé, un jour, comme ça, sans te demander l'autorisation et a mis à mal tout ce que tu t'étais forcée à construire pour te sociabiliser avec les gens. Il avait vu clair dans ton jeu, il avait vu clair dans tes mensonges, dans tes angoisses. T'en avais très peur, au début, de ce garçon qui t'avais percée à jour. Puis… Puis avant même d'avoir pu t'en rendre compte, t'avais commencé à l'appeler « mon ami ». A partir de-là, t'étais foutue. Le moindre de ses sourires t'était communicatif. T'as commencé à te sentir concernée par lui, concernée par sa vie et pour la première fois t'avais la sensation de réellement compter pour quelqu'un. Ta relation avec Jay, c'était ton trésor, la chose que tu ne voulais pas faire foirer, sous aucuns prétextes. Tu te foutais peut-être trop la pression à son sujet. Mais Jay, c'était ton premier ami, c'était la main tendue que tu avais toujours secrètement espérée, c'était le frère que tu n'avais jamais eu, le soutien dont tu avais besoin. Mais ça… ça tu lui ne dirais pas. Jamais. T'avais trop peur qu'il te prenne pour une folle. T'avais, un jour, parlée avec une fille de ta maison qui t'avais expliqué qu'il ne fallait surtout pas dire ce que tu avais sur le cœur à un garçon, même à ton BFF, sous peine de le voir fuir en courant. C'était débile, parce que tu n'avais aucune preuve de ce qu'elle avançait, cette fille, mais son avertissement t'était resté en mémoire. Du coup, tu n'as jamais osé lui dire à quel point tu lui étais reconnaissante d'avoir débarqué dans ta vie, à quel point tu voudrais le remercier d'être encore là, à te supporter aujourd’hui.

- « J’espère que t’as rien de prévu aujourd’hui parce que j’ai une surprise pour toi ! »

Sa réflexion étire d’avantage ton sourire. Toi ? Quelque chose de prévu ? C’est vrai que tu étais réputée pour être une grosse fêtarde avec une foule de relations à entretenir. Tu pouffes légèrement dans ton coin en finissant de mastiquer ta tartine. Toi avec une vie sociale démesurée. Cette idée parait tellement folle qu’elle en devient hilarante.

- « Il se trouve que j’avais un rendez-vous amoureux avec un magnifique et séduisant jeune-homme en 2D mais puisque c’est mon bro qui me le demande… Meh, je peux bien rester célibataire un jour de plus. »

T’es consciente de sortir ça sérieusement alors que tu as de la configure qui orne le coin de ta bouche. Enfin, bon, c’est Jay. Si lui n’est pas au courant de ton level démentiel de glamour, personne ne l’est.

- « Alors, alors ! C’est quoi cette surprise ? » fis-tu avec une certaine excitation. « On va à Honeydukes ? On part en exploration ? Oh non ! Je sais… T’as des bons gratos pour un bon resto et tu m’emmènes ? C’est ça ? »

Comme à chaque fois que tu entends le mot « surprise », tu laisses tes joues rosirent, ton sourire éclater et tes yeux briller d’une lueur qui trahit une grosse grosse excitation. Tu le sais, tu ressembles à une gosse qu’on emmène à Disney pour le réveillon. Bref, tu mets gentiment ton côté femme au placard mais ce n’est pas bien grave. Parce que c’est Jay. Et parce qu’en vrai, t’en as pas conscience, mais t’es tellement plus craquante quand t’es juste toi, sans te prendre la tête, sans chercher à être ce que tu n’es pas.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Lun 5 Nov - 18:40

shopping —spreesam & jay
« Il se trouve que j’avais un rendez-vous amoureux avec un magnifique et séduisant jeune-homme en 2D mais puisque c’est mon bro qui me le demande… Meh, je peux bien rester célibataire un jour de plus.
Ohlala, trop d’honneur pour moi, je suis flatté que vous ayez l’obligeance de me faire une place dans votre agenda de ministre mademoiselle Averyl ! fit-il sur le même ton pompeux qu’elle venait d’employer, juste pour le plaisir de continuer la vanne.
Alors, alors ! C’est quoi cette surprise ? On va à Honeydukes ? On part en exploration ? Oh non ! Je sais… T’as des bons gratos pour un bon resto et tu m’emmènes ? C’est ça ?
Calmos Miss, répondit Jay en lui assénant une pichenette affectueuse sur le front, si je te le dis ce sera plus une surprise ! »

Il termina son assiette en une bouchée –celle-ci disparut par magie– et se leva du banc en bois.

« On se retrouve dans le hall d’entrée dans dix minutes puis on se tire à Pré-au-Lard, ça te va ? »

___________________________________________


Lorsque les deux amis foulèrent du pied les rues de Pré-au-Lard, Jay ne pouvait s’empêcher de sourire comme un démon à l’idée de ce qu’il allait faire subir à sa pauvre victime qui n’en n’avait pas encore la moindre idée pour le moment. En passant devant la vitrine de Honeydukes, il ricana devant Sam qui semblait prête à lécher le verre des fois qu’il s’agisse d’une vitre en sucre.

« Si t’es coopérative on y fera un tour c’est promis ! »

Pour la tirer hors de ses rêves d’orgie de sucre, Jay attrapa la jeune fille par la main et la guida à sa suite jusqu’à la boutique qui allait accueillir la prochaine séance de torture.

« Nous y voilà ! s’écria-t-il joyeusement en arrivant devant la vitrine colorée de Gaichiffon, la boutique de prêt-à-porter du village. »

Un coup d’oeil en biais en direction de Sam lui indiqua qu’il était nécessaire d’apporter deux trois explications.

« C’est pas toi qui me disait que tu voulais essayer de changer de style pour faire plus grande et féminine ? Et bah ce jour est arrivé, et t’as la chance de m’avoir en styliste personnel ! »

Et sur ces mots, Jay posa les mains sur les épaules de la jeune fille et la poussa gentiment à l’intérieur de la boutique en ricanant de sa bonne idée –démon au visage d’ange.
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 196
Points : 405
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Mar 6 Nov - 12:26

Quand tu réalises qu'il ne t’emmène pas à Honeydukes
Tu passes sur ton front un doigt incertain. Tout à ta candeur, tu regagnes rapidement ta chambre sans te douter une seule seconde de ce que Jay peut bien te réserver. Même si la curiosité te ronge, t'es bien incapable de remettre en cause les plans de ton ami. De toute façon, quand il s'agit de Jay, tu ignores comment faire preuve d'objectivité. Tu lui fais confiance parce qu'il connaît tes limites et les choses qui te foutent mal-à-l'aise. Tu sais que quoi qu'il arrive, sa surprise, y a peu de chance que t'en garde un mauvais souvenir.

Pour affronter le froid de ce mois de novembre, tu passes autour de ton cou une épaisse écharpe aux couleurs de ta maison ainsi qu'une vieille paire de cache oreille. Un rapide coup d'œil à ton portable t'indiques qu'il est plus que temps de rejoindre ton bro. On ne fait pas attendre une surprise, après tout.

____________

Les rues de Pré-au-Lard sont encore vides en cette heure matinal. Peut-être que le froid a découragé la plupart de tes camarades mais en ce qui te concerne, tu n'en apprécies que davantage ta petite ballade. Malgré ton tempérament bruyant et ton excessive agitation, t'apprécie le calme et le silence. C'est quelque chose que tu ne mets pas forcément en avant, mais tu cultives ton intimité avec beaucoup de sérieux. Tu apprécies le paysage qui s'offre à toi, l'air frai qui bouscule ton visage. Ton sourire s'élargit davantage à la vue de la vitrine d'Honeyduckes. Machinalement t'allais t'arrêter devant, prête à y rentrer pour refaire tes réserves de la semaine mais à ta grande surprise Jay continua son chemin. Tu fronces tes sourcils, légèrement septique, d'un coup. Jay te connaît trop bien et ta réputation de goinfre est, pour ainsi dire, de notoriété publique. Nan, c'est suspect.

Ce qu’il te dit en voyant ton absence de mouvement ne fait qu’attiser ta méfiance.

- « On va bien manger quelque part... Non ? »

Pour toute réponse, Jay se contente de te prendre la main. Tu fronces d’avantage tes sourcils. Non pas que tu as quelque chose contre un quelconque contact physique. Après tout, tu as dépassé depuis longtemps le stade du « OMG on s’est touché » avec lui. Maiiiiiiiiiiis, tu as un mauvais pressentiment depuis que vous avez dépassé la vitrine du célèbre magasin de bonbon. La façon dont Jay cultive le mystère, son manque de réponse à tes questions. Ouais, t’en mettrais ta main à couper : quelque chose cloche. Tu ne sais pas quoi. Tu ne sais comment. Mais tu sais que « la surprise » de ton ami n’est visiblement pas celle à laquelle tu t’attendais… Et quelque chose te dis que tu vas tomber de haut, rapidement.

Et en effet, tu t’es pas raté.

- « Gaichiffon. Sérieusement ? »

Jay a beau te donner une explication, tu es… Dubitative. Alors oui, c’est vrai, tu as exprimé cette envie de changer. Tu as exprimé cette envie d’exister en tant que femme. Parce que voilà, être la bouffonne de service c’est drôle cinq secondes mais tu ne supportes plus qu’on ne te considère que comme ça. Tu as envie de montrer aux autres que, bah, t’es plus qu’une bouffonne. Tu voudrais qu’on te trouve jolie, tu jalouses un peu ces filles dont parles les garçons avec enthousiasme. Toi aussi tu voudrais savoir ce que ça fait de plaire à quelqu’un. Tu voudrais savoir ce que ça fait de se faire inviter par un inconnu au bal. T’en as marre d’être constamment sur la touche, d’avoir la sensation d’avoir une féminité inexistante. Alors oui, t’en avais parlé à Jay. Parce que tu ne te sens jamais ridicule, avec lui, quand tu lui fais part de tes angoisses. Parce que t’as la sensation qu’il t’écoute et qu’il ne te juge pas. Maiiis…

- « Bah… Heu… O-ouais, c’est vrai. J’ai dit ça. M-mais. Fin… Heu… Je ne sais pas si c’est une bonne idée. Je veux dire, on ne peut pas non plus faire de miracle et-Whoua ! N-Non ! S’te plais me pousse pas là-dedans ! »

Mais rien à faire. Tu n’as même pas eu le temps de te plaindre une seconde fois que Jay t’avais fait entrer dans le magasin. Et tu es… Tétanisée.

Partout des vêtements, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Des vêtements que tu trouves BEAUCOUP trop beaux pour toi. D’un coup tu te sens grosse et conne. Tu repense à tes formes, à tes légères rondeurs, tu ne te sens pas légitime d’être-là. D’un coup tu te crispes. T’aurais tellement aimé t’empiffrer à Honeyduckes que d’être bombardée dans cet univers coloré.

- « Bienvenue les enfants ! Qu’est-ce que je peux faire pour vous ? »

Tu fais un bond sous la panique. T’y connais rien en vêtement, en mode, en style. Tu balbuties des syllabes qui ne veulent rien dire en cherchant désespérément Jay du regard, pour te donner du courage. T’as perdue toute ta contenance en entrant de fichu magasin. Tu te mets à fixer tes pieds et à te dandiner, mal-à-l'aise. Tu finis par bredouiller dans un murmure une réponse que même toi tu trouves stupide tant elle est… Inutile.

- « Voudrais des vêtements s’il vous plaît… »


Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Mar 6 Nov - 19:21

shopping —spreesam & jay
Elle était mignonne Sam. Jay l’avait toujours trouvée jolie aussi bien dedans que dehors et n’avait jamais vu son manque de féminité comme un défaut ; c’était aussi ce qui faisait son charme. Mais elle lui avait fait part de ses doutes, de ses envies, et de ses complexes, et avait beau s’être promis de tout faire pour qu’elle parvienne à s’accepter comme elle l’était au naturel, il voulait bien l’aider à atteindre le but qu’elle s’était fixé si elle y tenait tant.
Même si cela voulait dire la traîner par surprise dans une boutique de prêt-à-porter.

« Bienvenue les enfants ! Qu’est-ce que je peux faire pour vous ?
Bonjour ! fit Jay en adressant à la vendeuse le sourire le plus éclatant qui soit en couvrant la voix de Sam qui s’était subitement fait toute petite. On va se débrouiller tout seuls ne vous inquiétez pas, merci ! »

Il continua de pousser la demoiselle jusqu’à un endroit plus reculé de la boutique, où moins de monde circulait et où il se doutait qu’elle se sentirait un peu plus à l’aise. Une fois assuré de s’être trouvé le coin parfait –isolé mais entouré de belles fringues et non loin d’une cabine d’essayage– il lâcha les épaules de Sam et baissa les yeux vers elle avec un petit sourire rassurant.

« C’est pas la peine de te mettre dans cet état là tu sais, c’est juste des vêtements il vont pas te croquer ! T’as autant ta place ici que n’importe qui d’autre alors c’est le moment d’en profiter ! »

Il jeta un œil aux vêtements pendus aux cintres autour d’eux et en sélectionna un ensemble qui lui semblaient être de la bonne taille et le tendit à la jeune fille.

« Tiens regarde, cette couleur elle te va super bien ! Avec tes cheveux les tons chauds c’est le must, tu devrais l’essayer ! »
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 196
Points : 405
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Mer 7 Nov - 10:39

Quand tu réalises qu'il ne t’emmène pas à Honeydukes
Tu fixes le sol dans l’espoir que… Bah, tu ne sais pas trop en fait. T’attends peut-être qu’il t’engloutisse ? Qu’il te parle ? Du genre : « Hé, c’est une bonne situation, ça, parquet ? », « Tu sais, sis, y a pas de bonnes ou de mauvaises situations. », ouais un truc dans ce goût-là.  Faut dire que, au point où tu en es, discuter avec un sol te sembles une option viable et toujours moins gênante que celle de rester planté là, comme une cruche. Heureusement pour toi, et comme souvent d’ailleurs, tu as la chance d’avoir un super blondinet, à tes côtés, pour rattraper tes bourdes.

Alors que Jay t’entraîne, avec lui, dans les profondeurs du magasin, tu ne peux t’empêcher de jeter un dernier regard en direction de la vendeuse. C’est la première fois, en six ans de scolarité à Poudlard, que tu la vois. Maintenant que t’y penses, c’est la première fois, en six de scolarité à Poudlard, que tu franchis la porte de Gaichiffon aussi. Comme quoi.

Alors que vous traversez des rayons de vêtements colorés, tu croises la route de quelques élèves venus faire leurs emplettes. T’en reconnais quelques-uns de visu et… Meh, c’est peut-être ta parano qui parle mais tu n’es pas forcément très à l’aise avec l’idée qu’on puisse te voir, toi la fille au goût discutable, faire du shopping. D’autant plus que tu n’y connais rien, au shopping. Ce n’est un secret pour personne que tout tes vêtements en dehors de l’uniforme, sont des vieilles récups, des dons récupérés par-ci, par-là. Un vieux jean qui ne plaît plus à un tel, un vieux pull devenu trop petit pour son père, etc. Par moment tu craques et tu passes quelques commandes sur internet, de tel t-shirt de groupe, tel veste de série, etc. Mais en 16 ans de vie, t’as jamais été foutue de passer la porte d’un magasin de prêt-à-porter.

Finalement, Jay te déposes dans un endroit relativement calme de l’échoppe. Entouré de vêtements, sans besoin de parcourir des kilomètres pour t’enfermer dans une cabine, t’as la sensation de te retrouver dans une espèce de cocon vestimentaire. Si t’es encore loin d’être détendue au point d’en retrouver ta bonne humeur et ta folie légendaire, tu sens néanmoins tes épaules s’affaisser et relâcher quelque peu la pression.

- « Je sais… Pardon. » bredouilles-tu « C’est juste… Vachement impressionnant pour moi, ce genre de chose. »

Tu te sens un peu ridicule. Tu te demandes si lui te trouve ridicule. Ça n’aurais rien d’étonnant. Tu culpabilises un peu (beaucoup) de te laisser submerger par tes complexes. Dans l’idéal, t’aimerais être aussi désinvolte que Jay, à ce sujet. Mais tu ne sais pas comment faire, tu ne sais pas comment procéder pour apprendre à t’aimer et à t’accepter comme tu es. Bien sûr, t’es consciente que sans Jay, ce serait pire. Mais tu ne peux pas ignorer que tu as encore BEAUCOUP de chemin à parcourir.  

- « Navrée, vraiment… Tu prends du temps pour moi et… M-Mais, ça me fait plaisir, hein ? Je veux dire, je suis contente que tu sois là. C’était… Heu… Adorable, le coup de la surprise. Fin, tout ça pour dire que… Fin… Je suis désolée d’être, bah, aussi coincée à ce niveau. »

Tu prends la tenue qu’il te tend, en essayant de te reprendre. Certes, t’es pas à l’aise. Certes, tu voudrais être partout sauf ici, là, tout de suite. Mais, y a un truc plus important que ta petite personne, que tes propres ressentit. Tu n’as pas envie de lui faire perdre son temps. T’as pas envie de rester sur cette angoisse et, d’au final, ne pas être en mesure de faire honneur au temps qu’il a décidé de t’accorder. T’as envie de faire les choses bien, de passer un bon moment. Parce que Jay est ton ami et que tu as envie de lui faire plaisir. Puis, parce qu’au fond de toi tu te dis qu’il n’a peut-être pas totalement tors quand il te dit que tu as autant de place ici que n’importe qui.

- « Je vais faire de mon mieux. » déclaras-tu dans un demi-sourire avant de te diriger vers la cabine. Tu poses tes vêtements, commence à enfiler sans grande conviction ceux que t’a passé Jay tout en te demandant si oui ou non tu vas bel et bien être en mesure de rentrer dedans. « Dis, tu vas t’acheter des choses, toi aussi ? »

Tu te dis que, tant qu’à faire, Jay pourrait bien en profiter pour se faire plaisir. Tien, d’ailleurs, ça te fait penser que…

- « Jay ? Heu… » tu fais quelques pas à l’extérieur de la cabine, vêtue de ta nouvelle tenue « Je viens de tilter mais… Je ne sais pas si vais pouvoir refaire ma garde-robe avec le peu d’argent que j’ai. Je me rend pas bien compte mais, ça coûte pas une blinde les vêtements ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Dim 11 Nov - 19:32

shopping —spreesam & jay
Il l’avait écoutée se répandre en excuses et en remerciements avec un petit sourire attendrit ; quelque part, Jay ne comprenait pas pourquoi elle en faisait autant, il n’avait rien fait d’autre que la pousser de force dans une boutique. Mais il se doutait bien qu’au-delà de ces futilités se terraient des problèmes plus complexes.
Jay n’avait pas vraiment eu à apprendre à s’aimer car tout le monde autour de lui l’avait fait pour lui depuis sa naissance –s’apprécier était une norme à ses yeux, et il avait dû attendre de rencontrer des gens comme Sam pour réaliser que pour d’autres, cela tenait du privilège, voir de l’exploit.

« Je vais faire de mon mieux, fit-elle d’une voix un peu plus confiante en prenant l’ensemble qu’il lui tendait, dis, tu vas t’acheter des choses, toi aussi ?
Si je voit des trucs qui me plaisent, sûrement ouais ! »

Il attendit quelques instants en flânant devant les vêtements exposés par dizaines, cherchant nonchalamment quelques pièces qui pourraient l’intéresser.

« Jay ? Heu… le rideau s’agita dans son dos quand il se retourna, il découvrit Sam dans la tenue qu’il lui avait choisie ; elle semblait intimidée par la nouveauté, mais lui la trouvait adorable. Je viens de tilter mais… Je ne sais pas si vais pouvoir refaire ma garde-robe avec le peu d’argent que j’ai. Je me rend pas bien compte mais, ça coûte pas une blinde les vêtements ?
Sam, ça te va trop bien, t’es trop mignonne ! lâcha-t-il sans trop faire attention à ses mots. Ah euh, tu sais on n’est pas obligés de refaire tout ton dressing aujourd’hui, on peut se contenter d’y aller petit à petit et n’acheter que deux ou trois trucs qui te plaisent. »

Jay s’écarta de la cabine pour récupérer d’autres vêtements sur les cintres des différents rayons autour d’eux et en donna une partie à Sam pour qu’elle continue sa séance d’essayage.

« Et dans le fond, on n’est même pas obligés d’acheter quelque chose ! Le but c’est que tu t’amuses à tester des fringues et trouver ce qui te plaît, pas forcément de repartir avec un sac plein à craquer et un porte-monnaie vide ! T’en penses quoi de ce truc ? fit-il enfin en lui montrant l’épais bomber à motifs brodés qu’il venait d’enfiler par-dessus son tee-shirt. »
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 196
Points : 405
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Jeu 15 Nov - 23:52

Quand tu réalises qu'il ne t’emmène pas à Honeydukes
Le compliment te surprend. En vrai, tu ne le comprends pas tout de suite. Au départ, t’as haussé un sourcil en te disant : « Mais… J’lui parle d’argent pourquoi il me dit que j’suis mignonne ? L’est con parfois lui… » avant de faire le rapprochement avec ta tenue et de rougir jusqu’aux oreilles.

- « T-Tu trouves ? »

T’oses faire quelques pas au dehors de la cabine pour t’observer de plus près. Tu te tournes dans tous les angles possibles en te contorsionnant à la recherche d’un défaut ou de quelque chose de ragoutant sur lequel râler. Tu te tournes encore, rentre ton ventre, lève la tête… Objectivement tu ne peux pas dire que tu te trouves laide mais… Mais y a un truc qui cloche.

- « Hm… C’est joli, mais ça ne fait pas un peu chelou sur moi ? J’veux dire, c’est très… Très… Comment dire… Heu… Nouveau ? Fin, c’est très féminin pour le coup. J’ai pas l’habitude de me voir comme ça. »

La nana qui se tient dans le miroir, tu la trouves sympa, pas désagréable à regarder mais quelque chose te dis que c'est pas toi. Du moins, pas encore. Peut-être que tu seras un jour capable d'aborder ce genre de tenue fièrement mais pour le moment… Disons que c'est encore un peu compliqué. Mais tu gardes, cependant, la référence en tête. Peut-être que t'auras le courage d'essayer d'autres choses de ce genre dans un futur que tu espères proches.

- « Tu sais on n’est pas obligés de refaire tout ton dressing aujourd’hui, on peut se contenter d’y aller petit à petit et n’acheter que deux ou trois trucs qui te plaisent. »
- « Hm, pas con. De toute façon, je suis trop pauvre pour. Je ne me rends pas bien comptes mais si on sort d’ici avec un ensemble, c’est déjà pas mal, non ? »

T’empoigne la nouvelle sélection de Jay. Tandis que tu t’empresses d’aller la déposer dans ta cabine, tu ne peux t’empêcher de l’observer du coin de l’œil. Il a l’air… Dans son élément. Ton ami semble capable de choisir avec une facilité déconcertante ce qui peut t’aller ou non. Jay semble capable de visualiser, d’un seul regard, ce qui passe ou pas. Il fait ça avait un tel flegme que tu ne peux qu’être impressionnée. Toi, t’en est encore à citer amazon comme une marque de vêtement. Lui, c’est un autre niveau. Sans doute que tu l’as zieuté trop longtemps, parce que tu n’as pas eu le temps d’enfiler un autre vêtement qu’il te demande ton avis sur une veste.

- « Olalala, mais ma chérie tu es M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ! » fis-tu de façon volontairement exagéré. Tu prends un air théâtrale en levant tes deux pouces en l’air et en faisant de grands gestes digne d’une diva de télé-réalité « Quel style ! Quel Charisme ! On ne peut se tromper sur la nature de cet homme-là ! Seriez-vous semi vélane, mon chers ? Parce que c’est à s’y méprendre ! Ahem. Nan, sérieux, c’est plutôt cool comme veste. On dirait celles des idoles K-POP. Ça a un nom, ce machin ? »

Comme ça, tu pourras briller en société en balançant des termes techniques ultra poussé comme col en v ou… ou… Poncho. Ouais. Voilà. Ahem.

- « T’es pas sérieux quand tu dis qu’on va ressortir d’ici sans rien acheté, hein ? Nan, parce que je t’adore Jay mais hors de question que je fasse la poupée Barbie deux heures pour rien. J’irais pas ici tous les week-end, alors compte pas sur moi pour repartir les mains vides. » Tu jettes un coup d’œil soucieux aux vêtements qui trônent dans ta cabine « La question, c’est qu'est-ce que je vais assumer de me foutre sur le dos… »

Tu regardes rapidement ce que tu as autour de toi. Tu cherches, place certaines tenues devant toi d’un air dubitatif. Hm. En vrai, tu n’as aucunes idée de comment choisir.

- « Comment tu fais, toi, quand tu fais du shopping ? Tu choisis une tenue parce qu’elle est jolie, confortable ? Fin, je trouve beaucoup de ces vêtements jolis mais... Bah j’ai peur de ne pas être à l’aise dedans. Je suppose que c’est aussi une question d’habitude mais quand je me regarde dans ce genre de tenue ce n’est pas moi que je vois. Fin, vrai que j’aimerais être plus sexy aux yeux des autres mais j’ai pas envie de renier ce que je suis pour autant. Même si je crache dessus tout le temps, j’aime bien mon statut de clown, au final. »

Nan, décidément, t'es pas douée pour te poser ce genre de question. Tu gonfles tes joues sous le coup de ton insatisfaction.

- « Raaaah, c'est compliqué ces histoires de féminité ! Jay ! Sur quoi je dois taper ? T'es largement plus renseigné que moi sur ce genre de domaine. Si t'étais moi, c'est à dire une gamine gloutonne qui voudrait ressembler à autre chose qu'une gamine gloutonne sans pour autant renier que c'est une gamine gloutonne, qu'est-ce que adopterais comme style ? Comme type de vêtement ? »

Pour twa:
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Lun 19 Nov - 22:54

shopping —spreesam & jay
« Olalala, mais ma chérie tu es M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ! Quel style ! Quel Charisme ! On ne peut se tromper sur la nature de cet homme-là ! Seriez-vous semi vélane, mon chers ? Parce que c’est à s’y méprendre !
Je sais, je sais, on me le dis souvent, fit Jay en prenant un ton outrageusement pompeux et vantard qu’il ne parvint à tenir sérieusement que quelques secondes tout au plus avant de se fendre d’un ricanement narquois.
Nan, sérieux, c’est plutôt cool comme veste. On dirait celles des idoles K-POP. Ça a un nom, ce machin ?
Ça s’appelle un bomber, madame l’inculte, la pique était voulu mais l’intonation affectueuse, très en vogue depuis les années 2010’s ! »

Il prit encore quelques instants pour apprécier son reflet dans le miroir, et surtout la qualité du Boutefeu Chinois brodé dans le dos. Il n’allait pas passer à côté de cette merveille, même s’il avait au moins cinq autres vestes du même genre à la maison.

« Tu te prends vraiment trop la tête Sammie, fit-il en haussant les épaules suite à la tirade de la jeune fille, À part pour ce qui est du rapport qualité/prix y’a pas d’astuce pour acheter des vêtements, tu prends ce qui te plaît et c’est tout ! »

Il posa la veste sur une banquette à côté de la cabine d’essayage et continua de fouiner autour des rayons pour trouver ce qui pouvait l’intéresser –pour lui comme pour elle.

« Y’a pas de règles pour être sexy ou pas, c’est pas une question de longueur du tissu c’est une question de confiance en soi. Tu pourras mettre toutes les mini-jupes que tu veux, si t’es pas à l’aise dedans t’auras juste l’air d’une meuf à moitié frappée par le maléfice du saucisson et y’a rien de sexy là-dedans, croit moi ! »

Jay se retourna, colla dans les bras de sam une nouvelle pile de vêtements, et s’installa sur la banquette avant de lever les yeux et maintenir franchement son regard, une fossette creusée dans sa joue gauche par un sourire espiègle.

« Arrête de te poser trente mille questions existentielles et lance-toi. Vois ce qui te plaît, quelles couleurs, quelles matières, quelles coupes tu préfères et ne fais pas attention au reste. Si tu continues à rester bloquée sur ces conneries de féminité et de conventions tu vas avoir le temps de creuser tes premières rides avant de t’y mettre ! »

Si au passage, en plus de l’aider à se sentir mieux dans son corps il arrivait à lui apprendre à ne plus se casser la tête avec dix milles détails sans importance, il en serait encore plus satisfait –car bon sang, ce ne serait pas du luxe avec un cas comme elle !
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 196
Points : 405
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Mar 20 Nov - 13:19


Ma Chéwie t tro bel

Feat Sam & Jay

Jay n'avait peut-être pas tort. Tu réfléchis trop, tu te poses toujours des tonnes de questions. Questions qui amènent à des angoisses. Angoisses qui finissent par te bouffer. Tu entretiens une espèce de cercle vicieux qui te force à t'inquiéter de tout et de rien. C'est dans doute à cause de ce cercle vicieux que t'en est venue à développer une certaine dépendance affective envers tes proches. C'est aussi à cause de ce cercle vicieux que t'en est venue à te préoccuper grandement de l'avis des autres, de leur opinion te concernant. Les yeux de tes proches sont devenus quelque chose d'autant espéré que redouté. Tu crèverais pour qu'ils te regardent mais tu crèverais tout autant de voir dans leur yeux autre chose que de l'amour et de la fierté. Dans le fond, ton ami a très bien cerné ton problème et… Bah, on ne peut pas dire que tu ne l'as pas cerné aussi. Le truc, c'est que tu es incapable de t'en défaire seule. C'est comme une addiction, un toc, une habitude qui te colle à la peau. Tu sais, mais t'es incapable de t'en défaire.

- « J’sais, j’sais très bien Jay.  C’est juste… C’est difficile de se détacher du regard des autres, tu sais ? C’est pareil pour Judy. C’est quelque chose d’important pour nous. Bien sûr, ça ne nous rend pas forcément heureuses, ça nous fout dans la merde constamment. Mais c’est quelque chose dont on a besoin pour exister, pour pas se sentir moins que rien. »

Si tu n’es pas encore passé à la casserole de l’amour, tu sais malheureusement que ton comportement te fais prendre pas mal de risque à ce niveau. Ton besoin de plaire et d’être aimé te briseras forcément le cœur un jour ou l’autre, ça a peut-être même déjà commencé. Sauf que t’en a pas forcément consciente. Parce que là, tout de suite, t’en ai encore au stade innocent de vouloir d’affirmer en tant que femme. Pas forcément pour les autres mais aussi pour toi. T’es dans un mood un peu plus… Saint, pour le moment. Ton objectif c’est juste d’être bien dans ta peau.

- « Ceci dit, t’as raison, les mini-jupes c’est un peu la mort du confort. Je préfère les shirt. C’est plus safe. »

Ton regard dérive sur la nouvelle pille de vêtement qu’il te met entre les mains. Tu tris, touche le tissu, écarte d’instinct certains trucs que tu trouves trop provocateurs. T’es pas spécialement fan des robe trop courtes ou des jupes raz la moule. Tu trouves ça jolie sur les autres, mais tu sais très bien que ce n’est pas pour toi. Toi, t’as besoin de confort, de choses simples et pourquoi pas colorée.  

- « Hm… J’ai peut-être une idée. »

Tu fermes d’un geste sec le rideau. Tu t’empares d’une veste style boomer, semblable à celle que Jay t’avait montré, d’un shirt à bretelle, d’un t-shirt ample et d’une paire de basket de ville colorées. T’enfiles le tout, avec un collant noir léger et tu sors.

- « J’sais pas si c’est conventionnel en terme d’esthétisme, mais j’ai fait comme t’as dit. J’ai pris des trucs qui m’ont plu et qui sont confortables, fin dans lesquels je ne me sens pas à l’étroit. »

@Jay Taylor-K.J'ai trouvé le code rp de ma vie *^*
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Lun 3 Déc - 22:47

shopping —spreesam & jay
Jay écouta attentivement ce que Sam avait à lui répondre quant aux raisons de ses complexes et eu un petit ricanement à la mention de sa meilleure amie –il est vrai qu’elle partageait cet aspect de sa personnalité avec Judy, et c’était peut-être aussi un peu pour ça qu’il aimait bien Sam.

« Tu sais le regard des autres c’est pas forcément quelque chose de positif quand bien même tu peux en manquer actuellement. »

Il haussa les épaules, un petit sourire résigné au coin des lèvres, et fourra ses mains dans ses poches avant de continuer.

« À cause du travail de ma mère je suis né avec des caméras braquées au-dessus de ma tête. J’ai grandit en supportant les paparazzis autour de la maison et les tabloïds qui scrutaient chacun des faits et gestes de ma famille pour coucher une page de plus dans leurs torchons à chaque faux pas. Le regard des autres je m’en serais bien passé à ce moment là. »

C’était à cause de ce qu’il avait vu et des leçons tirées des expériences de sa mère que Jay avait aujourd’hui tant confiance en lui-même ; il y aura toujours des gens pour vouloir faire de vous quelqu’un que vous n’êtes pas, et leur donner raison en leur accordant de l’attention ne fera jamais qu’accentuer le malaise au lieu de le régler.

« Vouloir de l’attention c’est humain mais fais attention à ne pas t’y perdre, d’accord ? fit-il d’un ton protecteur qui trahissait la vision qu’il avait de la jeune fille –une petite sœur à protéger de l’aigreur du monde. »

Les rideaux se fermèrent une nouvelle fois dans le dos de Sam, et Jay attendit avec impatience qu’elle sorte de la cabine –il avait le sentiment qu’elle commençait enfin à se détendre et prendre ses aises, et avait hâte d’en voir le résultat.

« J’sais pas si c’est conventionnel en terme d’esthétisme, mais j’ai fait comme t’as dit. J’ai pris des trucs qui m’ont plu et qui sont confortables, fin dans lesquels je ne me sens pas à l’étroit.
Eh ! C’est mais super chouette Sam, t’es trop belle ! Tourne-toi un peu pour voir ? »

L’enthousiasme à même la peau, il s’extasiait de la voir enfin prendre de nouvelles couleurs –sortir de sa chrysalide et montrer timidement ses ailes encore fripées par la renaissance.

« J’crois qu’on a trouvé ce qu’on est venus chercher, t’en penses quoi ? »
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 196
Points : 405
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Sam 15 Déc - 12:56


Ma Chéwie t tro bel

Feat Sam & Jay

fais attention à ne pas t’y perdre, d’accord ? Tu laisses un léger sourire s'emparer de tes lèvres. N'est-ce pas déjà le cas, dans le fond ? Tu laisses volontiers le regard et l'opinion des autres diriger ta vie. Pas sur tout, bien sûr, mais sur pas mal de points. Si tu assumes aujourd'hui tes goûts en matière de choses triviales comme la musique, les films, etc, tu es encore loin d'assumer ton rapport aux gens. Te faire détester de quelqu'un c'est quelque chose que tu ne supportes pas. Être lourde et gênante te met mal à l'aise, être la seconde, l'amie de passage également. Dans le fond, tu jalouses beaucoup Judy pour la fiabilité de son entourage. C'est peut-être erroné comme idée, mais tu as la sensation de n'avoir pas encore connu ce genre d'ami qui sera là, envers et contre tous. Quand tu vois Judy, Jay et Jordan, tu te dis que le monde entier pourrait s'écrouler que ces trois-là seraient toujours fourrés ensemble. Toi, tu as le sentiment qu'un rien pourrait envoyer valser les relations que tu as réussie à tisser depuis le début de ta scolarité. Attention, ça n'empêche pas que tu aies un amour profond pour tes amis, mais souvent, tu te demandes si Billy, Jason et Shae continueront de te sourire avec le même éclat dans quelques années. C'est le caractère incertain de tes relations, de tes liens, le caractère incertain que tu leur imposes qui fait que, bah, l'herbe te semble nettement plus verte et agréable dans le jardin d'à côté. C'est peut-être immature de ta part d'en vouloir autant. Nan, en fait ça l'est totalement.

Tu te laisses aller à la contemplation de ta tenue, tout en te tournant pour laisser à Jay le loisir de t’observer sous toutes les coutures. C’est quelque peu intimidant, mais pas désagréable. Son regard approbateur fait naître toi une douce et délicieuse chaleur au creux de ton bas-ventre. Le genre de chaleur qui te fait comprendre que là, tout de suite, t’es bien. Le genre de chaleur, de regard, qui te fait te sentir belle, qui te fais te sentir fière. C’est pour ce genre de regard que tu existes. C’est con, mais sans ce genre de regard t’es rien. Absolument rien. C’est la sensation que tu as. Tu vie pour voir ça dans les yeux de tes proches, pour ressentir cette douce sensation qui se propage petit à petit à ta poitrine. Cette sensation qui fait battre ton cœur, qui te fait dire que tu n’es pas inutile, que tu peux apporter des choses aux gens. Aemlia aura beau critiquer ta façon d’être dans un futur proche, ton père aura beau détruire le peu de stabilité qu’il te restait dans une échéance qui ne fait que se rapprocher, tu ne changeras pas. Ce genre de regard, ce genre d’expression, c’est la seule chose qui te garde ici-bas. Sans ça, t’es rien.

- « Moi j’aime bien, je me sens à l’aise dans ce genre de vêtement » déclares-tu en te regardant une dernière fois dans le miroir.

Tu te changes pour remettre tes vieilles fringues et commences à ouvrir ton porte-monnaie d'en l'espoir d'y découvrir assez d'argent. Hm. Comme prévu, les finances ne sont pas au beau fixe, mais tu as de quoi te payer ta tenue. Par contre, pour te goinfrer à Honeyduckes, ce sera pour une prochaine fois. Vivement, que tu puisses convertir tes chèques de Noël à la banque de gringotts pour renflouer les caisses.

- « T’as trouvé ce qu’il te fallait ? On passe à la caisse ? »

Alors tu te diriges vers la caisse pour encaisser tes premiers achats de tissu, tu te retournes vers Jay.

- « Dis, je peux te poser une question ? Qu’est-ce que te permet d’avoir confiance en toi, au juste ? C’est vrai, à chaque fois qu’on en parle t’as l’air de ne douter de rien à ton sujet. Ça m’impressionne, d’autant plus que je sais que ça n’a pas toujours été facile pour toi à ce niveau. »

@Jay Taylor-K. Navrée pour le retard >w<
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Jeu 27 Déc - 0:49

shopping —spreesam & jay
« Moi j’aime bien, je me sens à l’aise dans ce genre de vêtement.
Alors ne réfléchis même plus, retourne te changer et sors ton porte monnaie ! s’exclama le jeune homme en poussant son amie dans la cabine pour qu’elle remette ses vêtements. »

Jay se hâta de remettre ce qu’ils avaient dérangé à sa place tandis que Sam se changeait pour ne garder que quelques cintres en main d’articles qu’il avait repéré pour lui –le bomber mais également deux trois tee-shirts et une casquette.

« T’as trouvé ce qu’il te fallait ? On passe à la caisse ?
C’est tout bon ma poule, on peut y aller. »

En bon gentleman, il lui laissa la première place à la caisse, mais la seule vendeuse présente était occupée avec un autre client et il devaient attendre qu’elle ai terminé pour pouvoir être encaissés. Sam en profita alors pour se tourner vers lui et lui poser de nouvelles questions.
Et comme toujours, Jay écoutait, et répondait –sans faute et avec sincérité.

« Tu sais la confiance en moi, j’ai des jours avec et des jours sans, avoua Jay dans un ricanement amusé en haussant les épaules. J’ai plus de jours avec, il est vrai, mais c’est venu avec le temps, j’étais plutôt du genre anxieux quand j’étais môme. »

Il se souvenait de sa solitude d’enfant de célébrité et de sa sensibilité à fleur de peau qui le rendait difficile à approcher. Il avait fallu du temps et de la patience, de la part de ses proches et de lui-même, pour que petit à petit il apprenne à sortir de sa coquille et se confronter au monde sans avoir peur des bleus et des égratignures émotionnelles.

« J’ai eu la chance d’avoir un entourage qui m’a encouragé et m’a laissé m’ouvrir à mon rythme je dirais… Et j’ai appris que quoique je fasse, je ne serais jamais capable de plaire à tout le monde, et c’est pas grave. L’important c’est de vivre en paix avec ses principes et savoir faire le tri entre ceux qui méritent que je fasse des efforts pour eux et ceux pour qui c’est pas la peine de se casser la tête, c’est tout. »

La vendeuse réapparut à cet instant pour les encaisser –il avait un peu abusé sur son argent de poche mais puisque Noël approchait, il pouvait bien se laisser aller à quelques dépenses futiles pour cette fois.
Une fois dehors, achats bien emballés dans un sac en main, il huma l’air frais à plein poumons et la pointe de sucre qu’il pouvait déjà sentir s’échapper de chez Honeydukes lui mit l’eau à la bouche.

« T’es partante pour une orgie de bonbecs ? Je t’invite ! »

__________________________________________________________

HRP | Pas de soucis !!! (omg mes ptits bébés je les aime trop ouin ♥)
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 196
Points : 405
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Ven 28 Déc - 17:03


Ma Chéwie t tro bel

Feat Sam & Jay

L’idée que Jay puisse être anxieux te dépassait. Vraiment, t’avais beau y réfléchir, tenter de l’imaginer, c’était… Nop. C’était trop chelou comme perspective, trop en désaccord avec ce que tu connaissais de lui. Jay, c’était un être solaire, c’était la chaleur qui réchauffe les cœurs, le sourire qui enjaille ton esprit. Cependant… Ouais, tu es bien placée pour savoir que les gens ne sont pas ce qu’ils semblent être, t’en est la preuve. Chaque être à sa pudeur, sa part de mystère, ce « lui » qu’on ne veut pas montrer, ce « lui » qui reste nous sans l’être réellement. Même si c’est quelque chose que tu n’as pas envie d’intégrer, Jay possède probablement ce « lui » aussi. Tu connais l’être solaire, mais tu ne connais pas tout de lui. T’as envie d’explorer, d’en savoir plus, mais il brille tellement à tes yeux, Jay, que tu te dis que tu n’as pas tellement envie de savoir, au final. Tu te sens, sans doute, un peu égoïste de ne vouloir voir en lui que le positif et de rester totalement hermétique à ses défauts, à ce « lui » intriguant et repoussant à la fois. Sans doute que les mois qui viennent, Sam, vont te pousser à grandir, à prendre conscience de certaines choses, mais en attendant, aujourd’hui, tu es encore une enfant.

- « J’ai eu la chance d’avoir un entourage qui m’a encouragé et m’a laissé m’ouvrir à mon rythme je dirais… Et j’ai appris que quoique je fasse, je ne serais jamais capable de plaire à tout le monde, et c’est pas grave. L’important c’est de vivre en paix avec ses principes et savoir faire le tri entre ceux qui méritent que je fasse des efforts pour eux et ceux pour qui c’est pas la peine de se casser la tête, c’est tout. »

Innocemment, tu te demandes dans quelle catégorie, tu es. T’aimerais bien t’avancer et te dire que tu fais partie du haut du classement, mais tu manques trop de confiance en toi pour oser formuler ce genre de pensées à voix haute. T’aimerais, en tout cas. T’aimerais beaucoup. Si possible, t’aimerais être aussi dans le classement de Jay que lui l’est dans le tien, mais tu te doutes bien, que, face à Judy ou Jordan, t’as aucune putain de chance. Aucune.

Tu passes tes articles en caisse en tiquant sur le prix. Ouch. Bon, bah, papa, les petits billets de noël, oui, ce serait bien. Est-ce qu’on s’enverrait pas un petit message pour lui rappeler ? Aller.

- « Merci, en fait. P-pour tout ça je veux dire. » fis-tu en bredouillant « Je sais que je suis lourde, mais merci. »

Tu ne sais pas trop quoi dire d’autre. T’as peur que ça tombe dans le mélo sérieux à deux ronds. Mais tu as envie, dans un sens, de lui dire. Y a tellement de chose que t’aimerais lui dire. Mais un merci, c’est sans doute un début. Heureusement, Jay c’est pas ton rayon de soleil pour rien. Il sait exactement quoi te dire pour te donner le sourire qui fait trois fois le tour de ton visage. Il sait exactement quel mot employer pour te faire tout oublier.

- « Vraiment ? Oooooh ! Chic ! Chic ! Chic ! Merciiiii ! »

Et avant même d’avoir pu le laisser faire quoi que ce soit tu te précipites vers la boutique de bonbon.
Note Oui, ils sont cutes ;///;
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 98
Points : 244
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay) Jeu 3 Jan - 15:42

shopping —spreesam & jay
Jay avait éclaté de rire dès que Sam s’était répandue en exclamations de joie avant de se précipiter vers la boutique de confiseries magiques. On aurait dit une enfant devant les cadeaux sous le sapin de Noël, et l’image d’une petite Sam en pyjama en train de sautiller de joie devant une montagne de présents n’aida pas à calmer son hilarité.
Vraiment, Sam avait beaucoup trop de joie de vivre en elle pour la laisser la gâcher avec des doutes inutiles et des appréhensions trop lourdes à porter.

L’’odeur de sucre frappa Jay de plein fouet quand ils pénétrèrent dans la boutique et comme toujours, il ne savait sur quoi poser les yeux tellement tout ce qui était exposé sur les stands semblait appétissant, aussi bien pour les papilles que pour les yeux. Il parvint néanmoins à se décider sur un assortiment de plusieurs confiseries à se partager avec Sam, en ayant pris soin de prendre quelques unes des sucreries préférées de la jeune fille.
Comme promis, au moment de passer en caisse, Jay insista pour tout payer de sa poche –c’était sa façon d’encourager Sam et aussi de se faire pardonner de l’avoir prise au piège pour la traîner jusqu’à la boutique de prêt-à-porter à son insu.

Une fois sortis de la boutique, le soleil commençait déjà à se coucher –certes la nuit tombait bien plus vite à cette période de l’année, mais il ne s’était pas rendu compte d’à quel point le temps avait filé plus rapidement qu’il ne le pensait. En bonne compagnie, les secondes semblent toujours s’écouler bien trop vite après tout.

« Il vaudrait mieux qu’on rentre, manger m’a ouvert l’appétit et je veux pas rater le dîner ! suggéra l’adolescent dans un ricanement amusé. Tu veux que je te portes tes sacs pour le trajet ? »
made by miss amazing.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [FINI] shopping spree ☼ (sam&jay)

[FINI] shopping spree ☼ (sam&jay)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Fini le catch sur NT1 ?
» village fini mais le train hs.....
» [AIDE] My shopping List V4.11
» Mon roman est FINI !!
» L'hiver n'est pas fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Pré-Au-Lard-
Sauter vers: