des bleus à l'âme ; ft. Lukas

Borea S. Boswell
Eleve hybride
Eleve hybride
avatar
Messages : 54
Points : 155
des bleus à l'âme ; ft. Lukas Mer 7 Nov - 23:09

DES BLEUS A L'ÂME
"Le soucis, c'est que tant que le cœur conserve les souvenirs, l'esprit garde les illusions."
Des mois passés à attendre.
La Mort ou bien quelque chose d’autre.
Des mois à ce questionner sur les silences et supplices de l’âme, à ce demander « pourquoi ? » sans y trouver de réponse.
Des mois cloisonné dans cette chambre.
Tu en es venue à la détester.
Haïr les draps, le plafond, les murs et la vue.
L’odeur même qui se dégage de cette pièce plus tu y passes du temps, alors que celle de Vega s’efface doucement.
Cela fait plusieurs jours, peut-être même semaines, que tu te sens comme prisonnière de ces quatre murs.
Comme si l’on te retenais ici.
Ce qui est faux.
C’est toi Borea, qui a voulu y être.
C’est toi et seulement toi qui voulait disparaître.
Et depuis des jours, tu comprends que depuis le début, à l’instant même où dans le coin de ton œil tu l’as aperçue avec son linceul, il y a une part infime de toi qui veut et désire plus que tout vivre.
Pas juste le monstre qui s’agite.
Non, toi, une part qui ne s’est pas éteinte.
Alors les questions se font plus insistantes : qu’est-ce qui te retiens encore ici sans ménagement ? Tu as broyé des âmes que tu aimais profondément en mourant, alors pourquoi rester en vit quand tu sais que ton retour serait une infamie ?
Tu te sens désabusée.
Fatiguée de tant d’interrogations.
Pourtant, tu n’en peux plus de ces murs.

Il est vrai que tu n’as pas ta baguette, mais ce n’est pas pour autant que tu te sens complètement handicapée, transplaner restait dans tes cordes. Vega et son père t’avaient acheté quelques tenues, pour le jour où tu te déciderais à rencontrer le soleil autrement qu’à travers cette maudite fenêtre.
Aujourd’hui, tu l’as fait.
Après avoir peaufiner ton plan une bonne semaine à l’avance, te voilà baignant dans la foule de Londres moldu après des mois de captivité. Nourris bien sûr, cette semaine tu n’as pas rechigné face aux verres de sangs, malgré ton ventre qui se retournait à chaque fois un peu plus et ton esprit plongeant dans de plus sombres ténèbres.
Tu as terriblement maigris, ce n’était pas que boire du sang que tu as refusé, mais aussi tout simplement te sustenter Borea et il faut avouer que la nourriture est devenue bien fade depuis ta transformation.
Les odeurs t’agressent et les bruits… une cacophonie insoutenable ; le calme du manoir Blackwell te manque terriblement, mais pas question de faire demi-tour : tu as plus que jamais besoin d’échanger avec quelqu’un… quelqu’un qui doit aussi attendre inévitablement la mort.
Déterminée, tu entres dans la prison de Belmarsh.

C’est pour une visite.
Quel détenu ?
Lukas Dawson.

Le gars de l’accueil semble regarder une liste, ça tu t’en doutait, mais tu avais prévue le coup et avant même qu’il ne te demande, sans sourciller, tu annonces :

Arya Strauss.

Elle était forcément sur la liste.
Toi c’était tout bonnement impossible.
Peut-être bien qu’il ne voulait pas recevoir de visites, ça te semblerait relativement logique, mais le simple fait que tu viennes en plein mois de Septembre un jour de semaine où Arya devrait être en cours… ça allait piquer la curiosité si légendaire des Serdaigle, tu en étais tout bonnement certaine et en soit, c’était ta seule option.

Mon collègue va vous conduire à la salle des visites.

Tu vois bien dans son regard qu’il se retenait d’ajouter quelque chose, mais valait peut-être mieux pour lui qu’il se taise… tu n’as encore aucune idée de ce qu’il se passe au niveau de tes pulsions, réactions quand on t’importune et tu n’as pas envie de le découvrir ici.
C’est donc avec sagesse que tu suis le garde.
Finissant par t’installer sur la chaise qu’on te désigne tu attends, un poil impatiente, mais intimement persuadé qu’il viendra.
Après plusieurs minutes, tu reconnais sa silhouette.
Un sourire carnassier s’étire sur tes lèvres.

C’est donc ça le regard de quelqu’un qui voit un mort en vit, intéressant. Tu tapotes la table devant toi. Allez Lukas, viens t’asseoir.
©️ ASHLING POUR EPICODE






give me the night
Voir le profil de l'utilisateur
des bleus à l'âme ; ft. Lukas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeune fille cheveux bleus
» Le Monument des "Diables Bleus"
» SIDI BRAHIM ET SEMAINE DES DIABLES BLEUS DES ALPES MARITIMES
» Les yeux bleus (A pair of blue eyes)
» Diables Bleus de Mulhouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Le Londres Moldu-
Sauter vers: