[FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan

Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 234
Points : 553
En couple avec : Ta maman
[FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Lun 19 Nov - 23:25


MANGE TES MORTS FJQBSCJK

Feat Sam & Ethan

- « Allez Donuts ! Sérieux, on va finir par le manquer ! »

Mais le truc, c'est que Donuts, il n'en a rien à foutre. Donuts, il se roule dans l'herbe et il est très heureux comme ça. Tes rendez-vous ? Tes projets ? Osef. Donuts, il profite de sa balade matinale et tant pis si tu avais quelque chose de prévu.

Tu soupires, mi amusée, mi blasée par ton fidèle compagnon. Heureusement que tu l'aimes plus que de raison, ce clebs, sinon ça ferait longtemps que t'aurais pleurée pour le ramener en Irlande. Faut dire que depuis son arrivée dans ta vie, il y a de cela un an, ta capacité incroyable à te foutre dans la merde n'a eu de cesse de croitre. C'est simple, ton chien est devenu aussi célèbre que sa maîtresse : avoir Donuts et Sam dans la même pièce que vous, c'est une chance sur deux de finir à l'infirmerie dans l'heure qui suit. Cependant, bah, malgré ses conneries et le non-respect total pour tes grasses matinées tu l’aimes. Tu l’aimes de fou. Ce chien, c’est un peu ton rayon de soleil, ton antidépresseur à toi. Tu ne peux pas comparer ta relation avec Donuts et ta relation avec Baba. Baba est sage, Baba est calme et surtout, Baba t’es utile. Donuts, lui, c’est tout son contraire. Il est hypra dépendant de toi, vous fonctionner en duo, pas autrement. Puis, Donuts, c’est aussi un cadeau de ton père. Tu n’as jamais très bien compris pourquoi il a fallu attendre tes seize ans pour que ton père s’excuse de ses absences, de ce qu’il t’a inconsciemment imposée après la mort de maman. Peut-être que, huit ans, c’est le temps qu’il faut à un père de famille pour faire le deuil de sa femme et se rappeler qu’il a une famille. Tu t’es pas posée la question. T’as cessé de te poser des questions. Tu sais très bien que tu as tenu un rôle que tu n’aurais jamais dû te tenir, tu sais très bien que ta famille est loin d’être aussi saine qu’il n’y parait. Après tout, c’était quoi qui traînait ton père chez le psy, pas le contraire.

- « Allez Donuts… Sérieux, fait froid en plus. J’ai pas envie de courir après lui toute la journée. »

Tu grogne face au manque de coopération de ton chien. C’est qu’il va réellement te le faire manquer ce con ! Mais manquer qui, me direz-vous ? Bah Ethan, quelle question. Ethan, c’est son aîné et… Un putain de modèle. C’est simple, ce que fait ce type avec ses potions : c’est de l’art. Et Sam étant une accro du chaudron vous vous doutez bien que, très vite, elle s’est un peu mis à le regarder tel une groupie devant son idole. Sérieux, RM pourrait lui faire la bise qu’elle ne serait pas autant excitée. Quoi que, RM, c’est tout de même une bombe. Nan, finalement, peut-être pas autant que la perspective d’une bise de RM mais… Mais Ethan-Senpai quoi. Edward c’est un tocard avec son piano, vive les chaudrons.

Sam aurait tout donné pour apprendre de lui, pour gagner sa dextérité, son sens de l’improvisation et de la justesse. Elle qui n’était douée qu’en potion rêvait de dépasser un jour le maître. Seulement, observer de loin c’est bien. Avoir des cours en face à face c’est mieux. C’est pourquoi, après moult débats internes, Sam en était arrivée à la conclusion que l’aborder directement pour lui demander des cours et des conseils, bah, c’était le mieux à faire. Parce que parait-il que la communication verbale est un moyen plus qu’efficace de faire passer ses idées, alors tentons.

Tu roules des yeux, exaspérée. Non, décidément, Donuts se complaît trop dans ses jeux solitaires pour te suivre jusqu’au dortoir. Rah, la perspective de courir partout dans Poudlard pour trouver ton aîné ne t’enchante pas des masses. C’est pourquoi t’avais tout intérêt à lui demander ce que tu avais à lui demander au QG des blaireaux. Seulement, tu ne peux pas laisser ton chien seul… Rah. Quel con ce clebs.

Ton attention est vite ramenée à un groupe de jeunes Gryffondor qui commence à faire courir Donuts qu'il s’était empressé d’aller saluer, à l’autre bout du parc. Raaaaaah puis merde. Faut pas le faire courir, ton chien, il est cardiaque, que tous les chiens de son espèce. Il n’est pas fait pour les grosses ballades ou les sensations fortes. C’est un chien fragile.

- « Hé ! S’vous plaît, arrêtez de le faire courir. C’est un chien cardiaque. » fis-tu en trottinant vers le groupe.

Mais le groupe, il se trouve que, comme ton chien, il en a rien à foutre de ce que tu dis. Il continu de jouer avec ton chien qui, con comme il est, ne sait pas s’arrêter, même quand ça va pas. Alors tu donnes un nouvel avertissement auquel on te répond : - « Pouarf, on fait rien de mal, il aime courir. Hein le chien ? »
- « C’est pas la question. Il est cardiaque et surtout il est jeune. Il ne sait pas s’arrêter, foutez-lui la paix ! »
- « Roooh, elle va pas nous faire sa rabat-joie la blaireau. »

Et ça continue, encore et encore (c’est que le déb-/PAN/). Et comme tu t’y attends tu commences à entendre la respiration sifflante de Donuts. Alors tu averties, une fois. Deux fois. Trois fois… Puis comme rien ne change, puisque tes paroles ne semblent pas les atteindre, tu pousses ta gueulante.

- « J’AI DIT QU’IL ETAIT CARDIAQUE MERDE ! »

Et sans qu’ils aillent pu faire quoi que ce soit, tu te portes devant le plus grands des Gryffondor pour le projeter à terre. Evidemment, c’est pas passé. Alors que l’autre se relève, les deux autres gus qui accompagnent le Gryffondor montrent les poings.

- « Ça va pas ?! »
- « Si ça va très bien tête de gland ! J’t’ai dit que mon chien est cardiaque du con, qu’est-ce que tu comprends pas là-dedans ?! Regarde-le ! Il est à deux doigt de faire une crise ! »
- « Et alors ?! T’es qui pour me pousser ? »
- « Parce que j’avais le choix peut-être ? Cinq fois que je vous dit les choses vous écoutez-pas.»
- « T’as pas à me toucher sale cruche, va ! On me pousse pas comme ça moi ! »
- « T’es personne ! Touche encore à mon chien et t’es mort ! »

Et t’es assez conne pour renchérir. Donuts haletant derrière toi. T’en as complètement oublié Ethan.

@SenpaiJ'espère que l'intro va te plaire 8D


Dernière édition par Sam Everyl le Lun 17 Déc - 0:12, édité 4 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Mar 20 Nov - 21:22


Une journée normale, encore une autre. Je suppose que c'était bien pour cela qu'elles étaient accompagnées de cet adjectif. Dire que je me faisais chier aurait sans doute été un euphémisme. Sans doute était-ce le prix à payer pour avoir décidé de mener une petite vie tranquille, histoire de ne pas tenter le diable et de ne pas faire de vagues. Ma simple nature suffisait à faire crier au monstre alors si je devais aussi commencer à faire la fête, à me bagarrer et à faire le con je n'en verrais pas le bout. Toujours est-il qu'il était encore tôt le matin. Peut-être pourrais-je aller dans les sous-sols pour voir si la salle de classe réservée aux potions était occupée ? Remarque j'avais un petit début de mal de tête. Peut-être l'air frais me ferait-il du bien. Je me résolu donc à faire un détour par le parc, loin de me douter qu'il s'y trouvait justement une petite brune qui me cherchait. Et, surtout, que j'allais trouver le premier.

Protégé du vent frais par ma longue toge de sorcier, je me félicitai d'avoir pris cette décision. Bientôt l'hiver s'installerait et il ne serait plus aussi agréable de faire un tour dehors. Valait donc mieux déambuler maintenant, pendant que j'en avais encore le loisir sans sentir mes doigts se geler. Sans doute cette promenade serait-elle restée agréable si des éclats de voix ne m'étaient pas parvenus de plus loin. L'oreille fine, il m'était plus difficile d'ignorer ce genre de scènes que de les remarquer. Peut-être aurais-je quand même pu passer mon chemin en bonne conscience si je n'avais pas vu la jaune, seule contre trois Gryffondors plus grands qu'elle. Solidarité oblige. Oh, ou peut-être n'étais-je simplement pas un connard qui trouvait ça normal de voir trois mecs s'en prendre à une adolescente seule, juste une idée comme ça. Faut croire que j'avais le chic pour intervenir dans ces situations ces temps-ci.

Je n'étais plus qu'à quelques mètres lorsque l'imbécile en rouge lança son : et alors ?! De pire en pire ces mecs. Lui on ne le poussait pas comme ça ? Cette arrogance en prime, on aurait cru un groupe de Serpentards, franchement. Comme quoi il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. J'aurais bien voulu esquisser un sourire lorsque la petite brune commença ses menaces de mort, mais ce n'était pas trop le moment. Ces grands nigauds s'apprêtaient à se battre, pas question de les laisser blesser cette adolescente qui ne faisait que défendre son chien. J'allongeai donc le bras, posant la main sur l'épaule de ma camarade de maison pour la tirer vers l'arrière. Ne me restait plus qu'à me mettre devant elle, faisant maintenant fasse aux trois énergumènes qui semblaient tout aussi surpris les uns que les autres.

« Trois contre une ? Moi qui croyait les lions courageux. »

J'espérais presque qu'ils répondent à mes provocations, qu'ils me sautent dessus pour défendre leur honneur. Ça aurait le mérite de prouver qu'ils avaient du coeur au ventre. Certes, à trois contre un j'avais toutes les chances d'en ressortir perdant, voir assez amoché, mais il valait mieux moi que la brune au chien malade.



@Kohai : C'était nickel ! Je te laisse décider de la réaction des bullys puisque dans tous les cas Ethan ne frappera pas le premier. Btw la mer ça prend pas de s.
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 234
Points : 553
En couple avec : Ta maman
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Mar 20 Nov - 23:21


MANGE TES MORTS FJQBSCJK

Feat Sam & Ethan

On ne peut pas dire que la baston soit ton domaine de prédilection. Non pas que tu sois incapable de rendre les coups, juste que tu ne tires aucun plaisir à promouvoir la violence. Ceci dit, même si t’aspire à un monde zen, fait de paix, d’amour et de petits oiseaux, t’es assez intelligente pour comprendre que dans la société actuelle on n’échappe pas à la violence. Faut apprendre à y faire face, faut se donner les clés pour la gérer et pour l’affronter. Alors oui, t’es pas spécialement friande de la manière forte : mais tu sais l’utiliser quand il le faut. Et il te semble que Donuts, c’est une raison plus que suffisante pour faire parler les poings.

En parlant de poing, les trois gugusses que tu t'es amusée à offenser sortent les leurs. Bon, faut pas être un génie pour se rendre compte que le rapport de force est plutôt déséquilibré et qu'à trois contre un, t'as de bonne chance de passer un sale quart d'heure… Mais bon. C'est pour Donuts. Tu ne te démontes pas. Tu te mets dans une position qu'on pourrait apparenter à une garde, avec la satisfaction qu'à la fin de ton passage à tabac c'est des dizaines d'heures de colles, voir l'exclusion qui les attend.

Alors tu campes bien sur tes deux pieds.

Tu te prépares.

Puis, pour une raison obscure que tu ne comprends pas, tu te sens entraînée vers l’arrière, vers ton chien. Et devant tes yeux noisettes apparait un dos, un très joli dos, de type humain, mais un dos dont tu n’as aucune foutue idée de ce qu’il peut bien foutre là.

- « Trois contre une ? Moi qui croyait les lions courageux. »

Tu lèves la tête. T’aperçois une touffe de cheveux verts. Tu comprends. Ah. Bah. Quand on parle du loup.

Les trois Gryffondors sont tout aussi surpris que toi. Piqué au vif, l'ancien bousculé s'avance avec l'air le plus menaçant dont il est capable : - « JE VAIS VOUS FERMER VOS SALES GUEULES, LES JAUNES ! ». De là où t'es, il te donne l'impression d'un chien enragé. Sa véhémence fait même reculer de quelques pas ses deux compagnons qui s'interrogent du regard quelques millisecondes avant de se précipiter sur leur compagnon.

- « Killian, stop, ça sert à rien, tu vas te faire exclure si ça continue ! »
- « O-Ouais, ça vaut pas le coup. Viens on se casse. »

Le dénommé Killian se débat quelques secondes, non sans violence, avant de lever les yeux vers Ethan. Au moment où son regard s’attarde sur le visage du Poufsouffle, le Gryffondor semble comprendre quelque chose… Et se calme instantanément. Dans un semblant de dignité, il bombe le torse et jette un dernier regard acerbe aux duos de blaireau avant de tourner des talons. Toi, qui a pu assister à toute la scène, tu ne peux t’empêcher d’esquisser un sourire satisfait.

Cependant, tu t'arraches rapidement à la contemplation de la fierté brisée du Lion. T'as mieux à faire, comme t'enquérir de comment va ton chien, par exemple. Tu te précipites sur ton bouledogue que tu prends dans tes bras en l'examinant sous toutes les coutures. Ton compagnon semble aller bien, grandement essoufflé, mais bien. Tu sais que tu vas devoir le porter pour le ménager, mais le soulagement de le voir en relative bonne santé te passe l'envie de grogner dans ton coin. Il va bien.

- « Merci Ethan. » fis-tu sobrement et sans le moindre respect pour son nom de famille, parce que tu as toujours trouvé ça ridicule d’appeler les gens par leurs noms de famille. « Sans toi, j’aurais passé un sale moment. J’sais pas si tu me remets, on s’est pas beaucoup parlé mais je m’appelle Sam. Je suis au club de potion et accessoirement je suis la catastrophe ambulante qui enfume le dortoir une fois par semaine. »

Présentation sobre, véridique, parfaite.
@SenpaiAH. C'est vrai. /PAN/ C'est corrigé o/
Invité
Invité
avatar
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Mer 21 Nov - 18:59


JE VAIS VOUS FERMER VOS SALES GUEULES, LES JAUNES ! Je déglutis. Voyez, j'étais prêt à me faire péter la gueule, pour m'inspirer de sa charmante expression. Ça avait sans doute l'air idiot dit comme ça, mais ce serait mieux. Enfin, déjà à trois contre un je n'avais pas beaucoup de chances, mais l'idée de risquer d'en blesser un, d'en faire saigner un, était un risque que je ne voulais pas prendre. Autant me faire taper dessus. Cependant, les choses ne se passèrent pas vraiment tel que je l'avais imaginé. Pour une raison inconnue, ses deux camarades choisirent plutôt de changer d'idée, incitant leur compagnon à faire de même. Mais pourquoi ? J'étais un mec seul, je ne leur faisais quand même pas peur, si ?

Le chef de la bande leva finalement les yeux vers moi, son regard croisant le mien. Il semblait bien décidé. Puis, ses iris continuèrent de monter juste un peu, vers mes cheveux. Mon signe le plus distinctif, assurément. Je me demandais combien de gens avaient une crinière verte à Poudlard. Combien de mecs surtout. J'essayais généralement de ne pas faire de vagues, de ne pas faire parler de moi. Néanmoins, il semblerait qu'une lumière s'était allumée au fond des yeux de Killian en voyant ma chevelure. Un lien avait été fait et, avec celui-ci, toute envie de me cogner dessus venait de s'évaporer. C'est sans comprendre que je les regardai tourner les talons, prendre la fuite, presque comme si... Oh non. Il savait qu'il y avait un semi-vampire à cheveux verts à Poudlard. Cette teinture que j'avais justement faite pour me distinguer de mon père, un véritable vampire, venait à présent de vendre mon secret. Et pourquoi ça ? Je ne voyais qu'une explication : l'incident avec la Serpentard au deuxième. Il ne pouvait pas en être autrement, je faisais tant d'efforts pour être discret. C'était bien la seule explication logique. Et elle suffit à me faire tomber le coeur dans les souliers. Autant dire que je n'étais vraiment pas bien là. Ça aurait été tellement plus facile de me faire défoncer la gueule que de me faire reconnaître en tant que créature sanguinaire. C'est la voix de la brune qui me tira de mes réflexions pessimistes, m'incitant à me tourner de nouveau vers elle.

« Mh ? De rien. »

Répondis-je sobrement, la tête encore un peu ailleurs. J'étais prêt à balayer cet échange du revers de la main et à retourner à mes affaires, autrement dit à fuir le parc. Cependant, la jaune semblait décidée à me faire la conversation et j'étais encore trop poli pour l'interrompre au beau milieu. Voilà qu'elle se présentait sous le nom de Sam, ajoutant faire partie du club de Potions. C'était possible, il y avait un bon petit groupe d'élèves dans ce club, mais j'étais tellement concentré avec mes propres concoctions que j'oubliais souvent de porter attention aux autres. Enfin, sauf quand on venait me demander de l'aide, mais c'était généralement en dehors du temps que je consacrais à mon art. Ceci dit, la fin de sa petite présentation avait le mérite de m'évoquer quelque chose.

« Je vois, c'était donc toi. Moi c'est E... than. »

Une petite minute. Je lui jetai un regard interrogateur, levant un index plein de questions alors que je venais de réaliser ce qui clochait dans cette situation. Elle connaissait mon prénom. Cette élève à qui je n'avais jamais parlé de ma vie et dont j'ignorais le prénom jusqu'à il y a trente secondes savait qui j'étais ? Mais qu'est-ce qui était en train de se passer dans cette école ? Des années j'avais réussi à faire profil bas et maintenant, tout d'un coup, on dirait que j'étais incapable de passer une journée sans attirer l'attention de quelqu'un.

« Tu sais qui je suis ? »
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 234
Points : 553
En couple avec : Ta maman
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Ven 23 Nov - 12:04


MANGE TES MORTS FJQBSCJK

Feat Sam & Ethan

T’hausse un sourcil, comme s’il s’agissait de l’évidence même. Alors qu’en fait, non. Avec des dizaines et des dizaines d’élèves par maison, on a vite fait de s’y perdre, mais t’aimes à croire que tu connais tout le monde, ne serait-ce que de facies. C’est important pour toi qui transpose ton besoin de stabilité familial dans ta maison. Connaître tout le monde, pouvoir mettre un nom sur un visage, ce sont des petites choses qui te donnes l’illusion d’être solidement entourée. Un moyen de contrer la réalité, en somme.

- « Bah, évidement. J’veux dire, on est de la même maison, du même club. Puis ce que tu fais avec un chaudron c’est loin de passer inaperçu. Je pouvais tout simplement pas passer à côté de toi ! »

Tu dis ça avec une innocence déconcertante. T'as aucune putain d'idée de l'impact de tes mots. Tu oscilles quotidiennement entre une franchise maladroite et une hypocrisie nécessaire pour rester dans les normes du groupe. Si ton hypocrisie est le plus souvent inconsciente, ton côté direct l'est tout autant. Ton mot d'ordre c'est de toujours dire la vérité. T'as dit la vérité. Maintenant est-ce qu'elle était bonne à dire ? Nul ne le sait.

- « Pourquoi, ça te surprend ? »

Tu es réellement intriguée. Tu ne peux pas nier que ça te surprend, dans un sens, de le voir aussi étonné que tu puisses le connaître. Pour être franche, tu te serais attendue à tout, en terme de réaction, sauf à ça. Faut dire qu’Ethan, tu ne le connais que de loin. Tu ne sais pas ce qu’il est ni ce qu’il vaut, tu ne sais pas s’il est de ceux qui vont t’élever ou te descendre. Mais ces interrogations n’ont que peu d’importances. Après tout, t’as décidé d’apprendre de lui et quand il s’agit des gens, t’es un peu prête à te damner pour te sentir exister.

- « Mais oui, du coup, je sais qui tu es. D’ailleurs, j’en profite, c’est beaucoup te demander étant donné les circonstances maiiiiiiis, voilà, j’aimerais beaucoup apprendre de toi. Ça va faire pas mal de temps que j’observe ce que tu fais au club de potion et que j’ai envie de te demander des conseils ou de l’aide mais j’ai jamais trop osé. Je ne sais jamais comment m’y prendre pour demander aux autres sans passer pour une profiteuse de service. »

Profiteuse que t'as totalement l'impression d'être, là, tout de suite, mais bon. Fin, tu te doutes bien qu'un service, quel qu'il soit, est intéressé. T'as besoin de ses compétences pour progresser. Le truc, c'est que tu es incapable de seulement voir un être vivant comme un « moyen ». Ethan peut t'apporter beaucoup scolairement parlant, mais tes principes sont tels que tu veux obligatoirement lui offrir quelques choses de similaire en retour. Le truc, c'est que tu es bien incapable de savoir quoi.

- « En échange j’ai pas grand-chose pour te renvoyer la pareille, par contre. Je ne suis pas très douée de mes dix doigts mais si je peux t’aider en quoi que ce soit, hésite surtout pas. J’admire ton travail mais ce ne serait pas correct de te demander un service sans rien t’apporter en échange. »
@Senpai Notice me
Invité
Invité
avatar
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Dim 25 Nov - 19:21


Je n'avais jamais été quelqu'un de particulièrement populaire ou connu. Je ne participais à aucune des activités sportives de l'école, je n'étais que dans un seul club, je n'avais jamais manifesté le désir d'être préfet. Je faisais profil bas, la plupart du temps. Ainsi, lorsque cette adolescente m'avait appelé par mon prénom avant même que je le lui eu donné, il va sans dire que je fus surpris. Naturellement, je lui demandai des explications. Celles-ci avaient le mérite de faire du sens et, surtout, ne de pas inclure le mot vampire. Elle me connaissait en tant qu'élève Poufsouffle plus âgé avec un certain talent pour les potions. Ce n'était pas la pire façon de me connaître, ça c'était certain. Quant à savoir si j'en étais surpris...

« Évidemment que ça me surprend. Je ne pensais pas avoir... une fan ? »

Car c'était un peu ce que c'était, non ? Loin de moi l'idée d'être narcissique, mais la façon dont elle avait parlé de ce que je "savais faire avec un chaudron" sonnait au minimum admiratif. Pas trop le temps d'y penser néanmoins puisque Sam reprenait la parole, insistant sur les potions et sur mon aptitude à les préparer. À dire vrai, je ressentis un peu de soulagement à sa demande. Je venais de retomber en territoire connu. J'avais l'habitude de me porter volontaire pour aider d'autres élèves dans les matières qui leur étaient le plus difficiles et dans lesquelles je me défendais bien, comme avec Jules par exemple.

« Faut pas hésiter voyons, en dehors des cours je suis souvent dispo pour du tutorat. »

Une activité que j'avais choisi de commencer à pratiquer afin d'obtenir de l'expérience en enseignement et de voir si cette voie d'avenir me convenait réellement. Jusqu'à présent, rien ne m'avait donné matière à réévaluer mes projets, presque au contraire. Néanmoins, l'adolescente n'en avait pas terminé, s'empressant d'ajouter qu'elle ne pouvait me demander un "service" sans rien offrir en échange. Mmh. C'était une façon de le voir. Je me passai une main dans les cheveux, la laissant ensuite reposer contre ma nuque alors que je réfléchissais, pas plus avancé qu'elle à ce sujet.

« Je ne sais pas trop, je n'ai pas l'habitude de demander une compensation. Je crois qu'on peut voir ça en temps et en lieux, non ? »
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 234
Points : 553
En couple avec : Ta maman
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Mer 28 Nov - 22:52


MANGE TES MORTS FJQBSCJK

Feat Sam & Ethan

Fan. L’expression te fais décrocher un léger sourire. Fan. T’avais pas forcément vu les choses sous cet angle, mais tu ne trouves pas la formulation inappropriée pour autant. Si être fan c’est être admirative au point d’en être non-objective, alors ouais, t’es fan. Si être fan c’est aimer avec une innocence profonde l’art de l’autre, alors ouais, t’es fan. Ethan n’a sans doute pas tort. Dans le fond, l’idée te plairais presque. Être une fan, fan d’autre chose qu’un boy’s band coréen ou de sombres séries qu’on plus de vingt ans. Être fan de quelque chose de plus actuel, de plus accessible. Être fan de quelqu’un de tangible. L’idée est saugrenue, mais pas déplaisante. Ouais, fan, ça sonne bien.

- « Meh, faut bien une première fois à tout ! » lâches-tu finalement, tellement amusée par l’idée que ton sourire en ferait presque trois fois le tour de ton visage.

La suite, par contre, t’aurais pas parié dessus. Tu te sens toujours tellement… Gênée de demander du temps aux autres que l’idée même qu’on puisse simplement accepter, sans chichi, sans être dans la contrainte, te surprends. Tu t’attendais à un non, à devoir négocier, à devoir mettre en avant quelques arguments pour que l’autre y trouve son compte. T’aurais pas imaginé qu’obtenir son aide et ses conseils soit quelque chose d’aussi facile.

- « C’est… Heu… Vrai ? » tu dois bien avouer être légèrement… frileuse sur ce coup là. « J’veux dire, sérieux ? T-tu veux bien ? »

Et le gars ne demande rien en guise de paiement. T’as possibilité d’avoir un prof particulier pour moins chère que gratuit. Putain, on n’arrête pas le progrès. C’est beau l’humanité, bordel.

- « Bah merde alors, si j’avais su. »

T’aurais fait les choses plus tôt, ouaip. Ça t’aurais épargné de longues heures de recherches, des dizaines de tableaux mentaux et de nombreuses sessions « répétition devant le miroir ».  A croire qu’il n’y a que toi qui te prends autant la tête vis-à-vis des autres. Oh. Wait.

- « Oui, non, fin je comprends. C’est juste que, dans l’idéal, si tu me donnes de ton temps, j’aimerais que t’y trouves ton compte aussi. Je veux dire, c’est donnant donnant, le but c’est pas seulement de te gratter quelques astuces en potion, j’aimerais aussi que ça puisse t’apporter quelque chose. Fin, encore une fois j’ai pas forcément grand-chose à offrir mais voilà quoi. Maiiiiis, on peut voir ça en temps et en heure, ouaip ! »

Dans tes bras, Donuts se met à couiner pour rappeler sa présence. Visiblement, ton adorable chien qui pue et qui pète qui prend son tutu pour une trompette n’apprécie pas des masses d’être exclu de la conversation. Tu baisses ton regard noisette vers la bouille baveuse de ton compagnon qui couine de nouveau avant de te lécher la joue.

- « Ah, et je te présente Donuts. L’aime pas trop ne pas être le centre de l'attention. »

Ce à quoi ton chien répond d’un aboiement heureux avant de laisser pendre son épaisse langue à l’extérieur de sa bouche. Tu jugerais que, dans ces moments là, ton chien sourit. Ou alors c’est sa tronche habituelle. Faut dire qu’il est continuellement heureux ce chien. Tu l’as jamais vu faire la gueule.

@Senpai Notice me
Invité
Invité
avatar
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Mer 5 Déc - 4:40


Le moins que l'on pouvait dire, c'est que Sam semblait particulièrement heureuse que j'ai accepté. Et sans rien demander en plus. Bon il lui fallut un peu de temps pour comprendre que j'étais sérieux, mais sinon. J’veux dire, sérieux ? T-tu veux bien ?

« J'ai l'air d'un menteur peut-être ? »

Question rhétorique, bien sûr que non. Sam sembla regretter de ne pas avoir demandé avant, ce qui me fit esquisser un léger sourire. J'aurais aimé prétendre le contraire, mais je me doutais bien que je devais être un peu intimidant. Enfin, pour ceux qui savaient ce que j'étais en tout cas. Je n'étais pas forcément certain qu'elle était au courant. Je suppose que ça aussi, je le découvrirais en temps et en heure. Nerveuse, ou peut-être simplement du genre à parler beaucoup, voilà qu'elle relançait un petit monologue sur la question, comme si ça ne lui avait pas suffit. J'attendis patiemment qu'elle termine, dans l'impossibilité d'en placer une. Sans compter qu'elle avait fini par atteindre une conclusion sans que je puisse m'en mêler alors bon. Lorsque retomba enfin le silence, c'est de manière détachée que j'ajoutai mon grain de sel, mains dans les poches de ma robe de sorcier.

« De toute façon je me destine à l'enseignement alors tu me donnes une opportunité de m'entraîner, vois-le comme ça. »

Puis, c'était au tour du fameux compagnon canin d'y aller de son intervention, désireux de se faire remarquer. Sa maîtresse s'empressa de me le présenter et j'offris donc un sourire au chien à la langue pendue.

« Enchanté Donuts, moi c'est Ethan. »

Tout ceci étant fait, je n'étais pas le plus adroit pour entretenir les conversations, ma nature solitaire et introvertie n'aidant probablement pas. Je dis donc la seule chose qui me venait à l'esprit, perpétuant probablement ma réputation de garçon ennuyeux.

« Et sinon tu voulais me demander autre chose ? »



@Kohai : Vraiment désolé ! Avec l'autre rp j'avais totalement oublié que c'était mon tour ici. Si tu vois que je mets du temps à te rep et que j'ai oublié le rp faut vraiment pas hésiter à me le dire ! Désolé encore pour le temps de réponse.
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 234
Points : 553
En couple avec : Ta maman
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Jeu 6 Déc - 12:23


MANGE TES MORTS FJQBSCJK

Feat Sam & Ethan

Bizarrement, ça ne te surprend des masses d’entendre ton camarade te parler d’enseignement. T’irais pas jusqu’à dire qu’il avait la tête de l’emploi parce que, de ton avis, personne n’a la tête d’un emploi, mais tu ne peux pas ignorer le fait que ça lui allait plutôt bien. Tu n’as pas grand mal à te projeter et à imaginer le garçon aux cheveux verts enseigner. Puis, comme il le disait si bien, travailler avec toi allait lui permettre d’avoir un cobaye sous la main pour tester sa pédagogie, du coup, meh, d’une certaine façon lui aussi y trouvait son compte. Et, tant que la collaboration profite à tout le monde, toi, t’as pas grand-chose à dire de plus.

- « Ok ! Bah génial du coup ! »

Tu lui offres un grand sourire avant de… Bah avant de ne pas savoir trop quoi dire. Tu n’as jamais été une pro de la conversation et il t’arrive souvent de te noyer dans des banalités parce que tu ne sais pas trop quoi raconter pour enrichir les échangent verbaux auxquels tu participes. En général, tu comptes sur l’autre pour te sortir de ce mauvais pas, mais, de toute évidence, Ethan est aussi à l’aise que toi avec le genre humain. Bon point. Tu n'oses pas trop t’avancer, t’as peur d’être lourde ou insupportable à force de parler pour ne rien dire. Tu sais que ce n’est pas forcément quelque chose qui te sert, que ça donne souvent l’impression que tu es quelqu’un de très maladroit (ce qui n’est pas totalement faux). D’un autre côté, tu te vois mal mettre à terme à la conversation comme ça. T’as le sentiment que ce serait ultra brusque et surtout que ça ferait de cet échange quelque chose de très intéressé et tu ne veux pas que ce soit le cas. Tu n’as pas envie de passer pour la clocharde de service qui quémande des faveurs tous les quatre matins. Heureusement pour toi, ton camarade a un peu plus de présence d’esprit et d’inspiration que toi.

- « Et sinon tu voulais me demander autre chose ? »

Tu relèves la tête (parce que oui tu l’avais baissé) un peu brusquement ? Heu… Heu… Là, tout de suite, tu ne vois pas, tu ne sais pas. Mais faut que tu trouves quelque-chose, non ? Ouaiiiis, faut totalement que tu trouves quelque chose. Ne serait-ce que pour amener cette fin de conversation en douceur…

- « Oui, t’as un numéro ? »

... MAIS.
OMG SAM.

T’as dit ça avec grand calme. Un calme olympien. Un calme made in blaireau. Un calme qui ne dure pas bien longtemps, cela dit, lorsque tu réalises la portée de tes mots.

- « C’est pas du tout ce que je voulais dire. » commences-tu « Enfin si. Mais pas dans ce sens-là. Je me disais juste que si on doit rester en contact ce serait peut-être plus simple d’échanger nos numéros pour… Ahem. Y a une pelle à proximité que je m’enterre bien profondément ? »

@SenpaiPas de soucis XD Je suis pas très regardante sur le temps de réponse en général, donc t'en fais pas ♥️
Invité
Invité
avatar
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Dim 9 Déc - 21:24


C'est tout innocemment que je demandai à Sam si elle désirait me demander autre chose et c'est avec ce même détachement que je perçu sa réponse. Mon numéro ? Ça tombait sous le sens, si je devais lui offrir des cours de potions particuliers, un échange de textos serait la méthode la plus facile et la plus efficace de communiquer pour prévoir une séance. C'est donc immédiatement que je répondis, sans trop y penser moi non plus.

« Ouais bien sûr. »

J'étais déjà en train de chercher mon portable dans les grandes poches de ma robe de sorcier, ne sachant pas trop où je l'avais laissé. Néanmoins, avant que je puisse le retrouver, voilà que la brune faisait un demi-tour brutal, lançant que ce n'est pas du tout ce qu'elle voulait dire. Je levai vers elle un air d'incompréhension, quelque peu confus par ce changement d'attitude soudain. Sam semblait vraiment mal à l'aise et, en bon imbécile demisexuel et demiromantique que j'étais, je ne comprenais pas trop pourquoi. Du coup, quand elle eu terminé, je récupérai sa phrase là où elle l'avait laissé, encore un peu perdu.

« D'échanger nos numéros pour prévoir une séance de tutorat ? Pourquoi est-ce que tu voudrais t'ente— Oh. »

Et là, la fameuse réalisation. Ouais, ok, je voyais ce qu'elle voulait dire maintenant. D'un point de vue extérieur, ça avait vraiment juste l'air d'une élève qui demandait son numéro à un élève masculin plus âgé. Peut-être que c'était ça qui venait soudainement de la mettre mal à l'aise, effrayée à l'idée de que je me fasse des idées ou quoi que ce soit du genre. Pour le coup c'est moi qui m'en retrouvait inconfortable, ne sachant pas trop comment réagir à cela. Devrais-je la rassurer sur mes intentions ? Lui dire que je n'avais absolument pas pensé à ça ? Bah au fond c'était la vérité donc oui.

« Si ça peut te rassurer, tous les élèves à qui j'offre des cours ont mon numéro. C'est simplement plus pratique comme ça. »

Et je marquai une pause, tout de même songeur. L'autre possibilité, c'est qu'elle n'ait pas dit ça de peur que moi je l'interprète de cette façon, mais bien parce qu'elle-même l'interprétait comme ça. J'avais donné le bénéfice du doute à Sam parce qu'elle avait l'air d'une personne positive et sincère, mais au fond je ne la connaissais pas trop alors, qui sait ?

« Enfin, tu demandes bien mon numéro juste pour que je t'aide avec tes cours ? »

Avais-je finalement demandé en laissant retomber mon portable dans le fond de mes poches.
Sam Everyl
Little miss sunshine
Little miss sunshine
Sam Everyl
Messages : 234
Points : 553
En couple avec : Ta maman
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Sam 15 Déc - 0:36


MANGE TES MORTS FJQBSCJK

Feat Sam & Ethan

Tien, tu te sens conne pour changer. Alors oui, bien sûr, tu n’avais pas dit ça avec des arrière-pensées. Dans ta petite tête brune, avoir le numéro d’Ethan rimait avec facilité de contact et donc d’organisation. Ça lui éviterait de voir ta tronche trop souvent, tu t’étais dit que tu serais aussi vachement moins lourde à l’écrit qu’à l’oral. Seulement, ta demande innocente était sortie de façon tellement… Abrupte que, même-toi, tu avais compris qu’elle sonnait bizarrement. Tu ne voulais pas que ton aîné se fasse d’idée. Déjà que tu n’aimais pas le fait de profiter de lui alors si en plus tu devais passer pour la michto du coin. Brrr. Non. Jamais. Hors de question. Plutôt crevé.

Le truc, Samie, c’est que t’as pas encore compris qu’à force de trop creuser on s’enfonce. T’as pas encore intégré que te confondre en explication pour prouver ton honnêteté ne fait que renforcer l’idée que tu es malhonnête. Tu veux bien faire, seulement tu le fais mal. Et là, tout de suite, face à Ethan, t’en loupe pas une.

- « Enfin, tu demandes bien mon numéro juste pour que je t'aide avec tes cours ? »

Le fait qu’il refourgue son téléphone dans sa poche ne t’as pas échappé. D’un coup, tu as la sensation d’avoir jeté un froid, un sale froid. Tu te sens profondément mal à l’aise, tu voulais juste anticiper un potentiel malentendu. Résultat des courses : t’en a créé un nouveau. Bravo le veau.

- « Oui bien sûr, fin, je me disais que ce serait plus pratique comme ça. »

À mesure que tu tentes de rattraper tes maladresses, ta posture se change en quelque chose de plus fermé, plus… Timide. Tu laisses ton regard noisette doucement vaguer, se poser sur le sol pour finir par entrer dans une contemplation désespérée d’une touffe d’herbe un peu plus fournies que les autres. Tes bras se resserrent contre ta poitrine et ton expression est aussi tendue qu’un string qui sert de catapulte pendant une soirée bien arrosée. Bref, tu ne transpires pas la confiance.

- « Ce que je veux dire c’est que… Bah, y a pas de sens caché ou de trucs malhonnêtes là-dessous. C’est juste que c’était vachement cavalier de demander ton numéro comme ça, je ne voulais pas te brusquer ou que tu t’imagines des choses parce que ça m’arrive souvent. J’sais pas vraiment comment m’exprimer du coup on me comprend souvent de travers et je ne voulais pas que… M’enfin bref, on dirait que je me suis plantée en beauté. »

Tu bredouilles ces mots en continuant de fixer ta touffe d’herbe. Elle est verte, comme Ethan, mais elle au moins n’a pas une paire d’yeux pour t’observer et, dans un sens, c’est surement le truc le plus réconfortant et rassurant que tu trouves à te mettre sous le nez.

- « Mais oui, c’est juste pour les cours… Même si j’aimerais bien qu’on devienne ami. »

@SenpaiNavrée pour le retard ♥️
Invité
Invité
avatar
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan Dim 16 Déc - 20:17


J'avais été en proie à un doute étrange. Une chose était certaine : je n'y aurais pas pensé si Sam elle-même n'avait pas fait allusion à quoi que ce soit de plus. C'est donc pour éclairer ma lanterne que j'avais posé cette question, peu désireux de laisser qui que ce soit se faire de faux espoirs à mon sujet. À présent très mal à l'aise, elle m'assurait que ce n'était bien que pour ça et je ne savais pas trop dire si je l'intimidais ou si elle était simplement sur la défensive après s'être vendue comme ça. Enfin, elle n'avait pas nécessairement l'air malhonnête non plus, mais je préférais prévenir que guérir. Toujours aussi petite dans ses souliers, la jaune se relançait dans des explications, m'expliquant de long en large et en travers qu'il lui était courant de ne pas être bien comprise par les gens. Pas étonnant quelque part, elle parlait tellement. Au bout du compte ses explications ne m'intéressaient plus trop et j'avais donc simplement récupéré mon portable dans mes poches pour le lui tendre, attendant avec impatience qu'elle me laisse en placer une.

« Tiens. Entre ton numéro là-dedans. Et passe moi le tiens, je vais faire pareil. »

Oui, bon, je commençais à être un peu impatient tout de même. Même à moi ça m'arrivait, et oui. Enfin, surtout lorsque je me faisais accoster dans un lieu public et que mon interlocutrice parlait pour deux, voir trois. Lorsque j'eu fini de lui donner mon numéro, je récupérai vite fait mon propre appareil, y jetant sommairement un oeil pour vérifier que tout était encore en ordres. Puisque ça me semblait correct, je le remis à sa place avant d'offrir un sourire poli à la demoiselle.

« Voilà, comme ça on pourra se contacter. Ça a été un plaisir de te rencontrer. Et euhm, tu devrais peut-être trouver une laisse pour ton chien, ça t'évitera des problèmes. À la prochaine ! »
Contenu sponsorisé
Re: [FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan

[FINISH] Les dents de la mer (Pardon, j'avais pas d'idée) - PV Ethan
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» dents de dragon en résine
» L'imposture du pardon chrétien
» pic des trois dents
» entre-dents nt1
» [Peinture] Schema de Griffes et de dents flotte ruche geryon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: Les parcs-
Sauter vers: