[FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë

Atlas B. Priest
real eyes realize real lies
real eyes realize real lies
Atlas B. Priest
Messages : 140
Points : 396
En couple avec : Mae Greengrass.
[FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Lun 3 Déc - 0:08


nothing last forever



Vacances de Noël, décembre 2024.

Tes pas ne font pas un bruit.
Tu es aussi silencieux qu'un mort. Mais celui qui succombra ce soir, c'est pas toi. C'est l'abomination qui a cru un jour être en sécurité dans son propre lit.

Tes pas glissent sur le carrelage gris à la lueur de la nuit.
Le poignard caché à ta ceinture, dissimulé dans la pénombre, tu suis le chemin ambiguë qui conduit au dortoir des poufsouffle. Tu les avais observé, ces animaux sans prudence, sans once d'honneur. Ils puaient tous la naiveté affligeante, leur idéaux étaient ton fléau.

Tu actionnes le bon tonneau, tu pénètres la cage comme un héros. Te voilà chez les blaireaux. Et ça avait été si simple... Tu écorches un rictus du bout de ton pouce, et tu observes la salle commune. Chaleureuse, pas assez pour réchauffer ton coeur surgelé.
Et tes pas frôlent le parquet à la lueur des yeux d'augurey.

Mais pourquoi tu faisais ça ? Quel était ton but ? Parents exigeants, soeur étouffante. Tu voulais leur prouver, à tous, à ton univers que tu en étais le maitre et à leurs doutes que tu irais les envoyer se faire mettre.
Tu étais le meurtrier parfait, dont ils rêvaient. Un accident d'hybride si vite arrivé, aucune preuve pour jamais te soupçonner encore moins t'inculper.
Tu avais été préparé toute ta vie, à leur ramener cette petite tête rousse.

Et tu pousses la porte de sa chambre vide,
Tes pas embrassent la moquette aride, à la lueur de la lune putride.
Il était temps de mettre fin à son abomination.
Il était temps que tu te laisses tomber sur ce trône qu'arsène pensait posséder, goût amer de la victoire et de ta trahison.

Tu te saisis de ta baguette, murmurant un petrificus totalus. D'une main, tu empoignes sa chevelure pour soulever sa tête, libérant sa nuque d'ou la lame glacée de ton poignard s'empressa d'embraser. Le pouls est rapide, ses yeux s'ouvrent et les tiens brillent.

Tes pas épousent le sol, s'ancrant solidement sur tes deux jambes pleines de doute, à la lueur de deux héros entrés dans la joute.

« Bonne nuit, Entwhistle. »


Circë Entwhistle
Eleve hybride
Eleve hybride
Circë Entwhistle
Messages : 32
Points : 113
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Lun 3 Déc - 2:49


nothing last forever

noël 2024

Pas un soupçon rien, il n'y avait rien de négatif qui te parcourait. Seulement l'enthousiasme de Noël qui restait dans ta tête. Seulement des étoiles qui scintillaient au fil des jours qui avançaient, au fil des découvertes et des flocons qui chutaient dans la cour du château.

Jamais rien pour te dire de craindre la nuit. Pas un seul indice pour te hurler de fuir cette solitude dans ta chambre. Il n'y avait que ton innocence et ta naïveté pour t'envahir et te laisser t'enfoncer dans des draps avec cette sérénité imperturbable. Tu aurais tant voulu sentir le prédateur venir frapper à ta porte. Tu aurais tant voulu avoir ta baguette à portée de main ce soir là.

Mais qu'aurais-tu fais de plus ? Incapable de lever la main, incapable d'agiter ta baguette pour riposter ou blesser quelqu'un. Tu n'aurais probablement rien fait. Tout cela se serait terminé de la même manière, avec toi, purement impuissante face à des yeux animés d'une lueur bien trop sombre.  

C'est la sensation de ton corps qui devient atrocement rigide qui te tire des bras de Morphée et tu sens ton corps bouger sans ton autorisation. Le cœur qui s'agite alors que les yeux n'étaient pas encore ouverts, alors que le cerveau n'avait pas encore tout à fait réaliser l'ampleur du danger. Les étoiles de tes yeux se brisent en mille morceaux, remplacés par des éclats douloureux alors que tu sentais le métal glacial contre te propre peau.

Ton corps refusant alors de bouger, privée de toute liberté, privée de la seule chose que tu aurais pu faire. Tu ne peux ni te débattre ni hurler et il n'y a que tes larmes qui roulent alors le long de tes joues pour accompagner cette respiration douloureuse mêlée à des sanglots bruyants qui laissaient deviner une tentative de dialogue. Cette détresse dans ton regard qui ne parvenait pas à quitter les iris de ton agresseur, tes yeux qui ne pouvaient se porter ailleurs que dans les siens parlaient bien plus que tu ne le pouvais. Tes sanglots semblent t'étouffer et si tu pouvais te mettre à genoux, tu te serais jeté à ses pieds pour le supplier de tout arrêter. Et tu lui aurais promis la lune pour sauver ta peau alors que tu ne pourrais même pas atteindre une seule étoile.  

tags, words, outfit, notes

Atlas B. Priest
real eyes realize real lies
real eyes realize real lies
Atlas B. Priest
Messages : 140
Points : 396
En couple avec : Mae Greengrass.
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Lun 3 Déc - 19:21


nothing last forever



La proie est là, il serait si facile de lui trancher la gorge au vu du manque total de ses capacités. Il était facile de taire son agonie qui devait très vite se terminer. Ses sanglots sont ta symphonie, ses tremblements sont aussi puissants que tu sentirais la terre sous tes pieds, tourner inlassablement sans pouvoir revenir en arrière. Tu avais juste à suivre le temps filer en mouvement, appuyer la lame pour trancher cette peau si pure.

Ce n'était pas ces pleurs qui te fit reculer d'un pas.
Car pour être tout à fait honnête, cela ne te faisait pas grand chose. Tu n'étais pas sensible à ce son que tu caractérisais plutôt d'irritable. D'insupportable. Qu'elle la ferme. Mais alors qu'est-ce qui t'en empêche ?

Ce n'était pas sa volonté de vivre qui te fit reculer d'un pas.
Car tu ne lui en voudrais pas. Ses supplications étaient à l'image du dégout qu'elle te faisait ressentir. Un monstre aux pouvoirs volés de sorcier, une difformité contre-nature qui te répugnait. Mais alors pourquoi la trouvais-tu aussi belle ?

Ce n'était pas son regard qui te fit reculer d'un pas.
Car ils brillaient tellement que tu ne pouvais discerner qu'une couleur brouillard. Mais aucune brume pour te dissimuler à elle. Tu serais sa dernière émotion, cueilli à ses lèvres gercées. Et la lame aiguisée transperce d'une très légère entaille sa nuque, faisant à peine couler son sang aussi rouge que le tien.

« Donne moi une seule raison de t'épargner. Ne tiens-tu pas à ta misérable vie ? »

Pourquoi es ce que tu négociais avec ta victime ? Père et mère t'avait formellement inculqué que parler avant de tuer signifiait considérer une chance de l'épargner. On execute, proprement. Sans hésitation. Car une étincelle de question, et c'est la voie ouverte à l'empathie et non plus à la raison.
Quelle honte.

« Tu es si faible, plus fragile qu'un poussin. »

Tu places ses cheveux derrière ses oreilles, que tu prends entre tes doigts.

« Et aussi laide qu'un gobelin. »


Circë Entwhistle
Eleve hybride
Eleve hybride
Circë Entwhistle
Messages : 32
Points : 113
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Mer 5 Déc - 4:40


nothing last forever

noël 2024

Tu sens ton corps revenir à toi, les mouvements redevenir tiens et pourtant, pourtant tu n'étais pas moins raide pour autant. Pourtant, ta posture n'avait en rien changé alors que tu sentais sa lame traverser lentement ta peau de porcelaine. C'est fichu, c'est fini, tout est fini. Demain les oiseaux chanteront sans que tu puisses les écouter. Et la neige tombera sans que tu ne puisses la voir fondre. Et tu ne sauras pas pourquoi. Et sa voix te traverse entièrement.

Donne-lui une raison de ne pas achever ton existence ici-même. De ne pas te tuer dans ton lit avec ces larmes brûlantes qui gonflaient tes paupières et qui prenaient l'abominable soin de te brûler ta peau glacée par la peur. Tu ne saurais quoi lui répondre, il n'y avait rien qui l’empêcherai de te prendre la vie, il n'y a rien que tu puisses lui dire qui te donnerait une quelconque raison, une excuse, une chance. Rien. Alors tu bégaies au début, premiers mouvements que ta mâchoire semblait t'autoriser depuis de trop nombreuses secondes, minutes, le temps avait disparu. « Je ne sais pas. » La voix est faible, incertaine et effrayée. Et ton regard de pauvre petit oisillon pris au piège ne peut s'empêcher de quitter le sien.

« Je ne sais pas. » Ta voix sonne comme un verdict déprimant, comme une terrible sentence. Et tu ne pouvais que l'écouter et craindre le moindre de ses mouvements, tu ne pouvais que te crisper d'avantage pour chaque mot qu'il prononcera. Pour chaque constat qu'il faisait. Plus faible qu'un poussin et aussi laide qu'un gobelin. Tu sens ses doigts et tu eues un mouvement de recul.

Répugnante. Dégoûtante, une immondice de la nature. Les larmes roulent le long de tes joues et de ton autre main tu viens alors nerveusement tenter de remettre tes cheveux sur tes oreilles. Et tu murmures douloureusement. « Je sais. » Le peu de confiance que tu parvenais à reconstruire progressivement il venait de la détruire. Et tu te retrouvais de nouveau à vouloir tout cacher, redescendant tes manches pour cacher tes doigts et tu avais désormais baissé le regard.

« Par pitié je ne veux pas...» Mains serrés sur le tissus froissé de ton lit, tu t'y accrochais comme si il s'agissait de ta propre vie, comme si cette poigne allait changer quelque chose. « Je ferai tout..tout ce que tu veux..tout ce que je peux faire. » Et ta voix suppliante était si faible, si honteusement mêlée à des sanglots douloureux que l'on pouvait presque entendre les battements de ton coeur qui se déchirait en morceau à l'intérieur de ta minuscule cage thoracique. « Mais je ne veux pas mourir. » Ultime complainte alors que tu cherchais à te recroqueviller d'avantage et à fuir son regard qui te terrifiait.

tags, words, outfit, notes

Atlas B. Priest
real eyes realize real lies
real eyes realize real lies
Atlas B. Priest
Messages : 140
Points : 396
En couple avec : Mae Greengrass.
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Mer 5 Déc - 13:18


nothing last forever


Tu ne te rappelle plus vraiment ce qui t'avait poussé ce jour là. La monté d'adrénaline redescendu tu gardes ton sang-froid. Si tu ne l'achevais pas tout de suite, il était sûr qu'elle te dénoncerait et ça en serait fini de toi et des Priest.
Fini d'Arsène et de tout ceux que tu aimes. Tu ne pouvais pas laisser cette erreur ruiner ta vie. Et même si la tienne n'avait pas vraiment d'importance, la honte et le déshonneur seront les poisons qui feront succomber ta raison.

Elle s'accroche, sa voix fluette t'envahit. Sa résistance provoque la colère, son désespoir t'exaspère. Mais ils n'avaient jamais eu le temps de réellement te supplier, Maman et Papa les en empêchaient. "Souviens toi de ce qu'ils sont réellement." Tu ne voyais que chair et os. Comme tous les autres. Or ces difformités qui te répugnaient. Qu'avait-elle de plus avoir le droit de vivre ? Qu'avait-elle de moins pour devoir mourir ? Tu es perdu Atlas, tu la rejettes. Tu recules et laisses tomber ton poignard au sol, baguette soudain pointé vers elle pour l'empêcher d'avancer.

Tu avais du quitter l'enfance trop tôt. Etre un adulte mais là tu redevenais l'ado. Sueurs froides, tu n'arrives pas. Ils ne sont pas derrière toi, à te pousser. Ils sont pas derrière toi, à te murmurer, tels les serpents de ton Eden. Mais ou est Arsene ?

« Pitié... Pitié hein. Je n'ai pas de pitié Entwhistle. Pas pour les gens comme toi. »

C'est faux.
Tous le monde en a, au fond de nous. Il suffit de savoir chercher mais tu suffoques.

« Qui veux mourir ? Tu crois que c'est une excuse et un droit de vivre ? Répond moi. Et regarde moi. »

Non, ne regarde pas. C'est un monstre.

« Si je décide de t'épargner... Tu parles et cette fois c'est si pied sous terre. »


Circë Entwhistle
Eleve hybride
Eleve hybride
Circë Entwhistle
Messages : 32
Points : 113
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Lun 10 Déc - 21:29


nothing last forever

noël 2024

Il n'a pas de pitié, pas pour toi, pas pour les gens comme toi. Parce que tu es répugnante, c'est pour ça, parce que tu n'es pas comme les autres, certainement. Tu veux cacher d'avantage tout ce qui diffère mais tu ne peux pas. Tu ne peux plus fuir, pas plus que ce que tu faisais actuellement et il te confronte. Regarde le. C'est ce qu'il veut, ce qu'il te demande. Tes mains se serrent, ton cœur semble louper un battement qui te donne l'impression que le temps s'était arrêté. Et soudainement un mot te traverse l'esprit, "épargner". Ton regard se relève, il y a cette lueur d'espoir qui brille au fond de tes pupilles qui se posaient dans les siennes comme pour y chercher une confirmation. Mais c'est en sentant une énième larme rouler le long de ta joue que tu baisses de nouveau le regard, essuyant la goutte et les autres naissantes avec le revers de ta manche.

Il y a cette tentative de reprendre tes esprits, de te remettre les idées en place qui échoue à peine débutée, bouffée par la peur. « Je ne dirai rien. » Non, tu ne diras rien. Tu tiendras ta langue pour ta sécurité, pour les autres. Parce que rien en te disais qu'il n'était pas apte à s'en prendre à ceux qui seront dans la confidence  Alors tu te tairas. Dans un murmure qui ne semble adressé qu'à ta propre personne, tu confirmes. « A personne. »

Profonde inspiration, tes mains laissent tes draps pour se lever vers celle du garçon. Elles tremblent et pourtant elle viennent se poser sur la main qui tenait fermement sa baguette contre toi. Celle qui te menaçait encore. Ton regard terrifié se plonge dans le sien et ta voix tremble un peu. Pourtant tu essaye de l'éclaircir un peu, te raclant nerveusement la gorge. « Je ne dirais rien. C'est promis. » Sanglots encore un peu étouffés, tu trembles, ton corps entier semble si frêle, si vulnérable alors que tu ne pouvais rien faire d'autre que des promesses futiles et des paroles inutiles.

tags, words, outfit, notes

Atlas B. Priest
real eyes realize real lies
real eyes realize real lies
Atlas B. Priest
Messages : 140
Points : 396
En couple avec : Mae Greengrass.
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Mar 11 Déc - 12:34


nothing last forever


Ses larmes de crocodile auraient pu te toucher quelques années plus tôt. Et elles t'avaient touché plus qu'aujourd'hui quelques années plus tard.
Tu attendais, une réaction quelconque de sa part, stoïque et les deux pieds plantés dans la moquette. Que faire ? Tu n'avais jamais renoncé, tu n'avais jamais reculé. Pourtant ce soir, tu n'y arrives pas. Tu ne veux pas voir le sang couler.
Serais-tu réellement faible comme le chantonnait souvent Arsene ? Tu serres les poings. La deuxième erreur que tu oses commettre après celle d'Olympe.
Ce n'étaient que des animaux, bons pour l'abattoir. Vous rétablissiez l'ordre naturel des choses, c'est ce qu'ils te répétaient à longueur de journée pour te déculpabiliser.
Mais Arsene pouvait bien brailler, ce n'était pas elle qui supportait le son de la chair qui se déchire, elle pouvait bien railler, ce n'était pas elle qui nettoyait l'hémoglobine qui tâchait même le cuir.

« Jure le moi. A genoux. »

Prendre de la hauteur, c'est tout ce dont tu avais besoin pour ne pas gerber. Cette vie te dégoutait, encore plus que la valeur des leurs.
Tu attrapes vite ton téléphone, ordonnant à ta soeur de te rejoindre.
Car tu ne voulais pas de promesses vides, tu devais protéger ta famille et réparer ton erreur. Même si tu dois mettre ta vie en péril, ton seul objectif était d'assurer la prospérité de ta soeur et la sécurité de tes parents, à l'instar de la confiance qu'ils t'avaient octroyé des années auparavant en te formant.

***

Tu avais surveillé Circë dans un coin le temps que ta petite soeur vous rejoigne. Elle savait y faire et connaissait également le chemin. Tu entendais déjà son rire moqueur dans ta tête, mais c'est la mine fermée que tu l'accueilles sans lui faire la fête. T'as une gueule de déterré et tu t'étais écorché pour te calmer. Dans le silence rythmé par les sanglots vains de la demi-gobeline.

« Je vais pratiquer un serment inviolable. Sois mon témoin Arsene. Et ne pose pas de questions. Ni même aucune remarque. »


Arsene L. Priest
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Arsene L. Priest
Messages : 118
Points : 436
En couple avec : Hennessy M. Tudor (bientôt plus je profite de pouvoir encore l'écrire).
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Mar 11 Déc - 14:08

KILL HER
circë & atlas




Les vibrations de son téléphone contre le bois de sa commode la réveillèrent sans mal, et c'est la tête lourde qu'elle écouta la voix de son frère, sec et direct, du genre de ton qu'il employait quand il était contrarié. Elle n'avait même pas répondu, et avait raccroché, s'était retournée dans ses draps. Une minute, puis deux. Puis elle balança ses oreillers et ses couvertures au-delà de son matelas, rageuse.

Elle avait laissé son pyjama qu'elle avait couvert de sa cape et avait enfilé ses chaussures sans prendre la peine d'y ajouter des chaussettes. C'est le pas rapide et décidé qu'elle s'était dirigée où il l'avait demandée, comme si elle était chez elle ; aucun passage de ce maudit château ne leur résistait, aux vipères Priest, qui en avaient étudié minutieusement tous les recoins.

Lorsqu'elle arriva, elle avait pris une seconde à analyser la situation, et s'était dirigé rapidement face à Atlas, empoignant son col sans ménagement.

Me donne pas d'ordres, Atlas. Je pourrais te faire déshériter, pour ça.

Elle avait parlé dans un souffle agacé. Il n'était pas en position pour employer le ton qu'il lui crachait à la gueule. Parfois le chien se croyait loup, et elle se devait de lui rappeler où était sa place.

Tu n'aurais pas pu plus me décevoir, mais au moins ça te rappellera comme tu as besoin de moi.

Elle s'était tournée vers Circë, dans le coin de la pièce, en sanglots et larmes, et son visage s'était adouci. Arsene avait des méthodes plus cruelles ; Arsene avait des méthodes plus insidieuses ; c'était pour ça qu'elle, elle n'avait jamais échoué. Un souffle glissa au bord de ses lèvres, et elle s'efforça d'adoucir sa voix, son pas ; et en s'approchant doucement d'elle, Arsene leva une main à son visage, caressant sa joue et murmurant d'une tendresse qui lui ressemblait peu.

Tout va bien. Tout va bien, tu es en sécurité désormais.

Elle se retourna, un air mauvais dans les yeux, en regardant Atlas. Et sa voix se fit légèrement plus forte, mais toujours aussi chaude.

Il ne te fera rien.

Elle plongea son regard dans celui de l'hybride, et brisa le contact de sa main sur sa joue humide.

Il va falloir promettre, mais tout se passera bien, je suis là maintenant.

Elle lui adressa un maigre sourire, qu'elle effaça immédiatement, et hocha la tête en sortant sa baguette, prête à témoigner de leur serment.


Real eyes realize real lies
- Priest -
Circë Entwhistle
Eleve hybride
Eleve hybride
Circë Entwhistle
Messages : 32
Points : 113
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Mar 18 Déc - 11:03


nothing last forever

noël 2024

Ultime humiliation alors que ton corps qui tremblait de toute part avait finit par l'écouter, par obéir, priant pour que cela soit suffisant pour que tout se finisse après ça et que tu oublies cette soirée et que tu n'y repenses jamais. Tu espérais tant. Tes genoux contre le sol, tes mains appuyées contre le par terre glacial du dortoir et ta tête se baisse. Les mots ne sortent pas tout de suite, il n'y a que les sanglots qui résonnent dans la pièce désormais.

L'attente est longue tu es dans un coin de la pièce, le regard dirigé vers le sol et tu n'oses même plus lever les yeux, tu ne veux pas croiser son regard, rien. Et tu comptes les secondes qui s'écoulent, les interminables minutes et tes sanglots ne parviennent pas à se calmer, à s'étouffer malgré les tentatives. Rien que de voir son ombre faisait remonter toute ton anxiété et relançait les sanglots. Il y a une voix que tu entends et cette voix tu la connaissais très bien. Pourtant, tu n'étais étrangement pas rassurée en entendant l'intonation de cette dernière voix. La peur te rendait paranoïaque, pauvre Circë.

Elle vient vers toi et le contact de sa main contre ta joue te rassurait, sa voix te soulageait et calmait tes sanglots. Tu avais confiance, tant confiance Circë que c'en était stupide. Il avait parlé de serment inviolable et toi tu avais dis que tu étais prête à tout faire pour que cette nuit ne soit pas la dernière. Alors tu n'avais pas vraiment d'autre choix. Ton regard posé sur la baguette de la demoiselle, tu fais un signe de la tête pour approuver. Avais-tu seulement le choix ? Un mince sourire tente d'apparaître et tu murmures des mots comme si ils n'étaient adressés qu'à toi-même. « Je suis prête. »

Et tu te redresses alors, posant ton regard dans celui de Arsene avant de tenter un nouveau contact avec celui de Atlas que tu abandonnas rapidement, baissant la tête et fixant ses pieds plutôt que son visage. Tu connaissais le serment inviolable, tu en avais lu beaucoup de choses à ce propos par simple curiosité. Mais maintenant, te voila contrainte à en faire un et cela t'effrayait. Les conséquences te terrorisaient. Et tu tendais ta main vers lui, tremblante et prête à signer un pacte qui vous lieraient jusqu'à votre mort.

tags, words, outfit, notes

Atlas B. Priest
real eyes realize real lies
real eyes realize real lies
Atlas B. Priest
Messages : 140
Points : 396
En couple avec : Mae Greengrass.
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Sam 29 Déc - 13:23


nothing last forever


Tu observes d'un coin de l'oeil mauvais la silhouette pompeuse d'Arsene se pavaner devant toi comme si elle venait d'obtenir une nouvelle victoire. Et cette peste le savait bien, elle devinait chacune de tes intentions juste en observant la scène. Sa mesquinerie hypocrite auprès de votre proie te provoquait presque une source de malaise. Comment pouvait-elle agir avec autant de douceur ? Tu en étais incapable. Et le pire était que chacune de ses paroles était calculé, mesurée. Suintante de faux, au service de la résolution de ton problème.
Tu serres les dents, encaissant sa menace mais ne rétorque rien.
Elle avait raison, tu avais besoin d'elle. Car tu ne pouvais réaliser ce serment sans témoin, et elle était la seule qui savait et qui t'aidait. Frère et soeur sans doute, mais partenaires de crime depuis des années.

Arsene console la jeune hybride, avant de l'inciter fermement à se lever. Elle ressemblait terriblement à votre mère, à l'observer comme ça. Et pourtant, elle n'était encore qu'une jeune adolescente. Si redoutable, déjà.

« Je suis prêt aussi. »

Tu attrapes sans réfléchir le bras de Circë auquel tu t'y accroches. Arsene pose la question, lentement. Pour qu'elle puisse s'imprégner dans vos têtes. Mais elle était bien formulée...

« Je m'engage à ne jamais dénoncer ce qu'il s'est passé aujourd'hui, ni à un professeurs, ni à nos parents respectifs, ni même à un proche susceptible également de dénoncer. »

Tu avais répété, cherchant à capter le regard de Circë à tout prix. Tu n'aimais pas le fait qu'elle puisse fuir à tout prix le tien.
Une fois que le serment fut lié, tu recules, dos à elles.
Tu en voulais ni entendre les commentaires d'Arsene ni les sanglots de Circë à nouveau.
Parce que c'est la seule chose qui t'est venu à l'esprit, occultant totalement la situation et ce qu'il venait de se passer, tu balances en te dirigeant vers la sortie.


« Je vais me coucher, bonne nuit. »

Bien évidemment, Arsene n'allait pas tarder à t'emboiter le pas.
Vous dormiez au même endroit...


Arsene L. Priest
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Arsene L. Priest
Messages : 118
Points : 436
En couple avec : Hennessy M. Tudor (bientôt plus je profite de pouvoir encore l'écrire).
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Sam 26 Jan - 22:39

KILL HER
circë & atlas




Des lumières inquiétantes s'étaient déclarées au bout de sa baguette, et autour d'eux était né un climat de mort, de silence. Puis Atlas était parti, et Arsene avait gardé sa moue mauvaise. Cela faisait partie de son théâtre ; elle devait le désapprouver, lui, la brute, celui qui avait été si monstrueux. Cela faisait partie de son cinéma ; elle devait compatir de sa détresse, à la pauvre victime, et l'aider à se relever d'un tel choc. Elle devait entrer dans une empathie de miel et de candeur, parce que ça faisait partie de son jeu.

Alors Atlas qui partait, Arsene s'adoucissait. Elle avait perdu sa raideur, mais avait gardé l'agacement ; comme pour prouver qu'elle n'était pas de son camp à lui, mais le sien à elle. Et elle avait adressé un regard à la pauvre souris qui s'était avachie une fois que son chat était parti. Elle s'approcha d'elle.

Désolée.

Elle avança sa main, comme pour la passer dans ses cheveux, ou son visage, mais se ravisa. Le contact aurait été de trop, et le geste en avant avait été suffisant pour témoigner de sa bienveillance. Elle soupira, doucement.

Je te laisse mon numéro.

Elle avait écrit rapidement sur un bout de papier, et lui avait glissé dans la main, avait refermé son poing. Un simple mouvement du doigt sur sa peau et elle avait osé un sourire, maigre, tendre. Qui cachait trop de mal.

Il ne te fera plus aucun mal. Je t'en fais la promesse.

Elle se retira d'elle, se leva, et se dirigea vers la sortie.

Tu peux dormir tranquille.

Et disparut dans l'encadrement de la porte.


Real eyes realize real lies
- Priest -
Circë Entwhistle
Eleve hybride
Eleve hybride
Circë Entwhistle
Messages : 32
Points : 113
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë Lun 4 Mar - 22:23


nothing last forever

noël 2024

Le serment avait été prononcé, scellé. Te voilà liée à ton bourreau. Si l'un de vous deux parlait, il emporterait l'autre avec lui. Douloureuse sentence et terrible torture pour quelqu'un qui savait si peu tenir sa langue comme toi. Mais ici, il y aura une exception. Tu pleurera en silence et personne ne comprendra tes larmes, tu devras mentir à tout ceux qui les verront, tu devras cacher ton inquiétude et cacher cette peur qui avait fleuri en toi par cette nuit désormais si lugubre. Pourtant avant d'aller te coucher, tu étais sûre que la lune brillait de milles éclats. Maintenant, il n'y a plus rien qui brille.

Pourtant il y a cette petite lueur qui apparaît soudainement avec la voix et l'expression de Arsene, de la témoin, de sa soeur. Elle s'excuse, elle promet et elle apaise tes peines et tes inquiétudes. Un sourire timide et douloureux s'étire alors que tes traits étaient encore meurtris par les sanglots et que ton coeur semblait encore vouloir exploser tes os en mille morceaux. Sa main tu l'avais serrée aussi, comme pour te rassurer, plongeant ton regard effrayé dans le sien et y trouvant tout ce que tu voulais y voir, trouvant ce sourire qui avait réussi à calmer la tempête qui rongeait tes entrailles.

Arsene était devenue ta lueur de la soirée. Celle qui avait fait en sorte que tout ne sera peut-être pas aussi sombre. Tu avais l'impression que cette gentillesse et cette inquiétude à ton égard était comme un bouclier, une protection qui te réconfortait. La main relâchée tu la regardes s'éloigner en gardant précieusement le bout de papier au creux de ta main encore tremblante.

« Merci Arsene. » Il sortait du coeur, il était sincère et tout ce qu'il y avait de plus honnête. Ce petit geste qu'elle venait de te faire, ces paroles. C'était important à tes yeux, cela comptait et cela te rassurait. Un petit instant de flottement une fois que tout était fini, qu'ils étaient tout les deux partis et tu va fermer la porte. Elle avait dit qu'il ne te ferait plus de mal...que tu pouvais fermer les yeux sereinement ce soir. Pourtant, cette marque sur ton cou semblait vouloir te rappeler la réalité et nourrir tes peurs.

Tu ne fermeras pas les yeux aussi facilement cette nuit car tout restera à te hanter et tes sanglots continueront de creuser tes traits alors que tu regardais le petit bout de papier désormais posé sur ta table de chevet comme si il s'agissait de la chose la plus précieuse au monde à cet instant précis.

tags, words, outfit, notes

Contenu sponsorisé
Re: [FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë

[FLASHBACK] ❝ nothing last forever | Pv. Circë
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Juliette Forever [Stacey Jay]
» ma vw flashback
» Untouchable 언터쳐블
» FOREVER SOUL MATE de Aurore Seguier
» Alaska forever !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Sous-sols :: Poufsouffles :: Dortoirs-
Sauter vers: