I was the lightning before the thunder - OZ

Invité
Invité
avatar
I was the lightning before the thunder - OZ Lun 3 Déc - 15:40


O. Robin Zuma
Prénom(s) et nom — Ozymandias, Robin et Zuma.
Surnom(s) — Oz.
Âge — 17 ans.
Orientation sexuelle — Hétérosexuel.
Origine — Métisse Anglo-Africain.
Sang — Mêlé, bien que ses deux parents soient sorciers.
Particularité — Animagus. (Tigre blanc du bengal taille adulte >> Rp test <<)
Année d'études — 7 ème.
Options ou licence —option ASPIC: Biologie magique & Alchimie, ferra certainement une licence de Médicomagie.
Avenir — Médicomage, ou Auror.
Avis sur les cracmols et moldus à Poudlard — Oz trouve que c'est une bonne chose que les cracmols aient aussi accès à une bonne éducation, par contre les moldus, sans pour autant ne pas les aimer, il a du mal à comprendre le pourquoi de leur intégration à Hogwarts.
Maison — Hufflepuff, la maison de kikoo. Après les gens y sont cools, y a un bon flow.
Avatar — Ekko, de LoL (skin ekkolier)

Baguette magique — Il paraît que les Anglais en utilisent. Si je dis un bout de bois ça vous va ? Non ? Jm'en doutais un peu. Elle est en chêne blanc, plume de phénix comme coeur, 27 cm, flexible.
Épouvantard — La mort emportant sa famille et le laissant seul au monde.
Patronus —Autrefois il prenait la forme d'un chat blanc rayé de noir, depuis qu' il vit loin de son père c'est un lion à crinière noire.
Reflet du miroir de Risèd — Lui, portant deux enfants sur son dos de tigre, une très belle femme à côté d'eux aux yeux clairs.
Odeur de l'Amortentia — L'odeur des hautes herbes séchées au soleil, une odeur de café mêlée une odeur de fleur tropicale.
Matière favorite — Alchimie & Soins aux créatures magiques.
Bonbon favori — Les limaces en gélée.
Créature inspirante — Le Gaefur, il n'a jamais pu en voir en vrai, il n'y pas de neige en Afrique, il aimerait vraiment en voir un un jour. Maintenant qu'il est à Londres il a certainement plus de chance d'en voir.
Animal de compagnie — Un ara bleu du nom de Zuri, ça veut dire lumière en swahili. Même si elle porte très mal son nom. Un peu barge et flippant le piaf.
Mental
Loyal - Malin - Débrouillard - Persévérant - Épicurien - Impatient - Sincère - Farceur - Instinctif -  Courageux - Hyperactif - Se donne des airs de fort, alors qu'il n'en est rien -  Valeur de la famille.

"Tu es tout à la fois.
Né dans la lumière de la savane africaine brusquement devenue ténèbres à l'adolescence.
Et pourtant tu demeures, constant, fidèle à ce que tu es.
Ce que tu es n'est rien de plus que la somme des caractères de tes parents.
En plus fauve.
Tu voudrais être fort, mais tu n'es qu'un oisillon tombé du nid; dépourvu d'ailes."


Robin, exilé loin de son chez lui, ne changea pour autant pas du tout caractère. Il restera toujours ce bon gamin, qui ne souhaite de mal à personne, et essaie tant que possible d'être épanoui. Mais être épanoui quand on perd tout ce qu'on a toujours connu, c'est pas facile tous les jours. L'adolescent est quelqu'un de très loyal, que ce soit envers sa mère, ou ses amis. L'honneur a toujours eu une grande valeur aux yeux de Robin, depuis tout petit.  Il possède également une parole d'or et un grand respect. Quand à parler de sa loyauté au niveau de l'autorité de l'école, sa loyauté va plus facilement à Uagadou qu'à Poudlard, en même temps la première l'a vue grandir, alors que l'autre non, c'est donc tout à fait normal. Le jeune homme est également droit au niveau éthique, et sincère. Quand il promet il tient toujours parole, même si ça lui coûte.

Une chose pas très marrante, mais qui fait partie de lui, et dont n'importe qui peut se rendre compte en le fréquentant 5 minutes seulement, est son trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité. Ses profs disent qu'il a le feu aux fesses et l'attention d'un petit pois. Et il n'ont pas vraiment tort, hélas. Robin ne peut tenir en place plus de quelques minutes seulement, et sa concentration est très vite observée ailleurs. C'est un gamin plutôt malin et imaginatif, il n'est pas rare que lorsque vous lui parliez il pense déjà à autre chose. Et même parfois il s'en va en courant. C'est pas méchant, c'est juste comme un colibri, qui butine de fleur en fleur en bougeant continuellement. Ceux qui le fréquentent en ont l’habitude, mais il est vrai que cela peut paraître bizarre, voire mal poli vis à vis d'inconnus. Vous n'imaginez pas comme il dut se faire violence pour être rigoureux lors du rituel pour devenir un animagus. Hyperactif, rime avec Impatience. Quoi ça rime pas ? Pourtant, chez Robin cela va de paire. Le fait qu'il n'arrive pas à rester en place, fait qu'il n'aime pas beaucoup attendre non plus.

Une autre facette de son caractère, plutôt plaisante celle là, est que le jeune homme est un bon vivant, épicurien de père en fils depuis toujours. Il aime rire, et faire rire les autres. Il ne se prend jamais la tête et se laisse vivre au jour le jour, paisiblement. C'est quelqu'un de très simple au fond. Il adore faire des farces, il a toujours une bonne vanne pour faire rire les copains. C'est une blague à lui tout seul. Il aime faire rire, c'est l'expression de la joie, il veut que tout le monde soit heureux, et techniquement aime tout le monde. Même si la solitude a tendance à le rendre parfois méfiant. Robin, c'est la joie et la bienveillance.

L'adolescent c'est aussi quelqu'un de moyennement faible, fragilisé par son déménagement et l'effondrement de son petit monde qui se cache derrière l'assurance qu'il tire de son aura animale et cet humour omniprésent. Un petit garçon au fond, conduit par son instinct animal. Son instinct ne l'a jamais trompé, c'est comme un coup de pouce ou une bonne étoile veillant constamment sur lui. Robin, c'est aussi le courage, même si le fragile en lui est parfois difficile à combattre, "soit t'es un tigre ou tu l'es pas". Il sait faire preuve de courage, et de sens du sacrifice quand cela est vraiment nécessaire, notamment face à un danger potentiellement mortel, merci l'Instinct.

La chose la plus importante pour le jeune homme ? Sa famille. Il n'est pas une chose qu'il ne ferrait pas pour les protéger. Il les aime profondément. Même si sa famille s'est brisée, sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit pour recoller les morceaux. Il est impuissant, et faible, mais il soulèverait des montagnes pour eux. Son père lui manque, mais ça c'est le sujet tabou, il ne parle pas de son père, et ne tolère pas que quiconque en parle, pas même sa mère, il se cache derrière ces beaux principes, ses cheveux blancs, son humour, pour cacher aussi son petit coeur meurtri.
Story
Notre histoire commence loin, très loin d'Angleterre, dans la ville de Pretoria en Afrique du Sud, avec une jeune mère s'apprêtant à donner la vie. Seule patiente blanche en train d'accoucher   à ce moment précis, dans cet hôpital. Belle ironie n'est-ce pas ? Un autre cri finit par se joindre à celui de la toute nouvelle maman, celui du doux poupon braillard qui tiendrait le rôle de fils dans cette famille atypique. La jeune mère s’appelait Elizabeth Wilson de son nom complet, le père quant à lui portait le nom chantant de Djibril Zuma, ces deux jeunes gens s'étaient rencontrés alors que la jeune Elizabeth, surnommée Lizze, en tant qu'Aurore s'était rendue en Afrique pour sa première enquête.

Je vais vous raconter ce jour, il est important. C'était un mardi, lors d'une filature elle était tombée nez à nez avec cet énorme lion au détour d'une ruelle, alors que paniquée elle s'était enfuie, cherchant frénétiquement sa baguette du bout des doigts dans son sac à main, le lion l'avait rejointe et plaquée au sol. Il avait grogné avant de l'emmener à l'abris des regards et de reprendre apparence humaine. Une main sur la bouche de la frêle sorcière anglaise, la montagne de muscles avait  chuchoté. "Que fais une Aurore aussi loin de chez elle ?" elle se débattait avec ardeur la bougresse. La colère était lisible dans son regard cristallin. Elle lui mordit la main, qu'il secoua dans le vide, il saignait. Il rit. Sa voix était rauque et légèrement suave. La sorcière avait les bras croisé, elle dit d'un ton accusateur et courroucé. "Cela ne vous regarde pas! Et puis c'est quoi ces manières de sauvage !" Cette petite blanche au caractère de feu lui avait plût instantanément. Elle resta à Pretoria en tout trois mois, le temps de mener et résoudre son enquête. Et entre deux découvertes, ils se voyaient en cachette. Tous deux étaient devenus amants. Elle aimait le charme viril et sensuel que dégageait Djibril. Tout en lui la rendait folle. Si bien que lorsque le jour du départ arriva, elle était confuse, tellement confuse. Lizze n'avait jamais eu d'attaches, c'était une personne qu'il était impossible d’attraper et de garder pour soi. Telle le vent, ou le soleil. C'est pour cela qu'elle avait été sélectionnée pour cette mission. Qui aurait pu seulement imaginer, que c'était à l'autre bout du monde, qu’elle trouverait une raison de s'attacher, pour la première fois de sa vie. Hélas, il fallait qu’elle parte, elle devait faire un rapport au Ministère. Le retour avait été compliqué pour Lizze, car il marquait une rupture avec son mode de vie de là-bas; tout ici était tellement différent. A peine arrivée d'une minute au ministère que déjà on lui prenait la tête. Rrrrh. Foutu préchi-précha de politesses à la noix. Tout le monde la dévisageait alors qu’elle avait l'impression de se frayer un chemin parmi des sables-mouvants. Elle entendait les murmures dans son dos, comme des coups de poignard. Comment avait-elle pu supporter cette vie ? Elle fit son rapport, ses valises et partit rejoindre Djibril.

"Djibril,  j'ai envie qu'il ait un prénom anglais aussi, que penses-tu de Robin ?"  Avait murmuré la jeune moment en plongeant dans les prunelles ambrées de son premier enfant. C'est ainsi que le jeune métisse se retrouva affublé d'un drôle de prénom pour un Africain, le prénom bizarre c'est Robin hein, alors qu'Ozymandias ça fait tellement local et classique, presque banal.

Il eut une enfance très simple, comme une journée ensoleillée sans un seul nuage. Entrecoupée de contes africains, de légendes, et d'histoires rocambolesques sur la Magie. Le petit Ozymandias attendait avec impatience de faire le rêve qui le convierait à entrer à l'école Uagadou. Etant fils de deux sorciers, il était pour lui plus qu'évident qu'il un serrait un lui aussi. Il rêvait de pouvoir lui aussi se transformer en lion comme papa et de devenir grand et fort. Sa petite voisine qui s'appelait Majani était issue d’une famille au sang-pur, elle. Et c'était une peste, comme quoi la corrélation entre bien né et irrespect semblait se vérifier. Mais une peste plutôt sympa quand on ne faisait pas attention aux grands airs qu’elle se donnait, et à ses remarques parfois acerbes. Elle allait à la même école primaire que lui. Ils faisaient le chemins du retour à pied ensemble, le gamin en profitait souvent pour tester de nouvelles blagues. Majani ne pouvait cacher ses sentiments, surtout quand ils étaient très négatif. Puis un jour, le petit Robin lui confia Ze Secret, qu'il voulait faire ce qu'il fallait un jour pour pouvoir devenir un animagus comme son père. Majani avait rigolé très fort. "Et t'as déjà vu l'apparition de pouvoirs chez toi ? Y a certains enfants qui naissent de parents sorciers et n'ont pas de pouvoirs, ça s'appelle un cracmol. Ça arrive surtout dans les familles comme la tienne. Ha !" elle avait alors tourné un regard narquois vers son camarade. Il pleurait à chaudes larmes, de la morve coulait de son nez, et il était parti en courant, la laissant seule au milieu du chemin de terre. Elle avait haussé les épaules et était rentrée chez elle, le remord commençait à la titiller. Il fallait bien l'endurcir cette petite chiffe molle, elle lui rendait service, même si cette fois elle y avait été un peu fort. Il allait s'en souvenir longtemps. Et même s’appuierait dessus plus tard.

Sa famille, il faut que je parle de la famille formidable qu'il forme avec ses parents. Ses parents sont tous deux très à l'écoute et aimants, son père est un bon vivant plutôt laxiste, plus un papa copain. Quant à sa mère c'est le dragon de la maison, elle a souvent la mauvais rôle, mais son fils a pour elle un grand respect et beaucoup d'amour aussi. Sa mère est actuellement mère au foyer, se dévouant à son petit et entretenant la maison, en plus elle aime beaucoup, car il lui reste souvent du temps libre qu'elle peut occuper comme elle veut. Djibril quant à lui est aurore, plutôt apprécié par le ministère africain. Il est efficace, c'est pas quelqu'un qui s'ennuie avec des détails inutiles. La famille a tout pour être heureuse, et ils le furent longtemps d'ailleurs. Jusqu'à ce que sa mère s'ennuie du travail en fait. Mais pour le moment tout va bien, Robin n'a que des souvenirs heureux. Il n'a que dix ans, il ne peut rien lui arriver de mal. Le frigo était rempli de dessins heureux faits par le petit. La famille passait ses soirées sous le porche à se raconter leurs journées et observant les étoiles.

"T'as encore cassé tes lunettes Robinul, attends je t'arrange ça!" avait dit la petite peste alors qu'ils arrivaient à l'école. Robinul ? Non mais sérieux !! Quand est-ce qu'elle allait apprendre à respecter son prochain! L'air était soudain devenu électrique, alors que cette fois-ci Robin était bien décidé à ne pas se laisser marcher sur les pieds. La colère montait en lui, comme un torrent fulminant de lave. Il serra les dents, se retenant d’aboyer une insulte. Il frappait de son pied droit le sol. C'est alors que son regard se perdit sur une fontaine à eau non loin d'eux, et celle-ci se cassa net littéralement éclaboussant des cheveux au pieds Majani dans le dos. Il avait pensé, et comme par miracle ça s'était produit ? Non, c'était sa magie. Il rit à s'en exploser la gorge. D'autres le rejoignirent pour se moquer de Majani, c'était une méchante petite fille elle n'avait que ce qu'elle méritait. Robin ne la reverrait plus jamais, expliquant à ses parents qu’elle le harcelait, ceux-ci comprirent tout de suite et offrirent leur soutien à leur fils. Il leur expliqua également que sa magie s'était éveillée, ceux-ci accueillirent la nouvelle avec joie, c'était une grande nouvelle !

Deux mois plus tard, c'était en août, pourtant c'était une nuit comme les autres, tout était calme, le ciel nocturne était empli de mille et une étoiles. Blotti dans les bras de Djibril, son père, et Lizz, sa mère, vous les aviez observés pendant une petite heure sous le porche de la maison en vous racontant des histoires. Le petit s'était finalement endormi dans la chaleur de ce câlin familial. Djibril l'avait porté jusqu'à son lit. C'est alors que le rêve le plus bizarre qu'il ait fait avait commencé. Un imposant lion blanc lui était apparu, il se changea pour redevenir humain, prenant l'apparence d'un vieil homme africain habillé très classe. Il se trouvait devant un imposant château construit à même la pierre d'une montagne, Robin ne connaissait absolument pas ce lieu. "Bonjour Ozymandias Zuma, je suis Membaye Taha Loongo, directeur de l'école de sorcellerie Uagadou, nous te convions à nous rejoindre pour la prochaine rentrée scolaire. La pierre que tu as dans la main, servira à justifier cette invitation et te procurera également toutes les instructions dont tu auras besoin. C'est un objet magique très important, garde le bien, et à très bientôt !" Puis le lion avait disparu dans une épaisse brume, s'en retournant d'où il était venu. Le matin, le petit garçon s'était levé très vite, il avait été retrouver ses parents déjà attablés au tour d'un beau petit-déjeuner, sautillant sur place il avait montré la pierre. "Allons Robin, calme toi un peu, assieds toi et explique nous" Robin s'exécuta, et balançant frénétiquement ses jambes dans le vide dit d'une voix plus qu'euphorique. "Je.. J'ai fait LE rêve, j'ai vu le directeur de l'école de sorcellerie Uagadou dans ma tête cette nuit." Son père vait pris son fils dans ses bras commençant à danser.

En septembre donc, l'enfant fit sa rentrée à Uagadou. Élève plutôt dissipé en cours, à cause de ses problèmes de concentration et d'hyperactivité. Mais dans son temps libre il se donnait néanmoins du mal pour étudier et en retenir le plus qu'il pouvait. Dissipé ne voulant pas dire dérangeant ou mal poli. Il était plutôt apprécié en général par le corps enseignant et se fit assez vite des bons amis. Son caractère de nature positif et jovial aidant beaucoup. Il se donnait des airs de fort et marrant, alors qu'au fond il n'était pas si fort. Comme il était d'usage à Uagadou, il apprit la magie sans baguette, et apprit à se perdre également dans les étoiles. Et avec le désir très fort qu'il avait de devenir animagus ses années à Uagadou passèrent très vite. Rythmées par ses sorties avec ses amis, les longs trajets de train pour rentrer chez lui aux vacances, les fêtes de famille, l'étude de ses cours et l'année scolaire en elle-même, et le processus pour devenir un animagus. Sept ans passèrent en un éclair.

Tellement occupé, que le jeune homme qu'il était devenu, n'avait même pas vu que sa mère dépérissait littéralement. Robin étant a peu près parti de la maison, sa mère avait tout ce temps libre à occuper, Djibril lui proposa de trouver un travail pour palier à ce manque. Mais elle n'avait plus goût à rien, et les tensions commençaient à naître au sein du couple. Avec les différents conflits en Afrique son père était lui aussi très occupé. Si bien que ce qui dut arriver arriva, ses parents divorcèrent et sa mère décida de casser la famille à jamais en reprenant son post d'Aurore en Angleterre. Emmenant son fils avec elle. Trop faible pour s'opposer à cette décision, Robin devrait la subir. De plus sa mère avait besoin de lui pour surmonter ça. Son père était fort, lui. Les au revoir furent déchirants, Robin en comprenait pas pourquoi sa mère leur infligeait ça à eux tous, il aimait sa vie ici, son père. L'adolescent pleurait, il n'en avait pas même honte. Son père avait mis son front contre celui de son fils, et avait murmuré en swahili les yeux fermés. "Sisi ni sawa, mwana!"

L'Angleterre, c'est froid, ça pue. Sa première rentrée à Poudlard fut plutôt difficile, car Robin ne voulait simplement pas être là. Il avait toute sa vie à Uagadou, ses amis. Il possède un ara bleu depuis sa première année scolaire, il se souvient de ce jour où il l'a acheté, il n'était qu'un tout petit oiseau aux plumes bleues comme l'océan, dans cette grande cage dorée. Dès que le jeune sorcier a posé son regard d'ambre dans le ses abysses; il a sur que ce serrait son animal de compagnie pour la vie. De plus avoir un ara est très utile, il tient le même rôle qu'un hibou. Au début, le directeur de Poudlard était très réticent pour qu'il le garde. Sa mère s'en mêla d'ailleurs, expliquant que changer d'école et de pays était déjà difficile pour lui, que lui enlever son ami n'était pas une bonne idée. Etant d'un naturel plutôt dissipé au début ses professeurs l'expulsaient beaucoup de la classe pour pouvoir donner leurs cours en paix, être lui ce n'était pas très bien vu en Glaglaterre apparemment. Puis un jour, une élève se leva alors qu'un professeur allait l'expulser à nouveau, elle était jolie, et comme lui. Elle avait dit "Laissez lui une chance" Après le cours, Oz l'avait remerciée. Et assez vite il ressentit le besoin de la revoir. Son nom c'était Olympe. Mais Olympe c'est une flamme, intouchable, imprévisible, qu'on croit connaître alors qu'on en découvre tous les jours. Elle est magnifique. Forte.

Et c'est à base de blagues pas drôles que Oz a réussi à l'apprivoiser. Aujourd'hui il est heureux de pouvoir la compter parmi ses si rares, mais précieux amis. Sa vie à Poudlard est presque moins pesante. Il s'habitue à tout sauf à la froideur. VDM.
Derrière l'écran
EluneChild — Coucou les copains, moi c'est Elune, apprentie codeuse en informatique, Belge de 25 ans. J'adore la lecture, les séries, les mangas, les animaux, et bien évidemment les jeux vidéos. Je mords pas ♥️


Dernière édition par O. Robin Zuma le Dim 30 Déc - 14:16, édité 35 fois
H. Sharl Azelhart
Groboloss le (plu) Pusso
Groboloss le (plu) Pusso
H. Sharl Azelhart
Messages : 212
Points : 412
Re: I was the lightning before the thunder - OZ Lun 3 Déc - 15:44

bienvenue officiellement du coup rub
j'ai lu ton test rp il était trop trop cool j'aime beacoup ta façon d'écrire donc j'ai hâte d'en voir + sur la fiche tudor

amuse toi bien ici et bon courage patrock
Voir le profil de l'utilisateur
Leslie Beckenridge
Lancelot du Lac
Lancelot du Lac
Leslie Beckenridge
Messages : 188
Points : 262
Re: I was the lightning before the thunder - OZ Lun 3 Déc - 16:19

Bienvenue Oz! Ce personnage est tellement ultra cool. Et le prénom Ozymandias, c'est selene J'ai beaucoup aimé lire ton test rp moi aussi, vivement la suite de la fiche. Bon courage pour tt ça! love
Voir le profil de l'utilisateur
Markus L. A. Harmaajärvi
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Markus L. A. Harmaajärvi
Messages : 116
Points : 238
Re: I was the lightning before the thunder - OZ Lun 3 Déc - 18:49

Bienvenue! J'espère que tu t'amuseras bien avec Robin! :3 Superbe choix et bon courage pour ta fiche!
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 104
Points : 288
Re: I was the lightning before the thunder - OZ Lun 3 Déc - 19:36

BIENVENUUUUUUUE
C'est trop vide par ici on en veut plus !!!!!!
Bon courage pour finir ta fiche hihi love
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Rahman
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Isabella Rahman
Messages : 145
Points : 544
Re: I was the lightning before the thunder - OZ Lun 3 Déc - 21:04

Bienvenue (officiellement) !! rub
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: I was the lightning before the thunder - OZ Mer 5 Déc - 1:32

je pense énormément bien de ce perso et j'avais trop kiffé genre ton test rp ???? pis il est si cool ?? ET EKKO KOI BREF BVN

Invité
Invité
avatar
Re: I was the lightning before the thunder - OZ Dim 30 Déc - 14:23

Merci vous tous, je suis touchée par tant d'amour, j'espère ne pas vous deçevoiir aled ouin
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 908
Points : 1008
En couple avec : Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: I was the lightning before the thunder - OZ Dim 30 Déc - 18:52




Bienvenue sur Dabberblimp !

OMG
mais cette fiche ? Cette histoire est tellement cool, je suis giga choquée quoi. C'est pas que je croyais pas en toi, mais j'étais giga enthousiasmée pendant la lecture !
Je trouve que ce predef te va à ravir, et qu'on aurait pas pu rêver mieux. Je sais que l'event a déjà commencé depuis un bail et que t'es pas inscris mais je t'avais inscris en louce-dé en espérant que tu te grouilles de finir ta fiche. (bon bah t'as été un escargot lol).
Vu que tu viens de Uagadou, tu devrais connaitre les élèves qui ont débarqué pendant l'event alors gogogo !
AMUSE TOI BIEN PARMI NOUS ROBIN

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: I was the lightning before the thunder - OZ

I was the lightning before the thunder - OZ
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Moteur Thunder Tiger Pro 28 Problème Réglage
» [recensement] Lightning McQueen Pixar Motorama
» Avis sur l'effet "lightning" pour mon site.
» [NEW] Lipo/Lipos G4 Thunder Power RC
» lightning air maxx !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: