du niais à l'approche de noël — bella

Pandore Q. Greengrass
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Pandore Q. Greengrass
Messages : 273
Points : 243
du niais à l'approche de noël — bella Lun 17 Déc - 20:08



ft. bella

Tout semblait se mettre en place petit à petit pour ce jour qui paraissait tant attendu pour un grand nombre d’étudiants. Comme si le saint grall allait se présenter à leur porte, comme si, semblable à leur anniversaire, une fête qui ne se produisait qu’une fois par année était si extraordinaire. Comme chaque année, la décoration troublait Pandore jusqu’à même la dégoûter pour certains aspects qui se trouvaient être beaucoup trop technique à son humble avis. Tant de niaiserie et d’excitation, pour finalement, quelques misérables cadeaux.

Il était vrai, que l’ambiance était tout de même un peu attrayante, même avec toute la mauvaise volonté du monde, Pandore aurait du mal à l’avouer. La senteur des sapins qui se trouvaient dans la grande salle lui semblait comme un doux parfum de quiétude à chacun des repas, sans parler de l’atmosphère que cela provoquait avec les bougies flottantes. Car d’ordinaire, c’était simple, un peu trop ordinaire et sans réel but. Alors que chaque hiver, avec l’arrivée des arbres verts, cela donnait un air un peu plus impressionnant. Bien sûr que malgré tout cela, si l’on oubliait les quelques guirlandes qui semblaient avoir été abandonnées dans les couloirs, ne sachant sans doute pas où les placers et le choix des couleurs de certains sapins qui semblaient assez osés. On y trouvait du bon. En réfléchissant un peu. Bien qu’à l’approche des vacances, l’esprit de Pandore semblait étrangement dérangé, comme si l’idée que le directeur Scamander se marie, puisse changer sa vision de penser et qu’il décide, cette année, de se présenter lors du dernier repas en Saint Nicolas.

Sur cette simple idée, un frisson parcouru l’entièreté de son corps alors que Pandore était plutôt bien vêtue ce soir-là. Un gros pyjama tout doux ainsi qu’un gros plaid sur ses épaules. Traversant le long couloir du dortoir des Serpentard jusqu’à arriver devant la porte qui l’intéressait tant. Ce soir, elles s’étaient mise d’accord, l’une trouvait des films tandis que l’autre trouverait un genre d’ordinateur portable qui leur permettrait de passer une bonne soirée toutes les deux. La recherche de Pandore avait été longue et fastidieuse, mais elle ne pouvait pas douter un seul instant de son résultat. Les films qu’elle avait réussi à dénicher était sans aucun doute, les piiiiires.

Toc, toc, toc.

Et elle ouvrit la porte sachant que les camarades de chambres de Bella ne seraient pas là ce soir.

« J’ai apporté un peu de guimauve pour ce soir, ça t’intéresse ? »

Évidemment, elle ne parlait pas d’aliment, mais bien des piètres films moldus sur lesquelles elle avait réussi à mettre la main. Fièrement, Pandore lui présenta les quatre titres qui l’avait attiré par simplement jugement de beauté des acteurs principaux. Et dénué de tout gêne, elle la rejoignit sous sa couette.


Voir le profil de l'utilisateur
du niais à l'approche de noël — bella
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'art du théâtre : approche
» Bella Ragaza
» Cessna à l'approche
» Approche sur un lièvre
» Mademoiselle [Bella Auden / Dollmore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Sous-sols :: Serpentards :: Dortoirs-
Sauter vers: