immuable pensée /feat lilibel

Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
immuable pensée /feat lilibel Ven 28 Déc - 21:30


sa blondeur
comme

comme milles éclats de tonnerre.



plus loin, entre ses deux murs qui te séquestrent
voilà le soleil prêt à ternir le brin de vie qui semblait laper à bout de lèvres
l’espoir ternit d’une journée tranquille




lâche.
renard, tu t’enfuis sitôt, son regard posé sur toi,
la première porte pourrait devenir ta prison de cristal et pourtant
rien ne te semble te résoudre à tourner la poignet

s’il faut mourir pourquoi pas mourir étouffé dans son bonheur
tu restes debout, immobile.

lilibel comme son nom, est belle,
amoureuse de la vie, surement infidèle dans ses convoitises
mais si délicieuse que tu voudrais l’étouf------

« ah »

si seulement tu t’étais enfuis.
rien ne résiste à cette voix de cracmolle dont tu rêverais de t’échapper
à quoi bon l’écouter badiner, frivole femme dont le souffle t’inspire la jalousie

elle semble si déterminée à vaincre la vie,
comme pour faire honte à la mort,
qui semble se tuer pour la saisir, maladroite,

pourquoi gambade-t-elle dans ce couloir, alors qu’il y en a sept,
pourquoi renard ne te défile tu pas ?

t’aimerais briller comme elle au fond, te détacher de chaque grain de magie qui survit en toi,
incertain, craintif de ton futur ténébreux,
mais te teindre les cheveux d’or ne changera rien aux sombres envies qui t’étripent,
et ça te tuerai même d’avouer qu’au fond,
ça te plait.

lilibel.
tu penses qu’au fond d’elle survit un parjure
pourtant l’évoquer t’étrangle et tu finis (sans même essayer) par te taire,
t’abandonnant quelques instants, autant qu’elle le souhaite,
à dénicher dans le luxe de sa compagnie flamboyante
une étincelle de bien-être,
peut être partagée,
ou bien, peut être chimérique,
tant qu’il existe un instant dans ta tête,
tu te satisfais dans l’illusion que cela peut bien donné

tant que rien n’alimente la haine qui gronde, affamé, en toi.

« tu as besoin de quelque chose ? »

alors que c’est toi qui serait prêt à tout lui demander
(lilibel s’il te plait)

tu tuerais pour qu’on te dise que ça va aller,
mais ça te tuerai d’avouer que le désespoir te consume

alors peut être un peu badin dans tes racines
mais dénué d’émotion tu ne daignes affiché le moindre sourire
la moindre excitation le moindre plaisir
comme contempler un ciel sans étoile

tu n’oses plus rien lui dire
car sinon tu hurlerais qu’elle t’épuises
te donne envie de sombrer
lui voler sa vie lui voler ses envies
si belle sans l’emprise de la mort t’aimerais bien avoir autant d’éclat

mais t’es sombre,
terne
t’as presque l’impression d’être une ombre qui s’imprime sur ses pommettes
t’hésite à reprendre le pas


mais si elle pouvait sombrer avec toi
qu’est-ce que tu serais heu------reux.
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Renard A. Leroy le Mer 2 Jan - 1:44, édité 2 fois
Lilibel A. Kingsley
wish i've been a teen idle
wish i've been a teen idle
Lilibel A. Kingsley
Messages : 89
Points : 219
Re: immuable pensée /feat lilibel Sam 29 Déc - 11:38

immuable pensée
ft. renard le plus beau
c'est avec une balle dans le cœur que tu tu réveilles lilibel encore une nuit passée à cauchemarder sur un suicide éphémère. c'est quand tu rouvres les yeux, le matin, le soleil t'éblouissant de sa pâleur quotidienne que tu réalises que non, tu n'es pas morte. c'est ce fameux rêve qui revient, qui te redonne du baume au cœur, toi qui ne voulait plus avancer pendant trop longtemps. la raison de pourquoi tu tirais, tu l'ignorais quand tu te réveillais. mais tu savais que tu avais le courage d'arrêter d'avancer, pour pouvoir mieux progresser pour te rendre là où tu le voulais.
jamais, au grand jamais tu n'oserais mettre fin à tes jours. pas après toutes ces batailles passées dans le but de pouvoir courir, vivre, respirer. c'était ta vie et malgré ton statut, ton inaptitude à régner dans ce monde qui n'est pas tout à fait le tien, pas tout à fait étranger, tu voulais t'y aventurer tête baissée sans jamais qu'on puisse te forcer à reculer, car ton nom est lilibel aurore kingsley et jamais les autres ou toi-même n'aura le droit de te retirer le droit de la voir, cette aurore. du moins, pas maintenant, ni jamais.

et puis tu l'as vu, renard. il semble t'éviter mais tu prends un malin plaisir à aller l'embêter. ton geste est innocent lilibel, tu n'es pas la pour le faire souffrir. il doit déjà saigner assez tout seul. tu l'apostrophes à l'autre bout du couloir, et tu le voies se dérober. tu traces autant que ta robe grise terne te le permet et tu t'exclames quand tu le rattrapes

« pas vraiment, je voulais juste te voir. je te dérange pas j'espère ? »

tu souris et tu étincelles. tu pétilles et tu brilles.

« comment vas tu aujourd’hui ? moi j'ai passé une super nuit et je suis super contente, en tout cas!! »
BY CΔLΙGULΔ ☾
Voir le profil de l'utilisateur
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: immuable pensée /feat lilibel Sam 29 Déc - 16:48


comme une plume qui vient couvrir tes plaies
tu avais renoncé depuis si longtemps à survivre, la chair à vif

si c’était lilibel qui pansait tes maux alors
tu te laissais quelques instants, au creux de son insouciance
priant pour que chaque secondes te rendent un peu plus à son image


vainement.

« j’allais simplement rendre un livre à la bibliothèque. »
pourtant tes mains sont vides,
mentir pour lilibel c’était

c’était

c’est bête,
si bête !
elle t’intrigue (avoue-le)
loin de l’amour qui voudrait te lier à elle par mille baisers, non,
tu préfères la regarder et t’affranchir d’une quelconque relation
par peur de t’étouffer, par peur de trop parler,

lui compter des sottises ne changeraient rien à vos vies,
ce n’est pas lili qui ira dénoncer tes péchés
si encore pouvait-elle les deviner.

« ça va. » pas convainquant mais pas inquiétant,
renard tout simplement
celui qu’on a jamais vu crépiter ne crépitera peut être jamais.

« pourquoi tu es « super contente » ? ça sort de nulle part.


je suis pas tout à fait idiot.
»

emboîtant le pas peut être pour fuir une réponse qui pourrait te tirer de tes astreintes
sans te dévoiler complètement tu as pourtant un pas lent
comme un murmure un appelle une diction c’est une invitation à le suivre, peut être à la bibliothèque peut être au fond d’un trou,
si seulement tu pouvais traîner à ses pieds comme le malheur, alors
peut être ce dernier lâcherait son talon, et,
à vous deux, le monde brillerait alors autant que ses cheveux ?
va savoir.

ton blond à toi,
il respire l’artifice, ça cache la noirceur de racines qui te rongent,
on ne parle plus d’une simple couleur mais de la robe que porte ta hantise,
coquine dévoratrice
et tu marches, en y songeant.
renard, toi et tes envies assoupies,
parler c’est le plus dur des exercices et pourtant lilibel, elle pourrait chanter jour et nuit
autant de bêtises que d’authenticités,
comment fait-elle, comment fait-elle…

« comment ça va avec castiel. »

sans ponctuation relevée
comme si la réponse serait inévitablement inaudible,
méchanceté gratuite
renard loin des ragots, lilibel, tu la connais pourtant (étrangement) bien
et dans ton spleen éternel pourquoi pas tout emporter


après tout.

était-ce un grain de jalousie
ou simplement ton cœur trahissant tes obscurs projets ?
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Renard A. Leroy le Mer 2 Jan - 1:44, édité 1 fois
Lilibel A. Kingsley
wish i've been a teen idle
wish i've been a teen idle
Lilibel A. Kingsley
Messages : 89
Points : 219
Re: immuable pensée /feat lilibel Dim 30 Déc - 16:08

immuable pensée
ft. renard le plus beau
tu l'ennuies peut-être, lilibel. il ment pour te tenir écartée alors que toi tu prônes plutôt la proximité. pourquoi te fuit-il ? tu n'avais pourtant rien fait de mal, n'est-ce pas ? le son de sa voix te paraît lointain, comme s'il disait ça du plus loin de lui-même, comme un murmure pour se persuader qu'il dit vrai. mais tu es convaincue qu'il ne va pas. pas comme il le dit.
ces derniers mots te laissent amère, d'ailleurs.
ça sort de nulle part ; je suis pas tout à fait idiot
quelque chose t'échappe, se dérobe quand tu cherches à le comprendre. pourquoi t'avance-t-il ça ? qu'as tu fait, dit encore une fois pour le froisser ? putain mais qu'est-ce que tu te croies maladroite lilibel, mais aujourd'hui ça n'était pas toi : c'est bien lui qui veut te fissurer.

et il fuit encore. le pas pressé tu le rattrapes, tu ne veux pas le laisser filer. tu veux juste l'aider lilibel. démunie tu aimerais lui donner la joie que tu as longtemps attendue qu'on te donne. tu te voies en lui un peu. tu es pourtant différente. tu es rayonnante. tu es devenue ta propre force, tu te relèves après les chutes. mais tu veux le relever, lui, qui dénigre ta main tendue ; qui repousse la perche ça te tue.
putain mais confronte moi. arrête. je suis la pour toi.

« il fait beau aujourd'hui, ça me suffit. et puis te voir aussi, ça m'a donné le sourire ! »

« mieux. beaucoup mieux. j'ai enfin retrouvé mon frère. pourvu que ça dure ! »

et tu souris. encore et toujours. peut-être que tu veux juste lui cracher ta réussir au visage. peut-être que tu veux lui montrer le bon côté de la lune. peut-être que c'est lui qui te brisera et que c'est toi qui souffrira. peu importe tu l'aideras. on te savait douce et courageuse lilibel, une vraie gryffondor mais on t'ignorait aussi aidante.

« je veux pas insister mais »
mais ça va pas, toi ; laisse moi t'aider, moi.
ton visage se voile légèrement. tu es inquiète.
« tu es sur que ça va ? »
BY CΔLΙGULΔ ☾
Voir le profil de l'utilisateur
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: immuable pensée /feat lilibel Dim 30 Déc - 17:04


qui peut lui mentir, renard, à la jolie lili

qui peut assumer fièrement le plus affreux des mensonges, face à l’éclat du soleil,
désarmant

toi.
visiblement,
tu tiens tête,
comme si tout n’était question que de survie

si elle savait, ô,
si elle savait…

« tu es gentille. »
sensiblement trop

une gryffondor, resplendissante,
et toi qui ternis les poufsouffle au fil des secondes qui s’écoulent,

un peu honteux, tu baisses les yeux, tes lippes miment un sourire crispé
pourquoi fallait-il que les choses se passent ainsi,
pourquoi fallait-il que tu l’abordes, toi, l’étoile des étoiles


pourquoi demeurais tu minable,
pitoyable gavroche qui cherche mille raisons pour pleurer,
pourquoi subsistais tu tel quel, renard,

pourquoi ne pouvais-tu pas t’effacer


parce qu’elle te donne envie d’y croire
fugace,
le temps de quelques instants (périssables)


tu cesses de fuir, casses le pas,
la décale d’une main autoritaire pour longer le couloir,
et face à elle, sans aucune emprise,
tu reposes tes mains dans tes poches,

songes un instant
qu’il fait beau,
mais que dans ton cœur une tempête se bat

« non, ça ne va pas, lilibel. » l’honnêteté te donnes bonne mine, tu reprends « mais que peux tu y faire ? ce n’est rien. ça reste entre nous. »

cependant,
elle a surement déjà entendu parler de ton altercation dans la cours,
de ton jeu de chat souris aux côtés de trésor,

toi qui t’étais fait petit tout ce temps, les jours t’échappent et les conneries s’accumulent,
bientôt sans retour tu ne pourras que faire face à ta laideur,
traître,

l’infâme.
tu redeviens froid,
impassible, tu te tais, te tues, tu n’existes plus, tu t’éteins pour t’oublier,

« vraiment, lilibel. ne cherche pas trop à comprendre. c’est mieux pour tout le monde. tu devrais plutôt te concentrer sur tes nuits, tu as une petite mine. »

tu regardes les quelques élèves qui passent,
tu jalouses

« puis, fais donc amie-amie avec maisie. au fond elle est surement gentille, et tu le sais. »
Voir le profil de l'utilisateur
Lilibel A. Kingsley
wish i've been a teen idle
wish i've been a teen idle
Lilibel A. Kingsley
Messages : 89
Points : 219
Re: immuable pensée /feat lilibel Jeu 3 Jan - 18:00

immuable pensée
ft. renard le plus beau
quelque part tu te sens dénigrée lilibel. rabaissée, moins que rien. mais que savait-il de ce que tu avais enduré que connaissait-il de tes capacités à répondre à la souffrance, ta vieille amie si longtemps enchaînée à tes chevilles frêles : prisonnière. tu te contentes de souffler, d'expirer ton amertume et ton rejet. tu ne comptais clairement pas abandonner.
mais que peux tu y faire ; fais donc amie-amie avec maisie
et là tu enrages.

colère et fatigue s'allient pour délier ta langue que tu avais pris soin de lier. tu ne voulais pas sortir les griffes. tu n'es pas non plus une poupée qu'on délaisse quand elle ennuie. non lilibel toi tu choisis toi tu agis toi tu cries te bats et tu gagnes. sourire de façade mascara noir et gloss brillant

« mais tu te prends pour qui ? et surtout tu me prends pour qui ?  je suis assez grande pour savoir ce que je veux faire et avec qui.

je suis pas un bébé si je décide de faire quelque chose je le fais. et peu importe les conséquences. faut savoir assumer, aussi. »


tu ne pourras sûrement pas l'aider il ne faut se leurrer mais tout de même. tu n'étais pas du genre à acquiescer, prendre pour acquis accepter te taire. tu es loin du sois belle et tais-toi. lilibel tu brises les codes tu brises les couilles.

« je veux dire »
tu souffles encore. exaspération et quête de rédemption.
« c'est pas ce que je voulais dire. parle moi. voilà. je suis toujours là, c'est pas pour rien. »
et tu prends sa main
BY CΔLΙGULΔ ☾
Voir le profil de l'utilisateur
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: immuable pensée /feat lilibel Jeu 3 Jan - 23:23


ah,
si forte, vaillante, qui te brave toi et tes allures trop fières
elle glisse sur ton visage trop souvent terni par des lamentations, un sourire

tu sais, renard,
un de ces sourires dépourvu d’amusement, dévêtu d’arrogance, simplement garni par ce soupçon de bonheur si compliqué à dénicher au creux de tes songes
elle avait, cette simple lilibel, tenu tête au noir renard qu’on se refusait à comprendre
et si ses mots respiraient toutes les bonnes vérités du monde
c’est simplement car ils venaient d’elles.
main dans la main tu regardais tes doigts doucement serrer sa peau
enveloppé par la chaleur de l’espoir qui n’a jamais trouvé le courage de se présenter à toi,
tu savais depuis toujours que seul tu n’arriverais à rien…


tu t’abandonnes.


lâche sa main.



mais tes bras viennent serrer sa taille,
et ton front se couche contre son épaule,

elle était, à cet instant précis, devenue ton échappatoire.

« lilibel… j’ai pas envie de me lever le matin… j’veux rentrer au pays… simplement m’allonger sur l’herbe et souffler… j’veux plus penser à rien… tu peux rien y faire, moi non plus… alors j’fais quoi… qu’est ce que j’dois faire… »
incertain,
tes mots doutent, ton visage se crispe dans ses cheveux d’or,
et chaque secondes te torturent à nouveau
l’hésitation tâtant avec un rire sournois, la moindre de tes envies.


mais tu la serres un peu plus fort.

« y’a tellement… de choses, lilibel, tellement… et toi, tu cours dans le couloir… c’est interdit de courir dans les couloirs… tu crois que si je cours toute la journée dans ce couloir, on me renverra chez moi ? dis moi comment faire… j’veux pas faire ça»


puis,
ta tête accablée de mille peines se relève, tes bras harassés cèdent,
on aurait dit que plus jamais tu ne pourrais sourire
et tu pensais dur comme fer que c’était le cas.

« j’ai l’air d’un abruti… et j’parle comme ces gamins qui mangent leur mots… ah lilibel, garde ça pour toi… faut que j’aille me moucher… le couloir est bondé… je déteste avoir l’air débile, ah. » un revers de manche vient frotter ton nez qui semble rougir « m’regarde pas comme ça. »
Voir le profil de l'utilisateur
Lilibel A. Kingsley
wish i've been a teen idle
wish i've been a teen idle
Lilibel A. Kingsley
Messages : 89
Points : 219
Re: immuable pensée /feat lilibel Dim 6 Jan - 13:12

immuable pensée
ft. renard le plus beau
c'était pas juste. il se laisse aller à ses pensées te laisse accéder à ses blessures trop peu pansées. comment quelqu'un pouvait-il être aussi seul et délaissé ? tu voudrais que ça interdit d'affronter seul le courant. de devoir courber l'échine plier la volonté. abattu par ce trop-plein de ressenti blasé. tu voulais qu'il s'accroche mais l'arbre semblait lui même sans attache , à quoi bon s'attacher à quelque chose, quand tout est en chute libre ?

« c'est-c'est vrai. je peux rien y faire. mais toi tu peux y faire. »

comme tu as su le faire, comme tu as décidé de te relever comme tu as décidé de ne pas sombrer. toi aussi tu étais en chute libre toi aussi tu as décidé de te battre pour ouvrir ton parachute. tu ne t'écraserais pas comme ils le veulent non lilibel. toi tu taperas du poings tu détruiras les murs qu'ils construisent entre eux et toi. sans savoir qui ils sont. tu le laisses t’agripper à toi quitte à sombrer avec lui. mais pourquoi tu lui accordes autant de toi-même lilibel ?

« ne t'arrêtes pas s'il te plaît. je sais que c'est dur j'en sais déjà trop bien. je sais aussi ce que c'est que de vouloir rentrer chez soi. enfin, dans la mesure où on peut avoir un chez-soi. tu vois, même chez moi je ne me sentais pas comme à la maison. »

tu déglutis avec difficulté tu étouffes ce ressentiment ce regret. c'était pourtant bien du passé. mais il finit toujours par te ratrapper. en attendant tu restes éveillée, tu profites de ce moment où tout est beau, chaud et ensoleillé. et plus rien ne te mettra à terre. parce que le monde est ta maison parce que tu as trouvé là où tu étais le mieux : dans la vie et partout.

« mais ça ira toujours mieux »
tu serres les poings et tu lèves le regard
« je te le promets. tout s'arrange toujours. alors n'abandonne pas s'il te plaît. »
tes lèvres viennent se coller à ses joues.
« te cache pas, ça en vaut pas la peine. et puis, cinq points en moins pour gryffondor changera rien alors ... »
BY CΔLΙGULΔ ☾
Voir le profil de l'utilisateur
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: immuable pensée /feat lilibel Lun 7 Jan - 1:47


mais ça ira, toujours mieux.
toujours mieux renard car pour empirer il faudrait que tu t’exécutes,
que t’obéisses une bonne fois pour toute,
que tu réalises le triste destin qui t’étais confié

mais la peur te dévore chaque jour un peu plus et les minutes qui défilent te torturent,
vulnérable pantin qui aurait tant souhaité ne jamais naître

lilibel et ses jolies paroles te donnent envie de croire en une vie meilleure, en cette vie utopique celle qui se rêve celle que tu crains, fuis comme la peste

c’est bien trop agréable pour être possible et tu proscris tout bonheur
car toi et tes sales mains t’es vous êtes capables de tout détruire
de tout emporter dans le néant du mal
dans l’absolu désespoir
celui qui te gagne lentement tandis que l’épuisement se voit grandir indépendamment.

abandonner.

renard t’aimerai tellement tout abandonner justement,
tout lâcher enlever toute la salissure,
cette magie perfide qui tue plus qu’elle ne protège

mais lilibel par ces paroles qui perlent comme une pluie d’or
t’arrive à rien garder,
imperméable à sa bonté
t’aimerais rien ruiner et pourtant
chaque son qui pourrait te sauver s’évapore sitôt que t’as terminé d’écouter

t’es pas dupe
t’as pas le droit de te confier à ses espoirs
non parce qu’elle est trop précieuse pour tout gâcher,
trop précieuse pour toi

tes yeux se perdent dans la foule qui circule et vous deux au milieu de ce mouvement quasiment inertes comme pour stopper le temps,
tu ne la regarde pas lorsque ses lèvres viennent bénir ta joue
mais tout cet amour

précieux


« arrêtes… »
tu laisses tes pauvres yeux vivre dans les siens

« lilibel… t’as de belles paroles mais ta voix se serre un peu quand tu veux m’aider… »

tu passes la mèche frivole qui couvrait sa joue derrière son oreilles, te défais du moindre obstacle qui pourrait entraver tes mots tristes, ton regard figé.

« je te fais penser à des choses tristes, pas vrai ? c’est cet air sur mon visage, hein. t’as un peu pitié quand tu me vois au loin. j’ai des choses terribles qui m’attendent, lilibel. des choses que je n’ai jamais voulu. quand tu le découvriras, tu pourras toujours dire que tu ne savais pas, c’est l’essentiel, après tout… »

un silence te prend

« j’ai une idée. donne moi une mission. quelque chose de futile ou de stupide, mais quelque chose qui puisse m’occuper un moment. c’est tout ce qui peut m’aider à l’instant présent. tu veux que j’aille compter toutes les plantes du château ? ou peut être fabriquer un bateau. quelque chose qui puisse me prendre le temps d’une vie. alors peut être je pourrais m’échapper. et c’est toi qui m’auras sauvé. »
Voir le profil de l'utilisateur
Lilibel A. Kingsley
wish i've been a teen idle
wish i've been a teen idle
Lilibel A. Kingsley
Messages : 89
Points : 219
Re: immuable pensée /feat lilibel Mer 9 Jan - 18:30

immuable pensée
ft. renard le plus beau
écrasant toute once de sympathie les remplacant par de la pitié. non tu ne veux pas avoir cet air sur ton visage lilibel. tu veux juste l'aider, le voir s'en sortir s'envoler. comme tu as su trouver un second souffle de l'air frais.
alors tu veux qu'il s’affranchisse qu'il s'émancipe. tu veux qu'il vive et que le boulet de détenu qu'il a autour du coeur, de la cheville se détache comme le tien a fondu. comme neige au soleil.

« ne me laisse pas dans l'ignorance. m-moi par exemple, je peux te dire que j'ai fait de d’hyperphagie quand j'étais plus jeune. je crois que je ne l'ai jamais dit à personne.
oui tu me fais ressasser des choses pas très agréable mais
je ne regrette rien. »



allégorie véritable du courage et de la bravoure tu ne fais qu'enjoliver le blason et le griffon de ta maison. lilibel la vraie gryffondor, lilibel qui ne s'arrête jamais lilibel qui jamais ne regrette. et pourtant tu as des choses à te reprocher.


« un peu comme une quête, finalement »
tu poses ta main timide sur son torse et tu plantes ton regard ambre dans le sien.
« ça peut paraître bateau mais »
tu te râcles la gorge et tu prends un air digne, comme une princesse.
« aime quelqu'un. du plus profond de ton être tombe amoureux de quelqu'un. une fille, un garçon, moi, n'importe qui : je m'en tape.
fais juste en sorte de vouloir continuer pour cette personne. »

parce l'amour est quand même plus beau que la mort
BY CΔLΙGULΔ ☾
Voir le profil de l'utilisateur
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: immuable pensée /feat lilibel Jeu 10 Jan - 23:35


ses mots doux et sa main qui te touche
tu trouves en lilibel le réconfort dont tu avais été privé
et pourtant face à tant de douceur

ce feu ardent qui gronde en toi ne cesse s’agiter,
tu te refuses au bonheur pour mille contraintes et ce sont ces milles contraintes qui bourdonnent au fond de toi
si seulement t’avais l’audace de l’éteindre
de dire non, de te débarrasser de ces attentes qui te lient à la mort
si seulement

«  c’est beau, quand ça vient de toi. c’est beau car tu le dis terriblement bien. c’est beau mais ça me convainc pas… parce que la vie t’es réservée lilibel, c’est ton cadeau pour avoir beaucoup lutté.  »

tu déposes l’une de tes mains sur la sienne,
tu préfères tenir ses doigts,
serrer sa paume contre ton torse

«  j’aime, lilibel. j’aime judy. je l’apprécie tellement que je refuse de nous donner une histoire. parce que rien ne durera. ça marche pas lilibel cette solution ça marche pas et ça m’éreinte encore plus… alors quoi ? c’est parce que c’est pas la bonne, tu penses ? c’est juste une passion juvénile, fugace ? alors je devrais peut être t’aimer toi ? te courir après jours et nuits et si un un beau matin tu t’offres à moi, te dire qu’on sera bien dans la cours à la belle étoile, et tu m’attendrais, longtemps, pour toujours même car j’aurais coulé ? et si tu me refuses constamment alors sombrer dans l’idée que si je ne peux pas faire ce qu’on m’a dicté de faire, alors, c’est surement mieux de vivre un chagrin pour toujours ? dis moi que tu veux un bateau. dis moi que tu veux de ces merveilles qu’on ne trouve qu’après avoir cherché pour toujours. une vraie mission, pas quelque chose qui puisse jouer avec mon cœur… tu le sens ? il bat et c’est déjà tellement, pour le moment. »

tes tirades s’éternisent à mesure que tu renonces à la vie
car plus la discussion s’éparpille et plus tu pensais
à toutes ses solutions tout ces miracles qui n’arrivent que dans les fantaisies
et toi renard dans ce monde de magie tu avais décidé de ne plus croire aux fantasmes.

tout est si beaux dans ses yeux et ses paroles ont le goût de bonbon
mais toi dans l’amertume qui te consume tu parviens plus à  saisir la moindre friandise
tout sombre tout fond tout n’est rien et tu n’es rien

«  ce n’est pas grave lilibel. »

tes yeux se lèves et tu décides de ne plus la regarder, plus pour le moment

«  je garderai le secret que tu m’as partagé. je t’en donne un à moi, pour être bon joueur. mais garde le, sinon, je dirai le tien. tu m’écoutes ? »

tu attends que le monde se disperse et que ce couloir n’appartienne qu’à toi, lilibel, et tes vos secrets

«  ma mère m’a demandée de tuer orphan. »
Voir le profil de l'utilisateur
Lilibel A. Kingsley
wish i've been a teen idle
wish i've been a teen idle
Lilibel A. Kingsley
Messages : 89
Points : 219
Re: immuable pensée /feat lilibel Mer 23 Jan - 15:19

immuable pensée
ft. nard-nard
impassible comme un océan calme rien ne trahit ton agitation interne. comme s'il fallait que tu plonges dans la mer de ton esprit pour voir le premier grain de sable se mouvoir. juste ta main tremblote légèrement le froid sûrement. et tu te poses mille et unes questions auxquelles les réponses ne seront pas jolies où la sonorité dure n'est rien par rapport à la rigidité du contenu.

lilibel tu sais qu'une guerre ne se gagne pas seul mais rejeter ton aide aussi vivement, avec autant de conviction te mettait hors de toi. ne voyait-il pas que rien n'était fini qu'après l'ultime chapitre il y a l'épilogue que malgré tout s'accrocher n'était ni un choix ni une option ?

tu jettes tes petits poings contre son torse, tu tambourines avec hargne et tu agrippes sa robe de sorcier et

« mais arrête.
arrête arrête arrête »



et tu n'as  plus rien à dire. et le son de ta voix se brise puis plus rien. un néant sonore confortée par le silence dans le couloir. tu aimerais tant pouvoir lui faire voir tout ce que tu as eu. parce ça a marché pour toi putain pourquoi pas lui

« je-j'en ai assez de t'entendre pleurer à la mort, vraiment. ressaisis toi! »
et puis tu percutes

« attend
quoi ?
répète ce que tu as dit s'il te plaît. »
BY CΔLΙGULΔ ☾
Voir le profil de l'utilisateur
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: immuable pensée /feat lilibel Jeu 24 Jan - 20:19


tu la regardes, non
tu l’admires
lilibel est douce
tu l’aimes beaucoup
pas comme tu aimes judy mais tu l’aimes, pour ses efforts pour sa vie
pour tout ce qu’elle incarne dans la brume de tes songes
lilibel petit rayon de soleil lilibel connaissait ton plus terrible secret
lilibel t’aurais voulu la protéger lui mentir jusqu’à la fin

mais tu craques, renard
tu craques car avant d’être un sale sorcier
t’es qu’un pauvre humain
(le monde se porterai bien mieux si tu n’étais que ça, d’ailleurs)

mais son regard à elle,
que de la crainte
après l’agacement qui l’avait dominée tu lui donnes des frayeurs

il te suffirait de rire légèrement, de retoquer que ce n’était qu’une boutade
il te suffirait de peu pour sauver les meubles

mais lilibel n’est pas stupide
elle te connait

tu ne mens jamais
tu détournes les sujets tu te gardes de trop parler
mais jamais tu ne mens.

« ne me tape pas… » tu saisis ses mains, car tu as soudainement bien trop peur de ne pouvoir échapper à une gifle
lilibel trop précieuse trop honnête elle t’effraie car, trop parfaite (à tes yeux)

« dis que tu ne sais pas. prétends que je n’en ai jamais parlé. je n’y arriverai pas de toute façon. ma baguette est bien petite et ma maitrise des sorts bien des moindre… tu n’as pas à t’inquiéter pour orphan » tout en sachant qu’elle s’inquiétait pour toi

mais toujours dans ta culture du timide dans ta culture un peu victime pourvu qu’on t’oublie oui, tant que tu peux parler des autres pour te faire tout petit,
c’est stupide et très gamin, mais t’y crois

«alors, si tu pouvais me demander de te faire un bateau… » tu souris
de tes lèvres comme deux canaux artificiels où le torrent de tes larmes aimerait se reposer
comme un enfant dérobé de toutes ses fantaisie
ses mains dans les tiennes pour ne jamais la laisser partir
tu attendais, fermement suspendu à ses elle,
gourmand de la moindre solution

« un bateau, un château… dis, je fais quoi.. ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Lilibel A. Kingsley
wish i've been a teen idle
wish i've been a teen idle
Lilibel A. Kingsley
Messages : 89
Points : 219
Re: immuable pensée /feat lilibel Mer 6 Fév - 14:32

immuable pensée
ft. nard-nard
les secondes se succèdent comme ses mots comme ton allégresse. tu as toujours su t'enticher, t'attirer et choisir les plus problématiques, les moins sûrs les renégats de la société. ceux qu'on ne présente pas à ses parents ceux avec lesquels on réprime tout sentiment. c'était ta malédiction à toi lilibel, calypso contemporaine à la seule différente que toi tu n'attirais et tu ne t'entourais pas de héros mais bien de vilains ou encore d'antihéros bancals qui cherchaient encore leur quête, s'ils ne l'avaient pas encore foutu en l'air.

et renard qui se laissait aller aux premiers obstacles de la vie. renard essoufflé après cent mètres alors que son marathon était loin d'être fini. tu ne peux t'empêcher de le comprendre car après tout renier son passé c'est se renier soi-même et tu as eu les mêmes idées noires les mêmes penchants sombres quelques années au paravent. aujourd'hui cependant tu irradies d'une lumière pure et infaillible. non, plus jamais on ne te taira plus jamais on te descendra.

« renard c'est sérieux enfin »

réellement inquiète son sourire menteur emporte tes larmes et les cache quelquepart. le rouge de tes yeux s'estompent et l'eau salée ne coulera pas aujourd'hui. tu fatigues lilibel vraiment. tu fatigues de te plier en quatre pour aider ceux à qui tu tiens et tu fatigues aussi de te faire rejeter ton aide salement à la figure. on aide pas quelqu'un qui ne veut pas d'aide hein ? ainsi soit-il alors qu'ils aillent se faire foutre

« tu m'uses renard et je suis fatiguée »

« je veux dire.. tu ne me fatigues pas ce n'est pas toi. mais je ne peux pas t'aider si tu ne veux pas d'aide. et rien ne s'arrangera si tu ne fais rien non plus. est-ce que tu veux vraiment que les choses changent ? ou est-ce que tu te plais dans la position du garçon qu'on plaint et qu'on prend en pitié ? parce que moi je t'aime et je veux t'aider mais là tu ne me laisses pas d'autre choix que de te laisser pleurer. vraiment. et crois moi
j'en suis la première désolée. »


ta main toujours dans la sienne tu ne veux pas le blesser ou le heurter, il l'est déjà un peu trop, mais tu lui doit ton honnêteté et là petit à petit comme le sel dans l'eau tu commençais à saturer
BY CΔLΙGULΔ ☾
Voir le profil de l'utilisateur
Renard A. Leroy
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Renard A. Leroy
Messages : 146
Points : 392
En couple avec : dernier amour - m. judy jenkins
Re: immuable pensée /feat lilibel Sam 16 Mar - 18:14


les lames trop aiguisées qui heurtent ton cœur de flocon
se trouvent n’être que ses mots.

la raison, simplette et brutale, dans tout son attirail,
te semblait juste, peut être trop honnête.

tu l’écoutes ouvres grand tes esgourdes,
t’abandonnes un instant encore à la rigidité des vérités trop singulières,

et lilibel ton soleil ton or ce blé d’été qui réchauffe ton sale visage
voudrait te convaincre.
mais les mots n’ont ni armes ni boucliers,
et il en faudrait beaucoup plus pour chambouler l’avenir,
tellement plus pour balayer le futur.

c’est sérieux.
ça n’a jamais été aussi sérieux.

tapis dans les couloirs de beauxbâtons tout était chimérique impossible, hors de porté,
mais l’eau traversé,
cette nouvelle terre foulée par tes grands pieds

tu avais compris il y a bien des années que l’air britannique n’amenait pas l’oxygène, rien que du sérieux,

et finalement tu voudrais la faire thé

un bateau
un château
rien n’était plus simple que de formuler ce souhait,
mais les réprimandes se bâtissaient d’elles-mêmes

tu aurais vraiment préféré bâtir un château.

« comme tu es forte, lilibel. », comme tu es forte.

tu te défais de sa main beaucoup trop bonne pour s’imprégner de l’amertume qui te façonne.

« je devrais t’écouter. » tu voudrais lui sourire,
mais pas de ces mimiques étranges qui ne traduisent que tes mensonges abstraits
pas non plus de ces sourires malsains qui ne s’affichent que lorsque tu penses pouvoir t’échapper
tu voudrais lui offrir un sourire de bonheur
ce genre d’émotion qu’on ne ressent qu’une fois (tu le crois)

« je dois retourner en classe. ne me dénonce pas. il ne se passera rien de grave. et pardonne moi. je ferai de mon mieux pour changer l’histoire. alors ne me déteste pas. [/color]»

emporté par la mélancolie tu n’exprimes tes mots que par la voix, t’évitant le moindre mouvement trop ambitieux,
et te voilà,
déjà marchant, vers l’avenir,
tu ne secoues même pas la main en t’en allant
un renard,
véritable coup de vent.

« bonne journée lilibel. »
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: immuable pensée /feat lilibel

immuable pensée /feat lilibel
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pensées d'un jeune homme - IV
» La pensée de la semaine
» Pensée nocturne !!
» Une pensée ce matin.
» Pensée fiévreuse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Premier étage-
Sauter vers: