Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito.

Esteban Bayne
Eleve moldu
Eleve moldu
Esteban Bayne
Messages : 87
Points : 179
Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito. Dim 30 Déc - 14:01


Esteban Bayne
Prénom(s) et nom — Esteban Bayne
Surnom(s) — Grincheux, mais le dites pas trop fort ça va le rendre encore plus grognon.
Âge — 17 ans dans quelques jours. Né le 6 janvier 2011 à La Havane.
Orientation sexuelle — Hétérosexuel.
Origine — Probablement né dans un paquet de patacitrouilles, tout du moins, c’est ce que dit la légende quand on pose des questions trop indiscrètes. En vérité, ses parents biologiques (et moldus) sont tous deux décédés peu de temps après sa naissance, leurs stèles se trouvant à Cuba où il est né. Ce fut donc à l’âge de 9 mois qu’Esteban se vit officiellement adopté par ses parrains, un couple ami de la famille, altruistes, écossais et surtout sorciers. Les Bayne ont toujours fait leur possible pour préserver Esteban de débuts difficiles et ce dernier leur en est reconnaissant. Ils ne lui ont jamais vraiment cachés leurs pouvoirs, l’antre familial étant totalement sorcier. Il a une grande sœur également, une fille brillante, qui est actuellement en dernière année et qui lui a permit de rejoindre Poudlard en quelque sorte.
Sang — moldu, même s’il a grandi au sein d’une famille sorcière par la force des choses.
Année d'études — 6ème année
Options ou licence —ASPIC, options : base du droit magique, défense contre les forces magiques et espagnol. Esteban vise une licence en Diplomatie et Relations entre Sorciers et Moldus.
Avenir — conseiller de liaison entre les agents spéciaux non magiques et le ministère de la magie, si on laisse ce rayon uniquement aux sorciers, même né-moldus, ça ne va jamais fonctionner, il le sait très bien.
Ressenti sur les sorciers — Il n’aime pas en dire du mal, par respect pour ses parents et sa sœur mais fichtre, c’et un peu des benêts parfois. En fait, ce qui le subjugue c’est l’arrogance lié à juste rien. Un simple gène particulier qui permet une facilité confondante certes, mais qui au final dessert totalement une évolution qui en devient très lente dans le monde de Dumbledore et compagnie. C’est simple, toute les véritables inventions sont moldus, quoiqu’on en dise. On n’a pas besoin de balai, on utilise nos capacités pour créer des avions et même des fusées par exemple. La magie rend les sorciers paresseux voir vaniteux et il a un soupçon de sarcasme quand certains osent se revendiquer supérieur.
Avis sur les directeurs — Révolutionnaires. Il fallait un caractère en titanium pour aménager les choses comme elles le sont actuellement.
Maison — info ici (attendre la répartition)
Avatar — Daiki Aomine (Kuroko no Basuke) // Alexander Koch

Épouvantard — Les tsunamis. Un psychologue émérite dirait que c’est peut-être un trop plein de sentiments épars confiné au fin fond de lui-même et la peur de les voir surgir de façon sèche en dévastant tout sur leur passage, mais vu qu’il ne croit pas en ces balivernes de comptoir…
Patronus — Un crocodile de Cuba.
Reflet du miroir de Risèd — le reflet est encore flou pour l’instant et est susceptible de changer, il le sent lui-même. A l’heure actuelle, Esteban, revêtu de la robe des conseillers de liaison entre les agents spéciaux non magiques et le ministère de la magie, y voit les siens encore le félicitant.
Odeur de l'Amortentia — Esteban est très sensible aux odeurs, celle du café noir le calme, celle du vent charriant les parfums salées d’une mer froide l’apaise et il a un amour particulier pour l’odeur des cheveux tout juste fraîchement lavés.
Matière favorite — Le droit magique mais il aime énormément l’art magique et moldu également, il préfère par contre que ses camarades ne le sachent pas trop.
Bonbon favori — Esteban a le bec ultra sucré et à choisir, il ira toujours vers les friandises. Il a un amour inconsidéré pour les fondants du Chaudron et les chocogrenouilles. Il a souvent un sherbert lemon dans la bouche.
Créature inspirante — Un abraxan pour la sensation de liberté et le whisky pur malt. On est écossais malgré tout.
Animal de compagnie —Les élèves sont autant d’animaux de compagnie imposés dans cette école. Ça va aller.
Mental

Friend : Anyone ever tell you you’ve got anger issues?
Esteban : I prefer the term “leadership skills.”

Avant toute chose, Esteban est du signe loup ascendant schtroumpf grognon. Le brun - futur diplomate et il faut admirer ici l’ironie de la chose - est d’un abord particulièrement indocile pour ne pas dire franchement ronchonneur. Les sourcils froncés sont son mode de communication par défaut. Souffrant du syndrome de la bitchface permanente, l’écossais originaire de Cuba n’a jamais rien fait pour dissuader autrui de garder ses distances. Il peut parfois être sympathique et se fendre de rires épars, quand c’est mérité, mais la vérité réside dans le fait qu’il est ambitieux et par là-même peu enclin aux bavardages inutiles et autres conversations désuètes. Quand il fait ou dit quelque chose en général c’est pour une bonne raison. Il tord néanmoins depuis plusieurs mois le cou à ses vilaines habitudes. Les études entamées le laissent parfois perplexe mais il apprend – souvent à ses propres dépens – à se montrer plus patient et moins enclin à envoyer paître le premier gringo qui lui cause.

Passionné par les méandres nébuleuses des circuits opaques et rares entre les sorciers et les non-magiciens, Esteban garde un œil circonspect sur les premiers. Ce n’est pas tant qu’il ne les aime pas, c’est juste qu’il ne voit aucune logique à leur arrogance. Tu sais faire une pluie de paillettes avec ta baguette ? Ben c’est bien. Lui aussi il a une baguette à paillette et il ne l’agite pas devant tout le monde.  Il est par ce fait excessivement pointilleux quant à ses amitiés surtout depuis qu’il est à Poudlard. Le réseau social peut être vaste mais la confiance est livrée avec parcimonie et de façon souvent trop invisible, même pour ceux qui en bénéficie. Esteban sait ce qu'il veut et cela le rend non seulement exigeant, mais aussi parfois difficile à cerner quant à ses préférences (par exemple, s'il est attiré physiquement par quelqu'un, il saura comment séparer cela de ses sentiments réels, l’un n’étant pas nécessairement lié à l’autre chez lui).

Il lui manque de la souplesse à Esteban, un peu de soleil de son Cuba natal sur les lèvres. Le sourire est plus sardonique que solaire malheureusement et s’il sait observer ses camarades, il ne parvient pas toujours complétement à se servir de ses informations. Il apprend néanmoins, la préparation à la branche diplomate lui est salutaire à cet égard, les conflits internes enfouis faisant parfois surface à la mention des relations entre moldus et sorciers. Sur de lui, confiant en ses idées, le brun fait au moins preuve d’un humour à tout épreuve qui lui sert de bouclier effectif. Il faut bien ça quand on a la patience d’un gobelin devant un pauvre.
Story
La première fois que sa grande sœur découvre qu’elle a des pouvoirs, il en fait les frais. Ils se battent pour une broutille, un jeu de cache-cache où l’odeur de mauvaise foi propre aux enfants en bas-âge imprègne les recoins. « T’as triché ! » « Non c’est toi, t’as ouvert les yeux, j’ai vu ! Comment tu m’aurais trouvé sinon ? » « Je n’ai pas ouvert, je savais ! » « Menteuse ! » L’agacement palpable éclate puis le nez du cadet palpite et explose en une gerbe grenat sous la colère magique. La sœur devient pâle, le regret immédiat dans les yeux. Il y a du sang sur les lèvres consternées d’Esteban et des cris de parents paniqués. Ce n’est pas ce qu’elle voulait évidemment, des pouvoirs qu’elle ne maitrise pas encore et qui se sont révélés. On leur apprend de nouveaux mots ce jour-là : sorciers, moldus. Des étiquettes qui font pencher un peu plus la tête d’Esteban en arrière.

Une étiquette, c’est pour un pot, ou une robe. C’est facile à utiliser, c’est prévisible. On respecte les étiquettes, même quand elles grattent. Surtout quand elles démangent. Il écoute sans trop comprendre, le coton rouge lui grattant le nez.

***

Il est né quelque part entre la plage et les boulevards blancs de La Havane et s’il n’en a plus vraiment aucun souvenir, Esteban se sent une affinité indéniable pour cette partie enfouie de lui-même. D’aussi loin qu’il se souvienne pourtant, c’est la mer du Nord qui lui a baigné les tempes et c’est le nom bien écossais de Bayne qu’il porte. L’accent flotte sur sa langue, les expressions celtes en vocabulaire totem. Il ne sait plus vraiment quand il a compris qu’il avait eu d’autres parents, peut-être le lui a-t-on dit. Ça n’a jamais eu beaucoup d’importance à vrai dire, les souvenirs cristallins uniquement occupés par les sorciers qui l’ont recueilli et serrés fort contre leur poitrine aimante. Ses parents adoptifs sont irrésistibles, volages et bruyants. L’un invente des objets magiques, les teste sous les rires ébahis de ses enfants, quant à l’autre, elle officie dans des laboratoires du ministère et de l’hôpital de Sainte Mangouste au service des empoisonnements. Tout moldu qu’il est, il a toujours vu les capes et mangé des chocogrenouilles, il a ri sur des balais que sa mère soulevait de sa baguette et utilisé des rappeltouts sans jamais en comprendre les rouages.

Un long moment, il s’est demandé s’il voulait tout ça lui aussi, s’il n’y avait pas un manque au bout des doigts, là où son étiquette différait de celle des siens. Esteban n’a jamais considéré les assiettes volant à travers la cuisine comme une étrangeté. Il sait jouer au football et pas sa sœur, elle sait transformer une brosse à dents en limace et pas lui. La démangeaison est toujours curieusement simple à gratter. L'envie est moins envie que curiosité nécessaire pour éviter que quelque chose ne devienne irritant. C’est comme un désordre à balayer cette ligne épaisse entre leurs mondes et lui n’a jamais pu s’empêcher de tout ranger.

La magie est fascinante, la plupart du temps. Elle est un puzzle logé dans un nœud tendu aiguisé, une incertitude constante dans la boucle d'un doigt tendu sur un morceau de bois enchanté, mais il y a d’autres merveilles en ce monde tout aussi féerique : les télescopes des planétarium, les pokemons, les feutres sur du papier blanc et les voitures. La magie n’a pas d’étiquette, il finit par le comprendre, elle est dans un monde et dans l’autre pour peu qu’on y regarde.

Ses parents ont toujours cru que son caractère taciturne et souverainement volcanique provenait d’une frustration : celle de ne pas être, ni leur enfant de sang, ni sorcier. C’est si loin de la réalité, Esteban n’a jamais connu de manque à proprement parler. Il a conscience d’être tant aimé et de pouvoir tout donner en retour, sans même vraiment savoir ce que ce « tout » renferme. Il est un cas à part et le fossé se creuse un peu plus quand il suit sa sœur dans cette école aux relents de mystères. On leur promet les étoiles à Poudlard et il n’est pas certain qu’on ne leur mente pas. La terre ne s’est pas créée pour qu’il se contente de ceux qui ne promettent rien alors c’est un pari qu’il fait, sourcils froncés et ironie sur la langue.

La vérité c’est qu’il y croit à Poudlard. La présence de sa sœur le rassure même s’il n’a pas envie de l’admettre. Il se montre indépendant, garde ses mains dans ses poches et son sarcasme le plus souvent dans sa bouche. Il râle souvent mais c’est sur le terrain de bavboules, il se bat parfois quand il voit un des crétins parler de sang et se prend d’affections surannées devant une jupe trop légère. Une vie encore frivole pétrie d’ambitions qui se dessinent plus précisément à l’horizon.

***

Un ami : tu n’aimes pas la soupe de petit pois ? c’est l’un des meilleurs plats de Poudlard, tu vas vexer les elfes de maison.
Esteban : c’est trop froid.
Un ami : parce que toi tu ne l’es pas ?

***

(Il ne l’est pas.)
Derrière l'écran
Gerard  — c'est bien. Ça met l’ambiance direct ouin Je remets une couche pour vos smileys, mais je me serais inscrite rien que pour ça  huhu  love  staff Bon zou je termine tout ça. Ne soyez pas trop sévères, les fiches c'est pas mon fort  fear  
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Esteban Bayne le Lun 31 Déc - 19:37, édité 3 fois
Vanyar Entwhistle
Eleve hybride
Eleve hybride
Vanyar Entwhistle
Messages : 60
Points : 205
Re: Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito. Dim 30 Déc - 19:24

Bienvenue! Ce personnage promet! J'ai hâte de voir la suite! Bon courage pour la fin de cette fiche! :3
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille I. Bergling
Eleve hybride
Eleve hybride
Myrtille I. Bergling
Messages : 45
Points : 134
Re: Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito. Dim 30 Déc - 19:46

BIENVENUE !
Voir le profil de l'utilisateur
H. Sharl Azelhart
Groboloss le (plu) Pusso
Groboloss le (plu) Pusso
H. Sharl Azelhart
Messages : 199
Points : 371
Re: Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito. Lun 31 Déc - 12:06

aaaaah bienvenue à toi par ici rub

le titre de la fiche jtm déjà
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban Bayne
Eleve moldu
Eleve moldu
Esteban Bayne
Messages : 87
Points : 179
Re: Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito. Lun 31 Déc - 14:25

Merci tout plein, vous êtes des shokobons friends
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 902
Points : 1002
En couple avec : Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito. Mar 1 Jan - 10:29




Bienvenue sur Dabberblimp !

WAH MAMA J'AI TELLEMENT HESITE!!
truc de ouf c'était horrible dans ma tête là... Serpentard ? Serdaigle ? bon il peut être un peu tout sauf Poufsouffle même si Gryffondor ouai bof..
bon je vais expliquer pourquoi Serdaigle... Certes Esteban a de l'ambition mais il est beaucoup dans la mesure. C'est surtout un observateur, un curieux et même s'il n'est pas très doué dans les relation sociales (tkt les serdaigles sont des handicapés dans ce domaine) il est dans l'apprentissage et l'auto formation de lui même + la diplomatie de base ça le pousse là dedans donc le choixpeau aurait vu quelqu'un de solitaire, qui a besoin d'être entourés de gens curieux.
J'ai beaucoup aimé ta fiche sinon, car je l'ai trouvé hyper complète et bourrée de détails, ça fait super plaisir et ça aide à la répartition !!
Bref donc voilà, j'espère sincèrement que tu t'amuseras parmi nous avec ton petit Esteban (j'adore ce prénom) et je t'attends ofc dans le club des droits des non magiques WINK WONK
ori

Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban Bayne
Eleve moldu
Eleve moldu
Esteban Bayne
Messages : 87
Points : 179
Re: Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito. Mar 1 Jan - 13:41

@Orphan E. Scamander C'est parfait dab J'avais espoir de ne pas le voir finir chez les serpentards donc hé, on commence bien l'année go Merci pour la validation rapide calin hi J'arrive in da club asap !! On va faire des cocktails ! (ptet molotov, pas sur) maggie
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito.

Esteban Bayne - This is so sad Alexa, play Despacito.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Play astérix 1980-1985
» Wrestling Play Game
» Basket - Pro A - Play off
» Crack 'n' Play
» State of Play, le film (Russel Crowe-Ben Affleck)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Ceremonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: