look at us shine // Magnolia

Rachel O'Sullivan
Mrs. Scamander
Mrs. Scamander
Rachel O'Sullivan
Messages : 282
Points : 708
En couple avec : Orphan Scamander (mariée).
look at us shine // Magnolia Ven 11 Jan - 14:00

look at us shine
Chaque jour, son corps lui semblait plus lourd, mais pas plus difficile à porter. Elle se réveillait la nuit, prise d'angoisses ou de nausées, se rendormait pour quelques heures et se réveillait encore. Certains jours étaient plus faciles que d'autres, certains jours elle avait l'impression que son ventre et sa tête lui donnaient des vacances, durant lesquelles elle pouvait donner cours sans déserter sa classe avant la fin de l'heure. Certains jours étaient trop durs, elle restait dans ses appartements, plombée par la fatigue et les craintes qui ne cessaient de la hanter. Certains jours étaient impossibles ; c'étaient ceux où elle ne voyait personne et qu'elle se sentait si seule, où elle n'avait pu voir le sourire d'aucun de ses élèves, et aucun de ses collègues. Ces jours-là étaient les pires, car au-delà de toute souffrance physique, ils attaquaient les nerfs de Rachel plus que quoi que ce soit d'autre.

Ce matin-là, Orphan était parti très tôt, et puisqu'elle dormait à poings fermés, il ne l'avait pas réveillée. Elle s'était levée sans peine et à son rythme, assez tard, et s'était habillée d'un simple t-shirt. Comme tous les matins elle s'était regardée pendant plusieurs longues minutes devant le miroir, et avait songé - rêvé - aux nombreux visages ; au cœur qui naîtrait d'elle. Puis elle avait fini de s'habiller, de pantalons larges et confortables, qu'elle avait reçus de sa mère et de quelques unes de ses amies.

Elle s'était dirigée avec enthousiasme jusqu'à la salle des professeurs, où elle espérait rencontrer quelqu'un (n'importe qui sauf Isaac), et avoua être déçue en constatant que personne ne s'y trouvait. Ils devaient tous avoir un cours à donner, des copies à corriger, peut-être Calista ou Calypso se trouvaient-elles seules dans leur salle de cours, à ranger leurs étagères ? A cette pensée, Rachel s'était assise à une des chaises, et sursauta lorsque son téléphone émit un son.

C'était rare. Peu de personnes lui envoyaient des messages. Alors elle le sortit de sa poche, et plissa les yeux lorsque la lumière de l'écran se déclara à elle.

Un sourire fleurit sur ses lèvres en réponse à la fleur qui venait d'éclore dans son esprit. Magnolia.

Elle avait enfilé un manteau, et avait traversé les plaines blanches de neige et froides d'hiver, avait toqué à la porte et s'était sentie immédiatement au chaud en voyant ses yeux pétiller à son arrivée.

« J'espère que tu as fait du thé, je meurs de froid. »

Elle lui adressa son sourire, presque gênée de témoigner tant de joie.
©️ do it like a pizza


Invité
Invité
avatar
Re: look at us shine // Magnolia Dim 13 Jan - 12:59

les belles personnes


Rien n’était plus chaleureux que sa cabane. Elle lui semblait avoir emprunté aux dessins d’enfants de pastel gras qui laissent des griffures colorées jusque sur les ongles. Une joie d’étoile clignote en nous lorsque l’on trace un de ces gribouillis ; il s’agira de notre première construction, le temps de bâtir des caves, des voutes et des châteaux.
La cabane n’emprunte au château que dans l’imagination fleurie de Magnolia. Héritier de la bâtisse séculaire, on peut lui reconnaître un certain talent dans l’aménagement de l’espace. Il y a mis, de ses mains maladroites avec la magie où les échardes se plantent : un parquet qui grince lorsque l’on y marche dessus, même en chaussons ; des meubles qui s’harmonisent sur la même portée dans un beige de pin orange dans le crépuscule ; son lit immense, toujours fait, les draps qui sentent la lavande ; et la ronde cabane embaume les parfums que les dizaines de plantes en pots libèrent chaque jour ; sur la commode de la cuisine, une vieille cafetière en métal recyclée en porte-lierre ; des pensées germent dans le tiroir de la salle de bain.
Et toujours, le feu ronronne comme un dragon.
La semaine avance et au milieu de toutes ces tâches d’hiver qu’il accomplit, il se rend compte qu’il n’a pas encore vu Rachel. Il l’admet facilement, elle lui manque, surtout ses couleurs qui ne jurent avec aucune de ses tasses à thé dépareillées. D’une main calme, il empoigne sa théière de fonte qu’il pose sur sa cuisinière. Dans le placard juste en dessous, à côté d’un livre et d’un bonnet en laine vert, il récupère le thé noir.
Bientôt, la cabane exhalera l’orange, la bergamote, le pamplemousse et la vanille. Magnolia s’agenouille devant la cheminée, deux genoux calleux enfoncés dans le tapis laineux et glisse son attention entre les flammes. Ce qu’il aime, c’est lorsque les flammes lèchent de leur chaleur la pointe de son long nez. Personne n’a-t-il jamais songé aux rêves des feux de cheminée ?
Il a oublié d’envoyer un message à Rachel. Ses doigts abîmés glissent sur le verre fendu de son téléphone, il y a glisse des sourires comme dans une enveloppe et, une fois envoyé, presse le rectangle de métal dans sa paume comme s’il pouvait y imprimer son impatience. Personne n’a-t-il jamais brûlé son sourire dans un appel d’air ?
La porte toque. Il se redresse d’un bon, récupère ses mains perdues dans la candeur du tapis, s’époussète vite les genoux pour être présentable et aplatit ses boucles de folies électrostatique sur son crâne. Il ouvre. Rachel apparaît sur son visage. Il devient un origami porte-bonheur.
« J'espère que tu as fait du thé, je meurs de froid.
— Bonjour, Rachel.
Au dernier moment il retient l’exclamation prête à s’envoyer comme une balançoire, enferme l’étreinte dont il voulait cueillir son amie. Devant elle, il veut avoir l’air toujours plus grand, et s’il pouvait dépasser les poutres de son plafond il vibrerait de joie.
— Le thé…
La couleur de ses cheveux détrempe ses joues. Sa silhouette de géant oblique vers la cuisinière. Quand il soulève le couvercle de fonte de sa théière, Athéna, un nuage d’encens s’en échappe droit dans ses yeux.
— J’ai brûlé le thé.
Ses sourcils se froncent.
— Je ne savais même pas que c’était possible.
Ses sourcils s’excusent.
— J’en fabrique un nouveau. Fais comme dans ta maison, en attendant.  
Pendant que ses doigts plongent dans les épices, les phrases perlent de sa bouche en forme de croissant au beurre.
— Tu as vu, il neige !
Il neige chaque jour depuis un mois, Magnolia, elle n’a pas besoin que tu le lui indiques à chaque fois que vous êtes ensemble. Il s’en rappelle, pince ses lèvres jusqu’à ce qu’elles s’évanouissent.



Rachel O'Sullivan
Mrs. Scamander
Mrs. Scamander
Rachel O'Sullivan
Messages : 282
Points : 708
En couple avec : Orphan Scamander (mariée).
Re: look at us shine // Magnolia Sam 26 Jan - 23:34

look at us shine
Rachel n'avait pas perdu son sourire. Chaque lueur qui se débattait dans les yeux de son ami, chaque mot qui glissait hors de lui, la ravissait un peu plus et la rendait heureuse. C'était toute cette tendresse qui émanait de sa personne qui lui rappelait un peu la chaleur des autres - celle qu'elle avait découverte à force de côtoyer la maison des blaireaux. Il lui rappelait un peu l'enfant qu'elle était, pleine d'amour et de spontanéité, pleine d'élans bienveillants.

Quand elle le regardait, Rachel se sentait en sécurité, libre d'aimer et d'être aimée. Avec lui il n'y avait pas de semblant, de fourberie, de mensonge ; il y avait juste Magnolia et il y avait juste Rachel, sous le toit de la cabane où le thé avait brûlé et où les sourires échangés témoignaient d'amour plutôt que d'hypocrisie.

« Comment tu as- »

Je ne savais même pas que c'était possible.
Elle s'était mise à rire. Il était si honnête, et humble, elle était si fière de lui, si heureuse qu'il existe.

Elle déposa son manteau sur le dos de la chaise, et s'assit sur cette dernière, le corps fatigué de transporter tout son poids. Son haut dessinait les courbes de son ventre et l'une de ses mains avait glissé dessus ; c'était un réflexe qu'elle avait pris depuis qu'elle ne voyait plus ses orteils.

« C'est beau, pas vrai ? »

Rachel adorait la neige. Le blanc qui recouvrait tout et rendait le monde plus beau, doux, et silencieux. Elle aimait comme elle flottait paisiblement, comme elle prenait son temps avant d'atterrir.

« Quand je suis sortie j'étais heureuse. D'abord de l'idée de te voir, ensuite de traverser les plaines de neige. »

Elle regarda par la fenêtre.

« Avec elle (la neige) on dirait que rien ne peut nous arriver. »

Elle ferma les yeux. Peut-être était-elle naïve. Récemment, Rachel s'était sentie plus en sécurité que n'importe quand auparavant. Entourée de gens en qui elle avait confiance, entourée de gens qui lui voulaient du bien.

« Mais je serai encore plus heureuse quand je serai en train de boire un thé. »

Elle rouvrit les yeux en une moue tendre qu'elle adressa à Magnolia.

« Je suis désolée qu'on ne se soit pas vus si longtemps, j'aurais du t'inviter à me visiter, mais tu as été plus rapide. »
©️ do it like a pizza


Contenu sponsorisé
Re: look at us shine // Magnolia

look at us shine // Magnolia
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 6 avril : 2 cartes (1 Magnolia, 1 CC Designs)
» 19 Juillet - Une petite sirène Magnolia...
» tampon
» Le printemps
» Echange tamponnages Magnolia contre tamponnages Magnolia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: Cabane garde-chasse-
Sauter vers: