et après moi le déluge

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
et après moi le déluge Mar 15 Jan - 1:13



zohra avery + dix-sept ans + sang-pure + omanaise & canadienne + homo & polyromantique + future matriarche avery + septième année

matières retirées & options soin aux créatures magiques & botanique + options ; langue classique, base du droit & commerce magique, arts magiques
avis cracmol-es moldu-es pour, elle est curieuse de la culture moldue mais a du mal à maîtriser ses paroles et comment elle s'adresse à eux. elle pose des questions indiscrètes et méprisantes mais ce n'est jamais par méchanceté juste par ignorance. elle les prend sûrement un peu en pitié.
baguette magique possédée depuis un moment parce que son père le désirait, elle ne s'en servait pas vraiment avant poudlard. bois de cyprès et coeur composé d'une épine de monstre du fleuve blanc. trente centimètres, flexible, manche gravé en tresses à son extrémité.
épouvantard une version vieillie d'elle-même, très blanche, l'air sévère et qui ne cesse d'hurler.
patronus coccinelle.
reflet du miroir de risèd elle ne l'a jamais vu.
odeur de l'amortentia cannelle, miel, sable chaud et du jasmin. quelque chose de très doux et de très sucré.
matières favorites arts magiques & étude des moldus.
bonbon favori elle les aime tous.
créature inspirante licorne.
animaux de compagnie sa chatte sphynx nawres et son rat azrael.
toi aussi tu laisseras à ta fille la colère en héritage. il faut casser le fil. alors apprends. puis va-t'en. prends ta jeunesse et tout le bonheur possible.
c'est une valse comme on apprend aux jeunes tourtereaux élégants, c'est quelque chose qui entraîne sans dépayser car elle est bien commode et qu'elle est toujours un peu discrète. c'est la première chose que j'ai pensé en la voyant. zohra est une enfant avec un aura d'oiseau de mauvaise augure sans être foncièrement mauvaise ; ce n'est pas comme si ses tragédies adolescentes sortaient de l'ordinaire de toutes les énamourées, qu'elle ne tombait pas folle-dingue d'envie de celles qui réussissent, qu'elle ne marchait pas, qu'elle ne tombait pas ce n'est pas comme si on avait sculpté zohra dans du verre pour qu'elle soit bien jolie et bien ciselée, qu'on lui ait implanté un coeur mécanique qui fait tic tac au rythme de ses pas.
non elle a le naturel de ces adolescents-là qui grandissent tout doucement dans leur coin sans être plus atypique qu'un autre, le charme raffiné d'un rosier piquant ; elle fait saigner seulement si on l'approche de trop près. tout aussi tragique que désabusée, tout aussi aimante qu'indifférente, elle se perpétue comme une mauvaise blague sans fin et elle s'accroche naïvement aux nouveaux espoirs, aux nouvelles relations, délaisse involontairement parce qu'elle veut tout en se donnant trop comme si - comme si son existence suffisait pour justifier qu'on se jette à ses pieds. j'ai eu peur tout d'abord de cette manière qu'elle a de s'approprier les existences sans jamais le dire et qu'elle me fasse sienne sans avoir à battre des cils - elle ne prétend pas avoir le monde mais marche comme si elle l'avait, avec une insouciance juvénile qui rappelle ces princesses en haut de leur tour et qui ne voient pas les dragons tout en bas. c'est que tout va bien et elle n'a aucune conscience du mal, de la gravité et de toutes ces choses que j'ai tenté de lui expliquer. elle finissait toujours par m'interrompre en riant et en enlaçant ma silhouette comme pour me faire taire, puisqu'elle préfère rester innocente - rien qu'un instant.
le volatile ne veut être quelqu'un que par le biais qu'on lui impose et profiter de la quiétude de ce chemin tout tracé ; profiter des pauses pour affronter les jours de grands orages. son ambition est celle des autres et après tout elle dira qu'il faut la comprendre elle, que sa famille tonitruante ne lui laisse pas tant de répit que ça et qu'elle aussi veut être une adolescente et aimer tout simplement. ses excuses sont toujours égoïstes pour se conforter qu'elle peut vivre tranquillement, en niant parfois les responsabilités - c'est facile de sourire et d'être joyeux tout en ayant les épaules tendues par la nervosité, il suffit de parcourir de doigts curieux sa peau mise à nue. elle m'a confié mépriser celles et ceux qui possèdent un sang encore pur comme le sien parce qu'ils ont souvent les yeux intéressés pour elle, elle dans sa globalité, sans jamais faire attention à son existence-même, les fondations de son être poncé par ses propres soins et qu'elle entretient avec amour pour ne pas être effrayante dans sa lumière tamisée qui éclate tout soudainement en perles de lueur ; sa sauvagerie accrue réservée aux intimes est un spectacle notable quand on s'habitue à sa silhouette effacée et gracile.
ses fureurs soudaines et ses passions dévastatrices sont des discours dédiés aux détails du quotidien et de toutes ces petites choses qui irritent car elle est bien forte pour faire comprendre ce qui ne pas dans ses caprices à demi-mots et ses longues plaintes lancinantes - quand son palpitant est blessé par le regret et son investissement inutile - et qu'elle comprend qu'il ne suffit pas de taper à un rythme régulier sur l'enclume pour devenir forgeronne.

( naïve en quelque sorte + indiscrète + a tendance à procrastiner + et à faire le moins possible quand c'est imposé et que ça ne lui plaît pas + excessivement bavarde une fois qu'on la lance + raffinée + coquette + adore aider les autres + même quand on lui demande pas + se blesse quand on rejette son aide + la pro pour dire les choses à demi-mots + et faire des drames quand on la comprend pas + n'aime pas se salir + n'aime pas se battre + menteuse + se glorifie souvent + lascive + pas inconsciente de qui elle est pour un sous, mais elle aime faire croire que si de temps à autre + préfère traîner avec les personnes plus vieilles et elle-même ne sait pas pourquoi + a tendance à traiter les gens comme des petits animaux mignons (spoiler alert : c'est méprisant) promis c'est pas volontaire et ça part d'une bonne intention (surtout les moldu.es et les cracmol.es dsl) + a des moments spontanés où elle est super crue on sait pas trop d'où ça sort + se plaint pour rien une fois qu'elle est en confiance avec la personne + supporte très mal la trahison + spills the tea + ne demande pas particulièrement de respect dû à son sang mais s'énerve quand on s'en sert pour la descendre (comme quoi elle est pas méritante ou quoi) + aime beaucoup parler comme dans les films ou comme au théâtre + a parfois du mal à saisir la gravité des choses + du moins elle décide inconsciemment de ce qui est grave ou pas pour se protéger + passe en business woman devant les autres sang-pur.es + a une forme de narcissisme inavoué + aime bien arriver à la fin des débats pour faire croire que c'est elle qui a réglé tous les problèmes du monde et le conclure + mais dans sa tête elle le fait vraiment, genre elle est honorable et tout + refuse de voir ses propres défauts même si elle accepte les critiques avec une petite moue tristoune + charmeuse + sourit très bien à la caméra inexistante + se sait meilleure que certains mais reste modeste + introvertie, elle ne saute pas sur les gens + aime se donner des genres délicate et précieuse + mord et très têtue dans sa dépréciation de quelqu'un une fois qu'elle l'a en grippe + est curieuse de tous les détails + rancunière + ne parle pas très fort + frileuse )
mais j'ai fait une promesse, une promesse à une vieille femme d'apprendre à lire, à écrire et à parler, pour sortir de la misère, sortir de la haine. et je vais m'y tenir, à cette promesse. coûte que coûte. ne haïr personne, jamais, la tête dans les étoiles, toujours.
on ne peut pas vraiment nommer cela de la frustration cette sensation qu'elle a toujours eu en guise d'arrière-cour d'enfance. c'était un peu différent, plus comme un mauvais rêve qui revenait de temps à autre, ancré dans son être sans qu'elle ne puisse vraiment l'expliquer, un immense océan quiet à première vue sur les plages de sa jeunesse puisqu'on lui a dit qu'elle venait d'autres terres. au port de mascate elle voyait déjà que son sang s'étendait au-delà de l'horizon et qu'il y'avait des remous ; quand tout va bien les adultes le font savoir.
cette fois-ci ce n'était pas le cas car sous le toit parfois régnait un silence entrecoupé de remords, des phrases mélangées de plusieurs langues car il n'y'aura jamais assez de mots pour parler de la tragédie avery du nom d'antigone.
une mascarade qu'elle n'effleurait pas, voilà ce que c'était. ils étaient tenus au courant mais zohra dans son rôle d'enfant silencieuse, qu'on protège de vices menaçants en nuages éparses dans un ciel trop bleu, n'a jamais rien dit ; elle a appris bien sagement la langue de son père, la langue de sa mère et celle de son école. quand elle demandait à quoi cela pouvait bien servir de parler une langue qu'elle n'entendait que sur les écrans et dans la bouche de son père, quand il y'a une infinité de langues plus riches autour d'eux, il lui répondait avec un sourire conciliant qu'on n'est jamais trop prudents.

elle n'a jamais eu aucun rattachement aux avery mis à part son père qui continuait de discuter avec sa mère, une amante qui l'a eu dans une union illégitime avec un homme qu'elle a fort, fort aimé et qu'il aurait normalement du appeler oncle - puis des histoires d'enfance loin d'une génitrice sous la pression. alors zohra s'est dit que c'était ainsi et que si elle voulait rêver, elle se tournerait vers sa propre madone qui incarnait un idéal de beauté et de raffinement. c'était plus rassurant d'imaginer ses contes de fée avec ce qui l'entourait plutôt que de brasser du noir.
ils l'ont aimée cette enfant, et l'aiment toujours, l'aboutissement de leur amour - la preuve formelle d'une union ; bien vivante, déguerpissant en riant quand il le faut, savourant l'eau salée de sa mer à elle.
leur rejeton porte des valeurs communes et une identité propre ; c'est pourquoi zohra n'a jamais perdu foi en personne parce que les histoires d'amour, ça finit toujours bien. son père en est la preuve, elle l'est aussi - elle n'a rien à craindre.
elle n'a rien à craindre même si elle sort de derrière des dunes lointaines pour réclamer son dû, claquer ses mains sur le bois dans un tintement élégant de bracelets car elle possède une patrie qu'ils n'ont pas ; elle est un mystère et on lui a placé des cartes stratégiques dans les mains pour qu'elle réussisse. voilà.
elle est bénie par l'amour et ça personne ne peut lui retirer.

+ son père est le fils illégitime de la matriarche actuelle avery, charlie, et du petit frère de son mari actuel (elle n'était pas encore mariée). ce bambin a été éloigné, à uagadou, loin de l'occident.
+ elle est aussi la fille d'une sang-pure omanaise et a été élevée dans une famille très pieuse, respectable et aimante qui était au courant de certaines choses vis-à-vis de la condition de son géniteur. tout le monde a toujours éloigné zohra de la vérité pour éviter de l'embrouiller et parce qu'elle n'exprimait pas de souffrance de ne pas savoir.
+ son père a tenu à ce qu'elle apprenne l'anglais en plus du swahili et de l'arabe omanais.
+ elle s'est posée beaucoup de questions durant son enfance mais a accepté l'idée et a grandi en se contentant des réponses floues. son avis est alors faussé puisqu'elle diabolise énormément la famille de son père (sauf sa grand-mère).
+ a été ramenée au début de l'année 2029, en cours d'année scolaire en angleterre pour enclenché une manivelle qui jusque là n'était pas envisageable ; zohra serait la potentielle future matriarche et elle doit prendre connaissance de ses devoirs et de ce qu'elle est.
+ elle a plutôt bien réagi à cela, dédramatisant beaucoup puisque son père lui a dit qu'ils seraient toujours là pour la soutenir et qu'il faisait confiance en charlie.
+ c'est donc sereine qu'elle rejoint poudlard en sixième année, se détachant sans difficulté et beaucoup de curiosité du cocon qu'on lui a toujours construit.
pan + 15 y.o tjrs + your fav chaotic nb child + citations de wadji mouawad dans la pièce le sang des promesses + codage par SHION lpb


Dernière édition par Zohra Avery le Mar 15 Jan - 22:49, édité 7 fois
Invité
Invité
avatar
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 2:21

POUR LA PREMIERE FOIS DE TOUTE L'HISTOIRE JE SUIS FIRST QUELLE CONSECRATION

Comme d'habitude c'est !!! magnifiquement !!! bien !!! écrit !!! la foule fait semblant d'être étonnée. Franchement c'est si mélodieux, mélodique, et délicat, mais... Vivant aussi ? Hyper expressif toujours et ce choix de vocabulaire doux jésus je pfou bref ta plume est un régal épisode 370162

Zohra !! déjà une fille de nouveau je suis 🙏 trop contente. Comme tous tes personnages (désolée je répète la même chose à chaque fois parce qu'à chaque fois c'est parfait) elle est super humaine et crédible dans son ambivalence, complexe avec une personnalité à facettes hyper intéressantes. J'ai trop hâte de voir comment tu vas la jouer, elle est à la fois attachante et drôle (le regard face caméra m'a mise au sol) et en même temps elle a un petit côté agaçant qui va faire des merveilles sur le forum je pense 👀

Le codage de la fiche est superbe, merci Shion le roi du monde, et évidemment le visu est de qualité pour un perso de qualité, pour une personne de qualité aka toi

raaaai et en plus elle a un chat sphynx mais ?? la meilleure

bref re-re-re-re-re bienvenue ici le sang de la veine je te couvre d'amour comme toujours

uwu ♥️


(MAIS POURQUOI POKEMON)
Invité
Invité
avatar
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 2:55

ohlala ce personnage est parfait mais ?? est-on surpris
c'est magnifiquement bien écrit le visu est parfait et tu cites le sang des promesses franchement je défaille encore un perso sublime stop

rebienvenue le sang je ;))) pour des liens
Markus L. A. Harmaajärvi
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Markus L. A. Harmaajärvi
Messages : 118
Points : 243
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 5:12

Rebienvenue!!!!
Déjà, je rejoins l'avis des 2 autres, le visu est trop beau. Ensuite, j'ai pas eu le temps de tout lire, mais j'ai survolé un peu et my god, j'ai pas les mots tellement c'est parfait as always.
J'approuve tout et bien hâte de lire #out voir comment elle va évoluer!!!

hug hug hug
Voir le profil de l'utilisateur
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1870
Points : 1775
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 10:45

je t'aime
(rien de plus à dire)


winner is dreamer who never gives up; andy


et après moi le déluge KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 14:25

après une écriture du gros du caractère je peux vous remercier

g RETIRE POKEMON VU QUE G RECU DES PLAINTES WLH je cherchais juste un lorem ipsum compréhensible ok

romeo > TOI ICI first en plus je suis honoré..... comme d'habitude tes commentaires c'est de l'or à l'état pur, je suis très content qu'on ait saisi que le gros du personnage c'est son ambivalence car g galéré à l'écrire (du coup je l'ai réécrit MDR slt)
merci en tt cas t adorable

cecily > merci à toi de m'avoir fait découvrir je pense pas que j'aurais pu trouver citations + justes pour zohra
hâte de te poke pour un lien !!!

markus > ouin c trop doux merci bcp,, je me dépêche pour rp vite avec elle !!

andy > jtm aussi

bon je termine vite ça par contre je vais faire un scandale les avery pq vous postez pas dans ma fiche bande de vendu.es
Jay Taylor-K.
#californiaboi™
#californiaboi™
Jay Taylor-K.
Messages : 117
Points : 333
En couple avec : ezechiel kabedon moi stp
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 16:35

ELLE EST SI BELLE !!! YOUNG QUEEN rublove
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Andersen
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Professeur d'Occultisme et Directeur de Serpentard
Isaac Andersen
Messages : 200
Points : 421
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 18:02

je t'aime si fort
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien G. Jenkins
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Lucien G. Jenkins
Messages : 32
Points : 49
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 18:36

retourne faire du couscous dans ton pays et laisse ma couronne en paix
pokémon c'était cool
jtm
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 20:19

mrc les copains sauf alyssa toi je 😡
Salem Avery
Eleve sang-pur
Eleve sang-pur
Salem Avery
Messages : 70
Points : 115
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 21:11

je t'ai déjà dit que t'étais la maestro du rpg et tu m'as pas remercié
comme d'hab zohra est divine, t'avais peur de plus savoir jouer une fille bah peur infondée /20. ++ pour ses animaux de compagnie et leurs noms et son ava et son irl et tout en fait

et après moi le déluge ReVgzvz
par contre va boire du thé sur ton dromadaire, l'angleterre aux anglais oki
Voir le profil de l'utilisateur
Slàine O’Toole
Chocoballe
Chocoballe
Slàine O’Toole
Messages : 127
Points : 260
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 21:56

J'adore ce que j'ai lu ! han (Et le patronus coccinelle fait fondre mon petit cœur ok.) (PIS ZENDAYA. love love love )

Re-bienvenue, hâte de voir Zohra en jeu !
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban Bayne
Eleve moldu
Eleve moldu
Esteban Bayne
Messages : 91
Points : 191
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 22:26

Elle a juste l'air supra adorable cry L'épouvantard est topissime et j'adore son caractère. Hâte de la voir en jeu, je viendrais te chiper un lien en chafouin après la maj youhou
Voir le profil de l'utilisateur
Billy Catwright
mage level 42
mage level 42
Billy Catwright
Messages : 634
Points : 808
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 22:28

Rererebienvenue !

Je l'aime déjà ohlala… J'adore sa façon d'être avec les Moldus. Elle se rend compte qu'elle est maladroite et fait des efforts, c'est tellement réaliste et trop chou ?? C'est super de jouer une """"jeune"""" (you know what I mean) de 16 ans.

Moi jpense que les autres Avery sont pas venus te souhaiter la bienvenue parce qu'ils sont trop impressionnés et salés qu'une gosse de 16 ans soit leur future matriarche. Zohra va tout défoncer !! calin
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan E. Scamander
Directeur
Directeur
Orphan E. Scamander
Messages : 929
Points : 1028
En couple avec : Marié à Rachel O'Sullivan Scamander.
Re: et après moi le déluge Mar 15 Jan - 22:35




Bienvenue sur Dabberblimp !

bon alors
j'ai mis 10 ans à te répartir j'y arrivais vraiment pas c'est abusé je la vois nul part et partout??
tu sais ce que je pense de zohra... c'est ma baby sur... le caractère est vraiment superbement écrit...
ET L'HISTOIRE HIHIHI
so dramatic, spills the tea etc
j'aime tellement zohra, bref tu le sais et je suis trop contente de voir les avery cette fois réunis !
Amuse toi bien avec ton nouveau bébé tu connais le chemin hug


Te voilà validé, tu peux dès à présent créer ta fiche de lien dans ce sujet, ainsi que ton téléphone portable ici (des modèles sont mis à ta disposition). Tu dois aller faire recenser ton avatar par là et tu peux aussi faire une demande de RP juste ici, ou aller sur la CB te trouver un éventuel partenaire. Tu peux aller t'inscrire dans un club de Poudlard et aussi aller zyeuter la liste des postes.


Quiet people have the loudest minds; orphan


des bannières:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: et après moi le déluge

et après moi le déluge
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» L'Islam, le déluge, Noé et les pyramides première partie
» apres midi luge
» LUGe de printemps 2014
» Déluge d'acier de Graham McNeill
» "Le déluge"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: Fiches abandonnées-
Sauter vers: