retour à la maison // andy

Invité
Invité
avatar
retour à la maison // andy Sam 19 Jan - 15:52

Le buste impossiblement droit et assailli par une violence sous-cutanée, Samael attendait. Les hurlements de l'hiver avaient laissé un tapis de neige molle d'un blanc pur. Ses bottes en cuir noir s'y enfoncaient, pareilles à des traits d'encres sur une toile immaculée.

Le visage illisible, Samael fixait les lourdes portes de Poudlard en attendant qu'elles grincent sur leurs vieux gonds et déversent le flot nauséabond de la plèbe étudiante. Son torrent ne tarda pas et un flot d'élèves déferla comme un essaim d'insectes qui bourdonnait son excitation dans chaque battement de sourires. C'était les vacances et l'effusion exubérante d'euphorie dont se rendait coupable Poudlard était navrante.

Tout au fond de lui, dans toute sa noble retenue et la loi du paraître, Samael
désaprouvait. Il désaprouvait dans une irritation invisible et un dégoût déguisé, dans des yeux qui se fermaient avec lenteur pour que la scène disparaisse.

Lorsque le regard glacé de Samael refit surface, l'endroit s'était largement clairsemé et quand un éclair rouge zébra sa vision, il s'agita. Il avala une dizaine de mètres avec une démarche raide et autoritaire, un petit paquet soigneusement enveloppé coincé entre son coude et ses côtes et enfin, Samael Rosier se planta devant Andy Ollivander qu'il dominait de toute sa taille et sa colère silencieuse.

Andy Ollivander était la première tête, le fer de lance d'un mouvement dangereux qu'il fallait vite briser, d'un coup net et sec. Elle était la brisure que le temps allait agrandir et la fracture qui menaçait d'avaler son monde à lui, l'ascension insolente d'un Icare épargné par un soleil clément et si beaucoup avait fait l'erreur de l'ignorer, Samael ne le ferait pas. Son rang de préfète en chef ne présageait rien de bien. Qui sait jusqu'où la porterait ses aspirations politiques.

De gré ou de force, il fallait éventrer toutes ses convictions et mettre un terme à sa lutte utopique qui en aveuglerait plus d'un. Il ne laisserait pas la menace s'étendre. Elle était préfète en chef et l'affront était déjà trop grand.

Il lui ferait comprendre. Elle comprendrait n'est-ce pas ?

- Bonsoir Ollivander.

Samael parla lentement. La tessiture de sa voix était parfaitement neutre, dépourvu de tout accent français. Il s'exprimait avec une prononciation parfaitement scolaire.

- Je tenais à te souhaiter d'agréables vacances et de passer de bonnes fêtes avec ton frère. Ton père.

Il lui tendit le paquet cadeau.

- Mais fais attention à toi.

Il prit un ton nettement plus grave et la fixa avec une intensité dangereuse et malsaine qui transforma une causerie amicale en de menaces voilées.

- Beaucoup de personnes dangereuses n'apprécie vraiment pas tes intentions.

Il tenait l'emballage avec une poigne de fer, de sorte à ce que pour que le retire il aurait fallu l'arracher de ses mains.

- Il pourrait t'arriver quelque chose de facheux.
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1875
Points : 1788
Re: retour à la maison // andy Mar 22 Jan - 16:30


retour à la maison


Les vacances scolaires approchaient, et avec les derniers événements, tu souhaitais plus que tout retrouver pendant quelques jours la douceur et la bienveillance de ton cocon familial. Ton foyer te manquait parfois plus que ce qu'il te semblait. L'hiver était rude et les écharpes colorées ne protégeaient pas du vent. Alors sous les bonnets et les gants, vous essayiez tant bien que mal de contrer les hurlements glaciaux et la formation des cristaux.

Vous rentriez avec Harry et Joy de Pré-au-lard, ayant passé votre dernier après-midi aux trois balais avant que le départ en train le lendemain.
Remontant la grande allée en plaisantant, tes cheveux étaient partiellement recouvert de neige et tes lèvres pulpeuses brillaient d'un gloss qui reflétait les derniers rayons du soleil.

Alors que vous aviez atteint la grande cour, une silhouette se démarqua dans la foule hystérique, pour tracer un sillon jusqu'à toi. Tu ne voyais que lui, et les autres avaient disparu dans un silence lugubre.

« Partez devant, je vous rejoins. » Avais-tu soufflé à tes deux camarades avant l'arrivée du sang-pur qui comme envisagé s'était planté devant toi.

« Bonsoir Rosier. »

Tu avais répondu solennellement avec un brin de méfiance. Tu regardes autour de toi, comme pour vérifier que c'était bien à toi qu'il s'adressait. Son aura t'inspirait le vice et tu ne voulais pas faiblir face à sa posture. Tu entendais ses paroles, mais elles sonnaient fausses. Tu fais mine de rien et lui souhaite de même. En imaginant que son Noël ne ressemblerait en aucun cas au tien.
Il te tend un paquet cadeau et tu avances tes mains pour le saisir, tout en frémissant à l'écoute de ses menaces voilées.

Le dégout t'inspirait en cet instant. Mais il avait au moins l'audace de venir presque immaculé d'une fausse bienveillance. Etait-ce plus malsain même si moins violent que ces idiots de Bergling ou de Clifford ?

« Je trouve cela... très généreux de ta part de m'avertir, Rosier. Non réellement, je suis touchée par ton discernement à mon égard. »

La pression qu'il applique sur le cadeau te fait le lâcher, dans un sursaut que tu ne parvins pas à masquer. Tu fronces alors les sourcils et lui attrapes le bras pour l'entrainer un peu à l'écart, et surtout à l'abri de la neige qui se mettait à retomber. Dans un souffle audacieux, tu lui souhaites à ton tour les meilleurs voeux.

« Il serait fâcheux pour mes détracteurs que la moitié de Poudlard leur tombe dessus s'il m'arrivait quelque chose. Les ténèbres n'ont aucun allier et je resterais la plus aveuglante des lumières ici. »




winner is dreamer who never gives up; andy


retour à la maison // andy KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Invité
Invité
avatar
Re: retour à la maison // andy Mer 23 Jan - 7:05

De loin, on aurait pu croire à deux amis plongés en pleine discussion mais il n'en était rien. Il n'y avait rien de cordial dans le fond de regard, rien de complice dans la manière dont elle l'entraîna à l'abri de la neige qui s'était remise à tomber, en laissant des petites traces blanches dans ses cheveux rouges comme du feu. Samael n'avait pas peur du feu. Il rêvait de maîtriser cette force primale et de la soumettre à sa volonté.

De sa main libre il s'empara de sa baguette et lanca un sortilège informulé qui débarassa Andy de tous les flocons la recouvrant.

Elle était insolente à lui tenir tête, à lui, fils d'une prestigieuse lignée de sang-pur alors qu'elle n'était qu'une misérable cracmolle dont la présence dans cette école était une aubaine. Malgré le froid, le sang de Samael se réchauffa à l'intérieur de ses veines et des fibres de colères infiltrèrent son regard qui devint plus intense.

L'inconscience et la témérité des Gryffondor étaient vraiment légendaires !

Il lui opposerait une realité froide et des scénarios morbides. Peut-être qu'ainsi il lui coupera les ailes et qu'elle retombera sur terre.

- Ne sois pas si sûre de toi Andy.. Il y aura toujours des lunatiques assez fou et dérangés pour trouver tes propos extravagants et tenter quelque chose.

Il savait déjà qu'elle lui rirait au nez. Elle n'était pas de ces impressionnables qui tournerait les talons au moindre problème mais au moins, Samael lui en ferait prendre compte. Aujourd'hui ne serait que le début d'une longue histoire et il s'annonçait comme un colosse, comme un obstacle, la première et sûrement pas la dernière des confrontations. Leurs idéaux opposés étaient amenés à se pulvériser et Andy ne s'arrêterait pas à Poudlard. Non, il le savait. Une fois son diplôme en main, elle viendrait traîner ses convictions dans la sphère politique magique et cela était inenvisageable, intolérable. Elle se dressait sur sa route alors il lui ferait savoir, qu'elle s'y tienne à ses risques et périls. Il l'écarterait sans sourciller et sans l'ombre d'un remord.

- Que ce soit envers toi, ou ceux que tu aimes... Ta famille. Gaunt.

Samael planta ses yeux dans les siens avec intensité.

- Ici tu es peut-être une lumière mais en dehors de Poudlard, pour beaucoup un cracmol est une ombre au tableau. Et les ombres on les chasse.
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1875
Points : 1788
Re: retour à la maison // andy Mer 23 Jan - 20:52


retour à la maison


Tes sourcils se froncent alors que ses yeux s'assombrissent. Comment pouvait-on être plus ténébreux que Samael Rosier ? Pourquoi les sang-purs de Poudlard se sentaient menacés par ta simple existence, qu'ils s'amusaient à rabaisser en permanence. Si tu n'étais qu'une ombre sur le pallier, pourquoi les menaces ? Pourquoi les confrontations en face à face ? Mais même si tu le prenais au sérieux, tu ne voulais pas offrir satisfaction à son geste. Tu préférais l'imaginer désespéré de tes actions, apeuré de ta rebellion.

« Tu parles de toi peut-être ? »

Tes yeux brillaient avec autant d'intensité que les siens désormais. Loin de toi l'envie de donner une image assez impertinente de ta personne mais Samael croyait pouvoir imposer sa présence d'une façon un peu trop sûr de lui. Et surtout impunie.
Samuel était dangereux, et le véritable obstacle que tu devras affronter durant ta carrière. Si tu écoutais ces murmures un peu fous, dans un coin de ta tête, tu te convaincrais de l'anéantir. Mais tu préférais leur laisser ce genre d'attitudes.

D'un coup de baguette à peine, tes cheveux sont secs. Tu passes une main dans ta chevelure de feu, pour témoigner d'un contact. Plissant les yeux, tu n'avais pas de répliques cinglantes à faire.
Tu n'avais qu'à attendre qu'il continue. Et bon sang qu'il allait trop loin. Alors ta voix déraille et tu montes d'un ton.

« Ne t'avise pas de sous-estimer Gaunt ! Ce n'est sûrement pas à moi de le protéger. Il sait le faire tout seul. Et surtout.. » Tu t'approches d'un pas jusqu'à réduire l'écart conséquent entre vous deux. « Ne te crois pas en droit de le menacer devant moi. »

Tu perds ton sang-froid face à Samael, Andy. Parce que tu sais qu'il se tient exactement pour te faire flancher. Et tu t'en veux de lui donner ce qu'il cherche. Tu es une gryffondor pour quelque chose... L'impulsivité. Le feu.

« Ecoute moi bien... Si tu es venu uniquement pour ça, tu peux repartir d'ou tu viens. Tu n'es pas le premier à tenter de venir en confrontation. Peut-être le plus subtil. Mais j'en ai écrasé d'autres avant toi. »




winner is dreamer who never gives up; andy


retour à la maison // andy KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Invité
Invité
avatar
Re: retour à la maison // andy Jeu 24 Jan - 2:50

Elle repartait de plus belle. Andy Ollivander s'enflammait et quelque part, dans une logique retorse et perverse, Samael se réjouissait d'avoir trouvé un adversaire qui ne se brisait pas devant son envergure. Elle ne serait jamais à sa mesure ou tu du moins, elle le serait dans une géométrie totalement contraire à la sienne et il était bon de savoir que son épopée il aurait à terrasser une opposition farouche. C'est que son triomphe futur, Samael ne l'imaginait pas sans gloire, pas sans quelqu'un à sa hauteur pour une confrontation en apothéose.

Et dans le tréfond de son âme, une intuition profonde lui indiquait qu'elle serait à même de s'élever face à lui et déjà, Samael trépignait de fracasser ses aspirations pour imposer les siennes.

Néanmoins, son insolence l'insuportait et les doigts crispés autour du manche de sa baguette hurlait à une seule chose ; la violence. Samael la contenait dans des nerfs frémissants et derrière un regard glacé. Par reflexe, son esprit faisait l'inventaire de maléfices sanglants mais Samael n'était pas assez bête pour tenter quoique ce soit.
S'il blessait aujourd'hui ce ne serait que par le verbe.
Elle se rapprocha de lui. Il le fit aussi d'un léger pas en avant et dans cette proximité brutale il répliqua en débarassant sa voix de toutes émotions :

- Voyons Andy. Je ne le sous-estime pas. Le futur patriarche de la famille Gaunt a tout mon respect.

Il lui murmura à l'oreille :

- C'est qu'il en faut du courage pour cracher sur son sang et des siècles d'histoire.

Il fit semblant de sourire et c'était terrible, l'aisance avec laquelle Samael savait le faire de manière naturelle, comme s'il s'agissait d'un sortilège qu'il pouvait exécuter à la perfection. Dans ce rictus il n'y avait pas de menace, il n'y avait pas de trace de quoique ce soit.

- Je suis venu te donner ton cadeau et des conseils. D'un étudiant exemplaire à un autre.

Fit-il en donnant un léger coup de menton dans la direction de son insigne de préfète en chef dont la simple vue le révulsait du plus profond de son âme. Il rêvait d'agiter sa baguette et de réduire l'objet en un petit tas de cendres chaude.

- Quelle bravoure en tout cas. Tu fais honneur à ta maison. Mais on sait tous à quel point les gryffondors ont parfois les yeux plus gros que le ventre.

Et Samael regrettait profondément d'être à Poudlard ou il ne pouvait pas instaurer sa politique de terreur. Foutue époque progressiste.

[/b]
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix
L. Andy Ollivander
Messages : 1875
Points : 1788
Re: retour à la maison // andy Jeu 24 Jan - 23:09


retour à la maison


Tu pouvais le sentir d'ici. Sa méchanceté et son envie de violence devaient brûler chacune de ces cellules. A Poudlard, tu étais en sécurité mais... une fois en dehors ? En réalité, le fait de ne pas posséder de magie parfois te faisait peur. Comment pouvais-tu te protéger face à ceux dont l'expression "aller trop loin" signifiait "à peine commencer" ?
Certes, tu avais le pouvoir s'étant développé depuis l'enlèvement il y a un an (cf. Event 3) Mais il avait l'air de se déclencher quand bon lui semblait. Ce n'était pas gage de sureté.

Il se rapproche aussi. Vous êtes presque collés l'un contre l'autre et vos iris s'envoient des éclairs. La tension est à son paroxysme. Tu coupes ta respiration, te retenant de toutes tes forces de le gifler, là ici et maintenant. A la place, tu déglutis et détournes le regard en fronçant les sourcils. Il était fort, certes. Mais il n'était qu'une langue de vipère incapable de céder à sa volonté la plus propre.

« Rosier... Tu ne manques pas d'air. »

Un sourire fier se dresse sur ton visage. Insolent et surtout destructeur. Très bien, s'il croit établir les règles du combat, tu le mettras ko à son propre jeu.

« N'oublie pas qu'il sera patriarche. De la famille la plus puissante du Royaume-Uni sûrement. Et toi, qui seras-tu ? Crois-tu seulement un jour réussir les trois prodiges magiques ? Si tu es choisi pour être candidat évidemment. »

Tu marches sur son pied et lève le menton vers lui, pour que vos souffles se mêlent. Tu voulais qu'il comprenne enfin à qui il avait à faire. Tu n'es pas l'ange qu'ils glorifient tous. D'abord le pied puis tu le réduiras en cendres. Comme un dragon fou qu'on ne pouvait dompter. Mais si tu laissais ce côté là de ta personnalité prendre le dessus Andy, c'est que tu avais secrètement peur. Et que la Peur avec un grand P faisait bouillir tes veines, jusqu'à contracter chacun de tes muscles. Et tes lèvres s'étirent dans une dernière grimace.

« Tu sais ce qui causera ta perte Rosier ? Oh sûrement pas à Poudlard mais dans le monde extérieur ? Tu sous-estimes les gens. Les gryffondors sont des lions, et le lion dévore facilement les serpents. »

Tu recules, passant une main dans tes cheveux, avec un sourire doux.

« Du coup ce cadeau ? »

Donne moi le ou va t-en. Non, va t-en...




winner is dreamer who never gives up; andy


retour à la maison // andy KmuUNxl


Merci Renako pour ce cadeau sublime!
Contenu sponsorisé
Re: retour à la maison // andy

retour à la maison // andy
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Texte court] - Retour à la maison - Elaïne - G
» De retour à la maison [PV Zella]
» Enfin de retour à la maison ! [Libre]
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)
» Bon retour permis nous..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Rez de chaussée-
Sauter vers: