eye of the tigerr •• leslie

Tadhgán Payne
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Tadhgán Payne
Messages : 115
Points : 263
eye of the tigerr •• leslie Lun 21 Jan - 15:15


C'était janvier. Il était tôt. Et il faisait froid. Rien qui ne dérangeait Payne, en fin de compte, ça faisait fuir les geignards et les faiblards qui préféraient rester au chaud et dormir le matin, tant mieux pour eux. Tant mieux pour lui aussi, ça lui évitait de les chasser de son périmètre de sécurité. Oui, ce garçon avait besoin d'un périmètre de sécurité. Payne donc avait quitté la tour Gryffondor assez tôt en ce lundi matin, pour rejoindre la salle de sport. La promenade dans le parc lui fit du bien, l'air frais et sec achevant de le réveiller. Lorsqu'il arriva dans le bâtiment, bien évidemment vide – rappelons que les cours n'avaient pas encore commencé et que c'était lundi matin – les murs résonnèrent au bruit de ses pas. Il changea de chaussures pour enfiler une paire de baskets à semelle blanche, presque neuves tant il en prenait soin, et bientôt ce fut le parquet qui répercuta en écho ses pas, dans un couinement assez caractéristique. Le bruit ne le dérangeait pas, au début, il profitait simplement de la solitude, faisait quelques échauffements. Mais après une dizaine de minutes, le son répétitif commença à lui porter sur les nerfs. Vingt minutes plus tard, il était plus agacé qu'en se réveillant ce matin, ce qui n'était pas peu dire puisque c'était le ronflement sonore d'un camarade qui l'avait tiré d'un rêve très agréable. Au moins, il n'avait pas eu besoin de mettre un réveil.

Quelqu'un d'autre, en revanche, en aurait bien eu besoin. Trente minutes après l'heure dite, Payne vit enfin arriver la personne qu'il attendait. Même dans une foule compacte, il aurait reconnu sa tignasse entre mille. Ils n'avaient échangé que des sms depuis les Fêtes, il se réjouissait donc de le revoir, si seulement il n'avait pas été monstrueusement en retard. Dieu savait à quel point Tadhgán Payne manquait de patience... Il alla à la rencontre de son cadet, les sourcils froncés, et c'est tout naturellement qu'il le salua de sa voix mélodieuse (non), en aboyant comme un sergent-chef devant de la chair fraîche, enfin, ses nouvelles recrues :

"BECKENRIDGE ! Je le savais ! T'es en retard !" dit-il en lui assénant une petite tape derrière le crâne. "J'espère que t'es en forme parce que tu vas commencer tout de suite ! Deux tours de salle au pas de course, allez !"

Et avant que Leslie ait pu protester quoi que ce soit, il rajouta une claque sur le crâne avec un :

"ET QUE ÇA SAUTE, SOLDAT !"

Finies les vacances, fini la rigolade !
Leslie Beckenridge
Lancelot du Lac
Lancelot du Lac
Leslie Beckenridge
Messages : 192
Points : 263
Re: eye of the tigerr •• leslie Ven 25 Jan - 16:02



Aujourd'hui, c'est le grand jour. C'est lundi matin, et c'est un glorieux matin pour le chevalier Leslie Beckenridge! On marquera ce jour dans les livres d'histoire comme celui d'une grande étape vers sa légende, car aujourd'hui, aujourd'hui… Aujourd'hui, Leslie est en retard.

LEEAAAAAAAH!!

Il hurle en voyant l'heure sur son pineapple, tout neuf, merci les parents, merci Noël, et réveille du même coup le reste du dortoir, encore endormi à cette heure immorale de la journée. Le soleil est à peine levé. Et Leslie Beckenridge le chevalier est en retard à son premier rendez-vous de la journée. Le plus important. Non, pas le petit-déjeuner. Il mangera une banane sur le chemin de la salle de sport, en courant. Pas facile. Il arrivera finalement essoufflé, décoiffé, les chaussures mal lacées, et il rectifiera brièvement sa tenue avant de saluer son mentor:

LEEYO! Déso j'suis en rr...

PAYNEBECKENRIDGE ! Je le savais ! T'es en retard !

En retard, ouais, ouais. Terriblement en retard. Une telle remontrance, venant du mec le plus jamais à l'heure du monde, est parfaitement hypocrite, mais Lee s'en fiche, en fait. Il se frotte le crâne, avec un sourire désolé. Il a hâte de commencer, le chevalier. Il est en tenue de sport, short, t-shirt et les baskets aux pieds, monté sur des ressors. Une vraie pile électrique. Parce qu'aujourd'hui, aujourd'hui, c'est le jour où Tadhgán va lui apprendre à se battre! Et...

PAYNEJ'espère que t'es en forme parce que tu vas commencer tout de suite ! Deux tours de salle au pas de course, allez !

Hein quoi DES TOURS DE SALLE? Mais il n'est pas venu pour souffrir courir, l'Écossais, il veut se fighter! Apprendre à mettre son poing dans la gueule des ennemis du chevalier! À se défendre sans bouclier! À...

LEEQuoi? Mais…

Mais rien du tout, Lee. Payne lui colle encore une fois sa main derrière le crâne et un ordre bien gueulé comme il faut dans les oreilles, et le rouquin grogne mais s'exécute:

LEEOkay, okay chef… Torrtionnairre!

Il ajoute, juste après être parti en petit sprint. Au cas où l'envie lui prendrait de lui faire regretter ses paroles avec un autre coup sur la tête. Payne ne faisait pas dans la dentelle, et Lee le savait. Il commence son tour de salle dans le silence le plus absolu, excepté celui de sa respiration laborieuse. Il a sprinté du château à la salle, et même accéléré dans le parc car il faisait froid. Forcément, Lee n'a pas pris le temps de s'habiller, il est venu en tenue de combat, pardon, d'entraînement sportif. Le second tour de salle est le pire, et Lee est au bord de la crise d'asthme quand il revient enfin au niveau de son mentor, plié en deux, les mains sur les genoux.

LEEOkay, on… hfhfh… on peut se…. hhhh on peut s'battrre maintenant?

Il s'appuie contre le mur pour ne pas tomber, tout en gardant un air faussement détendu. Très difficile. Aah, la fougue de la jeunesse!
EYE OF THE TIGERR ; feat. Tadhgán-senpai!
Tadhgán Payne
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Tadhgán Payne
Messages : 115
Points : 263
Re: eye of the tigerr •• leslie Lun 28 Jan - 23:50

"J't'ai entendu, p'tite merde !" cria Payne lorsque Leslie se mit au trot.

C'était bien parce qu'il aimait le chevalier en carton qu'il ne lui courait pas après pour réparer son honneur. Ça se sentait dans le ton de sa voix : son insulte était affectueuse. Et Payne savait qu'il pouvait être un coach difficile. Il ne se vexait pas... pas à ce sujet. Le rouquin fit ses deux tours de salle en courant, pas assez vite à son goût. Payne ne dit rien jusqu'à ce qu'il s'échoue à côté de lui à la fin de son dernier tour. Il était trop près des bancs à son goût, alors lui donna un petit coup de pied dans les jambes pour le forcer à rester debout.

"Et pas la peine de t'appuyer contre le mur, il tient tout seul !" ajouta-t-il en le poussant gentiment vers le centre de la salle.

"Maintenant que t'es un peu chaud, on va faire des étirements. C'est pour t'éviter un claquage", précisa-t-il.

Ouais, Payne était un bon entraîneur.

"Ou que j'te casse tout de suite un poignet."

Ou pas.

"Mets-toi en face de moi et répète ce que je fais. Et, mec... respire profondément avant de partir en hyperventilation."

Le visage du rouquin était aussi rouge que ses cheveux. Ah, c'était bien beau de vouloir apprendre à se battre, mais la motivation et l'énergie de la jeunesse ne suffisaient pas ! Il fallait que le corps soit en état de suivre ses ambitions. Pour cela, rien de tel qu'un petit échauffement avant d'entamer le cours à proprement dit. Payne montra à Leslie comment étirer ses poignets, faire des moulinets avec ses bras... Ensuite, il le fit asseoir en tendant les jambes écartées et il se mit dans son dos. Il posa une main de chaque côté de sa nuque et pinça ses épaules avec une sourire sadique.

"On va voir si t'es souple ! J'te pousse dans 3, 2, 1... Hurle quand t'as mal."

Il faut souffrir pour être bon.
Leslie Beckenridge
Lancelot du Lac
Lancelot du Lac
Leslie Beckenridge
Messages : 192
Points : 263
Re: eye of the tigerr •• leslie Jeu 7 Fév - 14:23



Le chevalier Leslie savait que demander à Tadhgán de le coacher serait une bonne idée. Payne est un grand guerrier, que dis-je, un dragon! Il défend à mains nues les Cracmols et les Moldus, alors qu'il pourrait attaquer les prétentieux et les moqueurs avec des sorts aussi imaginatifs que Dentesaugmento ou Furunculus... Non, Payne prouve aux sorciers présomptueux qu'on peut se faire respecter sans magie, et c'est la raison pour laquelle le chevalier Lancelot admire son aîné. Il est là parce qu'il veut apprendre du meilleur! Il savait que ce ne serait pas facile... et il se plaint un peu, quand Tadhgán le décolle du mur où il veut se reposer.

LEEGnnhdf okaaay...

Il le suit au centre de la salle et écoute ses explications.

PAYNEMaintenant que t'es un peu chaud, on va faire des étirements. C'est pour t'éviter un claquage... Ou que j'te casse tout de suite un poignet.

LEEHaha ah...

... Il plaisante, n'est-ce pas?

Leslie ravale son rire nerveux et prend une grande inspiration quand Payne lui conseille de respirer un peu mieux. Facile à dire! C'est pas lui qui vient de se  taper deux tours de salles et un sprint dans le froid!! Mais le chevalier est là pour apprendre, alors il accepte son entraînement difficile. Karaté Kid n'est pas devenu badass en trois jours! Ça commence doucement avec des étirements des bras, des poignets, de la nuque, des genoux... puis Payne lui dit de s'asseoir en écartant les jambes. Leslie s'exécute et suit du regard son aîné qui passe derrière lui. Pourquoi il se met dans son dos? Qu'est-ce qu'il va faire, encore? Oui, Lee est méfiant... il accepte les enseignements de son coach, mais il sait qu'il est dur. Dur mais juste. Il se remémore ça comme un mantra.

PAYNEOn va voir si t'es souple !

LEEHé?

PAYNEJ'te pousse dans 3, 2, 1...

LEEGjgnkjhhh.

Respire, Lee.

PAYNEHurle quand t'as mal.

Payne venait d'appuyer sur ses omoplates et Leslie s'était penché en avant, sans réussir à aller plus loin qu'en mettant ses mains à plat par terre, entre ses jambes écartées. Mais Payne continue de le pousser en avant et le chevalier roux devrait vraiment apprendre à réguler sa respiration. Il lâche un petit couinement en sentant une douleur au niveau de l'aine et quelque chose craque; sûrement une vertèbre.

Respire, Lee. Respire.

Lee prend une grande inspiration.

LEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!

Dire qu'il se trouvait plutôt souple… Mais ça, c'était avant. Avant de sentir ses cuisses prendre feu. Lee tend le bras gauche pour ramener sa jambe au centre, avant de faire de même avec la droite. Il force ensuite ses genoux à se replier pour s'asseoir dans une position moins douloureuse. Il se racle la gorge.

LEEAïe.

Karaté Kid également subissait des entraînements difficiles, et Lee s'interroge: se demandait-il aussi ce qui passait par la tête de son sensei??

LEEOn peut s'taper maintenant?
EYE OF THE TIGERR ; feat. Tadhgán-senpai!
Tadhgán Payne
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Tadhgán Payne
Messages : 115
Points : 263
Re: eye of the tigerr •• leslie Ven 15 Fév - 17:36

Non, Payne ne plaisantait pas. Leslie lui avait sérieusement demandé de l'entraîner et Tadhgán avait sérieusement accepté. Et c'était tout aussi sérieusement qu'il comptait remplir sa part du contrat. Il ne savait pas quel était le niveau du chevalier. Il se collait souvent des sparadraps sur le nez ou les genoux mais rien ne prouvait qu'il savait se battre et pas juste s'égratigner les coudes en tombant des escaliers durant on ne savait quelle expérience artistique douteuse. Cet enfant avait d'étranges passe-temps… Mais Payne était mal placé pour le critiquer et toujours partant pour aider quelqu'un à se battre, alors il prenait son rôle au sérieux, sans discuter. Peut-être aurait-il pu communiquer davantage… expliquer à son padawan le but de chaque exercice… mais non. Payne communiquait mieux avec ses poings. Et puis, les explications c'est pour les faibles.

Il entendit quelque chose craquer en poussant Leslie vers l'avant, mais ne s'arrêta pas pour autant. C'était peut-être un bon craquement ? Ouais, bon, Payne n'était pas ostéo, hein ! Il attendait le cri de Lee, comme il le lui avait dit, et Lee semblait serrer les dents, parce qu'il n'avait pas mal ? Parce qu'il avait trop de fierté ? Parce qu'il ne savait toujours pas respirer ? Peu importait : l'avertissement vint enfin. De sa voix mélodieuse d'adolescent pas toute à fait terminé :

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH! … Aïe."

Payne attendit que Leslie ait détendu ses membres inférieurs, qu'il ramenait vers lui comme des parties sans vie de son corps. Quelle drama queen.

"On peut s'taper maintenant?"
"Se taper ?"

L'aîné des Gryffondors éclata d'un petit rire. Il était mignon, Leslie. Il croyait que Tadhgán allait lui apprendre à lui latter la gueule en deux-deux. On n'était pas dans Rocky. Le rire se transforma en ricanement. Il s'arrêta avant d'effrayer – décourager – son jeune padawan.

"Lève-toi... Si tu y arrives encore."

Parce que là il avait l'air de souffrir le martyre. Dire que ce n'était que l'échauffement… Payne recula en encourageant d'un geste Leslie à le suivre, puis exécuta un début d'arc de cercle, sans perdre l'élève des yeux. Quand ils se trouvèrent au centre de la salle, là où se trouvait le cercle d'approximativement 3 mètres et demi de diamètre qui marquait le centre du terrain de basketball, il s'arrêta et croisa les bras.

"C'est quoi cette position ?" questionna-t-il sévèrement.

Avant d'apprendre à taper, encore fallait-il savoir se tenir droit. Et Payne donnait l'exemple, bien évidemment. Ses bras croisés témoignaient du fait qu'il n'était pas encore prêt à en coller une à Lee – et encore, on serait surpris de la rapidité avec laquelle il pouvait dégainer… – mais il conservait une posture souple, les jambes légèrement écartées, pas parallèles – grosse erreur ça –, et les genoux légèrement pliés. Ce n'était pas une posture très naturelle pour qui ne faisait pas de sport de combat, mais pour Tadhgán ça l'était : dans la vie de tous les jours, il se tenait presque toujours comme ça. Quand il n'était pas avachi dans un coin, bien sûr. On lisait rarement le dos droit.

"Lève les bras. Plie les coudes. Serre les poings" – il s'approcha pour corriger sa façon de fermer ses mains – mais garde pas tes pouces à l'intérieur."

Il attrapa les mains de Leslie et les monta au niveau de ses yeux, devant lui.

"Ne colle jamais tes poings contre toi", conseilla encore Payne, tout en finissant de corriger la posture de son jeune padawan.

Serrer ses bras devant soi pouvait sembler rassurant, pour se protéger, mais c'était une erreur de débutant qui pouvait coûter cher.
Leslie Beckenridge
Lancelot du Lac
Lancelot du Lac
Leslie Beckenridge
Messages : 192
Points : 263
Re: eye of the tigerr •• leslie Mar 26 Fév - 12:41



Leslie croit que la partie la plus difficile est finie. Il oublie bien sûr qu'il y a aussi des étirements à la fin de chaque entraînements. Le garçon pense au moins à s'hydrater quand il fait du sport, ne lui en demandez pas davantage. Il attend avec impatience la suite des opérations, mais sa question a priori innocente arrache un ricanement (flippant) à son entraîneur:

LEEOn peut s'taper maintenant?

PAYNESe taper ?

LEEBah oui s'taper, on est pas venus pour fairre des pointes ou quoi? mdrr

En fait il n'est sûr de rien à ce stade il doute de tout et si Payne lui demande d'enfiler un tutu il le fera la sueur au front. Le professeur lui dit de se lever, ce que Leslie prend comme un défi: bien sûr qu'il y arrive encore! … difficilement. Mais il le fait. Et une fois qu'il a condensé toute la force de ses bras pour se mettre sur ses genoux (oof), il se redresse sur ses pieds, titube légèrement puis pose les poings sur les hanches (aha!). Même pas mal! Tadhgán l'entraîne au centre de la salle et Lee suit le mouvement, intrigué, un peu perdu aussi, mais décidé à n'en rien montrer. Le professeur Payne se met en position d'attaque, ah ça y'est, ils vont se cogner! Yess!! Lee essaye de l'imiter. Sans succès, apparemment.

PAYNEC'est quoi cette position ?

LEEEuh… bah quoi qu'est-ce qu'elle a ma position?

T'aimes pas ma façon de me tenir pour intimider l'ennemi? J'te fais pas peur, c'est ça? YAAAAAH! Okay, il s'emballe. Lee écarte un peu les jambes, plie (trop) les genoux et lève les bras, puis laisse son coach corriger ses erreurs. Il déplace ses jambes pour qu'elles ne soient pas parallèles et Lee tangue un peu, mais maintient la position. Il n'a pas encore mal aux bras, c'est déjà ça.

PAYNE… mais garde pas tes pouces à l'intérieur.

LEEPourrquoi?

T'es trop curieux, concentre-toi. Lee se laisse guider, Payne monte ses bras et ses poings fermés, les pouces bien à l'intérieur, se retrouvent à la hauteur de son visage. Le rouquin les rapproche, mais son professeur ajoute:

PAYNENe colle jamais tes poings contre toi.

Et ça ressemble trop à un avertissement bien sérieux, une règle à respecter à tout prix, pour que l'élève ne soit pas tenté de rajouter une question d'enfant de cinq ans:

LEEPourrquoi? Qu'est-ce qui s'passe si je colle mes poings??

Il ne se rend pas compte, en disant cela, qu'il va probablement se prendre des coups, car Payne est un adepte de l'exemplification. Mais le chevalier est là pour s'entraîner, il sait d'avance qu'il va se faire taper, sûrement moins qu'il réussira à taper! Sans quoi Payne ne serait pas son coach. On peut apprendre des meilleurs, mais il ne faut pas espérer les égaler. Du moins, pas dès la première leçon. Et même si Lee se découvrait soudain un don pour la boxe… son instinct lui dit qu'il manquerait toujours quelque chose pour se hisser à la hauteur de Payne. Il y a chez son aîné une force que Leslie ne possède pas, parce que ses émotions sont libres et incapables de cogner comme celles de Tadhgán le font.
EYE OF THE TIGERR ; feat. Tadhgán-senpai!
Tadhgán Payne
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Tadhgán Payne
Messages : 115
Points : 263
Re: eye of the tigerr •• leslie Mer 8 Mai - 0:01


"Bah oui s'taper, on est pas venus pour fairre des pointes ou quoi? mdrr." Le visage de Payne se crispa momentanément dans un sourire mauvais. M. D. R. Il allait mettre cette remarque sur le compte de l'impatience et de la naïveté du lionceau.
"Tu crois qu'tu transpirerais moins dans un cours de danse classique ?"

Ç'aurait pu être une question gentillette mais le ton était dur comme si Leslie avait proféré une insanité, et c'était peut-être le cas dans le regard avisé de son maître. Non, Payne n'avait jamais fait de danse classique. Mais il était assez renseigné pour savoir que c'était un sport au même titre que la boxe ou le basket. Faire des pointes, ça explosait aussi bien les pieds que la main du garçon qui n'allait pas tarder à s'abattre sur la joue de celui qui osait prendre tout trop à la légère. L'aîné prit une inspiration pour se calmer. C'était Lee, se rappela-t-il. Lee était ainsi. Et des baffes, il en recevrait sûrement sans avoir besoin d'en demander. Payne se mit en position pour lui montrer l'exemple et corrigea celle du cadet.

"Pourrquoi?"
"Parce que. Fais c'que j'te dis."

Il repositionna ses bras et lui conseilla de ne pas les garder trop près du corps. Là encore, Leslie lui demanda pourquoi. Il ne pouvait s'empêcher de poser des questions, hein ? Payne fronça les sourcils, probablement trop de mauvaise humeur pour être nécessairement patient face à son élève débutant. Il monta son bras devant ceux de Leslie et les poussa jusqu'à ce que ses poings se retrouvent sur son nez. Ensuite, il donna une petite impulsion pour que le chevalier en herbe sente bien le coup qu'il pourrait éviter s'il voulait bien l'écouter.

"Tu risques de te casser le nez tout seul, voilà, c'que tu risques. Maintenant, j'vais recommencer et quand je te donnerai ce coup, t'as intérêt à pas avoir les bras collés sur la tronche, parce que cette fois je ralentirai pas."

Ce qu'il fit, sans laisser forcément le temps à Leslie de se repositionner. Il ne voulait pas qu'il réfléchisse, il voulait qu'il agisse. Or, depuis le début il ne faisait que demander, questionner… penser. Bien sûr, il aurait besoin de temps pour assimiler les connaissances que Payne distillait au compte-goutte, pour comprendre et pour acquérir les automatismes nécessaires. Mais Payne était partisan de la méthode dite de l'action d'abord, des questions ensuite. D'abord on frappe, ensuite on cause. Et quand t'auras pris des coups, là, tu sauras poser les bonnes questions.
Contenu sponsorisé
Re: eye of the tigerr •• leslie

eye of the tigerr •• leslie
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» R.I.P Leslie Nielsen
» LESLIE CHEUNG (MIS13-14)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Terrains sportifs :: Salle de sport-
Sauter vers: