nocturnes •• cecily

Tadhgán Payne
Eleve né-moldu
Eleve né-moldu
Tadhgán Payne
Messages : 115
Points : 263
nocturnes •• cecily Mer 23 Jan - 17:01


Le règlement de Poudlard était formel : il était interdit de se promener dans les couloirs après le couvre-feu de 21h30. Il était interdit de s'introduire dans la Forêt Interdite. Il était interdit de sortir de l’enceinte de l’école sans y avoir été autorisé. Ce qui tombait bien, puisque ce qu'avait prévu de faire Payne ne figurait pas dans cette liste. Il attendait Cecily Kamsakul devant la salle commune des Poufsouffles, ce qui, bien sûr, était un peu risqué. À force de se promener dans les couloirs de nuit, il avait compris le fonctionnement des rondes des préfets et il connaissait quelques raccourcis ; assez pour ne pas sacrifier tous ses points de sabliers en descendant de la tour Gryffondor jusqu'aux tonneaux qui marquaient l'entrée de la salle des blaireaux. Il attendait là, juste après 22h. Il était assez tard pour ne croiser aucun retardataire, et assez tôt pour ne voir encore aucun préfet ou somnambule. Le plan semblait parfaitement réfléchi, et pourtant il avait mis des années à l'élaborer.

Neuf ans d'expertise, de sabliers en souffrance et de remontrances pour réussir le rendez-vous nocturne parfait. Payne envoya un message à Cecily pour lui dire qu'il était là, et s'appuya contre les tonneaux en l'attendant. Il aurait pu s'introduire directement à l'intérieur, il savait comment faire depuis le temps – les neufs années d'expertise aidant, et surtout beaucoup trop de connaissances dans cette maison – mais il préférait ne pas prendre le risque de croiser d'autres Poufsouffles. La porte vers la salle commune s'ouvrit et Payne reconnut la silhouette familière de son amie.

Salut Lily !

Il avait retenu jusque là son impatience, mais il souriait à présent. Il avait hâte de sortir dans le parc, et il était bien évidemment paré pour l'aventure : il avait mis ses baskets, et son meilleur bermuda. Il faisait aux alentours de zéro degrés à l'extérieur, mais le froid était comme le règlement de Poudlard : rien qui n'empêchait Tadhgán Payne de faire une balade nocturne s'il en avait envie.
Invité
Invité
avatar
Re: nocturnes •• cecily Dim 24 Fév - 20:47

dans la prairie cueille-moi une fleur bleu nuit


lily faisait partie de ces filles bien sages dont les rayons de lune n'avaient pas souvent baigné la chevelure. quand vient le soir elle ne s'égare jamais en sonates oniriques : enfant d’hélios dont les yeux brillent à la lueur des bougies, ses rêveries solaires sont toujours protégées par la pierre. elle aurait bien voulu voir fleurir des belles-de-nuit ! mais pour cela il lui faudrait un chevalier en armure rutilante pour fendre les nocturnes qu'elle ne saurait voir couler sur sa peau gorgée de la lumière de midi.
tadhgán peut-être était ce chevalier ; taillé dans le marbre d’une bravoure toute innocente il lui prendrait la main pour la guider dans le parc, assez téméraire pour ne pas craindre minuit.

assise dans la salle commune elle attendait que vienne l'heure des doux méfaits, ceux qui teintent les jeunesses imbéciles de leur amertume bienheureuse. dix heures du soir étaient passées quand elle se faufile hors de la salle commune, le coeur battant déjà de la sonate des interdits.
elle ne pouvait s'arrêter de sourire car même la nuit, elle était l'enfant-soleil.
salut tadhgán ! ça va ?
sous son pull elle cache aux yeux avides un paquet au papier fleuri : il n'était pas l'heure de l'offrir, elle attendrait peut-être minuit ou le cadre romanesque du parc baigné de froideur nocturne, car elle aimait le poétique.
j'ai super hâte, si tu savais !

ses yeux se posent sur le bermuda et son sourire se métamorphose, car elle voudrait être sévère
oh non mais payne tu vas attraper froid !! vraiment c'est pas sérieux tu sais c'est la saison de la grippe ! je comprends même pas comment tu fais, regarde combien j'ai de couches de vêtement.
elle soulève son pull couleur forêt pour dévoiler les chemises et t-shirts superposés sagement. elle met les mains sur les hanches et fronce les sourcils mais ses lippes se fendent d'un rire séraphique.
je suis pas contente !!!!
nocturnes •• cecily
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» GLAM, JALOUSIE ET AUTRES CACHOTTERIES de Cecily Von Ziegesar
» Voyages nocturnes
» paysage industriel
» soliloque nocturne
» Courbes Nocturnes.. (FZ45)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Extérieur :: Les parcs-
Sauter vers: