AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ❝ i've sent my heart away like heroes in the rain | Andy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
L. Andy Ollivander
Cracmolle-en-chef et propriété de Felix

Messages : 294
Points : 388
Date d'inscription : 08/04/2017
Age : 21
MessageSujet: ❝ i've sent my heart away like heroes in the rain | Andy   Jeu 13 Avr - 21:17



ANDY LAËSTIEL OLLIVANDER

“ Ça va, ça va, ça va, j’ai compris, j’ai pigé, j’ai pigé ! Merde, je pige plus. „

Le choixpeau a quelques questions pour commencer...

Tu t’appelles ? — Andy Laëstiel Ollivander.
Un surnom ? —  Andy ? C’est déjà court, net, précis. ça fouette déjà dans le vent.
Donne moi ton âge jeune individu... — Dix-sept automnes.
Tu viens d’où ?  — Angleterre.
Et au niveau de ton rang ici ? (Sang-pur, mêlé, cracmol..) — Cracmole, et fière de l’être. Tu n’as peur de rien ni de personne, et sûrement pas de ceux qui penseraient être supérieurs.
Si tu as un don précise le ici — Aucun don à ton actif, si ce n’est de botter des fesses.
T’es en quelle année ? — Sixième année.
Quelle option ? (Uniquement en ASPIC) — Options Rune approfondie et Arithmancie.
Tu aimerais faire quoi plus tard ? — Partir à la recherche des créatures magiques, ou bien travailler au ministère à l’étage de la Régulation des créatures magiques.
Ton ressenti face aux sorciers ?  — Ils ne font pas peur, pour certains qui aimeraient le faire croire. Mais tu es incroyablement jalouse de la magie qu’ils peuvent pratiquer contrairement à toi. Alors même si tu ne possèdes aucun talent magique, tu feras tout pour les dépasser, eux, jusqu’à les surpasser.
Que penses-tu des directeurs ?  — Oh Aileen.. Tu l’admires tellement, tu l’aimes comme une seconde mère. Elle est ta source d’espoir et de force. Tu te rangerais avec elle sans une once d’hésitation. C’est elle qui t’a nommé Prefete en chef de ta maison, malgré les railleries et le mépris. Tu dois bien lui rendre. Mr. Scamander, lui, n’est qu’un odieux personnage qui donne froid dans le dos. Alors tu l’évites comme la peste. C’est la Peste.
Je vois je vois… tu seras donc dans la maison… (attendre la répartition) — Gryffondor! —



Il est temps que tu apprennes la différence entre la vie et les rêves.




La forme de ton épouvantard — L’incarnation de l'échec.  Aileen est furieuse contre toi car tu l’as énormément déçu dans tes résultats scolaires. Et elle t’insulte.
Qu’est-ce que tu vois dans le miroir de Risèd ?  — Tu ne vois plus ton relief Andy, oh non.. ça n’a plus rien d’humain. Quand tu te regardes dans ce miroir qui dévoile nos désirs les plus profonds, tu ne vois qu’un énorme chat. Oh tu rêves de réussir cette transformation, de devenir un animagus.. 3 ans maintenant que tu essayes le rituel sans succès. Mais c’est un secret sombre qui te détruirait d’humiliation s’il venait à être découvert.
Que sens-tu au dessus de la potion d’Amortencia ? — Du chocolat chaud, l’odeur du bois des baguettes magiques dans la boutique de sa famille, et de la pizza.
Ta matière favorite — Quasiment toutes. Mais plus particulièrement soin aux créatures magiques et potions. On dit qu’elle excelle dans sa scolarité, et fait enrager des camarades sorciers et rétrogrades car elle est mieux notée qu’eux.
Tu aimes quoi comme bonbon ? —  Des pâtacitrouilles, que tu pourrais gober comme des amandes.
La créature qui t’inspire le plus — Les niffleurs, définitivement mignons et incontrôlables, comme toi.
Un animal de compagnie peut-être ? — Un gros chat blanc ingras et obèse, qui passe son temps à flemmarder dans les dortoirs et qui ne sert strictement à rien à part t’enrager. Et depuis un an, un botruc que vous avez étudié en cours de soin aux créatures magiques et qui s’est faufilé dans ta poche en ayant vu de l’herbe dépassé, ne te quitte plus depuis. Tu l’as surnommé “Kassetoi”, car tu ne comprenais pas pourquoi il ne voulait pas te laisser tomber. Puis s’étant révélé extrêmement utile et affectueux, vous vous êtes adoptés. Gentil Kassetoi.


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran

Andy, tu es forte.
Forte et inébranlable. Destructrice et indestructible.

Mais pourtant si sensible.

Un roman entier ne serait peut-être pas nécessaire pour te décrire, car tu respires comme une adolescente normale, débordant de rêves et d’aspirations, prisonnière de tes frustrations. Tu es ce qu’ils appellent une “cracmole”, mais tu détestes ce mot, car ce n’est pas ainsi que tu devrais être définie. Tu es une fille, une humaine, sans pouvoirs magiques. Et pourtant, oh pourtant, comme tu les sens, ces regards de mépris, de condescendance. On se demande pourquoi tu es là, à quoi tu sers. Tu n’as rien à faire dans leur monde.
Mais on a décidé un jour qu’il serait aussi le tien. Et à partir de ce moment, tu as réussi à te sentir légitime.

Tu es forte Andy, et douée, dans plein de choses. Tu en veux à la vie, tu as soif de connaissance et de reconnaissance. Tu as besoin qu’on te complimente, qu’on te rassure, qu’on se souvienne de toi. Tu as ce besoin d’abuser de ton autorité pour qu’on se souvienne que tu existes, et que tu as ta place parmi eux.

Tes longs cheveux roux au vent, tu te places face à eux.  Fière d’être qui tu es. Imbrisable, tu es le roseau qui plie face à la tempête, les contemplant se déraciner de tout espoir. Il se sentent bien à l’aise, sous une terre qui n’est pas saine. Ils se complaisent dans la mauvaise herbe.
Et tu ne. plieras. pas.

Un corps qui s’affirme  jour après jour, un petit bout de femme à la voix aigue, prêt à se casser en deux, prête à vous briser en trois. La démarche presque incertaine mais le regard si dur, si flamboyant. Tu brûles de désir de t’exprimer, de t’enflammer comme une torche qui ne cesserait de briller au loin. Un exemple pour tous. Quand on veut on peut.

Bosseuse mais téméraire. Prudente, mais impudente. Cette dualité en toi qui te ronge comme jamais. D’un côté, la préfète en chef des lions, excellente élève de sa promotion et de l’autre un chat sauvage qui rôde.. qui a du mal à supporter l’autorité. La perfection n’est que l’image qu’elle en renvoit.

Alors tu cours, tu cours jusqu’à l’épuisement. Tu cours jusqu’à ce que tes muscles lâchent.
Ton âme ne tombera pas. Alors que tes genoux s’éclatent sur le sol, tu es debout.

Alors que ta fierté est râpée comme du gruyère, tu restes debout.
Alors tu comptes les heures comme si c’était les dernières, tu restes debout.

C’est intense.
Et douloureux.


Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient.

Tu n’as pas besoin de baguette. Tu les comprends, elles te murmurent des choses qu’ils n’entendent pas.  Les sorciers.
Grâce à ton père, grâce à ton nom et à sa profession, tu comprends plus que quiconque ces petits bouts de bois que tu ne posséderas jamais. On dit que la baguette choisit son sorcier…

Et chaque rentrée, elles choisissaient. C’était comme.. une trahison ? Tu avais été là pour elles, tu avais aidé à leur naissance, tu les avais écouté. Elles se sentaient seule, à attendre leur maître. Et ce désir de combler ce manque te rongeait.

A chaque fois que l’une d’elles était acheté, c’était comme une déchirure. Une rupture.
Inutile. Aucune baguette magique ne voudrait d’une cracmole pour maitresse. Tu le savais depuis toujours.. alors pourquoi espérais-tu quelque chose, Andy Ollivander ?

Ton histoire n’est pas longue, elle n’a rien de transcendante. En quoi pouvait-elle être différente de celles d’autres adolescents ? Intense. Douloureuse. Les montagnes russes entre les espoirs et les frustrations. Tu vivais trop proche d’un monde qui ne t’appartenait pas. Qui ne voulait pas de toi. Jusqu’à l’année de tes onze ans, ou tu aurais pu recevoir ta baguette si tu avais été sorcière comme ta famille, aller à Poudlard, avoir le choixpeau sur ta tête, le sondeur d’âme. Te faire des amis et apprendre la magie. Cette rentrée là, tu reçus ta lettre. Car cette année là, rien ne changeait… mais tout changeait.
Sweety



Qui es-tu ? — Un chat.
Ton âge ? — 21 ans.
Ton film favori — V for Vendetta.
Ton livre favori — Harry Potter ?
Comment tu as découvert Dabberblimp ? — coucou
Des remarques pour l’améliorer ? — mdr @+
Personnage sur l’avatar — Pas encore sûre.
Une dernière… Nargole ou Joncheruine ? — Dabberblimp !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aileen E. Scamander
Directrice

Messages : 60
Points : 50
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: ❝ i've sent my heart away like heroes in the rain | Andy   Sam 15 Avr - 19:21




Bienvenue sur Dabberblimp !

Andy je crois que c'est l'un des personnages les plus intenses que j'ai pu lire. Son caractère reflète sa dualité mais aussi les fissures qui se forgent dans être. Bref c'est un personnage excellent et je suis fière qu'elle soit cracmol ! J'ai hâte de voir quel côté gagnera et si un jour quelqu'un réussira à amadouer le chat sauvage qu'elle est. Et bien sûr, je te volerai un ou deux liens ♥  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
❝ i've sent my heart away like heroes in the rain | Andy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» Angel Heart
» jose gonzalez-heart beats
» Flygon Heart
» George Coleman & Ahmad Jamal - My foolish heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Cérémonie de répartition :: Fiches validées-
Sauter vers: