bare et godteri | med Esteban

Invité
Invité
avatar
bare et godteri | med Esteban Sam 16 Fév - 19:42

bare et godteri | med Esteban Jo2k

bare et godteri

This life is like a swimming pool. You dive into the water, but you can't see how deep it is.

feat Esteban

Cette journée est maussade, Loki, et tu t’ennuies. Quand il pleut, tu ne peux pas sortir pour aller barboter dans le lac. Pourquoi ? Tu ne sais pas. Après tout, l’eau est mouillée tout comme la pluie. Mais quelque chose t’oppresse quand les gouttes tombent sur la surface réfléchissante. Tu te croirais presque dans un film d’horreur !


Et ça les films d’horreur, bah tu n’aimes pas trop. C’est un peu à cause d’eux que tu as peur de l’eau, ta fidèle alliée, celle dont tu ne peux pas te passer car c’est tout simplement ta nature.


Tu es donc condamnée en cette moche journée à te tourner les pouces. Étrangement, tous tes devoirs sont faits – tu ne sais pas par quel miracle, et pourquoi les professeurs en ont donné si peu cette semaine – et tu n’as personne à voir. Que c’est triste la vie quand on est un solitaire semi être de l’eau qui s’assume mal.


Tu as même la flemme d’aller jusqu’à la piscine. La dernière fois, ça a fini tourner au drame. Tu n’as vraiment pas de chance.


Les couloirs sont relativement vides à cette heure mais tu es loin de t’en plaindre. Tu n’aimes pas le bruit et l’agitation.


Tu t’assois dans un coin comme un mendiant, te fichant bien de ce qu’on pourrait penser de toi et tu sors un livre qui, ta foi, a l’air bien intéressant et te fait de l’œil depuis un petit moment maintenant. Tu l’ouvres, tu retrouves la page où tu t’étais précédemment arrêté et tu te plonges dans lecture.


Longtemps.


Jusqu’à ce que tu entendes des pas dans le couloir. Tu relèves légèrement la tête et constate qu’il s’agit d’un garçon que tu ne connais pas – en même temps, l’école possède tellement d’élèves que tu ne sais plus où donner de la tête, et ça n’est pas comme si ça t’intéressait. Ce garçon marche, normalement. Et tu t’en fous complètement. Ce genre d’observation n’a pas lieu d’être.


Tu baisses à nouveau les yeux sur ton ouvrage et laisse échapper un soupir. Puis, tu entends à nouveau un son. Une chute. Quelque chose est tombé.


Il s’agit d’une friandise. Tu la regardes un petit moment. Que faire ?


Tu pourrais très bien interpeller le jeune homme pour qu’il récupère son dû, mais ça serait ridicule. Ce n’est qu’un bonbon après tout. Alors lentement et silencieusement, tu te lèves, le bouquin sous le bras. Tu t’approches de ce qui t’intéresse et la saisit. Maintenant, cette friandise est à toi !


Fallait pas la perdre Monsieur le Serdaigle. Tu es tombé sur plus gourmand que toi.
« halloween »
Esteban Bayne
Eleve moldu
Eleve moldu
Esteban Bayne
Messages : 91
Points : 191
Re: bare et godteri | med Esteban Dim 3 Mar - 13:59

Bare et Godteri- Chipeur, arrête de chiper -

Esteban

Slàine

Le problème avec les sorciers c’est qu’ils avaient rarement le sens des limites. La magie avait cet effet, aussi salutaire que désastreux, de tordre le cou aux notions élémentaires. L’impossible devenait subitement possible, l’émerveillement devenait ennui et la grâce se confondait en plomb quotidien dans bien des cas. Esteban se demandait s’il en était atteint lui aussi, les effets d’avoir grandi au sein d’une famille aimante et sorcière en contrecoup étrange. Il n’avait pas de baguette, pas de délicieux étourdissement à sentir la magie vibrer sur sa peau, mais son éducation avait été baignée par la facilité trépidante qu’offrait quotidiennement les menues sortilèges qu’émettaient ses parents dans la maison. Il en avait conçu une vision ouverte de ce qui pouvait se passer autour de lui, un stoïcisme aigu du pouvoir inhérent des deux mondes qui laissaient bien peu de place à l’idée d’inconcevable.

Toujours était-il que ce ne fut pas la magie qui le délesta de son précieux sachet contenant une belle plume en sucre mais bien une menotte rattachée ni plus ni moins à un élève de la maison Serpentard. Esteban n’avait entendu le son du froissement de papier qu’à la dernière seconde, l’impression délicate d’avoir perdu quelque chose en filigrane lointain dans ses pensées. Il ne tenta même pas de regarder au sol immédiatement, se contentant d’un petit froncement de sourcils dans un premier temps avant de finalement se retourner dans un mouvement léger, la main refermée sur la lanière en cuir de son sac. La vision du sachet n’entra pas non plus immédiatement dans sa périphérie visuelle, ce fut plutôt la chevelure rouge du garçon qui se traînait par terre qui finalement attira son attention. Les couloirs de Poudlard étaient d’une propreté irréprochable, les elfes de maison partageant avec sobriété leurs pouvoirs immenses afin de conserver la bonne tenue de l’établissement et ce pour le plus grand bonheur paresseux des élèves et du corps enseignant, mais tout de même, se tenir au sol lui semblait bizarre.

L’écossais arqua un sourcil avant de se tourner vers un autre camarade qui le héla en passant. Esquissant un geste de la tête, Esteban glissa quelques mots qui se transformèrent en phrases, son attention momentanément perclus sur le parchemin à rendre en droits magiques dans quelques heures. Il pourrait vérifier certaines choses à la bibliothèque après le déjeuner, le palais flatté par le dessert qu’il se réservait lorsqu’il savait avoir besoin de sucre pour booster son esprit et d’énergie vivace pour tenir dans ces moments studieux. La jolie plume en sucre était sagement emmitouflée dans son sachet, les reflets bleus indiquant le parfum de framboise. Il l’avait prise – ainsi que plein d’autres friandises qu’il gardait dans sa malle – quand il était partie à Pré-au-Lard en compagnie de Slaine il y a quelques jours.

Un salut de la main et le regard glissa à nouveau sur l’élève au sol. Voilà une idée qui était farfelu tout de même. Pourquoi faire serpillère quand il y avait nombres de tables ou même de bancs en pierre tout autour des jardins de l’école ? Au moins avait-il la bonne idée d’avoir lui aussi une plume couleur framboise et dont l’odeur embaum…. Une plume dans un sachet ? Esteban fronça les sourcils, le pouce caressant le dessous de la lanière de son sac comme pour le soulever et en apprécier le poids nouveau.

Huh.

« Et bien… tu fais honneur à ta maison. » Fit sobrement le Serdaigle en fixant ce qu’il devinait être son sachet entre les paluches du jeune homme. Il l’avait fait tomber ? De toute évidence oui, ou alors l’individu avait utilisé sa baguette. Le rouquin néanmoins n’arborait pas la sienne aussi Esteban écarta-t-il rapidement cette idée avant de tendre sa main à son tour. « Merci. » D’avance, n’est-ce pas.

Il fut tenté de lui demander ce qu'il fichait au sil mais chaque choses en son temps.

Voir le profil de l'utilisateur
bare et godteri | med Esteban
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» MAROTO Esteban
» Bare-Armor pour Buffalo 6X6 MPCV. Lion-Roar, ref LAS35019. Photodécoupe et métal.
» esteban... c'est moi !
» Comment j'applique le Bare-Metal!
» [ASTUCE] Enlever le bouton démarrer de la barre de tâche [WM 6.5.X]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Archives magiques :: RP abandonnés / des invités-
Sauter vers: