Conseillère d'orientation ☾ Olympe

Hécate R. Sinclair
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Hécate R. Sinclair
Messages : 60
Points : 195
Conseillère d'orientation ☾ Olympe Mer 20 Fév - 14:36

△ conseillère d'orientation
Hécate avait pris sur elle. Longtemps. Elle avait tenté de se changer les idées, d’en parler avec Béring, elle avait même redoublé d’efforts au club d’athlétisme ! Castiel lui avait souvent répété que le sport permet de se défouler, et de démêler l’esprit. Soit celui d’Hécate avait besoin d’un sacré démêlant, soit elle n’en avait tout bonnement pas. Conclusion de l’histoire : elle était toujours aussi angoissée. Quelques jours plus tôt, l’idée stupide de s’inscrire à un Speed-dating l’avait conduite face à une question qu’elle ne s’était jamais posée : et après ? Avant, elle était à Beauxbâtons. Maintenant elle est à Poudlard, et souhaite y rester. Mais après ? L’avenir, c’est quoi ? La suite des opérations, ça se profile comment ? A chaque fois qu’Hécate tentait de se renseigner sur les options qui s’offraient à elle, un tel mal de crâne la saisissait qu’elle quittait la bibliothèque en courant. Et si sa vocation la forçait à rentrer en France ?

A peine le cours de biologie magique terminé, elle avait cherché son portable dans son sac tout en pestant contre son incapacité à l’attraper rapidement, et avait craqué : elle avait demandé à Olympe de la rejoindre. Le premier message envoyé, elle sentait déjà son cœur se libérer d’une étreinte invisible. Mais la honte l’accaparait également. Elle n’avait pas tenu. Elle n’avait pas réussi à s’en sortir toute seule, à contrôler ses émotions. Encore et toujours, Hécate avait sollicité Olympe pour l’assister dans ses choix. Quand elle avait décidé de faire cet échange scolaire, c’était Payne qui l’avait aidé à s’orienter. Quand elle se frottait à de gros lourdeaux (ou plutôt l’inverse), c’était Castiel qu’elle appelait en renfort. Et à chaque décision stratégique, c’était le portable d’Olympe qui résonnait. Elle n’avait déjà pas beaucoup d’amis, à trop tirer sur la corde elle risquait de les perdre.

Le flot d’élèves finit par se dissiper, et la bêtise d’Hécate vint de nouveau la frapper : où allait-elle ? Elle se hâta de réfléchir avant qu’Olympe ne la prenne définitivement pour la dernière des idiotes. Elle aurait souhaité aller dehors, mais les cours étant terminés il risquait d’y avoir du monde. Surtout au bosquet menant à son ancienne école. Elle envisagea le cinquième étage, avant de réaliser qu’elle ne serait pas capable d’attendre seule dans un endroit pareil. Le second ? Loin des Moldus et des Cracmols ? Non plus. Elle opta finalement pour un bon compromis : les balcons du dernier étage. Elles seraient tout de même à l’air libre, et loin des fouineurs. Pianotant aussi habilement que possible sur son clavier, Hécate envoyait déjà le lieu de rendez-vous à son alpha, sans même se demander si elle était disponible.

Restait à savoir comment aborder le sujet. Olympe étudiant le droit et le commerce magique, peut-être pourrait-elle lui demander son point de vue sur la création d’une petite boutique de tatouage ? A moins que ce ne soit qu’un passe-temps, quelque chose de trop peu sérieux pour fonctionner ? Et si Hécate se retrouvait à la rue au bout de quelques mois seulement ? Et si elle devait chercher à étendre ses compétences au-delà de ses gribouillages ? Elle ne voyait aucune matière sérieuse qui pourrait lui convenir … peut-être qu’Olympe pourrait lui donner son opinion, elle qui la connaissait sous toutes ses formes ? Elle s’arrêta dans les escaliers, tentant de reprendre son souffle. Son cardio n’était pas des meilleurs, certes, mais tout de même ! Hécate commençait à se demander si elle n’avait tout bonnement pas pensé à haute voix, abîmant au passage ses petits poumons de loup-garou indigne.

Car au fond, la vraie question résidait dans ce fait. Est-ce qu’un loup-garou a le moindre avenir ? Olympe certainement. Pas de raison pour justifier ce fait : c’est Olympe. Avec un prénom qui abrite les Dieux on ne peut qu’atteindre les sommets. Castiel … Castiel casserait des gueules pour arriver à ses objectifs, elle en était certaine. Et elle, elle subissait. Si on lui disait non, elle repartirait surement en ployant l’échine. Une réputation peut-elle être ternie juste parce que quelqu’un est différent ? La question était des plus idiotes, et la réponse des plus évidente. Peut-être que le choix était plus restreint qu’elle ne l’imaginait finalement.

L’air froid vint lui caresser le cou, et lui vider l’esprit. Elle s’en emplit les poumons, avant de soupirer tous ses ennuis, toutes ses questions. Hécate sentit quelqu’un approcher. “Désolée, j’espère que je ne te dérange pas au moins ? Tu vas bien ?” tu aurais pu t’en inquiéter avant, Hécate. “J’ai vu ce qu’ils racontent sur le Stup’, … t’as bien fait de pas y répondre. Comme si tu avais besoin de ça.”, elle n’osa pas évoquer la réponse de Castiel, ne sachant pas vraiment comment Olympe y avait réagi. Autant éviter de la mettre de mauvais poils. Sans mauvais jeu de mot.
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Hécate R. Sinclair le Mar 2 Juil - 22:20, édité 1 fois
Olympe N. Errol
Louve Alpha
Louve Alpha
Olympe N. Errol
Messages : 242
Points : 604
Re: Conseillère d'orientation ☾ Olympe Dim 26 Mai - 14:11

Conseillère d'orientation
"Il y a des regards qui grignotent les ailes, et d'autres qui donnent la force de les déployer."
Malgré que tu sois particulièrement investie en cours de Français, la neige qui virevoltait à l’extérieur semblait happer ton attention. La pleine lune de Février n’est plus très loin, en fin de semaine et tes instincts sauvages s’agitent de plus en plus, te déconnectant de la réalité.
La sonnerie te ferais presque sursauter.
Journée terminée, tu ranges des affaires et tu penses à aller à l’infirmerie chercher ta dose de potion ; ton estomac se noue à cette pensée, mais c’était sans compté sur la vibration de ton téléphone.
Haussant un sourcil, tu jauge le message d’Hécate.
OK, mais où ?
La réponse se fait un peu tardé, tellement que le professeur te demande si tout vas bien. Lui souriant poliment, tu sors dans le couloir, lui permettant de verrouiller la salle et un nouveau message arrive : les balcons du septième étage.
Tu ne réponds même pas Olympe, te mettant immédiatement en route, de toute façon, les gens qui te connaissent un minimum savent que tu n’es pas le genre de personne qui répond aux SMS inutiles (sauf ceux de Beckett, mais en même temps, ils sont toujours drôle, donc ça ne compte pas).
Enfin, tu fais tout de même le détour par l’infirmerie, sinon il se pourrait bien que tu oublie, encore, d’aller la chercher. A cette pensée tu grinces des dents.

Tu grimaces encore à cause du goût vraiment infecte de cette potion de merde, elle te donnerait presque la nausée, mais qu’importe, tu gravis les marches jusqu’au septième étage et tu suis l’odeur d’Hécate, la trouvant sur un des balcons.
Son visage est déjà tourné vers toi avant que tu n’apparaisses ; déjà elle s’excuse et t’agresse de question. Malgré le roulement de tes yeux dans tes orbites Olympe, tu lui adresse un sourire doux, avant de t’appuyer contre la rambarde pour regarder l’horizon blanchie par la neige et les flocons qui tombent du ciel.
Elle te parle de cette maudite rumeur sur le Stup’ qui ne cesse de te poursuivre, tu retiens un grognement bestial dans le fond de ta gorge.

Je suis bien, avec Castiel. Ce que pense les autres, je m’en contre-fiche.

Il est fort probable que tu essayes encore de t’en convaincre, plus que tu ne le penses réellement, mais ça, Hécate n’a pas besoin de le savoir. Au pire, elle le sentira. Inspirant un grand coup, l’air frais brûlant tes poumons, tu tournes ton visage vers elle, apaisée.

Ça va bien et toi ? Un sourire mauvais s’étire sur tes lèvres. Et arrête donc de t’excuser Hécate, tu ne me dérange pas, loin de là.

Plissant tes paupières Olympe, tu l’interroges du regard.
Hécate ne t’as pas fait venir ici pour simplement prendre des nouvelles, elle a un problème existentiel très certainement et il est temps qu’elle t’en fasse part, surtout si elle souhaite ton aide.
© ASHLING POUR EPICODE


Voir le profil de l'utilisateur
Hécate R. Sinclair
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Hécate R. Sinclair
Messages : 60
Points : 195
Re: Conseillère d'orientation ☾ Olympe Dim 2 Juin - 18:38

△ conseillère d'orientation
Hécate su aussitôt qu’elle n’aurait pas dû évoquer le Stupeshit. Elle décida d’ailleurs de se contenter de la réponse d’Olympe, même si celle-ci ne semblait pas entièrement sincère. Etait-ce la réaction de Castiel qui l’agaçait ou bien ce ramassis de conneries ? Elle n’aurait su dire. Et elle préféra balayer le tout d’un revers de main invisible. Le sourire d’Olympe lui tira une étrange grimace. Ce genre de sourire qui vous fait comprendre qu’il faut vraiment arrêter ce que l’on vous reproche de faire. Et la Serdaigle le sait, mais c’est plus fort qu’elle. “Oui, par…” don ? On vient de te dire non, Hécate ! Une pirouette digne de Payne pour tenter de rebondir “par ce temps glacial. Et gris. Et déprimant.” pas crédible tout ça. La jeune fille s’essouffle et adresse un sourire navré à son interlocutrice : on ne change pas les mauvaises habitudes aussi facilement.

Fidèle à elle-même, Olympe ne traîne pas. Miss Sinclair comprend rapidement qu’elle attend de savoir pourquoi elles se gêlent les fesses sur un balcon en plein en hiver. Et ça semble logique. Hécate se fait violence pour rassembler ses idées, étalées en bordel dans sa petite tête. Histoire de vider son sac de manière un minimum ordonnée. “Ça va, mais je t’avoue que je me pose beaucoup de questions en ce moment.” devait-elle révéler qu’elle s’était inscrite au speed-dating ? Olympe se réjouirait sûrement de cette information croustillante, mais sans fondement. “L’autre jour j’ai discuté avec quelqu’un et je me suis aperçue que je passais les aspic cette année” merci Hécate, grosse révélation. “Mais … après ? Qu’est-ce que je vais faire après ? Je vais devoir rentrer en France ? Quelle genre de fillière je vais choisir ? Quel genre de filière je PEUX choisir ? Qu’est-ce qu’il y a comme débouchées pour … nous ? Je devrais ouvrir une boutique d’art ? Un salon de tatouage ?” elle s’était prise la tête dans les mains, s’enfonçant les ongles dans le cuir chevelu. Dire tout haut ce qui la tracassait tout bas ne l’avait pas soulagé tout compte fait.

Et finalement ce fut une autre réalité bien plus brutale vint la frapper dans le creux de l’estomac. Vicieuse, glacée. Elle avait entendu des rumeurs, des suppositions. On prétendait qu'Olympe allait cesser ses études pour s'occuper d'un enfant. Que Castiel changerait d'école. Qu'ils allaient à Durmstrang tous les deux. Qu'ils étaient renvoyés ... tant de possibilités qu'Hécate n'y décelait pas à la moindre vérité. Le plus simple était de demander : ils resteraient sûrement tous deux à Poudlard ! Elle se redressa, livide, avant de fixer son alpha dans les yeux. “Tu sais il y a d'autres rumeurs. Certains disent ... que Castiel et toi allez quitter Poudlard. Mais ...” et moi, je deviens quoi ? L’idée d’être la seule louve de l’école lui donna la nausée. L’idée de perdre sa meute revenait à s’amputer un bras. Est-ce qu’elle allait perdre Olympe et Castiel pour toujours ? L’idée de redevenir un Omega fit perler de petites gouttes salées sur ses joues froides.
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Hécate R. Sinclair le Mar 2 Juil - 22:21, édité 1 fois
Olympe N. Errol
Louve Alpha
Louve Alpha
Olympe N. Errol
Messages : 242
Points : 604
Re: Conseillère d'orientation ☾ Olympe Mer 19 Juin - 15:27

Conseillère d'orientation
"Il y a des regards qui grignotent les ailes, et d'autres qui donnent la force de les déployer."
Tu lui demande d’arrêter de constamment s’excuser.
C’est lourd à la longue et tu ne peux t’empêcher de penser que c’est exactement le genre de phrase qu’aurait pu sortir Castiel.
Au fond, ça te fait sourire.
Tes sourcils se froncent Olympe devant la pitoyable échappatoire de ta congénère, qui a bien failli une fois de plus te demander pardon. Un petit rire t’échappe, mais bien rapidement tu lui fait comprendre que ton temps est légèrement précieux et que tu n’es pas juste venue ici pour bavasser sur la météo moisie.
En réalité, tu lui laisse du temps.
Tu apprends petit à petit à être un peu moins autoritaire.
Devenir une alpha un peu plus flexible.
Ton regard glisse sur sa silhouette, alors qu’elle t’avoue se poser beaucoup de questions en ce moment. Intéressant. Enfin, ce sont des choses qui arrivent, mais vu qu’elle souhaite t’en parler à toi Olympe, tu te doute que cela concerne votre condition.
Accoudée à la rambarde tu attends d’en savoir plus.
Tu analyse ce qu’elle te dit.
Tu n’as jamais vraiment douté à ce niveau et tu as toujours dit à Castiel depuis sa transformation qu’il pourrait faire ce qu’il voudrait, que ses sens plus accrus lui permettrait même d’être meilleur sur le terrain et de se démarquer des autres.
Mais personne n’a jamais dit tout cela à Hécate.
Un sourire doux vint étirer tes lèvres.
Tu prends une inspiration Olympe, mais la jeune louve en face de toi reprend la parole alors que tu ne t’y attendais plus.
Une fois de plus, tu serres les dents.
Pas bien longtemps à la vue des larmes qui coulent sur les joues d’Hécate. Vous aviez peut-être le même âge et pourtant, tu te sens plus vieille… peut-être parce que tu es l’alpha ? Et parce que tu es l’alpha, tu t’approche d’elle et l’enserre dans tes bras.
Doucement tu lui murmure :

Je serais toujours ton alpha Hécate, aussi longtemps que tu le souhaiteras. Nous serons toujours ta meute, même à l’autre bout du monde, ok ?

Délicatement tu t’écartes Olympe.
Plongeant ton regard dans le siens.
Au fond de toi, pendant un instant, tu remercies Aelys de t’avoir apporté cette douceur, de pouvoir sourire de cette façon et d’apporter du réconfort.

J’ai depuis déjà des années le projets d’aller passer mon DEMA à Beauxbâtons. L’an dernier j’ai fait la demande, mais après coup je n’y suis pas allée et je ne regrette pas. Tu marques une pause, pensant au fait que tu n’aurais pas connu Hécate et que Castiel et toi ça ne serait pas si… bien. J’en ai toujours le projet, mais je ne sais pas comment aborder le sujet avec Castiel.

C’est la mine assombrie que tu as prononcé cette dernière phrase, mais ton regard laisse comprendre que pour l’instant, tu ne veux pas vraiment en parler. Tu ne veux pas envisager la fin et à la fois tu ne veux pas faire une croix sur ce rêve pour juste une année de plus ici à Poudlard avec lui.
C’est encore trop confus dans ton esprit.
Tu secoue la tête.

Bon. Revenons en à toi. Tu recule et pose tes coudes sur la rambarde. Tu peux faire tout ce que tu souhaite Hécate, vraiment tout. Tu peux choisir de rester ici si tu t’y sens mieux qu’en France… de toute façon, dans le cas où je partirais, il y a maintenant un portail qui nous permettra de nous voir. Tu marque une nouvelle pause Olympe avant de reprendre. Après, si tu peux, je te conseillerais d’être indépendante ? Je veux dire, on sait que les semaines de pleine lune sont difficiles. Les trois jours avant et les trois jours après voilà hein… donc si tu es ton propre partons, tu pourras mieux gérer ça.

Tu penses au fait que vous êtes différents.
Dans ton cas, tu le gère plutôt bien Olympe, en même temps, tu le gère depuis toujours. Tu as appris à prendre sur toi et à être plus forte, tu as une vie d’expérience qu’Hécate n’a pas. Castiel est fort aussi, c’est comme une seconde nature chez lui d’être un loup-garou, qu’il l’accepte ou non, il le supporte mieux que la Serdaigle qui te fait face.
Tes sourcils se froncent sous l’effet de tes réflexions internes.

Je ne te dis pas que cela sera simple. Bien sûr que pour nous la tâche est toujours plus ardue, bien sûr que notre condition effraie, mais nous ne sommes pas des monstres. Un petit sourire taquin s’installe sur tes lèvres. Tu sais ce dicton là, si tu ne t’aime pas toi-même, n’attends pas des autres qu’ils t’aiment. Et bien c’est un peu pareil. Si tu ne t’accepte pas, tu ne peux pas espérer que les autres le fassent à ta place. Tu te décolle de la rambarde. Hécate, tu n’es pas juste louve une nuit dans le mois, tu l’es tous les jours, tout comme tu es humaine tous les jours aussi. Ça fait un peu flipper c’est vrai, mais quand on y réfléchie vraiment, c’est pas si mal.

Tu reste en face d’elle.
Pas certaine d’avoir répondu à ses interrogations, mais tu attends ses réactions avec une certaine impatience.
© ASHLING POUR EPICODE


Voir le profil de l'utilisateur
Hécate R. Sinclair
Eleve sang-mêlé
Eleve sang-mêlé
Hécate R. Sinclair
Messages : 60
Points : 195
Re: Conseillère d'orientation ☾ Olympe Mar 2 Juil - 23:03

△ conseillère d'orientation
Les émotions semblent se succéder sur le visage doux mais sévère de l’alpha. Un sourire amical, des crocs serrés, et finalement … une étreinte. Une étreinte qu’Hécate n’attendait pas, et qui la surprit. Non pas qu’Olympe se soit déjà montrée brutale ou froide, simplement … cet élan de sympathie, cette chaleur, la bêta ne l’avait pas prévu. Et pourtant elle lui rend son étreinte, étouffant ses sanglots sur l’épaule de son Alpha. “Nous serons toujours ta meute.” cette phrase résonne, a un écho dans le coeur de la Serdaigle. Jamais elle n’oublierait ses mots. Même si conserver une meute de l’autre côté de la Manche lui semblait aussi fragile qu’une relation amoureuse longue distance. Mais la naïveté aidant un peu, elle décida d’y croire. De s’accrocher du bout des doigts, non, des griffes à ce faible espoir ! A cette petite lueur dans l’obscurité qui semblait pointer son nez. D’autant que c’est un nous, incluant donc Castiel. C’était donc comme voir sa famille partir en voyage. Dans un autre pays. Un pays peuplé de Moldus encore plus méchants qu’en Angleterre. Dans une école où Hécate n’avait pas su s’intégrer correctement. Un lieu où elle ne conservait que très peu de bons souvenirs.

Elle déglutit, et fixa ses prunelles dans celles d’Olympe, lui rendant son regard. En plus bancal. L’idée qu’on puisse vouloir se rendre à Beauxbâtons laissait la Miss Sinclair songeuse. Encore que de l’extérieur, l’école devait être plutôt aguichante. Et elle l’était sûrement dans les faits. Mais Hécate ne parvenait pas à se séparer de sa peau de perdante, qui la collait autant que sa fourrure les soirs de pleine lune. Pourtant la demoiselle ne se fit aucun soucis pour Olympe, étrangement. Elle s’était fait marcher sur les pieds parce qu’elle n’avait pas su dire non. Parce qu’elle s’était laissé embarquer dans des plans foireux (et clairement pas rigolos). Parce qu’elle avait laissé courir les rumeurs. Parce qu’elle était faible. Alors qu’Olympe … gare au pouilleux qui oserait cracher un mot plus haut que l’autre ! La réaction probable de l’Alpha fit sourire Hécate, qui se ravisa aussitôt en constatant la mine assombrie de son amie. Castiel ? Castiel ne partait donc pas avec elle ? La curiosité la titilla, mais le regard de la louve lui intima le silence. Question de survie. De respect, aussi.

Et soudain un éclair de génie. Le genre d’illumination qu’Hécate n’est pas fichue d’avoir par elle-même : bien sûr, le portail ! Ce fameux portail qu’elle maudissait, et qui soudain ressemblait à une porte de secours. Franchir un seuil pour rejoindre la meute, simple comme bonjour. Son moral prit au moins 10 points supplémentaires ! Olympe avait visé juste. La Serdaigle écouta ses sages paroles, envisageant dans un premier temps de tout consigner sur un cahier, puis se ravisant. Le genre d’habitude qui risquait d’agacer la louve. Elle essaya donc de tout enregistrer dans sa petite tête, pour se le noter à même la peau en retournant au dortoir. Oui, tout partirait avec l’eau de la douche, mais incruster les mots au coeur d’un dessin suffisait généralement à les imprimer dans l’esprit d’Hécate. ”Ah oui, j’avais oublié cette fichue lune.” qu’elle ne maîtrisait toujours pas. Les effets étaient désagréables, certes, mais elle avait toujours l’impression d’être la moins résistante des trois. L’agneau du troupeau de moutons vétérans. Des moutons avec des crocs et des griffes.

Hécate frissonne. Bien sûr qu’ils sont des monstres. Au même titre que le Croquemitaine, ou que la Mort du comte des Trois frères. Quand un gamin rechigne à obéir, ne le menace-t-on pas de le donner en pâture au loup ? N’est-ce pas le loup qui risque de te croquer si tu t’éloignes trop dans la forêt ? Mais Hécate connaît déjà la position d’Olympe à ce sujet, et n’a clairement pas envie de la froisser. Car finalement, Olympe n’est effectivement pas un monstre. Jamais. Castiel non plus. Elle-même en revanche … du coup peut-on dire que le monstre est celui qui ne s’accepte pas tel qu’il est ? La cervelle de la Miss Sinclair commence à faire des bulles, aussi se recentre-t-elle sur la conversation. “Indépendante ? Moi ? Patron ? Ca ne colle pas vraiment dans la même phrase je trouve … Je ne suis pas sûre d’avoir le tempérament requis. Les clients seraient capables de me faire culpabiliser et de sortir avec un tatoo gratuit.” oui, clairement. Peut-être devrait-elle envisager de s’allier à quelqu’un qui partirait sur la partie commerciale ?

Et on en vient finalement à cette fameuse partie. Celle qui te met toujours mal à l’aise. Celle qui te travaille chaque jour et chaque nuit. si tu ne t’aime pas toi-même, n’attends pas des autres qu’ils t’aiment. . C’est beau. C’est pas faux. Ca lui plait à Hécate. Elle répète lentement chaque mot pour en apprécier la saveur. ”Si tu ne t’aime pas toi-même, n’attends pas des autres qu’ils t’aiment”. Oui, c’est un slogan qu’elle a envie d’arborer, de respecter, de clâmer. D’autant que si Olympe s’en va, il lui faudra être sa propre source de motivation ! Pourtant … elle observe ses mains quelques secondes, songeuse. ”Tous les jours ? Je dois être le louveteau le plus foireux de la portée alors. Je n’ai pas vraiment l’impression d’avoir les mêmes capacités que vous deux tu sais.” est-elle tout simplement moins bien constituée ? Ou est-ce parce qu’elle bride ce “loup” caché ? ”Eh mais … MAIS CA VA SE PASSER COMMENT MAINTENANT ? Tu crois qu’il va y avoir d’autres loups qui risquent d’arriver ? Et s’ils ne veulent pas de moi dans leur meute ? Et comment on va faire sans Alpha ? Et si de ton côté l’Alpha de Beauxbâtons te refuse ? Tu ne vas quand même pas …” le tuer ? ”L’ANGOISSE !” oui clairement, crise d’hystérie. La question de l’orientation semble réglée : elle ira donc en licence d’arts, et advienne que pourra ! De toute façon, rien d’autre ne semble lui correspondre alors … Une fois de plus, Olympe a su répondre à ses interrogations en un temps record. Et pourtant, Hécate l’assène à nouveau de questions pompeuses.

A voir si Olympe va s’amuser de la situation, ou lui coller une bonne claque verbale pour la faire revenir sur Terre.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Conseillère d'orientation ☾ Olympe

Conseillère d'orientation ☾ Olympe
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Marche d'orientation
» orientation professionnelle
» Réorientation professionnelle
» Olympe de Gouges de Bocquet et Catel
» Orientation, un choix personnel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dabberblimp ::  :: Septième étage :: Balcons-
Sauter vers: